logo
Lakroan'i Madagasikara
Invité du mois

Questions au Père John the Baptist Anyeh-Zamcho, sj socius du Président de la JCAM

Noro Razafimamonjy il y a 11 mois

La Province jésuite de Madagascar a accueilli une Réunion de la JCAM (Jesuit Conference of Africa and Madagascar)- Conférence des Jésuites d’Afrique et de Madagascar. Elle s’est tenue durant la visite du Père Général de la Compagnie dans la Grande Ile. Lakroan’i Madagasikara a eu le privilège d’avoir un entretien particulier avec un des responsables de la JCAM, entretien publié dans la parution du 23 octobre 2022, numéro 4242.

Questions au Père John the Baptist Anyeh-Zamcho, sj socius du Président de la JCAM

sur la photo

De gauche à droite: KYUNGU Rigobert (Afrique Centrale), AFIAWARI Chukwuyenum (Afrique Nord-Ouest), ANYEH-ZAMCHO John the Baptist (Socius du président de la JCAM), MASAWE Fratern (Assistant régional pour l’Afrique, basé à Rome), GASIGWA Fabien (Région Rwanda-Burundi), NDOMBA Mathew (Afrique de l’Ouest), SOSA Arturo Abascal (Supérieur Général de la Compagnie de Jésus), CHITI Léonard (Afrique Australe), RATSIMBAZAFY Fulgence (Madagascar), OROBATOR Agbonkhianmeghe (Président de la JCAM), KIYIMBA Kizito (Afrique de l’Est)



La Province jésuite de Madagascar a accueilli une Réunion de la JCAM (Jesuit Conference of Africa and Madagascar)- Conférence des Jésuites d’Afrique et de Madagascar. Pouvez-vous nous parler de la JCAM ?

- L’autorité ultime de la compagnie revient au Pape, mais pour la gouvernance ordinaire et la prise de décision, la Congrégation générale est l’instance suprême. Il y en a eu 36 depuis le temps de St Ignace de Loyola. Pour la gestion des affaires courantes de la Compagnie, la Congrégation générale délègue son autorité au Père Général tout en lui donnant des orientations spécifiques. A son tour, le Père Général délègue certaines autorités au provincial, ainsi de suite jusqu’au jésuite lambda, de sorte qu’il n’y ait pas de vide d’autorité et d’exécution de la mission de la Compagnie.

- La 35e Congrégation Générale qui s’est tenue en 2008 s’est proposée de « rationaliser, moderniser et rendre plus souples » les structures de gouvernance de la Compagnie pour « répondre à l’accélération du rythme de la mondialisation, aux dimensions transnationales et multiculturelles des défis qui se ressentent à l’Eglise et au désir de la Compagnie de développer la collaboration au sein de la Compagnie universelle ». (1)

- En particulier, ce changement visait des instances de collaboration apostolique qui allaient au-delà des structures traditionnelles de gouvernance que sont les provinces et les régions. Nous pensons ici aux œuvres communes, aux centres de formation, aux différents réseaux, aux équipes interprovinciales, etc. Les conférences ont ainsi reçu la mission de favoriser la collaboration entre les provinces et coordonner les champs apostoliques supra provinciaux. Elles doivent aussi faciliter le sens chez tous les jésuites et leurs collaborateurs « de la mission universelle, tout en facilitant l’union, la communication, le développement d’une vision commune entre supérieurs et la coopération inter et supra provinciale » (2) . Bien que la réunion des supérieurs majeurs en Afrique et Madagascar se tient depuis 1970, la mission des conférences, et en particulier la JCAM, s’est précisée à partir de cette congrégation.

- Il y a six conférences à travers le monde, organisées selon leur location géographique. Hormis la conférence d’Afrique et de Madagascar, il y a la Conférence des provinciaux d’Europe (JCEP), la Conférence des jésuites du Canada et des Etats Unis (JCCU), la Conférence des jésuites de l’Amérique Latine et l’Amérique du Sud (CPAL), la Conférence des jésuites de l’Asie Pacifique (JCAP) et la Conférence des jésuites de l’Asie du Sud (JCSA).

