logo
Lakroan'i Madagasikara
Lu sur Le Monde

Senegaly nahazo baiko ?

Razafindramanitra il y a 5 mois

« Les révisionnistes “du bon temps des colonies” se satisferont de la vision de Macky Sall : il ne leur en coûtera qu’un dessert » Notre chroniqueuse (Ndlr Le Monde) dénonce la volonté du président de refonder l’amitié entre Paris et Dakar au prix de la dignité des tirailleurs sénégalais. Nous vous livrons ici un article paru en 2018. Bonne lecture.

  Senegaly nahazo baiko ?

Chronique. Force est d’admettre que la colonisation constitue un Alcatraz mental dont il semble difficile de s’évader. En février, la modernité des liens franco-sénégalais s’affichait dans les images des deux couples présidentiels, Sall et Macron, posant main dans la main à Dakar. Pourtant, c’est au passé colonial, révisé et réduit au cliché publicitaire du tirailleur, que Macky Sall est remonté pour défendre l’amitié avec la France. « Les régiments des tirailleurs sénégalais, quand ils étaient dans les casernes, avaient droit à des desserts pendant que d’autres Africains n’en avaient pas. [Les Français] ont toujours respecté les Sénégalais », s’est félicité, le 25 mai 2018, le président du « Sénégal libre » en promotion pour son livre Convictions républicaine

Après l’ami Y’a bon, l’indigence intellectuelle et morale de l’argumentaire « Mon Blanc » ? Face au tollé agitant la presse et les réseaux sociaux, El-Hadj Hamidou Kasse, ministre chargé de la communication à la présidence, contre-braque sur la chaîne de télévision TV5 en avançant qu’il ne s’agissait que d’une boutade. Irrecevable. L’intention était de soutenir que la France et le Sénégal sont amis. Or, invoquer le mot d’esprit, donc l’ironie, provoque le strict opposé : l’inimitié et l’indignation.

Lire aussi  Au Sénégal, le président Macky Sall accusé d’avoir « insulté la mémoire des tirailleurs »

« Vous n’êtes pas des pauvres aux poches vides sans honneur. Mais je déchirerai les rires Banania sur tous les murs de France », fustigeait naguère en vers Léopold Sédar Senghor. De ce président-là à l’actuel, qu’avons-nous perdu ? Sans doute la voie de sortie de l’histoire coloniale, et probablement l’honneur en sus.

Servitude et soif de liberté

Pas plus que l’argument « dessert » n’amène à la conclusion « respect », l’idée de respect n’est compatible avec le colonialisme. Respecter l’autre signifie d’abord ne pas le soumettre ; or la violence, la volonté de dominer actionnent le pressoir de l’entreprise coloniale. Macky Sall cherchera en vain à y fonder l’amitié, il ne trouvera que servitude et soif de liberté.

La convergence de vues Macron-Sall serait-elle prise en défaut sur le sujet ? La colonisation, déclarait le candidat Emmanuel Macron à Alger en février 2017, est « un crime, c’est un crime contre l’humanité, c’est une vraie barbarie. Et ça fait partie de ce passé que nous devons regarder en face, en présentant nos excuses à l’égard de celles et ceux envers lesquels nous avons commis ces gestes ». Durant la suite de la campagne électorale, il a plutôt évoqué « des crimes contre l’humain ». Depuis, M. Macron devenu président n’a d’yeux que pour l’avenir. Au jeune Algérien qui l’accusa en décembre d’éviter le sujet de la colonisation, il répondit : « Qu’est-ce que vous venez m’embrouiller avec ça ? »

Les tenants français du refus de la repentance comme les révisionnistes du « bon temps des colonies » se satisferont de la perspective ouverte par le président sénégalais : il ne leur en coûtera qu’un dessert. Tous les autres, au premier chef les Africains, sont en droit d’exiger des excuses. Et Macky Sall serait bien inspiré de les présenter, car la longue histoire militaire entre la France et le Sénégal a laissé des traces dans les mémoires collectives.

