logo
Lakroan'i Madagasikara
Resadresaka tamin’i Mgr Victor Rakotondrajao

“Misy fandrika politika betsaka ny lalana izoran’ny FFKM”

Nanangona Ranaivo il y a 2 années

Resadresaka tamin’i Mgr Roger Victor Rakotondrajao, filohan’ny Vaomieran’ny eveka momba ny Rariny sy Fiadanana na “Justice et Paix”, mikasika ny tontolon’ny fampihavanana. Lahatsoratra nalaina tao amin'ny Lakroan'i Madagasikara nivoaka ny Alahady 7 desambra 2014.

“Misy fandrika politika betsaka ny lalana izoran’ny FFKM”

- Misy voambolana am-bavan’ny maro, iniana tazonina amin’ny teny frantsay: “justice”, “vérité” sy “réconciliation”, rahefa miresaka ny fampihavanam-pirenena. Adikan’ny olona vilana ireo, azonao hazavaina ve?

“Justice” aloha: raha lalàna no dikany, tokony hiditra fitsarana daholo farafaharatsiny ireo filoham-pirenena teo aloha hanaovana fampihavanam-pirenena. Iza, ohatra, no nanome lalana an’Atoa Didier Ratsiraka hahazo famelan-keloka kanefa nisy ny raharahan’ny kung-fu tamin’ny 1 aogositra 1985. Izy milaza fa tsy teto an-toerana kanefa nodiovin’ny fitsarana. Dia ahoana ny zon’olombelona tamin’ireo ankizy tonga dia nosamborina fotsiny tany an-tranony, nogadraina tany Arivonimamo? Teo koa ny raharahan’ny 1991, ny 2002 sy ny 2009, iza no tokony hotsaraina raha lalàna no resahina? Dia inona no itarafana ilay “justice”, ilay fahamarinana? Ka raha lalàna, tsy misy afa-bela eo. Iza no nitarika nankeny Iavoloha na tetsy Ambohitsorohitra satria samy nisy mpiandry lapa nanao ny adidiny tamin’ireo. Dia inona no heverina ho fahamarinana amin’izao fotoana izao, hanaovana an’ilay 4F?

Faharoa, ny teny hoe “vérité”: inona no heverina amin’izany? Mitovy eto ny “justice” sy “vérité”, fahamarinana izany. Mahatanty ny fanehoana ny zavatra fonosin’izany ve ny rehetra, indrindra ny mpanao politika? Tsy maintsy hifampiaro ireo satria samy voakasika. Jereo fa na ny raharaha Ratsimandrava aza tsy misy sahy miteny. Nahoana ihany koa no tsy misy sahy milaza ny raharahan’ny GMP? Nahoana no tsy misy sahy miteny ny raharahan’ny MDRM, araka ny tantara tena izy? I Chirac tamin’izy nandalo teto niteny hoe raha tianareo dia homeko anareo ny dosie raha zakanareo, fa tsy nisy sahy namaly ny teo amin’ny fitondrana hoe zakanay. Ka raha tsy mahazaka an’izay, fa vao mainka hiparitaka hiady an-trano, dia aleo tsy milaza an’io. Fa omeo aminisitia daholo ireo, ohatran’ny an-dRatsiraka, ary tsy tokony hatao mizana tsindrian’ila ny fanomezana izany. Dia ataovy hoe manomboka eto dia tsy misy intsony ny aministia, manomboka pejy vaovao. Ny aminisitia izany manko resaka lalàna ary eken’ny lalàna iraisam-pirenena.

 

- Sarotra ny raharaha raha izany kanefa miezaka hatrany manao ny fampihavanana ny Fiangonana amin’ny fanentanana amin’ny fiovam-po. Hita taratra ve izany amin’ireo heverina fa mila hampihavanina?

