logo
Lakroan'i Madagasikara
Histoire

La Première guerre mondiale et la position du Saint-Siège dans les conflits

P. Bernard Ardura © Innovative Media Inc. il y a 3 années

« Si l’histoire est maîtresse de vie, l’Europe a les moyens de comprendre que la paix et la coexistence pacifique dans la solidarité sont les seules voies possibles pour construire son avenir », explique le P. Bernard Ardura, O. Praem., président du Comité Pontifical des Sciences Historiques, qui vient de présenter au Vatican un colloque sur les initiatives les initiatives de paix du Saint-Siège à l’occasion de la Première guerre mondiale.

La Première guerre mondiale et la position du Saint-Siège dans les conflits
Le colloque aura lieu les 15 et 16 octobre à Rome sur le thème : "Les catholiques et le Saint-Siège pendant la Première guerre mondiale". L’accès est libre (Aula San Pio X, via della Conciliazione, et l’Académie de Hongrie, via Giulia 1).

Le P. Ardura explique les enjeux aux lecteurs de Zenit, notamment « la position du Saint-Siège dans les conflits ».

Zenit -  Pourquoi ce colloque ?

P. Bernard Ardura - Le Comité Pontifical des Sciences Historiques, fondé par Pie XII en 1954, voici soixante ans, pour permettre au Saint-Siège d’être présent dans les organisations internationales chargées d’étudier les questions historiques, organise ce Colloque International, en coopération ace l’Académie de Hongrie à Rome et la Commission Internationale d’Études du Christianisme.

L’ouverture du colloque aura lieu mercredi 15 octobre à 16h00 en présence du Cardinal Pietro Parolin, secrétaire d’État, et se poursuivra le 16 octobre dans l’Aula San Pio X, Via della Conciliazione 5, avec entrée Via dell’Ospedale. La dernière journée, vendredi 17, se déroulera au siège de l’Académie de Hongrie à Rome, via Giulia 1.

Après un siècle de recherches, d’études et de publications sur la Première guerre mondiale, il est utile que le Saint-Siège invite les meilleurs spécialistes de ce conflit pour revisiter, en quelque sorte, l’historiographie construite autour de l’événement, pour en faire une relecture, avec le bénéfice d’un plus grand recul et surtout pour essayer de mieux comprendre les différents facteurs ayant abouti à ce que le Pape Benoît XV a qualifié , en son temps, de « massacre inutile ». L’historien n’est pas un juge, c’est un chercheur qui tente de comprendre en étayant les faits établis de preuves documentaires.

Quelles sont les grandes lignes du programme?

À côté des historiens représentant les pays belligérants, qui nous feront comprendre comment le conflit fut vécu par leurs concitoyens et comment furent accueillies ou non les initiatives de paix du Saint-Siège, nous tenterons de mieux comprendre les dynamiques de plusieurs secteurs de la société en guerre.

De notre point de vue, il est important d’analyser les initiatives de saint Pie X au début de la guerre et de Benoît XV en 1917, ainsi que les réactions des catholiques et des autres croyants face à ces tentatives pour conjurer, puis limiter le conflit.

Nous étudierons le comportement des aumôniers militaires qui partagèrent la vie et les épreuves des hommes dans les tranchées, ainsi que l’œuvre d’assistance assurée par des religieux et religieuses pour servir la Patrie et l’œuvre accomplie par l’Ordre de Malte et la Croix Rouge.

Souvent oubliées par les études sur la Première guerre mondiale, les femmes restées seules dans les campagnes et dans les villes où étaient concentrées les industries d’armement, ont assuré un travail qui a profondément modifié leur rôle dans la société.

Cette guerre est qualifiée de « mondiale » : à travers les colonies, les populations de tous les continents furent concernées, mais la guerre a aussi eu des conséquences sur les missions animées par des religieux qui rentrèrent dans leurs pays respectifs, laissant seuls les missionnaires plus âgés et les religieuses. Ensuite, le traité de paix provoqua une redistribution de la carte des colonies et donc du personnel missionnaire.

Plusieurs interventions seront réservées à des historiens qui ont étudié des États à majorité protestante et orthodoxe.

Nous souhaitons également faire mieux comprendre l’essence de la position du Saint-Siège dans les conflits, surtout lorsque les combattants sont chrétiens, voire catholiques. Nous voulons expliquer que le Saint-Siège ne revendique pas tant une certaine « neutralité », mais plutôt une réelle « impartialité », en manifestant son intérêt pour la paix et en offrant sa contribution pour créer les conditions d’une vie digne, pacifique et solidaire.

