logo
Lakroan'i Madagasikara
USA 6 janv 2021

Les partisans de Trump envahissent le Capitole à Washington

admin il y a 20 jours

Comment un journaliste sur place a vécu cet événement aux USA. Un événement inédit.

Les partisans de Trump envahissent le Capitole à Washington

RÉCIT - La proclamation de la victoire de Joe Biden a été suspendue. Mais les démocrates ont conquis le Sénat.


Publié 6 janvier 2021 à 20:59, mis à jour il y a 3 heures

De notre correspondant à Washington

La foule a investi le Capitole. Renversant les barrières métalliques, bousculant les policiers débordés, se répandant sur les pelouses et les escaliers et les terrasses de l’immense édifice, plusieurs dizaines de milliers de manifestants trumpistes se sont emparés mardi en début d’après-midi du bâtiment du Congrès, interrompant la session qui devait proclamer la victoire de Joe Biden. «USA! USA!», crient les manifestants. Sur les marches, un homme déguisé en insurgé de la guerre d’Indépendance américaine, avec tricorne et habit, harangue la foule: «Nous ne partirons pas! C’est la deuxième révolution américaine!»

 

 

EN DIRECT :EN DIRECT - Le Capitole envahi par des pro-Trump, Biden dénonce une «agression sans précédent» contre la démocratie

 

 

Sur la façade ouest, tournée vers l’avenue de Pennsylvanie et la Maison-Blanche, les manifestants escaladent les échafaudages prévus pour la cérémonie d’intronisation de Joe Biden, prévue le 20 janvier prochain. «Trump président!», crient des gens hilares. Ils arborent les emblèmes habituels des manifestations trumpistes: casquettes rouges frappées du slogan «Make America Great Again», drapeaux de la campagne de Trump 2020, foulards écharpes. Presque personne ne porte de masque contre le Covid. On aperçoit aussi des drapeaux noirs frappés du Q de QAnon, cette théorie complotiste devenu un quasi-oracle pour des millions d’adeptes des messages cryptiques de ce mystérieux personnage qui dénonce un complot de l’état profond contre Trump. Flottent aussi des drapeaux jaunes de Gadsden, général insurgé de la guerre d’indépendance, ornés d’un serpent à sonnettes avec la devise pleine de défiance: «Ne me marche pas dessus», ou bien des drapeaux américains en noir et blanc, avec une ligne bleue symbolisant leur soutien à la police.

Mais la police est cette fois l’adversaire.«C’est chez nous!», lancent les manifestants aux quelques policiers qui défendent encore les accès de l’arrière de l’édifice.

 

« On a réussi ! Le Congrès a suspendu sa séance ! Biden ne sera pas président ! »

Un manifestant pro-Trump à l’intérieur du Capitole

 

«Vous êtes des traîtres, vous êtes au service du peuple, pas d’une classe politique corrompue», hurle à leur adresse un homme brandissant un drapeau américain. «Ils devraient être fusillés comme des traîtres, comme Nancy Pelosi et Joe Biden», dit une dame. Les portes par où sont entrés quelques heures plus tôt les sénateurs et les représentants, réunis pour le décompte officiel des voix de l’élection présidentielle de novembre dernier étaient à peine défendues. Une fois les barrières renversées, les policiers se sont retirés, laissant les manifestants entrer dans le Capitole. Un peu surpris par la vitesse avec laquelle ils sont entrés, le nez en l’air pour regarder les marbres de l’édifice néo-classique, les gens ont l’air perdus, ne savent pas où aller«On a réussi!», crie un jeune homme à lunettes. « Le Congrès a suspendu sa séance! Biden ne sera pas président!».

Un homme torse nu, les bras couverts de tatouages, coiffé d’une tête de bison de sorcier indien, et son compagnon, coiffé d’une tête d’aigle, entraîne un petit groupe à l’intérieur. Les couloirs sont déserts. Le symbole de la démocratie américaine a été investi avec une étonnante facilité par plusieurs centaines de manifestants.

