logo
Lakroan'i Madagasikara
Elections présidentielles

Concurrence entre bailleurs de fonds

Recueillis par JRR il y a 12 mois

Outre les articles dans les rubriques habituels vous pouvez lire le présent article dans la livraison de Lakroan'i Madagasikara N°4104 et datée de ce 25 novembre 2018 (en kiosque depuis le jeudi 22 novembre). Bonne lecture.

Concurrence entre bailleurs de fonds

Les candidats ne sont pas les seuls à vouloir gagner les présidentielles. Il y a aussi leurs bailleurs de fonds respectifs. Où cette concurrence-conflit va amener le pays ? Vers une dépendance plus marquée et probablement vers des contrats qui vont dépouiller le pays.

Si rien ne change, Andry Rajoelina et Marc Ravalomanana s’affronteront au second tour des présidentielles. Derrière ces deux hommes politiques, il y a deux groupes de bailleurs de fonds.


Le premier, plutôt composé des bailleurs traditionnels, semble avoir le suffrage de Ravalomanana. Il faut, en effet, noter que ce dernier a à peine déboursé de l’argent pour sa campagne. Les rumeurs ont circulé comme quoi ses proches conseillers auraient avancé l’idée de s’appuyer pendant la précédente propagande, non pas sur le déversement de sommes faramineuses, mais sur le slogan « Construire et non pas détruire ».

Et dans ces discours, Ravalomanana n’a donné aucune allusion à des bailleurs de fonds autres que les traditionnels. Autrement dit, il entend reprendre la même stratégie que lors de la mise en œuvre du Madagasikara action plan (MAP) financée, entre autres, par la Banque mondiale, l’Union européenne, la Banque africaine de développement (BAD)... Et c’est peut-être pour cela que le slogan a porté sur ses aficionados dont l’esprit est encore probablement marqué par les travaux routiers réalisés sous le MAP. Citons les travaux de réhabilitation de routes nationales dont celles reliant Ambondromamy à Antsiranana, Miandrivazo à Morondava etc.

 

Quid des bailleurs non conventionnels

Par contre, le deuxième groupe de bailleurs, celui de Rajoelina, pourrait compter des traditionnels, mais ils pourraient ne pas être nombreux. D’ailleurs, ces derniers ont la manie de prendre le large lorsqu’ils sont dérangés par des bailleurs de fonds non-conventionnels. Or, d’où viennent les 140 millions de dollars que Rajoelina aurait dépensés pendant la campagne ? Ce jeune homme d’affaires est connu pour avoir des relations étroites avec des grosses fortunes malagasy, indiennes ou françaises, installées à Madagasikara. Et ces riches entrepreneurs figurent même dans le top 10 des fortunes de Madagasikara, dressé par le magazine américain Forbes. D’autres bailleurs étrangers rejoignent cette équipe de fortunés en millions de dollars dans un pays où l’océan de pauvreté domine.

Avec quel argent Rajoelina va-t-il donc financer ses projets de villes nouvelles s’il revient au pouvoir ? Si l’argent provient de bailleurs de fonds non-conventionnels, il se peut que les conditions d’emprunt comptent des clauses léonines. Ce qui signifie qu’elles pourraient spolier encore plus le pays. Mais tout dépend de la capacité de négociation des dirigeants. Si ceux-ci ont la poigne pour imposer les réels besoins du pays moyennant des contreparties raisonnables pour les bailleurs, la situation pourrait déboucher sur un vrai développement. Mais les villes nouvelles reflètent-elles vraiment les aspirations des Malagasy ? Le pays a certes besoins de se moderniser, mais qu’en est-il des villes existantes qui croulent dans la saleté, le manque d’assainissement, les bouchons à n’en plus finir, en ce qui concerne particulièrement Antananarivo ? Et l’on ne parle plus des logements insalubres, d’autant plus que la capitale, à part quelques quartiers cossus, se bidonvillise à grand pas.

 

Et les bailleurs traditionnels ?

