logo
Lakroan'i Madagasikara
L’Eglise catholique confrontée au COVID-19

La doctrine, les structures et la pastorale mises au défi

Mamy W. Randriamanantena il y a 4 mois

Le présent article, écrit par le père Mamy Wilson Randriamanantena, SJ, est paru dans Taratra, le bulletin de liaison de la province jésuite de Madagascar, en mai dernier (n° 380). Nous le partageons ici car ce qui y est relaté reflète encore et toujours bien des réalités. Bonne lecture.

La doctrine, les structures et la pastorale mises au défi

 

 

 

Le monde est en train de vivre une des pires crises qu’il n’ait jamais connues. La pandémie du Coronavirus (COVID-19) perturbe des pans entiers de la vie communautaire mondiale. Déjà prédit par les experts depuis des années, le fléau a pris de court les politiques englués dans des soucis immédiats. Les secrets d’Etat entourant son origine en Chine couplés à la nonchalance des pays dans les premières semaines cruciales après sa découverte ont favorisé sa propagation avec des conséquences dévastatrices. La chose se singularise autant par sa virulence que par sa rapidité. Au moment où ces lignes sont écrites (15 Avril), on en est déjà à plus de 2 millions de cas confirmés et près de 140 000 décès à travers le monde. Là où elle passe, cette calamité laisse ruine et désolation. Avec un effet de cascade, la crise sanitaire a « débordé » dans tous les domaines de la vie sociale. Les sociétés sont bouleversées depuis des mois. Les Etats sont à bout quant à leur capacité de réponse au fléau. Les structures étatiques et sociétales ébranlées dévoilent leurs déficiences.  Les systèmes de santé sont littéralement mis à genoux, les bourses s’effondrent. Même les économies des grands pays sont à bout de souffle sous le poids des contraintes comme les subventions spéciales accordées aux entreprises et aux particuliers. La maladie révèle la portée véritable de la globalisation et en montre cruellement les limites. Les théories du complot des plus sérieux au plus farfelus inondent les réseaux sociaux qui sont devenus un facteur de la désinformation et de la propagation de la peur.

 

Prise au dépourvu

 

Cette pandémie d’une rare violence n’épargne pas l’église catholique. L’une des plus vieilles institutions au monde ne s’est pas préparée à un tel choc. Dans l’Italie devenue l’épicentre de la maladie, plusieurs prêtres en ont payé le prix fort : près d’une soixantaine de prêtres décédés, la plupart des suites de leur proximité aux malades.  Les réponses à l’évolution rapide du Covid-19 deviennent de plus en plus draconiennes : commençant par la distanciation des fidèles dans l’église et la prohibition des contacts, elles continuent avec l’enlèvement de l’eau dans les bénitiers, pour clore avec la fermeture complète des lieux de culte. Une pratique pastorale considérée comme exceptionnelle est devenue la norme : la retransmission des célébrations religieuses via les moyens audiovisuels. Le confinement a stoppé net, non seulement l’octroi directe des sacrements (messes, confessions, baptêmes, etc.) mais aussi toutes les activités pastorales. Si l’identité chrétienne catholique, bien plus large, ne se réduit pas aux sacrements, ces derniers constituent néanmoins un de ses principales fondations. Pour pallier à certains cas spéciaux, certains prêtres octroient le sacrement de réconciliation via les medium modernes (Skype, WhatsApp, etc.). Bien que licites en ces temps extraordinaires, ces méthodes privent les sacrements de leur aspect « intime. » Ainsi, un prêtre américain qui écoutait une confession via Skype avoue sentir une étrange impression en donnant l’absolution virtuellement. Des doutes subsistent sur la sécurité de l’opération du fait qu’à l’âge digital, rien n’est secret, comme l’affirme un spécialiste. Un évêque de la Lombardie (la région italienne la plus touchée par le virus) ne disait-il pas récemment que l’Eglise s’engage dans un territoire inconnu, inexploré. L’on peut utiliser les moyens technologiques comme procédés palliatifs pour se substituer à la présence directe, mais seulement jusqu’à un certain point. L’on peut imaginer la complexité du problème dans des lieux caractérisés par la pauvreté comme le nôtre.  Pour ne parler que d’un aspect important qu’est le côté financier. Ainsi, la raréfaction des revenues et autres quêtes dominicales des suites de l’arrêt de toutes « les opérations » ne manquera-t-elle pas d’avoir des répercussions sur l’administration à tous les niveaux de l’église et deviendra vite un casse-tête permanent pour les responsables.