«Ces corrompus ont fui par les tunnels!», dit un autre, «le peuple a repris ce qui est à lui». «Une femme a été tuée par la police»,crie une dame. «Il faut que Trump proclame l’acte d’insurrection», lui répond quelqu’un, «il faut reprendre ce pays à ceux qui l’ont volé, le pédophile Joe Biden, et les sénateurs vendus au parti communiste chinois».

À LIRE AUSSI :Le Sénat, dernier enjeu clé de la présidentielle américaine

La plupart ne sont pas violents. Mais ici et là, des petits groupes de militants en tenues paramilitaires, sans armes apparentes, interdites à Washington DC, mais cagoulés et munis de talkies-walkies, se déplacent dans la foule, l’air de savoir exactement ce qu’ils font.

La seule chose que ces Américains semblent encore avoir en commun avec les électeurs démocrates est l’indignation et la crainte de voir la république américaine menacée. «En 1776, les patriotes n’étaient pas nombreux, mais c’est grâce à eux que nous avons gagné nos libertés», dit un ancien militant du Tea Party qui, il y a dix ans, préfigurait la contestation actuelle du parti républicain par sa base.

 

« Nous ne voulons pas que notre victoire électorale soit volée par les démocrates et la gauche radicale. Nous n’abandonnerons jamais et ne céderons jamais »

Donald Trump

Sous un gris ciel hivernal, la présidence de Donald Trump est entrée mardi à Washington dans sa phase terminale, marquée par la confusion, la colère et la division. Alors que les résultats de l’élection sénatoriale partielle de Géorgie laissent présager le basculement du Sénat en faveur des démocrates, la réunion du Congrès pour procéder au décompte officiel des votes du collège électoral, dernière étape avant l’entrée en fonction de Joe Biden, a catalysé toutes les tensions qui s’accumulent depuis deux mois.

À l’appel de Trump, une foule immense de ses partisans s’était rassemblée le même jour dans la capitale fédérale pour protester contre une élection qu’ils estiment frauduleuse.

Dès le début de la matinée, ils s’étaient massés sur le Mall, la vaste esplanade située au centre de la capitale fédérale, au pied de l’immense obélisque du monument à George Washington. Ils ont acclamé l’apparition de Donald Trump sur le podium dressé près du parc de l’Elipse, à côté de la Maison-Blanche.

«Nous ne voulons pas que notre victoire électorale soit volée par les démocrates et la gauche radicale»,leur a lancé Trump. «C’est ce qu’ils font, avec les médias des fausses nouvelles. Nous n’abandonnerons jamais et ne céderons jamais», a répété Trump, «nous arrêterons le vol».

Ses fils, Donald Trump Junior et Eric Trump ont appelé les membres du Congrès à rejeter les votes qui entraîneraient la défaite de leur père. «Ce n’est plus leur parti républicain!», a lancé Donald Trump Junior à propos des élus qui s’opposent au rejet des votes. «C’est le parti républicain de Donald Trump!»

 

C’est comme ça que les démocraties finissent. Si nous n’agissons pas pour empêcher cette fraude, il n’y aura plus d’élections libres dans ce pays

Gary F. , soutien de Trump venu du Connecticut

 

Chauffée à blanc, la foule a ensuite convergé le long de l’avenue de Pennsylvanie vers le Capitole. Sur les marches de l’immense édifice blanc, surmonté du dôme visible à des kilomètres à la ronde, deux univers se sont soudain heurtés. Celui de l’Amérique institutionnelle, persuadée du pouvoir quasi magique de la plus vieille constitution démocratique du monde contemporain et de sa solidité, qui s’apprêtait à appliquer la procédure habituelle de proclamation du résultat de l’élection présidentielle ; et celui, parallèle, des trumpistes, persuadés que l’élection a été volée par les démocrates alliés aux grandes entreprises technologiques et à des forces occultes.

La prise du Capitole et la fuite des congressmen ont marqué le point culminant de la stratégie de la terre brûlée pratiquée par Donald Trump depuis le scrutin du 3 novmbre dernier. En refusant envers et contre tout le résultat du scrutin, le président sortant a fait entrer la démocratie américaine dans une crise constitutionnelle grave.