Benoît XV qui n'a pas réussi à freiner les belligérants, mais la diplomatie vaticane s’est engagée pour la paix pendant tout le XXe s., sans se laisser décourager par les échecs apparents…

La diplomatie vaticane s’est employée, tout au long du XXe s. et à promouvoir la paix, malgré de nombreux échecs. Que l’on pense aux tentatives infructueuses de Pie X à l’aube de la Première guerre mondiale, de Benoît XV en 1917, de Pie XI et de Pie XII avant et pendant la Deuxième guerre mondiale, de Jean-Paul II pour conjurer la guerre en Irak...

Une seule fois, un pape du XXe siècle a été écouté : Jean XXIII dans la crise des missiles de Cuba, lorsqu’il a suggéré à Kennedy et Krouchtchev de retirer simultanément leurs navires de guerre en position de combat autour de Cuba. Les deux chefs d’État ont écouté le pape et nous ont évité la troisième guerre mondiale, la première de l’ère atomique.

Malgré les insuccès, la politique vaticane ne s’est jamais résignée et poursuit inlassablement la recherche de la paix, car rappelait Paul VI devant l’assemblée générale des Nations Unies, l’Église catholique est porteuse, depuis deux millénaires, d’un message de paix, et le pape n’est-il pas le représentant par excellence, du Prince de la Paix, qui a dit : « Bienheureux les artisans de paix » ?

Quel message ce colloque veut-il adresser à l'Europe qui célèbre tant le centenaire de cette première guerre mondiale? Et pour le monde qui semble engagé dans une "troisième guerre mondiale" par soubresauts tragiques?

A compter de la guerre franco-prussienne de 1870, l’Europe a connu jusqu’en 1945 une suite de conflits dramatiques au cours desquels l’homme a malheureusement manifesté la partie la plus sordide de sa nature, comme en témoignent les « massacres inutiles » qui ont jalonné la première moitié du XXe s. Cette succession de violences, de punition et d’humiliation du vaincu, qui ont engendré un violent esprit de revanche, démontrent l’inefficacité de la guerre pour résoudre les problèmes. Avec elle tout peut être perdu, selon les mots de Pie XII, tandis qu’avec la paix tout peut être gagné.

L’Europe, grâce à des chrétiens engagés en politique, comme Robert Schuman, Konrad Adenauer et Alcide De Gasperi, connaît actuellement la période de paix la plus longue de toute son histoire. Nous avons maintenant le Conseil de l’Europe, l’Union Européenne, l’Espace Schengen, et tant d’autres organismes au niveau européen, au point qu’une guerre interne à l’Europe nous apparaît comme impossible et que ce qui se passe actuellement en Ukraine nous semble être un cruel anachronisme. Si l’histoire est maîtresse de vie, l’Europe a les moyens de comprendre que la paix et la coexistence pacifique dans la solidarité sont les seules voies possibles pour construire son avenir.

Le monde est parsemé d’une trentaine de foyers de guerre dont les médias parlent plus ou moins, qui devraient maintenir éveillée notre conscience et soutenir notre action en faveur de la paix, car si la paix se conquiert difficilement, la guerre peut s’étendre avec la facilité d’une tache d’huile. Pour cette raison, il est important pour les familles d’être des foyers de paix et de sérénité où l’on fait l’apprentissage des valeurs issues de l’Évangile et notamment de la solidarité. La paix se construit à partir des personnes et des familles.

Avez-vous d'autres projets, des partenariats ?

Au cours de l’année 2015, le Comité Pontifical des Sciences Historiques organisera en collaboration avec l’Université Pontificale du Latran, deux colloques pour commémorer deux importants conciles œcuméniques : Latran IV célébré en 1215 et Vatican II qui s’est conclu en 1965.

Nous prévoyons pour les années à venir un autre colloque pour commémorer la réforme de Luther en 2017 et pour approfondir les conséquences de la Première guerre mondiale en 2018.

Sur le plan des publications, nous publierons en 2015 un volume consacré à l’empereur Constantin, un autre à l’héritage religieux et culturel des saints Cyrille et Méthode, apôtres des Slaves, et un troisième volume consacré à saint Pie X et aux réformes qu’il réalisa entre 1903 et 1914.

Partager l'article:

Lakroa en direct
  • 18 Oct. 2017 - 12:09-

    Blueline business. Blueline lance ce 18 octobre son offre dénommée Blueline business. Cette offre est destinée spécialement aux entreprises avec 3 pôles de compétence : offre de connectivité, intégration et infogérance et services hébergés.