 

Doctrine et structures ébranlées

 

L’urgence de la pandémie semble inviter à une certaine reconceptualisation de la religion dans ses diverses dimensions. Elle fait ressurgir des questionnements métaphysiques sur la finitude et la vulnérabilité humaines en face des aléas de la nature que l’homme n’arrive pas à dominer. Ce qui démontre son inaptitude à contrôler le réel. Mais au-delà des considérations philosophiques, ce sont des pans entiers de la théologie qui sont ébranlés, telle la liturgie, les sacrements, l’ecclésiologie, la morale ainsi que la relation de l’Eglise avec l’Etat.  Concernant ce dernier, l’église doit trouver un équilibre délicat entre le suivi des directives gouvernementales concernant la lutte contre le virus et ses besoins en tant qu’église pour fonctionner correctement. Mais c’est surtout dans le domaine moral que les défis sont immenses : la pandémie semble réveiller brutalement des instincts de survie qui n’épargnent aucune catégorie sociale.  Ces reflexes, somme toute bien humains, peuvent provoquer des attitudes qui contredisent les préceptes évangéliques.  Si l’église devait être une présence vivifiante dans ce fléau, elle devrait l’être dans des formes différentes de la position de « défaut » qu’est la célébration de l’Eucharistie. En fait, le covid19 teste la capacité de l’église institutionnelle à être présent d’une façon presque invisible sans pouvoir toujours compter sur les structures visibles de l’église. Effectivement, la situation inédite de « confinement de masse » dans presque tous les pays bouscule les certitudes sur les mœurs et les institutions ecclésiales. Certains théologiens n’hésitent plus à parler des limites du modèle clérical tel qu’il est vécu dans l’église. Le pape lui-même n’est pas indemne de certaines critiques qui lui reprochent de ses innombrables recommandations pour le clergé mais semble à « court d’idées » en ce qui concerne les fidèles. En fait, la situation ne manque pas d’ambiguïtés à cause de la posture de François même qui en a fait du « vicinanza » (proximité pastorale), une des caractéristiques de son pontificat. 

 

Redécouvrir le sens du baptême

 

Cette pandémie pourrait être tournée en une opportunité pour réapprendre que l’Eglise n’est pas avant tout un édifice cultuel ou une institution avec ses structures mais c’est le corps mystique du Christ constitué par l’assemblée des croyants dotés de différents charismes, comme l’affirme le Concile. Elle constitue en même temps une occasion pour découvrir le sens du baptême chrétien qui symbolise l’appartenance à la grande famille ecclésiale. Cette situation inédite –laquelle après tout est un véritable « signe des temps » (Mat 16 : 2-3) – pourrait être aussi une occasion pour se défaire de l’esprit « clericaliste » qui continue à influencer l’église. Décrié par le pape François, celui-ci entrave le souffle innovateur de l’Esprit Saint. Sans nier la place du clergé dans l’architecture globale, les fidèles doivent avoir conscience de leur responsabilité de chrétiens baptisés. Cette période de confinement pourrait être le point de départ d’un approfondissement de la foi, de la dévotion personnelle et communautaire, de la lecture de la bible (individuellement et en famille), des pratiques plutôt étranges pour beaucoup de catholiques. Une situation qui explique l’attrait vers les sectes. Le confinement offre une occasion pour découvrir la richesse de certaines formes de prières comme la liturgie des heures, laquelle est associée à tort au clergé et aux religieux/religieuses. En ces temps de grandes incertitudes, le clergé a le devoir d’accompagner les fidèles à vivre l’espérance. Cette période sombre de l’histoire de l’humanité interpelle l’Eglise à aller au-delà des frontières en explorant des terrains inconnus.  Les fidèles ont besoin de présence et d’encouragement, même à distance, dans leur cheminement dans la quête du Christ. Il est vrai que la fermeture des lieux de culte semble les inciter à remettre en question la façon dont ils prient et professent leur foi. Les prêtres sont appelés à accompagner les gens dans la croissance véritable de leur foi à travers le discernement personnel et/ou communautaire. En ces temps de grande incertitude et de défis, peut-être le message qui se profile derrière cette pandémie qui ferme les portes des églises est que nous devons bien ouvrir nos yeux et « louer Dieu en esprit et dans la vérité, » (Jean : 4 : 24). Le pape François semble encore avoir le dernier mot quand il faisait récemment allusion à tous ceux qui sont frappés par le Covid-19 : « Que le Seigneur vous aide à trouver de nouvelles voies, des nouvelles expressions d’amour dans le présent contexte inédit. Car en fin de compte, c’est une belle et créative opportunité pour nous redécouvrir nous-mêmes. »

