logo
Lakroan'i Madagasikara
Monde du travail

Ignorance et insouciance planent sur le salaire minimum

Razafindramanitra il y a 4 années

Madagasikara a signé 48 conventions concernant le monde du travail. La convention 131 ne figure pas parmi ces 48 conventions signées. Et alors ?

Ignorance et insouciance planent sur le salaire minimum
Le central syndical Sekrima, Sendika Kristianina Malagasy, s’insurge devant le fait que Madagasikara n’a pas encore signé la “convention 131”. “L’Etat malagasy a signé 48 convention dont voici la liste” déclare Razanadrasimba Jean Gabin, président national du SEKRIMA. Il note que beaucoup de ces conventions signées ne sont pas respectées. “Ce que nous déplorons actuellement c’est la non-signature de la convention 131” s’insurge le président national du de la confédération.

 

Convention 131?  

 

Soit. On peut regretter la non-signature de cette convention. Pratiquement, tous les salariés auxquels on a posé la question s’ils connaissaient la convention 131 ont répondu par la négative. Et même des délégués de personnel ignorent l’existence de la convention 131. Il faut se documenter sur internet pour connaître le contenu de cette fameuse convention. La convention 131 fixe les salaires minima dans les pays en voie de développement. Elle a été adoptée par la conférence générale de l’Organisation internationale du travail en 1970 à Genève. Elle est entrée en vigueur le 29 avril 1972. Le salaire minimum varie suivant les catégories professionnelles.

 

“C’est cette convention qui encadre le mode de calcul des salaires minima“ explique le président du Sekrima. Il reconnaît que les salariés ignorent tout du mode de calcul des salaires minima. Dans son article 3 la convention 131 précise les éléments à prendre en considération pour fixer le niveau des salaires minima. L’alinéa “a” de cet article 3 nous indique que : “les besoins des travailleurs et de leur famille, eu égard au niveau général des salaires dans le pays, au coût de la vie, aux prestations de sécurité sociale et au niveau de vie comparé d’autres groupes sociaux” sont à prendre en considération pour déterminer le niveau des salaires minimum. L’alinéa “b” nous parle des facteurs d’ordre économique.

 

Ignorance

 

Rares sont les salariés qui savent comment est calculé le salaire minimum (ou le salaire tout court). Certains nouveaux employés ignorent que les salaires qu’on leur attribue sont encadrés par le décret 2014-305 de mars 2014. Par exemple, un OS3-3A percevra comme salaire minimum d’embauche la somme de 136 747,60 Ariary par mois. Dans certaines sociétés, c’est le salaire minimum d’embauche de ceux ayant le diplôme bac+2.

 

Peu de salariés se soucient de connaitre le mode de calcul du salaire minimum. “J’ignore comment est fixé mon salaire d’embauche. Ce que je sais c’est que ce salaire est largement inférieur à mes besoins vitaux : loyer, nourriture…”déclare Rakotobe tout nouveau salarié depuis deux mois. “Mon salaire d’embauche est de 155 754 ariary. Je dépense 1600 ariary par jour de frais de déplacement et 2000 ariary par jour pour le repas et c’est pratiquement la moitié de mon salaire qui est dépensé” calcule ce jeune de 25 ans. “Alors si cette convention 131 permet de relever le salaire d’embauche des salariés, surtout des diplômés, c’est bon sinon… c’est une convention de plus dans les annales” souligne ce jeune homme dépité par avance.

