logo
Lakroan'i Madagasikara
Sport de combat

Il y a boxe et boxe...

Recueilli par Ibalita il y a 9 mois

Madagasikara vient d’avoir des nouvelles sur le championnat du monde en boxe pro-arabe. Bonne nouvelle. Wikipédia est en retard concernant cette discipline. Le MMA non plus n’est cité ici (discipline où Iony Razfaiarison se singullarise) ni le pancrace.

Il y a boxe et boxe...

Définitions.

On appelle boxes pieds-poings (en abrégé BPP), depuis les années 1980, les sports de combat de percussion avec gants de boxe se déroulant dans un ring (ou sur un praticable de tapis) et appartenant à la catégorie des boxes dites « sportives ». Les combattants utilisent, suivant le règlement, les techniques de jambe (coups de pied et coups de genou), les techniques de bras (coups de poing et de coups de coude), les balayages et suivant le règlement, les techniques de projection (les fauchages et les autres techniques avec saisie). Le vocable « boxe pieds et poings » a été proposé au milieu des années 1970 par Alain Delmas1.

Parmi les plus connues, nous avons :

  • les boxes américaines, que l'on rencontre sous trois formes principales :

- le full-contact de son nom d’origine « full-contact karaté » habituellement sans coups de pied en dessous de la ceinture (une version des années 1970 existe avec low-kick et remise à la mode en 2008 par la FFFCDA, devient médiatique lors du premier championnat du Monde professionnel en 1970 et pris son véritable envol en 1975 lors de la création de la PKA ;

- le kick-boxing américain2 avec frappe en coup de pied circulaire dans les cuisses (low kick), né en 1963 lors des premiers opens américains de boxe birmane et pris son véritable envol en 1976 lors de la création de la WKA ;

- et le semi-contact ou combat aux points (points-fighting), plus proche d'un karaté sportif avec des gants et des chaussons en mousse que d’une boxe à proprement parler ;

- le kick-boxing japonais : kick-boxing avec coups de genou directs, frappe en coups de pied circulaires dans les cuisses (coup de pied bas - low kick) et saisies du tronc. Il est né après les jeux olympiques de 1964 de Tokyo3 ;

- le shoot-boxing  : c’est la version ancienne du kick-boxing japonais. Boxe pieds-poings-genoux avec projections et techniques de soumission.

  • les boxes de l’Asie du Sud-Est dites « martiales », où une grande diversité de techniques de percussion et projection sont permises. Ces disciplines sont dites à « neuf armes » (deux poings, deux pieds/tibias, deux genoux, deux coudes et tête). À l’origine dans ces disciplines les rencontres interethniques, se déroulent « au finish » et sans véritables règles. Certains historiens pensent que ces cinq formes de combat traditionnelles se sont mutuellement influencées à la suite des mouvements de population, et notamment grâce aux ethnies communes. On trouve parmi les plus populaires :

- la « boxe birmane » (lethwei),

- la « boxe khmère » (kun-khmer),

- la « boxe laotienne » (muay-lao),

- la « boxe thaï » (muay-thaï)

- et la « boxe vietnamienne » (vo-tu-do).

  • le sanda  : c’est la version sportive et moderne de la boxe chinoise. C’est une boxe pieds-poings avec projections.
  • Aéro-kick : en abrégé « AK ». Pratique de compétition qui consiste à exécuter des techniques de boxe dans le vide, dans un ordre chorégraphié et en musique. Cette forme de pratique qui a pour racines l’entraînement de boxe en musique du milieu du XXe siècle a pris pour modèle les principes d’entraînement inspirés du « new age californien » et des activités de mise en forme de type « cardio-training ». À l’entraînement elle se nomme le plus couramment, « cardio-kickboxing » (CK).

 

Coup de pied arrière en cardio-lethwei

  • Bando-kickboxing : en abrégé « BKB ». Forme modernisée et sportive du Lethwei, surnommée « boxe birmane à quatre armes » en Europe. Née en Amérique du Nord au début des années 1960, cette sorte d’escrime des pieds et des poings gantés dans un ring a donné naissance, aux États-Unis dans les années 1970, à différentes formes de full-contact et de kick-boxing. Il existe, en compétition, deux formes d’affrontement : le « bando-kickboxing de light-contact » où les techniques sont parfaitement retenues et le « Bando-kickboxing de plein-contact » où les coups sont portés à pleine puissance, destinée aux pratiquants expérimentés et majeurs. Suivant les âges et le niveau technique les règles (notamment les techniques autorisées et interdites) et les conditions de compétition sont variables (notamment le temps de combat, le type de surface de combat - praticable de tapis ou ring, le port de certaines protections - casque, plastron, jambières, chaussons de boxe en mousse, etc.).

