logo
Lakroan'i Madagasikara
Conjoncture

Des faits montrent l’insécurité où on voit l’Exécutif défait

Razafindramanitra il y a 3 années

Gendarmes tués, casernes attaquées, civils mutilés… Arrêtons-là l’énumération macabre. Chaque jour qui passe nous livre son lot d’atrocités. L’insécurité n’a plus de frontières : villes ou campagnes, à domicile ou en plein air, tous égaux devant cette calamité.

Des faits montrent l’insécurité où on voit l’Exécutif défait
Foroches à Antananarivo. Ce 18 août, un gendarme livre aux journalistes cette information. On a toujours entendu dire que les foroches sévissent à Antsiranana. Aussi, cette déclaration venant des responsables des forces de l’ordre ne peut que nous interpeller. Les foroches ? Ce sont ces jeunes ados de 12 à 15 ans qui agissent dans la ville d’Antsiranana. Ils conjuguent au présent viol et vol. Ils agressent passants et résidents. Jeunes sans foi ni loi. Pourquoi cette migration ? On ignore les raisons de cette présence. On s’étonne.

 

Les gendarmes nous ont aussi informés, au début du mois d’août, de l’existence d’une bande de 600 individus qui s’apprêtent à semer le chaos à Antananarivo. L’information en elle-même fait froid au dos. Les gendarmes indiquent que ces mercenaires arrivent par vague de dix individus. Venant des régions. “Ils sont équipés d’armes blanches, à savoir des machettes et des couteaux. Des chauffeurs de taxi-brousse ont affirmé que certains de ces hommes armés sont déjà sur place” précise le colonel Florens Rakotomahanina, commandant de la Circonscription de la gendarmerie d’Antananarivo en même temps leader de l’Emmo-far. L’information est-elle véridique ? Comment peut-on douter de l’information venant des agents des forces de l’ordre ? L’existence de ce doute montre combien la confiance aux forces de l’ordre n’est plus totale. Normale si cette confiance n’est plus là depuis l’affirmation que Remenabila sera pris d’ici peu. Déclaration faite en 2011. Des années après, on ignore si Remenabila est toujours en vie ou non. Les forces de l’ordre ont failli à leur promesse (lors de l’opération Tandroka). Promesse tenue du temps de la Transition dira-ton. Promesse quand même. De même, pour cette histoire toute récente d’opération “coup d’arrêt”. Les forces de l’ordre annoncent qu’ils vont agir. Les “dahalo” ne sont pas fous ou sourds. Après l’annonce effectuée par les responsables des forces de l’ordre, ils ont laissé le champ libre à ces envoyés spéciaux de l’Etat. Une fois l’opération “coup d’arrêt” stoppée (retrait des forces de l’ordre), les “dahalo” ont repris la maîtrise du terrain. Tout récemment, ils ont tué un chef de la brigade de gendarmerie et son adjoint. Le bilan macabre fait état de 13 dahalos tués au cours d’un autre affrontement entre bandits et gendarmes soutenus par les villageois. Le premier affrontement qui a vu les deux gendarmes abattus s’est déroulé à Tranomaro (près d’Amboasary-sud). Lors de cet affrontement les dahalos étaient au nombre de 80 à peu près. Le second affrontement s’est passé à Mahaly. Cette fois-ci, les dahalos se comptaient par centaine. Les gendarmes n’étaient que six. Depuis le début de l’année deux “camps” de gendarmerie ont été attaqués par une foule en colère, l’un à Sambava dans la région Sava et l’autre dans la région Vakinankaratra. Aucun lien entre ces deux attaques. On pet rendre honneur aux gendarmes d’avoir défendus les personnes qi étaient sous leur protection au détriment de leurs familles. Toutefois, on voit dans ces exemples la défaillance de l’autorité de l’Etat représenté par les gendarmes.