Dia tena niova fo marina ve? Fiovam-po ohatry ny ahoana no tadiavina? Fampihavanana inona no tiana hatao eto? Raiso ohatra ny tenin-dRatsiraka nilaza fa tsy nanenina tamin’izay nataony, ny tenin-dRavalomanana fony izy tonga dia karazana fihantsiana ady, misikotra ny olona hoe ndao. Fiovam-po ve izany? Fibebahana ve izany? Torak’izany koa ny an’i Hery Rajaonarimampianina niteny hoe hitarika an’ilay izy -niaraka tamin’i Andry Rajoelina izy tao anatin’io- misy fibebahana koa ve aminy? Satria ny takiana aminy dia ny hanao izay hisian’ny fifandraisana amin’ireo dimy ireo. Vonona hitarika ny FFKM, izaho mihevitra fa handeha amin’ny tsara izy io. Kanefa dia karazana “douche froide” ilay fanambarana nataony. Raha izay no fiovam-po, fiovam-po inona no tadiavinao aminy sa famporisihana koa amin’ny lafiny anankiray hoe alao samy handeha ho azy? I Andry tsy miteny mihitsy fa mahay mampiasa ireo manodidina azy amin’ny alalan’ny Mapar, toy ny tamin’ny fivoriana momba ny “loi de finances” farany teo. Hatraiza ny fampiasan’ny depiote ny konsiansy mitsinjo ny tombontsoam-bahoaka fa tsy ny an’ny olon-tokana na ny tombontsoa manokana?


- Raha ny rohin’ny zava-nisy teto amin’ny firenena dia tafiditra ihany koa ny tafika amin’ity fampihavanana ity. Ny fahitan’ny eveka an’izay?

Tafiditra ny tafika izay olona nirahina tamina hetsika nitarika famoizana ain’olona nitranga teto amin’ny firenena. Hatrany amin’ny raharahan’ny fanafihana kung-fu izay mety nisy “dérive” nataon’izy ireo sy tamin’ireo kirizy nifandimby: 1972, 1991, 2002, 2009. Ao anatin’izany ny raharaha Charles. Efa nilaza ny hisian’ny fampihavanana eo amin’izy samy izy ny jeneraly Rabotoarison satria na izy samy izy aza, misy momba ny andaniny, misy momba ny ankilany. Ahoana ihany koa ny ain’ireo olon-tsotra namoy aina tamin’ny iraka nampanaovina azy ireny?


- Mety hanao ahoana izany ny tohin’ny fampihavanana ataon’ny FFKM, indrindra taorian’ny fivoriana faha 35 natao tany Mahajanga?

Ny fivorian’ny FFKM faha 35 dia efa voafaritra taloha fa tamin’ny resaka an-jorony no nisy fikasihana kely ny fampihavanana. Misy fandrika politika betsaka ny lalana izoran’ny FFKM.


Nitafa : R. Herménégilde

 

Hitanao ao amin’ny gazety Lakroa laharana3897, pejy faha-13, nivoaka tamin’ny alahady 7 desambra ny tohiny.



Indro ny tohiny

- Mety hanao ahoana izany ny tohin’ny fampihavanana ataon’ny FFKM, indrindra taorian’ny fivoriana faha 35 natao tany Mahajanga?