  • 18 Oct. 2017 - 11:54-

    Récente publication. Santé : Message de la Commmission Episcopale de la Santé http://www.lakroa.mg/item-1197_articles_sport_18-la-commission-encourage-la-poursuite-de-la-lutte.html

  • 17 Oct. 2017 - 13:38-

    Senatera vaovao, minisitra vaovao. Araky ny fanambarana nataon’i Sekretera Jeneralin’ny Fiadidiana ny Repoblika teny Iavoloha ny antoandron’ny 17 okitobra dia : voatendry ho loholon’i Madagasikara nisolo toerana an’i Ahmad i Rivo Rakotovao. Randriarimanana Harison Edmond kosa no voatendry ho minisitra eo anivon’ny Fiadidiana ny Repoblika misahana ny fambolena sy fiompiana misolo ny toeran’i Rivo Rakotovao. Soritana fa efa nisahana io ministera io i Randriarimanana Harison Edmond. Izao fanapahana izao dia efa noraisina ny 12 okitobra fa izao vao nambara ampahibemaso.

  • 17 Oct. 2017 - 12:48-

    Bilan de la peste au 16 octobre. La situation de l’épidémie de la peste affecte actuellement 38 Districts, qui se trouvent dans 17 Régions de Madagascar. 805 cas de peste ont été notifiés, dont 595 de formes pulmonaires et 210 de formes buboniques. Le bilan fait état de 74 décès.  Parmi ces cas notifiés : 62 sont confirmés selon les résultats de l’Institut Pasteur de Madagascar (IPM) ; 367 sont probables selon le test de diagnostic rapide (TDR) ; 377 sont des cas suspects. Source : Minsanp

  • 17 Oct. 2017 - 07:12-

    Deuxième session ordinaire. Selon l’article 75 de la Constitution l'Assemblée Nationale se réunit de plein droit en deux sessions ordinaires par an. La durée de chaque session est fixée à soixante jours. La première session commence le premier mardi de mai et la seconde, consacrée principalement à l'adoption de la loi de finances, le troisième mardi d'octobre. De même pour le Sénat comme le dispose l’article 84. Cette deuxième session commence ce 17 octobre à 14 heures pour les députés et 16 heures pour les sénateurs.

  • 17 Oct. 2017 - 06:37-

    Araka ny fanarahana akaiky ataon'ny #cellule_riposte_peste ireo ZAP nahitana ny trangana pesta ka nanakatonana ireo sekoly dia misy izy ireo no efa tsy misy ahiahiana intsony. Miverina mianatra noho izay ny mpianatra eny anivon'ireto ZAP ireto manomboka ny Alarobia 18 Oktobra ho avy izao:

    DREN ANALAMANGA:
    CISCO MANJAKANDRIANA

    • ZAP RANOVAO
    • ZAP AMBOHITROLOMAHITSY

    DREN ITASY:
    CISCO ARIVONIMAMO

    • ZAP ARIVONIMAMO I
    • ZAP ARIVONIMAMO II
    • ZAP ALAKAMISY KELY
    • ZAP AMPAHIMANGA
    • ZAP AMBATOMIRAHAVY

     CISCO MIARINARIVO
    • ZAP MIARINARIVO I
    • ZAP MANAZARA

     CISCO SOAVINANDRIANA
    • ZAP MAHAVELONA

    DREN HAUTE MATSIATRA:
    CISCO LALANGINA

    • ZAP ALAKAMISY AMBOHIMAHA 

    CISCO AMBOHIMAHASOA
    •ZAP AMPITANA
    •ZAP ISAKA
    •ZAP AMBOHINAMBOARINA

    DREN AMORON'I MANIA:
    CISCO FANDRIANA
    • ZAP IMITO

    DREN VAKINANKARATRA:
    CISCO ANTSIRABE I manontolo

     

    Cellule riposte/MEN

  • 16 Oct. 2017 - 07:29-

    Situation générale de la peste le 13 octobre. La situation épidémiologique du 1er août au 13 octobre 2017 est détaillée comme suit : 610 est le nombre total de cas rapporté (cumul pour tout Madagasikara pour toute cette période et pour tout type de peste confondue).

    63 : Nombre de personnes décédées (cumul pour tout Madagasikara pour toute cette période et pour tout type de peste confondue).  Taux de létalité nationale : 10,3% (c’est le rapport du nombre de décès avec le nombre total des cas notifies). Source : Minsan.

