logo
Lakroan'i Madagasikara
Discours de Rajaonarimampianina le 9 janvier 2015

"l’année de l’édification des piliers des travaux de développement"

Recueillis par RRJ il y a 3 années

Voici le discours du Président de la République, Hery Rajaonarimampianina, à l'occasion de la présentation des vœux au couple présidentiel 2015 par les corps constitués et les corps diplomatiques, le 9 janvier 2015, au « CEREMONY BUILDING » du Palais d'Iavoloha.

Discours de M. le Président de la République à l'occasion de la Présentation des vœux au couple présidentiel 2015

9 janvier, à « CEREMONY BUILDING » LAPAM-PANJAKANA IAVOLOHA

 

Mesdames et Messieurs,

Honorables invités,

Permettez-moi de commencer mon propos en vous disant TONGASOA, bienvenue à tous, dans ce Palais de Iavoloha qui nous accueille aujourd’hui à l’occasion de cette cérémonie de présentation de vœux.

 

C’est un plaisir pour mon épouse et pour moi-même de vous avoir parmi nous aujourd’hui. Vous avez tenu effectivement à honorer de votre présence cette cérémonie et nous vous en remercions infiniment.

 

Je souhaite à tous, à chaque citoyenne, à chaque citoyen malagasy, à tous les amis de Madagascar, à vous tous ici présent ainsi qu’à vos familles respectives, une belle et heureuse année 2015. Que Dieu nous bénisse et nous donne à tous la santé nécessaire pour faire face à nos responsabilités, pour vaquer nos occupations, et pour continuer ensemble l’œuvre de redressement de notre pays.

 

On a tourné la page de 2014, alors accueillons avec joie, avec ferveur et avec optimisme cette année 2015 qui s’ouvre à nous.

La présentation des vœux n’est pas qu’une simple tradition culturelle ou républicaine. Elle est surtout l’occasion de faire un bref bilan de l’année passée afin de pouvoir se projeter avec justesse et sérénité dans l’avenir.

L’année 2014 a été le départ du renouveau collectif impulsé par l’espoir de notre peuple qui avait et qui a toujours soif d’une stabilité politique, sociale, qui a soif de travail, qui a envie de croire en un avenir meilleur pour lui, pour ses enfants.

2014 nous a vu batailler pour poser les fondations nécessaires pour avancer dans les travaux de construction et développement du pays. Ce ne fut pas facile.

Le chantier est immense, on le savait, et les attentes du peuple impatientes.

 

Nous le comprenons, quand le peuple demande la stabilité, la paix, l’ordre, car il en a assez des crises politiques cycliques dont on sait qu’elles ont été le frein à toutes actions de développement, certains, soucieux de préserver leurs privilèges ou qui n’acceptent juste pas le changement, ont tenté encore de semer des embuches, de mettre des bâtons dans les roues de la démocratie naissante, voire de déstabiliser tout simplement le pays.

Mais c’est le peuple qui a choisi et la voix du peuple est sacrée, gage de la Démocratie et qui légitime et qui légitimera toute notre démarche.

On ne cherche pas d’excuses mais il faut bien expliquer que, héritant d’une situation sociale et économique désastreuse, y faire face tout en s’attelant aux autres chantiers politiques aussi complexes qu’urgents demande plus de temps.

Il a fallu poser les fondations, les textes législatifs fondamentaux nécessaires pour avancer. Ainsi, à titre d’illustration, le texte pour la mise en place de la Haute Cour de Justice que j’ai promis de mettre en place avant le premier anniversaire de mon investiture sera bel et bien fait.

 

La construction de ces fondations continue et 2015 sera l’année de l’édification des piliers des travaux de développement.

 

Le chantier de la réconciliation nationale prend une place cardinale et son succès est nécessaire à bien des égards à la sérénité de la vie de la nation. J’y attache, je le dis, une profonde conviction.