Ny fivorian’ny FFKM faha 35 dia efa voafaritra taloha fa tamin’ny resaka an-jorony no nisy fikasihana kely ny fampihavanana. Misy fandrika politika betsaka ny lalana izoran’ny FFKM. Fa ny fahaizany miala amin’izany no hahatafavoaka ny pilanina arahiny. Fa raha haka tahaka fotsiny an’i Desmond Tutu, tsy mitovy. “Vérité et réconciliation” no nataony. Mazava ny azy ny zava-nisy, dia ny resaka “apartheid”, fantatra hoe iza avy no naninona tamin’izany? Kirizy be dia be mifangaro ny antsika. Dia inona amin’ireo no ho vahana? Satria samy nampanahirana an’i Madagasikara daholo ny fisian’izy dimy mirahalahy. Izay no mahatonga ahy hiteny hoe hafa ny fampihavanana an’izy dimy mirahalahy, ary hafa ny an’ny Malagasy. Satria samy manana ny olona akaiky azy sy ny mpanara-dia azy izy ireo. Fa ny vahoaka amin’ny ankapobeny matoa mihetsika, dia ny iray amin’ireo no manetsika any ambadika any. Amin’ny maha vahoaka azy, tsy hitako hoe inona no ady an-trano eto. Fa ny atahorako ary anisan’ny tena anohanako ity fampihavanam-pirenena ity, sao dia hanao RDC (République démocratique du Congo) isika raha tsy mitandrina, izany hoe hisy karazana “chef de guerre” isaky ny faritra. Ary izany no ahiahiko manokana amin’ilay fampihavanana amin’ny jiolahy mivalo. Satria ny antony rahefa misy “chef de guerre” amin’ny toerana tsirairay dia atahorana. Sao dia ampidirina amin’izay isika, satria ny toerana misy fitrandrahana rehetra, dia tsy maintsy misy ady ka sao dia vokatr’io zavatra io, dia aleo samy hisy “chef de guerre” isaky ny toerana. Ka rehefa handamin-javatra dia tsy maintsy hatao izay hahafa-po ny rehetra amin’izay ahafahan’ny olona “mitroka” ny harem-pirenena, araka ny tenin’i Mompera Ralibera. Tsy hoe maka fotsiny fa mitroka, ary misy hanan-karena betsaka amin’izay. Tadiavina hatao fitaovana amin’izany ny fivavahana.


- Mitaky fepetra mazava izany ny hahombiazan’ny fampihavanana irosoan’ny Fiangonana?

Manaiky aho amin’ny fomba ataon’ny FFKM miainga amin’ny 4F, fa ny valin-teny voalohany hanombohana ny fampihavanana dia hoe fampihavanana inona no tiana hatao eto? Rahefa voavaly hoe izao no fampihavanana tadiavina, dia izay no hahafahana manatanteraka ny “vérité”, ny “justice”, ilazana hoe ity ny marina. Fa raha vao mainka hanokatra fery, dia aleo mijanona. Raha io no hampipoaka zavatra, mahatanty ve ny rehetra amin’izay marina apoitra? Gaga aho, ohatra, amin’ny fahasahian-dRatsiraka niteny hoe izaho anie no nitarika ny tamin’ny aferan’i Andry iny. Fantatra fa ny Frantsay no tao ambadik’ilay izy fa tsy sahy nanonona ny Frantsay izy. Hahatanty koa ve ireo firenena amin’ny iraisam-pirenena izay misy firenena ambadika manohana an’ireo mpanao politika ireo, satria fantatra fa samy manana ny mpanohana azy ireo. Hahatanty ve ireo firenena ireo hilazana ny marina.


- Ahoana ny azonao anazavana mikasika ny “dahalo niova fo” mahabe resaka eny anivon’ny fiarahamonina?

Io dia mifandray amin’ny fepetra hahazoantsika vola hoe “tsy hahazo vola ianareo raha tsy milamina”. Resaka “projet” hahazoana vola avy amin’ny firenena mikambana io. Fa hatraiza ny dingana famerenana ireo olona ireo any amin’ny fiarahamonina raha tena niova fo izy? Satria samy hafa ny fiovana asa sy ny hazakazaka amin’ny asan-dahalo raha raisina hoe asa ilay asan-dahalo. Ahoana koa ny amin’ireo olona maty tamin’ny fanafihan’izy ireo, tanatin’ny fianakaviana? Inona no fanonerana atao an’ireo?


- Ao anatin’ny fiaviana isika izao amin’ny tetiandron’ny Fiangonana, manao ahoana ny fanantenana eo anatrehan’ity tontolo manahirana amin’ny fikatsahana fampihavanana ity?

