logo
Lakroan'i Madagasikara
Candidats aux présidentielles

Quelle pdp préférez-vous ?

recueilli par JRR il y a 11 mois

Les électeurs sont à la recherche du meilleur candidat. On dit souvent que le meilleur est absent. Lakroan’i Madagasikara dans sa livraison du 26 août à donner sa vision sur le profil es candidats. Le FFKM a établi les caractères du bon candidat. La Conférence des Evêques a aussi brossé le profil du bon président. D’autres organismes et instituts ont aussi donné leur profil. Il reste aux électeurs de procéder par élimination.

Quelle pdp préférez-vous ?

Voici ce que propose Lakroan’i Madagasikara

 

Encore à la recherche du profil adéquat

 

Les candidats aux présidentielles 2018 sont connus. L’on peut y trouver des apolitiques, des politiciens, des intellectuels… Mais apparemment, aucun profil ne répond aux attentes profondes des électeurs.

Le grand nombre de candidats aux présidentielles montre à quel point personne ou presque ne s’est préparée pour diriger le pays. Si on est dans une nation où la formation politique fait partie intégrante du paysage politique, les électeurs n’auront pas cet embarras du choix. En réalité, les candidats ne sont animés par aucune idéologie politique. Même ceux qui sont issus d’un parti n’ont pas été formés sur le plan politique. Ils ne bénéficient ni de formation ni de pratiques politiques concoctées par le parti.

La grande majorité des candidats et surtout ceux qui étaient déjà au pouvoir ne font que suivre les idéologies des bailleurs de fonds. Il s’agit pour eux d’élaborer un plan de développement répondant aux attentes de ces derniers. Ensuite, il est question de quémander les financements correspondants, aux mêmes bailleurs, et de mener des projets soi-disant de développement. Or, l’approche-projet n’a jamais réussi à Madagascar puisque la période post-projet est synonyme de retour à la case départ ou pire !

Quid des nouveaux venus ?

Mais qu’en est-il des nouvelles figures dont le pasteur Maihol et Eric Rajaonson ? Ce dernier a avancé que si l’un des candidats ayant fricoté avec la politique est élu, le pays ira de mal en pis. L’on ne peut que respecter son avis. Seulement, quand on se porte candidat à la magistrature suprême, l’on ne peut que faire de la politique ! Certes, les Malagasy en ont plus qu’assez du microcosme politique, mais aucun pays ne peut être géré sans la politique.

Qu’il s’agisse de la politique pour gérer les affaires publiques, ou de la politique politicienne, tout est toujours question de gestion. Seule la nature de cette gestion change suivant les dirigeants. Si ces derniers gèrent au mieux l’intérêt public, ils font de la bonne politique. Et cela n’a jamais été le cas à Madagascar. Sans cela, le pays n’aurait pas nagé dans le marasme total depuis l’indépendance, alors que le Rwanda, le Ghana ou l’Ethiopie sont maintenant des bons exemples de développement en Afrique subsaharienne.

La politique politicienne

La politique pratiquée à Madagascar est souvent loin de gérer l’intérêt public. C’est peut-être le sens de la position apolitique d’Eric Rajaonson. Mais qu’il le dise clairement, et tout le monde comprendra ! Sinon, il est effarant de continuer à réduire un peu plus le niveau des électeurs en matière d’éducation politique.

Concernant le pasteur Maihol, sa candidature est révélatrice de la place prépondérante des sectes religieuses à Madagascar. Elle témoigne également de la volonté de ces associations de procéder à une incursion dans la vie politique. Après avoir convaincu des millions de fidèles, elles visent loin en lorgnant des hautes responsabilités politiques. C’est pour mieux endoctriner les fidèles et ratisser large. Dans un Etat qui se dit laïc, quelles seraient les conséquences de l’accès éventuel d’un dirigeant religieux à la magistrature suprême ? Les risques sont multiples.

L’extrémisme pointe son nez !