Faut-il rappeler à Monsieur le Président que le rôle des tirailleurs sénégalais ne s’est pas limité à l’engagement dans « les guerres des toubabs », 1914-1918 et 1939-1945 ? Que des Sénégalais ont été enrôlés dans la conquête de l’Afrique, qu’ils ont pris part aux expéditions coloniales, aux campagnes de « pacification » de l’armée française, qu’ils ont été engagés dans les répressions et les guerres de décolonisation, du Maghreb jusqu’à Madagascar en passant par l’Afrique centrale ? Sur la Grande Ile, justement, ne moque-t-on pas ainsi : « Senegaly nahazo baiko », entendez « comme un Sénégalais obéissant aux ordres » ?

 

Raviver les traumatismes

Dans une Afrique où souffle par épisodes le vent de la violence xénophobe sur fond de questions migratoires internes au continent, le privilège du menu cher à Macky Sall fraye dangereusement avec l’inconséquence. Des mots et des noms tels que factorerie, impôt de capitation, travaux forcés, Sétif ou Moramanga suffisent encore à raviver les traumatismes des épisodes dans lesquels la « Force noire » fut déployée. Si sous l’étiquette des tirailleurs dits sénégalais se mêlaient différentes nationalités, pourquoi suggérer que l’une d’elles avait rang de « chouchoute » ? En novembre 1944, des Sénégalais comptaient parmi les soldats démobilisés, anciens prisonniers de guerre, sur lesquels l’armée française ouvrit le feu à Thiaroye parce qu’ils réclamaient les arriérés de leur solde.

 

Lire aussi  « Il faut arrêter avec le mensonge d’Etat sur le massacre de Thiaroye »

 

L’approximation, le raccourci, le goût de l’anecdote ne constituent pas des monopoles présidentiels, plutôt le commun du rapport que nous entretenons avec nos récits historiques – y compris sur les périodes postérieures aux indépendances.

Car si les propos de Macky Sall exposent la face piteuse de l’Alcatraz mental, l’autre n’est pas pour autant radieuse avec ses procès toujours renouvelés, ses images d’exactions ressassées jusqu’à la fascination morbide, ses mantras récités en continu, néo-colonialisme, post-colonialisme… Comme une difficulté à se rendre à soi-même, à se représenter libre.

 

« Dette du sang »

Il y a quatorze ans, Abdoulaye Wade instaurait la Journée du tirailleur, célébrée le 23 août. Alors, la parole présidentielle ambitionnait de continuer à écrire le récit d’un Homme africain entré dans l’histoire comme « bâtisseur du monde libre ».

 

Lire aussi  « Halte aux violences faites aux femmes » : le cri de résistance d’une Guinéenne de 18 ans

 

La France reste, pour reprendre la formule de Philippe Dewitte, débitrice d’une « dette du sang ». Parce que celui versé des Africains, parce que les crimes, parce que le lourd tribut payé par les anciens soldats sujets de l’Empire. Rappelons que la question de la « cristallisation » des pensions militaires des anciens combattants n’ayant pas la nationalité française, vieux sujet de discorde, n’a été dénouée qu’en 2011. Le sang, lui, ne peut être ni rendu, ni lavé. Donc, d’ici à ce que la France souscrive au devoir des excuses, quel intérêt y a-t-il à annoter – qui plus est dans la marge – l’histoire de… l’Empire français ? Les guerres de libération ont déjà eu lieu. Qu’en est-il des récits nationaux, de ce travail d’écriture supposé fonder le citoyen nouveau ?

L’époque est au récit des femmes et des hommes devenus libres. Si libération il doit encore y avoir, ça ne peut être que celle de l’Alcatraz mental. Reste à chacun à (re)conquérir sa liberté.

Sarah-Jane Fouda est consultante en communication, spécialiste du discours et de l’argumentation. Elle enseigne la logique informelle à l’Université Paris-III Sorbonne-Nouvelle.