Tsotra ny ahy, amin’ny maha “Justice et Paix”, ny fampihavanana dia asan’ny Fiangonana, izay no maha Fiangonana ny Fiangonana: mihavana amin’Andriamanitra sy mihavana amin’ny olona samy olona. Ny fanantenana dia ny fitondrana am-bavaka izany asa izany, hahazaka sy hahomby amin’ny fampihavanana atao. Manantena amin’ny lafiny anankiray fa samy mikajy ary samy manao izay zavatra mety mahasoa. Amin’ny lafiny anankiray koa mety misy mampiahotra satria, amin’ilay “guerre de communication” ankehitriny, noho ny tsy fahampian’ilay serasera dia mety izay no tsy hahatanterahan’ny Fiangonana an’io. Satria ny Fiangonana tsy manao politika ka tsy afaka hamaly isan’andro an’ilay zavatra tsy nataony. Ka hahatonga ny vahoaka hieritreritra zavatra hafa isaky ny mandeha. Rahefa ailiky ny fanjakana izy, tsy afaka manao mihoatra an’izay. Mety amin’ny fomba hafa indray no hanohizany ny fampihavanana izay efa asany rahateo.


- Voamariky ny olona rahefa jerena ireo olona heverina fa hampihavanina, dia olona misora-tena na fantatra fa kristianina daholo kanefa toa tsy mahazo ilay fampihavanana tian’ny FFKM hirosoana. Tsy hafahafa ve izany?

Samy mitonon-tena ho kristianina daholo tokoa ireo mpitondra fa samy manana ny fiheverany ny atao hoe kristianina. Marina fa mpianatry ny St Michel Ratsiraka, fa sady nobeazina teto Antananarivo izy no nobeazina tany Toamasina. Philibert Tsiranana: katolika no lasa silamo, inona izany no nandraisany ilay fivavahana kristianina? Raha “libération” no nandraisany azy, dia tsy gaga aho satria ny misionera tsirairay dia samy nanana ny fomba nitoriany tany amin’izay toerana nanaovany iraka. Ny an’ny FJKM manana ny fomba fijeriny koa ireo, na izy samy izy aza tsy mitovy fomba fijery. Tsy dia misy rafitra an-tanan-tohatra mafy tahaka ny an’ny katolika. Ny FLM, amin’izao, efa manomboka misy rafitra mafonjafonja. Ny kristianina miaraka amin-dry Andry tamina taranaka tanora te handray andraikitra fa tsy ampy fanofanana, tsy voaofana. Misy halemenay Fiangonana ihany izany, ao anatiny aho, satria ny ray aman-dreny teo aloha misy fiofanana betsaka nomena azy ireo, izay nandraisany andraikitra. Manaiky aho amin’izao firosoana amin’ny fiaviana izao, mibebaka aho fa tsy nahavita ny adidiko amin’ny andraikitra tokony ho nataoko. Izay no ibebahako, ka hanomezana fiofanana araka ny hevitry ny Fiangonana ny kristianina eo amin’ny fandraisana andraikitra izay ivelomana amin’ny finoana. Izay no voalazan’ny fampianarana sosialin’ny Fiangonana, araka ilay namoahana azy vao haingana teo. Ny fampiharana sy fiainana azy iny izany no tsy maintsy jerena akaiky. Voarakitra ao ny fandraisan’ny lahika andraikitra, ao anatin’izany ny tanora. Ahoana no hampielezana azy satria ny sehatra rehetra no voafaritra ao anatiny? Ka ny fibebahana ho anay ato anatin’ny Fiangonana katolika dia ny hanaparitaka an’iny ka hiainana azy eo amin’ny tontolon’ny fiarahamonina. Inona no andraikiny? Inona no tokony ho fantany? Inona no tandremany? Ary ny fijerena ny zava-misy amin’ny masom-pinoana kristianina fa tsy ilay politika politisianina.


Mankasitraka anao nanjifa ny gazety Lakroa.


Partager l'article:

Lakroa en direct
  • 24 Mar. 2017 - 07:11-

    Flash appeal pour 20 millions de dollars. La cérémonie de lancement du "flash appeal" a été effectuée ce jeudi 23 mars 2017. Une demande d'aide d'une valeur de 20.067.549 dollars américain a été lancée conjointement  par le Gouvernement Malgache, le Système des Nations Unies (SNU) à Madagascar et l’ensemble de l’Equipe Humanitaire du Pays à la Primature pour faire face aux conséquences dévastatrices du cyclone Enawo sur les familles vulnérables du Nord-Est et de l'Est de Madagascar et mener les actions humanitaires et de relèvement y afférentes.

