logo
Lakroan'i Madagasikara
Paysage politique

Nous avons un Exécutif tatillon et un Législatif grognon

Rakotoson il y a 4 années

La tendance longue nous montre un Exécutif tatillon et jouant la montre et un Législatif grognon et ne respectant plus les règles en plus de jouer la montre. Zoom sur…

Nous avons un Exécutif tatillon et un Législatif grognon
Les acteurs politiques par leurs discours ont déclaré, à qui veulent les croire, que les élections permettront de mettre fin à la Transition et même à la crise. Près de quatre mois après la proclamation des résultats des présidentielles et des élections législatives la crise politique se trouve toujours en première ligne dans les informations quotidiennes. Une crise larvée et entretenue. Deux faits majeurs caractérisent la situation politique malagasy en cette fin du mois d’avril. Il y a d’abord la notion de temps et puis la notion du respect des corps constitués.

 

La notion de temps


C’est depuis 2009 que les politiciens ont réellement perdu la notion de temps. Par plusieurs fois, les dirigeants politiques ont annoncé des dates précises et à chaque fois ces dates n’ont pas été respectées. On peut rappeler la durée de la Transition de 18 mois, on est passé à presque 60 mois. La Constitution actuelle, adoptée après referendum en 2010, stipule qu’elle entrera en vigueur 10 jours après sa promulgation et c’est seulement en 2014 qu’elle sera effectivement appliquée (1 200 jours après). Enfin, le président de la République a mis près de 80 jours pour trouver son Premier Ministre. Pendant tout ce temps ce futur PM se trouvait à ses côtés.

 

Députés au rythme sénatorial


Dans ces exemples, l’Exécutif est le premier responsable du non-respect des délais prescrits. Mais on constate actuellement à l’Assemblée Nationale que les législateurs ne respectent pas cette notion de temps. En session extraordinaire de 12 jours au maximum (selon la Constitution dans son article 76-b) les députés trouvent le moyen de débattre sur l’ordre du jour alors qu’il a été imposé dans la convocation que les législateurs auront à débattre des règlements intérieurs régissant l’Assemblée Nationale. Ces députés savent très bien que la présente session extraordinaire ne pourra pas être prolongée. La prolongation de la session extraordinaire se chevauchera avec la session ordinaire qui devra s’ouvrir le 6 mai. Un tel chevauchement ne pourra que favoriser un désordre constitutionnel ! Voilà quelques exemples de non-respect des délais impartis.

 

Députés discourtois


Les exemples de paroles données non-respectées sont malheureusement nombreux depuis 2009. Dans tout domaine. Ces derniers temps, nos politiciens prennent la manie de tout renier. Nous avons vu le reniement de la parole donnée effectué par ceux qui étaient au pouvoir. Et maintenant les élus les imitent. Elus sous une liste indépendante, plus de 20 députés ont changé de liste et deviennent des membres d’un parti politique. Le chef de ce parti fait de son fait d’armes une fierté. Une adhésion par tactique politique pour les élus, pour pouvoir légitimer la nomination du futur premier ministre en conformité avec l’article 54, que par conviction idéologique. Cette réalité est en fait une tendance longue depuis les années 90 jusqu’à maintenant. Sur cet aspect le FNDR, Front National pour la Défense de la Révolution, avait fait office de verrou et a bien fonctionné durant la Deuxième République.

 

Déviationnisme

 

La déviation qui prévaut actuellement est le refus de l’autorité établie. La Constitution est même allée jusqu’à retirer au Président de la République le titre de “garant de la Constitution”. Il est permis au Président de transgresser cette Constitution (combien de fois ?).

