logo
Lakroan'i Madagasikara
Environnement judiciaire

Propositions pour la gestion de la carrière des magistrats

Imbiky Herilaza il y a 2 années

La responsabilité du magistrat est évidente dans toute affaire passant devant la Justice. Faire carrière toute une vie dans un milieu donné nécessite une bonne gestion. Une gestion personnelle mais aussi et surtout une gestion par l’institution pour garantir la paix politique et sociale. Propositions.

Propositions pour la gestion de la carrière des magistrats

Nul n’est besoin de s’atermoyer sur les reproches et critiques. Nous nous limitons de nous focaliser sur les mesures et les méthodes préconisées dans l’avenir. Nous sommes certains que les plus hauts responsables au sein de la Magistrature seront conscientisés dans le bon sens et les magistrats des Cours et juridictions se montreront prêts à avancer ensemble pour le bien du pays et du peuple en général, et pour l’honneur et la dignité de la Magistrature en particulier.

1) Sur la gestion des carrières des magistrats

Il est important, par souci d’objectivité et d’équité, d’appliquer strictement les différentes circulaires existantes et, au besoin,  de les actualiser. Il s’agit notamment :

1.1- des circulaires

1.1.1- N° 224-MJ/DIRAJ/C du 02 septembre 1985 sur la notation annuelle des magistrats : « …

a. concernant les appréciations générales :

·        donner des observations sur :

-          la valeur technique du magistrat

-          son efficacité

-          son honnêteté

-          sa manière de servir (ponctualité, relations avec ses chefs hiérarchiques et ses collègues, sa conduite en société-si elle peut avoir des répercussions sur sa vie professionnelle : ivresse publique fréquente, non paiement fréquent de dettes, vie de débauche…) ;

·        faire une proposition sur le poste qui lui convient le mieux

b. côte numérique : les appréciations générales doivent concorder avec la côte numérique… »

 

1.1.2- Circulaire N-515-MJ/DRH/SAJ/PJ du 06 mai 1997 relative aux éléments et objectifs d’appréciation en vue de nomination ou d’affectation des Magistrats. « Dans un souci d’efficience dans les résultats attendus, et dans un souci de recherche de crédibilité des magistrats et afin de redorer le blason de l’institution judiciaire, il sera tenu compte notamment dans ces projets de mouvements des éléments suivants :

-          Nécessité de service dûment constaté et avéré,

-          Nécessité de promotion pour compétence technique, capacité de gestion de juridiction, notoriété d’honnêteté,

-          Résultats positifs ou négatifs,

-          Capacité des Chefs de Cour ou de juridiction d’encadrer ou de contrôler les juridictions de première instance et le personnel,

-          Promptitude à établir et à transmettre les pièces périodiques ou à répondre aux correspondances des supérieurs hiérarchiques,

-          Retard de frappe de factum,

-          Contrôle des auxiliaires de justice,

-          Résultats des inspections ou des enquêtes,

-          Respect de la déontologie,

-          Ancienneté au poste ou dans la localité qui pourrait être à l’origine des relations gênantes,

-          Appréciation dans le bulletin individuel des notes,

-          Problème de famille… ».

 

1.1.3- Circulaire N°57-MJ/CAB du 30 juin 1997 relative à la déontologie des magistrats : « …j’attache du prix à ce que les Chefs de Cours et de Juridictions contrôlent régulièrement l’observation des règles relatives au respect :

-          De la présence du greffier ou du secrétaire du parquet pendant l’interrogatoire,

-          Respect des délais légaux,

-          Nombre de renvois,

-          L’audibilité de voix à l’audience,

-          La tenue du plumitif,

-          La rédaction du factum,

-          Le non changement du dispositif,

-          Les conditions de l’exécution provisoire,

-          Les cas de récusation et de prise à partie,

-          La non fréquentation des justiciables,

-          L’honnêteté et l’impartialité,

-          Le contrôle du greffe, du secrétariat du parquet, des établissements pénitentiaires et des auxiliaires de justice,

-          La gestion des frais de justice criminelle et des frais de transport en matière civile… ».

