logo
Lakroan'i Madagasikara
Histoire

La Première guerre mondiale et la position du Saint-Siège dans les conflits

P. Bernard Ardura © Innovative Media Inc. il y a 5 années

« Si l’histoire est maîtresse de vie, l’Europe a les moyens de comprendre que la paix et la coexistence pacifique dans la solidarité sont les seules voies possibles pour construire son avenir », explique le P. Bernard Ardura, O. Praem., président du Comité Pontifical des Sciences Historiques, qui vient de présenter au Vatican un colloque sur les initiatives les initiatives de paix du Saint-Siège à l’occasion de la Première guerre mondiale.

La Première guerre mondiale et la position du Saint-Siège dans les conflits
Le colloque aura lieu les 15 et 16 octobre à Rome sur le thème : "Les catholiques et le Saint-Siège pendant la Première guerre mondiale". L’accès est libre (Aula San Pio X, via della Conciliazione, et l’Académie de Hongrie, via Giulia 1).

Le P. Ardura explique les enjeux aux lecteurs de Zenit, notamment « la position du Saint-Siège dans les conflits ».

Zenit -  Pourquoi ce colloque ?

P. Bernard Ardura - Le Comité Pontifical des Sciences Historiques, fondé par Pie XII en 1954, voici soixante ans, pour permettre au Saint-Siège d’être présent dans les organisations internationales chargées d’étudier les questions historiques, organise ce Colloque International, en coopération ace l’Académie de Hongrie à Rome et la Commission Internationale d’Études du Christianisme.

L’ouverture du colloque aura lieu mercredi 15 octobre à 16h00 en présence du Cardinal Pietro Parolin, secrétaire d’État, et se poursuivra le 16 octobre dans l’Aula San Pio X, Via della Conciliazione 5, avec entrée Via dell’Ospedale. La dernière journée, vendredi 17, se déroulera au siège de l’Académie de Hongrie à Rome, via Giulia 1.

Après un siècle de recherches, d’études et de publications sur la Première guerre mondiale, il est utile que le Saint-Siège invite les meilleurs spécialistes de ce conflit pour revisiter, en quelque sorte, l’historiographie construite autour de l’événement, pour en faire une relecture, avec le bénéfice d’un plus grand recul et surtout pour essayer de mieux comprendre les différents facteurs ayant abouti à ce que le Pape Benoît XV a qualifié , en son temps, de « massacre inutile ». L’historien n’est pas un juge, c’est un chercheur qui tente de comprendre en étayant les faits établis de preuves documentaires.

Quelles sont les grandes lignes du programme?

À côté des historiens représentant les pays belligérants, qui nous feront comprendre comment le conflit fut vécu par leurs concitoyens et comment furent accueillies ou non les initiatives de paix du Saint-Siège, nous tenterons de mieux comprendre les dynamiques de plusieurs secteurs de la société en guerre.

De notre point de vue, il est important d’analyser les initiatives de saint Pie X au début de la guerre et de Benoît XV en 1917, ainsi que les réactions des catholiques et des autres croyants face à ces tentatives pour conjurer, puis limiter le conflit.

Nous étudierons le comportement des aumôniers militaires qui partagèrent la vie et les épreuves des hommes dans les tranchées, ainsi que l’œuvre d’assistance assurée par des religieux et religieuses pour servir la Patrie et l’œuvre accomplie par l’Ordre de Malte et la Croix Rouge.

Souvent oubliées par les études sur la Première guerre mondiale, les femmes restées seules dans les campagnes et dans les villes où étaient concentrées les industries d’armement, ont assuré un travail qui a profondément modifié leur rôle dans la société.

Cette guerre est qualifiée de « mondiale » : à travers les colonies, les populations de tous les continents furent concernées, mais la guerre a aussi eu des conséquences sur les missions animées par des religieux qui rentrèrent dans leurs pays respectifs, laissant seuls les missionnaires plus âgés et les religieuses. Ensuite, le traité de paix provoqua une redistribution de la carte des colonies et donc du personnel missionnaire.

Plusieurs interventions seront réservées à des historiens qui ont étudié des États à majorité protestante et orthodoxe.

Nous souhaitons également faire mieux comprendre l’essence de la position du Saint-Siège dans les conflits, surtout lorsque les combattants sont chrétiens, voire catholiques. Nous voulons expliquer que le Saint-Siège ne revendique pas tant une certaine « neutralité », mais plutôt une réelle « impartialité », en manifestant son intérêt pour la paix et en offrant sa contribution pour créer les conditions d’une vie digne, pacifique et solidaire.

