logo
Lakroan'i Madagasikara
La décentralisation en question

Le Fokontany assure la base de développement

admin il y a 5 mois

De nombreux dossiers se trouvent sur la table du nouveau Président. La refondation ? Nouvelle constitution avec ou sans sénat ? Pouvoir d’achat ? La sécurité ? et aussi la décentralisation. Commençons par ce dossier à travers des invités ou es revues de littérature.

Le Fokontany assure la base de développement

Arsène Rabarison (AR), expert en décentralisation et du développement local, enseignant formateur à l’ENAM est notre premier invité pour explorer ce vaste dossier. Décentralisation effective ? Autonomie ? Allons-y.

 

 

www.lakroa.mg : Vous parlez depuis 2009 de l’importance de la décentralisation concrète. Que pensez-vous du programme actuel sur la décentralisation ?

 

AR : Si on définit d’une manière simple ce qu’est la décentralisation, on peut dire qu’elle est une politique de transfert des attributions de l'Etat vers des collectivités territoriales ou des institutions publiques pour qu'elles disposent d'un pouvoir juridique et d'une autonomie financière. Depuis 1975 jusqu’à nos jours les différentes étapes de la décentralisation nous dévoilent bien qu’elle n’a jamais été stable. Nombreux articles de recherches ont montré que la décentralisation malgache est à la merci des dirigeants. Les discours politiques actuels présentent des façons compliqués sur la connaissance des acteurs étatiques et politiques de la décentralisation. Personnellement, choisir le Fokontany comme collectivité territoriale décentralisée est un travail dur et requiert une tâche titanesque car cela nécessite des moyens matériels et humains considérables. Par contre, c’est l’objet de recherche que j’ai effectué depuis 2009 sur la mise en place d’une décentralisation qui est basée sur le Fokontany, et les principaux acteurs sont les Fokonolona. La seconde République a déjà montré une avancée théorique de la décentralisation tout en mettant en place le fokontany, la structure de base, le firaisampokontany, une structure mal développée, le fivondronampokontany, trop flou car il est à la fois la structure déconcentré de l’Etat et le faritany ou province.

 

www.lakroa.mg : Quel bilan faites-vous de la décentralisation ?

 

AR : Le bilan des quelques décennies de décentralisation à Madagasikara est très moyen, en ce sens qu'il se situe entre une note médiocre et moyenne. Vraiment, on aurait pu beaucoup mieux faire, parce que les textes qui régissent la décentralisation jusqu’actuellement disponible sont globalement acceptables. Malgré cela, force est de mentionner qu’ils ont été un peu bien conçus et mal vulgarisés. Si on avait rempli les conditions pour que sa première mise en œuvre soit beaucoup mieux faite cela aurait été une vraie réussite.

 

www.lakroa.mg : Le début des années 1990 a vu un essai un peu timide de la décentralisation afin de répondre à l’incapacité du pouvoir central à promouvoir le développement local. D’où viennent les arguments théoriques qui soutiennent cette réforme ?

 

AR : La décentralisation est venue en Afrique et en particulier à Madagasikara pas spécialement parce que les gouvernements étaient incapables de fournir les services publics. Les partenaires au développement et les décideurs nationaux ont pensé que la démocratie locale était une manière d’ouvrir plus largement le champ politique. Donc dans un premier temps, c’était beaucoup plus pour résoudre la question politique. Après quelques décennies de mise en œuvre, la décentralisation est soucieuse de produire des résultats tangibles pour les populations, c’est pourquoi l’accent est mis sur les questions de renforcement de capacité aussi bien institutionnelle que financière et technique des CTD. On peut véritablement dire que c’est maintenant qu’on est réellement en plein pied dans le processus de la décentralisation parce qu’on s’est tous rendu compte.

 

 

www.lakroa.mg : Pourquoi dans les pays africains comme à Madagasikara, l’Etat central n’arrive pas à céder ce pouvoir aux CTD ?

 

AR : C’est une question pertinente et complexe. Prenez un ministre de l’éducation nationale qui chaque année a des centaines et des milliers de salles de classes à construire, cela lui donne une position importante car il a un budget important et surtout c’est un ministère qui passe plus de marchés et comme vous savez dans notre contexte plus vous passez de marché plus vous êtes importants. Le jour où vous venez dire au ministre de l’éducation que toutes les classes à construire vont aller aux CTD, cela pose problème. Dans les pays où ce processus est avancé, le ministre de l’éducation ne va jamais construire une classe ou bien aller inaugurer une classe, ce n’est pas de son ressort! Donc le problème est de faire de sorte que le budget qui était autrefois exécuté par les ministères sectoriels le soit désormais par les CTD.

 

www.lakroa.mg : Le Fokontany est-il vraiment la base du développement ?