 

1.1.4- Circulaire N°95-MJ du 23 avril 1999:

a) « … pour les promotions : …seront pris en considération :

-          Les bulletins annuels de notes et d’appréciations pendant la carrière du magistrat, plus particulièrement sur le respect des règles déontologiques, la compétence, le grade, la capacité et l’assiduité au travail, l’aptitude à diriger et à former les collaborateurs,

-          Les rapports d’inspection des juridictions au sein desquelles le magistrat était en service,

-          La promptitude et la qualité des rapports statistiques annuels et les états périodiques signés du magistrat ainsi que les observations du service d’inspection quant au volume d’évacuation des affaires, des résultats du contrôle et d’enquête de la Direction de contrôle du Ministère ou des hauts Magistrats contrôleurs ou enquêteurs du Ministère ou des Cours,

-          La promptitude à répondre aux correspondances des supérieurs hiérarchiques,

-          L’appréciation de l’esprit d’initiatives, d’organisation et de suivi, le dynamisme, l’autorité professionnelle, le réflexe d’informer les autorités supérieures sur les faits et événements susceptibles d’avoir de graves répercussions sur l’administration de la Justice, la sécurité de la cité, de la région ou de la Nation ou sur la relation avec l’extérieur,

-          L’aptitude à effectuer des études approfondies (proposition à la rédaction de textes, études de jurisprudences, publication de doctrines, tenue de conférences, capacité à enseigner, facilité d’adaptation à diverses circonstances…),

-          L’adhésion aux objectifs fixés pour crédibiliser la Justice et améliorer le fonctionnement des juridictions : accélération des procédures (jugement, mise en état des dossiers frappés de voies de recours…), rattrapage des retards (frappe des décisions, établissement des pièces d’exécution…) , contrôle des greffes-des secrétaires-des prisons-de l’état civil-des professions judiciaires, exercice du pouvoir de surveillance et de contrôle de la police judiciaire, contrôle de l’application des notes et circulaires, rétablissement de la discipline, diminution du taux des détenus préventifs par rapport aux condamnés,

-          La qualité des décisions, études et rapport,

-          La bonne tenue physique,

-          La bonne réputation d’honnêteté, d’impartialité, d’honorabilité dans le milieu judiciaire, dans la société, d’indépendance,

 

b) Pour les affectations :

-          La nécessité de service dûment constaté et avéré,

-          L’impératif de rotation en vue de la compétence, l’expérience et la maîtrise des différentes attributions judiciaires à tous les niveaux,

-          Le partage de connaissances et d’expériences acquises dans les juridictions, la connaissance des régions de Madagascar,

-          La nécessité d’éviter l’enracinement dans une localité ou au sein de la même juridiction en service pendant une trop longue durée, source d’immobilisme, de routine, de relations gênantes pouvant être à l’origine de manque d’objectivité, de partialité et de faiblesse dans l’application de la loi…

 

1.1.5- Circulaire N°147-MJ/SG du 23 avril 1999: sur l’inspection des Cours d’Appel par les Chefs de Cours Suprême, l’inspection des Tribunaux de première instance par les Chefs de Cour d’Appel, l’inspection par les Chefs de Tribunaux de première instance, l’inspection des directeurs régionaux d’administration pénitentiaire

1.1.6- Circulaire N°119-MJ/SG du 23 mars 2000 sur le respect des horaires de travail

Nous n’avons pas voulu commenter ces circulaires afin de les laisser dans le sens telles qu’elles ont été rédigées par leurs auteurs.

1.2- Les textes de base

Il est évident que tous les textes de base dont les plus importants, le statut de la magistrature et le code d’éthique et de déontologie des magistrats, doivent être rigoureusement respectés.

Nous pensons que les outils nécessaires à la bonne gestion de la carrière des magistrats et à la dispense équitable et saine des règles éthiques et déontologiques sont disponibles. Il suffit aujourd’hui de les rendre effectifs et de les actualiser au gré des contraintes pratiques.

 

2) Sur les autres réformes nécessaires

D’autres  réformes importantes issues des différentes réunions et assises ou découlant des réflexions pratiques s’imposent.