La plupart des sectes religieuses adopte des comportements extrémistes (respect strict des tabous alimentaires et vestimentaires, allégeance totale aux gourous…) Ainsi, les droits fondamentaux pourront être bafoués. Comme quoi, un candidat issu d’une secte est loin d’arborer le profil idéal pour sortir Madagascar de la misère. Même si la religion semble donner un cachet d’honnêteté aux candidats concernés, rien ni personne ne peut assurer le développement piloté par des hauts responsables étatiques issus d’une secte religieuse.

L’extrémisme tous azimuts pourrait être l’un des problèmes engendrés par l’avènement de tels responsables à la tête du pays. De plus, ces candidats religieux ont-ils le profil pour diriger le pays ? Le pasteur Maihol a déjà prédit qu’il deviendrait président avant la fin du mandat de Rajoelina. Sa fausse prédiction ne l’a pas empêché de se porter actuellement candidat. Seulement, il ne s’est pas réellement préparé à diriger le pays.

Et les autres ?

Pour les candidats issus de partis et de formations politiques diverses, ils retiennent à peine l’attention si l’on parle de profil. Ce sont des politiciens connus comme Rajoelina, Ravalomanana, ou encore Roland Ratsiraka… Les électeurs les connaissent d’autant plus qu’ils ont vécu sous leur régime respectif et les échecs qui allaient avec. Si au début de son 1er mandat, Ravalomanana a donné une nouvelle impulsion au développement de Madagascar, il a rapidement déçu avec sa mégalomanie et le soin qu’il a porté pour ses propres affaires au point d’inventer la loi sur la détaxation en 2003. Cette loi a plongé le pays dans une inflation galopante sur 4 années durant, doublée d’une crise du riz en 2004 et de différents abus de pouvoir.

Certes, Ravalomanana a élaboré le Madagascar action plan (MAP), mais c’était, une fois de plus, une des copies des plans de développement standards des bailleurs de fonds. Malgré son apparente désinvolture vis-à-vis des bailleurs, Ravalomanana s’est plié à leurs conditions, lesquelles ne répondent pas aux attentes réelles de la population. Par contre, Rajoelina a eu la chance de se passer de telles conditions. Mais il ne l’a malheureusement pas saisie. La preuve en est qu’il a négligé d’enclencher le processus pour une politique de développement calée sur les besoins réels du pays. De plus, les trafics illicites de ressources naturelles ont explosé. Bref, les candidats à l’école des bailleurs de fonds pullulent alors que l’un d’entre eux pourrait avoir la plus de chance pour être élu. Et le pays risquera de continuer à vivoter dans la misère.

Et les intellectuels ?

Pour une fois, quelques intellectuels se portent candidats. Citons Stefan Narson, José Andrianoelison, Emma Rasolovoahangy. De par leurs expériences universitaires et/ou politiques, ces candidats pourraient apporter quelque chose. Mais lequel ? Ils n’ont avancé aucun programme de société pour que les électeurs puissent en débattre. Certes, l’on chuchotait depuis quelques années qu’Andrianoelison allait se porter candidat, mais où est son programme ?

Pour soumettre un programme aux électeurs, il faut plus de temps que la campagne électorale pour laisser aux électeurs le temps de le soupeser, de le confronter à celui des autres candidats… Et ces intellectuels, en tant que tels, devraient ficeler un programme. Mais eux non plus ne se sont pas préparés pour diriger le pays ! Une fois de plus, les électeurs risquent de voter pour le visage ou pour les dons éphémères reçus de tel ou tel candidat. Comme quoi, les présidentielles 2018 révèlent le manque de maturité politique du pays ainsi que l’infantilisation accrue des électeurs.

Léonie Rakotobe

 

Le FFKM a donné un profil en 5 points

 

Pourle FFKM un élu devra répondre à un certain nombre de caractères. Il devra être une

- personne dotée de grande piété,

- personne intègre, loyale et honnête.

