logo
Lakroan'i Madagasikara
Politique

La démocratie galvaudée par les Malagasy

La Rédaction il y a 3 années

La démocratie ? Le 15 septembre de chaque année on célèbre la journée internationale de la démocratie. La résolution A/62/7 (2007) de l'Assemblée générale des Nations Unies engage les gouvernements à renforcer les programmes nationaux de promotion et de consolidation de la démocratie et décide également de célébrer le 15 septembre de chaque année la Journée internationale de la démocratie. “Faire participer les jeunes à la démocratie” est le thème choisi pour cette année 2014.

La démocratie ? Le 15 septembre de chaque année on célèbre la journée internationale de la démocratie. La résolution A/62/7 (2007) de l'Assemblée générale des Nations Unies engage les gouvernements à renforcer les programmes nationaux de promotion et de consolidation de la démocratie et décide également de célébrer le 15 septembre de chaque année la Journée internationale de la démocratie. “Faire participer les jeunes à la démocratie” est le thème choisi pour cette année 2014.

 

 

Définition

 

Pour la définition de la démocratie, on s’accorde à retenir plus aisément celle disant que la démocratie est « le gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple ». Cette définition a été donnée par Abraham Lincoln le seizième président des États-Unis de 1860 à 1865. Notons que cette définition est proche du sens étymologique du terme démocratie (démos : peuple, kratos : pouvoir).

 

Mais on peut aussi définir la démocratie par son opposition. On l’oppose à la dictature, qu’elle soit la dictature prolétarienne la dictature militaire, ou la dictature “individuelle”. La démocratie s’oppose aussi à la monarchie (souvent héréditaire) ou à l’oligarchie (pouvoir détenu par un groupe restreint de personnes).

 

Deux partis ou 200 ?

 

La démocratie ? Une valeur qui a tant de couleur qu’il est impossible de définir ce qui va pour le mieux pour un pays. On aime à dire que le multipartisme caractérise une démocratie. Mais quand on regarde un grand pays comme les USA où on ne voit que deux grands partis pour se battre et assurer les destinées du pays. Est-ce à dire que la démocratie américaine est bancale ? Les pointilleux vont rétorquer que “deux” fait partie de la famille multipartisme. En comparaison, à Madagasikara, on recense plusieurs centaines de partis politiques. Et à côté des millions d’indépendants. Le multipartisme est bien vivant. La démocratie n’est pourtant pas aussi pétillante qu’on l’imagine. La pluralité de partis politiques, oblige les dirigeants à composer avec de nombreuses entités. Aucune majorité claire ne se dégage. La clarté n’est pas au rendez-vous. Le multipartisme rime avec cacophonie et favorise la confusion. Elle ouvre la porte aux opportunistes et autres affairistes.

 

Election

 

On associe la Démocratie avec les élections. Et depuis quelques années, à Madagasikara, on associe élection avec des qualificatifs comme libre, transparente, crédible… Les analystes politiques affirment que les crises politiques à Madagasikara depuis 2002 sont des crises post-électorales. Et c’est pour pallier ces crises post-électorales que les analystes ont proposé d’organiser des élections libres, transparentes, crédibles… On sait ce qu’il advient des élections présidentielles. Le candidat Jean Louis Robinson et ses partisans ont crié aux fraudes massives. Ils ont organisé une émission spéciale télévisée en direct sur une chaîne privée. Des dénonciations classées sans suite. Pour ce qui est des législatives quatre circonscriptions  électorales ont été à refaire. A l’heure où nous mettons en ligne ce texte de nombreuses réclamations sont déposées auprès de la CES II. Et cette fois-ci, il n’y aura pas d’observateurs “indépendants” pour donner leurs avis.  Il faut rappeler que lors des présidentielles et des législatives les observateurs internationaux e sont donnés à cœur joie pour donner des points sur le déroulement de élections. Des observateurs qui observaient sans plus. Des figurines en quelque sorte. Tout un cinéma qui ne relève pas le niveau de la démocratie malagasy.

 

La démocratie se caractérise (théoriquement) par l’existence du clan des pro-dirigeants et des clans des anti-dirigeants ou opposants. Mais la démocratie à la malagasy depuis quelques années se caractérisent par la soumission des élus aux dirigeants en place. On a vu un temps la “démocratie de la majorité à géométrie variable” (années 90). Puis un paysage politique dominée par une seule couleur (rouge durant la seconde République). Depuis la Transition (2009-2014), la démocratie vit au rythme des mallettes. Des mallettes pleines d’argent, cela va sans dire. Depuis des années, il est difficile de suivre à la trace les politiciens malagasy. Ainsi, des dirigeants d’un parti politique au lendemain des élections ont déclaré à qui veut les entendre qu’ils se positionnent comme opposants aux dirigeants de la Quatrième République. Et voici que quelques mois après, les mêmes dirigeants, sans changer de parti politique, déclarent qu’ils soutiennent le pouvoir en place. Véridique. Incroyable mais… vrai, crierait-on sur une célèbre émission télévisée de délassement.