 

Jab au corps en contre sur attaque à la face

  • Boxe américaine  : en abrégé « BA ». « sport de combat de percussion » pratiquée avec les pieds et les poings en compétition sur une surface de tapis ou un ring de boxe. On trouve différents styles : le full-contact karaté, le kick-boxing et le semi-contact (ou points-fighting). Ces disciplines ont été créées pour permettre aux pratiquants de tous horizons martiaux de se rencontrer avec des règles communes et dans la formule dite de « plein impact » (ou K.O. system). Elles sont nées aux États-Unis au début des années 19604, à la suite du mécontentement de grands champions de karaté professionnel pour qui la formule de combat de l’époque manquait de contact. D’abord réservé à l’élite, la formule évolue vers des tournois dénommés « open » (c’est-à-dire ouvert à tous) regroupant différentes disciplines martiales. Elles ont été codifiées dans les années 1970 par différentes fédérations américaines de karaté. Deux formes de rencontres coexistent : la boxe dite de « light-contact » où les impacts sont parfaitement retenus et la boxe de « plein-contact » où les coups sont portés avec force pouvant occasionner l’abandon d’un compétiteur. Ainsi on trouve le light-contact version « contrôlée » du full-contact, le kick-boxing light et le semi-contact version contrôlée. Ces différentes disciplines d’origine américaine appartiennent à un ensemble appelé « kick-boxing », terme générique pour désigner les boxes pieds-poings sur l’Hexagone. D’un autre côté en France, le terme boxe américaine est également utilisé, depuis la fin des années 1970, pour désigner le full-contact, peu de temps après son lancement sur l’Hexagone, à la suite de directives ministérielles.
  • Boxe anglaise (boxe olympique): en abrégé « BO ». Sport de combat de percussion pratiqué exclusivement avec les poings. Cette forme de rencontre sportive est née au XVIIIe siècle et popularisée par James Figg (alias Tom Fig) et tiens du pugilat grec.

 

Percussion sur l’arme d’attaque adverse ici en Boxe birmane

  • Boxe birmane : en abrégé « BB ». En langue birmane « bama lethwei « ou « myanma-yuya-louvi » (se traduit par « boxe traditionnelle du Myanmar »). Cette célèbre pratique d’escrime des mains nues et des pieds nus est aussi ancienne que la nation birmane. Certains historiens datent ses origines à 2500 ans av. J.C. C’est une boxe « dite martiale » qui emprunte à l’héritage technique du guerrier birman toute sa panoplie de stratèges. Elle tient ses origines des pratiques des tribus primitives, des moines guerriers, de l’aristocratie et des militaires.

 

