logo
Lakroan'i Madagasikara
Discours de Rajaonarimampianina le 9 janvier 2015

"l’année de l’édification des piliers des travaux de développement"

Recueillis par RRJ il y a 2 années

Voici le discours du Président de la République, Hery Rajaonarimampianina, à l'occasion de la présentation des vœux au couple présidentiel 2015 par les corps constitués et les corps diplomatiques, le 9 janvier 2015, au « CEREMONY BUILDING » du Palais d'Iavoloha.

Discours de M. le Président de la République à l'occasion de la Présentation des vœux au couple présidentiel 2015

9 janvier, à « CEREMONY BUILDING » LAPAM-PANJAKANA IAVOLOHA

 

Mesdames et Messieurs,

Honorables invités,

Permettez-moi de commencer mon propos en vous disant TONGASOA, bienvenue à tous, dans ce Palais de Iavoloha qui nous accueille aujourd’hui à l’occasion de cette cérémonie de présentation de vœux.

 

C’est un plaisir pour mon épouse et pour moi-même de vous avoir parmi nous aujourd’hui. Vous avez tenu effectivement à honorer de votre présence cette cérémonie et nous vous en remercions infiniment.

 

Je souhaite à tous, à chaque citoyenne, à chaque citoyen malagasy, à tous les amis de Madagascar, à vous tous ici présent ainsi qu’à vos familles respectives, une belle et heureuse année 2015. Que Dieu nous bénisse et nous donne à tous la santé nécessaire pour faire face à nos responsabilités, pour vaquer nos occupations, et pour continuer ensemble l’œuvre de redressement de notre pays.

 

On a tourné la page de 2014, alors accueillons avec joie, avec ferveur et avec optimisme cette année 2015 qui s’ouvre à nous.

La présentation des vœux n’est pas qu’une simple tradition culturelle ou républicaine. Elle est surtout l’occasion de faire un bref bilan de l’année passée afin de pouvoir se projeter avec justesse et sérénité dans l’avenir.

L’année 2014 a été le départ du renouveau collectif impulsé par l’espoir de notre peuple qui avait et qui a toujours soif d’une stabilité politique, sociale, qui a soif de travail, qui a envie de croire en un avenir meilleur pour lui, pour ses enfants.

2014 nous a vu batailler pour poser les fondations nécessaires pour avancer dans les travaux de construction et développement du pays. Ce ne fut pas facile.

Le chantier est immense, on le savait, et les attentes du peuple impatientes.

 

Nous le comprenons, quand le peuple demande la stabilité, la paix, l’ordre, car il en a assez des crises politiques cycliques dont on sait qu’elles ont été le frein à toutes actions de développement, certains, soucieux de préserver leurs privilèges ou qui n’acceptent juste pas le changement, ont tenté encore de semer des embuches, de mettre des bâtons dans les roues de la démocratie naissante, voire de déstabiliser tout simplement le pays.

Mais c’est le peuple qui a choisi et la voix du peuple est sacrée, gage de la Démocratie et qui légitime et qui légitimera toute notre démarche.

On ne cherche pas d’excuses mais il faut bien expliquer que, héritant d’une situation sociale et économique désastreuse, y faire face tout en s’attelant aux autres chantiers politiques aussi complexes qu’urgents demande plus de temps.

Il a fallu poser les fondations, les textes législatifs fondamentaux nécessaires pour avancer. Ainsi, à titre d’illustration, le texte pour la mise en place de la Haute Cour de Justice que j’ai promis de mettre en place avant le premier anniversaire de mon investiture sera bel et bien fait.

 

La construction de ces fondations continue et 2015 sera l’année de l’édification des piliers des travaux de développement.

 

Le chantier de la réconciliation nationale prend une place cardinale et son succès est nécessaire à bien des égards à la sérénité de la vie de la nation. J’y attache, je le dis, une profonde conviction.

Je dis et je ne cesserai de le dire que chaque citoyen, civil, militaire, religieux, a un rôle à jouer et doit exceller dans sa partition dans la construction de la réconciliation nationale. Mais, il m’appartient en tant que garant de l’unité de la Nation, c'est-à-dire gardien – selon la Constitution – de la solidarité des malgaches, d’en être le chef d’orchestre, de porter haut le flambeau de la réconciliation nationale.

