logo
Lakroan'i Madagasikara
La foi au quotidien

Les 12 clés du Synode sur la famille

recueillis par Chico il y a 3 années

Le lundi au soleil... les orteils en éventail... Oui, mais faut pas trop attendre pour préparer Noël. Surtout préparer Noël en famille. Mais la famille c'est quoi ? En route...

Qu'est-ce qui a été dit, qu'est-ce qui n’a pas été dit durant le synode sur la famille? Et à quoi auront servi ces 15 jours de débat ? Aleteia fait le point.

Le Synode extraordinaire des évêques sur la famille s’est achevé avec la béatification du pape Paul VI. Et il semble que le grand public en soit ressorti un peu déconcerté par les articles de presse dans lesquels l’Eglise a parue divisée sur des thèmes d'actualité brûlants tels que l'accueil des personnes homosexuelles, les divorcés remariés, la crise de la famille...

Aussi nous a-t-il semblé nécessaire, au-delà des idées préconçues de certains journalistes, des a priori orientés et des raccourcis réducteurs, de revenir sur quelques clés nécessaires pour bien comprendre ce qui s'est dit et passé durant ce synode extraordinaire. Un synode qui, en réalité, visait à préparer le Synode ordinaire sur le même thème, qui se tiendra en octobre de l’année prochaine. Voici donc 12 clés pour résumer ces deux semaines de Synode…

 

1.- Une grande liberté de parole

Le pape a demandé explicitement aux personnes présentes au Synode (cardinaux, évêques, prêtres et laïcs) de s'exprimer avec la plus grande liberté ; ce qui, selon les participants au synode, a été le cas. “N’ayez pas peur de parler », avait exhorté le Pape François. Garder présent à l’esprit que la famille, quelle que soit sa situation ou ses crises, doit être “accueillie”, “écoutée” et “accompagnée”, car l’Eglise garde toujours “les portes ouvertes ”à tous les hommes, pour irrégulières ou difficiles que soient leurs vies, très proches ou éloignées de Dieu.

 

2.- De nombreuses interventions

Les interventions auront été aussi nombreuses que variées, car la réalité de la famille est plurielle, selon les parties du monde, et les évêques aussi sont différents : la situation de la famille occidentale n’est pas la même que celle de la famille africaine et asiatique. Alors qu'en Asie, on constate beaucoup de mariages mixtes avec des non-croyants, en Afrique, l'homosexualité est rejetée et il existe des familles polygames. Rien de plus logique, donc, que le fait que les évêques s’expriment différemment quand ils parlent des familles.

 

3.-Le pape François a gardé le silence

Il souhaitait écouter et ne trancher que lorsque les thèmes abordés auront mûri et seront mieux posés lors du prochain Synode ordinaire de 2015. Le pape François ne publiera aucun document à partir des conclusions des « circuli minores » ou petits groupes linguistiques. Les textes adoptés sont des "documents de travail" qui restent à l'étude au prochain Synode.  L’intention est de de conjuguer la “miséricorde” de Dieu avec l’accompagnement de l’Eglise à “toutes” les familles, quelle que soit leur situation, avec la doctrine immuable, issue de la Révélation sur la famille et le mariage.

 

4.- Un organe consultatif

Un Synode est un organe consultatif du Pape auquel participent les représentants de toutes les conférences épiscopales. Son rôle est de se réunir avec le Pape et de débattre des thèmes d’actualité, dans le cas présent la famille. C’est ce qu’on appelle vivre la “synodalité” ou “collégialité”, selon l’expression du Concile. Autrement dit “cheminer ensemble et vivre la coresponsabilité dans la vie de l’Eglise sous Pierre, et avec Pierre”.