 

Démocratie sans base

 

Pour une réelle démocratie, il faut une base. Une base populaire. Le pouvoir actuel, dirigé par Hery Rajaonarimampianina, n’a pas de base populaire. Le parti du président n’a aucun député au sein de l’Assemblée Nationale. Comme par magie, le parti HVM, le parti du président de la République est représenté au sein de l’Assemblée Nationale. Faut-il alors qualifiée la présente forme de démocratie de Démocratie champignon ou démocratie spontanée ? C’est faire un affront aux électeurs. C’est une façon directe de dire aux électeurs que leurs voix ne comptent guère. Il faut encore ajouter le fait de reculer la réalisation des élections communales et municipales. On avance que cette volonté de décaler les municipales et communales est une manœuvre dilatoire pour donner aux dirigeants le temps de se préparer pour ces élections afin d’avoir le maximum d’élus dans les communes à défaut d’élus sur le plan national. On pourrait appeler cette légitimité par substitution !

 

Confronter à la réalité du terreau malagasy la définition de Lincoln vole en éclats. Les repères volent en éclats. Chaque citoyen malagasy y met ses ingrédients. Cela éclaire, en partie, les échecs des différents efforts pour développer le pays. La démocratie malagasy actuelle se caractérise par son absence de garde-fous. La séparation de pouvoirs n’est qu’illusoire. La Justice n’est pas indépendante. La journée internationale de la démocratie de 2014 n’a pas donné de signal fort pour revivifier cette démocratie bancale et galvaudée. Conséquence ? Le pays va à vau l’eau. Que faire ? Faudrait-il un pouvoir autoritaire pour rétablir certaines valeurs ? Les bons exemples ne peuvent que venir d’en haut pour espérer un changement dans la population. La mauvaise situation présente nous le confirme.

Partager l'article:

Lakroa en direct
  • 18 Jan. 2018 - 07:09-

    Nouveau DG à l’INFA. Le Conseil des Ministres du mercredi 17 janvier 2017 au Palais d’Etat d’Iavoloha pour le compte du Ministère de la Fonction Publique, de la Réforme de l’administration, du Travail et des Lois Sociales par décret vient de nommer Botonoasy Jean Davistor au poste de directeur Général de l’Institut National de Formation Administrative (INFA). Un décret qui abroge le récent décret pris en avril 2017 ayant nommé Nomenjanahary Dupont Herilala à ce poste. Pourquoi ce rapide remplacement ?

  • 17 Jan. 2018 - 08:24-

    Nouvelles dates des examens officiels. Le Ministère de l’Education Nationale vient de rendre public les nouvelles dates des examens officiels : le CEPE se déroulera le 14 août. Le BEPC se tiendra du 3 au 6 septembre. Le CAE se fera les 23 et 24 octobre et le CAP/EP auront lieu les 20 et 21 novembre 2018. La fin de l'année scolaire est toutefois maintenue pour le 4 août.

  • 15 Jan. 2018 - 07:19-

    Le fokonolona perd 569 ha. A Ampahala, lieu sis dans la commune urbaine de Soavinandriana, de la région Itasy le fokonola est désemparé. A la fin de l’année 2017 ce fokonolona apprend que Georges Ruffin, leur adversaire dans le dossier foncier, a eu gain de cause devant le tribunal. Cela siginifie que cet ancien ministre vient de se voir attribuer définitivement le titre d’un terrain de 569 ha. Selon Ramilijaona Pierre Marcel, président de l’association de la défense des intérêts du fokonolona, le fokonolona ne veut pas quitter les lieux. Ils défendront leur terrain par tous les moyens.

  • 15 Jan. 2018 - 07:16-

    Bilan provisoire 14 janvier. Le bulletin flash du Centre d'Etudes de Réflexion de Veille et d'Orientation publié le 14 Janvier 2018 - 20heures nous donne, le bilan provisoire, à l’échelle nationale qui fait état de : 51 personnes décédées, (les corps retrouvés de quelques personnes disparues expliquent l’augmentation) [(Amoron’i Mania : 1, Analamanga : 5, Atsimo Atsinanana : 10 ; Atsinanana : 4, Boeny : 1, Haute Matsiatra : 17, Menabe : 5, Sofia : 3 ; Vakinankaratra : 2, Vatovavy Fitovinany : 3)] ; 22 portées disparues ; 160 800 sinistrées ; 54 767 déplacées.

