logo
Lakroan'i Madagasikara
Elections

Un report des communales plutôt politique que technique

Recueilli par JRR il y a 2 mois

Reporter pour mieux viser plus de places aux communales et municipales. C’est probablement la stratégie du pouvoir en place quand il a décidé de reporter ces élections de proximité, une des clés des élections d’envergure plus importante. (Article paru dans Lakroan'i Madagasikara du 11 août 2019, page 5)

Un report des communales plutôt politique que technique

Les réactions de protestation ne se sont pas fait attendre face au report des communales et municipales. En effet, la convocation des électeurs n’a pas eu lieu le 28 juillet dernier, alors qu’elle doit se faire 90 jours avant la tenue de la date prévue du 28 octobre prochain. Le délai constitutionnel n’est donc pas respecté. Résultat : il faut reporter ces élections. Le parti qui se dit celui de l’opposition, c'est-à-dire le TIM, évoque l’absence d’un cas de force majeure et rejette donc ce report. A ses yeux, rien ne justifie le report, d’autant plus qu’il s’agit d’élections de proximité importantes.

La société civile est du même avis. Elle proteste également contre cette décision voulue par le pouvoir actuel. Des organisations de la société civile parlent même de report politique et non technique. Elles avancent que la Commission électorale nationale indépendante (CENI) pourrait utiliser les données des districts utilisées lors des dernières législatives. En réponse, le gouvernement rétorque qu’il faudra attendre la révision de la liste électorale abondamment critiquée lors des présidentielles et des législatives ainsi que l’actualisation des données au niveau des communes.

Un prétexte ?

Et l’on se demande si ce n’est pas un prétexte à l’allure politique. En effet, il y a ces données au niveau des districts. Et l’on sait aussi qu’à l’état actuel des choses et depuis toujours d’ailleurs, aucune révision de la liste électorale n’a jamais été parfaite. Elle fera toujours l’objet de vives critiques. Il y aura, comme d’habitude, des doublons, des électeurs décédés entre-temps mais encore inscrits sur la liste, des omissions etc. Dans ce cas, l’on se demande pourquoi les dirigeants actuels reportent ces élections.

Ne serait-ce pas un prétexte pour mieux préparer le terrain et rafler le maximum de maires ? Rappelons que ces derniers sont l’une des clés des élections majeures, du genre présidentielles et législatives. Comme quoi, le régime semble déjà préparer le terrain pour les 5 années à venir, soit pour la réélection d’Andry Rajoelina. En politique, l’objectif de tout parti digne de ce nom est de conquérir le pouvoir et c’est une logique universelle. Seulement chez nous, on arrive à cette logique par des chemins souvent tortueux.

Délégation spéciale

Il est possible de nommer des délégués spéciaux en remplacement des maires dont le mandat expirera le 22 septembre prochain. La CENI a avancé cette proposition comme solution face à cette situation. Mais la délégation spéciale pourrait ouvrir toutes grandes les portes aux manipulations politiques. Et comme d’habitude, c’est le pouvoir en place qui en sortira gagnant. En effet, il est plus facile d’ourdir des manipulations en tous genres quand on est au pouvoir. L’opposition et ceux qui se déclarent comme opposants n’ont pas les coudées franches pour manipuler les différents segments des préparatifs électoraux.

Quand on nomme toutefois des délégués spéciaux, ces derniers ont une dette morale vis-à-vis de ceux qui leur ont octroyé ces postes. Cette dette, ils pourraient la payer à coup de manipulations des électeurs, des votes, de l’organisation des élections au niveau local… Et ce serait évidemment au profit des dirigeants en place. Qui mieux que les maires pourraient mobiliser plus tard les électeurs pour aller aux urnes et voter pour tel candidat aux prochaines présidentielles ? Puis, la délégation spéciale est quelque peu anti-démocratique. Les maires sont élus et les électeurs n’ont rien à faire avec des délégués spéciaux qu’ils pourraient même ne pas connaître. Comme souligné plus haut, il s’agit pourtant d’administration et de développement de proximité. Déjà qu’on a des problèmes avec les bizarreries qui entourent le poste de chefs de fokontany (ces derniers sont désignés et non pas élus), le régime aurait dû faire des efforts pour que la CENI puisse organiser à temps les communales et les municipales.