Je dis et je ne cesserai de le dire que chaque citoyen, civil, militaire, religieux, a un rôle à jouer et doit exceller dans sa partition dans la construction de la réconciliation nationale. Mais, il m’appartient en tant que garant de l’unité de la Nation, c'est-à-dire gardien – selon la Constitution – de la solidarité des malgaches, d’en être le chef d’orchestre, de porter haut le flambeau de la réconciliation nationale.

Le peuple de Madagascar a droit à la paix et à la sécurité. Les amis de Madagascar également.

Le temps est venu de l’Union sacrée des Malagasy pour construire un lendemain meilleur pour nous tous, pour nos enfants et pour nos petits-enfants.

 

Aujourd’hui encore et pour notre avenir,

- Nous devons protéger notre démocratie naissante qui est encore bien fragile en assurant une bonne gouvernance, respectueuse des droits humains,
- Nous devons persévérer dans nos actions de sécurisation.
- Nous ne devrons pas laisser le terrorisme prendre racine à Madagascar qui est un carrefour important de la circulation maritime. Le malheureux évènement criminel ayant frappé le journal Charlie Hebdo en France il y a deux jours nous rappelle que le monde entier est en danger et qu’il faudrait constamment être vigilant. Cet attentat est ignoble. La tolérance et le sens du vivre ensemble dans la diversité étant une des valeurs fondatrices de la culture malgache, un tel acte ne peut que susciter notre totale indignation. Nous voulons le dire, Monsieur l’Ambassadeur, et nous voudrions le dire à tous les Français et à tous ceux qui sont épris de paix et de liberté. Toutes nos sincères condoléances aux familles des victimes.

- Nous devons ambitionner aussi une place prépondérante sur l’échiquier international à travers notre Diplomatie qui doit être innovante, guerrière, avec des diplomates bien au fait des réalités du pays, de ses atouts, de sa langue, de sa culture dans ses différentes émanations.

 

Nous devons également :

- Renforcer la lutte contre la corruption,

- Exiger encore plus d'ordre et d'autorité et particulièrement, nous avons besoin plus que jamais d’une autorité de l'Etat, forte et acceptée par tous dans un souci de protéger les plus faibles,

- Rassurer les investisseurs notamment étrangers qui vont collaborer avec le secteur privé, créateur d’emplois. J’attache une attention particulière à l’environnement des affaires, la sécurité et la protection des investissements,

- Avancer dans les grands chantiers touchant les infrastructures de toutes sortes qu’elles soient agricoles, routières, aéroportuaires, portuaires, ou encore touchant les énergies renouvelables, et tout cela, par la finalisation de projets structurants ;

 

*******

 

Je voudrais aussi vous dire que le pays dispose maintenant d’un Plan National de Développement, qui reste toujours perfectible.

Ambitieux mais réalistes sont les objectifs que nous nous sommes fixés s’agissant des grands équilibres économiques qui y sont déclinés.

 

Les fondements de la réussite de ces objectifs reposent d’abord et avant tout sur la mise en œuvre d’un vaste programme de réformes qui a déjà démarré dès la fin de l’année dernière et qui vont encore s’intensifier au cours de cette année.

 

Ces réformes porteront sur tous les domaines clés de la gestion macro-économique et plus particulièrement, sur :

 

1- la restructuration et le renforcement des capacités des administrations fiscales et douanières.

A ce propos, nous avons entendu et restons à l’écoute des doléances des uns et des autres à propos de harcèlement fiscal et/ou douanier qui serait le fait de quelques agents déviants.
Nous serons ainsi intransigeants à l’encontre des délinquants quels qu’ils soient. Il n’y a pas et il n’y aura pas d’impunité sur ces sujets.

Mais, je compte aussi sur le civisme et la responsabilité de chaque citoyen pour dénoncer toute pratique illégale et dûment établie.

 

Les réformes se poursuivent aussi par :

 

2- une gestion rigoureuse des finances publiques à travers une meilleure maitrise et une totale transparence dans les dépenses publiques,

 

3- la modernisation de notre Banque Centrale pour une meilleure efficacité et une mise aux normes aux meilleurs standards internationaux,

 

4- la dynamisation de notre système financier en général, et je soulignerai en particulier la mise en place des dispositifs pour accélérer l’inclusion financière de nos compatriotes.