 

5.-  Le jeu médiatique des fuites

Dans tous les Synodes – comme cela a été le cas dans le Concile — il y a des fuites dans la presse, en particulier sur des faits susceptibles de produire un effet sur le public, comme le thème des homosexuels ou des divorcés. Les agences internationales diffusent ces fuites, comme si celles-ci étaient les opinions du Synode. Tel est le jeu actuel du monde de la communication : “si vous ne relatez pas des choses insolites, vous n’aurez pas votre gros titre”. Lors des Synodes, c’est toujours ainsi, d’emblée les médias divisent les pères synodaux en « progressistes » et « conservateurs ». Les conservateurs sont logiquement ceux de la Curie et les progressistes les pères synodaux qui se démarquent en rompant d’une manière ou d’une autre avec la doctrine traditionnelle. Dans ce Synode, le climat a été bon, malgré des divergences logiques et normales. Une chose est de ne pas être d’accord, en défendant avec force ses propres idées, une autre est de “se battre ”, comme l’ont prétendu certains médias. Les pères synodaux ont demandé d’élargir les tribunaux ecclésiastiques sur les nullités de mariage et qu’ils soient plus rapides.

 

6.- Changer la pastorale, pas la doctrine

Une chose est de comprendre et d’accompagner les familles en vivant avec elles la souffrance d’une crise ou de situations irrégulières, et une autre d’accepter ces situations irrégulières, comme si elles avaient l’approbation de l’Eglise. Le Synode n’est pas venu changer la doctrine, mais la pastorale.

 

7.- Le message de la beauté de la famille

Le message du Synode manifeste comment le Christ continue à passer dans les rues de nos villes et dans nos foyers en montrant la “beauté” de la famille, reflétée dans le témoignage quotidien offert par de nombreuses familles à l’Eglise, ainsi qu’au monde par “leur fidélité, leur foi, leur espérance et leur amour, en dépit des difficultés… Il y a, avant tout, le grand défi de la fidélité dans l’amour conjugal parce que l’affaiblissement de la foi et des valeurs, l'individualisme, l'appauvrissement des relations, le stress d’une frénésie qui empêche la réflexion marquent aussi la vie familiale.” On assiste alors à “de nombreuses crises matrimoniales, affrontées souvent de façon expéditive, sans avoir le courage de la patience, de la remise en question, du pardon mutuel, de la réconciliation et même du sacrifice”.

 

8.- "Le fétichisme de l'argent"

Nous pensons, dit le Message du Synode, aux difficultés économiques causées par des systèmes pervers, par le « fétichisme de l'argent » et par « la dictature de l’économie sans visage et sans un but véritablement humain » (Evangelii gaudium, 55), qui humilie la dignité de la personne. Nous pensons aux pères et aux mères sans emploi, impuissants face aux besoins les plus élémentaires de leur famille ; et à ces jeunes qui se trouvent devant des journées désœuvrées et sans espérance, proies potentielles des dérives de la drogue et de la criminalité ”. Nous pensons à la foule des familles pauvres, aux familles de réfugiés, à celles qui sont persécutées simplement à cause de leur foi, à celles qui sont frappées par la brutalité des guerres, aux femmes qui subissent la violence, aux enfants et aux jeunes victimes d’abus ». Et d’ajouter: “ Nous faisons appel aux gouvernements et aux organisations internationales pour promouvoir les droits de la famille en vue du bien commun… Le Christ a voulu que son Église soit une maison avec la porte toujours ouverte et accueillante, sans exclure personne.”

 

9.- Allers vers périphéries sans négliger les témoins

Jésus-Christ n’est pas allé chercher les bons, mais les publicains et les pécheurs. Il faut sortir pour aller vers les périphéries, sans négliger les familles qui servent de modèles et de témoignage pour les autres familles. “Le sommet qui recueille et récapitule tous ces liens de la communion avec Dieu et avec le prochain –dit encore le Message du Synode - est l'Eucharistie dominicale, lorsque, avec toute l’Église, la famille prend place à la table du Seigneur. Lui-même se donne à nous tous, pèlerins de l'histoire en route vers la rencontre ultime lorsque le « Christ sera tout en tous » (Col 3, 11). Pour cela, dans la première étape de notre chemin synodal, nous avons réfléchi à l’accompagnement pastoral et à la question de l’accès aux sacrements des personnes divorcées-remariées”.

