logo
Lakroan'i Madagasikara
Message des Evêques 2017

“La Vérité vous libèrera” ( Jn 8, 32)

admin il y a 1 année

Comme à chaque fin de réunion ordinaire de la Conférence Epiuscopale de Madagascar, les Evêques envoient un message aux Chrétiens et aux hommes de bonne volonté. A la fin de la réunion de cette fin d'année 2017 la prochaine proclamation de Ramose Lucien Botovasoa constitue une source d'enseignement pour les Evêques.

“La Vérité vous libèrera” ( Jn 8, 32)

Message pour nous chrétiens et pour les hommes de bonne volonté

 

Que la Paix et la grâce du Christ soient toujours avec vous

 

C’est dans la jubilation que nous, vos Evêques, vous annonçons officiellement que Ramose Lucien Botovasoa sera proclamé Bienheureux le dimanche 15 Avril 2018 à Vohipeno, dans le diocèse de Farafangana. Nous invitons tous les Malgaches à rendre grâce à Dieu pour cette grâce particulière que le Seigneur nous a accordée.

 

En cette période très proche de cette grande célébration, nous vous exhortons à méditer sur la vie de Ramose Botovasoa, une vie unique qui l’a amené à la béatification car “les discours s’envolent mais les écrits restent et les paroles touchent mais les actes entraînent”. Il est né en 1908 et mort martyr le 17 Avril 1947 à 39 ans, encore très jeune. Beaucoup de missionnaires nous ont transmis la foi mais la vie de Lucien Botovasoa demeure particulièrement différente et édifiante. Nous voulons faire ressurgir quelques aspects particuliers de cette vie.

 

1. La foi de Ramose Lucien Botovasoa, une foi bien enracinée et inébranlable

Tout faire pour mieux glorifier Dieu” (Ad Majorem Dei Gloriam) est la devise sur laquelle Lucien a fondé sa vie de foi. C’est là qu’il a puisé sa connaissance et son amour sans limite du Christ : “Vous avez changé Monsieur” lui disaient ses élèves, car il a voulu imiter jusqu’au bout la vie du Christ : prier, vivre l’amour parfait selon l’Evangile, vivre en vérité... Il avait d’excellents rapports avec les prêtres, les sœurs et les autres chrétiens, laïcs catholiques ou non. Chaque jour après la classe, il lisait la vie des Saints à ses élèves. Il s’est dominé dans plusieurs domaines : abstinence, port de vêtements provoquant des démangeaisons... Il aimait réciter le chapelet partout dans la rue en cheminant, suivant l’enseignement du catéchisme. C’est un exemple de sanctification dans la vie quotidienne. Lucien Botovasoa était un homme de prières, un grand priant. C’est pour cela qu’il n’avait pas peur d’être martyr.

Comment est la vie des chrétiens aujourd’hui ? N’est-elle pas très fragilisée par de grosses épreuves que chacun endure chaque jour ? Pourtant il est très frappant de constater combien la vie de Lucien Botovasoa rejoint précisément ce que souligne le Pape dans son exhortation “La Joie de l’Evangile” n° 88 : “La foi authentique dans le Fils de Dieu fait chair est inséparable du don de soi, de l’appartenance à la communauté, du service, de la réconciliation avec la chair des autres. Dans son incarnation, le Fils de Dieu nous a invités à la révolution de la tendresse…”

 

2. Au sein de sa Famille.

C’est un père de famille dévoué à son épouse et à ses enfants. Il fait tout son possible pour rentrer chaque jour même s’il est parti en tournée. Pendant le repas, c’est lui qui donne vie aux discussions pour que ce soit un temps de joie. Pour vivre en communion avec le Christ Crucifié, il jeûne en donnant sa part à ses enfants.

