logo
Lakroan'i Madagasikara
Elections présidentielles

Concurrence entre bailleurs de fonds

Recueillis par JRR il y a 8 mois

Outre les articles dans les rubriques habituels vous pouvez lire le présent article dans la livraison de Lakroan'i Madagasikara N°4104 et datée de ce 25 novembre 2018 (en kiosque depuis le jeudi 22 novembre). Bonne lecture.

Concurrence entre bailleurs de fonds

Les candidats ne sont pas les seuls à vouloir gagner les présidentielles. Il y a aussi leurs bailleurs de fonds respectifs. Où cette concurrence-conflit va amener le pays ? Vers une dépendance plus marquée et probablement vers des contrats qui vont dépouiller le pays.

Si rien ne change, Andry Rajoelina et Marc Ravalomanana s’affronteront au second tour des présidentielles. Derrière ces deux hommes politiques, il y a deux groupes de bailleurs de fonds.


Le premier, plutôt composé des bailleurs traditionnels, semble avoir le suffrage de Ravalomanana. Il faut, en effet, noter que ce dernier a à peine déboursé de l’argent pour sa campagne. Les rumeurs ont circulé comme quoi ses proches conseillers auraient avancé l’idée de s’appuyer pendant la précédente propagande, non pas sur le déversement de sommes faramineuses, mais sur le slogan « Construire et non pas détruire ».

Et dans ces discours, Ravalomanana n’a donné aucune allusion à des bailleurs de fonds autres que les traditionnels. Autrement dit, il entend reprendre la même stratégie que lors de la mise en œuvre du Madagasikara action plan (MAP) financée, entre autres, par la Banque mondiale, l’Union européenne, la Banque africaine de développement (BAD)... Et c’est peut-être pour cela que le slogan a porté sur ses aficionados dont l’esprit est encore probablement marqué par les travaux routiers réalisés sous le MAP. Citons les travaux de réhabilitation de routes nationales dont celles reliant Ambondromamy à Antsiranana, Miandrivazo à Morondava etc.

 

Quid des bailleurs non conventionnels

Par contre, le deuxième groupe de bailleurs, celui de Rajoelina, pourrait compter des traditionnels, mais ils pourraient ne pas être nombreux. D’ailleurs, ces derniers ont la manie de prendre le large lorsqu’ils sont dérangés par des bailleurs de fonds non-conventionnels. Or, d’où viennent les 140 millions de dollars que Rajoelina aurait dépensés pendant la campagne ? Ce jeune homme d’affaires est connu pour avoir des relations étroites avec des grosses fortunes malagasy, indiennes ou françaises, installées à Madagasikara. Et ces riches entrepreneurs figurent même dans le top 10 des fortunes de Madagasikara, dressé par le magazine américain Forbes. D’autres bailleurs étrangers rejoignent cette équipe de fortunés en millions de dollars dans un pays où l’océan de pauvreté domine.

Avec quel argent Rajoelina va-t-il donc financer ses projets de villes nouvelles s’il revient au pouvoir ? Si l’argent provient de bailleurs de fonds non-conventionnels, il se peut que les conditions d’emprunt comptent des clauses léonines. Ce qui signifie qu’elles pourraient spolier encore plus le pays. Mais tout dépend de la capacité de négociation des dirigeants. Si ceux-ci ont la poigne pour imposer les réels besoins du pays moyennant des contreparties raisonnables pour les bailleurs, la situation pourrait déboucher sur un vrai développement. Mais les villes nouvelles reflètent-elles vraiment les aspirations des Malagasy ? Le pays a certes besoins de se moderniser, mais qu’en est-il des villes existantes qui croulent dans la saleté, le manque d’assainissement, les bouchons à n’en plus finir, en ce qui concerne particulièrement Antananarivo ? Et l’on ne parle plus des logements insalubres, d’autant plus que la capitale, à part quelques quartiers cossus, se bidonvillise à grand pas.

 

Et les bailleurs traditionnels ?

Seulement, se fier uniquement aux bailleurs traditionnels n’offre pas non plus des garanties de développement pour Madagasikara. Il est inutile de revenir sur l’approche-projet toujours prônée par ces bailleurs. Le pays a croulé sous les projets depuis l’indépendance et pour quels résultats ? Il continue à s’endetter au point d’avoir bénéficié, à plusieurs reprises, d’allègements de dettes. L’on se souvient de la fameuse mesure pour les pays pauvres très endettés. Mais où est-ce que cela a amené Madagasikara ? Nulle part. La même stratégie a repris de plus belle : emprunter auprès des bailleurs et s’endetter donc pour financer des projets, sans pour autant aboutir au développement. Ravalomanana risque de prendre le même schéma. Il faut d’ailleurs signaler que s’il a réussi à réaliser des grands travaux routiers sous son régime, les pistes et routes rurales ont été, par contre, abandonnées à leur triste sort.