Les autres acteurs politiques ne sont pas en reste. Le Président de l’Assemblée Nationale, un juriste de formation, se permet de critiquer les textes publiés par la HCC, voire réfuter le contenu de ces textes et refuser de les appliquer. Si la tête le fait évidemment le corps suit automatiquement. De nombreux députés sont montés sur leurs grands chevaux après la publication d’une ordonnance prise par le président de la République et jugée par la HCC d’être en conformité avec la Constitution. Les députés sont allés jusqu’à débattre de l’ordre du jour de la session extraordinaire, un ordre du jour réglementé par l’article 76 de la Constitution (Article 76.- L'Assemblée Nationale est réunie en session extraordinaire, sur un ordre du jour déterminé, par décret du Président de la République pris en Conseil des Ministres). Et ce n’est qu’à la dernière seconde de cette session extraordinaire qu’ils vont adopter ce règlement intérieur. Un règlement intérieur dans lequel ils vont montrer qu’ils tiennent le beau rôle. On parle de privilèges accordés à leur conjoint et enfants au-delà de leur immunité individuelle octroyés par ce nouveau Règlement intérieur.

Peut-on, avec ces tendances longues et ces nouvelles tendances, craindre l’arrivée du pire ? Osons espérer un réveil collectif brutal et durable.

Partager l'article:

Lakroa en direct
  • 30 Nov. 2017 - 13:41-

    Baby shopping 2017. Pour la cinquième fois Prima Baby donne rendez-vous aux enfants et parents. Les dates à retenir sont les 1 et 2 décembre. Le lieu du rendez-vous se trouve sur le parvis de l’Hôtel de ville d’Antananarivo. Le vendredi 1 décembre : Shopping à petit prix ; Mora Mahazo (vente aux enchères) ; Coaching Parental. Le samedi 2 décembre Animations et Aire de Jeux en collaboration avec Le Marathon International de Tana. Concours de Déguisement. Coaching Parental avec les spécialistes de l'enfance. Le prix d’entrée est de 1000 ariary.

  • 28 Nov. 2017 - 14:39-

    Salon de la Microfinance. Annulé pour cause d’épidémie de peste, le rendez-vous pour mieux connaître les acteurs de la Microfinance se tient finalement ce jour 28 et le 29 novembre. Le Salon de la Microfinance des Banques et des Assurances, destiné au grand public, se tient sur le parvis de l’Hôtel de Ville d’Antananarivo. Cette première édition du salon est orientée vers les offres de crédit répondant aux attentes de tous : particuliers, fonctionnaires, salariés des privés, agriculteurs, commerçants, artisans, transporteurs, et autres. Des conférences sont proposées aux visiteurs.

  • 24 Nov. 2017 - 07:10-

    Accaparement des terres en Afrique francophone : identifier et promouvoir les solutions endogènes pour s’en sortir”, c’est le thème de la Conférence Régionale Afrique Francophone qui a eu lieu du 21 au 23 novembre 2017 à Abidjan. Cette conférence a vu la participation archevêques, des Evêques, prêtres, religieux et religieuses, Imams, chefs coutumiers, chef de village, agents pastoraux et acteurs de la société civile, les organisations partenaires. Les participants affirment que “L'accaparement des terres aggrave le fossé entre les pauvres et les riches en Afrique”. Cet accaparement est dissimulé sous le couvert des expressions de «croissance économique», «développement», «sécurité alimentaire» pour l'Afrique. Il est à noter que les participants se sont appuyés sur la parole de Dieu et l’enseignement du Pape François sur l’Environnement dans la Lettre Encyclique Laudato si (LS), et faisant suite à la conférence continentale sur l'accaparement des terres qui s'est tenue à Limuru, au Kenya, en novembre 2015.

  • 24 Nov. 2017 - 07:08-

    Convention pour le personnel du Ministère du Commerce et de la Consommation. Chabani Nourdine, Ministre du Commerce et de la Consommation, et Alexandre Mey, Directeur Général de Bni madagascar, ont signé un document de partenariat le mercredi 22 novembre. Il s’agit du Pack Mpiasam-Panjakana de Bni madagascar, une offre commerciale personnalisée avec des conditions préférentielles pour le personnel du Ministère de Commerce et de la Consommation. Cette convention leur facilite également l’obtention de crédits pour réaliser leurs projets.