 

Mara Niarisy, au nom des députés élus dans le sud ont dénoncé la façon d’agir des forces de l’ordre. “On n’annonce pas aux bandits qu’on va surveiller tel endroit à telle heure” s’insurge-t-il. Par ailleurs, il a rappelé que l’envoi des forces de l’ordre ne suffisait pas. Il fallait associer à cet envoi des décisions annexes, comme l’interdiction de convoyer des zébus par camion durant le temps des opérations.

 

 

En ville comme en campagne

 

Cela se passe à des centaines de kilomètre du centre de prise de décision. On peut comprendre le retard des réactions de l’Exécutif. Mais quand en pleine ville, de jour comme de nuit, les bandits peuvent agir à leur guise on ne peut que conclure que l’Exécutif est défait. Aucune explication ne peut satisfaire cette défaillance des forces de l’ordre en ville. La victoire contre l’insécurité passe forcément par l’adhésion populaire. La légitimité reçue après les élections ne s’est pas transformée en autorité morale et garantir cette adhésion populaire. Les nombreuses absences du chef de l’Etat, l’absence de personnalité des premiers responsables des forces de l’ordre (intérieur, sécurité publique, gendarmerie, forces armées…) donnent de l’audace aux bandits. Ils s’enhardissent face à l’incapacité des responsables à traduire en justice les gros bonnets (trafics de bois de rose….) et arrêter les kidnappeurs (un autre aspect de l’insécurité actuelle).Y a pas à dire ces faits récents comme passé lointain nous montrent que montrent que l’insécurité s’incruste en ville comme en campagne et où on voit l’Exécutif défait et défaillant ne protégeant pas les biens et les personnes.

 

Tout récemment, on a vu un billeteur de la Commune urbaine de Toamasina qui a été attaqué et tué sur le perron du Palais de la ville. En pleine ville et en plein jour. Il avait en sa possession plus de 55 millions d’ariary représentant la paie des employés de la commune. Les bandits savaient à la minute près son programme. Ils l’ont attendu. L’employé s’est débattu. Les bandits lui ont tiré deux balles à la tête. On a vu un peu plus haut les mésaventures des représentants de l’Etat central. Ici on l’exemple des employés d’une collectivité décentralisée. Point de protection rapprochée. Bis repetita : “ l’Exécutif défait et défaillant ne protégeant pas les biens et les personnes tout comme les responsables des collectivités décentralisées”. Pour le cas particulier de l’employé de la commune urbaine de Toamasina, on ne peut que s’étonner du fait de déposer de l’argent liquide dans les locaux de la municipalité la veille d’un long week-end. L’attaque contre le billeteur s’était déroulée le 14 août vers midi. Des défaillances manifestes…

 

Milliardaire et simples gens au même plan

 

On constate que les malfaiteurs ne font plus la différence entre milliardaires et pauvres gens. Les riches comme les pauvres sont victimes des pickpockets dans les marchés. De même, le kidnapping n’est plus réservé aux gens riches. Des familles démunies récemment ont été victimes d’un kidnapping qui s’est mal fini. On voit sur les panneaux publicitaires géants, actuellement à Antananarivo comme à Toamasina, des affiches offrant une récompense de 40 000 000 ariary à toute personne permettant de retrouver un karana qui a été kidnappé depuis 5 semaines. Et l’Ambassade de l’inde s’y met. Elle demande, diplomatiquement, aux responsables malagasy d’assurer la protection des karanas. Une séance de travail s’est effectuée entre l’ambassade et les forces de l’ordre en vue de renforcer la protection des ressortissants karana.

 

Notre société devient violente. On remarque des violences physiques à longueur de journée. Il suffit de lire les pages d’accueil des quotidiens, voire leur Une, pour s’en convaincre : viol, vol, attaque à main armée, attaque par bande, dahalo… Il y a aussi les violences verbales exprimées per nos politiciens : des menaces directes ou voilées, convocation aux forces de l’ordre, plaintes… tant d’exemples qui ne plaident pas en la faveur du Fampihavanana qu’on claironne. Une notion galvaudée. A méditer.