 

https://www.lemonde.fr/afrique/article/2018/06/06/les-revisionnistes-du-bon-temps-des-colonies-se-satisferont-de-la-vision-de-macky-sall-il-ne-leur-en-coutera-qu-un-dessert_5310677_3212.html



Partager l'article:

Lakroa en direct
  • 21 Aug. 2019 - 09:30-

    Fanolorona avy amin’ny Sinoa. Nanolotra moto miisa 9 ho an'ny zandarimariam-pirenena ny ambasadaoro sinoa miasa sy monina eto Madagaikara. Notanterahina tetsy @ toby Jeneraly Ratsimandrava, ny 20 aogositra 2019 izany. Nitarika ny lanonana ny sekreteram-panjakana eo anivon'ny fiarovam-pirenena miadidy ny zandarimaria, jeneraly Richard Ravalomanana. Fantatra fa ireo tobi-paritra lavitra sy saro-dalana no hisitraka an'ireto moto ireto toy ny any Marolambo, Besalampy sy Fenoarivobe ary Kandreho.

  • 20 Aug. 2019 - 10:00-

    Journée humanitaire mondiale. Dans un tweet, le Pape François soutient les femmes investies dans l’humanitaire à l'occasion de la journée humanitaire mondiale. «Souvenons-nous aujourd’hui de toutes les femmes courageuses qui vont à la rencontre de leurs frères et sœurs en difficulté. Chacune d’elle est un signe de la proximité et de la compassion de Dieu», déclare-t-il.

  • 19 Aug. 2019 - 07:15-

    #Worldphotographyday. Le 19 août est un jour exceptionnel pour les amoureux de la photographie puisqu’il s’agit de la journée mondiale de la photographie. L’invention officielle de la photographie remonte au 19 août 1839. Ainsi, cette date est choisie pour la célébrer. Pour fêter l’événement, les photographes sont invités à réaliser un cliché ce jour-là à 18h39 et à le partager sur les réseaux sociaux avec l’hashtag #jmp18h39.

  • 16 Aug. 2019 - 08:30-

    Fanentanana. Nidina nanentana ireo mpampiasa ny lalana mba hitandrina mandritry ny dian’izy ireo amin’ny lalam-pirenena voalohany ny vondron-tobim-pileovana Itasy sy ny vondron-tobim-paritra Arivonimamo ary ny tobi-paritra misahana ny fifamoivoizana ny 14 Aogositra 2019. Natao izany noho ny firongatry ny lozam-pifamoivoizana manerana ny Nosy tato ho ato. Narahana fizaràna takelaka mirakitra ireo tsara ho fantatra mandritry ny fampiasana ny lalana moa ity hetsika ity mba ahafahan’ny tsirairay mandray fepetra arak’izay tandrify azy avy.

  • 14 Aug. 2019 - 10:30-

    Décès d'un cardinal mexicain. Le cardinal Sergio Obeso Rivera, archevêque émérite de Xalapa s’est éteint à l’âge de 87 ans. Ce cardinal mexicain, dont l'enterrement est prévu mardi 13 août, avait été promu lors du dernier consistoire, le 28 juin 2018, mais il n’avait jamais été électeur, puisqu’il avait déjà largement dépassé les 80 ans lors de sa création.

  • 13 Aug. 2019 - 10:15-

    Fanafihan-dahalo tao Ianabinda Betroka. Dahalo 6 nanafika sy nangalatra omby roa vala tao amin'ny Fokontany Fenoarivo Cr Ianabinda ny 11 aogositra tamin’ny 12 ora alina. Samy nivoaka ny tranony ka nanao izay ho afany hamaliana ireo tifitra variraraka nataon'ny dahalo ny fokonolona rehefa naheno ny koika na hazolava. Resy tosika ireo dahalo ka vaky nandositra niaraka tamin'ireo omby miisa 25. Raikitra ny aradia sy ny fifandonana ka dahalo iray no lavo ary omby 14 no azo fa ny 11 kosa mbola any apelatanan'ny dahalo.

  • 13 Aug. 2019 - 07:30-

    Coupure d’électricité. Pour améliorer la qualité de la fourniture d'énergie, la JIRAMA informe ses clients que la distribution d'énergie électrique est interrompue ce mardi 13 août 2019 de 09h00 à 16h00 dans le quartier d’Antanimora.  Des travaux d'entretien périodique sont en cours pour apporter des améliorations au niveau de l’électricité.