 

2.1- Mise en place effective des commissions au sein du CSM: mise à part l’assemblée générale, les membres du CSM travaillent en commissions : commission carrière, commission éthique et discipline et commission communication. Il s’agit de préparer les travaux des assemblées générales. Mais généralement, les avis et propositions formulées par ces commissions influent sur les décisions prises en assemblée générale. Ainsi, il serait mieux de focaliser les travaux de commission à la préparation matérielle de l’assemblée générale et de n’émettre aucune proposition.

2.2- Réforme du Secrétariat Permanent : il s’agit de réformer les directions existantes qui sont : direction des carrières, direction administrative et financière, direction de l’éthique et de la déontologie. Pourtant, il ajouter  une direction de la planification stratégique et une direction du suivi évaluation. En effet, afin d’évaluer les impacts des activités et des décisions du CSM, celles-ci  devraient être planifiées plusieurs années en avance et faire l’objet d’un suivi évaluation permanent

2.3-  Décentralisation du Secrétariat permanent : actuellement, il y a plus d’un millier de magistrats répartis dans toute l’île auprès de plus d’une trentaine de juridictions. Se déplacer dans la capitale pour s’informer ou faire parvenir des demandes et autres correspondances auprès du bureau du CSM est chose assez difficile. Ainsi, l’existence de bureaux décentralisés du CSM dans les ex-chefs lieux de province serait plus adéquate.

2.4- La célérité dans le traitement des dossiers d’affectation, de nomination, d’avancement…

2.5- La célérité dans le traitement des dossiers de remboursement des frais causés par les affectations avant toute nouvelle affectation,

2.6- L’indépendance administrative et financière du CSM : actuellement, le budget du CSM est rattaché à celui de la Présidence de la République. Ainsi, toutes les activités du CSM dépendent de l’octroi et du décaissement budgétaires de la part des responsables de la Présidence. Ce qui pourrait entacher gravement à son indépendance.

2.7- L’amélioration du profil des cadres et employés du Secrétariat permanent du CSM : c’est une nécessité car ils forment le socle de la bonne marche permanente des activités et des décisions du CSM.

2.8- La gestion transparente et objective des dossiers (doléances, demandes, décisions…) par le Secrétariat permanent : il est recommandé à ce que tous les dossiers et doléances, sans distinction aucune, soient tous transmis par ordre chronologique d’arrivée auprès des différentes commissions et auprès de l’assemblée générale.

2.9- L’informatisation et l’accessibilité de toutes les données et informations auprès du Secrétariat permanent : pour une plus grande accessibilité et pour une meilleure optimisation.

2.10- La publication des décisions du CSM : dans un but de clarté et d’objectivité, toutes les décisions du CSM devraient être publiées car on pourrait y voir par exemple les différents motifs de nécessité de service ou de traduction et de condamnation en conseil de discipline…

2.11- La transparence dans la nomination aux postes de Chefs de Cours et de Juridictions : la mise en place de critères objectivement vérifiables, l’existence d’appels à candidatures publics, l’égalité des chances et le traitement égalitaire de tous les magistrats candidats devraient être de mise pour baliser les nominations subjectives. De plus, pour bien asseoir l’autorité du CSM et celle du futur chef auprès des magistrats, il faudrait que ce dernier soit véritablement reconnu en tant que méritant ledit poste.

2.12- L’obligation de formation continue et de recyclage : le Droit et les procédures sont évolutives, la société et les contextes aussi. Ainsi, le magistrat devrait pouvoir suivre et s’adapter à ces évolutions afin de rendre des décisions légales, équitables et conformes à la réalité et au contexte.

2.13- La possibilité de fixation de l’ordre du jour par une partie des membres du CSM : présentement, seul le vice président du CSM fixe l’ordre du jour. Il serait plus impartial de donner aux membres cette faculté.

2.14- La mise en place d’un système de transparence concernant les postes libres et les desiderata des magistrats : afin de respecter l’égalité des magistrats et la neutralité du CSM, laisser aux magistrats la chance de pouvoir accéder à toutes les informations sur les postes libres et pouvoir postuler serait un gage de neutralité.

2.15- La consécration du principe d’inamovibilité des magistrats du siège et de la motivation des décisions d’affectation les concernant : elle est absolument nécessaire afin de garantir et préserver leur indépendance contre toute pression ou intervention et de les mettre à l’abri de toute affectation répressive et masquée suite à un refus d’intervention.

