logo
Lakroan'i Madagasikara
Iavoloha 9 janoary 2015

Lahatenin'i Kolo Roger Christophe

Nangonin'i Razafindramanitra il y a 2 années

Voici donc le dernier discours officiel de Kolo Roger Christophe en tant que PM, premier Premier Ministre de la Quatrième République. Discours prononcé, à Iavoloha, lors de la présentation des vœux des Corps constitués au Président de la République le 9 janvier 2015.

Lahatenin'i Kolo Roger Christophe

Lahatenin’Andriamatoa Kolo Roger Christophe,Praiminisitra, nandritra ny lanonana fifampiarahabana tratry ny taona 2015, Lapam-panjakana, Iavoloha, faha 09 Janoary 2015.

 

 

Ny arahaba atolotro anao Andriamatoa Filoha, amin’ny anarako manokana sy ny ankohonako,  amin’ny anaran’ireo mpikambana vavy, lahy ato amin’ny Governemanta, dia arahaba toa an-dRamasoandro, satria tokoa Masoandro sy Hery Vaovao ho an’ny Malagasy tsivakivolo ianao; ka  mizara ny  tara-pahazavany amin’isam-baravarana amin’ny marain-dohataona, ary mandoko ny faravodilanitra amin’ilay takariva mahatsara vahiny.

Arahaba manao ny soa hosoavina ianao, arahaba manao ny tsara ho tsaroana.

Manolotra fiarahabana manokana ihany koa an-dRamatoa vadinao,

Indreo  ianareo  filohan’ny  Andrim-panjakana,  ati-doha miaramikaona hiadanan’ny ambanilanitra. Hikapa hahita ny tonony anie ianareo, handidy hahita ny vaniny.

Mankasitraka, mankatelina anareo Minisitra isanisany.

Miarahaba anareo isanisany Solombavam-bahoaka avy amin’ny lafy valon’ny Nosy.

Chers amis du Corps Diplomatique, du Système des Nations-Unies et des Institutions internationales ici présents, je tiens à vous présenter mes cordiales salutations.

 

 Andriamatoa Filoha,

Rehefa nomenao anay ny vina, tamin’ny alalalan’ny politika ankapoben’ny fanjakana norafetinao dia nazava taminay ny lalan-kaleha. Niroso tamin’ny fametrahana an’i Madagasikara ho firenena miarin-doha sy mandroso isika.

Vita ny drafitra nasiônaly momba ny fampandrosoana na ny “Plan National de Développement”. Voafaritra sy misongadina anatin’izany, Andriamatoa Filoha, ny asa amehana aminao na ny “Programme d’Urgence Présidentiel” (PUP).

 

™ Nisy tokoa ny dingana vita nandritra iny taona efatra ambinifolo sy roarivo iny.

 

Teo aloha ny ezaka tamin’ny famerenana sy fanamafisana ny fifandraisan-tsika amin’ny any ivelany dia ireo mpiara miombon’antoka sy mpampiasa vola vahiny izany ;

Teo ny ezaka amin’ny fampivoarana sy ny fiarovana ny Zon’olombelona;

Nisy ihany koa ireo asa natao ho fametrahana ny Fanjakana tsara tantana sy tan-dalàna;

 

Maro ny fepetra noraisina mahakasika ny toe-karena sy ny fampandrosoana ankapobeny;

 

Tsy natao ambaninjavatra ihany koa anefa ny lafiny sosialy mba hisian’ny rariny sy ny hitsiny eny anivon’ny fiarahamonina izay endrika iray ny fampiahavam-pirenena izay imasonao.

 

Nohon’ny fiverenan’i Madagasikara amin’ny ara-dalàna taorin’ny fifidianana nankatoavin’ny rehetra, ary koa noho ny ezaka  ara-diplômatika  azo  tsapain-tanàna  nataonao, Andriamatoa Filoha, dia neken’izao tontolo izao ny Fanjakana Malagasy.

 

Ary dia efa mahazo tombony ara-toe-karena amin’izany sahady isika indrindra ny mpandrahara Malagasy raha tsy hilaza afa tsy ny “Accord de Partenariat Economique” (APE) iarahana amin’ny Vondrona Eoropeanina, ny AGOA sy ny COMESA isika.