 

10.- Le souci de miséricorde

Le Synode ne remet pas en question la doctrine, mais réfléchit sur la pastorale, soit le discernement spirituel pour l’application de celle-ci. La miséricorde ne supprime pas les commandements mais constitue leur clé herméneutique (art d’interpréter les textes sacrés). La sexualité doit être abordée de façon très positive, car on parle si souvent des aspects négatifs de la sexualité hors mariage qu’il semble que la sexualité dans le mariage soit “une concession à une imperfection ”.  

 

11.- L'Amour conjugal, unique et indissoluble

De par sa nature, l'amour tend à rimer avec toujours, jusqu'à donner sa vie pour la personne qu'on aime (cf. Jn 15, 13). L'amour conjugal, unique et indissoluble, persiste malgré les nombreuses difficultés des limites humaines ; c’est l’un des plus beaux miracles, bien qu’il soit aussi le plus commun”. L’amour n’est pas seulement procréation, mais aussi, éducation dans la foi et catéchèse des enfants. Ce devoir est souvent partagé et exercé avec beaucoup d'affection et de dévouement aussi par les grands-parents. Ainsi la famille se présente comme une authentique “Église domestique”. L’amour est “un don de biens partagés, de présence, d'amour et de miséricorde et aussi un témoignage de vérité, de lumière, de sens donné à la vie ”.

 

12.- Le mariage est une vocation à part entière

“Le mariage est une vocation à part entière, authentique, et comme tel requiert fidélité et cohérence”, dit enfin le message synodal. ”Personnalisée, la préparation (sacramentelle) doit être longue et rigoureuse, au risque de diminuer le nombre de mariages célébrés dans l’Eglise ”. La famille doit être l’école de l’“altérité” où l’on accepte l’autre tel qu’il est, avec amour. “La famille est confrontée à la “dictature de la pensée unique” autour des concepts de la famille, vus de façon profane et au gré des modes de l’époque. La crise des valeurs, le sécularisme athée, l’hédonisme et l’ambition du pouvoir sapent les valeurs de l’union entre l’homme et la femme ”.

 

Au terme de ces quinze jours de synode, cette réunion des évêques avec le successeur de Pierre et en communion avec lui, bien que dans une confrontation sereine sur les problèmes des familles, témoigne d’une Eglise vivante, vigoureuse, où tous partagent leur point de vue, souhaitant donner le meilleur au peuple chrétien, après que cela ait été approuvé et promulgué par le Pape.


Source

http://www.aleteia.org/fr/religion/article/les-12-cles-du-synode-de-la-famille-2014-5893330692997120?page=3

Partager l'article:

Lakroa en direct
  • 18 Oct. 2017 - 12:09-

    Blueline business. Blueline lance ce 18 octobre son offre dénommée Blueline business. Cette offre est destinée spécialement aux entreprises avec 3 pôles de compétence : offre de connectivité, intégration et infogérance et services hébergés.

  • 18 Oct. 2017 - 11:54-

    Récente publication. Santé : http://www.lakroa.mg/item-1197_articles_sport_18-la-commission-encourage-la-poursuite-de-la-lutte.html

  • 17 Oct. 2017 - 13:38-

    Senatera vaovao, minisitra vaovao. Araky ny fanambarana nataon’i Sekretera Jeneralin’ny Fiadidiana ny Repoblika teny Iavoloha ny antoandron’ny 17 okitobra dia : voatendry ho loholon’i Madagasikara nisolo toerana an’i Ahmad i Rivo Rakotovao. Randriarimanana Harison Edmond kosa no voatendry ho minisitra eo anivon’ny Fiadidiana ny Repoblika misahana ny fambolena sy fiompiana misolo ny toeran’i Rivo Rakotovao. Soritana fa efa nisahana io ministera io i Randriarimanana Harison Edmond. Izao fanapahana izao dia efa noraisina ny 12 okitobra fa izao vao nambara ampahibemaso.