- Les conférences jouent donc un rôle important, qui comprend mais n’est pas limité à la coordination interprovinciale. Chaque conférence est dirigée par un président qui est un supérieur majeur et qui a une équipe similaire à celle des provinces.

- La JCAM quant à elle est dirigée par le Père Agbonkhianmeghe Orobator, et comprend six provinces et une région qui sont la province de Madagascar, la province de l’Afrique Centrale, la province de l’Afrique Nord-Ouest, la province de l’Afrique de l’Ouest, la province de l’Afrique de l’Est, la province de l’Afrique Australe, et la région de Rwanda-Burundi. Il y a en tout dans la JCAM 1800 jésuites environ, avec presque 1000 prêtres et à peu près 70 frères. Le reste est constitué de jésuites en formation.

.

Pourquoi le choix de Madagascar pour la tenue de cette réunion ? Etait-ce déjà programmé ou est-ce que cela a un rapport avec la visite du Père Général dans la Grande Ile?

- Chaque année, la JCAM organise deux réunions plénières des supérieurs majeurs. L’une en avril autour de la Pâques et l’autre en octobre. Les provinces organisent tour à tour la réunion. C’était donc le tour de Madagascar et cela a coïncidé avec la visite du Père Général.

L’Eglise d’aujourd’hui a de nombreux défis religieux et sociaux à relever. Comment voyez-vous la situation dans le Continent africain ? Que compte faire la Compagnie en Afrique pour faire face à cela avec l’Eglise locale ?

- Notre continent est confronté à de formidables défis et Il ne faut pas chercher bien loin pour voir ce qu'est la condition humaine aujourd'hui. Sans chercher à être exhaustif, on voit immédiatement la sècheresse qui sévit sur la Côte Est de l’Afrique, alors qu’il y a des inondations à l’Ouest. On ne peut pas oublier les cyclones qui ont frappé la Côte Est de Madagascar il y a peu. On voit aussi la pauvreté endémique, les infrastructures éducatives en piteux état, les routes et bâtiments vétustes et inappropriés pour une population qui se considère mondialisée, ainsi que l’incapacité des pays africains à fournir l’eau portable et l’énergie à cette population. On n’est donc pas surpris d’un manque criant de structures d'accompagnement social. Certaines parties du Continent font face à la recrudescence de la guerre et du djihadisme ou encore le pillage des richesses devant des gouvernants asphyxiés. Le Pape François dans Fratelli Tutti déplore le recul des efforts d’intégration de pacification et de rapprochement des peuples. Il souligne le constat accablant de la réapparition « des conflits anachroniques, considérés comme dépassés qui s’enflamment, des nationalismes étriqués, exacerbés, pleins de ressentiments et agressifs, ainsi que de nouvelles formes d’égoïsme et de perte du sens social sous le prétexte d’une prétendue défense des intérêts nationaux». (3)

- D’aucuns pensent que l'Église a du mal à annoncer une année favorable accordée par le Seigneur. (Luc 4, 19). Mais « il faut la lumière de l’évangile pour voir plus clairement comment les injustices s'enracinent dans le péché, personnel et collectif, et comment elles deviennent d'autant plus oppressives qu'elles prennent corps en de toutes puissantes institutions économiques, sociales, politiques et culturelles de portée mondiale». (4)

- La 32e Congrégation Générale de la Compagnie nous rappelle que le point essentiel qui caractérise la mission de la Compagnie aujourd'hui, ce que sont et ce que font les jésuites aujourd’hui au sein de l’Eglise, consiste en la lutte pour la foi et la lutte pour la justice qu'elle implique. C’est dans cette optique qu’on doit interpréter le travail que font les

jésuites dans les paroisses, les collèges, les centres spirituels et sociaux que gère la Compagnie aujourd’hui.

