logo
Lakroan'i Madagasikara
Vœux 2018

Discours du Président Rajaonarimampianina

Recueillis par JRR il y a 2 années

Que retenir du discours du Président de la République lors de la présentation des vœux aux Corps Constitués ce 5 janvier 2018 ? L’élection présidentielle aura lieu et le chiffre 7. Le chiffre sept (sept vertus cardinales, sept moteurs de croissance) et l’absence du chiffre attendu par les fonctionnaires. Voici le texte intégral du discours. Bonne lecture.

Discours du Président Rajaonarimampianina

Excellences,

 

Mesdames et Messieurs,

 

Votre Excellence a bien voulu me manifester, ainsi qu’à mon épouse, et à travers nous, au peuple malgache tout entier, votre sollicitude à l’occasion de la nouvelle année.

 

Nous vous remercions de vos vœux et en retour, nous vous adressons à votre Excellence, aux Ambassadeurs et aux membres des missions diplomatiques et consulaires, ainsi qu’aux représentants des Organisations internationales, et à vos familles respectives nos meilleurs vœux de bonne et heureuse année 2018.

 

Nous vous souhaitons à tous, une année pleine de paix, de joie, de bonheur et de solidarité, gage de prospérité pour tous.

 

Je ne peux pas commencer cette adresse sans tout d’abord remercier chaleureusement tous ceux qui par leur travail, leur dévouement et leur loyauté de chaque instant, nous ont permis de parcourir un si beau chemin, depuis quatre années.

 

Quand, il y a déjà 4 ans, nous avons reçu pour la première fois le mandat du peuple pour remettre Madagascar sur les rails du développement, notre pays était exsangue. Les forces hostiles à la nation empêchaient alors tout redressement, ainsi que toute unité du peuple malgache.

 

Une période d’incertitude s’ouvrait.

 

Depuis 2014, nous nous sommes attelés à la reconstruction de la crédibilité internationale de notre pays. Nous avons remis le respect de la Constitution au cœur de notre engagement politique. Nous avons œuvré pour que chaque Malgache soit récompensé plus justement pour le prix de son effort au bien commun, et que les fruits de la croissance soient plus également redistribués. Le PIB par habitant et l’indice de développement humain ont connu une hausse constante depuis 2013, tout comme la croissance, dont la hausse doit encore se poursuivre selon les prévisions du Fonds Monétaire International et de la Banque mondiale. Cette croissance, nous avons voulu qu’elle profite à tous.

 

Nous avons tenu à la réinvestir dans le développement social et humain de notre pays : la santé elle-même s’est améliorée, ainsi que l’appui à l’éducation, la formation et l’entrepreneuriat. Notre gestion budgétaire et financière a été améliorée. Les bailleurs de fonds ont accordé leur confiance dans le parfait rétablissement de la santé financière de Madagascar.

 

En un an après notre prise de mandat, nous avons su rétablir la confiance de la communauté internationale envers notre pays, et en prouver le dynamisme et l’ambition de progrès.

 

Tous ces résultats sont une preuve constante des principes de notre engagement envers le peuple malgache, dont nous voulons libérer les énergies et assurer l’avenir.

 

Mais tout ce à quoi nous avons œuvré depuis bientôt quatre ans, n’a réellement de sens que si nous l’inscrivons dans une véritable vision d’avenir, qui est celle que nous poursuivons depuis notre première entrée en fonction au service du peuple. Au-delà du Plan National de Développement de Madagascar, qui n’en était que la première pierre, nous avons pour ambition de faire notre pays la véritable nation émergente que ses ressources économiques et humaines le destinent à être.

 

Nous sommes fermement convaincus que Madagascar a toutes les ressources nécessaires pour devenir une puissance économique de premier plan parmi les pays émergents d’Afrique, d’Asie et d’Amérique Latine, dotés de potentiels agricole, minier, pétrolier, et industriel comparables.

 

Nous devrons renforcer le plan de développement à Long terme qui a pour objectif le plein déploiement des capacités de croissance de notre pays.

 

L’enclavement des provinces, dû aux manques de routes et de moyens de communication, la faiblesse des échanges entre régions, conduisent à un repliement préjudiciable au sentiment d’unité nationale.

 

Notre ambition collective à long terme a pour objectif de renverser le cours de l’histoire. Nous voulons redonner force à l’envie de chacun d’appartenir à la famille nationale malagasy, d’y trouver un soutien pour les entreprises personnelles, et au service de tous.