2.16- Le respect du principe du contradictoire dans le traitement des doléances et des enquêtes

2.17- L’instauration de la culture de l’excellence : il faudrait créer un système de sanction positive pour les magistrats méritants.

Partager l'article:

Lakroa en direct
  • 31 Jan. 2019 - 06:49-

    Bilan provisoire global en date du 30 janvier 2019 à 18h. Le bilan provisoire global après les « Fortes pluies » et « Tempête Tropicale Modérée EKETSANG» fait état de : • 27 Décédés (18 à cause du glissement de terrain, 4 morts par noyade, 1 mort d’un écroulement d’une maison suite à l’inondation, 4 morts d’un écroulement d’une maison) ; • 1 Disparu (emportée par l’eau) ; • 3 Rescapés (suite au glissement de terrain) ; • 9 586 Sinistrés (254 dues au glissement de terrain et 9 332 à cause de l’inondation) ; • 833 Déplacés actuels (451 dues au glissement de terrain et 382 à cause de l’inondation) ; • 2 462 Déplacés cumulés (518 dues au glissement de terrain et 1 944 à cause de l’inondation) ; • 1 778 Cases d’habitation inondées ; • 187 Cases détruites (7 dues au glissement et 83 dues à l’inondation).
    CECI EST LE DERNIER BULLETIN EN CE QUI CONCERNE L’INONDATION ET LE GLISSEMENT DE TERRAIN DE CES DEUX DERNIERES SEMAINES A MADAGASCAR. (Source : BNGRC, Centre d'Etudes de Réflexion de Veille et d'Orientation).

  • 29 Jan. 2019 - 07:10-

    Bilan provisoire global en date du 28 Janvier 2019 à 20h. Le bilan provisoire global après les « Fortes pluies » et « Tempête Tropicale Modérée EKETSANG» fait état de : • 21 Décédés (18 à cause du glissement de terrain, 2 morts par noyade, 1 mort d’un écroulement, d’une maison suite à l’inondation) ; • 1 Disparu (emportée par l’eau) ; • 3 Rescapés (suite au glissement de terrain) ; • 8 466 Sinistrés (254 dues au glissement de terrain et 8 212 à cause de l’inondation) ; • 1 934 Déplacés actuels (450 dues au glissement de terrain et 1 484 à cause de l’inondation) ; • 2 304 Déplacés cumulés (518 dues au glissement de terrain et 1 786 à cause de l’inondation) ; • 1 603 Cases d’habitation inondées ; • 62 Cases détruites (7 dues au glissement et 55 dues à l’inondation). Source : Centre d'Etudes de Réflexion de Veille et d'Orientation.

  • 28 Jan. 2019 - 07:43-

    Bilan provisoire global en date du 27 janvier 2019 à 19h. Voici le bilan après les « Fortes pluies » et « Tempête Tropicale Modérée EKETSANG» qui fait état de :
    • 21 Décédés (18 à cause du glissement de terrain, 2 morts par noyade, 1 mort d’un écroulement d’une maison suite à l’inondation) ;
    • 1 Disparu (emportée par l’eau) ;
    • 3 Rescapés (suite au glissement de terrain) ;
    • 8 031 Sinistrés (201 dues au glissement de terrain et 7 830 à cause de l’inondation) ;
    • 1 236 Déplacés actuels (134 dues au glissement de terrain et 1 102 à cause de l’inondation) ;
    • 1 605 Déplacés cumulés (201 dues au glissement de terrain et 1 404 à cause de l’inondation) ;
    • 1 603 Cases d’habitation inondées ;
    • 62 Cases détruites (7 dues au glissement et 55 dues à l’inondation). (Source : Centre d'Etudes de Réflexion de Veille et d'Orientation).