Le peuple de Madagascar a droit à la paix et à la sécurité. Les amis de Madagascar également.

Le temps est venu de l’Union sacrée des Malagasy pour construire un lendemain meilleur pour nous tous, pour nos enfants et pour nos petits-enfants.

 

Aujourd’hui encore et pour notre avenir,

- Nous devons protéger notre démocratie naissante qui est encore bien fragile en assurant une bonne gouvernance, respectueuse des droits humains,
- Nous devons persévérer dans nos actions de sécurisation.
- Nous ne devrons pas laisser le terrorisme prendre racine à Madagascar qui est un carrefour important de la circulation maritime. Le malheureux évènement criminel ayant frappé le journal Charlie Hebdo en France il y a deux jours nous rappelle que le monde entier est en danger et qu’il faudrait constamment être vigilant. Cet attentat est ignoble. La tolérance et le sens du vivre ensemble dans la diversité étant une des valeurs fondatrices de la culture malgache, un tel acte ne peut que susciter notre totale indignation. Nous voulons le dire, Monsieur l’Ambassadeur, et nous voudrions le dire à tous les Français et à tous ceux qui sont épris de paix et de liberté. Toutes nos sincères condoléances aux familles des victimes.

- Nous devons ambitionner aussi une place prépondérante sur l’échiquier international à travers notre Diplomatie qui doit être innovante, guerrière, avec des diplomates bien au fait des réalités du pays, de ses atouts, de sa langue, de sa culture dans ses différentes émanations.

 

Nous devons également :

- Renforcer la lutte contre la corruption,

- Exiger encore plus d'ordre et d'autorité et particulièrement, nous avons besoin plus que jamais d’une autorité de l'Etat, forte et acceptée par tous dans un souci de protéger les plus faibles,

- Rassurer les investisseurs notamment étrangers qui vont collaborer avec le secteur privé, créateur d’emplois. J’attache une attention particulière à l’environnement des affaires, la sécurité et la protection des investissements,

- Avancer dans les grands chantiers touchant les infrastructures de toutes sortes qu’elles soient agricoles, routières, aéroportuaires, portuaires, ou encore touchant les énergies renouvelables, et tout cela, par la finalisation de projets structurants ;

 

*******

 

Je voudrais aussi vous dire que le pays dispose maintenant d’un Plan National de Développement, qui reste toujours perfectible.

Ambitieux mais réalistes sont les objectifs que nous nous sommes fixés s’agissant des grands équilibres économiques qui y sont déclinés.

 

Les fondements de la réussite de ces objectifs reposent d’abord et avant tout sur la mise en œuvre d’un vaste programme de réformes qui a déjà démarré dès la fin de l’année dernière et qui vont encore s’intensifier au cours de cette année.

 

Ces réformes porteront sur tous les domaines clés de la gestion macro-économique et plus particulièrement, sur :

 

1- la restructuration et le renforcement des capacités des administrations fiscales et douanières.

A ce propos, nous avons entendu et restons à l’écoute des doléances des uns et des autres à propos de harcèlement fiscal et/ou douanier qui serait le fait de quelques agents déviants.
Nous serons ainsi intransigeants à l’encontre des délinquants quels qu’ils soient. Il n’y a pas et il n’y aura pas d’impunité sur ces sujets.

Mais, je compte aussi sur le civisme et la responsabilité de chaque citoyen pour dénoncer toute pratique illégale et dûment établie.

 

Les réformes se poursuivent aussi par :

 

2- une gestion rigoureuse des finances publiques à travers une meilleure maitrise et une totale transparence dans les dépenses publiques,

 

3- la modernisation de notre Banque Centrale pour une meilleure efficacité et une mise aux normes aux meilleurs standards internationaux,

 

4- la dynamisation de notre système financier en général, et je soulignerai en particulier la mise en place des dispositifs pour accélérer l’inclusion financière de nos compatriotes.

Pour accompagner ces réformes, nous comptons sur l’appui de VOUS nos partenaires techniques et financiers avec qui, en 2015, nous souhaitons non seulement conclure des contrats de confiance durables (Facilité Elargie de Crédit avec le FMI, BAD, 11Eme FED avec l’UE,……) mais aussi surtout réussir une Conférence des Bailleurs pour lever les fonds nécessaires pour mener à bien notre PND.