Seulement, se fier uniquement aux bailleurs traditionnels n’offre pas non plus des garanties de développement pour Madagasikara. Il est inutile de revenir sur l’approche-projet toujours prônée par ces bailleurs. Le pays a croulé sous les projets depuis l’indépendance et pour quels résultats ? Il continue à s’endetter au point d’avoir bénéficié, à plusieurs reprises, d’allègements de dettes. L’on se souvient de la fameuse mesure pour les pays pauvres très endettés. Mais où est-ce que cela a amené Madagasikara ? Nulle part. La même stratégie a repris de plus belle : emprunter auprès des bailleurs et s’endetter donc pour financer des projets, sans pour autant aboutir au développement. Ravalomanana risque de prendre le même schéma. Il faut d’ailleurs signaler que s’il a réussi à réaliser des grands travaux routiers sous son régime, les pistes et routes rurales ont été, par contre, abandonnées à leur triste sort.

En fait, les bailleurs de fonds traditionnels ne sont pas tellement là pour aider le pays. Ils investissent à Madagasikara pour servir essentiellement leurs propres intérêts et afficher accessoirement des résultats censés aider au développement du pays. Les routes et pistes rurales ne leur servent pas à beaucoup de chose. En revanche, les routes nationales en bon état permettent à leurs entreprises d’écouler leurs produits et d’atteindre ainsi des consommateurs relativement plus aisés que les gens de campagne. Voilà pourquoi il y avait à l’époque d’importantes pressions pour mettre en place le Fonds d’entretien routier (FER) réservé aux routes nationales. La création de ce mécanisme a même fait partie des conditionnalités des bailleurs de fonds traditionnels. Et qu’est-ce qu’ils ont proposé pour la réhabilitation et l’entretien des réseaux ruraux ? Rien !

 

Blanc bonnet et bonnet blanc

Ces deux groupes de bailleurs de fonds n’ont donc pas les mêmes méthodes. Mais une chose est sûre : ils ne sont pas trop enclins à développer le pays, ils sont là pour veiller à leurs propres intérêts. Et celui du pays dans tout cela ? Les routes nationales et les grandes infrastructures seront toujours les bienvenues mais à quel prix ? Elles vont encore creuser le fossé ville-campagne et ne participeront pas beaucoup à développer la grande masse de population pauvre concentrée dans les campagnes. Et les villes nouvelles ? Ce serait bien de les contempler et d’y faire venir des gens riches, des entrepreneurs, etc. Mais elles vont faire encore plus ressortir la misère des villes existantes. Ce serait une bombe à retardement en matière d’explosion sociale.

Comme quoi, traditionnels ou non, les bailleurs de fonds sont comme blanc bonnet et bonnet blanc, du moment que leurs poulains se plient à leurs conditions. Et apparemment, ces derniers ne vont pas changer de fusil d’épaule. Ils ont déjà annoncé les couleurs lors de leur passage respectif au pouvoir. En réalité, ils vont encore accroître la dépendance économico-politique de Madagasikara. Certes, le pays a besoin de bailleurs de fonds, faute de finances publiques costaudes. Mais c’est justement dans ce domaine qu’il faut travailler pour réduire cette forte dépendance. Si l’Etat arrête de gaspiller les deniers publics, il pourrait économiser pour augmenter sa part dans les investissements publics dont 70% sont encore assurés par l’étranger. Mais il y a aussi l’instauration de la bonne gouvernance pour assainir l’exploitation des ressources naturelles. Encore des vœux pieux ? Wait and see.

 

 

Léonie Rakotobe

(in Lakroan’i Madagasikara N°4104, page 5)


Partager l'article:

Lakroa en direct
  • 13 Nov. 2019 - 13:10-

    Voyage pontifical. Le Saint Père confirme qu’il se rendrait prochainement au Soudan du Sud. « J’adresse une pensée spéciale au cher peuple sud-soudanais que je devrais aller visiter l’an prochain. Je souhaite renouveler mon invitation à tous les acteurs du processus politique national à chercher ce qui unit et à dépasser ce qui divise », a déclaré le Pape François.