Politiquement, cette fuite en avant n’a jusqu’à présent réussi qu’à fracturer le parti républicain, à attiser la rancœur et la méfiance dans les deux camps, et à plonger l’Amérique dans l’inconnu.

La journée de mardi a aussi marqué la fin du pouvoir de Mitch McConnell, le chef de la majorité républicaine au Sénat , qui avait cru que son pacte faustien avec Trump pourrait tourner à son avantage. En fin manœuvrier, McConnell avait attendu la date du 14 décembre et la certification des résultats par les États pour admettre publiquement la victoire de Biden. Mais il a été doublé par une frange plus radicale du parti, qui a compris la force du mouvement populaire créé par Trump, et le dévouement de sa base. Et finalement par la foule elle-même des militants trumpistes, pour lesquels la seule chose qui compte est la loyauté à leur champion.

À LIRE AUSSI :«Nous ne concéderons jamais cette défaite», lance Donald Trump devant une foule de partisans

Défiant les consignes de McConnell, une solide minorité d’élus républicains, composée de treize sénateurs et plus de 150 représentants, ont contesté la proclamation des résultats de l’élection dans plusieurs États. Ils sont passés à l’action dès l’ouverture de la session du Congrès où se déroulait le décompte des voix du Collège électoral. Cette fronde n’avait guère de chance d’aboutir, en raison de la majorité détenue par les démocrates et les républicains légalistes au Congrès. Mais elle était symbolique de la profonde fracture créée par Trump au sein de son parti.

Son discours avant que la séance soit ajournée, sonne comme un aveu tardif. «Nous débattons d’une procédure qui n’a jamais été franchie dans l’histoire américaine, à savoir si le Congrès doit rejeter les votes des électeurs et annuler une élection présidentielle. J’ai servi pendant 36 ans au Sénat. Ce sera le vote le plus important que j’ai jamais eu à faire. Trump prétend que l’élection a été volée… Mais à maintes reprises, les tribunaux ont rejeté ces revendications - y compris des juges que le président a lui-même nommés». «Je pense donc que la protection de notre ordre constitutionnel exige le respect des limites de notre propre pouvoir. Il serait injuste et erroné de priver les électeurs américains de leur droit de vote et d’annuler les décisions des tribunaux et des États sur cette base extraordinairement mince».

Mais la foule n’a même pas laissé le vote se dérouler, et les membres du Congrès ont dû fuir précipitamment les lieux. En fin de journée, les médias américains médusés essayaient encore de comprendre ce qui s’était passé.

Trump lui-même a fini par appeler ses partisans au calme par un message tardif sur Twitter. «Je demande à tous ceux qui sont au Capitole de rester pacifique. Pas de violence! Rappelez-vous, NOUS sommes le parti de la loi et de l’ordre - respectez la loi et nos hommes et femmes en uniforme. Merci!» «Rentrez chez vous, en paix, vous êtes spéciaux, on vous aime, mais rentrez chez vous».

Mais Trump, qui reste président encore pendant quatorze jours, n’a pas désavoué ses partisans. Et continue de soutenir que l’élection a été volée. À la nuit tombée, la police a fini par se déployer en force autour du Capitole et dans le centre de la capitale fédérale. Le maire de Washington, Muriel Bowser, a appelé des renforts de police dans les États voisins, et mobilisé la Garde Nationale. Le couvre-feu a été décrété à 6 heures du soir, et les groupes de manifestants se dispersaient. Mais l’Amérique sous le choc est entrée dans une nouvelle phase de la crise politique ouverte par le président sortant, le premier de l’histoire du pays à défier ouvertement le résultat des urnes, et refuser le transfert pacifique du pouvoir.