 

AR : Dans le cadre du développement local, c’est le Fokontany qui assure la base de développement et c’est ce qu’on entend par approche endogène du développement. Le développement local est la contribution qu'un petit territoire apporte au mouvement général du développement, en termes de plus-value économique, sociale, culturelle, spatiale. C'est un produit de nature globale instrumenté par le projet de territoire d'une équipe, articulé autour d'initiatives économiques et écologiques.

 

www.lakroa.mg : Pensez-vous comme solution la mise en place d’un département ministériel en charge de la décentralisation ?

 

AR : Le pays a besoin d’un nouveau souffle tant sur le plan économique que social et surtout politique. Pour le moment je trouve qu’inutile de mettre en place ce département. Par contre, on peut vraiment renforcer les structures au niveau décentralisé tant sur le moyen que sur le renforcement de capacités des dirigeants locaux. La décentralisation n’est pas l’affaire des Administrateurs civils, car depuis longtemps, nous constatons que la décentralisation n’allait dans le bon sens, il nous faut un vrai technicien capable de mener et de concevoir le vrai développement local durable.

 

www.lakroa.mg : D’après vos expériences en tant que chercheur et enseignant, est-il possible de transférer les 50 % du budget de l’Etat vers les collectivités dans 5 ans ?

 

AR : Oui et non. Oui car cela dépend de la volonté politique des dirigeants. Non car si nous essayons de prendre l’exemple des expériences des pays émergents latino-américains et asiatiques, le transfert de budget jadis centralisé, vers les collectivités nécessite des années d’efforts. Actuellement, 23 à 29 % du budget de l’Etat sont alloué aux collectivités mais pour arriver à ce stade actuel il leur faut au moins des années.

 

www.lakroa.mg : Quelles solutions proposez-vous pour arriver à la fois à un développement local durable et à une décentralisation effective ?

 

AR : Il faut bien choisir les outils et les démarches à entreprendre. Le marketing territorial par exemple est un outil vraiment pratique pour faire booster le développement des Fokontany. Il suffit de bien choisir la spécificité de chaque Fokontany et on peut regrouper plusieurs fokontany pour faire vendre leurs produits authentiques aux touristes nationaux et internationaux. Il faut renforcer les élus dans les démarches du développement local. Le développement local est une organisation à construire par de l'information en reliant des acteurs publics et privés, engagés dans une dynamique de projet sur un territoire. Bref, on ne peut pas parler de la décentralisation sans évoquer du développement local et vis-versa. Soyons logique

 

 

www.lakroa.mg : Des mots pour conclure…

 

AR : Choisir le Fokontany comme collectivité locale est une bonne décision mais il faut mettre clairement en place les chronogrammes de sa mise en œuvre.

Soyons responsables de nos actes et de nos paroles.


Partager l'article:

Lakroa en direct
  • 24 Jun. 2019 - 14:06-

    Un Chinois élu pour la première fois à la tête de la FAO. Le vice-ministre chinois de l'Agriculture, Qu Dongyu, a été élu dimanche 16 juin à la tête de la FAO, Agence des nations unies pour l'agriculture et l'alimentation en obtenant une majorité absolue dès le premier tour de scrutin. M. Qu Dongyu, premier Chinois à accéder à cette fonction, a obtenu 108 voix, la candidate française Catherine Geslain-Lanéelle, 71 voix et le candidat géorgien Davit Kirvalidze, 12 voix, selon le décompte annoncé après le premier tour de scrutin.

  • 23 Jun. 2019 - 07:30-

    Coupe d'Afrique des Nations. Les Barea ont arraché le nul face au Syli national dans le cadre de la première journée de la CAN 2019 pour le groupe B. La Guinée a dominé la première période mais les hommes de Nicolas Dupuis ont vite pris le dessus grâce au but de Anicet (48’) et Carolus (55’). Les Barea affronteront le Burundi pour la deuxième journée.

  • 22 Jun. 2019 - 09:00-

    CAN 2019. La VAR sera utilisée à partir des quarts de finale de la Coupe d'Afrique des Nations. Le président de la CAF, Ahmad Ahmad, l’a annoncé la veille de l’ouverture de la compétition continentale. « Au début, c'était prévu pour les demi-finales, mais nous avons exigé qu'il fallait aller un peu plus en avant. Le comité exécutif a décidé pour les quarts de finale, pour que ce soit une réussite », a-t-il déclaré.

  • 20 Jun. 2019 - 11:30-

    5G. Depuis le début de cette année, de nombreux fabricants de téléphones ont dévoilé leurs prochains téléphones 5G. Le résumé, de ce que les principaux fabricants de téléphones prévoient, est dans l'article https://www.lakroa.mg/item-1739_articles_newtech_18-diverses-marques-compatibles-avec-le-raseau-5g.html 

  • 20 Jun. 2019 - 10:30-

    Ambassade de France. L’ambassadeur de France à Madagascar, Véronique VOULAND-ANEINI, a donné une conférence de presse, le mercredi 19 juin à Ambatomena. Elle a fait le bilan, plutôt positif, de ses quatre années à la tête de la mission diplomatique française à Madagascar.  