  • 13 Nov. 2019 - 11:00-

    Protection des enfants dans le monde numérique. Un congrès au Vatican sur le thème : “Promouvoir la dignité numérique de l’enfant – Du concept à l’enfant”, les 14 et 15 novembre prochains se tiendra à la Casina Pio IV, au Vatican. L'évènement est organisé par l’Académie pontificale des Sciences sociales, la “Child Dignity Alliance” et l’“Interfaith Alliance for Safer Communities”.

  • 12 Nov. 2019 - 12:20-

    Assassinat en Syrie. Le lundi 11 novembre, le Père Joseph Hanna Ibrahim, de l'Église arménienne catholique, et son père Hovsep Bédoyan, ont été tués dans l'Est de la Syrie. Un double meurtre revendiqué par l'organisation de l'État islamique.

  • 12 Nov. 2019 - 07:10-

    Dahalo 5 voasambotra. Nitrangàna fifandonana mahery vaika teo amin'ny zandary mpampandry tany ao anatin'ny hetsika fiarovana sy fandaminana ny fifidianana kaominaly sy ireo dahalo mitam-piadiana tao an-tanànan'i Soatàna fkt Sahamandresy Cr Talata Vohimena Dist Manandriana ny 11 novambra 2019. Azo sambo-belona ny dahalo dimy tamin'izany ary azo ny basy mahery vaika roa (FAC sy AKM) samy misy bala iray avy sisa. Misy omby miisa 4 sarona teo ivelany ihany koa avy nangalariny.

  • 08 Nov. 2019 - 10:45-

    Qualification CAN 2021. Romain Métanire est arrivé à Madagascar pour la préparation des matchs entrant dans le cadre de la qualification pour la Coupe d'Afrique des Nations 2021. Pour rappel, Madagascar affrontera pour la première journée l'Ethiopie. Un match qui se déroulera au stade de Mahamasina le samedi 16 novembre prochain à 16h00.

  • 07 Nov. 2019 - 12:25-

    Tompon-dakan'ny Afrika 3x3. Andalana hiazo ny renivohitry Ouganda ny delegasionina Malagasy amintsika manoratra izao hiatrika ny fiadina ny Tompon-dakan'ny Afrika 3x3.

    Mpitarika ny delegasionina: Rina Randrianarisoa

    Mpanazatra: Deda Randrianarivelo

    Mpilalao: Arnold Solondrainy - Elly Randriamampionona - Fabrice Mandimbison - John Ravelomanantsoa

    Hisy ihany koa ny "clinique" ho an'ny mpitsara 3x3. Manana solontena 2 Madagasikara hanatrika an'izany fampiofanana izany:

    Tojo Andriamanantsoa

    Yann Davidson

  • 07 Nov. 2019 - 11:00-

    Audience générale. Lors de l'audience générale de ce mercredi 6 novembre 2019, le Pape François a poursuivi sa série d'enseignements sur les Actes des Apôtres. «Cette ville, qui vivait à l’ombre des gloires antiques malgré la décadence politique, cultivait encore le primat de la culture», a expliqué le Pape en revenant sur le processus de christianisation de la culture grecque antique, un thème cher à son prédécesseur Benoît XVI. Dans le récit des Actes des Apôtres, Paul, confronté au paganisme grec, ne prend pas la fuite mais, au contraire, il cherche à «créer un pont pour dialoguer avec cette culture».

  • 05 Nov. 2019 - 07:08-

    Fampielezan-kevitra. Misokatra nanomboka ny 5 novambra 2019 izao ny fotoan’ny fampielezan-kevitra ho an’ny fifidianana ho ben’ny tanana andaniny ary ankilany ho an’ireo mpanolotsaina. Haharitra 21 andro izany. Tapitra ny 25 novambra amin’ny misasakalina ny fotoan’ny fampielezan-kevitra. Efa maro ireo kandida nametaka ny afisiny eny amin’ny vatan-drindrina rehetra eny. Mbola vitsy ireo nametraka izany eny amin’ny toerana natokan’ny Ceni hametrahana izany. Efa maro ireo olona misalotra ny akanjo (tee-shirt) miravaka ny sarin’ny kandida ho ben’ny tanana. Misy ireo kandida no manokatra ny fotoan’ny fampielezan-kevitra amin’ny alalan’ny fotoam-pivavahana. 