Benoît XV qui n'a pas réussi à freiner les belligérants, mais la diplomatie vaticane s’est engagée pour la paix pendant tout le XXe s., sans se laisser décourager par les échecs apparents…

La diplomatie vaticane s’est employée, tout au long du XXe s. et à promouvoir la paix, malgré de nombreux échecs. Que l’on pense aux tentatives infructueuses de Pie X à l’aube de la Première guerre mondiale, de Benoît XV en 1917, de Pie XI et de Pie XII avant et pendant la Deuxième guerre mondiale, de Jean-Paul II pour conjurer la guerre en Irak...

Une seule fois, un pape du XXe siècle a été écouté : Jean XXIII dans la crise des missiles de Cuba, lorsqu’il a suggéré à Kennedy et Krouchtchev de retirer simultanément leurs navires de guerre en position de combat autour de Cuba. Les deux chefs d’État ont écouté le pape et nous ont évité la troisième guerre mondiale, la première de l’ère atomique.

Malgré les insuccès, la politique vaticane ne s’est jamais résignée et poursuit inlassablement la recherche de la paix, car rappelait Paul VI devant l’assemblée générale des Nations Unies, l’Église catholique est porteuse, depuis deux millénaires, d’un message de paix, et le pape n’est-il pas le représentant par excellence, du Prince de la Paix, qui a dit : « Bienheureux les artisans de paix » ?

Quel message ce colloque veut-il adresser à l'Europe qui célèbre tant le centenaire de cette première guerre mondiale? Et pour le monde qui semble engagé dans une "troisième guerre mondiale" par soubresauts tragiques?

A compter de la guerre franco-prussienne de 1870, l’Europe a connu jusqu’en 1945 une suite de conflits dramatiques au cours desquels l’homme a malheureusement manifesté la partie la plus sordide de sa nature, comme en témoignent les « massacres inutiles » qui ont jalonné la première moitié du XXe s. Cette succession de violences, de punition et d’humiliation du vaincu, qui ont engendré un violent esprit de revanche, démontrent l’inefficacité de la guerre pour résoudre les problèmes. Avec elle tout peut être perdu, selon les mots de Pie XII, tandis qu’avec la paix tout peut être gagné.

L’Europe, grâce à des chrétiens engagés en politique, comme Robert Schuman, Konrad Adenauer et Alcide De Gasperi, connaît actuellement la période de paix la plus longue de toute son histoire. Nous avons maintenant le Conseil de l’Europe, l’Union Européenne, l’Espace Schengen, et tant d’autres organismes au niveau européen, au point qu’une guerre interne à l’Europe nous apparaît comme impossible et que ce qui se passe actuellement en Ukraine nous semble être un cruel anachronisme. Si l’histoire est maîtresse de vie, l’Europe a les moyens de comprendre que la paix et la coexistence pacifique dans la solidarité sont les seules voies possibles pour construire son avenir.

Le monde est parsemé d’une trentaine de foyers de guerre dont les médias parlent plus ou moins, qui devraient maintenir éveillée notre conscience et soutenir notre action en faveur de la paix, car si la paix se conquiert difficilement, la guerre peut s’étendre avec la facilité d’une tache d’huile. Pour cette raison, il est important pour les familles d’être des foyers de paix et de sérénité où l’on fait l’apprentissage des valeurs issues de l’Évangile et notamment de la solidarité. La paix se construit à partir des personnes et des familles.

Avez-vous d'autres projets, des partenariats ?

Au cours de l’année 2015, le Comité Pontifical des Sciences Historiques organisera en collaboration avec l’Université Pontificale du Latran, deux colloques pour commémorer deux importants conciles œcuméniques : Latran IV célébré en 1215 et Vatican II qui s’est conclu en 1965.

Nous prévoyons pour les années à venir un autre colloque pour commémorer la réforme de Luther en 2017 et pour approfondir les conséquences de la Première guerre mondiale en 2018.

Sur le plan des publications, nous publierons en 2015 un volume consacré à l’empereur Constantin, un autre à l’héritage religieux et culturel des saints Cyrille et Méthode, apôtres des Slaves, et un troisième volume consacré à saint Pie X et aux réformes qu’il réalisa entre 1903 et 1914.

Partager l'article:

Lakroa en direct
  • 23 Jul. 2019 - 14:50-

    Fanomezan-drà. Nanome rà maimaimpoana teny amin’ny HJRA Ampefiloha ireo polisy vaovao miisa 1098 tao amin’ny andiany “FENITRA”. Nitarika azy ireo ny minisitry ny filaminam-bahoaka, RAFANOMEZANTSOA Roger ary nanambara fa : “fanampiana sy ho vonjy aina ho an’ireo mpiray tanindrazana no nanaovana izao adidy izao satria izay manome rà dia mamonjy aina”.

  • 23 Jul. 2019 - 10:45-

    Eglise Catholique en Allemagne. D’après les dernières statistiques, 200 000 catholiques allemands ont quitté l’Église en 2018, contre 167 500 en 2017. Avec plus de 23 millions de membres, l’Église Catholique en Allemagne rassemble toujours 27 % de la population du pays soit plus d’un quart des allemands.