  • 12 Jan. 2018 - 07:41-

    Bilan provisoire national sur le plan humain. Le bulletin flash du Centre d'Etudes de Réflexion de Veille et d'Orientation (au sein du Bngrc) ce 11 janvier à 20 heures nous donne le bilan provisoire sur le plan national. Il fait état de : 42 personnes décédées ; 26 personnes portées disparues ; 18806 personnes déplacées ; 149942  sinistrées.

  • 12 Jan. 2018 - 07:26-

    Ambassadeur à New York. Pour la troisième fois depuis son accession au pouvoir Rajaonarimampianina vient nommer un ambassadeur en la personne Razafitrimo Arisoa Lala. Elle est nommée pour occuper le poste d’Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire, Représentant Permanent de la République de Madagasikara auprès de l’Organisation des Nations Unies à New York. Elle a été nommée par décret au cours du Conseil des Ministres du jeudi 11 janvier 2018 qui s’est tenu au Palais d’Etat d’Iavoloha. Elle était ministre des Affaires étrangères entre 2014 et 2015.

  • 12 Jan. 2018 - 07:18-

    Nouveau directeur de cabinet à la Présidence. Le Conseil des Ministres du Jeudi 11 janvier 2018 qui s’est tenu au Palais d’Etat d’Iavoloha par décret vient de nommer Randrasana Eric Jean-Joel, au poste de Directeur du Cabinet Civil du Président de la République. Il remplace à ce poste Herisoa Razanadrakoto. Herisoa Razanadrakoto a occupé le poste de directeur de cabinet par intérim pendant plusieurs mois (depuis 2015) remplaçant  Henry Rabary-Njaka limogé après des pressions. Quant au nouveau directeur de cabinet civil il était toujours dans le giron du Président comme conseiller spécial sur plusieurs dossiers (Agoa, énergie…).

  • 11 Jan. 2018 - 14:41-

    Bilan provisoire national. Le bulletin flash du Centre d'Etudes de Réflexion de Veille et d'Orientation (au sein du Bngrc) ce 10 janvier à 20 heures nous donne le bilan provisoire sur le plan national. Il fait état de : 36 personnes décédées (Amoron’i Mania : 1, Analamanga : 1, Atsinanana : 4, Boeny : 1, Haute Matsiatra : 17, Menabe : 5, Vakinankaratra : 2, Vatovavy Fitovinany : 3) ; 25 personnes portées disparues (Analamanga : 1, Atsimo Atsinanana : 4, Atsinanana : 1, Haute Matsiatra : 3, Menabe : 9, Sofia : 6 et Vatovavy Fitovinany : 1) ; 20462 personnes déplacées ; 136005 sinistrés (estimation).

  • 10 Jan. 2018 - 12:40-

    Bilan provisoire national. Le bulletin flash du Centre d'Etudes de Réflexion de Veille et d'Orientation (au sein du Bngrc) ce 9 janvier 2018 à 20 heures nous donne le bilan provisoire sur le plan national. Ce bilan provisoire fait état de : 33 personnes décédés ; 22 portés disparus ;  24 873 personnes déplacées ; 123 244 sinistrés ; 34 641 nombre d’élèves privés de cours ; 77 nombre de salles de classe utilisées comme site d’hebergement ; 19 infrastructures sanitaires endommagées ou détruites.

  • 09 Jan. 2018 - 07:37-

    Bilan national provisoire. Dans son Bulletin Flash du 8 janvier 2018 à 20 heures le Centre d'Etudes de Réflexion de Veille et d'Orientation publie le bilan provisoire sur tout le pays. Ce bilan fait état de : 29 décédés dans les région suivantes (Amoron’i Mania : 1, Analamanga : 1, Atsinanana : 3, Boeny : 1, Haute Matsiatra : 17, Menabe : 4, Vakinakaratra : 2) ; 22 portés disparus dans les régions suivantes (Analamanga : 1, Atsimo Atsinana : 4, Atsinanana : 2, à Haute Matsiatra : 3, Menabe : 9, Sofia : 2 et Vatovavy Fitovinany : 1) ; 17 170 personnes déplacées ; 83 023 sinistrés.

  • 08 Jan. 2018 - 08:17-

    Bilan provisoire. Le bilan provisoire selon le bulletin cyclonique du 7 janvier à 16 heures locales publiées par le Bngrc fait état de : 6 décès (1 dans la région Amoron’i Mania, 1 à Analamanga, 2 à Atsinanana, 2 à Vakinankaratra), 2 portées disparues (1 à Atsinanana, 1 à Sofia),  3 blessés, 13 523 personnes déplacées, Plus de 63 000 sinistrés,  16 009 élèves privés de cours.