L’enseignement catéchétique et la prière ont une grande place dans la vie de sa famille. Jour et nuit, il consacre beaucoup de temps à la prière. Grâce à ses efforts, ses parents et ses frères et sœurs ont été baptisés et ont reçu le sacrement du mariage. Il y en a même qui ont construit et fondé des églises. Ses enfants ont été éduqués pour être des modèles pour les autres enfants, surtout en classe. Il leur a inculqué le savoir-vivre et le respect des autres.

Il n’a pas laissé sa femme et ses cinq enfants accablés par la peur devant les persécutions contre les chrétiens. Quand Madagascar a traversé les dures épreuves de 1947, lors des répressions contre les missionnaires et les chrétiens, il a exhorté sa famille : “quoiqu’il arrive, restez fermes dans la foi en Dieu”.

 Où est l’éducation au sein de nos familles aujourd’hui ? Qu’en est-il de l’amour mutuel entre les parents et les enfants ? Pendant la semaine, la famille ne s’entrevoit-elle pas que très peu ? Pourtant voici ce que nous enseigne le Pape : “La famille traverse une crise culturelle profonde, comme toutes les communautés et les liens sociaux. Dans le cas de la famille, la fragilité des liens devient particulièrement grave parce qu’il s’agit de la cellule fondamentale de la société, du lieu où l’on apprend à vivre ensemble dans la différence et appartenir aux autres et où les parents transmettent la foi aux enfants. Le mariage tend à être vu comme une simple forme de gratification affective qui peut se constituer de n’importe quelle façon et se modifier selon la sensibilité de chacun. Mais la contribution indispensable du mariage à la société dépasse le niveau de l’émotivité et des nécessités contingentes du couple. Comme l’enseignent les évêques français, elle ne naît pas ‘du sentiment amoureux, par définition éphémère, mais de la profondeur de l’engagement pris par les époux qui acceptent d’entrer dans une union de vie totale’ (Joie de l’Evangile 66). Nous vous exhortons à approfondir continuellement la dignité de la famille.

 

3- Ramose Botovasoa et la vie en société

La vie des malgaches ne cesse de se dégrader. Nous continuons à recevoir des doléances qui nous préoccupent profondément : à cause du bouleversement climatique, de la sécheresse très rude, de l’égoïsme et de la politique du chacun pour soi, la paupérisation de la population s’aggrave profondément. L’insécurité ne donne aucun répit à la majorité des gens et accroît l’appréhension soir et matin. Les rapports au sein de la société n’ont de cesse de se dégrader à cause du manque de confiance mutuelle. La corruption gangrène la vie à tous les niveaux et le coût de la vie ne cesse d’augmenter. L’égocentrisme a pris une place prédominante, ainsi que la vénération du dieu Argent. Si bien qu’il n’y a ainsi plus aucun respect de la vie: tuer une personne est devenu aussi banal que de tuer un poulet. La vérité est morte à Madagascar.

 

Que devons-nous faire ?” (Lc 3, 10) Nous cherchions de quoi faire un trépied et voici que nous trouvons les pierres pour en fabriquer. Voici la vie de Lucien Botovasoa, une véritable référence nous enseignant à prendre nos responsabilités. Sa capacité à manifester sa simplicité lui a valu l’estime de tous ceux qui l’entouraient. Très intelligent, après ses études il est revenu simplement enseigner à Vohipeno. Il n’a qu’un seul objectif : faire développer sa ville dans les tous les domaines.

C’était un homme honnête. Il ne s’est attaché ni à l’argent ni à la richesse terrestre. Il voulait imiter St François d’Assise dans tous ses actes. Même sa femme lui en a fait la remarque une fois: “Tu es si intelligent! Pourquoi ne pas travailler comme comptable pour gagner un peu plus d’argent ?” Avec sa simplicité habituelle il lui a juste répondu avec douceur : “Même si nous avions de l’argent jusqu’à remplir cette maison nous n’aurions pas la richesse que nous avons maintenant. C’est une richesse qui ne sera pas vaincue par la rouille!