- Là où beaucoup s'embrouillent, c'est à penser que la justice signifie forcément dénoncer le mal chez les autres. Or la Compagnie prône le discernement, la collaboration et le travail en réseau. Dans son discours donné aux jésuites au début de la 36e Congrégation Général le 24 octobre 2016, le Pape François les rappelait que le discernement «commence par la contemplation de Dieu à l’œuvre dans notre monde et il nous permet de donner plus de fruit en rassemblant nos efforts selon les desseins de Dieu. Le discernement est ce qui nous enracine dans l’Église où l’Esprit agit et distribue la variété de ses charismes en vue du bien commun ».(5). Ce discernement est bien plus important parce que beaucoup ne prient pas ou refusent de voir Dieu agissant dans le monde aujourd’hui. La Compagnie néanmoins à travers les Préférences Apostoliques Universelles (PAUs) prône la collaboration au sein de l’Eglise et cherche à former ses collaborateurs dans ce genre de discernement afin de créer un réseau capable de mieux répondre aux défis du monde actuel. Par les PAUs et les champs apostoliques définis par la province de Madagascar, la Compagnie renouvelle son engagement auprès des plus pauvres et des laissés pour compte.

Malgré les difficultés, il doit toujours y avoir de l’espoir. Comment la JCAM voit-elle l’avenir de l’Eglise en Afrique ? Quelle est la place de la JCAM pour la mission d’avenir en Afrique avec la synodalité de l’Eglise que le Pape François initie pour avancer dans le troisième millénaire ? Les jésuites ont-ils une manière spécifique pour répondre à cet appel du Pape ?

- En ouvrant le Synode, le Pape François dans son discours du 9 octobre 2021 disait que le «Synode n'est pas un parlement, le Synode n'est pas une enquête d'opinions ; le Synode est un moment ecclésial, et le protagoniste du Synode est l’Esprit-Saint. S'il n'y a pas d'Esprit, il n'y aura pas de Synode ». Le Pape fait ici une distinction importante. D’abord pour éviter l’écueil de penser que tout doit suivre le processus de la démocratie moderne alors même que ce processus aujourd’hui montre ses faiblesses. On peut citer beaucoup de cas où on constate la dictature de la majorité ou encore la perversion des instances qui sont censées protéger les faibles et les minorités. Il est donc clair que le Synode n’est pas pour les seuls évêques et les prêtres, mais pour tous les baptisés, les personnes marginalisées au sein même du peuple de Dieu et dans le monde. Le Pape nous rappelle que ce Synode est un temps de prière et de discernement en commun avant tout.

- Dans le même discours, en soulignant les trois sous-titres : Communion, Participation, Mission, le Pape François a précisé que la communion décrit « la nature interne de l’Eglise, désignant la cohésion et la plénitude intérieure, dans la grâce, dans la vérité, dans la collaboration, et la mission, c’est-à-dire l’engagement apostolique dans le monde contemporain qui n’est pas prosélytisme ». Selon lui, donc, la cohésion intérieure n’est pas un acquis mais une recherche continuelle d’harmonie au sein de l’Eglise. Le peuple de Dieu accepte d’abord la diversité des baptisés et cherche à créer une place pour tous. L’Eglise devient donc comme la mère poule qui couvre tous ses enfants, sans discrimination.

- La mission, en outre, désigne la proclamation de l’Evangile, c’est-à-dire de montrer au monde entier que Dieu est amour et Il est venu sauver tout le monde. Le processus synodal est un rappel que proclamer l’évangile, comme a fait le bon Samaritain (Luc 10 : 25-37) ne consiste pas en une parole, mais aux gestes d’amour. La mission de l’Eglise aujourd’hui est d’abord de montrer l’amour et la miséricorde de Dieu.

- Finalement, pour le Pape, la participation fait référence au rôle des Eglise locales, dans la préparation à ce Synode. Tous doivent être engagés dans le processus. Il insiste même que sans cette participation, la communion devient un souhait pieux.