  • 17 Oct. 2017 - 12:48-

    Bilan de la peste au 16 octobre. La situation de l’épidémie de la peste affecte actuellement 38 Districts, qui se trouvent dans 17 Régions de Madagascar. 805 cas de peste ont été notifiés, dont 595 de formes pulmonaires et 210 de formes buboniques. Le bilan fait état de 74 décès.  Parmi ces cas notifiés : 62 sont confirmés selon les résultats de l’Institut Pasteur de Madagascar (IPM) ; 367 sont probables selon le test de diagnostic rapide (TDR) ; 377 sont des cas suspects. Source : Minsanp

  • 17 Oct. 2017 - 07:12-

    Deuxième session ordinaire. Selon l’article 75 de la Constitution l'Assemblée Nationale se réunit de plein droit en deux sessions ordinaires par an. La durée de chaque session est fixée à soixante jours. La première session commence le premier mardi de mai et la seconde, consacrée principalement à l'adoption de la loi de finances, le troisième mardi d'octobre. De même pour le Sénat comme le dispose l’article 84. Cette deuxième session commence ce 17 octobre à 14 heures pour les députés et 16 heures pour les sénateurs.

  • 17 Oct. 2017 - 06:37-

    Araka ny fanarahana akaiky ataon'ny #cellule_riposte_peste ireo ZAP nahitana ny trangana pesta ka nanakatonana ireo sekoly dia misy izy ireo no efa tsy misy ahiahiana intsony. Miverina mianatra noho izay ny mpianatra eny anivon'ireto ZAP ireto manomboka ny Alarobia 18 Oktobra ho avy izao:

    DREN ANALAMANGA:
    CISCO MANJAKANDRIANA

    • ZAP RANOVAO
    • ZAP AMBOHITROLOMAHITSY

    DREN ITASY:
    CISCO ARIVONIMAMO

    • ZAP ARIVONIMAMO I
    • ZAP ARIVONIMAMO II
    • ZAP ALAKAMISY KELY
    • ZAP AMPAHIMANGA
    • ZAP AMBATOMIRAHAVY

     CISCO MIARINARIVO
    • ZAP MIARINARIVO I
    • ZAP MANAZARA

     CISCO SOAVINANDRIANA
    • ZAP MAHAVELONA

    DREN HAUTE MATSIATRA:
    CISCO LALANGINA

    • ZAP ALAKAMISY AMBOHIMAHA 

    CISCO AMBOHIMAHASOA
    •ZAP AMPITANA
    •ZAP ISAKA
    •ZAP AMBOHINAMBOARINA

    DREN AMORON'I MANIA:
    CISCO FANDRIANA
    • ZAP IMITO

    DREN VAKINANKARATRA:
    CISCO ANTSIRABE I manontolo

     

    Cellule riposte/MEN

  • 16 Oct. 2017 - 07:29-

    Situation générale de la peste le 13 octobre. La situation épidémiologique du 1er août au 13 octobre 2017 est détaillée comme suit : 610 est le nombre total de cas rapporté (cumul pour tout Madagasikara pour toute cette période et pour tout type de peste confondue).

    63 : Nombre de personnes décédées (cumul pour tout Madagasikara pour toute cette période et pour tout type de peste confondue).  Taux de létalité nationale : 10,3% (c’est le rapport du nombre de décès avec le nombre total des cas notifies). Source : Minsan.

  • 15 Oct. 2017 - 18:13-

    Atlantis Business School renforce sa présence auprès des écoles à Antananarivo. Le samedi 14 octobre Rasolofonjatovo Ny Aina, un des responsables du bureau de Atlantis Business School ou ABS offre à Antananarivo a rencontré les représentants de quelques écoles d’expression française pour présenter les avantanges et les possibilités de poursuivre les études au sein de l’ABS. ABS offre aux étudiants la possibilité d'étudier à Maurice pour obtenir un diplôme internationalement reconnu décerné par UUM (University Utara Malaysia)  prestigieuse université malaisienne. ABS est aussi accréditée auprès de he Association to Advance Collegiate School of Business des États-Unis.