 

4. Au niveau de l’enseignement et de l’éducation

Son aptitude à parler plusieurs langues comme le français, l’anglais, le latin, le sorabe etc. lui a permis d’avoir une ouverture envers plusieurs personnes, et beaucoup l’approchaient pour avoir ses conseils sur plusieurs sujets. Le cas le plus visible est celui de la réconciliation entre les deux villages voisins, qui avaient des problèmes de convivialité. Il n’a pas hésité à se concerter avec les rois et les notables pour trouver ensemble les solutions. Soucieux des jeunes perdus dans la passion des bals et des danses tabous, il a osé leur parler des méfaits et leur indiquer le droit chemin à suivre.

Combien connaissons-nous de jeunes qui ont déviés vers les stupéfiants, ayant une vie désordonnée, et que nous regardons sans réagir? Ces dernières années, l’éducation et l’instruction semblent avoir été rehaussée mais en réalité, il n’y a plus de valeurs transmises, seules les méthodes contraceptives et l’encouragement à l’avortement sont devenus les références.

 

Chers Jeunes, notre époque a besoin d’hommes et de femmes tout donnés à Dieu et qui aiment accompagner les autres, comme Lucien Botovasoa. Le monde a besoin d’apôtres qui s’engagent : des catéchistes, des responsables des mouvements et des associations ecclésiaux, des jeunes qui s’engagent dans les commissions et surtout des jeunes généreux pour faire vivre l’Eglise qui est également éprouvée, avec le peuple, par ce temps de crise... Soyez des générations de Bâtisseurs et non des démolisseurs, imitant Lucien Botovasoa comme l’exhorte d’ailleurs le Pape François dans “la Joie de l’Evangile n° 106 : “C'est un grand plaisir de trouver des jeunes engagés dans un «saint pèlerinage de la foi», transportant joyeusement Jésus sur toutes les routes, dans toutes les places, à travers le monde !

 

5. Le patriotisme et la politique de la recherche du bien commun de Lucien Botovasoa

Son intelligence et sa sagesse manifestent qu’il est un patriote qui s’est donné pour le pays. Il n’a pas voulu présider le PADESM ou être membre de MDRM car c’était contraire à sa conscience : “votre politique est une politique de mensonge, disait-il aux membres, et sûrement cela finira par un bain de sang”. Malgré cela il s’est engagé dans la recherche du développement intégral de sa région. Justement, c’est à cause de cette façon de voir la politique que les autorités de l’époque ont voulu attenter à sa vie. Il n’a pas hésité à leur dire : “je sais que vous allez me tuer et je ne peux pas tourner le dos ; si c’est ma vie qui permet de sauver beaucoup de monde, n’hésitez pas à me tuer. Je demande une chose: ne touchez pas à mes frères...

 

Observons ce que nous sommes en train de vivre : la politique se fonde surtout sur le mensonge et sur la démagogie. C’est cela que le peuple voit le plus. Il n’y a aucun sens du service mais la recherche de la richesse personnelle. C’est la haute corruption qui règne. La compétence et la sagesse ne sont plus les leviers pour développer le pays au détriment de l’autorité et de l’argent. Le foncier n’est plus maîtrisé, si bien que beaucoup d’héritiers perdent leur terrain ou bien les terres sont vendues à des étrangers. Cela se termine pas des disputes, des plaintes au tribunal, des familles s’entretuent même...

De nos jours, trouverons nous encore des malgaches (de seulement 39 ans!) prêts à être témoins de la vérité jusqu’à donner leur vie pour l’amour de leur pays? Nous aurons les élections bientôt, allons-nous encore avoir affaire, à travers les propagandes, aux promesses sans suite, à la volonté de diviser les gens, à la distribution d’argent pour tromper les masses? Souvenons-nous que “les paroles touchent mais les actes entraînent”. Rappelons-nous que Lucien Botovasoa est mort martyr pour avoir défendu la vérité et l’amour du prochain. Il a dit : “Que mon sang versé en terre soit le ferment pour le salut de ma patrie”.