- En tenant tout ceci en compte, la Compagnie en Afrique à travers la JCAM participe activement dans l’Initiative Africaine de la Synodalité (ASI). C’est une plateforme de collaboration avec le Symposium des Conférences des Evêques de l’Afrique et de Madagascar (SCEAM), et l’AMECEA, qui est l’Association des Conférences des Evêques de l’Afrique de l’Est et l’Afrique Australe. C’est une instance importante qui cherche, non seulement à faire participer la population dans sa diversité, mais aussi de produire des réflexions qui permettent aux autres de comprendre la position des Africains, mais surtout ce qui est fait sur le Continent par rapport à la Synodalité. On peut voir sur le site web de la conférence JCAM tout ce qui est fait par l’ASI ainsi que les vidéos produites lors des différentes conférences organisées par l’ASI.

Pouvez-vous nous partager vos impressions de « visiteur de passage » concernant la Province jésuite de Madagascar, les régions où vous êtes passé…

- Nous sommes passés par Mananjary, Fianarantsoa et Antananarivo. Je suis profondément marqué par ce que fait la Compagnie à Madagascar, pas seulement dans l’accompagnement de l’Eglise, mais aussi dans l’éducation de la jeunesse, le plaidoyer pour la justice sociale et les Exercices Spirituels. Pour certains de nos pays où la présence de la Compagnie reste discrète, nous tombons en admiration par rapport à tout ce qui est fait. Nous encourageons donc les jésuites et les collaborateurs de continuer sur cette lancée, toute en se rappelant le discours du Père Général. Nos collaborateurs ne collaborent pas à la mission de la Compagnie. Nous sommes tous collaborateurs dans la mission du Christ.

1. Congrégation Général 35 de la Compagnie de Jésus, décret 5. N° 142, 2008.

2. Idem.

3. Pape François, Fratelli Tutti N°11.

4. 32e Congrégation Générale de la Compagnie, Décret 2 N°6.

5. Discours du Pape François à la CG 36, le 24 octobre 2016.

Partager l'article:

Lakroa en direct
  • 02 Mar. 2022 - 06:38-

    Point de situation cyclone tropical Emnati. Bilan humain du 01 mars 2022 à 18h00. 15 décès enregistrés (05 à Farafangana, 02 à Ihosy, 03 à Vangaindrano, 04 à Manakara et 01 à Mananjary). • 169 583 personnes sinistrées (44 046 ménages) ; • 17 265 personnes déplacées (4 166 ménages) dans 71 sites d'hébergement de 11 Régions (Amoron'i Mania, Androy, Anosy, Atsimo Andrefana, Atsimo Atsinanana, Fitovinany, Ihorombe, Matsiatra Ambony, Sofia, Vakinankaratra et Vatovavy).

  • 28 Feb. 2022 - 10:31-

    Bilan provisoire des dégâts après passage du Cyclone Tropical Emnati : Bilan humain du 26 Février 2022 à 16h00
    · 09 décès enregistrés dont 04 à Farafangana, 02 à Ihosy et 03 à Vangaindrano ;
    · 121 770 sinistrés (soit 33 280 ménages) dont 76 674 sinistrés (soit 16 952 ménages) pour la Région Atsimo Atsinanana ;
    · 86 995 personnes déplacées (soit 18 974 ménages) dont 66 118 personnes (soit 14 342 ménages) pour la Région Atsimo Atsinanana ;
    · L’ensemble des personnes déplacées est hébergé dans 123 sites d'hébergement de 12 Régions : Amoron'i Mania, Androy, Anosy, Atsimo Andrefana, Atsimo Atsinanana, Atsinanana, Fitovinany, Ihorombe, Matsiatra Ambony, Sofia, Vakinankaratra et Vatovavy.