  • 20 Jun. 2019 - 07:05-

    Vidin-tsolika. Hidina ny vidin’ny solika avy amin’ny fihaonan’ny filoha Andry Rajoelina sy ireo mpandraharahan'ny solika. Hihena 500 ariary ny vidin’ny pétrole, ny gasoil dia hihena 150 ariary ary ny lasantsy dia hihena 100 ariary. Tanjona tamin’izany ny mba hampihena ny vidim-piainana eo anivon’ny tokantrano malagasy. Hihena arak’izany ny saran’ny fitaterana solika alain’ireo mpandraharaha ireo.

  • 19 Jun. 2019 - 14:30-

    FIJEV. La Forum International des Jeunesses et Emploi Vert (FIJEV) se déroule au CCI Ivato et prendra fin le samedi 22 juin 2019. Cette édition régionale réunit 250 participants parmi lesquels 200 jeunes- entrepreneurs issus du Comores, Djibouti, Seychelles, île de la Réunion, Mayotte, Maurice, Mozambique et Madagascar avec les experts et représentants des institutions nationales et internationales. Différents ateliers pratiques et des foires pour les emplois verts sont au programme pour ce forum.

  • 19 Jun. 2019 - 12:10-

    Lalàna mifehy ny serasera. Manomboka any Mahajanga ny fihaonana fakan-kevitra isa-paritra ho fanavaozana ny lalàna mifehy ny serasera izay tarihan’ny Ministeran’ny Serasera sy ny Kolontsaina. Tanjona amin’izany ny fanolorana tolo-dalàna vaovao eo anivon’ny Antenimiera.  

  • 19 Jun. 2019 - 11:00-

    Retrouvez lakroa.mg sur Facebook en cliquant sur le lien : https://www.facebook.com/lakroamg/

  • 19 Jun. 2019 - 09:00-

    CAN 2019. Finalement, la CAN 2019 se jouera avec 24 équipes. En effet, le Mali était incertain pour cette édition après l’ultimatum de la FIFA par rapport au retard du nouveau statut de la fédération malienne de foot (Femafoot). Le comité de normalisation de la Femafoot à voter de nouveaux statuts conformément aux exigences de la FIFA. Cette dernière devra valider le processus avec la CAF.  Pendant ce temps, la participation du Mali à la compétition continentale est assurée.

  • 19 Jun. 2019 - 07:21-

    Mpisoloky tratra. Nohon’ny fisolokiana volan’olona, voasambotry ny polisy avy ao amin’ny boriborintany faha-6 ny vehivavy roa ary lehilahy iray. Tratra teo ampanatanterahana ny asany ilay lehilahy. Saika haka vola mitentina 40 millions ariary miaraka amin’ny taratasy hosoka tany amin’ny banky no nahatratrarana azy. Nanoro avy hatrany ny misy ireo vehivavy roa namany ity lehilahy ity.

  • 18 Jun. 2019 - 15:24-

    En garde à vue. L'ancien président de l'UEFA Michel Platini est placé en garde à vue sur une affaire de corruption relative à l'attribution de la Coupe du monde 2022 au Qatar. Platini est questionné pour « faits de corruption active ou passive de personnes n'exerçant pas une fonction publique ». La FIFA affirme être au courant des informations concernant Platini mais ne dispose pas des détails de l'enquête en cours.

  • 18 Jun. 2019 - 08:12-

    Prix du carburant. Répondant à la question concernant la hausse du prix du carburant, le Président Andry Rajoelina a vivement affirmé qu’il ne fléchira pas devant le lobby des pétroliers et que sa priorité reste l’intérêt du peuple malagasy. En ce moment, une rencontre se déroule entre le Chef d’État et les opérateurs pétroliers afin de discuter de la baisse du coût du carburant ainsi que celui des groupes utilisés par la Jirama.

  • 24 May. 2019 - 07:48-

    18 sisa ny isan’ny senatera. Raha 63 ny isan’ny senatera teo aloha dia lasa 18 sisa izany. Ny fanovana dia noraisina nandritra ny filan-kevitry ny Minisitra natao tany Antsiranana ny 22 mey 2019 teo. Mitsinjara toa izao izany isa izany : ny roa ampahatelony fidiana mitovy isa, isaky ny faritany avy izany hoe 12 voafidy ka loholona roa isaky ny faritany (teo aloha). Ary ny 6 tendren’ny Filoham-pirenena avy amin’ireo vondron-kery maro an’isa indrindra amin’ny lafiny toekarena sosialy sy kolontsaina na noho ny fahaizany manokana.

