logo
Lakroan'i Madagasikara
Analyse politique

Démocratie et mondialisation (1) : vers une approche territoriale

Arsène Rabarison il y a 3 années

Nous publions ci-après la première partie d'un un essai provenant d'un lecteur de www.lakroa.mg. Bonne lecture.

Démocratie et mondialisation (1) : vers une approche territoriale
Les progrès réalisés en matière de démocratie sont soutenus par des avancées en matière de pratiques participatives dans plusieurs pays. Divers mécanismes sont en effet expérimentés en vue d’associer les populations et les organisations sociales à la gestion publique locale. Ces mécanismes vont de la publicité des sessions, largement consacrée par les législations nationales, aux périodes de débats et de concertation entre assemblées et populations, à travers diverses formules.

 

A la vague d’enthousiasme engendrée par la multiplication des transitions démocratiques en Afrique a succédé une période de désillusion profonde. Non seulement, la mise en place de régimes démocratiquement élus n’a pas sorti l’Afrique du marasme économique, mais le processus s’est révélé réversible. Ceci se propose de tirer le bilan de cinq décennies d'expérience démocratique à Madagasikara, qui paradoxalement reste très largement méconnue et sous-estimée. Quelle est la portée des changements intervenus dans le mode de régulation politique? Les mécanismes démocratiques ne risquent-ils pas d’être dévoyés par la montée des tensions communautaires, notamment ethniques ? La démocratie malgache est – t – elle une fausse image de celle des pays développés ou c’est une simple copie-collé d’une démocratie indépendamment de la volonté populaire ?

 

Plus largement, les principes de la représentation démocratique, au-delà de leurs aspects formels, sont-ils compatibles avec les fondements culturels et identitaires qui régissent les structures sociales à Madagascar ?

 

Rappelons à toutes fins utiles les caractères d’un système démocratique :

  • un système de représentation, avec des partis politiques et des groupes de défense d’intérêts qui soient opérationnels ;
  • un système électoral garantissant des élections libres et non entachées d’irrégularités, ainsi que le suffrage universel ;
  • un système d’équilibre reposant sur la séparation des pouvoirs, avec une branche judiciaire et une branche législative indépendantes ;
  • une société civile active, à même de contrôler les actions du gouvernement et des entreprises privées, et de proposer des modes différents de participation politique ;
  • des médias libres et indépendants ;
  • un contrôle effectif des civils sur l’armée et les autres forces de sécurité.

 

 

Une première tentative de démocratisation dans les années 70

«La démocratie c’est le gouvernement du peuple par le peuple et pour le peuple ».

Dans ce cas, si la démocratie est le pouvoir du peuple (ou gouvernement) par le peuple pour le peuple, il est nécessaire de se poser les questions suivantes : 

 

Qui est le peuple? 

Comment le peuple a-t-il créé son gouvernement?

Le peuple peut-il gouverner? 

 

À première connaissance, la démocratie s’apparente à une idéologie ou un mode de gouvernance qui symbolise le développement de l’Occident. Il ne semble pas avoir trouvé sa place à Madagascar, vu les récentes histoires politiques de la Grande Île.

 

La République démocratique de Madagasikara, dite également République démocratique malgache ouDeuxième République de Madagasikara, est lerégime politiqueen place à Madagasikara en 1975 ; et d'inspirationsocialiste, le régime a été considéré comme apparenté aux régimes de typecommuniste, et comme faisant partie du « bloc communiste » du continent africain voulant instaurer une démocratie propre à la mentalité et la réalité sociale et économique malgache.

 

LaConstitutionadoptée le21décembre1975 a mis en place le Parlement qui avait été rétabli sous la forme d'une Assemblée nationale populaire (chambre basse) et d'un Conseil suprême de la Révolution (chambre haute), et la fonction de Premier ministreréapparaît ; la République démocratique malgache est proclamée le30décembre1975.

 

Madagasikara est le premier pays africain a opté le régime démocratique suivi d’un régime socialiste axé sur le développement rationnel et sans intervention extérieure.

 

Cercle plus que vicieux

L’enchaînement est donc mécanique. Chaque régime tenté par le vertige de l’absolutisme et de la cleptomanie se verra immanquablement rappelé à l’ordre par des mouvements de rue. Certains « analystes », se trompant sûrement d’époque pour avoir gardé leur raisonnement au temps de l’âge des cavernes, se gargarisent et se glorifient de cette forme de « démocratie directe ».