boxe birmane (lethwei), codifiée au XIe siècle

  • Boxe chinoise : voir « sanda ».
  • Boxe française : en abrégé « B.F. ». C’est un sport de combat de percussion apparut au XIXe siècle, une sorte d’escrime les pieds chaussés et les poings gantés se pratiquant dans un enclos de cordes. En 1976, elle prend le nom de « B.F-Savate ». Depuis l’an 2000, la discipline se nomme « Savate B.F. » (en abrégé « SBF »).
  • Boxe khmère  : en abrégé « BK ». Dénommée « kun-khmer » ou « pradal-serey » est un art martial fondé au Cambodge au Ve siècle. Certaines fresques lui attribuent ses origines au IIIe siècle.
  • Boxe thaï : en abrégé « BT ». Dénommée « muay-thaï » aussi en anglais « Thaï Boxing ». D’après certains écrits, cette pratique de combat les poings et les pieds nus remonte au XVIe siècle.
  • Boxe vietnamienne  : en abrégé « BV ». Dénommée « vo-tu-do » c'est-à-dire combat libre est une forme de boxe originaire du sud Viêt Nam. À l'origine pratiquée avec très peu de protection jusque dans les années 1975 au Viêtnam. Aujourd'hui, cette forme de compétition plein contact se pratique en France. Elle inclut les percussions pieds et poings. Les coups de genoux et de coudes sont autorisés au corps. De plus les projections sont particulièrement valorisées.
  • Cardio-kickboxing : en abrégé « CK ». Forme de pratique des années 1990, issue des États-Unis axée sur la condition physique et notamment le développement cardio-respiratoire. Elle consiste à exécuter des techniques de boxe dans le vide, dans un ordre chorégraphiée et en musique.
  • Chauss'fight : en abrégé « CF ». Pratique moderne du "chausson" plus précisément le "chausson marseillais", ancienne pratique de combat pratiquée dans les ports et dans les bateaux au XIXe siècle dans le sud de la France. Par "chauss" on entend "chaussure", et par "fight" on entend combat. C'est un sport de combat de percussion avec des chaussures. Les frappes tibiales sont autorisées. Appellation créée et forme codifiée à Marseille en 2007.
  • Full-contact : en abrégé « FC ». De son vrai nom, « full contact karate » et « american Kickboxing sans low-kick ». Forme de boxe américaine sans coups de pied bas c’est-à-dire dans les jambes.

 

Fauchage ici en boxe birmane

  • K-1 K1 rules : formes de pratique proche de la boxe américaine avec coup de genou direct au-dessus de la ceinture5.
  • Kick-boxing : en abrégé « KB ». Terme générique qui peut se traduire par « boxe pieds-poings » (to kick : « donner un coup de pied » et « boxing », bien sûr, relatif à l’action de délivrer des coups de poing). Cette boxe pieds-poings a été popularisée au Japon dans les années 1960 et aux États-Unis dans les années 1970.
  • Kick-boxing américain (en Anglais, « american kickboxing ») en abrégé « AKB », surnommé « low-kick » pour ne pas le confondre avec les autres kickboxings et notamment le kickboxing-japonais. Cette pratique est née en 1963 aux États-Unis.
  • Kick-boxing japonais (K-1) (en Anglais, « japanese kickboxing ») nommé également « oriental-rules » et « Japan-kick ». Cette boxe pieds-poings à huit armes née après les jeux olympique de 1964, a été popularisée au Japon dans les années 1960. Au départ, les saisies et projections de judo étaient usitées et elle s’est transformée en boxe pieds-poings-genoux à mi-chemin entre le kick-boxing américain et les boxes du Sud-est asiatique. Depuis les années 2000, cette forme ancienne a trouvé un renouveau et se nomme « shoot-boxing ».
  • Kick-light en abrégé « KL » : version contrôlée du kick-boxing américain.
  • K1-light en abrégé « K1-L » : version contrôlée du kick-boxing japonais.
  • Light-contact français en abrégé « LCF » : version contrôlée de nombreuses boxes pieds-poings et arts martiaux (bando-kickboxing, full-contact, kickboxing, etc.). En compétition, elle se déroule, le plus souvent, sur un praticable de tapis et est accessible à tous les âges et niveaux. Voir également : no-contact, middle-contact, plein-contact, pré-combat et semi-contact. En France, cette version au sein de la WKA-France se dénomme « soft-contact » pour la différencier du « Light-contact international ».

 

Féminines ici en boxe birmane

  • Light-contact international en abrégé « LCI » : version du combat de plein-contact où les techniques sont portées avec puissance mais sans intention de mise hors-combat de l’adversaire (ou K.O.). Ainsi, la recherche de coups durs est proscrite. Cette forme est mise en place depuis les années 1970 par la plupart des grandes fédérations internationales de kick-boxing (en version full-contact, low-kick, K-1 style, thai-boxing et shoot-boxing). Cette forme de rencontre est développée par des fédérations internationales de boxes pieds-poings, telles la WKA, l'ISKA, la WKF, la WAKO, etc.
  • Muaythaï-light : version contrôlée de la boxe thaïlandaise.
  • Médium-contact en abrégé « MC » : désigne, dans les sports de combat et les arts martiaux les pratiques de compétition où les techniques sont portées sans puissance excessive et où la mise hors de combat de l’adversaire est interdite. Cette forme, appelé par erreur "light-contact international", est développée en compétition par des fédérations internationales de sports de combat et arts martiaux. Cette pratique est à différencier du light-contact tel qu’on l’entend en France, forme dans laquelle les techniques sont parfaitement contrôlées. Elle a été mise en place en Europe en 2002 par Alain Delmas et Thierry Muccini dans le cadre de la WKA-France et ISKA-France. Voir également : no-contact, plein-contact, précombat et semi-contact.
  • No-contact en abrégé « NC » : (littéralement « sans contact ») dans les sports de combat et les arts martiaux, il désigne la pratique d’entraînement et de compétition sous la forme d'un face à face à distance, une sorte de shadow-boxing. Les techniques sont délivrées loin de l’adversaire et il est interdit d’atteindre les cibles adverses.
  • Semi-contact en abrégé « SC » : Le « semi-contact », aussi appelé « points-fighting » est une forme de karaté sportif originaire des États-Unis créé dans les années 1970.