 

 

Le grand problème du monde salarial est que l’augmentation du salaire est encadrée par l’éternelle augmentation salariale déterminée par le bon vouloir du président de la République avec l’augmentation de 10% annoncée et donnée comme étrennes en début d’année. L’augmentation du salaire d’embauche ne suivra jamais l’augmentation du coût de la vie. L’augmentation sera légale mais jamais en adéquation avec la justice sociale. C’est dans ce sens que le plaidoyer pour faire signer la convention 131 est intéressant. Cela obligera aussi tous les acteurs du milieu salarial à calculer le taux de salaire d’embauche décent. Interroger sur la question les responsables de la confédération syndicale Sekrima ont fait savoir qu’ils n’ont pas encore calculé les salaires minima d’embauche qui iraient de paire avec la justice sociale pour le cas de Madagasikara. Frilosité ? A l’avantage des patrons…

 

Insouciance


La confédération Sekrima avec un partenaire hollandais a décidé de combler les lacunes sur les méconnaissances concernant ces salaires minima d’embauche. On peut consulter les données et des pistes de solution sur le site www.votresalaire.org/Madagascar

 

Au final, la rencontre avec les responsables du central syndical SEKRIMA a permis de constater que connaître la façon de calculer le salaire minimum d’embauche n’enflamme pas les salariés.

D’une part, la Convention 131 encadrant ce salaire minimum d’embauche dans les pays en voie de développement n’est pas connue des syndicalistes. A preuve on n’a jamais entendu les syndicalistes réclamer la signature de cette convention internationale.

D’autre part, les salariés ne regardent pas le salaire minimum d’embauche qui cadre à leurs cas. Ils sont nombreux les salariés ceux qui touchent 30 000 Ar par mois. Il suffit de regarder les maîtres Fram (ils ne sont pas salariés au regard de la loi…). Les chercheurs d’emploi ne se renseignent pas avant de signer un contrat de travail.

Et les syndicalistes reconnaissent que beaucoup de patrons profitent de l’ignorance des employés sur le taux de salaire minimum pour faire signer un contrat maison. Beaucoup de patrons n’appliquent pas le salaire minimum d’embauche dans les entreprises. Quand des employés osent faire la remarque les employeurs leur mène la vie dure.

La journée mondiale sur le travail décent le 7 octobre nous affranchira un peu plus.

 

 

 

Grille salariale issue du décret 2014-305

 

Catégorie

Embauche en Ariary

3 ans ancienneté en Ariary

M1-1A

124 243

127 466.80

M2-1B

124 693.60

131 176

OS1-2A

125 629.60

131 661.40

OS2-2B

129 338.80

137 693.40

OS3-3A

136 757.40

146 013.20

OP1A-3A

146 463.80

159 949

OP1B-4A

155 754.40

169 655.40

OP2A-4B

170 591.40

192 396.20

OP2B-5A

196 556.20

225 294.40

OP3-5B

229 454.20

251 709.80

 

Partager l'article:

Lakroa en direct
  • 03 Apr. 2018 - 08:58-

    Joyeuses Pâques à tous et à chacun. www.lakroa.mg souhaite à tous et à chacun de Joyeuses fêtes de Pâques. Que chaque jour qui se lève soit un jour de Pâques, un jour de victoire pour le monde. Dans son homélie de la nuit de Pâques 2018, le Pape François nous a invités à « transformer l’espérance en gestes concrets de charité ». La suite nous appartient.

  • 23 Mar. 2018 - 07:59-

    Passage de Eliakim (bilan du 22 mars à 20h). Le bilan provisoire global en date du 22 mars 2018 transmis par le Centre d'Etudes de Réflexion de Veille et d'Orientation du Bngrc nous donne les chiffres suivants : A l’échelle nationale, le bilan provisoire global fait état de : 21 décédés ; 50 872 sinistrés ; 19 439 déplacés cumulés ; 1 491 cases d’habitations endommagées ; 13 345 d’habitations inondées ; 2 392 cases détruites.

  • 20 Mar. 2018 - 07:58-

    José Vianey candidat aux présidentielles. Chaque week end apporte son lot de candidat à la candidature au poste de président de la République de Madagasikara. José Vianey vient d’annoncer sa candidature ce samedi 17 mars 2018 au Paon d’Or. Si l’on se réfère aux informations dans les informations, José Vianey ou Vijo a annoncé sa candidature en son  nom propre et non comme candidat du parti RAM. Ce parti certainement va entériner prochainement cette volonté du candidat Vijo. C’est devenu le modus vivendi.