  • 25 Jan. 2019 - 11:26-

    Nominations lors du Premier Conseil des ministres. Ce jeudi 24 janvier, après la nomination du nouveau gouvernement, le Président Rajoelina, a présidé le premier conseil des ministres au Palais d’Etat d’Iavoloha.
    Décret abrogeant le décret n°2016-140 du 02 mars 2016 et portant nomination de Madame ANDRIAMBALO Lala Ratompoalizo, Directeur du Protocole d’Etat auprès de la Présidence;
    Décret portant nomination de Ramaholimasy Holder, Directeur Général de la Présidence en charge des Affaires Politiques;
    Décret portant nomination de Andriamanananoro Augustin, Directeur Général de la Présidence en charge des Projets;
    Décret portant nomination de Sahondrarimalalala Marie Michelle, Directeur des Etudes Juridiques de la Présidence;
    Décret portant nomination de Raharinosy Jimmy, Directeur des Systèmes d'Information.
    Lalatiana Raktotondrazafy est le porte-parole du gouvernement

  • 24 Jan. 2019 - 07:49-

    Bulletin flash du 23 janvier. Bilan provisoire global en date du 23 Janvier 2019 à 18h transmis par le Centre d'Etudes de Réflexion de Veille et d'Orientation. Le bilan provisoire global fait état de : 16 décédés (15 à cause du glissement de terrain et 1 mort par noyade) ; 4 disparus (3 à cause du glissement de terrain et 1 emportée par l’eau) ; 3 rescapés (suite au glissement de terrain) ; 5 763 sinistrés (201 dues au glissement de terrain et 5 562 à cause de l’inondation) ; 503 déplacés cumulés (201 dues au glissement de terrain et 302 à cause de l’inondation) ; 1 588 cases d’habitation inondées ; 31 cases détruites (7 dues au glissement et 24 dues à l’inondation).

  • 22 Jan. 2019 - 14:46-

    Le staff du PRM Rajoelina. Rajoelina Andry Nirina, a tenu son premier conseil des ministres restreint, ce lundi 21 janvier 2019 au Palais d’État d’Iavoloha. Il a nommé ses proches collaborateurs. Ramonjavelo Manambahoaka Valéry Fitzgerald a été nommé Secrétaire général de la Présidence. Andriamaholy Onjaniaina Dina est nommé au poste Secrétaire Général Adjoint de la Présidence. Et, Delmotte Stéphanie a été nommée Directeur de Cabinet civil de la Présidence. On attend donc les autres membres entre autres le directeur de cabinet militaire,  le directeur administratif et financier…

  • 22 Jan. 2019 - 14:45-

    Reconduction du PM Christian Ntsay. Conformément aux dispositions de l’article 54 de la Constitution de la Quatrième République, les députés issus du groupe de partis majoritaires à l’Assemblée Nationale, en l’occurrence le MAPAR, ont proposé le nom de NTSAY Christian Louis au poste de Premier Ministre. Aussi, Son Excellence Monsieur le Président de la République, Rajoelina Andry Nirina, a pris le décret n°2019-016 portant nomination du Premier ministre, Chef du Gouvernement, Monsieur NTSAY Louis Christian.

  • 21 Jan. 2019 - 15:57-

    Gouverneur de région ? Dans son premier discours après la prestation de serment ce 19 janvier, le président Andry Rajoelina a utilisé le mot “gouverneur” de région. On lit dans la Constitution que “La fonction exécutive est exercée par un organe dirigé par le Chef de Région élu au suffrage universel. Le Chef de Région est le premier responsable de la stratégie et de la mise en œuvre de toutes les actions de développement économique et social de sa région. Il est le Chef de l’Administration de sa région.” Première entorse devant le gardien de la Constitution ?

  • 21 Jan. 2019 - 15:34-

    10 décès au moins. Les pluies torrentielles tombées sur Antananarivo dans la soirée du samedi 19 janvier ont perturbé la fin des festivités de la prestation de serment du Président Rajoelina (fête à Mahamasina, feux d’artifices annulées). Mais plus grave, elles ont provoqué un éboulement en plusieurs endroits et plusieurs maisons ont été démolies. Plusieurs personnes ont été ensevelies sous les décombres. Plusieurs personnes ont été sauvées mais on déplore une dizaine de victimes. On compte au moins 10 personnes décédées et on craint que le nombre ira en croissant.