Par Adrien Jaulmes

Source

https://www.lefigaro.fr/international/trump-lance-ses-troupes-dans-un-dernier-baroud-20210106


Partager l'article:

Lakroa en direct
  • 27 Jan. 2021 - 12:11-

    Fanambaran’ny FFKM. Namoaka fanambarana ny Filoham-piangonana efatra ato anatin'ny FFKM, Fiombonan'ny Fiangonana Kristianina eto Madagasikara, ny alahady 24 janoary ao anatin’ny Herinandro fiaraha-mivavaka ho an’ny Firaisan’ny Kristianina manerana  ny tany sy eto Madagasikara (18-25 janoary). Vakio ato izany https://www.lakroa.mg/item-2548_articles_politique_18-aoka-ny-rariny-hikoriana.html

  • 25 Jan. 2021 - 08:42-

    Televiziona katolika voalohany eto Madagasikara. Notokanana ny 23 janoary 201 teo tao Toamasina ny televiziona katolika voalohany eto Madagasikara. Ny RTCM na Radio Télévision Catholique Masova no televiziona katolika voalohany eto Madagasikara ary ny diosezin’i Toamasina no nanangana azy io. Miarahaba azy ny www.lakroa.mg ary mirary soa hahavita ny anjara andraikiny amin’ny fampitana ny feon’ny marina sy ny rariny. Ny RTCM dia raisina eo amin’ny ontsam-peo sy sary UHF 42 ao Toamasina. Sary vitsivitsy: https://www.lakroa.mg/item-2545_articles_newtech_18-notokanana-ny-televiziona-katolika-voalohany-eto...

  • 23 Jan. 2021 - 04:30-

    Tatitra Bngrc 22 Janoary 2021. Toy izao raha fintinana ireo antontan’isa voaray haatramin'ny 22 janoary mahasika ny vokatry ny fandalovan’ny rivodoza ELOISE teto anivon’ny BNGRC (mahakasika ny olona)
    Maty
     : Olona 1 no lavo tamin’ny fandalovan’i ELOISE.
    Traboina
    3 601 ireo traboina.
    Nafindra toerana
    : Nitombo 470 ireo nafindra toerana vonjy maika izay mitotaly 835 izy raha atambatra amin’ny efa voaagona hatramin’izay.

  • 23 Jan. 2021 - 04:28-

    Tatitra Bngrc 22 Janoary 2021.Raha ny mahakasika ireo foto-drafitr’asa sy trano fonenana dia:
    Miisa 156 ireo trano fonenana dibo-drano raha 645 ireo voakasika sy nahitam-pahasimbana.
    Miisa 193 kosa ireo trano fonenana rava tanteraka.
    142 trano fianarana voakasika sy nahitam-pahasimbana raha roa
    12 kosa ny trano fianarana rava tanteraka.

  • 23 Jan. 2021 - 04:26-

    Birao maharitra Antenimierandoholona. Tontosa ny zoma 22 janoary 2021 ny fifidianana ireo mpikambana mandrafitra ny Birao Maharitra eto anivon’ny Antenimierandoholona. Ka, voafidy ho :
    Filoha Lefitra ho an’ny faritany Avaratra : Loholon’i Madagasikara Imbiki Herilaza ;  
    Filoha lefitra ho an’ny faritany Atsimo : Loholon’i Madagasikara Rabemananjara Jean Paul Nicolas,
    Kestiora : Loholon’i Madagasikara Fernand Eddie Serge,
    Mpampakateny Jeneraly : Loholon’i Madagasikara Rasolondratsimba Raymond.
    Ny Filoha Razafimahefa Herimanana dia efa voafidy ny 19 janoary.

  • 07 Jan. 2021 - 07:36-

    Bonne année 2021. Toute l'équipe, rédaction et technique, de www.lakroa.mg se joint ici pour vous souhaiter, à vous lecteurs et sources, une bonne et heureuse année 2021. Que cette nouvelle année 2021 vous apporte, le bonheur, la joie et la prospérité et l’amour du prochain et du Pays. Notre unique résolution pour l’année 2021 est de réussir à vous apporter la nouvelle vraie avec des analyses lucides hors des sentiers battus. Et soyons solidaires pour notre Patrie et nos concitoyens. https://www.facebook.com/100002397970826/videos/3535584526531445/

  • 26 Dec. 2020 - 10:22-

    Que la magie de Noêl impacte sur votre vie 

    et voici des Suggestions de cadeaux de Noël:

    Pour l’ennemi, le pardon.
    Pour l’adversaire, la tolérance.
    Pour l’ami, votre cœur.
    Pour un client, du service.
    Pour tous, la charité.
    Pour chaque enfant, le bon exemple.
    Pour vous, le respect et