En fait, les bailleurs de fonds traditionnels ne sont pas tellement là pour aider le pays. Ils investissent à Madagasikara pour servir essentiellement leurs propres intérêts et afficher accessoirement des résultats censés aider au développement du pays. Les routes et pistes rurales ne leur servent pas à beaucoup de chose. En revanche, les routes nationales en bon état permettent à leurs entreprises d’écouler leurs produits et d’atteindre ainsi des consommateurs relativement plus aisés que les gens de campagne. Voilà pourquoi il y avait à l’époque d’importantes pressions pour mettre en place le Fonds d’entretien routier (FER) réservé aux routes nationales. La création de ce mécanisme a même fait partie des conditionnalités des bailleurs de fonds traditionnels. Et qu’est-ce qu’ils ont proposé pour la réhabilitation et l’entretien des réseaux ruraux ? Rien !

 

Blanc bonnet et bonnet blanc

Ces deux groupes de bailleurs de fonds n’ont donc pas les mêmes méthodes. Mais une chose est sûre : ils ne sont pas trop enclins à développer le pays, ils sont là pour veiller à leurs propres intérêts. Et celui du pays dans tout cela ? Les routes nationales et les grandes infrastructures seront toujours les bienvenues mais à quel prix ? Elles vont encore creuser le fossé ville-campagne et ne participeront pas beaucoup à développer la grande masse de population pauvre concentrée dans les campagnes. Et les villes nouvelles ? Ce serait bien de les contempler et d’y faire venir des gens riches, des entrepreneurs, etc. Mais elles vont faire encore plus ressortir la misère des villes existantes. Ce serait une bombe à retardement en matière d’explosion sociale.

Comme quoi, traditionnels ou non, les bailleurs de fonds sont comme blanc bonnet et bonnet blanc, du moment que leurs poulains se plient à leurs conditions. Et apparemment, ces derniers ne vont pas changer de fusil d’épaule. Ils ont déjà annoncé les couleurs lors de leur passage respectif au pouvoir. En réalité, ils vont encore accroître la dépendance économico-politique de Madagasikara. Certes, le pays a besoin de bailleurs de fonds, faute de finances publiques costaudes. Mais c’est justement dans ce domaine qu’il faut travailler pour réduire cette forte dépendance. Si l’Etat arrête de gaspiller les deniers publics, il pourrait économiser pour augmenter sa part dans les investissements publics dont 70% sont encore assurés par l’étranger. Mais il y a aussi l’instauration de la bonne gouvernance pour assainir l’exploitation des ressources naturelles. Encore des vœux pieux ? Wait and see.

 

 

Léonie Rakotobe

(in Lakroan’i Madagasikara N°4104, page 5)


Partager l'article:

Lakroa en direct
  • 20 Jul. 2019 - 10:19-

    Ntsay Christian remplace Christian Ntsay.“Conformément aux dispositions de l’article 54 de la Constitution, est nommé Premier Ministre, Chef du Gouvernement : Monsieur NTSAY Christian” tel est le premier article du décret N°2019-1407, portant nomination du Premier Ministre, publié par la présidence de la République ce 19 juillet 2019. Le choix du premier ministre a été effectué sur la base des noms présentés par les députés majoritaires de l’IRD. Selon la "rumeur" Les trois noms présentés sont : Fienena Richarn Haja Resampa et Ntsay Christian. Il est donc reconduit (pour la deuxième fois) par le président Andry Rajoelina.

  • 19 Jul. 2019 - 08:45-

    JIOI 2019. Dans le cadre des Jeux des Îles, les Barea affrontent en premier les Seychelles. Le match se déroulera au stade Auguste Vollaire le 20 juillet à 14h15. Madagascar n’a pas perdu, lors des deux dernières rencontres entre les deux sélections, avec une victoire (0-1) le 11 juin 2016 et un match nul (1-1) le 29 mai 2018.

  • 18 Jul. 2019 - 14:15-

    USA. Le cardinal DiNardo interpelle Donald Trump sur les droits des migrants. «Il est contraire aux valeurs américaines et chrétiennes de chercher à empêcher aux personnes d’émigrer ici quand elles fuient pour sauver leurs vies et pour trouver une sécurité pour leurs familles», déclare le cardinal DiNardo.