  • 21 May. 2019 - 08:25-

    Drapeau à damier pour Lauda. Le triple champion du monde de F1 et président non exécutif de l'écurie Mercedes, dont l'état de santé inquiétait depuis une transplantation pulmonaire l'an dernier, est décédé à l'âge de 70 ans. Sa famille l'a annoncé dans un texte diffusé aux médias : «C'est avec une grande tristesse que nous vous annonçons que notre cher Niki s'est éteint paisiblement, entouré de ses proches, ce lund 20 mai. » L'état de santé de celui qui était devenu président non exécutif de l'écurie Mercedes en 2012 s'était dégradé à l'été 2018.

  • 03 May. 2019 - 07:39-

    2019, des médias sous influence. La précarité des journalistes et des médias malgaches les rend particulièrement vulnérables à l’influence des hommes d'affaires et des responsables politiques qui possèdent de nombreux organes de presse. L’élection présidentielle remportée fin 2018 par l’ex-leader de la transition Andry Rajoelina a confirmé la très forte politisation des médias locaux et notamment de la presse écrite. La quasi-totalité des titres ayant pris parti pour l’un ou l’autre des principaux candidats, l’accès à une information neutre et indépendante a été fortement limité. Le ministère des Affaires étrangères a directement écrit à l’ambassade d’Allemagne pour empêcher la publication d’un sondage dans un magazine d’information financé par une fondation allemande. Sur le plan légal, le Code de la communication adopté en 2016 fait référence. Au classement mondial de la liberté de la presse 2019 de RSF, Madagascar se trouve à la 54 place, classement depuis 2013.

  • 27 Mar. 2019 - 14:16-

    . Ho avy ny Papa. ny fanambarana ofisialy nataon'ny Nonce ny tolakandron'ny 27 Marsa teo fa ho avy hanatanteraka famangiana apostolika eto Madagasikara ny Papa Fransoa. Ny 6 sepitambra izy no eto hatramin'ny alahady 8 sepitambra. Feno 30 taona izao no nandalovan'ny Papa iray voalohany teto Madagasikara dia ny Papa Joany Paoly faha2 izany.


  • 27 Mar. 2019 - 14:16-

    . Ho avy ny Papa. ny fanambarana ofisialy nataon'ny Nonce ny tolakandron'ny 27 Marsa teo fa ho avy hanatanteraka famangiana apostolika eto Madagasikara ny Papa Fransoa. Ny 6 sepitambra izy no eto hatramin'ny alahady 8 sepitambra. Feno 30 taona izao no nandalovan'ny Papa iray voalohany teto Madagasikara dia ny Papa Joany Paoly faha2 izany.


  • 06 Mar. 2019 - 07:23-

    Carême 2019. Le temps de Carême 2019 commence ce jour, Mercredi des cendres. Pour nous accompagner dans ce temps fort de notre foi voici deux liens :

    Message intégrale du Pape pour ce Carême 2019

    https://www.lakroa.mg/item-1640_articles_une_18-ala-craation-attend-avec-impatience-la-ravalation-des-fils-de-dieua-rm-819.html  

    Et une analyse succincte de ce message

    https://www.lakroa.mg/item-1641_articles_religion_18-se-convertir-pour-auvrer-a-la-rademption-de-la-craation.html


  • 31 Jan. 2019 - 06:49-

    Bilan provisoire global en date du 30 janvier 2019 à 18h. Le bilan provisoire global après les « Fortes pluies » et « Tempête Tropicale Modérée EKETSANG» fait état de : • 27 Décédés (18 à cause du glissement de terrain, 4 morts par noyade, 1 mort d’un écroulement d’une maison suite à l’inondation, 4 morts d’un écroulement d’une maison) ; • 1 Disparu (emportée par l’eau) ; • 3 Rescapés (suite au glissement de terrain) ; • 9 586 Sinistrés (254 dues au glissement de terrain et 9 332 à cause de l’inondation) ; • 833 Déplacés actuels (451 dues au glissement de terrain et 382 à cause de l’inondation) ; • 2 462 Déplacés cumulés (518 dues au glissement de terrain et 1 944 à cause de l’inondation) ; • 1 778 Cases d’habitation inondées ; • 187 Cases détruites (7 dues au glissement et 83 dues à l’inondation).
    CECI EST LE DERNIER BULLETIN EN CE QUI CONCERNE L’INONDATION ET LE GLISSEMENT DE TERRAIN DE CES DEUX DERNIERES SEMAINES A MADAGASCAR. (Source : BNGRC, Centre d'Etudes de Réflexion de Veille et d'Orientation).

Du même auteur

sport
actualites

Dans la même rubrique

dossier
dossier
Publicité