Puis, toute action entraînant une réaction, les coups d’état sont stoppés par la seule méthode possible : la répression. La devise de notre république en 2002 nous dit : patrie, liberté, progrès. Mais la pratique de notre démocratie se décline hélas ainsi : mauvaise gouvernance – coup d’état – répression. Sommes-nous bien sûrs que c’est le genre de Nation dont nous voulons pour nos enfants : sentiment d’impunité des dirigeants, sentiment d’autorisation de putsch pour n’importe quel opposant impatient, permis de tuer sous prétexte de défense de la légalité ?

Qui a donc la responsabilité de briser en premier ce cercle plus que vicieux ? Comment faire en sorte que les dirigeants appliquent réellement les principes de bonne gouvernance économique et démocratique ? Comment faire en sorte que les opposants soient enfin capables de se baser sur des projets de société, et non sur des coups d’État ? Comment s’assurer que l’exercice de la politique devienne (enfin) respectable ? Comment rédiger une Constitution qui ne soit plus à géométrie variable, pour que chaque dirigeant successif ? Comment faire en sorte que les résultats des élections s’imposent à tous, ainsi que la durée des mandats ? Comment garantir que les forces de sécurité aient pour mission de protéger les biens et les personnes, et non de servir de garde prétorienne à des apprentis dictateurs ?


Une démocratie éventuelle et loin d’être appliquée

Madagasikara disposait déjà, à l’époque des royaumes malgaches, de sa propre démocratie, une démocratie acceptait par tout le monde et pour tout le monde. Le «dina», un sorte de contrat social entre le peuple et les dirigeants et qui avait régi le système politique et social du pays. Le dina encadre à la fois dirigeants et dirigés. Personne n’avait été au dessus du dina. Malheureusement, plus tard, nous avons tenté la démocratie occidentale, une démocratie image de la mondialisation. Actuellement, on est toujours sur le point de la tenter en vain. Revenir aux sources est cependant une option envisageable. Toutefois, avec l’avènement des nouvelles technologies de l’information et de la communication, la culture occidentale a métamorphosé la pensée et le comportement des Malgaches, particulièrement ceux qui vivent dans les zones urbaines

 

Pour tout le monde, sans exception, la démocratie demeure le concept tant désiré mais qui semble être hors de la portée des dirigeants malgaches et nombre des élus ne connaissent même pas ce qu’est la démocratie suivant la définition d’Abraham Lincoln.

 

La démocratie à Madagasikara est superficielle et insignifiante. On l’annonce mais on ne l’a jamais appliquée, on l’a dit dans des discours politiques et dans des discours de propagandes mais on n’a jamais expliqué son application réelle dans notre société. Force est de reconnaître qu’au niveau de l’opinion, en dépit de cet échec, il y a cette soif réelle de démocratie.

 

Certainement, elle est influencée par les discours politiques et les actualités occidentales. On se demande toutefois, combien de Malgaches connaissent le sens exact de ce mot. Pour certains, la démocratie, c’est le fait de pouvoir étaler librement sa petite marchandise sur le trottoir, le fait de tirer sa charrette à n’importe quelle heure de la circulation. Pour d’autres, c’est de pouvoir exprimer son opinion sur la place de la démocratie d’Ambohijatovo ou dans les autres places de démonstration de force dans les chefs lieux de districts et voire communes.

Par Arsène Rabarison (octobre 2014)


la suite prochainement :

 

 

La mondialisation : une vision territoriale

 

Depuis le début des années 1990, la « mondialisation » désigne une nouvelle phase dans l’intégration planétaire des phénomènes économiques, financiers, écologiques et culturels. Un examen attentif montre que ce phénomène n’est ni linéaire ni irréversible.

Partager l'article:

Lakroa en direct
  • 18 Oct. 2017 - 12:09-

    Blueline business. Blueline lance ce 18 octobre son offre dénommée Blueline business. Cette offre est destinée spécialement aux entreprises avec 3 pôles de compétence : offre de connectivité, intégration et infogérance et services hébergés.