 

Miverina miandalana ireo fanampiana mivantana ny tetibolam-panjakantsika.  Vita  ny  fanaovan-tsonia  maro mahakasika izany toy ny niarahantsika tamin’ny UE, BAD, FMI, AFD, Japon.

 

Horaketin’ny tantara ny handraisantsika ny fivoriam-ben’ny firenena miteny frantsay eto Antananarivo amin’ny taona ho avy ary hiomana amin’izany isika satria tokoa mantsy ny valala tsy in-droa mandry am-bavahady.

 

 Nandritra ny fampisehoana ny “Tatitra faharoa momba ny zon’olombelona” nataontsika tany Genève farany dia niaiky ny Filankevitry ny firenena mikambana momba ny zon'olombelona fa tontosantsika ny roa ampahatelon’ireo tolo-kevitra neken’i Madagasikara.

Voarafitra sy nolaniana ny lalàna mametraka ny Vaomieram-pirenena  mahaleotena  momba  ny zon'olombelona na “Commission Nationale Indépendante des Droits de l’Homme”. Ho vaindohan-draharahantsika ny fiarovana sy ny fanajana ny zon’olombelona, ka hotoizana ny ezaka efa vita sy efa natomboka.

™ Ny didim-panjakana ho fampiharana ny lalàna mikasika ny “Dina” sy ny hetsika “coup d'arrêt” voalohany sy faharoa dia nahafahana namerina ny fitoniana teo anivon’ny fiarahamonina indrindra tany Atsimo.

Nojerena manokana ny fiarovana ny olona sy ny fananany na ny an-tanàn-dehibe na ny eny ambanivohitra indrindra ireo toeram-pizahan-tany.

 

Nihezaka hatrany isika amin’ny ady amin’ny kolikoly.

Tsy avelantsika ho toy ny endim-boanjo izany ka ny madinika ihany no ho may. Navaozintsika ny Birao mahaleotena miady amin'ny kolikoly (BIANCO) ary eo ampandrafetana ny paik’ady mandritry ny folo taona isika ka:

-  hampiharina sy hamafisina ny ady amin'ny kolikoly eny anivon’ny  sehatra  rehetra  indrindra  amin’ny fifaninanana hidirana ho mpiasam-panjakana.

-  hatsaraina ny fanabeazana, ny fampiarana ny lalàna sy ny fanamafisana ny fahitsina sy ny rafi-pitsarana.

Noho  izany  dia  mitodika  manokana  amintsika tompon’Andraiki-panjakana  isan-tsokajiny  manerana  ny Nosy aho ho fanatontosana ireo. Isika no hidin-trano miantoka ny alina sy vato hifaharana amin’izany ady amin’ny kolikoly izany.

 

™ Novolavolaina ireo drafitra mahakasika ny fanatsarana ny rafi-pitsarana sy ny fitantanana ny fonja ho fanamafisana ny fampiharana ny lalàna hamerenana indray ny fitokisan’ny vahoaka amin’ny fitsarana sy ny fanjakana.

Lany ny lalàna mametraka ny Fitsarana Avo na ny “Haute Cour de Justice”.

 

™ Miroso amin’ny fitsinjaram-pahefana isika! Natolotra ary lany teny anivon’ny Antenimieram-pirenena ny lalàna fehizoro mifandraika amin’izany.

Hiezaka ny fitondrana foibe amin’ny fampitaovana sy fanofànana ary famatsiana samihafa satria manana adidy amin’izany izy.

™ Mikasika ny fandaminana, ny fitantanana ary ny fanaraha-maso ny harem-pirenena sy ny tontolo iainana!

Tsy ny resaka andramena ihany, izay efa nanaovana fifanarahana amin’ny CITES sy ny Banky Iraisam-pirenena ary ny UNESCO no voakasik’izany.

Ao ihany koa ny harem-pirenena hafa toy ny “corail noir”, ny fasimainty, ny solitany, ny valan-javaboahary ary ireo faritra arovana na antanety na anaty rano.

Natao ireo ho tombotsoan’ny vahoaka Malagasy.

 

™ Tsy maintsy tohizana ny ady amin’ny fahantrana!

 

Miankina amin’ny fampananan’asa sy ny fampitomboana ny fahefa-mividin’ny vahoaka izany.