  • 24 Mar. 2017 - 07:05-

    Absence de résultats du pouvoir. Maharavo Ratolojanahary, porte-parole du mouvement DFP Dinika ho Fanavotam-Pirenena, déclare que le pouvoir actuel se caractérise par l’absence notoire de résultats probants dans l’obtention de financement pour réaliser les promesses été les différents programmes érigés depuis l’arrivée du Président Rajaonarimampianina à la tête de l’Etat en 2014. Il n’a eu que des promesses de la part des différents bailleurs (CBI ou Conférence des bailleurs institutionnels, FEC, 11ème Fed…). La dernière mission effectuée par le FMI ces derniers jours ne fait que confirmer cela. Les bailleurs ne font pas confiance à ce pouvoir.

  • 23 Mar. 2017 - 17:08-

    Oliva Randimbiarisoa élu président de l'Asoimi. Le candidat Oliva Randimbiarisoa a été élu lors de la deuxième version de l'élection du président de l'ASOIMI (Association Omnisport Interministériel  et Institution) effectuée ce 21 mars. Il a été élu avec 330 voix soit 97,5% des votants. Il faut rappeler que le candidat Abel Randriamanarivo a retiré sa candidature lors de cette élection. Pour mémoire, ce candidat a été déclaré élu lors de l'élection effectuée le 22 février  dernier. Cette première élection a été considérée comme nulle par le MJS, Ministère de la Jeunesse et des Sports ministère de tutelle.

  • 23 Mar. 2017 - 17:08-

    Défaillance du Ministre de l'Intérieur. Maharavo Ratolojanahary, porte-parole du mouvement DFP Dinika ho Fanavotam-Pirenena, a fait savoir que les nombreuses manifestations de la foule aboutissant à des actions violentes classées comme justice populaire démontre l'incompétence de l'Etat. Il appartient à l'Etat et en particulier au Ministre de l'Intérieur d'assurer l'activité de police administrative par l’intermédiaire des chefs de district. Toute action venant d'autre ministère est de ce fait manifestement illégale notamment celle entreprise par le Ministre de la Sécurité publique envoyant des policiers à Antsakabary.

  • 21 Mar. 2017 - 13:29-

    Cnaps Sport et la coupe. Après son match nul à domicile, la Cnaps Sport est éliminée de la ligue des champions. Elle a été reversée dans la compétition de la Coupe de la Confédération. Il ressort après le tirage au sort des 1/16ème de finale que la Cnaps Sport affrontera la Recreativo do Libolo de l'Angola pour  une place en phase de groupe. Le match aller se déroulera à Madagasikara entre le 7 et le 9  avril et le match retour se tiendra en Angola entre le 14 et le 16 avril.

  • 21 Mar. 2017 - 08:09-

    Don pour la Hcc. Omer Kalameu, Conseiller aux Droits de l’Homme des Nations Unies auprès du bureau de la Coordinatrice Résidente des Nations Unies/Equipe pays de Madagascar a remis à la Haute Cour Constitutionnelle (Hcc) un lot d’ouvrages et de brochures relatifs aux droits de l’homme ce 17 mars. Ce don entre dans le cadre de l’appui du système des Nations Unies à la branche judiciaire malagasy. Au cours de cette cérémonie, le Conseiller aux Droits de l’Homme a fait part au Président de la Hcc, Jean-Eric Rakotoarisoa, de la satisfaction de l’organisme qu’il représente quant à la démarche de la Cour qui fait souvent référence dans ses décisions aux Conventions internationales relatives aux droits de l’homme.