  • 15 Oct. 2017 - 18:13-

    Atlantis Business School renforce sa présence auprès des écoles à Antananarivo. Le samedi 14 octobre Rasolofonjatovo Ny Aina, un des responsables du bureau de Atlantis Business School ou ABS offre à Antananarivo a rencontré les représentants de quelques écoles d’expression française pour présenter les avantanges et les possibilités de poursuivre les études au sein de l’ABS. ABS offre aux étudiants la possibilité d'étudier à Maurice pour obtenir un diplôme internationalement reconnu décerné par UUM (University Utara Malaysia)  prestigieuse université malaisienne. ABS est aussi accréditée auprès de he Association to Advance Collegiate School of Business des États-Unis.

  • 14 Oct. 2017 - 13:13-

    Fahatongavan’ny nofo mangatsiakan’ny Filoham-pirenena teo aloha Zafy Albert. Ny nofo mangatsiakan'ny Filoha Albert Zafy dia ho tonga eny Ivato ny 14 oktobra amin'ny 4 ora sy 10mn. Aorian'ny fanomezamboninahitra ho tontosanan’ny fanjakana, dia ho entina eny antranony eny Ivandry villa franchise ny vata mangatsiaka. Toy izao ny lalana hizorana: Ivato- Talatamaty-rond point Ankazomanga - route des hydrocarbures - Ivandry.

  • 14 Oct. 2017 - 12:21-

    Fanambaran’ny Filoham-pirenena, Hery Rajaonarimampianina, manoloana ny fahalasanan’ny Filoha Zafy Albert. Ry Vahoaka malagasy, amin’alahelo tokoa no nandrenesana ny fodiamandrin’ny Profesora ZAFY Albert tany amin’ny Nosy La Réunion. Very olomanga ny firenena satria Filoham-pirenena voafidim-bahoaka tamin’ny taona 1992 ny filoha Zafy Albert, ary niady sy nandala ny demokrasia sy ny fihavanam-pirenena. Koa amin’ny anaran’ny vahoaka Malagasy, amin’ny anaran’ny fitondram-panjakana iray manontolo, sy amin’ny anaran’ny tenanay manokana, no itondranay ny fiaraha-miory amin’ny vadiny sy ny zanaka aman-jafiny ary ny fianakaviana, mangataka ny fitahian’Andriamanitra mba hampahery azy ireo hatrany.

  • 13 Oct. 2017 - 14:04-

    Décès du Pr Zafy Albert. Le professeur Albert Zafy, ancien président de la République malgache, est décédé ce vendredi 13 octobre à l’hôpital de Saint-Pierre, selon la publication qu’on peut lire sur le site de la Présidence de la République de Madagasikara. Il a été évacué sur l'île de la Réunion ce jour 12 octobre. Le Professeur, fondateur du parti Undd et acuellement Président d’honneur, ancien Président de la république a été admis à la polyclinique d’Ilafy le 11 octobre 2017. Il est âgé de 90 ans. www.lakroa.mg présente ses condoléances à la famille. Paix à son âme.

  • 13 Oct. 2017 - 07:35-

    Situation épidémiologique à Madagascar du 1er août au 12 octobre 2017. Voici la situation épidémiologique : Au total : 561 cas dont 57 décédés. • Létalité globale est de : 10,2%. • Formes cliniques : 415 cas de Peste pulmonaire ; 144 cas de Peste bubonique ; 1 cas Peste septicémique ; 1 cas de peste non précisée. • Confirmés : 39, • Probable : 219, • Suspect : 303. Source : MSANP, Communiqué par : BNGRC.

  • 11 Oct. 2017 - 07:26-

    Lisitra fanampiny zap hanakatona sekoly, lisitra navoaka ny 10 okitobra. Miato ihany koa ny fampianarana amin'ireto toerana ireto, na ny sekoly miankina na ny tsy miankina. Misy amin'izy ireo no efa tsy nampianatra androany misy kosa ireo hikatona manomboka rahampitso 11 okitobra 2017= Dren Itasy, Cisco Soavinandriana : ZAP Antanetibe. Dren Haute Matsiatra, Cisco Vohibato : Zap Mahaditra. Dren Vakinankaratra, Cisco Antsirabe 1 : Zap Antsirabe Ampovoany, Zap Soamalaza Mahatsinjo, Zap Antsenakely Andraikiba, Zap Mahazoarivo Avarabohitra.