Il y a différents projets qui sont devant nous.

 

L’ENERGIE ET LA JIRAMA

La question de l’énergie électrique plombe le pays. Nous avons pris les mesures qu’il faut. Et la transition énergétique est en marche. Monsieur le Premier Ministre a parlé tout à l’heure de centrales hydroélectriques à Anjijia (ANDRIBA). Je parlerai de Mahitsy dans l’Itasy.

De gros investissements vont venir cette année, de 400 MgW à Sahofika et Mahavolo. Et tout cela pour un développement durable structuré de ce pays.

Pour répondre aux urgences, bien évidemment nous devrons nous pencher sur les situations de délestages, donc on est obligé de continuer avec le thermique.

 

CONCERNANT LES MINES ET RESSOURCES STRATEGIQUES

Concernant les mines et les ressources stratégiques, le code pétrolier, le code minier est en cours de toilettage.
La transparence dans la gestion des ressources minières et naturelles exige que ces richesses profitent concrètement au bien être de la population.
Madagascar, je le dis, ne reniera pas ses engagements antérieurs vis-à-vis de ses investisseurs.

Les investisseurs sont en ce moment très actifs dans le domaine minier, pour ne citer que quelques-uns.

 

- Les GISEMENTS DE CHARBON DE LA SAKOA Avec 3 grands opérateurs en phase d'étude de faisabilité (Madagascar Consolidated Mining, LEMUR S.A., ITAL THAÏ DEVELOPMENT (ITD)

- Le PROJET TERRE RARE Ampasindava par Tantalum Rare Earth Madagascar,

- L’ILMENITE DE RANOBE par TOLIARA SANDS

- Le BAUXITE DE MANANTENINA

- Le FER DE SOALALA PAR WISCO

- Le DÉVELOPPEMENT DES MINERAIS DE CUIVRE

- La PROMOTION ET DÉVELOPPEMENT ET PROFESSIONNALISATION DE LA FILIÈRE OR

- Le GRAPHITE SUR LA CÔTE EST

 

Beaucoup de ces investissements et travaux vont commencer cette année.

Le développement de la recherche et de la production pétrolière se poursuit. Madagascar Oil, entre autres, entend cette année développer la production de l’huile lourde de Tsimiroro.

 

Permettez-moi, encore sur le plan international, de parler de quelques grands projets qui impactent directement le quotidien de nos concitoyens.

 

SOMMET DE L’ORGANISATION INTERNATIONALE DE LA FRANCOPHONIE EN 2016

Le sommet de l’OIF de Dakar des 29 et 30 novembre 2014 a marqué solennellement le grand retour de Madagascar au sein de la famille ayant la pratique de la langue française en partage.

Ce sommet a, à l’unanimité des Chefs d’Etat et de gouvernement présents, a confié à Madagascar l’organisation du XVI Sommet, en 2016.

Il s’agit là d’un acte particulièrement fort, tant pour la reconnaissance de notre pays par la communauté francophone que surtout pour la confiance ainsi donnée au peuple malagasy de se voir confier la responsabilité de l’organisation d’une rencontre majeure sur le plan mondial.

Nous devons relever et gagner ce défi. Des milliers d’emplois seront créés en raison des travaux préalables obligatoires, de la logistique de l’organisation.

Une telle confiance met et mettra le pays sous les feux des projecteurs pour les deux ans à venir, et certainement au-delà.

 

LA REPRISE DE L’AGOA EN DECEMBRE 2014

Qui va mener vraiment de manière concrète notre combat pour l'emploi. Et je l’ai dit tout à l’heure, on attend des dizaines, voire une centaine des milliers d’emploi.
Nous continuerons à promouvoir les respects de l’Etat de droit de l’Homme.

Au-delà de cela ; nous avons la principale préoccupation de mettre au centre de nos actions l'homme, sa dignité, son bien-être, à travers l'emploi. Je l’ai déjà dit mais je le répète, il a fallu 15 jours pour nous exclure de l’AGOA. Et combien d’efforts ont été nécessaires pendant des années pour que nous soyons réintégrés.

 

DE LA PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT

Je voudrais revenir sur le VIème Congrès Mondial des parcs de Sydney en novembre dernier au cours duquel Madagascar était fortement représenté.