  • 20 Mar. 2017 - 12:51-

    La CUA se rebiffe. Les responsables au niveau de la Commune urbaine d’Antananarivo ont réuni les chefs fokontany de la Capitale. A l’ordre du jour de cette rencontre une explication sur l’absence du logo de la Commune dans les papiers administratifs délivrés par les fkontany et l'enlèvement du drapeau de la Commune dans les locaux des fokontany. Julien Randriamorasata, deuxième adjoint de la Commune, a été claire dans sa conclusion. Le logo de la CUA doit être visible sur tous les papiers administratifs relevant de la responsabilité de la Commune (certificat de résidence…).

  • 19 Mar. 2017 - 06:57- Cnaps out de la LDC. Lors du match retour en 16ème de finale en ligue des champions (LDC). La Cnaps Sport n'a pu faire que match nul. Cnaps Sport et Coton Sport se sont séparés sur le score de 1 but partout. Le match s'est déroulé à domicile sur le stade du club malagasy. Cnaps a joué conte-nature en balançant des longs raids en avant. La présence massive des spectateurs n 'a pas suffi à surmotiver les joueurs.
    Malgré cette élimination l’équipe de la CNaPS poursuit son parcours africain. L’équipe est reversée aux 1/16ème de finale de la Coupe de la Confédération.
  • 18 Mar. 2017 - 08:49-

    FMI à Mahazoarivo. Plusieurs points ont été soulevés durant l’entrevue effectuée ce 17 mars.

    • la situation actuelle de la JIRAMA étant donné que l’objectif de baisser les subventions venant de l’Etat Malagasy n’étaient pas atteints à cause de la sécheresse ;

    • la situation de la Compagnie Air Madagascar où les négociations avec le partenaire stratégique identifié ont démarré ;

    • le retard dans la finalisation de la loi sur le recouvrement des créances, et l’automaticité du mécanisme d’ajustement des prix du carburant.

    • le traitement de la dette importante

    • les impacts du passage de cyclone sur le budget 2017.

  • 18 Mar. 2017 - 08:48-

    FMI à la Primature. David Owen, le Directeur Adjoint du FMI du Département Africain; Rasolofondraibe Alain Hervé, le Gouverneur de la Banque Centrale de Madagascar ; Mamy Rajaobelina, un conseiller auprès de la Présidence de la République et le Ministre des Finances et du Budget Rakotoarimanana François Gervais, ont été reçus ce 17 mars par le Premier Ministre Mahafaly Solonandrasana Olivier.  Cette visite s’inscrit dans le cadre d’une optique tendant à favoriser un système monétaire international stable qui encourage les échanges de biens et services, et des capitaux. Dans ce sens, David Owen a pour mission de réviser et d’évaluer la mise en œuvre du Programme FEC du 31 décembre 2016 et d’assurer l’application ferme du régime de change, et du respect de nos engagements en tant que pays membre.

  • 17 Mar. 2017 - 08:30-

    Formation de formateurs au sein du CRFIM. Onze (11) participants ont consolidé, du 30 janvier au 10 février à Antananarivo, leurs compétences en visualisation des données d’intérêt maritime pour le compte . Ils proviennent de plusieurs administrations impliquées dans l’action de l’Etat en mer et 8 d’entre eux ont réussi à passer avec succès les tests de contrôle. Ils sont sélectionnés pour devenir des formateurs. Cette formation spécifique se déroulera du 20 mars au 7 avril 2017 à Antananarivo. Cette formation est possible grâce au projet européen CRIMARIO avec le soutien du Centre Régional de Fusion des Informations Maritimes (CRFIM).

  • 17 Mar. 2017 - 06:56-

    Cnaps vs Coton Sport et organisation des transports. L’après-match lors de la rencontre entre Cnaps sport et Township Rollers du 11 février a été un cauchemar pour les spectateurs qui ont dû subir 4 voire 5 heures d’embouteillage pour allier Vontovorona et Anosy. Pour y remédier les organisateurs du match ont annoncé lors d’un point de presse effectué au siège de la Cnaps Ampefiloha les mesures prises durant le match retour qui se jouera ce samedi 18 mars 2017.