Pour accompagner ces réformes, nous comptons sur l’appui de VOUS nos partenaires techniques et financiers avec qui, en 2015, nous souhaitons non seulement conclure des contrats de confiance durables (Facilité Elargie de Crédit avec le FMI, BAD, 11Eme FED avec l’UE,……) mais aussi surtout réussir une Conférence des Bailleurs pour lever les fonds nécessaires pour mener à bien notre PND.

Il y a différents projets qui sont devant nous.

 

L’ENERGIE ET LA JIRAMA

La question de l’énergie électrique plombe le pays. Nous avons pris les mesures qu’il faut. Et la transition énergétique est en marche. Monsieur le Premier Ministre a parlé tout à l’heure de centrales hydroélectriques à Anjijia (ANDRIBA). Je parlerai de Mahitsy dans l’Itasy.

De gros investissements vont venir cette année, de 400 MgW à Sahofika et Mahavolo. Et tout cela pour un développement durable structuré de ce pays.

Pour répondre aux urgences, bien évidemment nous devrons nous pencher sur les situations de délestages, donc on est obligé de continuer avec le thermique.

 

CONCERNANT LES MINES ET RESSOURCES STRATEGIQUES

Concernant les mines et les ressources stratégiques, le code pétrolier, le code minier est en cours de toilettage.
La transparence dans la gestion des ressources minières et naturelles exige que ces richesses profitent concrètement au bien être de la population.
Madagascar, je le dis, ne reniera pas ses engagements antérieurs vis-à-vis de ses investisseurs.

Les investisseurs sont en ce moment très actifs dans le domaine minier, pour ne citer que quelques-uns.

 

- Les GISEMENTS DE CHARBON DE LA SAKOA Avec 3 grands opérateurs en phase d'étude de faisabilité (Madagascar Consolidated Mining, LEMUR S.A., ITAL THAÏ DEVELOPMENT (ITD)

- Le PROJET TERRE RARE Ampasindava par Tantalum Rare Earth Madagascar,

- L’ILMENITE DE RANOBE par TOLIARA SANDS

- Le BAUXITE DE MANANTENINA

- Le FER DE SOALALA PAR WISCO

- Le DÉVELOPPEMENT DES MINERAIS DE CUIVRE

- La PROMOTION ET DÉVELOPPEMENT ET PROFESSIONNALISATION DE LA FILIÈRE OR

- Le GRAPHITE SUR LA CÔTE EST

 

Beaucoup de ces investissements et travaux vont commencer cette année.

Le développement de la recherche et de la production pétrolière se poursuit. Madagascar Oil, entre autres, entend cette année développer la production de l’huile lourde de Tsimiroro.

 

Permettez-moi, encore sur le plan international, de parler de quelques grands projets qui impactent directement le quotidien de nos concitoyens.

 

SOMMET DE L’ORGANISATION INTERNATIONALE DE LA FRANCOPHONIE EN 2016

Le sommet de l’OIF de Dakar des 29 et 30 novembre 2014 a marqué solennellement le grand retour de Madagascar au sein de la famille ayant la pratique de la langue française en partage.

Ce sommet a, à l’unanimité des Chefs d’Etat et de gouvernement présents, a confié à Madagascar l’organisation du XVI Sommet, en 2016.

Il s’agit là d’un acte particulièrement fort, tant pour la reconnaissance de notre pays par la communauté francophone que surtout pour la confiance ainsi donnée au peuple malagasy de se voir confier la responsabilité de l’organisation d’une rencontre majeure sur le plan mondial.

Nous devons relever et gagner ce défi. Des milliers d’emplois seront créés en raison des travaux préalables obligatoires, de la logistique de l’organisation.

Une telle confiance met et mettra le pays sous les feux des projecteurs pour les deux ans à venir, et certainement au-delà.