 

Mamy W. Randriamanantena

Partager l'article:

Lakroa en direct
  • 25 Nov. 2020 - 12:28-

    l'économie bleue de l'AMDP a été engloutie par la vague orange. Et voilà que le dossier resurgit sous une autre forme avec d'autres acteurs mais toujours économie bleue (orangée).
    https://www.lakroa.mg/item-2465_articles_economie_18-petite-pache-en-paril-madagascar-signe-des-accords-de-pache-destructeurs-avec-des-investisseurs-chinois.html

  • 18 Oct. 2020 - 04:51-

    Arrêt n°10-HCC/AR du 16 octobre 2020 relative à une demande de non-conformité à la Constitution du décret n° 2020-1110 du 9 septembre 2020 portant convocation du collège électoral pour les élections sénatoriales du vendredi 11 décembre 2020 et l’annulation dudit décret, formulée par le KMF/CNOE Fanabeazana Olompirenena. La demande de non-conformité à la Constitution du décret n° 2020-1110 du 9 septembre 2020 portant convocation du collège électoral pour les élections sénatoriales du vendredi 11 décembre 2020 et l’annulation dudit décret, formulée par le KMF/CNOE Fanabeazana Olompirenena, est déclarée recevable. Article 3.-La demande du KMF-CNOE Fanabeazana Olompirenana est rejetée comme mal fondée en vertu des considérants 16 à 27. 

  • 18 Oct. 2020 - 04:50-

    Décision n°17-HCC/D3 du 16 octobre 2020 portant sur des requêtes aux fins d’inconstitutionnalité du décret n°2020-1110 portant convocation du collège électoral pour les élections sénatoriales du 11 décembre 2020. Selon l’article 1, les requêtes sont déclarées recevables mais rejetées comme non fondées sur la base des considérants 17 à 25, 27 et 28 (article 3).

  • 17 Oct. 2020 - 05:06-

    Lu pour vous: Une usine clés en main normande expédiée à Madagascar contre la faim.  https://www.lakroa.mg/item-2413_articles_monde_18-une-usine-clas-en-main-normande-expadiae-a-madagascar-contre-la-faim.html

  • 13 Oct. 2020 - 04:49-

    62 taona ny Repoblika Malagasy. Hetsika maro no fantatra fa ho karakaraina hanamarihana ny faha 62 taona ny nanambarana ny fitsanganan’ny Repoblika Malagasy voalohany. Iray amin’ireny ny karakarain’ny Hetsika Fampiraisana ny Kristianina. Ny 14 oktobra dia hisy ny fotoam-pivavahana hatao ao amin’ny FJKM Atsimon’i  Mahamasina ny maraina amin’ny 9 ora sy sasany ary fikaonan-doha atao ao amin’ny Le pave Antaninarenina kosa ny tapany hariva. Asaina ny rehetra ka ny lohahevitra amin’izany ny hoe « maro tohanan’ny maro »

  • 12 Oct. 2020 - 05:08-

    Lu pour vous. Le Conseil des Ministres du 7 octobre a pris la décision que l’Etat va effectuer des travaux de relevés sismiques marins pour déterminer la ZEE. Et on apprend sur Africa Intelligence que. Il faut rappeller aussi que durant la présidence de Rajaonarimampianina un programme a été lancé en 2017. Quel sous-marin derrière tout cela ? Lu pour vous ne fait que transmettre l’article de Africa Intelligence. https://www.lakroa.mg/item-2404_articles_monde_18-culmen-international-intronisa-conseiller-stratagique-de-la-marine-malgache.html

  • 09 Oct. 2020 - 17:44-

    Marine malgache a un conseiller stratégique. Culmen International pressenti est intronisé conseiller stratégique de la marine malgache Comme l'avait anticipé Africa Intelligence (09/09/20), Culmen International a remporté le 28 septembre le marché de mise à disposition d'un conseiller stratégique pour la marine malgache. Ce contrat est financé par le Département d'Etat américain à hauteur d'un million de dollars. Culmen s'est imposé face à un autre contractor de défense américain, Sincerus Global Solutions, qui a absorbé en juillet la branche internationale du géant Science Applications International Corp (SAIC).