  • 22 Jul. 2019 - 14:37-

    Situation comique en foot au JIOI 2019. Pour la deuxième place du groupe A de ces JIOI 2019, dans le tournoi de football, un tirage au sort entre Madagascar et les Seychelles sera effectué, ce lundi soir, à 20h. Cela, pour savoir qui accédera à la demi-finale contre la Réunion et se jouera mercredi 24 juillet à 14h30. Ayant terminé avec un seul point à leur compteur tous les deux, les formations malgaches et seychelloises seront départagées par tirage au sort. Maurice est assurée de passer avec le nombre de but marqué (2).

  • 20 Jul. 2019 - 10:19-

    Ntsay Christian remplace Christian Ntsay. “Conformément aux dispositions de l’article 54 de la Constitution, est nommé Premier Ministre, Chef du Gouvernement : Monsieur NTSAY Christian” tel est le premier article du décret N°2019-1407, portant nomination du Premier Ministre, publié par la présidence de la République ce 19 juillet 2019. Le choix du premier ministre a été effectué sur la base des noms présentés par les députés majoritaires de l’IRD. Selon la "rumeur" Les trois noms présentés sont : Fienena Richarn Haja Resampa et Ntsay Christian. Il est donc reconduit (pour la deuxième fois) par le président Andry Rajoelina.

  • 19 Jul. 2019 - 08:45-

    JIOI 2019. Dans le cadre des Jeux des Îles, les Barea affrontent en premier les Seychelles. Le match se déroulera au stade Auguste Vollaire le 20 juillet à 14h15. Madagascar n’a pas perdu, lors des deux dernières rencontres entre les deux sélections, avec une victoire (0-1) le 11 juin 2016 et un match nul (1-1) le 29 mai 2018.

  • 18 Jul. 2019 - 14:15-

    USA. Le cardinal DiNardo interpelle Donald Trump sur les droits des migrants. «Il est contraire aux valeurs américaines et chrétiennes de chercher à empêcher aux personnes d’émigrer ici quand elles fuient pour sauver leurs vies et pour trouver une sécurité pour leurs familles», déclare le cardinal DiNardo.

  • 18 Jul. 2019 - 11:27-

    Birao maharitra AN. Vita ny fifidianana ny mpikambana ireo mandrafitra ny Birao maharitry ny Antenimieram-pirenena. Toy izao izany : Filohan’ny Antenimierampirenena : Razanamahasoa Christine Harijaona, Ambatofinandrahana (IRD). Filoha Lefitra Antananarivo : Rasolonjatovo Honoré, Faratsiho (IRD). Filoha Lefitra Antsiranana : Rahelihanta Jocelyne, Antsiranana I (IRD). Filoha Lefitra Fianarantsoa : Razafitsiandraofa Jean Brunelle, Ikongo (IRD). Filoha Lefitra Mahajanga : Rahantanirina Lalao, Mahajanga I (IRD). Filoha Lefitra Toamasina : Michelle Bavy Angelica, Fenérive Est (IRD). Filoha Lefitra Toliara : Rabenirina Jean Jacques, Betioky Atsimo (IRD).
    Questeur 1 : Henri Jean Michel, Ambovombe (IRD). Questeur 2 : Rakotomanga Lantoarivola Sedera, Antananarivo II (IRD). Questeur 3 : Rabenirina Maminiaina Solondraibe, Ambohidratrimo (TIM).
    Mpampakateny : Angèle Solange, Amboasary Atsimo (Mahaleotena). Mpampakateny lefitra : Rafenomanantsoa Tsirimaharo Ny Aina, Antananarivo III (IRD).

  • 17 Jul. 2019 - 09:30-

    Mercato-Jeremy Morel. En fin de contrat avec l'OL, l’international malgache Jeremy Morel signe pour un an de contrat avec le Stade Rennais. « Je suis très enthousiaste et fier de rejoindre le Stade Rennais F.C. Je vais faire du mieux possible pour apporter mon expérience au club. J’avais plusieurs sollicitations mais sportivement je me voyais plus ici. J’espère avoir fait le bon choix. À moi de tout faire sur le terrain pour remercier le Président de sa confiance », a-t-il déclaré.  

  • 16 Jul. 2019 - 09:30-

    Désensablement. La piscine naturelle du Parc National Isalo est de nouveau ouverte à la baignade depuis le vendredi 12 juillet dernier. « La profondeur et la propreté de l’eau ont été testées par les agents de Madagascar National Parks afin de s’assurer que toutes les conditions requises pour la baignade durant la haute saison touristique 2019 soient au mieux », déclare Madagascar National Parks sur Facebook.