 

LA REPRISE DE L’AGOA EN DECEMBRE 2014

Qui va mener vraiment de manière concrète notre combat pour l'emploi. Et je l’ai dit tout à l’heure, on attend des dizaines, voire une centaine des milliers d’emploi.
Nous continuerons à promouvoir les respects de l’Etat de droit de l’Homme.

Au-delà de cela ; nous avons la principale préoccupation de mettre au centre de nos actions l'homme, sa dignité, son bien-être, à travers l'emploi. Je l’ai déjà dit mais je le répète, il a fallu 15 jours pour nous exclure de l’AGOA. Et combien d’efforts ont été nécessaires pendant des années pour que nous soyons réintégrés.

 

DE LA PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT

Je voudrais revenir sur le VIème Congrès Mondial des parcs de Sydney en novembre dernier au cours duquel Madagascar était fortement représenté.

Et la présentatrice, tout à l’heure a voulu nous dire que la présentation de cette salle est très symbolique. Symbolique de l’environnement, du respect qu’on doit avoir pour l’environnement. Symbolique aussi de la richesse dont dispose Madagascar en matière d’environnement.

Dans mon allocution lors de la clôture officielle du Congrès de Sidney, j’ai mis le capital naturel au cœur de la vision de développement de Madagascar

J’ai pris des engagements pour développer notre environnement dont l’environnement marin
J’ai réitéré mon engagement pour une politique de zéro tolérance à l’endroit du trafic illégal des ressources naturelles et le renforcement de la lutte contre le trafic de bois de rose.

Je lance encore ici, comme je l’ai déjà fait à Sydney, un appel solennel aux partenaires financiers et techniques de Madagascar pour « agir ensemble et de concert afin de sécuriser les aires protégées où se trouve le bois de rose ».

Les aires protégées jouent un rôle vital pour le maintien des services écologiques dont dépend la population.

La protection de l’environnement est au cœur de ma politique.

Je voudrais le dire et le réitérer, c’est aussi pour cette raison que Madagascar soutient avec conviction la rencontre de Paris sur le climat qui aura lieu au mois de décembre de cette année.

 

Mesdames et Messieurs,

Je voudrais conclure et comme vous pouvez le constater, les défis sont nombreux pour cette année 2015. Profitons aussi des moments comme aujourd’hui pour échanger en direct entre nous de ces défis.

Encore une fois, je vous souhaite à tous une belle et heureuse année,
Je vous remercie de votre aimable attention.

 

Hery RAJAONARIMAMPIANINA

Président de la République de Madagascar

 

Source :

https://www.facebook.com/616973818381805/posts/772663866146132/


Partager l'article:

Lakroa en direct
  • 18 Aug. 2017 - 09:03-

    Article du 18 août 2017. Société (Albinos) : http://www.lakroa.mg/item-1138_articles_societe_18-un-albinos-en-danger-de-mort-dans-la-grande-ile.html

  • 14 Aug. 2017 - 10:35-

    Football Chan 2018. Le match de football entre les équipes de Madagasikara et Angola s’est terminé sur le score nul à Mahamasina. Les deux équipes se sont séparées sur le score vierge après les 90 minutes temps réglementaires. Pour l’entraineur malagasy c’est un bon résultat dans la mesure où l’équipe adverse n’a pas marqué à Mahamasina. Les Barea devront en tout cas trouver le chemin des filets pour le match retour. Ce match retour se déroulera dans une semaine. Les Barea devront marquer et faire au minimum match nul mais gagner serait préférable.

  • 11 Aug. 2017 - 14:30-

    Fermeture d'un collège à Talatamaty. La décision prise par la justice Mercredi dernier force le "Light Collège International" a fermé ses portes. Nombreux sont les causes de ce verdict comme : l'insécurité. Un chef de service du MEN a assisté à ce procès. Comme il est dit que ce collège entraîne les enseignants à devenir des terroristes, le Haut  Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés ou UNHCR décide d'intervenir pour y voir plus clair. Ils désapprouvent les divers  accusations portés sur le collège. Pour le moment, le LCI reste fermer.