 

Blocage latéral ici avec les avant-bras

  • Sanda  : en abrégé « BC » (car il est issu de la boxe chinoise) : version pugilistique et moderne des arts martiaux chinois, mise en place dans les années 1990.
  • Shoot-boxing en abrégé « SB » : version ancienne du kick-boxing japonais popularisée depuis 1995 dans le tournoi du Shoot Boxing World Cup (S-cup) des moins de 70 kg. Dans cette boxe pieds-poings aux six armes, les techniques de projection de lutte et les techniques de soumission sont pratiquées.

 

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Boxe_pieds-poings

Partager l'article:

Lakroa en direct
  • 16 Dec. 2017 - 07:46-

    Amdp à Taolagnaro. L’Agence Malagasy de Développement économique et de Promotion des entreprises (AMDP) rattachée à la Présidence République effectue une enquête nationale sur l’économie de l’environnement des affaires à Madagasikara. Dans cette enquête les responsables de l’Amdp sillonnent le pays. Ils étaient à Taolagnaro ce 14 décembre 2017 pour effectuer l’enquête au niveau de la région Anosy. Cette enquête est constituée de consultation publique pour la contribution de toutes les forces à une étude visant l’émergence d’un développement économique durable et inclusif à Madagasikara.

  • 30 Nov. 2017 - 13:41-

    Baby shopping 2017. Pour la cinquième fois Prima Baby donne rendez-vous aux enfants et parents. Les dates à retenir sont les 1 et 2 décembre. Le lieu du rendez-vous se trouve sur le parvis de l’Hôtel de ville d’Antananarivo. Le vendredi 1 décembre : Shopping à petit prix ; Mora Mahazo (vente aux enchères) ; Coaching Parental. Le samedi 2 décembre Animations et Aire de Jeux en collaboration avec Le Marathon International de Tana. Concours de Déguisement. Coaching Parental avec les spécialistes de l'enfance. Le prix d’entrée est de 1000 ariary.

  • 28 Nov. 2017 - 14:39-

    Salon de la Microfinance. Annulé pour cause d’épidémie de peste, le rendez-vous pour mieux connaître les acteurs de la Microfinance se tient finalement ce jour 28 et le 29 novembre. Le Salon de la Microfinance des Banques et des Assurances, destiné au grand public, se tient sur le parvis de l’Hôtel de Ville d’Antananarivo. Cette première édition du salon est orientée vers les offres de crédit répondant aux attentes de tous : particuliers, fonctionnaires, salariés des privés, agriculteurs, commerçants, artisans, transporteurs, et autres. Des conférences sont proposées aux visiteurs.

  • 24 Nov. 2017 - 07:10-

    Accaparement des terres en Afrique francophone : identifier et promouvoir les solutions endogènes pour s’en sortir”, c’est le thème de la Conférence Régionale Afrique Francophone qui a eu lieu du 21 au 23 novembre 2017 à Abidjan. Cette conférence a vu la participation archevêques, des Evêques, prêtres, religieux et religieuses, Imams, chefs coutumiers, chef de village, agents pastoraux et acteurs de la société civile, les organisations partenaires. Les participants affirment que “L'accaparement des terres aggrave le fossé entre les pauvres et les riches en Afrique”. Cet accaparement est dissimulé sous le couvert des expressions de «croissance économique», «développement», «sécurité alimentaire» pour l'Afrique. Il est à noter que les participants se sont appuyés sur la parole de Dieu et l’enseignement du Pape François sur l’Environnement dans la Lettre Encyclique Laudato si (LS), et faisant suite à la conférence continentale sur l'accaparement des terres qui s'est tenue à Limuru, au Kenya, en novembre 2015.