 

Chers Frères et Sœurs, la vie de Ramose Lucien Botovasoa est un appel solennel à notre génération actuelle. C’est une invitation à sauver notre patrie, à vivre la vérité pour nous mener à la vraie réconciliation et à la paix. Que le modèle de vie que nous lègue Ramose Lucien Botovasoa et son intercession soient comme un flambeau qui reste toujours allumé dans nos cœurs et nous illumine. Confions tous nos efforts à la Sainte Vierge, Notre Dame de Madagascar.

Nous vous bénissons.

Antananarivo, le 15 novembre 2017.

Fête de St Albert le Grand, Evêque et Docteur de l’Eglise

 

Conférence des Évêques de Madagascar

 

Mgr Désiré TSARAHAZANA, Archevêque de Toamasina, Président de la Conférence Épiscopale de Madagascar

Mgr Marie Fabien RAHARILAMBONIAINA, Evêque de Morondava, Vice-Président

Mgr Jean Claude RANDRIANARISOA, Evêque de Miarinarivo, Secrétaire Général

Mgr Benjamin Marc RAMAROSON, Archevêque d’Antsiranana,

Mgr Odon Marie Arsène RAZANAKOLONA, Archevêque d’Antananarivo,

Mgr Fulgence RABEMAHAFALY, Archevêque de Fianarantsoa,

Mgr Fulgence RABEONY Archevêque de Toliara

Mgr Georges Varkey PUTHIYAKULANGARA, Evêque de Port-Bergé

Mgr Rosario VELLA, Evêque d’Ambanja

Mgr Roger Victor RAKOTONDRAJAO, Evêque de Mahajanga

Mgr Jean de Dieu RAOELISON, Evêque d’Ambatondrazaka

Mgr Gaetano DI PIERRO, Evêque de Moramanga

Mgr Marcellin RANDRIAMAMONJY, Evêque de Fenoarivo Atsinanana

Mgr Philippe RANAIVOMANANA, Evêque d’Antsirabe

Mgr Gustavo Bombin ESPINO, Evêque de Maintirano

Mgr Fidelis RAKOTONARIVO, Evêque d’Ambositra

Mgr José Alfredo Caires DE NOBREGA, Evêque de Mananjary, Administrateur Apostolique de Farafangana

Mgr Fulgence RAZAKARIVONY, Evêque d’Ihosy

Mgr Vincent RAKOTOZAFY, Evêque de Tolagnaro

Mgr Zygmunt ROBASZKIEWICZ, Evêque de Morombe

Mgr Michel MALO, Archevêque Emérite d’Antsiranana

Mgr Philibert RANDRIAMBOLOLONA, Archevêque Emérite de Fianarantsoa

Mgr Raymond RAZAKARIVONY, Evêque Emérite de Miarinarivo

Mgr Antonio SCOPELLITI, Evêque Emérite d’Ambatondrazaka

Mgr Joseph Donald Léo PELLETIER, Évêque Émérite de Morondava

Mgr Armand TOASY, Evêque Emérite de Port-Bergé

RP Jean Claude RAKOTOARISOA, Administrateur diocésain-de Tsiroanomandidy

 





Partager l'article:

Lakroa en direct
  • 31 Jan. 2019 - 06:49-

    Bilan provisoire global en date du 30 janvier 2019 à 18h. Le bilan provisoire global après les « Fortes pluies » et « Tempête Tropicale Modérée EKETSANG» fait état de : • 27 Décédés (18 à cause du glissement de terrain, 4 morts par noyade, 1 mort d’un écroulement d’une maison suite à l’inondation, 4 morts d’un écroulement d’une maison) ; • 1 Disparu (emportée par l’eau) ; • 3 Rescapés (suite au glissement de terrain) ; • 9 586 Sinistrés (254 dues au glissement de terrain et 9 332 à cause de l’inondation) ; • 833 Déplacés actuels (451 dues au glissement de terrain et 382 à cause de l’inondation) ; • 2 462 Déplacés cumulés (518 dues au glissement de terrain et 1 944 à cause de l’inondation) ; • 1 778 Cases d’habitation inondées ; • 187 Cases détruites (7 dues au glissement et 83 dues à l’inondation).
    CECI EST LE DERNIER BULLETIN EN CE QUI CONCERNE L’INONDATION ET LE GLISSEMENT DE TERRAIN DE CES DEUX DERNIERES SEMAINES A MADAGASCAR. (Source : BNGRC, Centre d'Etudes de Réflexion de Veille et d'Orientation).