  • 01 Oct. 2020 - 09:23-

    Le mois d’octobre est consacré au  Saint Rosaire. La prière du rosaire se décline en 4 «groupes» de mystères : joyeux, lumineux, douloureux, glorieux. Chacun de ces «groupes» (ou méditations) se décline en 5 mystères. La prière du rosaire, au complet, comprend donc 20 mystères au total. Prier le chapelet, c’est par conséquent, quotidiennement, prier 5 mystères par jour.

  • 30 Sep. 2020 - 07:34-

    #COVID19
    Atontanisa momba ny Covid-19 ny 29 septambra 2020. Sitrana 192 vaovao.  
    Lavo 229 (+ 0).  
    Marary mafy 16 (– 1).
    FITILIANA : Tests PCR (297), Tests GeneXpert (53)
    Marary 29 vaovao : 1 Cas importé, 2 Analamanga,  Sainte Marie, 4 Ambatondrazaka, 2 Amparafaravola, 3 Matsiatra Ambony, 1 Atsimo Andrefana, 1 Menabe, 4 Antsohihy, 1 Bealanana, 5 Sava, 4 Diana

  • 21 Sep. 2020 - 07:15-

    Mikasika ny toeram-pivavahana: Toy izao indray ireo fepetra arahina mandritra ny 15 andro nanomboka ny 19 septambra teo:
    - Misokatra ireo fiangonana sy mosquée rehetra manerana ny Nosy saingy tsy maintsy manaja ireo fepetra rehetra ara-pahasalamana sy ara-pidiovana
    - Hajaina hatrany ny elanelana 1 metatra
    - Manao aro vava orona ny rehetra
    - Raisina ny mari- pana eo am-pidirana
    - Mampiasa gel désinfection
    - Fandrarahana fanafody mamono otrik'aretina
    - Tsy azo atao ny fifandraisan-tanana mandritra ny fotoam-pivavahana.

    Jereo ny fepetra manontolo :

    https://www.lakroa.mg/item-2386_articles_societe_18-ireo-fepetra-arahina-mandritra-ny-15-andro-nanomboka-ny-19-septambra-teo.html

  • 11 Sep. 2020 - 07:15-

    #COVID19 : Antontan'isa ny 10 Septambra 2020
    #Sitrana: 52
    #Tranga_vaovao:104
    • 53 Analamanga, • 17 Antsirabe I, • 2 Antsirabe II, • 1 Mandoto, • 4 Ambositra, • 1 Antsohihy, • 6 Sambava, • 16 Antsiranana I, • 2 Antsiranana II, • 2 Ambilobe
    FITILIANA : Tests PCR (676), Tests GeneXpert (66)
    #Tranga_misy_fahasarotana: nijanona ho 48 (-3)
     #Aina_nafoy: 02

  • 10 Sep. 2020 - 06:51-

    #COVID19 : Antontan'isa ny 9 Septambra 2020
    #Sitrana: 24
    #Tranga_vaovao: 85
    Analamanga :22, Alaotra Mangoro :16 (10 :Ambatondrazaka,04 :Amparafaravola), Matsiatra ambony :01, V7V :05 (Manakara), Boeny : 01, Sofia : 05(Mandritsara), Melaky : 01(Maintirano), Anosy :01 (Amboasary atsimo), Menabe : 14(Morondava), SAVA : 04(Sambava), Diana : 15(14 :Antsiranana I, 01 Antsiranana II)
    #Tranga_misy_fahasarotana: nijanona ho 53
     #Aina_nafoy: 00

  • 09 Sep. 2020 - 08:05-

    #COVID19 08 SEPTAMBRA 2020 
    #Sitrana : 35 vaovao :
    #Lavo 206 (+ 4)
    #Marary_mafy 53 (+ 2)
    #Fitilana
    Tests PCR (210) Tests GeneXpert (87)
    #Marary vaovao  83
    • 44 Analamanga, • 10 Ambatondrazaka, • 4 Amparafaravola, • 3 Matsiatra Ambony, • 3 Boeny, • 7 Sofia, • 9 Antsiranana I, • 1 Antsiranana II, • 2 Sambava

  • 09 Sep. 2020 - 08:04-

    Fiaraha-monina mifamelona sy mifanohana. Izay no foto-kevitra notohanan’ny AFK izay Ivotoerana fikarohana sy fanofanana ho vahaolam-pampandrosoana hanavotana ny firenena. Nandritra ny famelabelaran-kevitra natao teny Alarobia ny sabotsy 5 septambra lasa teo no nanehoany izany. Mila hapetraka eto amin’ny Firenena ny fihavanana matotra sy marina. Ity rafi-pampandrosoana ity dia tsy mila famatsiam-bola avy any ivelany araka ny nambaran’Atoa Andriamparany Ricky filohan’ny Ivontoerana. Ny AFK na ny Antso Fiarahamonina Kristianina (AFK) dia ivotoerana fikarohana sy fanofanana.