  • 27 Feb. 2022 - 10:29-

    Bilan provisoire des dégâts après passage du Cyclone Tropical Emnati : Bilan humain du 26 Février 2022 à 16h00
    · 09 décès enregistrés dont 04 à Farafangana, 02 à Ihosy et 03 à Vangaindrano ;
    · 121 770 sinistrés (soit 33 280 ménages) dont 76 674 sinistrés (soit 16 952 ménages) pour la Région Atsimo Atsinanana ;
    · 86 995 personnes déplacées (soit 18 974 ménages) dont 66 118 personnes (soit 14 342 ménages) pour la Région Atsimo Atsinanana ;
    · L’ensemble des personnes déplacées est hébergé dans 123 sites d'hébergement de 12 Régions : Amoron'i Mania, Androy, Anosy, Atsimo Andrefana, Atsimo Atsinanana, Atsinanana, Fitovinany, Ihorombe, Matsiatra Ambony, Sofia, Vakinankaratra et Vatovavy.

  • 08 Feb. 2022 - 11:09-

    Olana nateraky ny compte fake. Niala tsiny tamin’i Madagascar Espace i Raveloson Lee Priscilla, administrateur ny page « Mariazy ho anao », ny zoma 4 fevier lasa teo teny andrefan’Ambohijanahary. Niala tsiny satria nahatsiaro ho nanana fahadisoana noho ny famelana ilay vaovao nataon’i Raholiarimanga Lovasoa tompon’ny « compte fake Wella Romène » ka niteraka fahavoazana lehibe ho an’i Madagascar Espace. « Tsy nohamariniko akory manko ny fahamarinan’io publication io, ary Raholiarimanga Lovasoa tompon’ny « compte fake Wella Romène » dia tsy nanao mariazy tao amin’ity toerana ity araka ny fanamarihana nataon’ny tompon’andraikitra ao amin’ny cybercriminalité.

  • 01 Feb. 2022 - 06:52-

    Bilan provisoire des dégâts (31 Janvier 2022 – 18h00). • 55 personnes décédées (Analamanga 39, Alaotra Mangoro 7, Fitovinany 2, Vatovavy 3, Sofia 2, Analanjirofo 1, Matsiatra Ambony 1); • 131 549 sinistrés répartis dans 12 régions (Alaotra Mangoro, Analamanga, Analanjirofo, Atsinanana, Boeny, Diana, Fitovinany, Itasy, Matsiatra Ambony, Sofia, Vakinankaratra, Vatovavy) ; • 27 581 personnes déplacées dont 27 200 réparties sur 72 sites d’hébergement pour le Grand Tanà qui reste l’épicentre des dégâts ; • 11774 cases d’habitation inondées ; • 58 cases d’habitation détruites.

  • 28 Jan. 2022 - 10:09-

    Bilan provisoire des dégâts (27 Janvier 2022 – 18h30). · 48 personnes décédées (Analamanga 33, Alaotra Mangoro 7, Analanjirofo 1, Fitovinany 2, Soafia 2, Matsiatra Ambony 1, Vatovavy 2) ; · 129 718 sinistrés répartis dans 12 Régions (Analamanga 33, Alaotra Mangoro 7, Analanjirofo 1, Fitovinany 2, Soafia 2, Matsiatra Ambony 1, Vatovavy 2, Atsinanana, Boeny, Diana, Itasy, Vakinankaratra) ; · 55 362 personnes déplacées dont 47 619 réparties sur 98 sites d’hébergement pour la Région Analamanga qui reste l’épicentre des dégâts ; · 11 791 cases d’habitation inondées ; · 58 cases d’habitation détruites.

  • 27 Jan. 2022 - 10:08-

    Bilan provisoire des dégâts (26 Janvier 2022 – 19h00). · 41 personnes décédées (Analamanga 32, Alaotra Mangoro 7, Analanjirofo 1, Matsiatra Ambony 1) ; · 110 394 sinistrés répartis dans 10 Régions (Analamanga 32, Alaotra Mangoro 7, Analanjirofo 1, Matsiatra Ambony 1, Atsinanana, Boeny, Diana, Itasy, Soafia, Vakinankaratra) ; · 71 781 personnes déplacées dont 55 859 réparties sur 90 sites d’hébergement pour la Région Analamanga qui reste l’épicentre des dégâts ; · 8 927 cases d’habitation inondées ; · 58 cases d’habitation détruites.