Et la présentatrice, tout à l’heure a voulu nous dire que la présentation de cette salle est très symbolique. Symbolique de l’environnement, du respect qu’on doit avoir pour l’environnement. Symbolique aussi de la richesse dont dispose Madagascar en matière d’environnement.

Dans mon allocution lors de la clôture officielle du Congrès de Sidney, j’ai mis le capital naturel au cœur de la vision de développement de Madagascar

J’ai pris des engagements pour développer notre environnement dont l’environnement marin
J’ai réitéré mon engagement pour une politique de zéro tolérance à l’endroit du trafic illégal des ressources naturelles et le renforcement de la lutte contre le trafic de bois de rose.

Je lance encore ici, comme je l’ai déjà fait à Sydney, un appel solennel aux partenaires financiers et techniques de Madagascar pour « agir ensemble et de concert afin de sécuriser les aires protégées où se trouve le bois de rose ».

Les aires protégées jouent un rôle vital pour le maintien des services écologiques dont dépend la population.

La protection de l’environnement est au cœur de ma politique.

Je voudrais le dire et le réitérer, c’est aussi pour cette raison que Madagascar soutient avec conviction la rencontre de Paris sur le climat qui aura lieu au mois de décembre de cette année.

 

Mesdames et Messieurs,

Je voudrais conclure et comme vous pouvez le constater, les défis sont nombreux pour cette année 2015. Profitons aussi des moments comme aujourd’hui pour échanger en direct entre nous de ces défis.

Encore une fois, je vous souhaite à tous une belle et heureuse année,
Je vous remercie de votre aimable attention.

 

Hery RAJAONARIMAMPIANINA

Président de la République de Madagascar

 

Source :

https://www.facebook.com/616973818381805/posts/772663866146132/


Partager l'article:

Lakroa en direct
  • 20 Apr. 2017 - 07:21-

    Carte d’électeur biométrique. Teknet Group organise une porte ouverte sur l’utilisation des imprimantes à cartes et des solutions complètes pour l’identification et la personnalisation de badges et cartes plastiques tant à une petite société qu’à des grosses sociétés avec plusieurs milliers d’employés mais aussi pour les écoles. Selon Johanne Raharinosy, DG de la société, cette technologie a été utilisée en Tanzanie pour les cartes d’électeurs des 23 millions d’inscrits avec la société partenaire. Un exemple de dimension importante qui montre l’utilisation de cette technologie au-delà des utilisations dans la vie courante.

  • 20 Apr. 2017 - 07:17-

    Fivoriana ara-potoana voalohany ho an’ny Filankevitra monisipaly an’ny kaominina Antananarivo renivohitra. Nisokatra ny 19 avrily 2017 ny fivoriana ara-potoana Filankevitra monisipaly an’ny kaominina Antananarivo renivohitra. Haharitra folo andro izany ary hifarana ny 28 avrily izao. Faustin Andriambahoaka filohan’ny Filankevitra monisipaly sy ny birao miaraka aminy no nanokatra ny fotoana. Nanatrika ny fanokafana ofisialy ny Ben’ny tanana Lalao Ravalomanana sy ny mpiara-miasa akaiky aminy. Nirary soa ho an’ny mpanolotsaina rehetra ny ben’ny tanàna. "Ny mahasoa ny mponina aloha no mila banjinina fa avela ny adilahy, ny fampandrosoana ny Renivohitra no tokony himasoana" hoy ny Ben'ny tanana.


  • 19 Apr. 2017 - 12:49-

    Evolis à la conquête du marché malagasy. La société Evolis spécialisée dans la fabrication des cartes organise trois jours pour découvrir ses produits à l’hôtel Colbert. Selon le représentant de la société partenaire de Evolis des solutions complètes pour l’identification et la personnalisation de badges et cartes plastiques sont proposées tant à une petite société qu’à des grosses sociétés avec plusieurs milliers d’employés mais aussi pour les écoles. L’impression va du simple badge à des badges sécurisés. Evolis a ainsi imprimé les cartes d’électeurs en Tanzanie. La Commission électorale nationale (NEC) en Tanzanie a décidé de mettre en place un système d’enregistrement biométrique décentralisé, couplé avec l’émission instantanée d’une carte d’électeur dans un format carte plastique.