  • 19 Mar. 2018 - 08:45-

    Passage de Eliakim. Le bilan provisoire global en date du 18 mars 2018 à 18h transmis par le Centre d'Etudes de Réflexion de Veille et d'Orientation du Bngrc nous donne les chiffres suivants : A l’échelle nationale, le bilan provisoire global fait état de : 17 décédés ; 15 772 sinistrés ; 6 282 déplacés cumulés ; 251 cases d’habitations endommagées ; 1 271 cases d’habitations inondées ;  648 cases détruites.

  • 19 Mar. 2018 - 08:29-

    200 étudiants s’imprègnent du Fisandratana2030. Hugues Ratsiferana, Conseiller spécial du Président de la République, a eu comme invité près de 200 étudiants issus de plusieurs universités de la Capitale (des universités publiques et des instituts supérieurs privés). Ces étudiants ont pu s’imprégner du Fisandratana 2030, dans l’amphithéâtre du Centre d’Application de Développement Intégré (Cadi), durant la matinée du 17 mars 2018. Après la présentation succincte du Fisandratana 2030 les étudiants ont pu poser des questions sur ce programme présidentiel. Le président Rajaonarimampianina est passé pour partager avec ces étudiants son expérience de vie.

  • 15 Mar. 2018 - 07:38-

    Jour J pour Aok’izay. C’est aujourd’hui 15 mars de 12h à 12h05 que le rendez-vous a été fixé par les organisateurs pour sensibiliser les tenants du pouvoir sur l’insécurité. Les organisateurs demandent une table ronde aux dirigeants mais surtout l’effectivité des décisions prises. Pour ce jour les organisateurs demandent à tous et à chacun de faire le maximum de bruit (klaxon, son de cloche, sifflet…) pour que ce cri soit entendu en haut lieu. Les organisateurs se donnent rendez-vous sur le parking de Jumbo Score Ankorondrano pour faire le maximum de bruit.

  • 15 Mar. 2018 - 07:36-

    Salon du chocolat et de la gourmandise. Pour la deuxième année consécutive, Wednesday Morning Group a choisi le chocolat et la gourmandise pour son activité de levée de fonds. Cet événement se déroulera durant la journée du 17 mars et se tiendra au Carlton Anosy. “Ce sera une journée d’animation, de démonstration, de préparation, mais surtout de dégustation” annonce les organisatrices car WMG est une association composée uniquement de femmes. Le but de WMG est de recueillir des fonds pour permettre la réalisation des actions sociales de cette Ong.

  • 12 Mar. 2018 - 07:14-

    LCD met sur rails 3 infrastructures. Lors de sa réunion annuelle du mois de mars l’association LCD a fait savoir qu’elle se lance comme défi à partir de cette année 2018 la mise en place ou la construction de 3 infrastructures. Elle envisage la construction d’un auditorium de 2500 places et plusieurs niveaux places, puis d’une université de leadership chrétien et enfin la mise en place d’un hôpital ambulant. Le président Rajoelison Herilala a dévoilé ces projets lors de la journée de rencontre et de formation qui s’est déroulée ce 11 mars 2018.

  • 01 Mar. 2018 - 08:31-

    Salon des études internationales. Le salon des études internationales représente une opportunité unique de rencontrer les meilleures universités au monde et d'obtenir toutes les informations sur les possibilités d'études à l'étranger, le contenu des formations, les conditions d'admission, les moyens de financement, les débouchés et plus encore. Le salon est organisé par MadaJeunes. qui propose des séries de conférences. Le vendredi 2 Mars, des conférences traiteront des choix de formations à l’étranger, de destinations, de diplômes… Celles-ci vous permettront de comprendre les spécificités de nombreux pays, de connaître les modalités des bourses, des programmes d’échanges, les possibilités d’études...