Nohatsaraina noho izany ny lalana hanamorana ny fivezivezen’ny olona sy ny vokatra.

Namboarina ireo lalam-pirenena faha-roa, faha-efatra, fahaenina, faha-fito, faha-sivy, faha-iraika amby telo-polo izay simban’ ny rivo-doza nifanesy.

 

Manoloana ny olana nandritra ny taona maro amin’ny famatsiana  herin’aratra  dia  manana  ny  paik’ady hametrahana vahaolana maharitra isika. Izany dia hiarahana amin’ny Banky iraisam-pirenena sy ny sehatra tsy miankina hanarenana ny fitantanana.

 

Tsy azo hodian-tsy hita ny ezaka maro hampihenana ny fahatapanjiro.

Teo ny fametrahana milina vaovao famokarana herin’aratra miisa enina ambitelopolo tamin’ny distrika maro.

Teo koa ny fanamboarana ny toha-dranon’Anjiajia ho famatsiana herin’aratra ny faritr’i Betsiboka.

Santionany amin’ny fohy ezaka ireo.

 

Teo ihany koa ny fampiroborobona ny eny ambanivohitra mba ampitombona ny velaran-tany sy ny tahampamokarana, indrindra ny fanamafisana ny famokaram-bary antoky ny fiahina sy ny fanjarin-tsakafo.

 

Nisy ireo tohadrano naorina nahafahana namatsy velarantany midadasika toy ny tao amin’ny distrikan’Andapa.

Natomboka ny asa fifehezana sy fitarihan-drano ao Bevoay ao amin’ny lemak’i Mangoky.

Tsy natao ambaninjavatra ny fanohizana ny asa ao Ambatondrazaka  izay  iarahantsika  hatrany  amin’ireo mpiara-miombon’antoka.

Zava-dehibe  amin’ny  ezaka  famoronana  asa  ny fananantsika ny didim-panjakana fampiharana ny lalàna mikasika ny orinasa hafaka haba, indrindra manoloana ny fiverenantsika amin’ny AGOA.

Nohatsaraina ny sandambidin'ny harena ankibontanintsika izay noezahana ifanaraka amin’ny tsenambarotra iraisampirenena.

Niroso isika amin’ny fampiasana tekinôlojia avolenta eny amin’ny fadin-tseranana mba hanamorana ary hanarahamaso ny fanondranana sy fanafarana entana. Izany dia tafiditra amin’ny ezaka ho fanatsarana ny fampidiram-bolan’ny fanjakana.

Ho fanatsarana ny fitantanana sy ho fanarahamaso ny tetibola sy ny volam-panjakana, ny fandraraharana sy ny fihariana dia natsangantsika ny Conseil de Discipline Budgétaire et Financière (CDBF).

 

Ireo rehetra ireo dia ho fampiroborobona ny seha-pihariana sy ny fampiasambola ary ny fandrarahana.

An’arivony ny orinasa nitsangana ka aman-jatony ny indostria amin’izany ary ampolony no orinasa afaka haba.

 

Koa satria ny vahoaka salama no afaka mihary sy mamokatra dia:

 

Toeram-pitsaboana fototra sy trano fandidiana maro no nosokafana, nohavaozina sy nampitaovana ary novatsiana fanafody. Indrindra any amin’ireo toerana saro-dalana ;

Mpitsabo voahofana maro no napetraka manerana ny Nosy;

 

Ankoatra ireo dia maro ireo ezaka hafa ho fanatsarana ny fitsaboana ny vahoaka toy :

-  ny fandidiana maimaimpoana ataon’ny mpilatsaka antsitrapo ao amin’ny sambo Mercy Ships mandritra ny valo volana, ary efa ananana toky sahady fa mbola hitohy izany;

-  ny fitsaboana ny nify sy ny aty vava eny anivon’ny hôpitalim-panjakana rehetra.

-  ny fampihenana ny taha-pahafatesan’ny reny sy ny zaza (CARMMA)  amin’ny  alalan’ny  fanohizana  ny fanaovam-bakisiny faobe.

Nisy ny fepetra fampahafantarana sy fisorohana ary fitsabona ny aretina pesta.

Napetraka ihany koa ny tetika sy ny rafitra ahafahana miaro ny fidiran’ny aretina Ebola eto amin’ny Firenena.