 

(En dernière minute avant l’insertion de cet article, on sait que le gouvernement a été convoqué par les députés sur cette question d’insécurité. Une demande d’explication… A suivre)

Partager l'article:

Lakroa en direct
  • 24 Aug. 2017 - 13:03-

    Article du 24 août : Politique : http://www.lakroa.mg/item-1143_articles_politique_18-foi-et-politique-multiplient-x-fois-la-division.html

  • 24 Aug. 2017 - 13:00-

    Résultats du Baccalauréat 2017 à Toliara. Les résultats du Baccalauréat pour l’ancienne province de Toliara ont été publiés dans la nuit du 23 au 24 août. Le taux de réussite est de 45,99%. Pour mémoire 45.22% en 2016, seulement 27,77 % en 2015 et 43,04 % en 2014.

  • 23 Aug. 2017 - 08:42-

    Article du 23 août 2017. Droits sociaux  : http://www.lakroa.mg/item-1141_articles_societe_18-la-ragion-diana-banaficie-de-la-convention-cnaps-mid.html, Politique : http://www.lakroa.mg/item-1142_articles_politique_18-foi-et-politique.html

  • 22 Aug. 2017 - 15:09-

    Everton arrache le nul. À la fin de la 2ème journée du championnat, Everton obtient 1 point à l'Ethiad stadium en décrochant le nul 1 -1 face à Manchester City. Rooney ouvre le score en marquant ainsi son 200ème buts en championnat et devient le deuxième joueur à atteindre ce cap depuis 1992. Réduits à dix en seconde période, les Citizens obtiennent l'égalisation grâce à Raheem Sterling à 10 minutes de la fin du match. Everton débute alors sur deux matches sans défaite.

  • 22 Aug. 2017 - 14:00-

    Article du 22 août 2017. Politique (Tafatafa) : http://www.lakroa.mg/item-1140_articles_politique_18-bala-soratra-no-atifi-pitondra.html.

  • 18 Aug. 2017 - 09:03-

    Article du 18 août 2017. Société (Albinos) : http://www.lakroa.mg/item-1138_articles_societe_18-un-albinos-en-danger-de-mort-dans-la-grande-ile.html

  • 14 Aug. 2017 - 10:35-

    Football Chan 2018. Le match de football entre les équipes de Madagasikara et Angola s’est terminé sur le score nul à Mahamasina. Les deux équipes se sont séparées sur le score vierge après les 90 minutes temps réglementaires. Pour l’entraineur malagasy c’est un bon résultat dans la mesure où l’équipe adverse n’a pas marqué à Mahamasina. Les Barea devront en tout cas trouver le chemin des filets pour le match retour. Ce match retour se déroulera dans une semaine. Les Barea devront marquer et faire au minimum match nul mais gagner serait préférable.

  • 11 Aug. 2017 - 14:30-

    Fermeture d'un collège à Talatamaty. La décision prise par la justice Mercredi dernier force le "Light Collège International" a fermé ses portes. Nombreux sont les causes de ce verdict comme : l'insécurité. Un chef de service du MEN a assisté à ce procès. Comme il est dit que ce collège entraîne les enseignants à devenir des terroristes, le Haut  Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés ou UNHCR décide d'intervenir pour y voir plus clair. Ils désapprouvent les divers  accusations portés sur le collège. Pour le moment, le LCI reste fermer.

  • 10 Aug. 2017 - 10:20-

    Divers problèmes pour l’installation du numérique. Selon l’Union Internationale des Télécommunications (UIT), le basculement vers le numérique des pays africains doit être effectué en 2020. Madagascar risque d’avoir du retard car de nombreuses étapes sont à suivre. Outre l’élaboration des diverses structures et les textes règlementaires, il lui faut trouver le financement nécessaire. D’après le secrétaire général du ministère de la communication et des relations avec les institutions, le financement de ce projet s’élève à plus de 160 millions de dollars.