  • 18 Jul. 2019 - 11:27-

    Birao maharitra AN. Vita ny fifidianana ny mpikambana ireo mandrafitra ny Birao maharitry ny Antenimieram-pirenena. Toy izao izany : Filohan’ny Antenimierampirenena : Razanamahasoa Christine Harijaona, Ambatofinandrahana (IRD). Filoha Lefitra Antananarivo : Rasolonjatovo Honoré, Faratsiho (IRD). Filoha Lefitra Antsiranana : Rahelihanta Jocelyne, Antsiranana I (IRD). Filoha Lefitra Fianarantsoa : Razafitsiandraofa Jean Brunelle, Ikongo (IRD). Filoha Lefitra Mahajanga : Rahantanirina Lalao, Mahajanga I (IRD). Filoha Lefitra Toamasina : Michelle Bavy Angelica, Fenérive Est (IRD). Filoha Lefitra Toliara : Rabenirina Jean Jacques, Betioky Atsimo (IRD).
    Questeur 1 : Henri Jean Michel, Ambovombe (IRD). Questeur 2 : Rakotomanga Lantoarivola Sedera, Antananarivo II (IRD). Questeur 3 : Rabenirina Maminiaina Solondraibe, Ambohidratrimo (TIM).
    Mpampakateny : Angèle Solange, Amboasary Atsimo (Mahaleotena). Mpampakateny lefitra : Rafenomanantsoa Tsirimaharo Ny Aina, Antananarivo III (IRD).

  • 17 Jul. 2019 - 09:30-

    Mercato-Jeremy Morel. En fin de contrat avec l'OL, l’international malgache Jeremy Morel signe pour un an de contrat avec le Stade Rennais. « Je suis très enthousiaste et fier de rejoindre le Stade Rennais F.C. Je vais faire du mieux possible pour apporter mon expérience au club. J’avais plusieurs sollicitations mais sportivement je me voyais plus ici. J’espère avoir fait le bon choix. À moi de tout faire sur le terrain pour remercier le Président de sa confiance », a-t-il déclaré.  

  • 16 Jul. 2019 - 09:30-

    Désensablement. La piscine naturelle du Parc National Isalo est de nouveau ouverte à la baignade depuis le vendredi 12 juillet dernier. « La profondeur et la propreté de l’eau ont été testées par les agents de Madagascar National Parks afin de s’assurer que toutes les conditions requises pour la baignade durant la haute saison touristique 2019 soient au mieux », déclare Madagascar National Parks sur Facebook.

  • 15 Jul. 2019 - 14:30-

    Jeux des îles. A l’île Maurice, les sportifs venant des sept îles de l'océan Indien s'affronteront sur quatorze disciplines : athlétisme, badminton, le basketball, boxe, cyclisme, football, haltérophilie, judo, natation, tennis de table, voile, beach volley et volleyball. Pour cette édition, l’ouverture officielle se fera le 19 juillet et prendra fin le 28 juillet.

  • 15 Jul. 2019 - 13:00-

    FMF. Lova Ramisamanana ne pourra se présenter à la course pour être à la tête de la fédération malgache de football. Il l’évoque sur sa page Facebook ainsi, « j’ai le regret de vous annoncer que je ne pourrai pas me présenter à la présidence de la fédération malagasy de football, faute de n’avoir pu réunir les 3 cautions requises. Nous nous sommes battus jusqu’au bout mais nous n’avons pu faire face à certains obstacles. »

  • 15 Jul. 2019 - 08:30-

    CAN 2019. Suite à leur victoire respective contre la Tunisie et le Nigéria, le Sénégal et l’Algérie disputeront la finale de cette édition de la Coupe d’Afrique des Nations. Pour rappel, les Fennecs ont battu ces Lions de la teranga lors de la phase de poule sur le score de 1-0 avec le but de Youcef Belaili.

  • 11 Jul. 2019 - 06:30-

    Fandaminana. Handamina ny polisim-pirenena ho an’ny alakamisy alina araka ny resadresaka tamin’ny mpanao gazety nataon’ireo tompon’andraikitra ao amin’ny Polisim-pirenena. Nanome ireo toromarika manodidina ny filaminana mandritra ny fijerena baolina kitra amin’izao Can izao izy ireo. Maro ny polisy hiasa amin’io alin’ny alakamisy io raha ny nambaran’ireto tompon’andraikitra ao amin’ny polisim-pirenena ireto.