 

Nous avons pour objectif de réhabiliter sept vertus cardinales depuis trop longtemps oubliées par les institutions publiques, qui doivent donner l’exemple : nous promouvons l’équité, l’inclusivité, la proximité, la sobriété, la méritocratie, l’exemplarité et l’information libre.

 

L’exemplarité est la vertu exigée de ceux qui ont reçu un mandat du peuple et doivent gouverner avec des intentions sincères. C’est le sens même de la lutte que nous menons contre la corruption, mal ancré depuis des décennies dans notre république, et que nous avons l’ambition d’extirper grâce à la Stratégie Nationale de Lutte contre la Corruption.

L’exercice d’un mandat public ou électif ne doit pas constituer une opportunité d’enrichissement personnel, encore moins d’une augmentation substantielle du patrimoine, et ce au détriment du peuple. Ce n’est qu’en respectant strictement cette discipline que nous pourrons demander à nos concitoyens de mettre leurs énergies au service de la nation.

 

L’information libre est bénéfique à l’État comme à la population, car elle permet à chacun de faire valoir ses opinions, évite que les problèmes ne s’accumulent jusqu’à exploser en des crises largement évitables, et met d’autant plus en relief les succès du gouvernement que la critique est libre : « sans la liberté de blâmer, il n’est point d’éloge flatteur ».

 

Et c’est pourquoi nous devons nous protéger avec la vigilance la plus extrême contre la manipulation de l’information et la diffusion de fausses rumeurs qui sciemment, travaillent à miner le moral de notre nation. Le peuple malgache ne peut tolérer que l’on joue avec ses peurs, que l’on attise des haines qui n’ont pas d’objet, et que l’on sème délibérément la discorde et la confusion en inventant des fautes dont se rendraient coupables telle partie de la population contre telle autre, ou en imputant à l’État des catastrophes naturelles que nul pouvoir humain n’est en mesure d’éviter. En faisant cela, c’est la confiance entre Malgaches et en notre nation, notre bien le plus précieux, qui est mise en péril. Et c’est notre marche vers le progrès qui est sabotée.

 

Notre stratégie pour Madagascar repose sur sept moteurs de croissance, que sont l’agriculture vivrière, l’exploitation durable des produits agricoles et forestiers rares, la pêche et l’aquaculture, l’industrie légère, les mines, les pierres précieuses, et le tourisme.

 

Le développement de l’agriculture et de la pêche, c’est également la promotion de notre population rurale et de ses valeurs de travail et de solidarité. En soutenant la modernisation de l’agriculture, nous venons en aide à tous les Malgaches. Il est indispensable d’améliorer la production rizicole pour combattre l’inflation, mieux approvisionner les villes, et réduire notre dépendance aux importations. Nous nous donnons pour mission prioritaire d’assurer la sécurité alimentaire de tous les Malgaches.

 

L’exploitation durable des ressources forestières démontrera l’engagement de Madagascar pour la biodiversité et l’effort mondial de lutte contre le réchauffement climatique.

Madagascar témoigne de son engagement renouvelé pour cette cause qui est celle de l’humanité toute entière, et qui nous impose un devoir de solidarité internationale.

 

Mais un État réformé, c’est avant tout un État partenaire des citoyens, et un État protecteur.

 

Partenaire, il le sera en aidant l’initiative privée à fleurir partout où elle se manifeste. Protecteur, l’État sera attentif à la sécurité physique et sanitaire de l’ensemble des Malgaches.

Sur la route qui nous porte vers la croissance, n’oublions pas que l’année 2018 sera un moment charnière. Le peuple va être appelé à se prononcer sur sa volonté de bâtir la nation, de relever les défis du développement, de concourir à la construction d’une prospérité partagée par tous.

 

Cette échéance cruciale pour l’avenir de notre nation, et dont nous avons confirmé la tenue selon le calendrier prévu dans le respect de la Constitution et des Lois électorales en vigueur, et avec tous les soutiens respectueux de la souveraineté démocratique malgache. Les élections présidentielles se tiendront bel et bien cette année.

 

En attendant, nous poursuivons ensemble les chantiers déjà commencés : l’électrification et les énergies renouvelables dans différentes régions, la modernisation du port de Toamasina avec le Japon en 2018, la réhabilitation des routes nationales RN6 et RN13 avec l’UE, l’ouverture de microcentrale hydraulique dans différentes régions et de la construction de centrale thermique au fioul lourd, et la construction de la centrale hydraulique.