  • 18 Oct. 2017 - 11:54-

    Récente publication. Santé : http://www.lakroa.mg/item-1197_articles_sport_18-la-commission-encourage-la-poursuite-de-la-lutte.html

  • 17 Oct. 2017 - 13:38-

    Senatera vaovao, minisitra vaovao. Araky ny fanambarana nataon’i Sekretera Jeneralin’ny Fiadidiana ny Repoblika teny Iavoloha ny antoandron’ny 17 okitobra dia : voatendry ho loholon’i Madagasikara nisolo toerana an’i Ahmad i Rivo Rakotovao. Randriarimanana Harison Edmond kosa no voatendry ho minisitra eo anivon’ny Fiadidiana ny Repoblika misahana ny fambolena sy fiompiana misolo ny toeran’i Rivo Rakotovao. Soritana fa efa nisahana io ministera io i Randriarimanana Harison Edmond. Izao fanapahana izao dia efa noraisina ny 12 okitobra fa izao vao nambara ampahibemaso.

  • 17 Oct. 2017 - 12:48-

    Bilan de la peste au 16 octobre. La situation de l’épidémie de la peste affecte actuellement 38 Districts, qui se trouvent dans 17 Régions de Madagascar. 805 cas de peste ont été notifiés, dont 595 de formes pulmonaires et 210 de formes buboniques. Le bilan fait état de 74 décès.  Parmi ces cas notifiés : 62 sont confirmés selon les résultats de l’Institut Pasteur de Madagascar (IPM) ; 367 sont probables selon le test de diagnostic rapide (TDR) ; 377 sont des cas suspects. Source : Minsanp

  • 17 Oct. 2017 - 07:12-

    Deuxième session ordinaire. Selon l’article 75 de la Constitution l'Assemblée Nationale se réunit de plein droit en deux sessions ordinaires par an. La durée de chaque session est fixée à soixante jours. La première session commence le premier mardi de mai et la seconde, consacrée principalement à l'adoption de la loi de finances, le troisième mardi d'octobre. De même pour le Sénat comme le dispose l’article 84. Cette deuxième session commence ce 17 octobre à 14 heures pour les députés et 16 heures pour les sénateurs.

  • 17 Oct. 2017 - 06:37-

    Araka ny fanarahana akaiky ataon'ny #cellule_riposte_peste ireo ZAP nahitana ny trangana pesta ka nanakatonana ireo sekoly dia misy izy ireo no efa tsy misy ahiahiana intsony. Miverina mianatra noho izay ny mpianatra eny anivon'ireto ZAP ireto manomboka ny Alarobia 18 Oktobra ho avy izao:

    DREN ANALAMANGA:
    CISCO MANJAKANDRIANA

    • ZAP RANOVAO
    • ZAP AMBOHITROLOMAHITSY

    DREN ITASY:
    CISCO ARIVONIMAMO

    • ZAP ARIVONIMAMO I
    • ZAP ARIVONIMAMO II
    • ZAP ALAKAMISY KELY
    • ZAP AMPAHIMANGA
    • ZAP AMBATOMIRAHAVY

     CISCO MIARINARIVO
    • ZAP MIARINARIVO I
    • ZAP MANAZARA

     CISCO SOAVINANDRIANA
    • ZAP MAHAVELONA

    DREN HAUTE MATSIATRA:
    CISCO LALANGINA

    • ZAP ALAKAMISY AMBOHIMAHA 

    CISCO AMBOHIMAHASOA
    •ZAP AMPITANA
    •ZAP ISAKA
    •ZAP AMBOHINAMBOARINA

    DREN AMORON'I MANIA:
    CISCO FANDRIANA
    • ZAP IMITO

    DREN VAKINANKARATRA:
    CISCO ANTSIRABE I manontolo

     

    Cellule riposte/MEN

  • 16 Oct. 2017 - 07:29-

    Situation générale de la peste le 13 octobre. La situation épidémiologique du 1er août au 13 octobre 2017 est détaillée comme suit : 610 est le nombre total de cas rapporté (cumul pour tout Madagasikara pour toute cette période et pour tout type de peste confondue).

    63 : Nombre de personnes décédées (cumul pour tout Madagasikara pour toute cette période et pour tout type de peste confondue).  Taux de létalité nationale : 10,3% (c’est le rapport du nombre de décès avec le nombre total des cas notifies). Source : Minsan.