Ecorner l’image

A cette allure, ce report risque fort d’écorner l’image des dirigeants de l’exécutif. Il faut d’ailleurs remarquer qu’actuellement, l’euphorie des électeurs ayant voté pour Rajoelina commence à s’estomper. Ils s’attendent à un développement à la vitesse du TGV mais des situations difficiles demeurent comme telles. De nombreux Employés de courte durée (ECD) des différents ministères n’ont pas encore perçu leurs salaires depuis janvier 2019. Du jamais vu ! Certes, des ECD ont été recrutés sur la base de « quotas » de certains anciens dirigeants et proches du pouvoir précédent, mais il y a des ECD qui doivent emporter jusqu’à chez eux du travail à n’en plus finir ! Cette situation existe dans les régions.

Ces ECD-là ont pour la plupart voté pour Rajoelina en espérant leur intégration dans un corps de fonctionnaires. Car il faut remarquer que certains d’entre eux ont ce statut depuis plus de 10 ans ! Face aux réalités actuelles, ils déclarent ne plus faire confiance au pouvoir en place. Et quand un électeur se comporte ainsi, il ne va pas se gêner pour convaincre sa famille et ses amis à faire de même. Ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres parce que si l’on doit aussi évoquer les gros retards pris dans l’adoption et la mise en œuvre de la loi de finances rectificative 2019, c’est la totale ! En fait, plus le régime tarde à mettre en place les bases même du développement, et cette fois-ci local, plus il risque de ternir son image.

Y a-t-il un rapport de force ?

L’opposition ou qui se dit comme telle pourrait-elle inverser la tendance ? Apparemment non. A moins qu’elle ne se conduise comme une girouette. Comment expliquer, en effet, la position du TIM lors de l’élection du président de l’Assemblée nationale ? Ce parti qui se dit d’opposition a voté à l’unanimité pour la candidate unique issue du parti au pouvoir. Et si le TIM crie maintenant au scandale face au report des communales et des municipales, quelle valeur peut-on accorder à cette attitude ? Le rapport des forces semble ne pas exister, en réalité.

 

Léonie Rakotobe

Partager l'article:

Lakroa en direct
  • 16 Oct. 2019 - 09:10-

    Catéchisme aux Philippines. Le gouvernement philippin a décidé d’introduire l’enseignement de la religion catholique dans les écoles publiques de l’archipel. Une initiative saluée par l’épiscopat local.

  • 16 Oct. 2019 - 08:00-

    Lozam-pifamoivozana teny amin'ny RN4. Nijanona nanampy ary nitondra ireo maratra mafy ao Maevatànana ny miaramila ao amin'ny ZRPS DELTA ny 15 oktobra raha nahita lozam-pifamoivozana tamin'iny lalam-pirenena faha efatra iny. Mpilalao basket avy any Mahajanga ireto niharam-boina ireto ary fa tsy nisy ny aina nafoy.

  • 15 Oct. 2019 - 12:15-

    Programme du championnat national basketball U18. Au gymnase couvert :

    08h00: AKAMASOA Analamanga # SERASERA Vakinankaratra (F)

    09h30: COSPN2 Atsinanana # TAMIFA Amoron'i Mania (F)

    11h00: ASCUT Atsinanana # FANDRASA Haute Matsiatra (F)

    12h30: FFPRO BCTM Vakinakaratra # ASCUT Atsinanana (G)

    14H00: DCA Diana # ASBM V7V (G)

    15H30: ASE Atsimo Andrefana # MFB-BBCM Menabe (F)

    16h30: FANDREFIALA Analamanga # FFPRO BCTM Vakinakaratra (F)

    18h00: SGPI Sava # SERASERA Vakinankaratra (G)

    19h39: TBC Atsimo Andrefana # AS FANANOLAHY Atsimo Atsinanana (G)

  • 15 Oct. 2019 - 07:50-

    Démission de Domenico Giani. Le Pape accepte la démission du commandant de la gendarmerie vaticane faisant suite à la diffusion illicite d’un communiqué signé par le commandant de la gendarmerie vaticane au sujet de la suspension « par précaution » de plusieurs employés du Vatican. Le Pape François apprécie un geste «qui lui fait honneur».

  • 14 Oct. 2019 - 07:22-

    14 octobre 1958 Proclamation de la République malgache. « En vertu des pouvoirs donnés à notre Congrès par l'article 76 de la Constitution française et l'article premier de l'ordonnance du Général de Gaulle, j'ai l'honneur de proclamer que Madagascar est un Etat et que cet Etat est une République dans la Communauté prévue par la Constitution du 4 octobre 1958 » telle est la proclamation effectuée par le Président Zafimahova, président du Congrès des assemblées provinciales, le 14 octobre 1958, à 10h 50. Le Congrès a approuvé la proclamation de la République malgache par 208 voix pour, zéro contre et 26 abstentions, 6 membres étant absents.