  • 08 Jan. 2018 - 07:00-

    CISCO sy ZAP tsy mianatra. FILAZANA MAIKA. Noho ny fatahorana ny mety hisian'ny fihotsahan'ny tany nateraky ny ora-nikija sy ny fiakaran’ny rano dia tsy mianatra ihany koa rahampitso alatsinainy 08 janoary ka hatramin'ny alarobia 10 janoary ireo mpianatra amin'ny sekoly rehetra miankina sy tsy miankina amin'ny fanjakana ho an'ireto CISCO manaraka ireto : Antananarivo Renivohitra, Antananarivo Atsimondrano, Brickaville.

    Marihina fa ny Alakamisy 11 janoary vao miverina mianatra ireo mpianatra amin'ny sekoly rehetra manerana ny Nosy izay naato ny fianarana.

    Marihina ihany koa fa mety mbola hiampy io lisitra io arakaraky ny fiakaran’ny rano eny anivon’ny ZAP sy ny CISCO. Entanina ny rehetra mba ho mailo mandrakariva.

    (Loharano : https://www.facebook.com/menmadagascar/

  • 08 Jan. 2018 - 06:59-

    ZAP tsy mianatra. FILAZANA MAIKA. Noho ny fiakaran’ny rano dia tsy mianatra ihany koa rahampitso alatsinainy 08 janoary ireo mpianatra amin’ireto ZAP manaraka ireto :

    - ZAP Antanetibe (CISCO Soavinandriana Itasy)
    - ZAP Antoby EST, ZAP Manazary , ZAP Anosibe Ifanja, ZAP Sarobaratra, ZAP Mandiavato, ZAP Andolofotsy sy ZAP Soavimbazaha (CISCO Miarinarivo)
    - ZAP Amboanana, ZAP Alakamisikely, ZAP Ambohipandrano, ZAP Ambohimandry, ZAP Ambatomanga, ZAP Arivonimamo II, ZAP Antambolo, ZAP Ambohimasina (CISCO Arivonimamo)
    - ZAP Soavina sy ZAP Ambondromisitra (CISCO Ambatofinandrahana)
    - Ireo ZAP rehetra ao anatin’ny CISCO Ambositra
    - Ireo ZAP rehetra ao amin’ny CISCO Fandriana
    - Ireo ZAP rehetra ao amin’ny CISCO Andramasina
    - ZAP Alasora (CISCO Avaradrano)
    - ZAP Ambohijoky, ZAP Ampanefy, ZAP Soavina, ZAP Soalandy (CISCO Atsimondrano)
    - EPP Ampirika ao amin’ny ZAP Ambohitrimanjaka (akaikin’ny fefiloha) (CISCO Ambohidratrimo).
    - Ireo ZAP rehetra ao amin’ny Faritra MATSIATRA AMBONY
    - Ireo ZAP rehetra ao amin’ny CISCO Midongy
    - Ireo ZAP rehetra ao amin'ny CISCO Antsirabe2
    - ZAP Sabotsy Namatoana, Andranovelona, Morarano, Behenjy (CISCO Ambatolampy)

    Marihina fa mety mbola hiampy io lisitra io arakaraky ny fiakaran’ny rano eny anivon’ny ZAP sy ny CISCO. Entanina ny rehetra mba ho mailo mandrakariva.

    (Loharan: https://www.facebook.com/menmadagascar/ )

  • 04 Jan. 2018 - 12:12-

    Bulletin cyclonique du 4 janvier à 10 h. AVA s’est intensifiée en Forte Tempête Tropicale. Son centre est localisé à 280 Km au NordEst de Toamasina à 10 heures. Le vent moyen monte à 90 Km/h alterné par des rafales de 130 Km/h. AVA pourrait atteindre le stade cyclonique avant d’atterrir autour de Toamasina dans la matinée du 5 Janvier 2018. Les bandes pluvieuses associées touchent dejà la moitié Nord du pays et apporteront des pluies abondantes. Les crues de rivières sont à craindre pour toutes zones concernées par les alertes jaunes suivantes : Les districts Antalaha, Mandritsara, les régions Analanjirofo, Atsinanana, Alaotra Mangoro et Vatovavy Fitovinany sont en alerte Jaune (Menace dans 24 heures); Alerte Verte (Avertissement) : Tsaratanana, Anjozorobe, Analamanga, Arivonimamo, Ambatolampy, Antanifotsy, Antsirabe I-II, Fandriana, Ambositra, Manandriana, Ambohimahasoa, Isandra, Vohibato, Lalangina, Fianarantsoa Ville, Ambalavao, Faritra Atsimo Atsinanana, Anosy Ivohibe et Iakora. Les alertes sont levées pour DIANA, Bealalana, Befandriana Nord, Sambava, Vohemar et Andapa. Les usagers en mer entre Antalaha et Mahanoro sont priés de ne plus s'aventurer en mer à partir de ce jour. Prochain bulletin : à 16 heures 30.