  • 15 Jul. 2019 - 14:30-

    Jeux des îles. A l’île Maurice, les sportifs venant des sept îles de l'océan Indien s'affronteront sur quatorze disciplines : athlétisme, badminton, le basketball, boxe, cyclisme, football, haltérophilie, judo, natation, tennis de table, voile, beach volley et volleyball. Pour cette édition, l’ouverture officielle se fera le 19 juillet et prendra fin le 28 juillet.

  • 15 Jul. 2019 - 13:00-

    FMF. Lova Ramisamanana ne pourra se présenter à la course pour être à la tête de la fédération malgache de football. Il l’évoque sur sa page Facebook ainsi, « j’ai le regret de vous annoncer que je ne pourrai pas me présenter à la présidence de la fédération malagasy de football, faute de n’avoir pu réunir les 3 cautions requises. Nous nous sommes battus jusqu’au bout mais nous n’avons pu faire face à certains obstacles. »

  • 15 Jul. 2019 - 08:30-

    CAN 2019. Suite à leur victoire respective contre la Tunisie et le Nigéria, le Sénégal et l’Algérie disputeront la finale de cette édition de la Coupe d’Afrique des Nations. Pour rappel, les Fennecs ont battu ces Lions de la teranga lors de la phase de poule sur le score de 1-0 avec le but de Youcef Belaili.

  • 11 Jul. 2019 - 06:30-

    Fandaminana. Handamina ny polisim-pirenena ho an’ny alakamisy alina araka ny resadresaka tamin’ny mpanao gazety nataon’ireo tompon’andraikitra ao amin’ny Polisim-pirenena. Nanome ireo toromarika manodidina ny filaminana mandritra ny fijerena baolina kitra amin’izao Can izao izy ireo. Maro ny polisy hiasa amin’io alin’ny alakamisy io raha ny nambaran’ireto tompon’andraikitra ao amin’ny polisim-pirenena ireto.

  • 09 Jul. 2019 - 13:30-

    Supporter les Barea. L’inscription est ouverte pour aller supporter les Barea en Egypte pour leur quart de finale contre la Tunisie. Les billets sont disponibles auprès de l’Air Madagascar à Analakely. Adressez-vous à la même agence pour plus d’infos.

  • 06 Jul. 2019 - 13:00-

    Pape François – Poutine. Le président russe Vladimir Poutine a rencontré le pape François au Vatican le 4 juillet pour une discussion privée de 55 minutes. Le pape François et Poutine ont discuté de questions d'actualité en Syrie, en Ukraine et au Venezuela, ainsi que de questions environnementales et de questions concernant l'Eglise catholique en Russie, selon le bureau de presse du Saint-Siège.

  • 05 Jul. 2019 - 11:00-

    CAN 2019. La CAF a rejeté les plaintes contre la RDC pour match truqué. Suite à l’insuffisance de preuve réelle, les accusations de corruption de la fédération zimbabwéenne de football vis-à-vis de leur gardien de but ont été rejeté. De ce fait, le match entre Madagascar et la RDC dans le cadre des huitièmes de finale aura bel et bien lieu dimanche prochain.

  • 05 Jul. 2019 - 08:30-

    Wi-fi gratuit. Le mercredi 10 juillet prochain, le wi-fi gratuit sera disponible à Antananarivo. Il sera possible de se connecter librement, sur quatre zones incontournables de la capitale comme au jardin Antaninarenina, à l’arrêt bus Ambohijatovo, au jardin Antanimena et au pont de Behoririka.

  • 04 Jul. 2019 - 10:30-

    Nicolas Dupuis. Selon Jeune Afrique, Nicolas Dupuis est 31ème dans le classement des entraîneurs les mieux payés en Afrique. Il perçoit 7000€ par mois, selon les chiffres publiés par le média. Le sélectionneur de l’Egypte, Javier Aguirre, est le coach le mieux rémunéré sur le continent avec un salaire mensuel de 108 000 euros.

  • 03 Jul. 2019 - 15:15-

    CAN 2019. Anicet Andrianantenaina et Carolus Andriamanitsinoro intègrent l’équipe type de la phase de poule de cette Coupe d’Afrique des Nations. Pour rappel, Anicet était l’homme du match pendant la rencontre face à la Guinée. Carolus l’était à son tour pendant le match contre le Nigéria.

  • 03 Jul. 2019 - 14:30-

    FIER-Mada. Tanterahana ny alarobia 7 hatramin’ny 11 aogositra ho avy izao ny FIER-Mada faha 21, ao amin’ny kianja Makis Andohatapenaka. Amin’izany dia hisy ny lao-bary an-dasy hiompana amin’ny « fandrosoana maharitra : tetik’asam-panjakana vatsiana vola amin’ny voajanahary sy ifampierana amin’ny tantsaha eny ifotony ».

Du même auteur

monde
politique

Dans la même rubrique

dossier
dossier
Publicité