 

™ Ny tanora no antoky ny ho avy! Maro noho izany ny fepetra  noraisinana  ho  fanarenana  ny  tontolon’ny fampianarana sy ny fanofanana arak’asa:

Naverina an-tsekoly ireo ankizy voatery nitsoaka andaharana nohon’ny fahasahiranan’ny ray aman-dreny, indrindra nandritra ny krizy;

Nampidirana mpiasam-panjakàna ireo mpanabe FRAM nahafeno ny fepetra, ary mbola hiampy ny isa’izy ireo amin’ity taona ity.

Nofanina ireo tanora sy mpampianatra anarivorivony tany amin’ny faritra maro.

Mitohy  ny  fanokafana  ivontoeranam-pampianarana manerana ny lafy valo sy ny fiaraha-miasa amin’ny sehatra tsy miankina.

 

Nomena  rano  fisotro madio ny vahoaka ary nohatsaraina ny tontolo manodidina tamin’ny alalan’ny

fanentanana sy ny fametrahana fotodrafitrasa:

-  Fanamboarana siniben-drano, lava-drano, loharano maro manerana ny Nosy;

-  Fanentanana maro hamoizan’ireo izay mbola manao izany, ny fanaovana maloto eny an-kalamanjana;

-  Fananganana trano fidiovana sy fivoahana aman-jatony maro.

 

™ Nomena lanja manokana ny fanarenana ny toe-piainan’ny Malagasy indrindra ireo tena sahirana.

 

Nampiana ara-pitaovana sy ara-tsakafo ireo marefo ary nomena fanampiana ireo tra-boina nohon’ny loza na ny voajanahary na ny tsia.

Nohamafisina ny zon’ny isan-tsokajin’olona sy ho fisitrahany izany ka napetraka ireo ivontoerana fanoroana hevitra indrindra ho an’ny vehivavy;

 

Eo ampamolavolana ny pôlitika-pirenena momba ny fiahiana ara-tsosialy isika mba hanoizana ny fanomezana ny vatsin’ankohonana sy ny araton’aina ho an’izay rehetra mila izany.

 

™ Andriamatoa Filoha,

Tompokolahy sy Tompokovavy,

 

Betsaka ny asa vita ary santionany no voalaza satria ny fotoana manam-petra.

Nandritra izay valo volana niasan’ny Governemanta izay dia azo lazaina ho niompana tamin’ny fametrahana ny fototry ny fampandrosoana maharitra isika.

 

Mbola maro ny asa miandry ary tsy maintsy ho efaina toy:

- ny fanohizana ny asa fampandrosona sy ny ady

amin’ny fahantrana,

- ny fanajàna ny zon’olombelona,

- ny fametrahana ny fitsijaram-pahefana isan-tsokajiny ary ny fikatsahana ny tombotsoan’ ny vahoaka Malagasy ao anatin’ny fitondrana tsara tantana sy tandalàna.

 

Mamela ahy ianareo hisaotra manokana ny Mpiaramiombona antoka amintsika tamin’ny fiaraha-miasa sy ny fanampiana ny sehatra maro ka nahavitana ny asa voatanisa teo na ny tsia.

 

Mesdames et Messieurs du Corps Diplomatique, du Système  des  Nations-Unies  et  des  Institutions

internationales, Quelqu’un l’a dit dans les années 2008 : « L’amitié, c’est ce qui vient au cœur quand on réussit ensemble des choses belles et difficiles ».

Nous venons de réussir ensemble des choses belles et difficiles ces deux dernières années.

Alors tout simplement merci de tout cœur.

 

Andriamatoa Filoha mivady!

Tompokolahy sy Tompokovavy!

 

Tsy mora ny manao zavatra! Nisy ny olana samihafa nosedraina nandritra ny fanatanterahana ny asa ka mety tsy nahatongalafatra izany.

Kanefa afaka mahatoky ianao, Andriamatoa Filoha, fa vonana hatrany ny tenako handray ny fepetra rehetra ilaina ho an’ny fanatsarana.