    Circulation. Une déviation a été créée au niveau du Cur cela permet d’avoir une circulation en sens unique (tant pour aller que pour le retour) pour rallier le Complexe culturel et de loisirs. La déviation est indiquée sur place.

    Parking. Les endroits pour garer les voitures ont été augmentés. Toutefois, à partir de 13 heures, les voitures légères ne pourront plus se rendre au Complexe CCL. Les propriétaires devront garer leur voiture au niveau du Cur. Une navette payante est mise en place entre Vontovorona et le CCL. Après 13 heures, seules les voitures munies de coupe-file peuvent se rendre au CCL.

    Transport en commun. Les responsables des coopératives de la ligne G (Cotransmar et Kofiamo) ont accepté de travailler avec les organisateurs du match. Les tarifs sont les suivants : 1000 Ar d’Anosy au CCL (aller comme au retour) ; 800 Ar de Fenoarivo au CCL et  400 Ar de Vontovorona au CCL.

  • 16 Mar. 2017 - 15:04-

    Organisation à Vontovorona. Selon les organisateurs des évènements au sein de la Cnaps à partir de 13 heures les voitures légères ne pourront plus rallier le Complexe de la Cnaps sis à Vontovorona. Des parkings seront disponibles au niveau du CUR et de l'eglise Fjkm. Les voitures munies de coupe file peuvent circuler. 

  • 16 Mar. 2017 - 14:53- Ahmad. Selon les iniformations qui corculent entre les amoureux du football Ahmad,  président de la fédération malagasy foothall,  est élu présodent de laa Caf.
  • 16 Mar. 2017 - 14:38- Cmaps vs Coton Sport. Les responsables au niveau du club Cnaps Sport annoncent de grandes mesures pour éviter les désagréments survenus lors du premier match international qui a eu lieu au stade Cnaps Votonvorona. Tant les policiers que les gendarmes affirment faire le mximum.
  • 16 Mar. 2017 - 07:16-

    Bilan après passage de Enawo. Voici le bilan après le passage de Enawo pour la journée du 15 mars 2017 à 18h00, ce bilan fait état de : 81 morts, 18 disparus, 250 blessés, 424 801 sinistrés, 246 842  personnes déplacées cumulées et  79 071 personnes déplacées actuelles. La région SAVA a enregistré le plus grand nombre d’infrastructures de bases endommagées avec 335 écoles publiques endommagées et 17 formations sanitaires touchées.

  • 15 Mar. 2017 - 13:18-

    Fiteva au chevet des sinistrés. Une délégation de la Fiteva emmenée par les dirigeants du bureau national de cette association a témoigné de sa compassion devant les malheurs qui a frappé une partie de la population malagasy. Elle a apporté des produits vivriers produits qui proviennent de la région même, composé de carottes, des pommes de terre, et des pommes pour les sinistrés hébergés à l'ANS Académie nationale des Sports à Ampefiloha. La Fiteva ou Fikaambanan'ny terak'i  Vakinankaratra regroupe les natifs de la région.

  • 15 Mar. 2017 - 07:02-

    Bilan après passage de Enawo. Le bilan ce 14 mars 2017 à 18h00 : 18 personnes portées disparues, 78 morts, (certains disparus trouvés morts, et cas de nouveaux décès dus à des effondrements de maisons à Brickaville et Vatomandry), 250 blessés, 394 114 sinistrés, 246 987 personnes déplacées (nombre de personnes ayant dues se déplacer pendant le passage d’Enawo).


  • 15 Mar. 2017 - 06:57-

    Sinistre national. Selon un communiqué émanant du BNGRC l'Etat malagasy a décrété l'état de sinistre national. suite au passage du cyclone Enawo.

  • 14 Mar. 2017 - 14:45-

    CNTEMAD. Le CNTEMAD Centre national de téléenseignement de Madagasikara se veut être une université de proximité et inverser une  mauvaise tendance. 

Du même auteur

monde
politique

Dans la même rubrique

societe
societe
Publicité