  • 08 Sep. 2020 - 07:14-

    #COVID19  Antontan’isa ny 7 septambra 2020

    #COVID19  Antontan’isa ny 7 septambra 2020
    #Sitrana: 45
    #Tranga_vaovao: 33
    • 17 Analamanga, • 6 Tsiroanomandidy, • 1 Matsiatra Ambony, • 3 Antsiranana I, • 2 Sambava, • 2 Atsimo Andrefana, • 2 Mahajanga I
    #Namoy_ny_ainy: 02
    #Fitiliana
    Tests PCR (439) Tests GeneXpert (33)

  • 07 Sep. 2020 - 09:23-

    Hafatry ny Biraon’ny Fivondronamben’ny Eveka eto Madagasikara noho ny tsingerintaona voalohan’ny fitsidihana apostolika nataon’ny Papa Fransoa teto Madagasikara, vakianao ao amin’ny rohy https://www.lakroa.mg/item-2367_articles_dossier_18-hafatry-ny-eveka-aminaizao-tsiahy-ny-fitisidihana-pastoraly-nataonany-papa-fransoa.html

  • 07 Sep. 2020 - 03:40-

    Fepetra vaovao manomboka ny 6 septambra. 5) Mahakasika ny fiangonana
    Afaka misokatra avokoa ny fiangonana sy ny mosquée manerana ny Nosy saingy tsy maintsy hajaina ny elanelana 1m ary manao aro vava-orona daholo ny rehetra fa indrindra mila hajaina ny fepetra ara-pahasalamana sy ara-pidiovana
    Ny faritra Analamanga, Vakinankaratra, Alaotra Mangoro, Boeny, Sava ary Diana dia tsy azo mihoatra ny 100 ny mpiangona

  • 07 Sep. 2020 - 03:39-

    #COVID19 : Antontan'isa ny 6 septambra 2020
    #Sitrana: 26
    #Tranga_vaovao: 50
    • 30 Analamanga, • 2 Vakinankaratra, • 5 Matsiatra Ambony, • 3 Amoron’i Mania, • 2 Sofia, • 4 Diana, • 2 ..., • 2 Atsimo Andrefana
    #Fitiliana : 469
    Tests PCR (413) Tests GeneXpert (56)
    #Namoy_ny_ainy: 01

  • 06 Sep. 2020 - 04:47-

    Didim-panjakana manalava ny fahamehana ara-pahasalamana. Noraisin’ny filoham-pirenena, nandritra ny Filankevitry ny minisitra natao ny asabotsy 5 septambra 2020 ny didim-panjakana laharana faha-2020-1087 izay manalava ny fotoana hampiarana ny fahamehana ara-pahasalamana araka ny andininy voalohany manao hoe : mitohy mandritra ny 15 andro eto amin’ny tanin’ny Repoblikan’i Madagasikara, manomboka amin’ny fotoana hivoahan’ity didim-panjakana ity ny « Fahamehana ara-pahasalamana » noho ny antony ara-pahasalamana, noho ny fisian’ny toe-javatra goavana mampisahotaka ny fiainam-bahoaka, mba hampizotra ara-dàlana ny asan’ireo fahefam-panjakana araka ny didim-panjakana laharana faha 2020-359 tamin’ny 21 martsa 2020… (sy ny manraka rehetra)

  • 06 Sep. 2020 - 03:14-

    #Covid-19: Antontan'isa ny 05 septambra 2020
    #Sitrana: 38
    #Namoy_ny_ainy: 01
    #Tranga_vaovao: 82 tamin'ireo 641 nanaovana fitiliana.
    Analamanga: 46, Alaotra Mangoro: 3, Haute Matsiatra: 2, Manakara: 4 , Ihorombe: 1, Sava: 11, Diana: 15
    #Fitiliana 641
    #Tranga_misy_fahasarotana: 46

Du même auteur

religion
societe

Dans la même rubrique

dossier
dossier
Publicité