  • 23 Nov. 2017 - 08:52-

    Pourquoi le foncier est-il source de conflit ? Le nombre de conflit avec en toile de fond le foncier augmente chaque jour. Des résultats ont été obtenus en 15 ans. On peut citer les différents textes de base, (lettre de politique foncière, des nouveaux textes législatifs…). Mais tout cela n’est pas suffisant pour éradiquer les conflits. Pourquoi cela ? L’Ong SIF, Sehatra Iombonan’ny Fananantany avec Transparency International organisent un atelier pour mieux appréhender les causes de ce conflit. Les raisons sont-elles conjoncturelles, structurelles ou… culturelles ? L’atelier se fera sur deux jours les 23 et 24 novembre à Antananarivo avec la participation des acteurs venant des régions.

  • 21 Nov. 2017 - 07:43-

    Parutions récentes. La Une = http://www.lakroa.mg/item-1227_articles_une_18-aoeny-marina-no-haha-olona-afaka-anareoa-jn-8-32.html ; Finoana = http://www.lakroa.mg/item-1228_articles_religion_18-aoela-varita-vous-libareraa-jn-8-32.html ; dossier = http://www.lakroa.mg/item-1229_articles_dossier_18-naaimons-pas-en-paroles-mais-par-des-actes.html ;

  • 20 Nov. 2017 - 07:54-

    Formation des formateurs de l’industrie culturelle. Le Ministère de la Culture, de la Promotion de l’Artisanat et de la Sauvegarde du Patrimoine, en étroite collaboration avec l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), initie un projet portant sur la formation des formateurs de l’industrie culturelle du théâtre et renforcement de capacité des écoles de théâtre à Madagasikara. Le projet se fera en cinq jours, à partir du 20 au 24 novembre 2017 au SAF FJKM à Soavina Ambanitsena et comptera 43 participants issus des 22 régions.

  • 17 Nov. 2017 - 08:33-

    Préparation conférence interministérielle de l’Omc. Le Ministère du Commerce avec l’appui de l’Union Européenne, organise les 16 et 17 novembre 2017, un atelier qui s’inscrit dans la continuité de la 6ème réunion du Comité APEI-UE/AFOA du début d’octobre. Il se définit aussi comme une réunion préparatoire à la 11ème Conférence interministérielle de l’OMC du 11 au 14 décembre 2017 à Buenos Aires. Le Ministère du commerce a toujours prôné l’approche inclusive dans le cadre des négociations et de la mise en œuvre des accords commerciaux internationaux auxquels Madagasikara a adhéré.

  • 17 Nov. 2017 - 06:57-

    Avant-projet sur les élections. Trois Avant-projets de Loi ont fait l’objet de débats, en profondeur lors du Conseil du Gouvernement du mercredi 15 Novembre 2017. A savoir : Avant-projet de Loi organique relative au régime général des élections et des referendums ; Avant-projet de Loi organique relative à l’élection du Président de la République ; et Avant-projet de Loi organique relative à l’élection des Députés de l’Assemblée Nationale. Ces trois Avant-projets de Loi organique seront soumis au prochain Conseil des Ministres pour débats et adoption.

  • 13 Nov. 2017 - 08:46-

    Publications du 7 nov. Culture :http://www.lakroa.mg/item-1218_articles_culture_18-message-et-marche-vers-une-journae-mondiale.html

  • 13 Nov. 2017 - 08:45-

    La triplette femme en argent. La triplette malagasy engagée dans le championnat du monde féminin de pétanque, en Chine, est arrivée en finale. Elle a été battue par la triplette de la France sur le score de 13 à 6. Elle a écarté l’équipe italienne  en demi-finale (13-4) et éliminé celle de Thaïlande en 1/4 sur le score étriqué de de 13-12 et la Chine en 1/8 (13-7). La triplette est passée par le repêchage et a battu l’équipe du Canada (13-6).