  • 03 Aug. 2017 - 13:27-

    Georges Ruffin au sein d’un problème foncier. Un terrain de 569 ha sis à Soavinandriana est le sujet d’un litige entre l’ancien ministre Georges Ruffin et les gens qui ont occupé ce terrain depuis de nombreuses années. Aux dires de gens qui occupent ce terrain leurs ancêtres ont occupé ce terrain bien avant la colonisation. Une fois les colons en place, ils ont pris le terrain sans réellement le mettre en valeur. Puis de 1970 à 1988 les paysans ont occupé le terrain sans rencontrer de problème. L’affaire est en cours devant la justice.

  • 02 Aug. 2017 - 14:56-

    Farmshop présente au FierMada. L’entreprise Farmshop est présente au FierMada comme à l’accoutumée. Les technicies de cette entreprise sont à la disposition des visiteurs de cette foire. Pour Lila Ratovoharisoa la présence de Farmshop est car elle se dédie au monde rural (éleveurs et cultivateurs). Cette entreprise assure la distribution des produits Avitech (poulet d’un jour) et des provendes Lfl. Farmshop assure en temps ordinaire une séance de formation gratuite pour tous les éleveurs. Cette année 2017, Farmshop célèbre ses 5 ans. Le programme de cette célébration sera publié prochainement.

  • 02 Aug. 2017 - 14:55-

    FierMada 2017. La foire internationale de l’économie rurale ou FierMada pour l’année 2017 a ouvert ses portes ce 2 août 2017. Il durera jusqu’au dimanche 6 août. Une foire dédiée au monde rural. Les stands de cette foire présentent les produits des agriculteurs et des éleveurs (animaux et poissons) venant de plusieurs régions de Madagasikara. Rivo Rakotovao, ministre de l’Elevage et de l’Agriculture, a procédé à l’ouverture officielle de cette foire. Il était entouré de deux ministres du gouvernement (le Ministre de l’Industrie et la Ministre de l’environnement et de l’écologie).

  • 31 Jul. 2017 - 08:26-

    Portes ouvertes de l’Ispm. L’Institut Supérieur Polytechnique de Madagascar organise une porte ouverte hors de ses locaux. Cet événement se déroule au Carlton Anosy (Antananarivo) les 1er et 2 août 2017. Ce rendez-vous annuel fait suite aux portes ouvertes organisées récemment dans les locaux de l’Ispm. Durant ces deux jours les meilleurs projets élaborés par les étudiants dans les différents parcours et diverses mentions au sein de cet établissement supérieur sont présentés au grand public notamment aux futurs ou récents bacheliers. Il est à noter que l’Ispm présente ce rendez-vous depuis plus de vingt ans.

  • 31 Jul. 2017 - 08:25-

    EGM et son festival conservatoire. Pour clore l’année scolaire 2016-2017, l’école de musique EGM devenu conservatoire de musique a organisé ce samedi 29 juillet et dimanche 30 juillet un événement 2 en 1. Il y a eu le 29 juillet les examens devant public et le dimanche 30 juillet un concert de violon. Tous les étudiants issus des différentes sections ont envoyé leurs représentants. EGM est présente à Antananarivo (67 ha, Ambatonakanga, Anjanahary), Antsirabe, Toamasina. Selon Sitraka Randrianarivony, un responsable pédagogique de l’EGM, EGM délivre un diplôme de DTS.

  • 31 Jul. 2017 - 08:23-

    FIZA Mangoro. Les natifs de Mangoro se sont donné rendez-vous ce samedi 31 juillet 2017. C’est une rencontre organisée par l’association Fiza Mangoro. pour se souhaiter les meilleurs vœux, pour se divertir et pour se mobiliser. En matière de divertissement les organisateurs ont invités de grands artistes comme Njakatiana, tarika Nantenaina et des groupes artistiques issus du terroir. Malgré la pluie les artistes ont donné le meilleur d’eux-mêmes.  Augustin Rakotonirina, président de Fiza Mangoro, a rappelé que l’association vise à mobiliser les forces vives de Mangoro pour réaliser diverses actions visant le développement de cette région.