  • 15 Oct. 2017 - 18:13-

    Atlantis Business School renforce sa présence auprès des écoles à Antananarivo. Le samedi 14 octobre Rasolofonjatovo Ny Aina, un des responsables du bureau de Atlantis Business School ou ABS offre à Antananarivo a rencontré les représentants de quelques écoles d’expression française pour présenter les avantanges et les possibilités de poursuivre les études au sein de l’ABS. ABS offre aux étudiants la possibilité d'étudier à Maurice pour obtenir un diplôme internationalement reconnu décerné par UUM (University Utara Malaysia)  prestigieuse université malaisienne. ABS est aussi accréditée auprès de he Association to Advance Collegiate School of Business des États-Unis.

  • 14 Oct. 2017 - 13:13-

    Fahatongavan’ny nofo mangatsiakan’ny Filoham-pirenena teo aloha Zafy Albert. Ny nofo mangatsiakan'ny Filoha Albert Zafy dia ho tonga eny Ivato ny 14 oktobra amin'ny 4 ora sy 10mn. Aorian'ny fanomezamboninahitra ho tontosanan’ny fanjakana, dia ho entina eny antranony eny Ivandry villa franchise ny vata mangatsiaka. Toy izao ny lalana hizorana: Ivato- Talatamaty-rond point Ankazomanga - route des hydrocarbures - Ivandry.

  • 14 Oct. 2017 - 12:21-

    Fanambaran’ny Filoham-pirenena, Hery Rajaonarimampianina, manoloana ny fahalasanan’ny Filoha Zafy Albert. Ry Vahoaka malagasy, amin’alahelo tokoa no nandrenesana ny fodiamandrin’ny Profesora ZAFY Albert tany amin’ny Nosy La Réunion. Very olomanga ny firenena satria Filoham-pirenena voafidim-bahoaka tamin’ny taona 1992 ny filoha Zafy Albert, ary niady sy nandala ny demokrasia sy ny fihavanam-pirenena. Koa amin’ny anaran’ny vahoaka Malagasy, amin’ny anaran’ny fitondram-panjakana iray manontolo, sy amin’ny anaran’ny tenanay manokana, no itondranay ny fiaraha-miory amin’ny vadiny sy ny zanaka aman-jafiny ary ny fianakaviana, mangataka ny fitahian’Andriamanitra mba hampahery azy ireo hatrany.

  • 13 Oct. 2017 - 14:04-

    Décès du Pr Zafy Albert. Le professeur Albert Zafy, ancien président de la République malgache, est décédé ce vendredi 13 octobre à l’hôpital de Saint-Pierre, selon la publication qu’on peut lire sur le site de la Présidence de la République de Madagasikara. Il a été évacué sur l'île de la Réunion ce jour 12 octobre. Le Professeur, fondateur du parti Undd et acuellement Président d’honneur, ancien Président de la république a été admis à la polyclinique d’Ilafy le 11 octobre 2017. Il est âgé de 90 ans. www.lakroa.mg présente ses condoléances à la famille. Paix à son âme.

  • 13 Oct. 2017 - 07:35-

    Situation épidémiologique à Madagascar du 1er août au 12 octobre 2017. Voici la situation épidémiologique : Au total : 561 cas dont 57 décédés. • Létalité globale est de : 10,2%. • Formes cliniques : 415 cas de Peste pulmonaire ; 144 cas de Peste bubonique ; 1 cas Peste septicémique ; 1 cas de peste non précisée. • Confirmés : 39, • Probable : 219, • Suspect : 303. Source : MSANP, Communiqué par : BNGRC.

  • 11 Oct. 2017 - 07:26-

    Lisitra fanampiny zap hanakatona sekoly, lisitra navoaka ny 10 okitobra. Miato ihany koa ny fampianarana amin'ireto toerana ireto, na ny sekoly miankina na ny tsy miankina. Misy amin'izy ireo no efa tsy nampianatra androany misy kosa ireo hikatona manomboka rahampitso 11 okitobra 2017= Dren Itasy, Cisco Soavinandriana : ZAP Antanetibe. Dren Haute Matsiatra, Cisco Vohibato : Zap Mahaditra. Dren Vakinankaratra, Cisco Antsirabe 1 : Zap Antsirabe Ampovoany, Zap Soamalaza Mahatsinjo, Zap Antsenakely Andraikiba, Zap Mahazoarivo Avarabohitra.