 

™Eto  ampamaranana,  satria  zava-dehibe  amin’ny Malagasy ny fambolem-bary manaraka ny volovary maroanaka (SRI) dia :

Enga anie ianareo mandritra ity taona dimy ambinifolo sy roarivo ity ity, ho toy ny vary eny andoharano, tarafin’ny andro tsy mba malazo, rarafam-panala nefa tsy ngoly, tsofin’ny rivotra tsy mba miraika, fa tena raitra, tsy isaraka amin’ny sambatra sy ny manan-jara. Ho Masoandro hatrany ho an’i Madagasikara.

 

Merci de votre attention.

 

Thank you.

 

Mankasitraka Tompokolahy,

Mankatelina Tompokovavy.


Partager l'article:

Lakroa en direct
  • 24 Mar. 2017 - 07:11-

    Flash appeal pour 20 millions de dollars. La cérémonie de lancement du "flash appeal" a été effectuée ce jeudi 23 mars 2017. Une demande d'aide d'une valeur de 20.067.549 dollars américain a été lancée conjointement  par le Gouvernement Malgache, le Système des Nations Unies (SNU) à Madagascar et l’ensemble de l’Equipe Humanitaire du Pays à la Primature pour faire face aux conséquences dévastatrices du cyclone Enawo sur les familles vulnérables du Nord-Est et de l'Est de Madagascar et mener les actions humanitaires et de relèvement y afférentes.

  • 24 Mar. 2017 - 07:05-

    Absence de résultats du pouvoir. Maharavo Ratolojanahary, porte-parole du mouvement DFP Dinika ho Fanavotam-Pirenena, déclare que le pouvoir actuel se caractérise par l’absence notoire de résultats probants dans l’obtention de financement pour réaliser les promesses été les différents programmes érigés depuis l’arrivée du Président Rajaonarimampianina à la tête de l’Etat en 2014. Il n’a eu que des promesses de la part des différents bailleurs (CBI ou Conférence des bailleurs institutionnels, FEC, 11ème Fed…). La dernière mission effectuée par le FMI ces derniers jours ne fait que confirmer cela. Les bailleurs ne font pas confiance à ce pouvoir.

  • 23 Mar. 2017 - 17:08-

    Oliva Randimbiarisoa élu président de l'Asoimi. Le candidat Oliva Randimbiarisoa a été élu lors de la deuxième version de l'élection du président de l'ASOIMI (Association Omnisport Interministériel  et Institution) effectuée ce 21 mars. Il a été élu avec 330 voix soit 97,5% des votants. Il faut rappeler que le candidat Abel Randriamanarivo a retiré sa candidature lors de cette élection. Pour mémoire, ce candidat a été déclaré élu lors de l'élection effectuée le 22 février  dernier. Cette première élection a été considérée comme nulle par le MJS, Ministère de la Jeunesse et des Sports ministère de tutelle.

  • 23 Mar. 2017 - 17:08-

    Défaillance du Ministre de l'Intérieur. Maharavo Ratolojanahary, porte-parole du mouvement DFP Dinika ho Fanavotam-Pirenena, a fait savoir que les nombreuses manifestations de la foule aboutissant à des actions violentes classées comme justice populaire démontre l'incompétence de l'Etat. Il appartient à l'Etat et en particulier au Ministre de l'Intérieur d'assurer l'activité de police administrative par l’intermédiaire des chefs de district. Toute action venant d'autre ministère est de ce fait manifestement illégale notamment celle entreprise par le Ministre de la Sécurité publique envoyant des policiers à Antsakabary.

  • 21 Mar. 2017 - 13:29-

    Cnaps Sport et la coupe. Après son match nul à domicile, la Cnaps Sport est éliminée de la ligue des champions. Elle a été reversée dans la compétition de la Coupe de la Confédération. Il ressort après le tirage au sort des 1/16ème de finale que la Cnaps Sport affrontera la Recreativo do Libolo de l'Angola pour  une place en phase de groupe. Le match aller se déroulera à Madagasikara entre le 7 et le 9  avril et le match retour se tiendra en Angola entre le 14 et le 16 avril.

  • 21 Mar. 2017 - 08:09-

    Don pour la Hcc. Omer Kalameu, Conseiller aux Droits de l’Homme des Nations Unies auprès du bureau de la Coordinatrice Résidente des Nations Unies/Equipe pays de Madagascar a remis à la Haute Cour Constitutionnelle (Hcc) un lot d’ouvrages et de brochures relatifs aux droits de l’homme ce 17 mars. Ce don entre dans le cadre de l’appui du système des Nations Unies à la branche judiciaire malagasy. Au cours de cette cérémonie, le Conseiller aux Droits de l’Homme a fait part au Président de la Hcc, Jean-Eric Rakotoarisoa, de la satisfaction de l’organisme qu’il représente quant à la démarche de la Cour qui fait souvent référence dans ses décisions aux Conventions internationales relatives aux droits de l’homme.