  • 19 Apr. 2017 - 12:44-

    Le président de l'Asoimi a fait faux bond. Le président Abel Randriamiarinarivo a fait faux bond. Il est le président élu pour l'Asoimi lors de la première élection effectuée en début du mois de mars. Il avait prévu de faire une déclaration à la presse ce 19 avril. Les membres de l’Asoimi était bien au rendez-vous donné ce matin du 19 avril mais le président Abel Randriamiarinarivo s’est excusé. Aux dernières nouvelles des tractations se déroulent en haut lieu pour résoudre le problème de l’existence de ces deux associations pour encourager les fonctionnaires à faire du sport. On attend donc les révélations de l’un des deux responsables de ces deux associations.

  • 18 Apr. 2017 - 14:33-

    Asoimi a régularisé sa situation. Pour mémoire, le président sortant Abel Randriamiarinarivo a recueilli 63 voix sur les 171 votants contre 4 voix pour Oliva Randimbiarison lors de l’élection organisée par le comité électoral au début du mois de mars 2017. On sait que le président Abel Randriamiarinarivo a effectué la régularisation du renouvellement des membres du bureau de l’Asoimi et le changement du siège de l’association. Cette régularisation a été effectuée le 23 mars 2017 auprès du Ministère de l’Intérieur et de la décentralisation soit au lendemain de la deuxième élection pour élire le président de l’Asoimi. Une façon pour Abel Randriamiarinarivo de refuser les résultats de la deuxième élection. Il apportera des précisions ce 19 avril.

  • 17 Apr. 2017 - 08:57-

    Judo malgache. Malgré des mois de préparation à l'ANS Ampefiloha, nos judoka n'ont obtenu aucune médaille en combat individuel ni en équipe. Mais au moins les malgaches sont à la treizième place avec 4 judoka à la 5ème place et 5 autres à la 7ème position. Heureusement, ce n'était pas le cas en kata. Rabemasoandro Tarimy et Ratovona Rija ont obtenu la médaille d'or en nage-no-kata. On a aussi eu l'argent en katame-no-kata et en nage-no-kata. Ce sont les frères Trabelsi du Tunisie qui gagnent la médaille d'Or. Mais dommage, le soleil n'a pas brillé en kime-no-kata.

  • 17 Apr. 2017 - 08:50-

    African championships 2017. Pour la 38ème édtion du championnat d'Afrique de judo sénior (14, 15, 16 avril 2017), l'Algérie termine au premier rang. Tant en équipe qu'en individuel, ce pays domine. En compétition par équipe, ce pays est double médaillé d'or (homme et femme). Et avec 18 médailles dont 7 en or, 5 en argent et 6 en bronze, les autres pays sont loin derrière. Il est suivi par la Tunisie et l'Egypte se trouve sur podium. La représentante du Guinea-Bissau, CESAR Taciana, gagne pour la cinquième fois l'or au championnat d'Afrique.

  • 17 Apr. 2017 - 07:46-

    Joyeuses Pâques. Toute l'équipe de www.lakroa.mg vous souhaite Joyeuses Pâques. A la suite du Pape François nous vous disons : portez à tous la joie et l 'espérance du Christ ressuscité que vous avez reçu  en ce jour de Pâques. 

  • 13 Apr. 2017 - 08:59-

    Fanambarana sy fanamelohana. Ny Vaomieran’ny  « Justice et Paix » eto amin’ny Diosezy Antsirabe, amin’ny anaran’ny Fivondronamben’ny Eveka , ny “Justice et Paix” Nasionaly, ny Fivondronam-ben’ny Pretra, ny Relijiozy, ny tsara sitrapo rehetra…dia namoaka fanambaràna mitondra ny lohateny “Aza ny lohasaha mangina no jerena fa Andriamanitra an-tampon’ny loha. Hita ao anatin’izany fanambarana ny fanamelohana TANTERAKA TSY MISY FEPETRA ny fihetsika sy ny  herisetra amin’ny famonoana eritreritra nataon’ireto tsy mendrika ny maha-olona azy ireto. Miara-manao sonia izany fanambarana izany ny Ny Evekan’ny Diosezy Mgr Philippe Ranaivomanana, Ny Eveka, Filohan’ny “JeP” Nasionaly, Ny pretra Aumonier “JeP” Diosezy Père Sata Jean Noel Andrianasolo.