 

Point n’est besoin de rappeler ici que nous sommes partis de très loin, très loin ! Nous venons de sortir de plusieurs années de crise socio-politico-économique qui ont ravagé les tissus économiques et sociales. Nous avons été sanctionnés politiquement, économiquement et financièrement par la communauté internationale !

 

Par ailleurs, sur le plan interne, les élucubrations et les comportements propres à nos politiciens ont été autant de disparités ne permettant pas de prendre la juste mesure des exigences du présent. Leur habitude et leur fréquente dérive dépréciative, caractérisée par des paroles délibérément fausses relayées par une presse encore sous l’emprise d’une faiblesse de professionnalisme alimentait un populisme d’arrière-garde.

 

J’ai suivi avec amertume les étapes des démonstrations absurdes de celles et ceux qui véhiculent un pessimisme ambiant et qui veulent, à tous prix, rétrécir l’espérance de nos compatriotes.

 

Et au lieu de participer, de travailler à bâtir cette Nation moderne et prospère tant voulue par le peuple, ils continuent à entretenir le doute et à verser dans l’incongruité encore plus mal venue.

 

Passés maitre dans l’art de profiter de nos angoisses du lendemain, de créer des psychoses, d’attiser la haine des gouvernants, mon épouse et moi-même, n’ont pas été épargnée par ces méchancetés. Et dire que certains ont déjà été à la plus haute marche de l’Etat !

 

Heureusement la sagesse de notre peuple reste un rempart solide pour la lutte pour la stabilité politique. Et au contraire, grâce à sa clairvoyance et à sa volonté de démontrer qu’il est jaloux de son choix démocratique et n’acceptera pas des remises en question, les soubresauts liés à cette « maladie infantile de notre démocratie ».

Nous avons parfaitement entendu et reçu ce message de notre peuple : Nous ne pouvons pas nous reposer sur nos lauriers. Il nous faut redoubler d’efforts et ne jamais oublier les principes moraux fondamentaux qui nous ont toujours guidés.

 

Car Madagascar n’est pas voué à être cette nation à la traine des autres ! ni Les malgaches à être le dernier de la classe !

 

Sur le plan international, Madagascar s'associe au monde entier pour lutter contre l'insécurité, l'extrémisme et le terrorisme. Nous militons pour un monde de paix et de stabilité. C'est à ce titre que nous appuyons les propositions de réforme de conseil de sécurité des Nations Unies.

 

Nous sommes très sensibles aux problématiques de migration. Nous avons toujours milité pour la recherche de solution dans les pays de départ. La jeunesse qui est concernée par la migration devrait être au cœur des priorités de développement.

 

Pour terminer, je vous réitère nos vœux de bonheur et de prospérité pour cette année 2018.

 

 

(La Direction de la Communication Présidence de la République)

Partager l'article:

Lakroa en direct
  • 20 Jul. 2019 - 10:19-

    Ntsay Christian remplace Christian Ntsay.“Conformément aux dispositions de l’article 54 de la Constitution, est nommé Premier Ministre, Chef du Gouvernement : Monsieur NTSAY Christian” tel est le premier article du décret N°2019-1407, portant nomination du Premier Ministre, publié par la présidence de la République ce 19 juillet 2019. Le choix du premier ministre a été effectué sur la base des noms présentés par les députés majoritaires de l’IRD. Selon la "rumeur" Les trois noms présentés sont : Fienena Richarn Haja Resampa et Ntsay Christian. Il est donc reconduit (pour la deuxième fois) par le président Andry Rajoelina.

  • 19 Jul. 2019 - 08:45-

    JIOI 2019. Dans le cadre des Jeux des Îles, les Barea affrontent en premier les Seychelles. Le match se déroulera au stade Auguste Vollaire le 20 juillet à 14h15. Madagascar n’a pas perdu, lors des deux dernières rencontres entre les deux sélections, avec une victoire (0-1) le 11 juin 2016 et un match nul (1-1) le 29 mai 2018.

  • 18 Jul. 2019 - 14:15-

    USA. Le cardinal DiNardo interpelle Donald Trump sur les droits des migrants. «Il est contraire aux valeurs américaines et chrétiennes de chercher à empêcher aux personnes d’émigrer ici quand elles fuient pour sauver leurs vies et pour trouver une sécurité pour leurs familles», déclare le cardinal DiNardo.