  • 10 Oct. 2017 - 13:59-

    Récentes parutions. Culture : http://www.lakroa.mg/item-1190_articles_culture_18-pesita-sy-fantsy.html. Social: http://www.lakroa.mg/item-1189_articles_societe_18-signature-daune-convention-entre-la-cnaps-et-la-flm.html

  • 10 Oct. 2017 - 13:32-

    Communiqé du Sefafi. Le Sefafi vient de publier un nouveau communiqué intitulé : “Intérêt légitime et droit à être informé”. Épidémie de peste, révision de la constitution, accueil de réfugiés syriens… Autant d’actualités polémiques qui ont soulevé un tollé, suscité l’incompréhension et l’indignation, semé le désarroi voire même la panique au sein de l’opinion et qui, dans certains cas, ont fini par indisposer le pouvoir ! L’État aurait pu éviter la psychose en tenant le public informé et en prenant les devants par des mesures d’urgence appropriées pour limiter la propagation de la maladie.

  • 10 Oct. 2017 - 07:23-

    Lisitra fanampiny. Ankoatra ireo ZAP sy CISCO voalaza eto ambany dia mihato ihany koa ny fampianarana eny anivon'ireto ZAP sy CISCO ireto mandritra ity herinandro ity:

    DREN ANALAMANGA CISCO ANJOZOROBE: ZAP ANJOZOROBE I

    DREN ITASY, CISCO ARIVONIMAMO:

    - ZAP ALAKAMISY KELY

    - ZAP AMPAHIMANGA

    - ZAP AMBATOMIRAHAVAVY

    DREN HAUTE MATSIATRA CISCO FIANARANTSOA MANONTOLO

    DREN ANALANJIROFOCISCO FENERIVE EST MANONTOLO

    DREN AMORON'I MANIA CISCO FANDRIANA: ZAP IMITO

    (Cellule riposte/MEN)

  • 07 Oct. 2017 - 08:28-

    Cisco sy zap tsy mianatra. Manoloana ny fitrangan’ny aretina pesita dia nandray fepetra samihafa ny Ministeran’ny Fanabeazam-pirenena. Voalohany, misy ny  Fanadiovana faobe ny sekoly rehetra ao amin’ilay ZAP na CISCO misy ny marary ;  Fandrarahana fanafody ireo sekoly rehetra ao anatin’ny ZAP na ny CISCO ;  Fanakatonana ny sekoly ao anatin’ny 3 andro aorian’ny fandrarahana fanafody. Faharoa, misy ny fepetra ho raisina amin’ny herinandron’ny faha 9 oktobra ka hatao “Semaine d’observation” ny herinandron’ny miandoha ny 9 okitobra. Ka jereo anatin’ity rohy ity ny Cisco sy zap tsy mianatra mandritra io herinandro io : http://www.lakroa.mg/item-1183_articles_education_18-fepetra-noraisina-ho-fisorohana.html

  • 05 Oct. 2017 - 08:41-

    Premium class Soatrans. La coopérative Soatrans vient de lancer une nouvelle offre dénommée Premium class. Le lancement de cette offre a été effectué ce 3 octobre 2017. Avec cette offre les passagers sont sûrs de partir à l’heure indiquée quelle que soit le nombre de clients ayant réservés. Les voyageurs bénéficient de l’internet avec le Wi-Fi intégré à bord. Chaque voiture est dotée de gps cela permet de contrôler la vitesse employée et de suivre la voiture en temps réel. Les départs se font toutes les deux heures (6h, 8h, 10h le matin et 14h, 16h et 18h l’après-midi).

  • 05 Oct. 2017 - 07:42-

    Lahatsoratra farany. Santé : http://www.lakroa.mg/item-1180_articles_sport_18-pesita-misy-mpizesita-mahay.html

  • 03 Oct. 2017 - 06:58-

    Sekoly mikatona ho an’ny Cisco 6. Tahaka izao ny fanambarana navoakan’i Paul Rabary, minisitry ny fanabeazam-pirenena : « Miato ny fampianarana amin'ireto toerana voalaza ireto amin'ity herinandro ity ho fanohizana ny fanadiovana ny sekoly (miankina sy tsy miankina): Antananarivo Renivohitra, Antananarivo Avaradrano, Antananarivo Atsimondrano, Ambohidratrimo, Toamasina I, Toamasina II.

    Amin'ny alatsinainy izany ny ankizy vao miverina mamonjy ny toeram-pianarany any amin'ireo toerana ireo ! »

Du même auteur

monde
politique

Dans la même rubrique

politique
politique
Publicité