  • 04 Nov. 2019 - 14:17-

    Le ministre de l’intérieur évacué d’urgence à la Réunion. Tianarivelo Razafimahefa, ministre de l’intérieur et de la décentralisation, a fait une chute accidentelle ce dimanche 3 novembre 2019, dans l’après-mid, à Ambatolampy (Vakinankaratra). Dans un communiqué remis à la presse, on apprend que Tianarivelo Razafimahefa est « blessé et un examen plus profond permettra un meilleur diagnostic sur la gravité de son état ». « Toutefois, les premières consultations permettent de conclure que le pronostic vital n’est pas engagé ». Le régime a dépêché un hélicoptère pour le récupérer à Ambatolampy ; aussitôt arrivé à Antananarivo, il est évacué d’urgence à La Réunion.

  • 04 Nov. 2019 - 13:58-

    5 buts à 2… C’est sur ce score que le club Fosa Junior quitte la compétition Coupe de la Confédération de la CAF 2019. Après avoir gagné le match aller à Antananarivo sur le score de 2-0 et créé un grand espoir pour le match retour, le club fosa Junior s’est incliné sur le score sans appel de 5-0 avec un doublé de Alain Traoré (7 et 27e minute) et un doublé de Aziz à la 36 et 43e minute de la première mi-temps. Le match était plié au coup de sifflet annonçant la mi-temps. La deuxième période n’était qu’une simple formalité avec un but marqué par Laachir à la 69e minute.

  • 04 Nov. 2019 - 07:28-

    Dadah Rabel, lui aussi, s’en est allé. Le Groupe Mahaleo frappé d’un nouveau deuil. Quelques jours après l’enterrement de Fafah, voici que Dadah Rabel a tiré sa révérence. Le décès du Dr Andrianabela Rakotobe, plus connu sous son nom d’artiste Dadah, a été annoncé sur les réseaux sociaux ce dimanche 3 novembre. Une annonce difficile à croire dans la mesure où on vient d’enterrer Fafah. Une blague de mauvais goût pour tout le monde au lendemain de la journée de commémoration des défunts. Hélas, c’est une nouvelle réelle. Ainsi, Dadah rejoint Fafah, Raoul et son frère Nono. La rédaction de www.lakroa.mg s’associe à la douleur de la famille du défunt et de ses fans et du groupe Mahaleo. Paix à son âme.

  • 02 Nov. 2019 - 10:00-

    Angélus de la Toussaint. «La solennité de la Toussaint nous rappelle que nous sommes tous appelés à la sainteté, a d’emblée expliqué François. Les saints de tous les temps, que nous célébrons tous ensemble aujourd'hui, ne sont pas simplement des symboles, des êtres humains distants et inaccessibles. Au contraire, ce sont des gens qui ont vécu les pieds sur terre ; ils ont fait l'expérience du labeur quotidien de l'existence avec ses succès et ses échecs, trouvant dans le Seigneur la force de ressusciter encore et encore et de continuer sur le chemin.»

  • 31 Oct. 2019 - 07:18-

    Ambasadaoro any Chine. Tapaka nandritra ny Filankevitry ny Minisitra natao teny amin’ny Lapam-panjakana ny 30 oktobra 2019 ary araka ny tolo-kevitry ny Minisitry ny raharaham-bahiny dia voatendry ho Masoivohon’i Madagasikara miasa sy monina any amin’ny « République Populaire de Chine i Atoa Robinson JEAN LOUIS.

  • 31 Oct. 2019 - 07:11-

    Andramena. Tapaka nandritra ny Filankevitry ny Minisitra natao teny amin’ny Lapam-panjakana ny 30 oktobra 2019 Araky ny volavolan-kevitra naroson’ny Praiminisitra : Nolaniana ny didim-panjakana manafoana ny Komity iraisan’ny ministera misahana ny fanadiovana ny sehatry ny andramena araka ny didim-panjakana nametraka izany ny taona 2014. Noho ny fivoaran’ny toe-draharaha sy ny fitantanana ara-drafitra dia nafindra eny anivon’ny ministera ny fitantanana ny fanarahana ity sehatra iray ity ka ny sekretera jeneraly lefitra eo anivon’ny fiadidiana ny governemanta no hitantana ny filankevitra manaramaso ny famindrana sy ny fanafoanana ilay vaomiera iraisan’ny ministera izay ahitana solontena 2 avy ao amin’ny fiadidiana ny governemanta, 2 avy amin’ny ministeran’ny fitantanambola ary solontena 1 avy amin’ny ministeran’ny tontolo iainana.