- personne prête à servir la Nation et le peuple,

- personne ayant déjà fait ses preuves et disposée à redresser le pays,

- personne d’ouverture qui accepte de collaborer avec toutes les autres mouvances

 

La Conférence des Evêques a aussi brossé le profil qualitatif du bon président

Certaines qualités requises pour être Président

  • Vrai patriote, sage, craignant Dieu
  • Très attaché à la souveraineté nationale et aux biens de la nation.
  • Honnête, droit, honorant la parole donnée, respectant la justice, sachant faire taire son ambition pour le bien commun
  • Savoir écouter, prônant toujours le dialogue, personne vigilante qui sait discerner Ayant une connaissance profonde et pleine de la culture malagasy, rassembleur sachant unir les Malagasy
  • Ne pas confondre vie de la nation avec les intérêts de la famille
  • Ne pas confondre les affaires de l’état et avec celles de la religion

Source :

http://www.lakroa.mg/item-1450_articles_une_18-aoe-tes-ganarations-reconstruiront-les-ruines-antiquesa-pour-qu-on-puisse-y-habiter-a-isaae-58-12.html

 

 

Gisa mainty comme dit le film ?

 

 

 


Partager l'article:

Lakroa en direct
  • 23 Jul. 2019 - 14:50-

    Fanomezan-drà. Nanome rà maimaimpoana teny amin’ny HJRA Ampefiloha ireo polisy vaovao miisa 1098 tao amin’ny andiany “FENITRA”. Nitarika azy ireo ny minisitry ny filaminam-bahoaka, RAFANOMEZANTSOA Roger ary nanambara fa : “fanampiana sy ho vonjy aina ho an’ireo mpiray tanindrazana no nanaovana izao adidy izao satria izay manome rà dia mamonjy aina”.

  • 23 Jul. 2019 - 10:45-

    Eglise Catholique en Allemagne. D’après les dernières statistiques, 200 000 catholiques allemands ont quitté l’Église en 2018, contre 167 500 en 2017. Avec plus de 23 millions de membres, l’Église Catholique en Allemagne rassemble toujours 27 % de la population du pays soit plus d’un quart des allemands.

  • 22 Jul. 2019 - 14:37-

    Situation comique en foot au JIOI 2019. Pour la deuxième place du groupe A de ces JIOI 2019, dans le tournoi de football, un tirage au sort entre Madagascar et les Seychelles sera effectué, ce lundi soir, à 20h. Cela, pour savoir qui accédera à la demi-finale contre la Réunion et se jouera mercredi 24 juillet à 14h30. Ayant terminé avec un seul point à leur compteur tous les deux, les formations malgaches et seychelloises seront départagées par tirage au sort. Maurice est assurée de passer avec le nombre de but marqué (2).

  • 20 Jul. 2019 - 10:19-

    Ntsay Christian remplace Christian Ntsay. “Conformément aux dispositions de l’article 54 de la Constitution, est nommé Premier Ministre, Chef du Gouvernement : Monsieur NTSAY Christian” tel est le premier article du décret N°2019-1407, portant nomination du Premier Ministre, publié par la présidence de la République ce 19 juillet 2019. Le choix du premier ministre a été effectué sur la base des noms présentés par les députés majoritaires de l’IRD. Selon la "rumeur" Les trois noms présentés sont : Fienena Richarn Haja Resampa et Ntsay Christian. Il est donc reconduit (pour la deuxième fois) par le président Andry Rajoelina.

  • 19 Jul. 2019 - 08:45-

    JIOI 2019. Dans le cadre des Jeux des Îles, les Barea affrontent en premier les Seychelles. Le match se déroulera au stade Auguste Vollaire le 20 juillet à 14h15. Madagascar n’a pas perdu, lors des deux dernières rencontres entre les deux sélections, avec une victoire (0-1) le 11 juin 2016 et un match nul (1-1) le 29 mai 2018.