  • 24 Nov. 2017 - 07:08-

    Convention pour le personnel du Ministère du Commerce et de la Consommation. Chabani Nourdine, Ministre du Commerce et de la Consommation, et Alexandre Mey, Directeur Général de Bni madagascar, ont signé un document de partenariat le mercredi 22 novembre. Il s’agit du Pack Mpiasam-Panjakana de Bni madagascar, une offre commerciale personnalisée avec des conditions préférentielles pour le personnel du Ministère de Commerce et de la Consommation. Cette convention leur facilite également l’obtention de crédits pour réaliser leurs projets.

  • 23 Nov. 2017 - 08:52-

    Pourquoi le foncier est-il source de conflit ? Le nombre de conflit avec en toile de fond le foncier augmente chaque jour. Des résultats ont été obtenus en 15 ans. On peut citer les différents textes de base, (lettre de politique foncière, des nouveaux textes législatifs…). Mais tout cela n’est pas suffisant pour éradiquer les conflits. Pourquoi cela ? L’Ong SIF, Sehatra Iombonan’ny Fananantany avec Transparency International organisent un atelier pour mieux appréhender les causes de ce conflit. Les raisons sont-elles conjoncturelles, structurelles ou… culturelles ? L’atelier se fera sur deux jours les 23 et 24 novembre à Antananarivo avec la participation des acteurs venant des régions.

  • 21 Nov. 2017 - 07:43-

    Parutions récentes. La Une = http://www.lakroa.mg/item-1227_articles_une_18-aoeny-marina-no-haha-olona-afaka-anareoa-jn-8-32.html ; Finoana = http://www.lakroa.mg/item-1228_articles_religion_18-aoela-varita-vous-libareraa-jn-8-32.html ; dossier = http://www.lakroa.mg/item-1229_articles_dossier_18-naaimons-pas-en-paroles-mais-par-des-actes.html ;

  • 20 Nov. 2017 - 07:54-

    Formation des formateurs de l’industrie culturelle. Le Ministère de la Culture, de la Promotion de l’Artisanat et de la Sauvegarde du Patrimoine, en étroite collaboration avec l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), initie un projet portant sur la formation des formateurs de l’industrie culturelle du théâtre et renforcement de capacité des écoles de théâtre à Madagasikara. Le projet se fera en cinq jours, à partir du 20 au 24 novembre 2017 au SAF FJKM à Soavina Ambanitsena et comptera 43 participants issus des 22 régions.

  • 17 Nov. 2017 - 08:33-

    Préparation conférence interministérielle de l’Omc. Le Ministère du Commerce avec l’appui de l’Union Européenne, organise les 16 et 17 novembre 2017, un atelier qui s’inscrit dans la continuité de la 6ème réunion du Comité APEI-UE/AFOA du début d’octobre. Il se définit aussi comme une réunion préparatoire à la 11ème Conférence interministérielle de l’OMC du 11 au 14 décembre 2017 à Buenos Aires. Le Ministère du commerce a toujours prôné l’approche inclusive dans le cadre des négociations et de la mise en œuvre des accords commerciaux internationaux auxquels Madagasikara a adhéré.

  • 17 Nov. 2017 - 06:57-

    Avant-projet sur les élections. Trois Avant-projets de Loi ont fait l’objet de débats, en profondeur lors du Conseil du Gouvernement du mercredi 15 Novembre 2017. A savoir : Avant-projet de Loi organique relative au régime général des élections et des referendums ; Avant-projet de Loi organique relative à l’élection du Président de la République ; et Avant-projet de Loi organique relative à l’élection des Députés de l’Assemblée Nationale. Ces trois Avant-projets de Loi organique seront soumis au prochain Conseil des Ministres pour débats et adoption.