  • 12 Aug. 2019 - 08:50-

    L’Afrique doit se réveiller. En marge de la 18ème assemblée plénière du SECAM (symposium des conférences épiscopales d’Afrique et de Madagascar), le président de Caritas Afrique a appelé à un réveil du continent. « Nous avons choisi des leaders qui n’ont pas aidé l’Afrique depuis l’indépendance. Nous avons eu de bons dirigeants qui ont été chassés du pouvoir par des coups d’État, ourdis par des personnes ou des puissances obéissant à des intérêts propres », déclare Mgr Gilbert Justice Yaw Anokye, archevêque de Kumasi au Ghana.

  • 08 Aug. 2019 - 07:19-

    JIRAMA ho diovina. Araka ny tapaka tao amin’ny Filankevitry ny Ministra dia  tsy maintsy diovina ny fitantanana ny JIRAMA ary vitaina anatin’ny 2 taona raha ela indrindra ny fanarenana ny trosa sy ny orinasa. Tsy maintsy atao toy ny fitantanana orinasa tsy miankina ny fitantanana ny orinasa JIRAMA manomboka izao. Tsy maintsy hapetraka mazava ny tetiandro hanatanterahana ny fanarenana ny orinasa. Tsy maintsy mandoa ny trosany avokoa ireo sampan-draharaham-panjakana hananan’ny JIRAMA trosa izay mitentina 30 miliara ariary nanomboka ny voalohan’ny volana Janoary 2019 ka hatramin’ny volana Jona 2019. Tokony hisy amin’izay ny fametrahana business plan vaovao sy ny fijerena ireo contrats fanofana groupes mamokatra herinaratra manomboka izao. Hisy ny contrat programme hiarahan’ny fitondram-panjakana sy ny JIRAMA mametraka ny amin’ny fanatanterahana ny asa fanarenana eo amin’ny fitantanana ny orinasa.

  • 07 Aug. 2019 - 07:25-

    Nomination. Le Saint-Père a nommé neuf nouveaux membres au sein de la Congrégation pour les Églises orientales. Les nommés sont : le cardinal Gualtiero Bassetti, archevêque de Pérouse et président de la Conférence épiscopale italienne, le cardinal Carlos Osoro Sierra, archevêque de Madrid, le cardinal Anders Arborelius, évêque de Stockholm, le cardinal Luis Francisco Ladaria Ferrer, préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la foi, Mgr Anthony Colin Fisher, archevêque de Sydney, Mgr Georges Bacouni, archevêque greco-catholique melkite de Beyrouth et Jbeil, Mgr Borys Gudziak, archevêque de Philadelphie des Ukrainiens, Mgr Michel Aupetit, archevêque de Paris, et Mgr Miguel Ángel Ayuso Guixot, président du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux.

  • 05 Aug. 2019 - 08:35-

    Qualification CHAN 2020. Malgré la défaite face aux Mambas 3-2 à Maputo, les Barea se qualifient pour le prochain tour dans le cadre de la qualification pour le Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) 2020. Madagascar affrontera le Namibie pour ce troisième tour où le match aller est prévu le 20 au 22 septembre et le retour du 18 au 20 octobre. 

  • 02 Aug. 2019 - 08:00-

    Mercato des Barea. L’après CAN des Barea est mouvementé au niveau du mercato. Andriamirado Arohasina évoluera au Black Leopards FC pour cette saison dans le cadre d’un prêt. Le vice-capitaine des Barea, Ibrahim Amada, signe au Qatar avec Al Khor Sports Club. Pour sa part, Dimitry Caloin annonce sa signature au FC Villefranche pour la saison 2019-2020.

  • 31 Jul. 2019 - 07:00-

    Naufrage au large de la Libye. Le Pape François évoque le naufrage d’un bateau, jeudi dernier, transportant à bord 250 migrants. « J'ai appris avec douleur la nouvelle du naufrage dramatique survenu ces derniers jours dans les eaux de la Méditerranée, où des dizaines de migrants, y compris des femmes et des enfants, ont perdu la vie ».  Pour éviter que de tels drames ne se reproduisent, il a appelé les États du monde à « agir avec rapidité et détermination ».