  • 26 Jan. 2022 - 03:30-

    Bilan provisoire des dégâts (25 Janvier 2022 – 17h) : · 39 personnes décédées Alaotra Mangoro (7), Analamanga (31), MatsiatraAbony 1; · 67 042 sinistrés répartis dans 7 régions Alaotra Mangoro, Analamanga, Atsinanana, Boeny, Diana, MatsiatraAbony, Sofia; · 38 929 personnes déplacées réparties sur 72 sites d’hébergement pour le Grand TANA qui reste l’épicentre des dégâts ; · 7 524 cases d’habitation inondées dont 57 détruites; · 5640 enfants privés de cours;  · 156 établissements scolaires touchés ; · 96% des personnes déplacées au niveau du Grand Tana (Source BNGRC).

  • 21 Jan. 2022 - 07:31-

    Bilan provisoire des dégâts pour Grand Tanà (20 Janvier 2022 – 18h) : 11 personnes décédées. 23 428 sinistrés. 9 091 personnes déplacées réparties sur 26 sites d’hébergement. 3 497 cases / maisons d’habitation inondées. 11 cases / maisons d’habitation détruites.


  • 20 Jan. 2022 - 07:30-

    Liste des sites d’hébergement actuels – Antananarivo (19 janvier). Pavillon Tsena Mora :187, Tentes dotées pour le fkt Amboditsiry : 650, Terrain foot près de Transport Leong ?, site Amboditanimena : 1 376, site Imamba : 410, Gymnase Mahamasina : 2 717, Bureau Fokontany Manjakamiadana : 183, EPP Manjakamiadana ?, bureau fkt Ambohipotsy : 200, ANS ampefiloha 32, Site Ambodimita : 16, EPP Andohatapenaka : 520, bureau fkt Antohomadinika IIIG Hangar (200) :  98, Epp Antohomadinika IIIG Hangar (110) 106, Gymnase Couvert Ankorondrano : 1 100, Bureau Fkt Andranoro : 8, bureau fkt Ambodihady : 10, bureau fkt Ankazomanga Atsimo : 265, Site Trano Karana près rond-point : 415, Bureau Fkt Ambodivonkely : 83, Biraom-pokontany Antanjombe Ambony : 81.

  • 18 Jan. 2022 - 20:35-

    Fifidianana ENAM. Migadona indray ity ny fotoam-pifidianana eny amin'ny ENAM Androhibe, anjaran' ny Cycle Expertise amin'ity indray mitoraka ity. 112 mianadahy izy ireo no indray handatsa-bato ho an'izay kandida laniny sy teliny hitantana ny andiany fahadimin'ny Cycle Expertise momba ny ady amin'ny tsy fahaiza-mitantanana eto amin'ny Firenena amin'ny alarobia 19 janoary 2022. Mizarazara amina - sampana efatra ny toeram-piofanana. Sampana samy miady amin'ny kolikoly sy ny tsy fanajana ny fahaiza-manao avokoa eo amin’ny ny asam-panjakana.

  • 31 Aug. 2021 - 09:26-

    Fahatezeran’ny filoham-pirenena Andry Rajoelina teo Ivato. Tafaverina ny alatsinainy 30 aogositra teo ny filoha Rajoelina rehefa namita iraka ekonomika sy diplomatika tany Frantsa. Niara-dia tamin’ny mpilalao Barea sasay ny tenany. Nanao vaan-dresaka fohy tamin’ny mpanao gazety ny tenany teo ampahatongavana teo Ivato. Naneho ny hatezerany tamin’ny mpikambana ny FMF ny tenany (Federasiona Malagasy Football) izay nambarany fa nisakana ny fahafahan’ny mpijery manatrika ny alalan’ny Barea ny 2 spetambra. Hahita izay nanao sonia iny taratasy iy hoy izy.