  • 14 Oct. 2017 - 13:13-

    Fahatongavan’ny nofo mangatsiakan’ny Filoham-pirenena teo aloha Zafy Albert. Ny nofo mangatsiakan'ny Filoha Albert Zafy dia ho tonga eny Ivato ny 14 oktobra amin'ny 4 ora sy 10mn. Aorian'ny fanomezamboninahitra ho tontosanan’ny fanjakana, dia ho entina eny antranony eny Ivandry villa franchise ny vata mangatsiaka. Toy izao ny lalana hizorana: Ivato- Talatamaty-rond point Ankazomanga - route des hydrocarbures - Ivandry.

  • 14 Oct. 2017 - 12:21-

    Fanambaran’ny Filoham-pirenena, Hery Rajaonarimampianina, manoloana ny fahalasanan’ny Filoha Zafy Albert. Ry Vahoaka malagasy, amin’alahelo tokoa no nandrenesana ny fodiamandrin’ny Profesora ZAFY Albert tany amin’ny Nosy La Réunion. Very olomanga ny firenena satria Filoham-pirenena voafidim-bahoaka tamin’ny taona 1992 ny filoha Zafy Albert, ary niady sy nandala ny demokrasia sy ny fihavanam-pirenena. Koa amin’ny anaran’ny vahoaka Malagasy, amin’ny anaran’ny fitondram-panjakana iray manontolo, sy amin’ny anaran’ny tenanay manokana, no itondranay ny fiaraha-miory amin’ny vadiny sy ny zanaka aman-jafiny ary ny fianakaviana, mangataka ny fitahian’Andriamanitra mba hampahery azy ireo hatrany.

  • 13 Oct. 2017 - 14:04-

    Décès du Pr Zafy Albert. Le professeur Albert Zafy, ancien président de la République malgache, est décédé ce vendredi 13 octobre à l’hôpital de Saint-Pierre, selon la publication qu’on peut lire sur le site de la Présidence de la République de Madagasikara. Il a été évacué sur l'île de la Réunion ce jour 12 octobre. Le Professeur, fondateur du parti Undd et acuellement Président d’honneur, ancien Président de la république a été admis à la polyclinique d’Ilafy le 11 octobre 2017. Il est âgé de 90 ans. www.lakroa.mg présente ses condoléances à la famille. Paix à son âme.

  • 13 Oct. 2017 - 07:35-

    Situation épidémiologique à Madagascar du 1er août au 12 octobre 2017. Voici la situation épidémiologique : Au total : 561 cas dont 57 décédés. • Létalité globale est de : 10,2%. • Formes cliniques : 415 cas de Peste pulmonaire ; 144 cas de Peste bubonique ; 1 cas Peste septicémique ; 1 cas de peste non précisée. • Confirmés : 39, • Probable : 219, • Suspect : 303. Source : MSANP, Communiqué par : BNGRC.

  • 11 Oct. 2017 - 07:26-

    Lisitra fanampiny zap hanakatona sekoly, lisitra navoaka ny 10 okitobra. Miato ihany koa ny fampianarana amin'ireto toerana ireto, na ny sekoly miankina na ny tsy miankina. Misy amin'izy ireo no efa tsy nampianatra androany misy kosa ireo hikatona manomboka rahampitso 11 okitobra 2017= Dren Itasy, Cisco Soavinandriana : ZAP Antanetibe. Dren Haute Matsiatra, Cisco Vohibato : Zap Mahaditra. Dren Vakinankaratra, Cisco Antsirabe 1 : Zap Antsirabe Ampovoany, Zap Soamalaza Mahatsinjo, Zap Antsenakely Andraikiba, Zap Mahazoarivo Avarabohitra.

  • 10 Oct. 2017 - 13:59-

    Récentes parutions. Culture : http://www.lakroa.mg/item-1190_articles_culture_18-pesita-sy-fantsy.html. Social: http://www.lakroa.mg/item-1189_articles_societe_18-signature-daune-convention-entre-la-cnaps-et-la-flm.html

  • 10 Oct. 2017 - 13:32-

    Communiqé du Sefafi. Le Sefafi vient de publier un nouveau communiqué intitulé : “Intérêt légitime et droit à être informé”. Épidémie de peste, révision de la constitution, accueil de réfugiés syriens… Autant d’actualités polémiques qui ont soulevé un tollé, suscité l’incompréhension et l’indignation, semé le désarroi voire même la panique au sein de l’opinion et qui, dans certains cas, ont fini par indisposer le pouvoir ! L’État aurait pu éviter la psychose en tenant le public informé et en prenant les devants par des mesures d’urgence appropriées pour limiter la propagation de la maladie.