  • 10 Aug. 2017 - 10:20-

    Divers problèmes pour l’installation du numérique. Selon l’Union Internationale des Télécommunications (UIT), le basculement vers le numérique des pays africains doit être effectué en 2020. Madagascar risque d’avoir du retard car de nombreuses étapes sont à suivre. Outre l’élaboration des diverses structures et les textes règlementaires, il lui faut trouver le financement nécessaire. D’après le secrétaire général du ministère de la communication et des relations avec les institutions, le financement de ce projet s’élève à plus de 160 millions de dollars.


  • 03 Aug. 2017 - 13:27-

    Georges Ruffin au sein d’un problème foncier. Un terrain de 569 ha sis à Soavinandriana est le sujet d’un litige entre l’ancien ministre Georges Ruffin et les gens qui ont occupé ce terrain depuis de nombreuses années. Aux dires de gens qui occupent ce terrain leurs ancêtres ont occupé ce terrain bien avant la colonisation. Une fois les colons en place, ils ont pris le terrain sans réellement le mettre en valeur. Puis de 1970 à 1988 les paysans ont occupé le terrain sans rencontrer de problème. L’affaire est en cours devant la justice.

  • 02 Aug. 2017 - 14:56-

    Farmshop présente au FierMada. L’entreprise Farmshop est présente au FierMada comme à l’accoutumée. Les technicies de cette entreprise sont à la disposition des visiteurs de cette foire. Pour Lila Ratovoharisoa la présence de Farmshop est car elle se dédie au monde rural (éleveurs et cultivateurs). Cette entreprise assure la distribution des produits Avitech (poulet d’un jour) et des provendes Lfl. Farmshop assure en temps ordinaire une séance de formation gratuite pour tous les éleveurs. Cette année 2017, Farmshop célèbre ses 5 ans. Le programme de cette célébration sera publié prochainement.

  • 02 Aug. 2017 - 14:55-

    FierMada 2017. La foire internationale de l’économie rurale ou FierMada pour l’année 2017 a ouvert ses portes ce 2 août 2017. Il durera jusqu’au dimanche 6 août. Une foire dédiée au monde rural. Les stands de cette foire présentent les produits des agriculteurs et des éleveurs (animaux et poissons) venant de plusieurs régions de Madagasikara. Rivo Rakotovao, ministre de l’Elevage et de l’Agriculture, a procédé à l’ouverture officielle de cette foire. Il était entouré de deux ministres du gouvernement (le Ministre de l’Industrie et la Ministre de l’environnement et de l’écologie).

  • 31 Jul. 2017 - 08:26-

    Portes ouvertes de l’Ispm. L’Institut Supérieur Polytechnique de Madagascar organise une porte ouverte hors de ses locaux. Cet événement se déroule au Carlton Anosy (Antananarivo) les 1er et 2 août 2017. Ce rendez-vous annuel fait suite aux portes ouvertes organisées récemment dans les locaux de l’Ispm. Durant ces deux jours les meilleurs projets élaborés par les étudiants dans les différents parcours et diverses mentions au sein de cet établissement supérieur sont présentés au grand public notamment aux futurs ou récents bacheliers. Il est à noter que l’Ispm présente ce rendez-vous depuis plus de vingt ans.

  • 31 Jul. 2017 - 08:25-

    EGM et son festival conservatoire. Pour clore l’année scolaire 2016-2017, l’école de musique EGM devenu conservatoire de musique a organisé ce samedi 29 juillet et dimanche 30 juillet un événement 2 en 1. Il y a eu le 29 juillet les examens devant public et le dimanche 30 juillet un concert de violon. Tous les étudiants issus des différentes sections ont envoyé leurs représentants. EGM est présente à Antananarivo (67 ha, Ambatonakanga, Anjanahary), Antsirabe, Toamasina. Selon Sitraka Randrianarivony, un responsable pédagogique de l’EGM, EGM délivre un diplôme de DTS.