  • 28 Feb. 2018 - 18:32-

    FIGS en un an 30 étudiants. Depuis un an FIGS est présent à Madagasikara. FIGS ? ou France International Graduate Schools est présent à Madagasikara depuis un an. En un une trentaine d’étudiants a demandé l’appui et l’expertise de cet organisme pour étudier en France. Et depuis FIGS a décidé d’ouvrir un bureau permanent pour répondre plus rapidement aux demandes et mieux accompagner les étudiants dans les démarches académiques et auprès du consulat. “FIGS c’est un organisme qui regroupe une vingtaines d’écoles supérieures réparties sur 10 villes en France offrant des enseignements professionnalisants” fait savoir Bénédicte Favre, la directrice qui a fait le déplacement à Madagasikara pour ouvrir le bureau. FIGS sera présent lors du salon organisé par MadaJeunes 1 et 2 février.

  • 26 Feb. 2018 - 08:22-

    Député Djaosera. Le député Djaosera Iréné déclare que pour lui la lutte continue. Il réclame une plus large indépendance du CENI notamment en matière de la fixation des dates des élections. Pour lui les nouvelles lois sur les élections (code électoral, lois sur les présidentielles, les législatives) doivent assurer l’égalité de traitement des candidats. Comment y arriver ? Les débats qui s’ouvriront doivent apporter les réponses aux nombreuses questions. Le but fondamental est d’éviter les crises postélectorales. Il rappelle qu’il a déjà déposé une proposition de loi amendant la loi sur la CENI et qui a été déclarée recevable par le bureau à Tsimbazaza.

  • 26 Feb. 2018 - 08:10-

    ASNA 2018. L’association des Natifs d’Antalaha a convié ses membres et sympathisants ce dimanche 25 février au Cemes Soanierana pour la présentation des vœux de bonne année 2018. Pour Beantidahy Johan, président en exercice de l’association, la réponse effective des membres témoigne du succès de l’organisation. Les organisateurs avaient prévus la présence de 800 personnes, l’association compte 850 membres inscrits. Au compteur des responsables à 14 heures plus de 1000 personnes étaient passées devant l’accueil. Comme toutes les associations des antifs d’une localité l’objet de l’association est surtout à vocation social (entraide, solidarité, lien avec la localité d’origine).

  • 22 Feb. 2018 - 08:05-

    Salon de l’Etudiant – Spécial rentrée 2018. Mada Jeune organise le salon de l’Etudiant spécial rentrée 2018. Cet événement se déroulera les 22 et 23 février 2018 et se tiendra au Palais des Sports de Mahamasina. Selon les explications des organisateurs ce salon est spécialement dédié aux étudiants qui ont raté la rentrée en fin d’année 2017 (étudiants recalés aux concours dans les universités publiques…). Le salon permettra de découvrir les Instituts, les écoles spécialisées et les centres de formation. L’entrée au salon est gratuite.

  • 13 Feb. 2018 - 08:55-

    Succès pour Fan Education Agency. L’opération portes ouvertes organisée par Fan Education Agency les 9 et 10 février derniers au Louvre Antaninarenina a été un succès. Les étudiants ont répondu massivement à l’invitation. Ils ont pu avoir un contact direct avec les représentants des écoles supérieures et universités étrangères qui travaillent en partenariat l’agence. Les étudiants intéressés pourront avoir un suivi auprès des responsables de l’agence à leur siège.

  • 30 Jan. 2018 - 15:25-

    Démolition d’échoppes et gargotes. Le M2PATE, Ministère chargé des projets présidentiels a procédé à la démolition des échoppes situées à Anosy. Ces échoppes se trouvent sur la partie délimitée par le M2PATE pour réaliser le projet d’amélioration des environs du Lac Anosy. “Nous regrettons cette destruction qui est pour nous illégale car nous avons introduit un recours devant le Conseil d’Etat pour sursis à exécution de l’ordre de libération des emprises délivrées par le M2PATE le 24 janvier” souligne l’avocat des commerçants. Ces derniers ont eu l’autorisation d’occuper ces lieux par la Commune. L’avocat regrette que la procédure légale ne soit pas respectée en la matière.