  • 07 Nov. 2017 - 12:38-

    Publications du 7 nov. Culture : http://www.lakroa.mg/item-1215_articles_culture_18-7-novambra-andron-ny-mpanoratra-afrikanina.html Social: http://www.lakroa.mg/item-1213_articles_societe_18-formation-des-agents-ecd-a-toliara.html

  • 02 Nov. 2017 - 08:28-

    Chamboulement à la tête du Sénat. En fin de matinée du mardi 31 octobre, Honoré Rakotomanana se démet de ses fonctions de président du Sénat. Immédiatement après l’annonce, une élection a été organisée pour élire son successeur. Rivo Rakotovao, nouveau sénateur, président du parti Hvm est le candidat unique. Il a été élu avec 52 voix sur les 55 électeurs (63 inscrits) et 2 votes blanc et 1 nul. Le sénateur Velontsara Paul Bert a été le seul sénateur a dénoncé cette élection fait à la va-vite. Une élection qui n’a pas été inscrite à l’ordre du jour.

  • 02 Nov. 2017 - 08:28-

    2 novembre : Journée internationale de la fin de l’impunité pour les crimes commis contre des journalistes. http://www.journee-mondiale.com/412/journee-internationale-de-la-fin-de-l-impunite-pour-les-crimes-commis-contre-des-journalistes.htm

  • 02 Nov. 2017 - 08:19-

    Publication récente. Politique : Adoubement de la manipulation des urnes http://www.lakroa.mg/item-1208_articles_politique_18-adoubement-de-la-manipulation-des-urnes.html

  • 31 Oct. 2017 - 09:58-

    Nécrologie. Deux personnalités publiques et connues ont disparu dans la journée du 30 octobre 2017. Dans la matinée de ce 30 octobre, Paul Rabary a fait savaoir sur son compte facebook la mort de sa mère dame Mathilde Rabary, femme politique, médecin, parlementaire, militante des droits de l’homme en créant l’association Sos victimes au non-droit. Et dans l’après-midi, on apprend le décès de Ralitera Etienne, âgé de 79 ans, grand chancelier de la République. Etienne Ralitera a occupé le poste de Grand Chancelier du temps du président Marc Ravalomanana. Paîx à leur âme.

  • 30 Oct. 2017 - 08:43-

    Carte professionnelle des  journalistes. Le ministère de la Communication et des Relations avec les Institutions vient de nommer les nouveaux membres de la Commission de délivrance de la carte d'identité professionnelle de journaliste. Lova Rabary Rakotondravony, Hery Rakotomalala, et Laza Marovola Rabenjamina sont nommés au titre des représentants des journalistes. Rocco Rasoanaivo, Nicolas Rabemananjara, et Salomon Ravelontsalama sont par ailleurs nommés au titre des représentants des patrons de presse, tandis que Volamiranty Donna Mara est désignée pour représenter le ministère au sein de la Commission.

  • 27 Oct. 2017 - 07:31-

    Bilan de la peste ce 26 octobre avec deux décès.  Avec deux nouveaux décès enregistrés ce 26 octobre le total des personnes décédées depuis le 1er août s’élève à 126. Les deux nouveaux cas de décès ont été enregistrés dans la Région Analamanga et dans la région Atsimo Andrefana. On constate selon la remontée des informations provenant du Ministère de la Santé publique que le nombre de nouveaux cas diminue cas (12 nouveaux cas pour la journée du 26 contre 28 pour celle du 25 octobre).

  • 18 Oct. 2017 - 12:09-

    Blueline business. Blueline lance ce 18 octobre son offre dénommée Blueline business. Cette offre est destinée spécialement aux entreprises avec 3 pôles de compétence : offre de connectivité, intégration et infogérance et services hébergés.

  • 18 Oct. 2017 - 11:54-

    Récente publication. Santé : Message de la Commmission Episcopale de la Santé http://www.lakroa.mg/item-1197_articles_sport_18-la-commission-encourage-la-poursuite-de-la-lutte.html

Du même auteur

monde
politique

Dans la même rubrique

politique
politique
Publicité