  • 18 Jul. 2019 - 11:27-

    Birao maharitra AN. Vita ny fifidianana ny mpikambana ireo mandrafitra ny Birao maharitry ny Antenimieram-pirenena. Toy izao izany : Filohan’ny Antenimierampirenena : Razanamahasoa Christine Harijaona, Ambatofinandrahana (IRD). Filoha Lefitra Antananarivo : Rasolonjatovo Honoré, Faratsiho (IRD). Filoha Lefitra Antsiranana : Rahelihanta Jocelyne, Antsiranana I (IRD). Filoha Lefitra Fianarantsoa : Razafitsiandraofa Jean Brunelle, Ikongo (IRD). Filoha Lefitra Mahajanga : Rahantanirina Lalao, Mahajanga I (IRD). Filoha Lefitra Toamasina : Michelle Bavy Angelica, Fenérive Est (IRD). Filoha Lefitra Toliara : Rabenirina Jean Jacques, Betioky Atsimo (IRD).
    Questeur 1 : Henri Jean Michel, Ambovombe (IRD). Questeur 2 : Rakotomanga Lantoarivola Sedera, Antananarivo II (IRD). Questeur 3 : Rabenirina Maminiaina Solondraibe, Ambohidratrimo (TIM).
    Mpampakateny : Angèle Solange, Amboasary Atsimo (Mahaleotena). Mpampakateny lefitra : Rafenomanantsoa Tsirimaharo Ny Aina, Antananarivo III (IRD).

  • 17 Jul. 2019 - 09:30-

    Mercato-Jeremy Morel. En fin de contrat avec l'OL, l’international malgache Jeremy Morel signe pour un an de contrat avec le Stade Rennais. « Je suis très enthousiaste et fier de rejoindre le Stade Rennais F.C. Je vais faire du mieux possible pour apporter mon expérience au club. J’avais plusieurs sollicitations mais sportivement je me voyais plus ici. J’espère avoir fait le bon choix. À moi de tout faire sur le terrain pour remercier le Président de sa confiance », a-t-il déclaré.  

  • 16 Jul. 2019 - 09:30-

    Désensablement. La piscine naturelle du Parc National Isalo est de nouveau ouverte à la baignade depuis le vendredi 12 juillet dernier. « La profondeur et la propreté de l’eau ont été testées par les agents de Madagascar National Parks afin de s’assurer que toutes les conditions requises pour la baignade durant la haute saison touristique 2019 soient au mieux », déclare Madagascar National Parks sur Facebook.

  • 15 Jul. 2019 - 14:30-

    Jeux des îles. A l’île Maurice, les sportifs venant des sept îles de l'océan Indien s'affronteront sur quatorze disciplines : athlétisme, badminton, le basketball, boxe, cyclisme, football, haltérophilie, judo, natation, tennis de table, voile, beach volley et volleyball. Pour cette édition, l’ouverture officielle se fera le 19 juillet et prendra fin le 28 juillet.

  • 15 Jul. 2019 - 13:00-

    FMF. Lova Ramisamanana ne pourra se présenter à la course pour être à la tête de la fédération malgache de football. Il l’évoque sur sa page Facebook ainsi, « j’ai le regret de vous annoncer que je ne pourrai pas me présenter à la présidence de la fédération malagasy de football, faute de n’avoir pu réunir les 3 cautions requises. Nous nous sommes battus jusqu’au bout mais nous n’avons pu faire face à certains obstacles. »

  • 15 Jul. 2019 - 08:30-

    CAN 2019. Suite à leur victoire respective contre la Tunisie et le Nigéria, le Sénégal et l’Algérie disputeront la finale de cette édition de la Coupe d’Afrique des Nations. Pour rappel, les Fennecs ont battu ces Lions de la teranga lors de la phase de poule sur le score de 1-0 avec le but de Youcef Belaili.

  • 11 Jul. 2019 - 06:30-

    Fandaminana. Handamina ny polisim-pirenena ho an’ny alakamisy alina araka ny resadresaka tamin’ny mpanao gazety nataon’ireo tompon’andraikitra ao amin’ny Polisim-pirenena. Nanome ireo toromarika manodidina ny filaminana mandritra ny fijerena baolina kitra amin’izao Can izao izy ireo. Maro ny polisy hiasa amin’io alin’ny alakamisy io raha ny nambaran’ireto tompon’andraikitra ao amin’ny polisim-pirenena ireto.