  • 30 Jan. 2018 - 06:53-

    Visite de l’Oif à la CENI.Dans le cadre de l’appui de l’Organisation Internationale de la Francophonie au processus électoral malgache, une délégation dépêchée par le Secrétaire Général de la Francophonie a effectué une visite auprès de la Commission Electorale Nationale Indépendante(CENI) ce 29 janvier 2018 à Alarobia. Menée par SEM Salou DJIBO, Ancien Président de la transition au Niger, la délégation a tenu une réunion avec le Président de la CENI Me Hery RAKOTOMANANA en présence des Commissaires électoraux ainsi que quelque staff technique de la CENI. Suite aux discussions et échanges, trois points majeurs ont été soulevés : les accompagnements que l’OIF peut apporter à la CENI, les points à éclaircir concernant la candidature aux élections et enfin l’adoption du cadre légal.

  • 24 Jan. 2018 - 13:10-

    Judoka enina hiofana any Japana. “Tatiana (-48), Mirana (-52), Haingo (-78), Kevin (-66) ary Tessia (-52) sy Damiella (-63)” ireo ny judoka enina hiofana any Japon. Ny efatra voalohany dia hanainga ny 28 janoary izao ka haharitra 38 andro ny fe-potoana hiofanan’izy ireo, ny judoka roa farany kosa dia haharitra 4 taona ny fe-potoana hipetrahany any ary hianatra ao amin’ny Université internationale des arts martiaux izy mirahavavy. Me Ratovoson Manoelina Hery no coach voatendry hanaraka an’ireo judoka efatra ary mitovy ny fe-potoana hipetrahany any.

  • 24 Jan. 2018 - 07:15-

    FFKM présente ses vœux. “Au nom de tous les chrétiens de Madagasikara, nous vous encourageons dans vos responsabilités, pour diriger le pays dans la Foi en Dieu. Les églises ont leur place dans notre société, que le Saint Esprit veille sur vous pour le développement du pays” a déclaré Mgr Samoela Jaona Ranarivelo, président de l’Eglsie anglicane et président en exercice du Conseil œcuménique des Eglises de Madagasikara depuis quelques jours pour l’année 2018. La délégation du FFKM a présenté ses vœux au couple présidentiel ce 23 janvier 2018 à Iavoloha.Les quatre chefs d’église étaient présents au palais d’Iavoloha.

  • 18 Jan. 2018 - 07:09-

    Nouveau DG à l’INFA. Le Conseil des Ministres du mercredi 17 janvier 2017 au Palais d’Etat d’Iavoloha pour le compte du Ministère de la Fonction Publique, de la Réforme de l’administration, du Travail et des Lois Sociales par décret vient de nommer Botonoasy Jean Davistor au poste de directeur Général de l’Institut National de Formation Administrative (INFA). Un décret qui abroge le récent décret pris en avril 2017 ayant nommé Nomenjanahary Dupont Herilala à ce poste. Pourquoi ce rapide remplacement ?

  • 17 Jan. 2018 - 08:24-

    Nouvelles dates des examens officiels. Le Ministère de l’Education Nationale vient de rendre public les nouvelles dates des examens officiels : le CEPE se déroulera le 14 août. Le BEPC se tiendra du 3 au 6 septembre. Le CAE se fera les 23 et 24 octobre et le CAP/EP auront lieu les 20 et 21 novembre 2018. La fin de l'année scolaire est toutefois maintenue pour le 4 août.

Du même auteur

monde
politique

Dans la même rubrique

societe
societe
Publicité