  • 10 Oct. 2017 - 13:59-

    Récentes parutions. Culture : http://www.lakroa.mg/item-1190_articles_culture_18-pesita-sy-fantsy.html. Social: http://www.lakroa.mg/item-1189_articles_societe_18-signature-daune-convention-entre-la-cnaps-et-la-flm.html

  • 10 Oct. 2017 - 13:32-

    Communiqé du Sefafi. Le Sefafi vient de publier un nouveau communiqué intitulé : “Intérêt légitime et droit à être informé”. Épidémie de peste, révision de la constitution, accueil de réfugiés syriens… Autant d’actualités polémiques qui ont soulevé un tollé, suscité l’incompréhension et l’indignation, semé le désarroi voire même la panique au sein de l’opinion et qui, dans certains cas, ont fini par indisposer le pouvoir ! L’État aurait pu éviter la psychose en tenant le public informé et en prenant les devants par des mesures d’urgence appropriées pour limiter la propagation de la maladie.

  • 10 Oct. 2017 - 07:23-

    Lisitra fanampiny. Ankoatra ireo ZAP sy CISCO voalaza eto ambany dia mihato ihany koa ny fampianarana eny anivon'ireto ZAP sy CISCO ireto mandritra ity herinandro ity:

    DREN ANALAMANGA CISCO ANJOZOROBE: ZAP ANJOZOROBE I

    DREN ITASY, CISCO ARIVONIMAMO:

    - ZAP ALAKAMISY KELY

    - ZAP AMPAHIMANGA

    - ZAP AMBATOMIRAHAVAVY

    DREN HAUTE MATSIATRA CISCO FIANARANTSOA MANONTOLO

    DREN ANALANJIROFOCISCO FENERIVE EST MANONTOLO

    DREN AMORON'I MANIA CISCO FANDRIANA: ZAP IMITO

    (Cellule riposte/MEN)

  • 07 Oct. 2017 - 08:28-

    Cisco sy zap tsy mianatra. Manoloana ny fitrangan’ny aretina pesita dia nandray fepetra samihafa ny Ministeran’ny Fanabeazam-pirenena. Voalohany, misy ny  Fanadiovana faobe ny sekoly rehetra ao amin’ilay ZAP na CISCO misy ny marary ;  Fandrarahana fanafody ireo sekoly rehetra ao anatin’ny ZAP na ny CISCO ;  Fanakatonana ny sekoly ao anatin’ny 3 andro aorian’ny fandrarahana fanafody. Faharoa, misy ny fepetra ho raisina amin’ny herinandron’ny faha 9 oktobra ka hatao “Semaine d’observation” ny herinandron’ny miandoha ny 9 okitobra. Ka jereo anatin’ity rohy ity ny Cisco sy zap tsy mianatra mandritra io herinandro io : http://www.lakroa.mg/item-1183_articles_education_18-fepetra-noraisina-ho-fisorohana.html

  • 05 Oct. 2017 - 08:41-

    Premium class Soatrans. La coopérative Soatrans vient de lancer une nouvelle offre dénommée Premium class. Le lancement de cette offre a été effectué ce 3 octobre 2017. Avec cette offre les passagers sont sûrs de partir à l’heure indiquée quelle que soit le nombre de clients ayant réservés. Les voyageurs bénéficient de l’internet avec le Wi-Fi intégré à bord. Chaque voiture est dotée de gps cela permet de contrôler la vitesse employée et de suivre la voiture en temps réel. Les départs se font toutes les deux heures (6h, 8h, 10h le matin et 14h, 16h et 18h l’après-midi).

  • 05 Oct. 2017 - 07:42-

    Lahatsoratra farany. Santé : http://www.lakroa.mg/item-1180_articles_sport_18-pesita-misy-mpizesita-mahay.html

  • 03 Oct. 2017 - 06:58-

    Sekoly mikatona ho an’ny Cisco 6. Tahaka izao ny fanambarana navoakan’i Paul Rabary, minisitry ny fanabeazam-pirenena : « Miato ny fampianarana amin'ireto toerana voalaza ireto amin'ity herinandro ity ho fanohizana ny fanadiovana ny sekoly (miankina sy tsy miankina): Antananarivo Renivohitra, Antananarivo Avaradrano, Antananarivo Atsimondrano, Ambohidratrimo, Toamasina I, Toamasina II.

    Amin'ny alatsinainy izany ny ankizy vao miverina mamonjy ny toeram-pianarany any amin'ireo toerana ireo ! »

Du même auteur

monde
politique

Dans la même rubrique

dossier
dossier
Publicité