  • 11 Oct. 2019 - 13:34-

    Prix Nobel de la Paix 2019. Le prix Nobel de la paix 2019 a été attribué ce 11 octobre au Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed Ali pour son travail important en faveur de la réconciliation, de la solidarité et de la justice sociale. Le prix vise également à reconnaître l'ensemble des acteurs œuvrant pour la paix et la réconciliation en Éthiopie et dans les régions de l'Afrique de l'Est et du Nord-Est. Abiy Ahmed Ali a lancé des réformes importantes qui donnent à de nombreux citoyens l'espoir d'une vie meilleure et d'un avenir meilleur. Le Comité Nobel norvégien estime que les efforts d'Abiy Ahmed méritent aujourd'hui d'être reconnus et méritent d'être encouragés.

  • 10 Oct. 2019 - 13:44-

    1468 médecins. Le Président de la République Malgache, Andry Rajoelina s’est participe à la 6ème conférence de reconstitution du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme. Il a déclaré que "le pays manque cruellement d’infrastructures médicales et celles qui existent sont vétustes. Avec seulement 2 lits d’hôpitaux pour 10.000 habitants, les malades doivent parcourir de longues distances pour atteindre un centre de santé. Par ailleurs, nous comptons 1.428 médecins sur l’île, soit 8,6 médecins pour 100.000 habitants en zone urbaine, et 1 médecin pour 350.000 habitants en zone rurale."

  • 09 Oct. 2019 - 08:40-

    Résultats du championnat national U16 garçons et filles. Voici les résultats du mardi 8 octobre :

    TERRAIN N°01

    (F) SEPA BONGO(27) # SBBC(17)

    (G) FBCA(40) # DTSC(70)

    (G) FANDRASA(64) # 2BC(73)

    (F) ASLFA(46) # JCBA(40)

    (G) BCF A/M(59) # ASCUT(56)

    (G) ASBM(47) # BCTAM(78)

  • 09 Oct. 2019 - 08:10-

    Administrateur apostolique du diocèse d’Ambanja. Le pape François vient de nommer Mgr Benjamin Ramaroson comme administrateur apostolique du diocèse d’Ambanja. Suite à cette nomination il adresse le message suivant : "Je confie cette nouvelle mission très lourde pour moi à vos prières, mais comme souligne l’homélie du dimanche dernier, apprenons à dire oui avec une foi même très petite comme un grain de moutarde nous pourrons déplacer une montagne. Implorez avec la Ste Vierge cette foi minime. Union de prières avec Marie Mère de Dieu et avec Bx Lucien Botovasoa."

  • 08 Oct. 2019 - 10:19-

    Organisation du Baccalauréat deuxième session. Selon Blanche Richard, Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, les concepteurs des sujets du baccalauréat deuxième session exceptionnelle sont entrés en conclave depuis ce 7 octobre 2019. Si pour la conception des sujets d’une session de baccalauréat ordinaire il faut 40 jours pour le faire cette fois-ci les concepteurs doivent rédiger les sujets dans l’urgence pour être prêts disponibles le 23 octobre 2019.

  • 08 Oct. 2019 - 10:11-

    Baccalauréat deuxième session. Le président de la République lors de son intervention télévisée a expliqué qu’une deuxième session du baccalauréat sera organisé. Cette 2ème Session dite ‘deuxième session exceptionnelle’ sera organisée du 23 au 26 octobre 2019 sur tout l’ensemble du territoire malgache. Tous les candidats et candidates recalés qui ont été présents lors de la session du 30 septembre pourront participer à cette deuxième session.

  • 08 Oct. 2019 - 07:43-

    Le MEDEF à Iavoloha. Le Président Andry Rajoelina a reçu une délégation du Mouvement des Entreprises de France (MEDEF) ce 7 octobre 2019 au Palais d'État d'Iavoloha. Le Chef d'État a rassuré les représentants du MEDEF sur les efforts fournis par l'État malagasy pour la sécurisation des investissements et la mise en place de cadres juridiques stables. Ceci se traduisant par la lutte contre la corruption, la simplification des procédures et plus de transparence. Ce déplacement fait suite à la visite officielle du Président de la République en France au mois de mai dernier.