  • 18 Jul. 2019 - 14:15-

    USA. Le cardinal DiNardo interpelle Donald Trump sur les droits des migrants. «Il est contraire aux valeurs américaines et chrétiennes de chercher à empêcher aux personnes d’émigrer ici quand elles fuient pour sauver leurs vies et pour trouver une sécurité pour leurs familles», déclare le cardinal DiNardo.

  • 18 Jul. 2019 - 11:27-

    Birao maharitra AN. Vita ny fifidianana ny mpikambana ireo mandrafitra ny Birao maharitry ny Antenimieram-pirenena. Toy izao izany : Filohan’ny Antenimierampirenena : Razanamahasoa Christine Harijaona, Ambatofinandrahana (IRD). Filoha Lefitra Antananarivo : Rasolonjatovo Honoré, Faratsiho (IRD). Filoha Lefitra Antsiranana : Rahelihanta Jocelyne, Antsiranana I (IRD). Filoha Lefitra Fianarantsoa : Razafitsiandraofa Jean Brunelle, Ikongo (IRD). Filoha Lefitra Mahajanga : Rahantanirina Lalao, Mahajanga I (IRD). Filoha Lefitra Toamasina : Michelle Bavy Angelica, Fenérive Est (IRD). Filoha Lefitra Toliara : Rabenirina Jean Jacques, Betioky Atsimo (IRD).
    Questeur 1 : Henri Jean Michel, Ambovombe (IRD). Questeur 2 : Rakotomanga Lantoarivola Sedera, Antananarivo II (IRD). Questeur 3 : Rabenirina Maminiaina Solondraibe, Ambohidratrimo (TIM).
    Mpampakateny : Angèle Solange, Amboasary Atsimo (Mahaleotena). Mpampakateny lefitra : Rafenomanantsoa Tsirimaharo Ny Aina, Antananarivo III (IRD).

  • 17 Jul. 2019 - 09:30-

    Mercato-Jeremy Morel. En fin de contrat avec l'OL, l’international malgache Jeremy Morel signe pour un an de contrat avec le Stade Rennais. « Je suis très enthousiaste et fier de rejoindre le Stade Rennais F.C. Je vais faire du mieux possible pour apporter mon expérience au club. J’avais plusieurs sollicitations mais sportivement je me voyais plus ici. J’espère avoir fait le bon choix. À moi de tout faire sur le terrain pour remercier le Président de sa confiance », a-t-il déclaré.  

  • 16 Jul. 2019 - 09:30-

    Désensablement. La piscine naturelle du Parc National Isalo est de nouveau ouverte à la baignade depuis le vendredi 12 juillet dernier. « La profondeur et la propreté de l’eau ont été testées par les agents de Madagascar National Parks afin de s’assurer que toutes les conditions requises pour la baignade durant la haute saison touristique 2019 soient au mieux », déclare Madagascar National Parks sur Facebook.

  • 15 Jul. 2019 - 14:30-

    Jeux des îles. A l’île Maurice, les sportifs venant des sept îles de l'océan Indien s'affronteront sur quatorze disciplines : athlétisme, badminton, le basketball, boxe, cyclisme, football, haltérophilie, judo, natation, tennis de table, voile, beach volley et volleyball. Pour cette édition, l’ouverture officielle se fera le 19 juillet et prendra fin le 28 juillet.

  • 15 Jul. 2019 - 13:00-

    FMF. Lova Ramisamanana ne pourra se présenter à la course pour être à la tête de la fédération malgache de football. Il l’évoque sur sa page Facebook ainsi, « j’ai le regret de vous annoncer que je ne pourrai pas me présenter à la présidence de la fédération malagasy de football, faute de n’avoir pu réunir les 3 cautions requises. Nous nous sommes battus jusqu’au bout mais nous n’avons pu faire face à certains obstacles. »

  • 15 Jul. 2019 - 08:30-

    CAN 2019. Suite à leur victoire respective contre la Tunisie et le Nigéria, le Sénégal et l’Algérie disputeront la finale de cette édition de la Coupe d’Afrique des Nations. Pour rappel, les Fennecs ont battu ces Lions de la teranga lors de la phase de poule sur le score de 1-0 avec le but de Youcef Belaili.