  • 20 Mar. 2017 - 12:51-

    La CUA se rebiffe. Les responsables au niveau de la Commune urbaine d’Antananarivo ont réuni les chefs fokontany de la Capitale. A l’ordre du jour de cette rencontre une explication sur l’absence du logo de la Commune dans les papiers administratifs délivrés par les fkontany et l'enlèvement du drapeau de la Commune dans les locaux des fokontany. Julien Randriamorasata, deuxième adjoint de la Commune, a été claire dans sa conclusion. Le logo de la CUA doit être visible sur tous les papiers administratifs relevant de la responsabilité de la Commune (certificat de résidence…).

  • 19 Mar. 2017 - 06:57- Cnaps out de la LDC. Lors du match retour en 16ème de finale en ligue des champions (LDC). La Cnaps Sport n'a pu faire que match nul. Cnaps Sport et Coton Sport se sont séparés sur le score de 1 but partout. Le match s'est déroulé à domicile sur le stade du club malagasy. Cnaps a joué conte-nature en balançant des longs raids en avant. La présence massive des spectateurs n 'a pas suffi à surmotiver les joueurs.
    Malgré cette élimination l’équipe de la CNaPS poursuit son parcours africain. L’équipe est reversée aux 1/16ème de finale de la Coupe de la Confédération.
  • 18 Mar. 2017 - 08:49-

    FMI à Mahazoarivo. Plusieurs points ont été soulevés durant l’entrevue effectuée ce 17 mars.

    • la situation actuelle de la JIRAMA étant donné que l’objectif de baisser les subventions venant de l’Etat Malagasy n’étaient pas atteints à cause de la sécheresse ;

    • la situation de la Compagnie Air Madagascar où les négociations avec le partenaire stratégique identifié ont démarré ;

    • le retard dans la finalisation de la loi sur le recouvrement des créances, et l’automaticité du mécanisme d’ajustement des prix du carburant.

    • le traitement de la dette importante

    • les impacts du passage de cyclone sur le budget 2017.

  • 18 Mar. 2017 - 08:48-

    FMI à la Primature. David Owen, le Directeur Adjoint du FMI du Département Africain; Rasolofondraibe Alain Hervé, le Gouverneur de la Banque Centrale de Madagascar ; Mamy Rajaobelina, un conseiller auprès de la Présidence de la République et le Ministre des Finances et du Budget Rakotoarimanana François Gervais, ont été reçus ce 17 mars par le Premier Ministre Mahafaly Solonandrasana Olivier.  Cette visite s’inscrit dans le cadre d’une optique tendant à favoriser un système monétaire international stable qui encourage les échanges de biens et services, et des capitaux. Dans ce sens, David Owen a pour mission de réviser et d’évaluer la mise en œuvre du Programme FEC du 31 décembre 2016 et d’assurer l’application ferme du régime de change, et du respect de nos engagements en tant que pays membre.

  • 17 Mar. 2017 - 08:30-

    Formation de formateurs au sein du CRFIM. Onze (11) participants ont consolidé, du 30 janvier au 10 février à Antananarivo, leurs compétences en visualisation des données d’intérêt maritime pour le compte . Ils proviennent de plusieurs administrations impliquées dans l’action de l’Etat en mer et 8 d’entre eux ont réussi à passer avec succès les tests de contrôle. Ils sont sélectionnés pour devenir des formateurs. Cette formation spécifique se déroulera du 20 mars au 7 avril 2017 à Antananarivo. Cette formation est possible grâce au projet européen CRIMARIO avec le soutien du Centre Régional de Fusion des Informations Maritimes (CRFIM).