  • 09 Jul. 2019 - 13:30-

    Supporter les Barea. L’inscription est ouverte pour aller supporter les Barea en Egypte pour leur quart de finale contre la Tunisie. Les billets sont disponibles auprès de l’Air Madagascar à Analakely. Adressez-vous à la même agence pour plus d’infos.

  • 06 Jul. 2019 - 13:00-

    Pape François – Poutine. Le président russe Vladimir Poutine a rencontré le pape François au Vatican le 4 juillet pour une discussion privée de 55 minutes. Le pape François et Poutine ont discuté de questions d'actualité en Syrie, en Ukraine et au Venezuela, ainsi que de questions environnementales et de questions concernant l'Eglise catholique en Russie, selon le bureau de presse du Saint-Siège.

  • 05 Jul. 2019 - 11:00-

    CAN 2019. La CAF a rejeté les plaintes contre la RDC pour match truqué. Suite à l’insuffisance de preuve réelle, les accusations de corruption de la fédération zimbabwéenne de football vis-à-vis de leur gardien de but ont été rejeté. De ce fait, le match entre Madagascar et la RDC dans le cadre des huitièmes de finale aura bel et bien lieu dimanche prochain.

  • 05 Jul. 2019 - 08:30-

    Wi-fi gratuit. Le mercredi 10 juillet prochain, le wi-fi gratuit sera disponible à Antananarivo. Il sera possible de se connecter librement, sur quatre zones incontournables de la capitale comme au jardin Antaninarenina, à l’arrêt bus Ambohijatovo, au jardin Antanimena et au pont de Behoririka.

  • 04 Jul. 2019 - 10:30-

    Nicolas Dupuis. Selon Jeune Afrique, Nicolas Dupuis est 31ème dans le classement des entraîneurs les mieux payés en Afrique. Il perçoit 7000€ par mois, selon les chiffres publiés par le média. Le sélectionneur de l’Egypte, Javier Aguirre, est le coach le mieux rémunéré sur le continent avec un salaire mensuel de 108 000 euros.

  • 03 Jul. 2019 - 15:15-

    CAN 2019. Anicet Andrianantenaina et Carolus Andriamanitsinoro intègrent l’équipe type de la phase de poule de cette Coupe d’Afrique des Nations. Pour rappel, Anicet était l’homme du match pendant la rencontre face à la Guinée. Carolus l’était à son tour pendant le match contre le Nigéria.

  • 03 Jul. 2019 - 14:30-

    FIER-Mada. Tanterahana ny alarobia 7 hatramin’ny 11 aogositra ho avy izao ny FIER-Mada faha 21, ao amin’ny kianja Makis Andohatapenaka. Amin’izany dia hisy ny lao-bary an-dasy hiompana amin’ny « fandrosoana maharitra : tetik’asam-panjakana vatsiana vola amin’ny voajanahary sy ifampierana amin’ny tantsaha eny ifotony ».

  • 03 Jul. 2019 - 13:15-

    Energie solaire. La nouvelle technologie solaire pourrait produire de l'eau potable propre pour des millions de personnes dans le besoin. Des appareils appelés alambics solaires utilisent le soleil pour évaporer l'eau salée et condenser la vapeur en eau potable saine. Les chercheurs ont mis au point un nouveau système accélérant le processus d'évaporation, permettant ainsi à un petit alambic solaire de fournir toute l'eau potable dont une famille a besoin.

  • 03 Jul. 2019 - 08:30-

    Fampandrenesana. Tapaka ny lalana : -Lalana Dr Rajaonah- Pharmacie Ankadifotsy- EKAR Antanimena- ESCA ny saboty 6 jolay 2019. Voarara ho an’ny fifamoivoizan’ny  fiara rehetra tsy an-kanavaka ny ampahany amin’ireo lalana ireo. Izany dia noho ny fankalazana ny faha-50 taonan’ny Sekoly Les Lutins Ankadifotsy, araky ny fampandrenesana.

  • 02 Jul. 2019 - 08:00-

    Supporter les Barea. Une offre exceptionnelle est disponible pour les 8è de finale de cette CAN. Elle est à 2.200.000 ar ( Billet d avion A/R +Hebergement+Transfert hôtel-stade+ Billet d entrée stade ) 298.000 ar ( Visa de séjour ) 198.000 ( Passeport ) soit 2.688.000 AR Départ d Ivato samedi 06 juillet - retour Ivato Lundi 08 juillet Appareil A 380 . Plus d infos contacter Air MADAGASCAR

Du même auteur

sport
societe

Dans la même rubrique

politique
politique
Publicité