  • 31 Oct. 2019 - 07:08-

    Fanesorana minisitra. Araky ny didim-panjakana noraisin’ny Filoham-pirenena avy amin’ny tolo-kevitry ny Praiminisitra dia nesorina tsy ho eo amin’ny toeran’ny Minisitra misahana ny angovo, ny rano ary ny akoranafo intsony Atoa Vonjy Andriamanga ka ny minisitry ny paositra sy ny fifandraisan-davitra ary ny fampiroboroboana ny haitao ara-kajy mirindra Atoa Christian Ramarolahy no misolo vonjy maika ny toerany (Filankevitry ny Minisitra teny amin’ny Lapam-panjakana ny 30 oktobra 2019).

  • 30 Oct. 2019 - 09:15-

    Qualification CAN 2021. Nicolas Dupuis a dévoilé la liste des joueurs convoqués pour les matchs de qualification de la Coupe d'Afrique des Nations 2021.

    Attaquants : Faneva Ima, Carolus, Njiva, Voavy Paulin, Gladyson

    Milieux : Ibrahim Amada, Ilaimaharitra, Dax, Jean Yves, Abel Anicet, Caloin, Bolida, Rayan, Baggio

    Défenses : Bapasy, Thomas Fontaine, Métanire, Morel, Théodin, Mario Bakary, Mombris

    Gardiens : Melvin, Nina, Joma

  • 29 Oct. 2019 - 13:00-

    Basketball. Lalao iraisam-pirenena telo no harahina manomboka ny alarobia 30 oktobra hatramin'ny 3 novambra.

    -ROAD TO BAL 

    -CCCOI Basketball Feminine 

    -2éme EDITION CHALLENGE ZONE 7 BASKET 3X3

    Ao amin'ny Lapan'ny Kolontsaina sy ny Fanatanjahantena no hanaovana ny lalao rehetra.

  • 29 Oct. 2019 - 09:35-

    Programme du pape jusqu’en janvier 2020. Le 28 octobre 2019, le Saint-Siège a publié le calendrier officiel des célébrations du pape François, de novembre 2019 à janvier 2020. Cliquez sur le lien pour les détails http://bit.ly/2oq31jn

  • 29 Oct. 2019 - 08:00-

    Taom-pianarana 2019-2020. Araka ny fandaminana nataon’ny ministera mpiahy dia manomboka ny alatsinainy 28 oktobra 2019 ny taom-pianarana 2019-2020 ary mifarana ny 30 jona 2020. Ireo no daty ofisialy na matetika aza dia ambara fa daty manokana ho an’ny fampianarana miankina amin’ny fanjakana ireo daty ireo. Matetika ihany koa dia ampidirin’ireo mpitantana sekoly tsy miankina mialoha oharina amin’ny daty navoakan’ny minisitera ny fidirana amin’ireny sekoly tsy miankina ireny. Ny fidiran’ny mpampianatra sy ny mpiasa birao dia efa talohan’ny 28 oktobra no natao.

  • 28 Oct. 2019 - 10:40-

    Programme des entraînements CCCOI. Pour le CCCOI du 29 octobre au 3 novembre prochain, voici le programme des entraînements du lundi 28 octobre 2019 au Palais des Sports Mahamasina.

    14h00: MB2ALL Madagascar

    15h00: BEAU VALLON HEAT Seychelles

    16h15: SBBC Madagascar

    17h30: GNBC Madagascar

    18h45: FUZ'ELLIPSE BASKET Mayotte

    20h00: COBRA SPORT CLUB Soudan

    21h00: KENYA PORTS AUTORITY Kenya

Du même auteur

religion
religion

Dans la même rubrique

politique
politique
Publicité