  • 13 Nov. 2017 - 08:46-

    Publications du 7 nov. Culture :http://www.lakroa.mg/item-1218_articles_culture_18-message-et-marche-vers-une-journae-mondiale.html

  • 13 Nov. 2017 - 08:45-

    La triplette femme en argent. La triplette malagasy engagée dans le championnat du monde féminin de pétanque, en Chine, est arrivée en finale. Elle a été battue par la triplette de la France sur le score de 13 à 6. Elle a écarté l’équipe italienne  en demi-finale (13-4) et éliminé celle de Thaïlande en 1/4 sur le score étriqué de de 13-12 et la Chine en 1/8 (13-7). La triplette est passée par le repêchage et a battu l’équipe du Canada (13-6).

  • 07 Nov. 2017 - 12:38-

    Publications du 7 nov. Culture : http://www.lakroa.mg/item-1215_articles_culture_18-7-novambra-andron-ny-mpanoratra-afrikanina.html Social: http://www.lakroa.mg/item-1213_articles_societe_18-formation-des-agents-ecd-a-toliara.html

  • 02 Nov. 2017 - 08:28-

    Chamboulement à la tête du Sénat. En fin de matinée du mardi 31 octobre, Honoré Rakotomanana se démet de ses fonctions de président du Sénat. Immédiatement après l’annonce, une élection a été organisée pour élire son successeur. Rivo Rakotovao, nouveau sénateur, président du parti Hvm est le candidat unique. Il a été élu avec 52 voix sur les 55 électeurs (63 inscrits) et 2 votes blanc et 1 nul. Le sénateur Velontsara Paul Bert a été le seul sénateur a dénoncé cette élection fait à la va-vite. Une élection qui n’a pas été inscrite à l’ordre du jour.

  • 02 Nov. 2017 - 08:28-

    2 novembre : Journée internationale de la fin de l’impunité pour les crimes commis contre des journalistes. http://www.journee-mondiale.com/412/journee-internationale-de-la-fin-de-l-impunite-pour-les-crimes-commis-contre-des-journalistes.htm

  • 02 Nov. 2017 - 08:19-

    Publication récente. Politique : Adoubement de la manipulation des urnes http://www.lakroa.mg/item-1208_articles_politique_18-adoubement-de-la-manipulation-des-urnes.html

  • 31 Oct. 2017 - 09:58-

    Nécrologie. Deux personnalités publiques et connues ont disparu dans la journée du 30 octobre 2017. Dans la matinée de ce 30 octobre, Paul Rabary a fait savaoir sur son compte facebook la mort de sa mère dame Mathilde Rabary, femme politique, médecin, parlementaire, militante des droits de l’homme en créant l’association Sos victimes au non-droit. Et dans l’après-midi, on apprend le décès de Ralitera Etienne, âgé de 79 ans, grand chancelier de la République. Etienne Ralitera a occupé le poste de Grand Chancelier du temps du président Marc Ravalomanana. Paîx à leur âme.

  • 30 Oct. 2017 - 08:43-

    Carte professionnelle des  journalistes. Le ministère de la Communication et des Relations avec les Institutions vient de nommer les nouveaux membres de la Commission de délivrance de la carte d'identité professionnelle de journaliste. Lova Rabary Rakotondravony, Hery Rakotomalala, et Laza Marovola Rabenjamina sont nommés au titre des représentants des journalistes. Rocco Rasoanaivo, Nicolas Rabemananjara, et Salomon Ravelontsalama sont par ailleurs nommés au titre des représentants des patrons de presse, tandis que Volamiranty Donna Mara est désignée pour représenter le ministère au sein de la Commission.

  • 27 Oct. 2017 - 07:31-

    Bilan de la peste ce 26 octobre avec deux décès.  Avec deux nouveaux décès enregistrés ce 26 octobre le total des personnes décédées depuis le 1er août s’élève à 126. Les deux nouveaux cas de décès ont été enregistrés dans la Région Analamanga et dans la région Atsimo Andrefana. On constate selon la remontée des informations provenant du Ministère de la Santé publique que le nombre de nouveaux cas diminue cas (12 nouveaux cas pour la journée du 26 contre 28 pour celle du 25 octobre).

  • 18 Oct. 2017 - 12:09-

    Blueline business. Blueline lance ce 18 octobre son offre dénommée Blueline business. Cette offre est destinée spécialement aux entreprises avec 3 pôles de compétence : offre de connectivité, intégration et infogérance et services hébergés.

Du même auteur

societe
newtech

Dans la même rubrique

sport
sport
Publicité