  • 26 Jul. 2017 - 08:41-

    5ème édition de la foire Ankolagny. La cinquième édition de la foire économique Ankolagny se déroulera du 11 au 13 août 2017. Cette foire est organisée par l’équipe du programme Prosperer Sofia. L’objectif de cette manifestation est de faire rencontrer les organisations de producteurs aves les opérateurs de marché afin de promouvoir les relations commerciales entre les deux entités. Selon Rafaralahy Redeck, coordonnateur du programme Prosperer Sofia, cette cinquième édition se veut être plus ouverte aux participants venant de diverses filières et des opérateurs originaires d’autres régions. Il invite tous les opérateurs économiques à visiter la centaine de stands (donc d’opportunités) prévue pour la foire.

  • 26 Jul. 2017 - 07:53-

    Nodimandy i Mgr ZEVACO Pierre. Nindaosin'ny fahafatesana ny 25 jolay 2017 tamin'ny 7 ora sasany maraina teo i SE Mgr ZEVACO Pierre. Lavo teo amin'ny faha 92 taonany ny andrarezin'ny Fiangonana. Ny nofo mangatsiaka dia amin'ny tranon'ny Fikambanana Lazarista Tanantsoa ao Fianarantsoa. Anarany feno: Jean-Pierre-Dominique Zévaco. Teraka ny 30 Jolay 1925 (92 taona) tao Vico France. Fikambanana: Lazaristes. Nanamasinana ho pretra: 29 juin 1959, Fikambanan-dRelijiozy Lazariste. Fanamasinana ho eveka: 12 janvier 1969 - Mgr Gilbert Ramanantoanina. Evekan’ny Diosezy Tolagnaro: 26 septambra 1968 - 24 avrily 2001 ary Évêque émérite nanomboka teo. Aoka samy hiara-hiombom-bavaka ho an’ny fialantsasatry ny fanahiny isika mianakavy.

  • 26 Jul. 2017 - 06:57-

    Région Anosy dynamique. Pour Tanjaniana Juliot, Chef de Région Anosy, plusieurs signes indiquent le dynamisme de la région qu’il préside. Pour ce chef de régionles publication sur le compte Facebook de la Région Anosy (https://www.facebook.com/regionanosy.anosy) indique ce dynamisme. Il cite entre autres les différents ateliers de formation pour le développement local du 10 au 14 juillet, la dotation en matériel (motos cross), les initiatives des organismes comme la Chambre de Commerce et d’Industrie cette dernière initie pour la fin du mois de juillet du festival de la mer.

  • 25 Jul. 2017 - 09:19-

    Lahatsoratra ny 25 jolay 2017. ao amin'ny sokajy politika no misy lahatsoratra navoaka ho an'ny anio : http://www.lakroa.mg/item-1118_articles_politique_18-jeneraly-manampi-maso-sy-manao-miaoa.html

    Sy ao amin’ny sokajy NTIC http://www.lakroa.mg/item-1119_articles_newtech_18-fablab-solidaire-mamiratra-racompensa.html

  • 24 Jul. 2017 - 07:16-

    Epreuves du baccalauréat session 2017. Les épreuves écrites du Baccalauréat général se dérouleront du lundi 24 au jeudi 27 juillet prochain pour l’année scolaire 2016-2017. Les épreuves écrites pour l’EPS auront lieu le vendredi 28 juillet. Les épreuves écrites du Baccalauréat technique et technologique se dérouleront du 31 juillet au 3 août 2017. Le nombre total de candidats au baccalauréat dans la Grande Ile atteint 177 686 pour cette session. Ils sont répartis dans 270 centres d’examen.

Du même auteur

monde
politique

Dans la même rubrique

societe
societe
Publicité