    Pour le Monde entier : l’Amour du Christ par la croix

    Et notre cadeau notre fidélité envers vous sur www.lakroa.mg

  • 07 Dec. 2020 - 07:23-

    Lahatsoratra mety hahaliana anao... Resaka tany

    https://www.lakroa.mg/item-2486_articles_economie_18-a-a-madagascar-comme-partout-sur-le-continent-les-alites-africaines-accaparent-les-terres-fertiles-a.html 

  • 25 Nov. 2020 - 12:28-

    l'économie bleue de l'AMDP a été engloutie par la vague orange. Et voilà que le dossier resurgit sous une autre forme avec d'autres acteurs mais toujours économie bleue (orangée).
    https://www.lakroa.mg/item-2465_articles_economie_18-petite-pache-en-paril-madagascar-signe-des-accords-de-pache-destructeurs-avec-des-investisseurs-chinois.html

  • 18 Oct. 2020 - 04:51-

    Arrêt n°10-HCC/AR du 16 octobre 2020 relative à une demande de non-conformité à la Constitution du décret n° 2020-1110 du 9 septembre 2020 portant convocation du collège électoral pour les élections sénatoriales du vendredi 11 décembre 2020 et l’annulation dudit décret, formulée par le KMF/CNOE Fanabeazana Olompirenena. La demande de non-conformité à la Constitution du décret n° 2020-1110 du 9 septembre 2020 portant convocation du collège électoral pour les élections sénatoriales du vendredi 11 décembre 2020 et l’annulation dudit décret, formulée par le KMF/CNOE Fanabeazana Olompirenena, est déclarée recevable. Article 3.-La demande du KMF-CNOE Fanabeazana Olompirenana est rejetée comme mal fondée en vertu des considérants 16 à 27. 

  • 18 Oct. 2020 - 04:50-

    Décision n°17-HCC/D3 du 16 octobre 2020 portant sur des requêtes aux fins d’inconstitutionnalité du décret n°2020-1110 portant convocation du collège électoral pour les élections sénatoriales du 11 décembre 2020. Selon l’article 1, les requêtes sont déclarées recevables mais rejetées comme non fondées sur la base des considérants 17 à 25, 27 et 28 (article 3).

  • 17 Oct. 2020 - 05:06-

    Lu pour vous: Une usine clés en main normande expédiée à Madagascar contre la faim.  https://www.lakroa.mg/item-2413_articles_monde_18-une-usine-clas-en-main-normande-expadiae-a-madagascar-contre-la-faim.html

  • 13 Oct. 2020 - 04:49-

    62 taona ny Repoblika Malagasy. Hetsika maro no fantatra fa ho karakaraina hanamarihana ny faha 62 taona ny nanambarana ny fitsanganan’ny Repoblika Malagasy voalohany. Iray amin’ireny ny karakarain’ny Hetsika Fampiraisana ny Kristianina. Ny 14 oktobra dia hisy ny fotoam-pivavahana hatao ao amin’ny FJKM Atsimon’i  Mahamasina ny maraina amin’ny 9 ora sy sasany ary fikaonan-doha atao ao amin’ny Le pave Antaninarenina kosa ny tapany hariva. Asaina ny rehetra ka ny lohahevitra amin’izany ny hoe « maro tohanan’ny maro »

  • 12 Oct. 2020 - 05:08-

    Lu pour vous. Le Conseil des Ministres du 7 octobre a pris la décision que l’Etat va effectuer des travaux de relevés sismiques marins pour déterminer la ZEE. Et on apprend sur Africa Intelligence que. Il faut rappeller aussi que durant la présidence de Rajaonarimampianina un programme a été lancé en 2017. Quel sous-marin derrière tout cela ? Lu pour vous ne fait que transmettre l’article de Africa Intelligence. https://www.lakroa.mg/item-2404_articles_monde_18-culmen-international-intronisa-conseiller-stratagique-de-la-marine-malgache.html

  • 09 Oct. 2020 - 17:44-

    Marine malgache a un conseiller stratégique. Culmen International pressenti est intronisé conseiller stratégique de la marine malgache Comme l'avait anticipé Africa Intelligence (09/09/20), Culmen International a remporté le 28 septembre le marché de mise à disposition d'un conseiller stratégique pour la marine malgache. Ce contrat est financé par le Département d'Etat américain à hauteur d'un million de dollars. Culmen s'est imposé face à un autre contractor de défense américain, Sincerus Global Solutions, qui a absorbé en juillet la branche internationale du géant Science Applications International Corp (SAIC).