  • 07 Oct. 2019 - 09:15-

    Feon'i Lakroa. Rohy hanarahana ny fandaharana Feon'i Lakroa, vokarin'ny gazety Lakroa, gazetin'ny Fivondronamben'ny Eveka eto Madagasikara, nandeha ny 1 oktobra 2019 https://youtu.be/_GrIpKvZ4EI

  • 07 Oct. 2019 - 08:52-

    Demande du Pape François. Le pape François demande aux baptisés de prier pour le Synode sur l’Amazonie, « événement ecclésial important », qui s’est ouvert ce 6 octobre 2019. Lors de l’angélus place Saint-Pierre, après la messe d’inauguration du Synode, le pape a souhaité « qu’il soit vécu dans la communion fraternelle et dans la docilité à l’Esprit Saint ».

  • 07 Oct. 2019 - 07:47-

    Fihaonan’ny tanora tamin’ny Papa Fransoa teny Soamandrakizay. Lahateny nataon’i Fulgence Razakarivony, M.S, fiarahabana ny Papa Fransoa.

    Fihaonan’ny tanora tamin’ny Papa Fransoa teny Soamandrakizay. Lahateny nataon’i Mgr Fulgence Razakarivony, M.S, fiarahabana ny Papa Fransoa. Mgr Fulgence Razakarivony, M.S, dia evekan’Ihosy ary filohan’ny Vaomieran’ny Eveka momba ny asa fanirahana ataon'ny lahika.    https://www.lakroa.mg/item-1907_articles_dossier_18-lahateny-nataonai-fulgence-razakarivony-ms-fiarahabana-ny-papa-fransoa.html

  • 05 Oct. 2019 - 11:02-

    Fihaonan’ny tanora tamin’ny Papa Fransoa, teny nentin’i Vavy Elyssa. Nekendraza, tanora vavy 21 taona avy ao amin’ny diosezin’i Maintirano, no nisolotena ny tanora vavy nandritra ny fihaonan’ny tanora tamin’ny Papa Fransoa. Ity ny rohy ahitanao ny lahateny nataony : https://www.lakroa.mg/item-1904_articles_dossier_18-ny-fijoroana-vavaolombelona-nataonai-vavy-elyssa.html

  • 05 Oct. 2019 - 11:01-

    Fihaonan'ny tanora tamin'ny Papa Fransoa, teny nentin’i Rova Sitraka. Rova Sitraka Ranarison, tanora lahy 27 taona avy ao amin’ny disitrikan’Ambatolampy, no nisolotena ny tanora lahy nandritra ny fihaonan’ny tanora tamin’ny Papa Fransoa. Ity ny rohy ahitanao ny lahateny nataony. https://www.lakroa.mg/item-1903_articles_dossier_18-ny-fijoroana-vavaolombelona-nataonai-rova-sitraka.html

  • 04 Oct. 2019 - 06:59-

    Des urgences. Le Conseil du gouvernement du mercredi 2 octobre 2019  au Palais d’Etat de Mahazoarivo nous indique certaines urgences.

    Ministère de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche. Accord pour la demande de dérogation à titre exceptionnel sur le délai de publication de l’avis d’appel d’offres relatif à la fourniture et livraison de 3000 tonnes de dolomie pour la Direction d’Appui à la Production Végétale (DAPV).

    Ministère de l’énergie, de l’eau et des hydrocarbures. Accord pour la demande de dérogation pour tous les travaux en adduction d’eau potable à réaliser dans le cadre du PIP 2019.

    Ministère de la communication et de la culture. Accord pour la réduction du délai de publicité d’avis d’appel d’offre en passation de marché concernant les travaux de réhabilitation.

  • 02 Oct. 2019 - 09:57-

    Fête de saint François. Le pape François participera à une célébration de la Création qui se tiendra dans les jardins du Vatican le jour de la Fête de saint François le 4 octobre 2019, à 12h30, indique le Saint-Siège trois jours plus tôt. A cette occasion, le Synode pour l’Amazonie (6-27 octobre) sera consacré au Poverello d’Assise.

  • 27 Sep. 2019 - 07:47-

    Nomination du nouveau directeur de Cabinet civil de la Présidence. Le Conseil des ministres qui s’est tenu au Palais d’Ambohitsorohitra (et non d’Iavoloha) le mercredi 25 septembre 2019, sur proposition du Président de la République a approuvé la nomination de Ranoromaro Lova Hasinirina, au poste de directeur de cabinet civil de la Présidence.

Du même auteur

religion
musique

Dans la même rubrique

monde
monde
Publicité