  • 31 Jul. 2017 - 08:23-

    FIZA Mangoro. Les natifs de Mangoro se sont donné rendez-vous ce samedi 31 juillet 2017. C’est une rencontre organisée par l’association Fiza Mangoro. pour se souhaiter les meilleurs vœux, pour se divertir et pour se mobiliser. En matière de divertissement les organisateurs ont invités de grands artistes comme Njakatiana, tarika Nantenaina et des groupes artistiques issus du terroir. Malgré la pluie les artistes ont donné le meilleur d’eux-mêmes.  Augustin Rakotonirina, président de Fiza Mangoro, a rappelé que l’association vise à mobiliser les forces vives de Mangoro pour réaliser diverses actions visant le développement de cette région.

  • 26 Jul. 2017 - 08:41-

    5ème édition de la foire Ankolagny. La cinquième édition de la foire économique Ankolagny se déroulera du 11 au 13 août 2017. Cette foire est organisée par l’équipe du programme Prosperer Sofia. L’objectif de cette manifestation est de faire rencontrer les organisations de producteurs aves les opérateurs de marché afin de promouvoir les relations commerciales entre les deux entités. Selon Rafaralahy Redeck, coordonnateur du programme Prosperer Sofia, cette cinquième édition se veut être plus ouverte aux participants venant de diverses filières et des opérateurs originaires d’autres régions. Il invite tous les opérateurs économiques à visiter la centaine de stands (donc d’opportunités) prévue pour la foire.

  • 26 Jul. 2017 - 07:53-

    Nodimandy i Mgr ZEVACO Pierre. Nindaosin'ny fahafatesana ny 25 jolay 2017 tamin'ny 7 ora sasany maraina teo i SE Mgr ZEVACO Pierre. Lavo teo amin'ny faha 92 taonany ny andrarezin'ny Fiangonana. Ny nofo mangatsiaka dia amin'ny tranon'ny Fikambanana Lazarista Tanantsoa ao Fianarantsoa. Anarany feno: Jean-Pierre-Dominique Zévaco. Teraka ny 30 Jolay 1925 (92 taona) tao Vico France. Fikambanana: Lazaristes. Nanamasinana ho pretra: 29 juin 1959, Fikambanan-dRelijiozy Lazariste. Fanamasinana ho eveka: 12 janvier 1969 - Mgr Gilbert Ramanantoanina. Evekan’ny Diosezy Tolagnaro: 26 septambra 1968 - 24 avrily 2001 ary Évêque émérite nanomboka teo. Aoka samy hiara-hiombom-bavaka ho an’ny fialantsasatry ny fanahiny isika mianakavy.

  • 26 Jul. 2017 - 06:57-

    Région Anosy dynamique. Pour Tanjaniana Juliot, Chef de Région Anosy, plusieurs signes indiquent le dynamisme de la région qu’il préside. Pour ce chef de régionles publication sur le compte Facebook de la Région Anosy (https://www.facebook.com/regionanosy.anosy) indique ce dynamisme. Il cite entre autres les différents ateliers de formation pour le développement local du 10 au 14 juillet, la dotation en matériel (motos cross), les initiatives des organismes comme la Chambre de Commerce et d’Industrie cette dernière initie pour la fin du mois de juillet du festival de la mer.

  • 25 Jul. 2017 - 09:19-

    Lahatsoratra ny 25 jolay 2017. ao amin'ny sokajy politika no misy lahatsoratra navoaka ho an'ny anio : http://www.lakroa.mg/item-1118_articles_politique_18-jeneraly-manampi-maso-sy-manao-miaoa.html

    Sy ao amin’ny sokajy NTIC http://www.lakroa.mg/item-1119_articles_newtech_18-fablab-solidaire-mamiratra-racompensa.html

  • 24 Jul. 2017 - 07:16-

    Epreuves du baccalauréat session 2017. Les épreuves écrites du Baccalauréat général se dérouleront du lundi 24 au jeudi 27 juillet prochain pour l’année scolaire 2016-2017. Les épreuves écrites pour l’EPS auront lieu le vendredi 28 juillet. Les épreuves écrites du Baccalauréat technique et technologique se dérouleront du 31 juillet au 3 août 2017. Le nombre total de candidats au baccalauréat dans la Grande Ile atteint 177 686 pour cette session. Ils sont répartis dans 270 centres d’examen.