  • 29 Jul. 2019 - 13:45-

    Fanafihana tao Befandriana Avaratra. Nahazo antso an-tariby ny tobi-paritra tao Befandriana avaratra fa misy manafika ny tranon’ny mpandraharaha sinoa ao an-toerana ny 29 jolay 2019 tokony ho tamin’ny 2 ora maraina. Mitentina 60.000.000 ariary ny vola voaroba tamin'izany. Voan'ny balan'ireo jiolahy nandritra ny fifampitifirana ny komandin’ny tobi-paritra zandarimaria avy ao amin'io toerana io. lavo teo noho eo ny iray tamin'ireo olon-dratsy nohon'ny fititra nataon'ny zandary.

  • 25 Jul. 2019 - 14:15-

    Fanavoazana « station de pompage ». Fotodrafitr’asa manaraka ny teknolojia avo lenta ny « station de pompage » ary afaka mitroka sy mamarina ny rano maloto avy any amin’ireo fokontany manodidina azy ho any ivelan’Antananarivo. Vita ny fanavaozana azy io etsy Andavamamba Anatihazo Isotry rehefa namboarina sy nokarakaraina nandritra ny 2 taona. Mahazo tombony betsaka amin’izany ireo mponina izay eny amin’ny faritra iva.

  • 24 Jul. 2019 - 11:25-

    JIOI 2019. Madagascar s’est bien débrouillé en judo, lors de la deuxième journée en épreuves individuelles, avec 2 médailles d’or obtenus par  Nazir Bin Abdou (-60kg) et Rasoanaivo Laura (-63kg), 5 médailles d’argent et 3 médailles de bronze. Place à la compétition par équipe le 25 juillet à partir de 9h30.

  • 23 Jul. 2019 - 14:50-

    Fanomezan-drà. Nanome rà maimaimpoana teny amin’ny HJRA Ampefiloha ireo polisy vaovao miisa 1098 tao amin’ny andiany “FENITRA”. Nitarika azy ireo ny minisitry ny filaminam-bahoaka, RAFANOMEZANTSOA Roger ary nanambara fa : “fanampiana sy ho vonjy aina ho an’ireo mpiray tanindrazana no nanaovana izao adidy izao satria izay manome rà dia mamonjy aina”.

  • 23 Jul. 2019 - 10:45-

    Eglise Catholique en Allemagne. D’après les dernières statistiques, 200 000 catholiques allemands ont quitté l’Église en 2018, contre 167 500 en 2017. Avec plus de 23 millions de membres, l’Église Catholique en Allemagne rassemble toujours 27 % de la population du pays soit plus d’un quart des allemands.

  • 22 Jul. 2019 - 14:37-

    Situation comique en foot au JIOI 2019. Pour la deuxième place du groupe A de ces JIOI 2019, dans le tournoi de football, un tirage au sort entre Madagascar et les Seychelles sera effectué, ce lundi soir, à 20h. Cela, pour savoir qui accédera à la demi-finale contre la Réunion et se jouera mercredi 24 juillet à 14h30. Ayant terminé avec un seul point à leur compteur tous les deux, les formations malgaches et seychelloises seront départagées par tirage au sort. Maurice est assurée de passer avec le nombre de but marqué (2).

  • 20 Jul. 2019 - 10:19-

    Ntsay Christian remplace Christian Ntsay. “Conformément aux dispositions de l’article 54 de la Constitution, est nommé Premier Ministre, Chef du Gouvernement : Monsieur NTSAY Christian” tel est le premier article du décret N°2019-1407, portant nomination du Premier Ministre, publié par la présidence de la République ce 19 juillet 2019. Le choix du premier ministre a été effectué sur la base des noms présentés par les députés majoritaires de l’IRD. Selon la "rumeur" Les trois noms présentés sont : Fienena Richarn Haja Resampa et Ntsay Christian. Il est donc reconduit (pour la deuxième fois) par le président Andry Rajoelina.

Du même auteur

culture
dossier

Dans la même rubrique

politique
politique
Publicité