  • 19 Jan. 2019 - 11:48-

    Hevi-dehibe notsoahina tamin'ny lahatenin'ny filoha Rajoelina. Ezaka lehibe no atao momba ny famokarana ny herinaratra. Politikan’ny kibo velaran-tany hovolena, tsy hanafatra vary intsony. Hitsinjo sy hanampy ireo tena marefo efa eny ambony sambo ny vary tena mora ho zaraina sy hamidy mora. Asa fa tsy kabary. Hanangana sy hanorina tanana vaovao isika ho modely aty amin’ny ranomasina Indiana izay atomboka amin’ity taona ity ihany. Ho mpandresy amin’ny lafiny rehetra ny Malagasy. Ampiray sy ampitambatra ny Malagasy aho. Tsy ny eto antananarivo ihany no hisitraka fa hapetraka ny fanamby fa hisitraka izany ny any amin’ny faritra. Apetraka ny governora hisolo ny lehiben’ny faritra. Izy ireo no hitarika ny asa goavana. Omentsika fitaovana manokana fanamboaran-dalana ny faritra rehetra. Ho lasa 23 ny faritra. Tsy ekeko ny gaboraraka. Tsy azo ekena ny fanaovana tolotrasa kanefa tsy  nisy asa notanterahina akory. Ady amin’ny kolikoly sy fitsarana marina tsy mitanila. Tsy ekeko ny fitsabahana amin’ny raharaha fitsarana.

    Tsy fandriampahalemana. Vahaolana koa ampitomboina ny isan’ny mpitandro filaminana. Ho vatsiana fitaovana mendrika manaraka ny toetrandro ny foloalindahy sy mpitandro filaminana. Handalo eto ny santionany amin’ny fitaovana tsy mataho-bala. Fankahalana fanaratsiana fisaraham-bazana hahilika izany.

  • 18 Jan. 2019 - 08:14-

    Passation à Iavoloha. Selon l’article 48 de la constitution “La passation officielle du pouvoir se fait entre le Président sortant et le Président nouvellement élu.” Il n’est nullement indiqué que c’est le président démissionnaire ou le président intérimaire. La passation se fera officiellemen ce vendredi 18 janvier. Selon la rumeur la passation se fera entre le président Rajaonarimampianina qui a démis de ses fonctions présidentielles en septembre 2018 et le président Rajoelina. Si cela se fera cela veut dire une passation des dossiers de janvier 2014 à septembre 2018. Qu’en sera-t-il des dossiers durant l’intérim ? Y aura-t-il une autre cérémonie de passation ce vendredi aussi ?


  • 09 Jan. 2019 - 08:42-

    Le FFKM présente ses vœux au Président de la République p.i. Les représentants du Conseil Chrétien des Eglises (FFKM), sont venus présenter les vœux de nouvel an au Président de la République p.i, Rivo Rakotovao, au palais d’Ambohitsorohitra, le 8 janvier 2019. Le Président en exercice de la FFKM a évoqué lors de la rencontre l’importance de la période que traverse le pays à l’heure actuelle, et n’a pas manqué de souligner l’union dans la prière pour la marche du pays ; il a aussi mis en relief la noble mission et les responsabilités qui incombent au Chef de l’Etat, Rivo Rakotovao, et invoqué la bénédiction divine à son endroit ainsi qu’à sa famille.

  • 07 Jan. 2019 - 14:16-

    Jours fériés de 2019. Mardi 1er Janvier, Vendredi 8 Mars : Journée de la Femme. Vendredi 29 Mars : Jour des martyrs 1947. 21 Avril : Pâques ; 22 Avril : Lundi de Pâques. Mercredi 1er Mai : Fête du travail. 30 Mai : Ascension. 4 Juin : L'Aïd el Fitr. 9 Juin : Pentecôte ; 10 Juin : Lundi de Pentecôte. 26 Juin : Fête de l'Indépendance. 11 Aout : L'Aïd el kebir ou Aïd-al-adha. 15 Août : Assomption. Vendredi 1er Novembre : Toussaint. 25 Décembre : Noël.