  • 03 Jan. 2018 - 11:57-

    Bulletin cyclonique spécial du 3 janvier à 10 heures. La Perturbation Tropicale à l'Est d'Antalaha s'est intensifiée en Tempête Tropicale Modérée et est nommée AVA à 9 heures. Son centre est détecté à 230 Km à l'Est d'Antalaha ou 350 Km au Nord-Est de St Marie. Le vent moyen monte à 75 Km/h alterné par des rafales de 105 Km/h. D'après la prévision de ce matin, AVA continuera de s'intensifier avant d’atterrir entre Soanierana Ivongo et Brickaville dans la matinée du 5 Janvier. Les bandes pluvieuses associées affectent déjà la partie Nord et Est du pays depuis hier.

  • 02 Jan. 2018 - 07:54-

    2018, Année des promesses. L’année 2018 est prévue être une année électorale. Les élections riment toujours avec espoir d’une vie meilleure. Ce qui est sûr c’est que les élections vont de pair avec les promesses. A l’aube de cette période de promesses l’équipe de www.lakroa.mg nous vous offrons nos vœux de Bonheur avant tout. Soyez heureux et serein dans votre quotidien tout au long de l’année. Mais nous vous invitons surtout à rester lucide. Préférer les actes à la parole. Penser au futur de vos enfants. Rappelez-vous que bobard rime avec politicard. Bonne année.

  • 25 Dec. 2017 - 07:53-

    Joyeux Noël. Tout le monde aime Noël, même ceux qui ne croient en cette fête. La joie est toujours là. La joie est communicative. Tant mieux. Mais que dire de Noël? Dans la rue, les gens parlent du père Noël, des sapins, des cadeaux, des réveillons… Mais Noël, c'est plus que tous ses réveillons, ses cadeaux et ses lumières. J'aime voir à travers la fête de Noël, une délicatesse divine. Noël est porteur d'un message et d'une grâce : la pureté de l’enfance et l’amour du Père. Toute l’équipe www.lakroa.mg nous vous disons “Krismasy sambatra”.

  • 16 Dec. 2017 - 07:46-

    Amdp à Taolagnaro. L’Agence Malagasy de Développement économique et de Promotion des entreprises (AMDP) rattachée à la Présidence République effectue une enquête nationale sur l’économie de l’environnement des affaires à Madagasikara. Dans cette enquête les responsables de l’Amdp sillonnent le pays. Ils étaient à Taolagnaro ce 14 décembre 2017 pour effectuer l’enquête au niveau de la région Anosy. Cette enquête est constituée de consultation publique pour la contribution de toutes les forces à une étude visant l’émergence d’un développement économique durable et inclusif à Madagasikara.

  • 30 Nov. 2017 - 13:41-

    Baby shopping 2017. Pour la cinquième fois Prima Baby donne rendez-vous aux enfants et parents. Les dates à retenir sont les 1 et 2 décembre. Le lieu du rendez-vous se trouve sur le parvis de l’Hôtel de ville d’Antananarivo. Le vendredi 1 décembre : Shopping à petit prix ; Mora Mahazo (vente aux enchères) ; Coaching Parental. Le samedi 2 décembre Animations et Aire de Jeux en collaboration avec Le Marathon International de Tana. Concours de Déguisement. Coaching Parental avec les spécialistes de l'enfance. Le prix d’entrée est de 1000 ariary.

  • 28 Nov. 2017 - 14:39-

    Salon de la Microfinance. Annulé pour cause d’épidémie de peste, le rendez-vous pour mieux connaître les acteurs de la Microfinance se tient finalement ce jour 28 et le 29 novembre. Le Salon de la Microfinance des Banques et des Assurances, destiné au grand public, se tient sur le parvis de l’Hôtel de Ville d’Antananarivo. Cette première édition du salon est orientée vers les offres de crédit répondant aux attentes de tous : particuliers, fonctionnaires, salariés des privés, agriculteurs, commerçants, artisans, transporteurs, et autres. Des conférences sont proposées aux visiteurs.

Du même auteur

monde
politique

Dans la même rubrique

editorial
editorial
Publicité