  • 29 Jan. 2019 - 07:10-

    Bilan provisoire global en date du 28 Janvier 2019 à 20h. Le bilan provisoire global après les « Fortes pluies » et « Tempête Tropicale Modérée EKETSANG» fait état de : • 21 Décédés (18 à cause du glissement de terrain, 2 morts par noyade, 1 mort d’un écroulement, d’une maison suite à l’inondation) ; • 1 Disparu (emportée par l’eau) ; • 3 Rescapés (suite au glissement de terrain) ; • 8 466 Sinistrés (254 dues au glissement de terrain et 8 212 à cause de l’inondation) ; • 1 934 Déplacés actuels (450 dues au glissement de terrain et 1 484 à cause de l’inondation) ; • 2 304 Déplacés cumulés (518 dues au glissement de terrain et 1 786 à cause de l’inondation) ; • 1 603 Cases d’habitation inondées ; • 62 Cases détruites (7 dues au glissement et 55 dues à l’inondation). Source : Centre d'Etudes de Réflexion de Veille et d'Orientation.

  • 28 Jan. 2019 - 07:43-

    Bilan provisoire global en date du 27 janvier 2019 à 19h. Voici le bilan après les « Fortes pluies » et « Tempête Tropicale Modérée EKETSANG» qui fait état de :
    • 21 Décédés (18 à cause du glissement de terrain, 2 morts par noyade, 1 mort d’un écroulement d’une maison suite à l’inondation) ;
    • 1 Disparu (emportée par l’eau) ;
    • 3 Rescapés (suite au glissement de terrain) ;
    • 8 031 Sinistrés (201 dues au glissement de terrain et 7 830 à cause de l’inondation) ;
    • 1 236 Déplacés actuels (134 dues au glissement de terrain et 1 102 à cause de l’inondation) ;
    • 1 605 Déplacés cumulés (201 dues au glissement de terrain et 1 404 à cause de l’inondation) ;
    • 1 603 Cases d’habitation inondées ;
    • 62 Cases détruites (7 dues au glissement et 55 dues à l’inondation). (Source : Centre d'Etudes de Réflexion de Veille et d'Orientation).

  • 25 Jan. 2019 - 11:26-

    Nominations lors du Premier Conseil des ministres. Ce jeudi 24 janvier, après la nomination du nouveau gouvernement, le Président Rajoelina, a présidé le premier conseil des ministres au Palais d’Etat d’Iavoloha.
    Décret abrogeant le décret n°2016-140 du 02 mars 2016 et portant nomination de Madame ANDRIAMBALO Lala Ratompoalizo, Directeur du Protocole d’Etat auprès de la Présidence;
    Décret portant nomination de Ramaholimasy Holder, Directeur Général de la Présidence en charge des Affaires Politiques;
    Décret portant nomination de Andriamanananoro Augustin, Directeur Général de la Présidence en charge des Projets;
    Décret portant nomination de Sahondrarimalalala Marie Michelle, Directeur des Etudes Juridiques de la Présidence;
    Décret portant nomination de Raharinosy Jimmy, Directeur des Systèmes d'Information.
    Lalatiana Raktotondrazafy est le porte-parole du gouvernement

  • 24 Jan. 2019 - 07:49-

    Bulletin flash du 23 janvier. Bilan provisoire global en date du 23 Janvier 2019 à 18h transmis par le Centre d'Etudes de Réflexion de Veille et d'Orientation. Le bilan provisoire global fait état de : 16 décédés (15 à cause du glissement de terrain et 1 mort par noyade) ; 4 disparus (3 à cause du glissement de terrain et 1 emportée par l’eau) ; 3 rescapés (suite au glissement de terrain) ; 5 763 sinistrés (201 dues au glissement de terrain et 5 562 à cause de l’inondation) ; 503 déplacés cumulés (201 dues au glissement de terrain et 302 à cause de l’inondation) ; 1 588 cases d’habitation inondées ; 31 cases détruites (7 dues au glissement et 24 dues à l’inondation).