  • 31 Aug. 2021 - 09:26-

    Fitokanana ny Kianja Barea Mahamasina. Nambaran’ny filoha nandritra ny tafa fohy ntaony  ho an’ny mpanao gazety teny Ivato fa ho tanterahina ny 4 septambra izao ny fitokanana ny Kianja Barea izay nokasaina natao ny 2 septambra. Ity kianja monisipaly ity dia nohavaozina nanomboka tamin’ny fiandohan’ny taona 2020, mitentina 77 tapitrisa dolara avy amin’ny volam-panjakana madiodio, araka ny nambara tamin’izany fotoana.

  • 31 Aug. 2021 - 09:25-

    Famindram-pitantanana teo amin’ny Praiminisitra sy ny minisitry ny harena ankibonan’ny tany teo aloha. Notontosaina tamin’ny 23 aogositra 2021 ny famindram-pitantanana teo amin’ny Praiminisitra Ntsay Christian sy ny minisitry ny harena an-kibon’ny tany teo aloha Ravokatra Fidiniavo. Ny Praiminisitra izany no mitantana ity minisitera ity taorian’ny fametram-pialan’ny minisitra Brice Randrianasolo telo andro taorian’ny nanendrena azy tamin’ny 15 aogositra 2021.

  • 31 Aug. 2021 - 09:25-

    Fahazoan’ny mpitsara bakalorea any Antsiranana vola tamin’ny faritra sy kaominina. Nanolotra vola ho an’ireo mpitsara fanadinana bakalorea izay nanao fitokonana ny governoran’ny Faritra Diana sy ny ben’ny tanànan’ny kaominina ambonivohitra Antsiranana tamin’ny 23 aogositra 2021. Mitentina 34 tapitrisa Ariary ny avy avy amin’ny governora ary 16 tapitrisa Ariary ny avy amin'ny ben’ny tanàna. Nilaza ny tsy hitsara manko ireo mpitsara raha tsy voaloa ny tambim-pitsaran’izy ireo teo aloha. Ny minisiteran’ny fampianarana ambony sy ny fikarohana siantifika anefa dia efa nilaza, araka ny fampahafantarana nataony tamin’ny 17 aogositra fa efa nalefa any amin’ny oniversite isanisany ny vola tambin-karaman’ireo mpitsara ny fanadinana bakalorea 2020.

  • 31 Aug. 2021 - 09:25-

    Fivoaran’ny ‘covid-19’ sy ny hamehana ara-pahasalamana. Tsikaritra ho vitsy ny tranga vaovao amin’ny ‘covid-19’ raha mitaha amin’ny fitiliana atao tamin’iny herinandro iny, fa misy ihany ny tranga ahitam-pahasarotana. 3/351, 5/578, 3/845 ohatra ny tranga vaovao tamin’ny fitiliana natao tamin’ny 26, 27, ary 28 aogositra. Ny 23 marsa 2020 ka hatramin’ny 27 aogositra 2021, miisa 241 052 no fitambaran’ny fitiliana natao, miisa 955 ireo lavo, miisa 42 862 ireo tranga ka ny 42 566 no sitrana araka ny antotanisa ofisialy avy amin’ny minisiteran’ny fahasalamam-bahoaka. Mbola ao anatin’ny hamehana ara-pahasalamana i Madagasikara raha ny didim-panjakana navoaka tamin’ny 22 aogositra 2021, ary mipetraka ireo fepetra sakana samihafa.

  • 31 Aug. 2021 - 09:24-

    Filaharana haka tapakila hidirana ao Mahamasina. Ho tokanana amin’ny 2 septambra, andro hanatanterahana ny lalao hifanandrinan’i Barea Madagasikara sy ny ekipan’i Bénin amin’ny fifanintsanana hiadiana ny amboara eran-tany 2022 ny kianja Barea ao Mahamasina, araka ny fandaminana avy amin’ny prezidansa nampitaina tamin’ny fiandohan’ny herinandro lasa teo. Filaharana lava hatramin’ny vao maraina no hita ny alakamisy 26 sy zoma 27 aogositra mba haka ny tapakila hidirana ao Mahamasina, hijery baolina sady hanatrika ny fitokanana ny kianja.