  • 17 Mar. 2017 - 06:56-

    Cnaps vs Coton Sport et organisation des transports. L’après-match lors de la rencontre entre Cnaps sport et Township Rollers du 11 février a été un cauchemar pour les spectateurs qui ont dû subir 4 voire 5 heures d’embouteillage pour allier Vontovorona et Anosy. Pour y remédier les organisateurs du match ont annoncé lors d’un point de presse effectué au siège de la Cnaps Ampefiloha les mesures prises durant le match retour qui se jouera ce samedi 18 mars 2017.

    Circulation. Une déviation a été créée au niveau du Cur cela permet d’avoir une circulation en sens unique (tant pour aller que pour le retour) pour rallier le Complexe culturel et de loisirs. La déviation est indiquée sur place.

    Parking. Les endroits pour garer les voitures ont été augmentés. Toutefois, à partir de 13 heures, les voitures légères ne pourront plus se rendre au Complexe CCL. Les propriétaires devront garer leur voiture au niveau du Cur. Une navette payante est mise en place entre Vontovorona et le CCL. Après 13 heures, seules les voitures munies de coupe-file peuvent se rendre au CCL.

    Transport en commun. Les responsables des coopératives de la ligne G (Cotransmar et Kofiamo) ont accepté de travailler avec les organisateurs du match. Les tarifs sont les suivants : 1000 Ar d’Anosy au CCL (aller comme au retour) ; 800 Ar de Fenoarivo au CCL et  400 Ar de Vontovorona au CCL.

  • 16 Mar. 2017 - 15:04-

    Organisation à Vontovorona. Selon les organisateurs des évènements au sein de la Cnaps à partir de 13 heures les voitures légères ne pourront plus rallier le Complexe de la Cnaps sis à Vontovorona. Des parkings seront disponibles au niveau du CUR et de l'eglise Fjkm. Les voitures munies de coupe file peuvent circuler. 

  • 16 Mar. 2017 - 14:53- Ahmad. Selon les iniformations qui corculent entre les amoureux du football Ahmad,  président de la fédération malagasy foothall,  est élu présodent de laa Caf.
  • 16 Mar. 2017 - 14:38- Cmaps vs Coton Sport. Les responsables au niveau du club Cnaps Sport annoncent de grandes mesures pour éviter les désagréments survenus lors du premier match international qui a eu lieu au stade Cnaps Votonvorona. Tant les policiers que les gendarmes affirment faire le mximum.
  • 16 Mar. 2017 - 07:16-

    Bilan après passage de Enawo. Voici le bilan après le passage de Enawo pour la journée du 15 mars 2017 à 18h00, ce bilan fait état de : 81 morts, 18 disparus, 250 blessés, 424 801 sinistrés, 246 842  personnes déplacées cumulées et  79 071 personnes déplacées actuelles. La région SAVA a enregistré le plus grand nombre d’infrastructures de bases endommagées avec 335 écoles publiques endommagées et 17 formations sanitaires touchées.

  • 15 Mar. 2017 - 13:18-

    Fiteva au chevet des sinistrés. Une délégation de la Fiteva emmenée par les dirigeants du bureau national de cette association a témoigné de sa compassion devant les malheurs qui a frappé une partie de la population malagasy. Elle a apporté des produits vivriers produits qui proviennent de la région même, composé de carottes, des pommes de terre, et des pommes pour les sinistrés hébergés à l'ANS Académie nationale des Sports à Ampefiloha. La Fiteva ou Fikaambanan'ny terak'i  Vakinankaratra regroupe les natifs de la région.

  • 15 Mar. 2017 - 07:02-

    Bilan après passage de Enawo. Le bilan ce 14 mars 2017 à 18h00 : 18 personnes portées disparues, 78 morts, (certains disparus trouvés morts, et cas de nouveaux décès dus à des effondrements de maisons à Brickaville et Vatomandry), 250 blessés, 394 114 sinistrés, 246 987 personnes déplacées (nombre de personnes ayant dues se déplacer pendant le passage d’Enawo).


  • 15 Mar. 2017 - 06:57-

    Sinistre national. Selon un communiqué émanant du BNGRC l'Etat malagasy a décrété l'état de sinistre national. suite au passage du cyclone Enawo.

  • 14 Mar. 2017 - 14:45-

    CNTEMAD. Le CNTEMAD Centre national de téléenseignement de Madagasikara se veut être une université de proximité et inverser une  mauvaise tendance. 

Du même auteur

monde
politique

Dans la même rubrique

politique
politique
Publicité