  • 22 Jan. 2019 - 14:46-

    Le staff du PRM Rajoelina. Rajoelina Andry Nirina, a tenu son premier conseil des ministres restreint, ce lundi 21 janvier 2019 au Palais d’État d’Iavoloha. Il a nommé ses proches collaborateurs. Ramonjavelo Manambahoaka Valéry Fitzgerald a été nommé Secrétaire général de la Présidence. Andriamaholy Onjaniaina Dina est nommé au poste Secrétaire Général Adjoint de la Présidence. Et, Delmotte Stéphanie a été nommée Directeur de Cabinet civil de la Présidence. On attend donc les autres membres entre autres le directeur de cabinet militaire,  le directeur administratif et financier…

  • 22 Jan. 2019 - 14:45-

    Reconduction du PM Christian Ntsay. Conformément aux dispositions de l’article 54 de la Constitution de la Quatrième République, les députés issus du groupe de partis majoritaires à l’Assemblée Nationale, en l’occurrence le MAPAR, ont proposé le nom de NTSAY Christian Louis au poste de Premier Ministre. Aussi, Son Excellence Monsieur le Président de la République, Rajoelina Andry Nirina, a pris le décret n°2019-016 portant nomination du Premier ministre, Chef du Gouvernement, Monsieur NTSAY Louis Christian.

  • 21 Jan. 2019 - 15:57-

    Gouverneur de région ? Dans son premier discours après la prestation de serment ce 19 janvier, le président Andry Rajoelina a utilisé le mot “gouverneur” de région. On lit dans la Constitution que “La fonction exécutive est exercée par un organe dirigé par le Chef de Région élu au suffrage universel. Le Chef de Région est le premier responsable de la stratégie et de la mise en œuvre de toutes les actions de développement économique et social de sa région. Il est le Chef de l’Administration de sa région.” Première entorse devant le gardien de la Constitution ?

  • 21 Jan. 2019 - 15:34-

    10 décès au moins. Les pluies torrentielles tombées sur Antananarivo dans la soirée du samedi 19 janvier ont perturbé la fin des festivités de la prestation de serment du Président Rajoelina (fête à Mahamasina, feux d’artifices annulées). Mais plus grave, elles ont provoqué un éboulement en plusieurs endroits et plusieurs maisons ont été démolies. Plusieurs personnes ont été ensevelies sous les décombres. Plusieurs personnes ont été sauvées mais on déplore une dizaine de victimes. On compte au moins 10 personnes décédées et on craint que le nombre ira en croissant.

  • 19 Jan. 2019 - 11:48-

    Hevi-dehibe notsoahina tamin'ny lahatenin'ny filoha Rajoelina. Ezaka lehibe no atao momba ny famokarana ny herinaratra. Politikan’ny kibo velaran-tany hovolena, tsy hanafatra vary intsony. Hitsinjo sy hanampy ireo tena marefo efa eny ambony sambo ny vary tena mora ho zaraina sy hamidy mora. Asa fa tsy kabary. Hanangana sy hanorina tanana vaovao isika ho modely aty amin’ny ranomasina Indiana izay atomboka amin’ity taona ity ihany. Ho mpandresy amin’ny lafiny rehetra ny Malagasy. Ampiray sy ampitambatra ny Malagasy aho. Tsy ny eto antananarivo ihany no hisitraka fa hapetraka ny fanamby fa hisitraka izany ny any amin’ny faritra. Apetraka ny governora hisolo ny lehiben’ny faritra. Izy ireo no hitarika ny asa goavana. Omentsika fitaovana manokana fanamboaran-dalana ny faritra rehetra. Ho lasa 23 ny faritra. Tsy ekeko ny gaboraraka. Tsy azo ekena ny fanaovana tolotrasa kanefa tsy  nisy asa notanterahina akory. Ady amin’ny kolikoly sy fitsarana marina tsy mitanila. Tsy ekeko ny fitsabahana amin’ny raharaha fitsarana.