  • 31 Aug. 2021 - 09:24-

    Fandavan’ny CAF ny hanatrehan’ny mpijery ny lalao ao Mahamasina. Nolavin’ny CAF (Confédération africaine de football) ny fangatahan’ny sekretera jeneralin’ny FMF (Fédération malagasy de football) ny hahafahan’ny mpijery miisa 1500 hanatrika ny lalao baolina kitra hatao ao Mahamasina amin’ny alakamisy 2 septambra 2021, ao anatin’ny fifanintsanana hiadiana ny amboara eran-tany 2022 hatao any Qatar. Araka ny fampatsiahivan’ny CAF ao amin’ny valim-pangatahan’ny FMF tamin’ny 27 aogositra, dia araka ny lamina napetraky ny CAF sy ny FIFA ny tsy hanatrehan’ny mpijery ny lalao noho ny valanaretina ‘covid-19’.

  • 31 Aug. 2021 - 09:23-

    Hetsiky ny RMDM Frantsa sy fisamborana/ famotsorana an’i Fanirisoa Ernaivo. Nandritra ny dian’ny filoham-pirenena malagasy tany Paris no nisian’ny hetsiky ny rodoben’ny mpanohitra RMDM Frantsa tarihin’i Fanirisoa Ernaivo izay mitsikera hatrany ny fitantanan’ny filoha Rajoelina sy mitaky ny fialany. Nandritra ny fihaonana tamin’ny Medef ny 25 aogositra, dia nisy ny fisamboran’ny polisy frantsay ity mpitarika ny RMDM Frantsa ity noho ny vaovao nampitaina tamin’izy ireo fa hoe mitondra fitaovam-piadiana izy saingy navotsotra ihany satria tsy nahitana izany tany aminy. Nambara ihany koa ny fisian’ny ‘mandat d’arrêt international’ hisambotra azy saingy tsy azo notanterahina izany raha ny nambaran’ny nokasaina hosamborina satria mpialokaloka politika no maha any azy. Voalaza fa ‘mandat d’arrêt’ nosoniavin’ny minisitry ny raharaham-bahiny Patrick Rajoelina tamin’ny 16 aogositra izany. Ny minisitry ny fitsarana ankehitriny Imbiky Herilaza dia nanamafy fa didim-pitsarana efa nivoaka ny fisamborana azy, nilaza izy fa hifampiraharaha amin’ny fanjakana frantsay ny fanjakana malagasy ny hisamborana sy hampodiana an’i Fanirisoa Ernaivo aty Madagasikara.

  • 31 Aug. 2021 - 09:23-

    Vidin-javatra midangana sy ny minisitera. Nametraka ny tokony ho saran’ny entana sasantsasany ilaina andavanandro ato anatin’ny enim-bolana ny minisitry ny indostria sy ny varotra ary ny fanjifana Edgard Razafindravahy. Tamin’ny 26 aogositra teo no nitondrany ny fanazavana momba izany. Anisan’izany ny menaka fihinana « huile de palme » izay tsy tokony hihoatra ny 6000 Ariary ny litatra, ny menaka soja ‘en vrac’ tsy tokony hihoatra ny 7000 Ariary ary ny anaty tavoahangy mihidy tsy hihoatra ny 7500 Ariary, ny vary tsy tokony hihoatra ny 2300 Ariary ny kilao, ny siramamy tsy tokony hihoatra ny 2600 Ariary ny kilao, torak’izany koa ny lafarinina tsy tokony hihoatra ny 2600 Ariary ny kilao, ny arina fandrehitra tsy tokony hihoatra ny 23 000 Ariary ny gony. Mbola lavitry ny vidiny teo aloha izay efa tsy zakan’ny ankamaroan’ny olona ireo raha ny fanehoan-kevitry ny olona satria tany amin’ny 5000 Ariary ny litatry ny menaka taon-dasa. Ny filoha malagasy moa dia nanome andro telo hamahana ny olan’ity fidangan’ny vidin’entana ilaina andavanandro ity tamin’ny kabariny saingy tsy tafa izany raha ny zava-misy.

Du même auteur

education
education

Dans la même rubrique

dossier
dossier