  • 05 Jan. 2019 - 09:59-

    Différents cas d’annulation d’une élection. Suivre les liens

    http://www.lakroa.mg/item-1607_articles_monde_18-la-cour-suprame-annule-laalection-prasidentielle.html


    http://www.lakroa.mg/item-1608_articles_monde_18-annulae-a-cause-daune-utilisation-abusive-de-facebook.html

  • 04 Jan. 2019 - 07:17-

    Résultats officiels le 8 janvier. La HCC, Haute Cour Constitutionnelle, dans un communiqué publié sur son site fait savoir la date de la proclamation officielle des résultats. La HCC procèdera à la proclamation officielle du second tour de l’élection présidentielle le mardi 8 janvier 2019 à 15 heures. La cérémonie aura lieu à la salle de proclamation du Palais d’Etat d’Ambohidahy. Pour la la HCC, s’applique de facto l’Article 61 de la Loi organique N°2018-009 relative à l’élection du Président de la République qui dit que la HCC procède à la proclamation officielle des résultats définitifs dans un délai de neuf (9) jours à partir de la date de publication des résultats provisoires par la CENI.

  • 02 Jan. 2019 - 12:49-

    Sainte et heureuse année 2019. Nous vous envoyons des étoiles de Paix, de solidarité, de Vérité et d’Amour pour qu’elles illuminent votre vie toute l’année 2019. toute l'équipe de www.lakroa.mg nous vous offrons comme menu au quotidien pour les 365 jours : "De belles coupes de sourire, Quelques éclats de rires, Une grande cuillerée de gentillesse, Quelques grains de tendresse, Une bonne pincée d’affection, Des poignées d’or et d’argent, Un maximum de réussite, Saupoudrer de gaïté, Faire mijoter avec douceur, Servir joyeusement."

  • 29 Dec. 2018 - 13:12-

    Délai des requêtes. En application du système de délai franc mis en œuvre lors du premier tour de l’élection présidentielle, le dernier jour de dépôt des requêtes tombant normalement un samedi (voir communiqué du 28 décembre 2018, in infra), la date limite de dépôt est reportée au premier jour ouvrable suivant, c’est-à-dire le lundi 31décembre 2018 à 16 heures. La proclamation officielle des résultats provisoires du second tour de l’élection présidentielle ayant eu lieu le jeudi 27 décembre 2018, la date limite de réception des requêtes auprès du greffe de la Haute Cour Constitutionnelle est fixée au samedi 29 décembre 2018 à minuit.

  • 29 Dec. 2018 - 13:02-

    Mamory vahoaka. Tsy manaiky ny voka-pifidianana navoakan’ny CENI ny mpomba ny kandida laharana faha 25, Marc Ravalomanana. Mamory vahoaka eo amin’ny “kianjan’ny 13 mai” izy ireo ny sabotsy 29 desambra. Milaza ny ampiseho ireo porofo mitarika azy ireo tsy hanaiky iny voka-pifidianana iny, porofo izay ho azy ireo milaza fa nisy hala-bato tany rehetra tany. Hala-bato amin’ny endrika isan-karazany ka nahatonga ny fandresen’ny kandida lahanara faha 13 Andry Nirina Rajoelina.

  • 29 Dec. 2018 - 13:01-

    Vokatra navoakan’ny CENI ny alakamisy 27 desambra. Tamin’ireo mpifidy miisa 9 913 599  voasoratra anarana ao anaty lisi-pifidianana, 4 767 697 (48, 09%) no tonga naneho ny safidiny. Ny isan’ny vato manankery tamin’izany dia nahatratra, 4 648 086, ny vato maty tamin’izany, 78 465 ary ny vato fotsy 41 146. Mitsinjara toy izao ny vato azon’ireo kandidà mpifanina tamin’izany fifidianana izany : ny an’ny kandidà laharana faha 13, RAJOELINA Andry Nirina, 2 587 035 manome isan-jato 55,66% ary ny an’ny kandidà laharana faha 25, RAVALOMANANA Marc, 2 061 051 manome ny salan’isa 44,34%.

  • 24 Dec. 2018 - 12:15-

    Joyeux Noël ...
    Lorsque décembre frappe à la porte
    Dame pluie arrose la terre qui se couvre de beauté…
    Plus Noël approche plus la douceur s’installe
    Les guirlandes illuminent nos sapins de noël,
    Et sur tous les visages, la joie et les sourires.
    Noël arrive, quel grand bonheur !
    A cette occasion, www.lakroa.mg vous dit : “Joyeux Noël”
    Merry Christmas dia samia ho lavitry ny kirizy mafy !

Du même auteur

societe
societe

Dans la même rubrique

politique
politique
Publicité