  • 21 Jul. 2017 - 06:52-

    20 juillet 1947 - 20 juillet 2017 Pour tes 90 ans,
    Nous cueillons la joie de tes dix ans,
    La folie de tes vingts ans,
    La sagesse de tes trente ans,
    Le travail de tes quarante ans,
    Les découvertes de tes cinquante ans,
    Le renouveau de tes soixante ans,
    Les voyages de tes soixante-dix ans
    La quiétude de tes quatre-vingts ans.
    Prend tout cela comme un bouquet,
    Si agréable à contempler.
    Joyeux anniversaire Lakroan'i Madagasikara

  • 18 Jul. 2017 - 11:56-

    Open Fokontany. Orange Madagascar, Habaka et Giz allient leurs capacités d’innovation pour accompagner la transformation digitale de la commune rurale d’Anosizato Ouest. Habaka met à disposition les données de la commune en libre accès et sur une plateforme géospatiale. Cette innovation va permettre aux sept fokontany de la commune de s’ouvrir sur de nouveaux horizons de développement, et d’accéder  à de nouvelles opportunités d’investissement. La mise en place d’un tel dispositif d’accès à des données nécessite des moyens techniques et humains. Francia Andriamampionona, directeur des relations publiques d’Orange Madagascar, a remis ce 18 juillet des équipements nécessaires pour la réalisation de cet open fokontany (100 smartphones, 28 tablettes pour les développeurs et une connexion internet ultra haut débit).

  • 18 Jul. 2017 - 06:48-

    Cours Rasolotafika. Les professeurs au sein du groupe Cours Rasolotafika affirment qu’ils ne craignent pas les conséquences des déclarations répétées du ministre de l’Education Nationale. Ces déclarations concernent la volonté des responsables du Ministère d’augmenter les difficultés au niveau des examens officiels ceci afin de piéger les élèves qui se contentent de répéter les exercices dits sujets-types. Pour ce groupe les professeurs ne distribuent pas de polycops ni de sujets types. Ils ne donnent pas non plus de cours après bacc pour préparer les différents concours. Ce sont des signes que les bases sont bonnes.

  • 17 Jul. 2017 - 11:54-

    25ème anniversaire du Fiefa MirMad. Le FieFa Mir Mad  ou Fikambanana Entanin’ny Fampihavanana eto Madagasikara branche à Madagasikara du Mouvement International de la Réconciliation  va célébrer son 25ème anniversaire cette année. La célébration de cet anniversaire se fera ce vendredi 21 juillet en son siège au Village Saint François. La célébration commencera par une prière œcuménique qui sera suivie par une conférence-débat avec trois intervenants (le pasteur Tehindrazanarivelo, Rabetafika Fulgence, Serge Ramiandrasoa). « La non-violence électorale » est le thème de cette conférence-débat.

  • 14 Jul. 2017 - 07:21-

    AFIFAB 35 taona. Ny fiangonan’i Jesoa Kristy eto Madagasikara dia mankalaza ny faha-35 taonan’ny AFIFAB na Asa Fifandraisana sy Fampahalalam-baovao. « Maro ny fandahanarana entina hanamarihana izany tsingerin-taona izany ka ny fanompoam-pivavahana no hanokafana izany vanim-potoana izany ary hanasana ny rehetra » hoy ny sekretera jeneralin’ny Afifab . Ny fanompoam-pivavahana fanakalazana an’Andriamanitra dia ho tontosaina ny sabotsy 15 jolay 2017 amin’ny 3 ora tolakandro ao amin’ny fiangonana Fjkm Atsimon’i Mahamasina. Ny fanapariahana ny Radio Fahazavana no ho tsangambaon’ny faha-35 taonan’ny Afifab.

Du même auteur

monde
politique

Dans la même rubrique

politique
politique
Publicité