  • 10 Oct. 2017 - 07:23-

    Lisitra fanampiny. Ankoatra ireo ZAP sy CISCO voalaza eto ambany dia mihato ihany koa ny fampianarana eny anivon'ireto ZAP sy CISCO ireto mandritra ity herinandro ity:

    DREN ANALAMANGA CISCO ANJOZOROBE: ZAP ANJOZOROBE I

    DREN ITASY, CISCO ARIVONIMAMO:

    - ZAP ALAKAMISY KELY

    - ZAP AMPAHIMANGA

    - ZAP AMBATOMIRAHAVAVY

    DREN HAUTE MATSIATRA CISCO FIANARANTSOA MANONTOLO

    DREN ANALANJIROFOCISCO FENERIVE EST MANONTOLO

    DREN AMORON'I MANIA CISCO FANDRIANA: ZAP IMITO

    (Cellule riposte/MEN)

  • 07 Oct. 2017 - 08:28-

    Cisco sy zap tsy mianatra. Manoloana ny fitrangan’ny aretina pesita dia nandray fepetra samihafa ny Ministeran’ny Fanabeazam-pirenena. Voalohany, misy ny  Fanadiovana faobe ny sekoly rehetra ao amin’ilay ZAP na CISCO misy ny marary ;  Fandrarahana fanafody ireo sekoly rehetra ao anatin’ny ZAP na ny CISCO ;  Fanakatonana ny sekoly ao anatin’ny 3 andro aorian’ny fandrarahana fanafody. Faharoa, misy ny fepetra ho raisina amin’ny herinandron’ny faha 9 oktobra ka hatao “Semaine d’observation” ny herinandron’ny miandoha ny 9 okitobra. Ka jereo anatin’ity rohy ity ny Cisco sy zap tsy mianatra mandritra io herinandro io : http://www.lakroa.mg/item-1183_articles_education_18-fepetra-noraisina-ho-fisorohana.html

  • 05 Oct. 2017 - 08:41-

    Premium class Soatrans. La coopérative Soatrans vient de lancer une nouvelle offre dénommée Premium class. Le lancement de cette offre a été effectué ce 3 octobre 2017. Avec cette offre les passagers sont sûrs de partir à l’heure indiquée quelle que soit le nombre de clients ayant réservés. Les voyageurs bénéficient de l’internet avec le Wi-Fi intégré à bord. Chaque voiture est dotée de gps cela permet de contrôler la vitesse employée et de suivre la voiture en temps réel. Les départs se font toutes les deux heures (6h, 8h, 10h le matin et 14h, 16h et 18h l’après-midi).

  • 05 Oct. 2017 - 07:42-

    Lahatsoratra farany. Santé : http://www.lakroa.mg/item-1180_articles_sport_18-pesita-misy-mpizesita-mahay.html

  • 03 Oct. 2017 - 06:58-

    Sekoly mikatona ho an’ny Cisco 6. Tahaka izao ny fanambarana navoakan’i Paul Rabary, minisitry ny fanabeazam-pirenena : « Miato ny fampianarana amin'ireto toerana voalaza ireto amin'ity herinandro ity ho fanohizana ny fanadiovana ny sekoly (miankina sy tsy miankina): Antananarivo Renivohitra, Antananarivo Avaradrano, Antananarivo Atsimondrano, Ambohidratrimo, Toamasina I, Toamasina II.

    Amin'ny alatsinainy izany ny ankizy vao miverina mamonjy ny toeram-pianarany any amin'ireo toerana ireo ! »

Du même auteur

monde
politique

Dans la même rubrique

chronique
chronique
Publicité