    Tsy fandriampahalemana. Vahaolana koa ampitomboina ny isan’ny mpitandro filaminana. Ho vatsiana fitaovana mendrika manaraka ny toetrandro ny foloalindahy sy mpitandro filaminana. Handalo eto ny santionany amin’ny fitaovana tsy mataho-bala. Fankahalana fanaratsiana fisaraham-bazana hahilika izany.

  • 18 Jan. 2019 - 08:14-

    Passation à Iavoloha. Selon l’article 48 de la constitution “La passation officielle du pouvoir se fait entre le Président sortant et le Président nouvellement élu.” Il n’est nullement indiqué que c’est le président démissionnaire ou le président intérimaire. La passation se fera officiellemen ce vendredi 18 janvier. Selon la rumeur la passation se fera entre le président Rajaonarimampianina qui a démis de ses fonctions présidentielles en septembre 2018 et le président Rajoelina. Si cela se fera cela veut dire une passation des dossiers de janvier 2014 à septembre 2018. Qu’en sera-t-il des dossiers durant l’intérim ? Y aura-t-il une autre cérémonie de passation ce vendredi aussi ?


  • 09 Jan. 2019 - 08:42-

    Le FFKM présente ses vœux au Président de la République p.i. Les représentants du Conseil Chrétien des Eglises (FFKM), sont venus présenter les vœux de nouvel an au Président de la République p.i, Rivo Rakotovao, au palais d’Ambohitsorohitra, le 8 janvier 2019. Le Président en exercice de la FFKM a évoqué lors de la rencontre l’importance de la période que traverse le pays à l’heure actuelle, et n’a pas manqué de souligner l’union dans la prière pour la marche du pays ; il a aussi mis en relief la noble mission et les responsabilités qui incombent au Chef de l’Etat, Rivo Rakotovao, et invoqué la bénédiction divine à son endroit ainsi qu’à sa famille.

  • 07 Jan. 2019 - 14:16-

    Jours fériés de 2019. Mardi 1er Janvier, Vendredi 8 Mars : Journée de la Femme. Vendredi 29 Mars : Jour des martyrs 1947. 21 Avril : Pâques ; 22 Avril : Lundi de Pâques. Mercredi 1er Mai : Fête du travail. 30 Mai : Ascension. 4 Juin : L'Aïd el Fitr. 9 Juin : Pentecôte ; 10 Juin : Lundi de Pentecôte. 26 Juin : Fête de l'Indépendance. 11 Aout : L'Aïd el kebir ou Aïd-al-adha. 15 Août : Assomption. Vendredi 1er Novembre : Toussaint. 25 Décembre : Noël.

  • 05 Jan. 2019 - 09:59-

    Différents cas d’annulation d’une élection. Suivre les liens

    http://www.lakroa.mg/item-1607_articles_monde_18-la-cour-suprame-annule-laalection-prasidentielle.html


    http://www.lakroa.mg/item-1608_articles_monde_18-annulae-a-cause-daune-utilisation-abusive-de-facebook.html

  • 04 Jan. 2019 - 07:17-

    Résultats officiels le 8 janvier. La HCC, Haute Cour Constitutionnelle, dans un communiqué publié sur son site fait savoir la date de la proclamation officielle des résultats. La HCC procèdera à la proclamation officielle du second tour de l’élection présidentielle le mardi 8 janvier 2019 à 15 heures. La cérémonie aura lieu à la salle de proclamation du Palais d’Etat d’Ambohidahy. Pour la la HCC, s’applique de facto l’Article 61 de la Loi organique N°2018-009 relative à l’élection du Président de la République qui dit que la HCC procède à la proclamation officielle des résultats définitifs dans un délai de neuf (9) jours à partir de la date de publication des résultats provisoires par la CENI.