  • 09 Jul. 2019 - 13:30-

    Supporter les Barea. L’inscription est ouverte pour aller supporter les Barea en Egypte pour leur quart de finale contre la Tunisie. Les billets sont disponibles auprès de l’Air Madagascar à Analakely. Adressez-vous à la même agence pour plus d’infos.

  • 06 Jul. 2019 - 13:00-

    Pape François – Poutine. Le président russe Vladimir Poutine a rencontré le pape François au Vatican le 4 juillet pour une discussion privée de 55 minutes. Le pape François et Poutine ont discuté de questions d'actualité en Syrie, en Ukraine et au Venezuela, ainsi que de questions environnementales et de questions concernant l'Eglise catholique en Russie, selon le bureau de presse du Saint-Siège.

  • 05 Jul. 2019 - 11:00-

    CAN 2019. La CAF a rejeté les plaintes contre la RDC pour match truqué. Suite à l’insuffisance de preuve réelle, les accusations de corruption de la fédération zimbabwéenne de football vis-à-vis de leur gardien de but ont été rejeté. De ce fait, le match entre Madagascar et la RDC dans le cadre des huitièmes de finale aura bel et bien lieu dimanche prochain.

  • 05 Jul. 2019 - 08:30-

    Wi-fi gratuit. Le mercredi 10 juillet prochain, le wi-fi gratuit sera disponible à Antananarivo. Il sera possible de se connecter librement, sur quatre zones incontournables de la capitale comme au jardin Antaninarenina, à l’arrêt bus Ambohijatovo, au jardin Antanimena et au pont de Behoririka.

  • 04 Jul. 2019 - 10:30-

    Nicolas Dupuis. Selon Jeune Afrique, Nicolas Dupuis est 31ème dans le classement des entraîneurs les mieux payés en Afrique. Il perçoit 7000€ par mois, selon les chiffres publiés par le média. Le sélectionneur de l’Egypte, Javier Aguirre, est le coach le mieux rémunéré sur le continent avec un salaire mensuel de 108 000 euros.

  • 03 Jul. 2019 - 15:15-

    CAN 2019. Anicet Andrianantenaina et Carolus Andriamanitsinoro intègrent l’équipe type de la phase de poule de cette Coupe d’Afrique des Nations. Pour rappel, Anicet était l’homme du match pendant la rencontre face à la Guinée. Carolus l’était à son tour pendant le match contre le Nigéria.

  • 03 Jul. 2019 - 14:30-

    FIER-Mada. Tanterahana ny alarobia 7 hatramin’ny 11 aogositra ho avy izao ny FIER-Mada faha 21, ao amin’ny kianja Makis Andohatapenaka. Amin’izany dia hisy ny lao-bary an-dasy hiompana amin’ny « fandrosoana maharitra : tetik’asam-panjakana vatsiana vola amin’ny voajanahary sy ifampierana amin’ny tantsaha eny ifotony ».

  • 03 Jul. 2019 - 13:15-

    Energie solaire. La nouvelle technologie solaire pourrait produire de l'eau potable propre pour des millions de personnes dans le besoin. Des appareils appelés alambics solaires utilisent le soleil pour évaporer l'eau salée et condenser la vapeur en eau potable saine. Les chercheurs ont mis au point un nouveau système accélérant le processus d'évaporation, permettant ainsi à un petit alambic solaire de fournir toute l'eau potable dont une famille a besoin.

  • 03 Jul. 2019 - 08:30-

    Fampandrenesana. Tapaka ny lalana : -Lalana Dr Rajaonah- Pharmacie Ankadifotsy- EKAR Antanimena- ESCA ny saboty 6 jolay 2019. Voarara ho an’ny fifamoivoizan’ny  fiara rehetra tsy an-kanavaka ny ampahany amin’ireo lalana ireo. Izany dia noho ny fankalazana ny faha-50 taonan’ny Sekoly Les Lutins Ankadifotsy, araky ny fampandrenesana.

  • 02 Jul. 2019 - 08:00-

    Supporter les Barea. Une offre exceptionnelle est disponible pour les 8è de finale de cette CAN. Elle est à 2.200.000 ar ( Billet d avion A/R +Hebergement+Transfert hôtel-stade+ Billet d entrée stade ) 298.000 ar ( Visa de séjour ) 198.000 ( Passeport ) soit 2.688.000 AR Départ d Ivato samedi 06 juillet - retour Ivato Lundi 08 juillet Appareil A 380 . Plus d infos contacter Air MADAGASCAR

Du même auteur

sport
societe

Dans la même rubrique

politique
politique
Publicité