  • 11 Jul. 2019 - 06:30-

    Fandaminana. Handamina ny polisim-pirenena ho an’ny alakamisy alina araka ny resadresaka tamin’ny mpanao gazety nataon’ireo tompon’andraikitra ao amin’ny Polisim-pirenena. Nanome ireo toromarika manodidina ny filaminana mandritra ny fijerena baolina kitra amin’izao Can izao izy ireo. Maro ny polisy hiasa amin’io alin’ny alakamisy io raha ny nambaran’ireto tompon’andraikitra ao amin’ny polisim-pirenena ireto.

  • 09 Jul. 2019 - 13:30-

    Supporter les Barea. L’inscription est ouverte pour aller supporter les Barea en Egypte pour leur quart de finale contre la Tunisie. Les billets sont disponibles auprès de l’Air Madagascar à Analakely. Adressez-vous à la même agence pour plus d’infos.

  • 06 Jul. 2019 - 13:00-

    Pape François – Poutine. Le président russe Vladimir Poutine a rencontré le pape François au Vatican le 4 juillet pour une discussion privée de 55 minutes. Le pape François et Poutine ont discuté de questions d'actualité en Syrie, en Ukraine et au Venezuela, ainsi que de questions environnementales et de questions concernant l'Eglise catholique en Russie, selon le bureau de presse du Saint-Siège.

  • 05 Jul. 2019 - 11:00-

    CAN 2019. La CAF a rejeté les plaintes contre la RDC pour match truqué. Suite à l’insuffisance de preuve réelle, les accusations de corruption de la fédération zimbabwéenne de football vis-à-vis de leur gardien de but ont été rejeté. De ce fait, le match entre Madagascar et la RDC dans le cadre des huitièmes de finale aura bel et bien lieu dimanche prochain.

  • 05 Jul. 2019 - 08:30-

    Wi-fi gratuit. Le mercredi 10 juillet prochain, le wi-fi gratuit sera disponible à Antananarivo. Il sera possible de se connecter librement, sur quatre zones incontournables de la capitale comme au jardin Antaninarenina, à l’arrêt bus Ambohijatovo, au jardin Antanimena et au pont de Behoririka.

  • 04 Jul. 2019 - 10:30-

    Nicolas Dupuis. Selon Jeune Afrique, Nicolas Dupuis est 31ème dans le classement des entraîneurs les mieux payés en Afrique. Il perçoit 7000€ par mois, selon les chiffres publiés par le média. Le sélectionneur de l’Egypte, Javier Aguirre, est le coach le mieux rémunéré sur le continent avec un salaire mensuel de 108 000 euros.

  • 03 Jul. 2019 - 15:15-

    CAN 2019. Anicet Andrianantenaina et Carolus Andriamanitsinoro intègrent l’équipe type de la phase de poule de cette Coupe d’Afrique des Nations. Pour rappel, Anicet était l’homme du match pendant la rencontre face à la Guinée. Carolus l’était à son tour pendant le match contre le Nigéria.

  • 03 Jul. 2019 - 14:30-

    FIER-Mada. Tanterahana ny alarobia 7 hatramin’ny 11 aogositra ho avy izao ny FIER-Mada faha 21, ao amin’ny kianja Makis Andohatapenaka. Amin’izany dia hisy ny lao-bary an-dasy hiompana amin’ny « fandrosoana maharitra : tetik’asam-panjakana vatsiana vola amin’ny voajanahary sy ifampierana amin’ny tantsaha eny ifotony ».

Du même auteur

economie
societe

Dans la même rubrique

politique
politique
Publicité