  • 02 Jan. 2019 - 12:49-

    Sainte et heureuse année 2019. Nous vous envoyons des étoiles de Paix, de solidarité, de Vérité et d’Amour pour qu’elles illuminent votre vie toute l’année 2019. toute l'équipe de www.lakroa.mg nous vous offrons comme menu au quotidien pour les 365 jours : "De belles coupes de sourire, Quelques éclats de rires, Une grande cuillerée de gentillesse, Quelques grains de tendresse, Une bonne pincée d’affection, Des poignées d’or et d’argent, Un maximum de réussite, Saupoudrer de gaïté, Faire mijoter avec douceur, Servir joyeusement."

  • 29 Dec. 2018 - 13:12-

    Délai des requêtes. En application du système de délai franc mis en œuvre lors du premier tour de l’élection présidentielle, le dernier jour de dépôt des requêtes tombant normalement un samedi (voir communiqué du 28 décembre 2018, in infra), la date limite de dépôt est reportée au premier jour ouvrable suivant, c’est-à-dire le lundi 31décembre 2018 à 16 heures. La proclamation officielle des résultats provisoires du second tour de l’élection présidentielle ayant eu lieu le jeudi 27 décembre 2018, la date limite de réception des requêtes auprès du greffe de la Haute Cour Constitutionnelle est fixée au samedi 29 décembre 2018 à minuit.

  • 29 Dec. 2018 - 13:02-

    Mamory vahoaka. Tsy manaiky ny voka-pifidianana navoakan’ny CENI ny mpomba ny kandida laharana faha 25, Marc Ravalomanana. Mamory vahoaka eo amin’ny “kianjan’ny 13 mai” izy ireo ny sabotsy 29 desambra. Milaza ny ampiseho ireo porofo mitarika azy ireo tsy hanaiky iny voka-pifidianana iny, porofo izay ho azy ireo milaza fa nisy hala-bato tany rehetra tany. Hala-bato amin’ny endrika isan-karazany ka nahatonga ny fandresen’ny kandida lahanara faha 13 Andry Nirina Rajoelina.

  • 29 Dec. 2018 - 13:01-

    Vokatra navoakan’ny CENI ny alakamisy 27 desambra. Tamin’ireo mpifidy miisa 9 913 599  voasoratra anarana ao anaty lisi-pifidianana, 4 767 697 (48, 09%) no tonga naneho ny safidiny. Ny isan’ny vato manankery tamin’izany dia nahatratra, 4 648 086, ny vato maty tamin’izany, 78 465 ary ny vato fotsy 41 146. Mitsinjara toy izao ny vato azon’ireo kandidà mpifanina tamin’izany fifidianana izany : ny an’ny kandidà laharana faha 13, RAJOELINA Andry Nirina, 2 587 035 manome isan-jato 55,66% ary ny an’ny kandidà laharana faha 25, RAVALOMANANA Marc, 2 061 051 manome ny salan’isa 44,34%.

  • 24 Dec. 2018 - 12:15-

    Joyeux Noël ...
    Lorsque décembre frappe à la porte
    Dame pluie arrose la terre qui se couvre de beauté…
    Plus Noël approche plus la douceur s’installe
    Les guirlandes illuminent nos sapins de noël,
    Et sur tous les visages, la joie et les sourires.
    Noël arrive, quel grand bonheur !
    A cette occasion, www.lakroa.mg vous dit : “Joyeux Noël”
    Merry Christmas dia samia ho lavitry ny kirizy mafy !

Du même auteur

newtech
religion

Dans la même rubrique

religion
religion
Publicité