  • 01 Oct. 2020 - 09:23-

    Le mois d’octobre est consacré au  Saint Rosaire. La prière du rosaire se décline en 4 «groupes» de mystères : joyeux, lumineux, douloureux, glorieux. Chacun de ces «groupes» (ou méditations) se décline en 5 mystères. La prière du rosaire, au complet, comprend donc 20 mystères au total. Prier le chapelet, c’est par conséquent, quotidiennement, prier 5 mystères par jour.

  • 30 Sep. 2020 - 07:34-

    #COVID19
    Atontanisa momba ny Covid-19 ny 29 septambra 2020. Sitrana 192 vaovao.  
    Lavo 229 (+ 0).  
    Marary mafy 16 (– 1).
    FITILIANA : Tests PCR (297), Tests GeneXpert (53)
    Marary 29 vaovao : 1 Cas importé, 2 Analamanga,  Sainte Marie, 4 Ambatondrazaka, 2 Amparafaravola, 3 Matsiatra Ambony, 1 Atsimo Andrefana, 1 Menabe, 4 Antsohihy, 1 Bealanana, 5 Sava, 4 Diana

  • 21 Sep. 2020 - 07:15-

    Mikasika ny toeram-pivavahana: Toy izao indray ireo fepetra arahina mandritra ny 15 andro nanomboka ny 19 septambra teo:
    - Misokatra ireo fiangonana sy mosquée rehetra manerana ny Nosy saingy tsy maintsy manaja ireo fepetra rehetra ara-pahasalamana sy ara-pidiovana
    - Hajaina hatrany ny elanelana 1 metatra
    - Manao aro vava orona ny rehetra
    - Raisina ny mari- pana eo am-pidirana
    - Mampiasa gel désinfection
    - Fandrarahana fanafody mamono otrik'aretina
    - Tsy azo atao ny fifandraisan-tanana mandritra ny fotoam-pivavahana.

    Jereo ny fepetra manontolo :

    https://www.lakroa.mg/item-2386_articles_societe_18-ireo-fepetra-arahina-mandritra-ny-15-andro-nanomboka-ny-19-septambra-teo.html

  • 11 Sep. 2020 - 07:15-

    #COVID19 : Antontan'isa ny 10 Septambra 2020
    #Sitrana: 52
    #Tranga_vaovao:104
    • 53 Analamanga, • 17 Antsirabe I, • 2 Antsirabe II, • 1 Mandoto, • 4 Ambositra, • 1 Antsohihy, • 6 Sambava, • 16 Antsiranana I, • 2 Antsiranana II, • 2 Ambilobe
    FITILIANA : Tests PCR (676), Tests GeneXpert (66)
    #Tranga_misy_fahasarotana: nijanona ho 48 (-3)
     #Aina_nafoy: 02

  • 10 Sep. 2020 - 06:51-

    #COVID19 : Antontan'isa ny 9 Septambra 2020
    #Sitrana: 24
    #Tranga_vaovao: 85
    Analamanga :22, Alaotra Mangoro :16 (10 :Ambatondrazaka,04 :Amparafaravola), Matsiatra ambony :01, V7V :05 (Manakara), Boeny : 01, Sofia : 05(Mandritsara), Melaky : 01(Maintirano), Anosy :01 (Amboasary atsimo), Menabe : 14(Morondava), SAVA : 04(Sambava), Diana : 15(14 :Antsiranana I, 01 Antsiranana II)
    #Tranga_misy_fahasarotana: nijanona ho 53
     #Aina_nafoy: 00

Du même auteur

politique
culture

Dans la même rubrique

politique
politique