  • 10 Apr. 2017 - 07:26-

    Victoire de l'ASCB. L'Association Sportive et Culturelle de Boeny (ASCB) remporte la 3ème édition de la "Coupe du Président". Une victoire logique pendant la finale, le samedi 8 avril au Palais des sports Mahamasina. Elle a dominé le SBBC tout le long du match. Le score était de 80 - 71 en faveur de l'ASCB. Livio Rocheteau a été sacré homme du match et en même temps meilleur marqueur de ce tournoi. Cette finale sort de l'ordinaire car ces deux équipes représentent la région Boeny.

  • 10 Apr. 2017 - 07:03-

    Cnaps arrache le match nul. Le 8 avril 2017, le Cnaps Sport est tenu en échec 1 - 1 par le CRD Libolo de l'Angola au complexe de Vontovorona Antananarivo. Le match aller des seizièmes de finale du tour de cadrage. Malgré la domination des locaux, les Angolais ouvrent le score à la 67ème minute' par Julsy Boukama Kaya. Avec quelques occasions de but, les Malagasy ne trouvent le chemin du but qu'aux temps additionnels (90'+) par Njiva. Le Cnaps Sport devra se surpasser au match retour qui se jouera dans une samaine.

  • 08 Apr. 2017 - 11:32- Salon du chocolat et de la gourmandise. Le salon organisé par par le WMG se tient ce jour 8 avril 2017au Carlton. Cet événement constitue une levée de fonds pour que l'association Wednesday Morning Group puisse effectuer ses activités humanitaires. Les plus démunis dans le quartier d'Ankorondrano seront les bènificiaires de cette levée de fonds.
  • 08 Apr. 2017 - 07:41-

    Cnaps vs Clube Recreativo Desportivo Libolo. La rencontre entre la Cnaps sport et la Clube Recreativo Desportivo Libolo aura lieu ce samedi 8 avril 2017. Le match débutera à 14h30. Une des hantises des spectateurs est l’organisation du retour après match. L’après premier match international sur le stade de Vontovorona a laissé des séquelles. Les organsateurs au niveau de la Cnaps ont assuré que tout est mis en place pour que ce retour se fasse dans les bonnes conditions. La police nationale assure la sécurité au sein du stade. La gendarmerie s’occupe de la circulation sur les routes. Les transporteurs (Kofiamo et Transmar) mettront à la disposition des supporteurs le maximum de taksive (minimum 120 voitures).

  • 08 Apr. 2017 - 07:35-

    Organisation de la rencontre. Les organisateurs au niveau de la Cnaps du match entre la Cnaps sport et la Clube Recreativo Desportivo Libolo qui aura lieu ce samedi 8 avril 2017 assurent mettre le paquet pour que la journée sa passe dans les meilleurs conditions pour les spectateurs. Le stade est ouvert à partir de 9 heures. Le nombre des guichets pour l’achat des billets d’entrée a été augmenté. Les frais des taksibe Anosy-Vontovorona (stade) sont fixés à 1000 ariary pour l’aller et 1000 ariary pour le retour. Les taksibe reliant le stade seront reconnaissables avec les autocollants apposés sur les voitures.

  • 04 Apr. 2017 - 08:30-

    FET. Nivory teto Moramanga ireo mpanabe rehetra manerana an’ny diosezy eto Madagasikara ny ao anatin’ny fikambanana masina FET ny 31 marsa ka hatramin'ny 2 aprily 2017. Nahatratra 120 izy ireo no tonga ary tao amin’ny Centre Notre Dame de Mont Carmel Ambarilava no nanaovana izany. Niompana tamin’ny fanomanana ny fankalazana ny faha-100 taona’ny FET ny dinika satria ny volana Novambra 1919 no nahatongavany teto Madagasikara tamin’ny alalan’I Mompera Joseph de Villèle. Nozarain’izy ireo telo ny taona mifanaraka izay nomena lohahevitra hoe: ny 2017 dia taonan’ny vavaka, 2018 taonan’ny tenin’Andriamanitra ary ny 2019 dia taonan’ny Eokaristia.

  • 04 Apr. 2017 - 08:28-

    Violences. Le début de cette semaine menant vers le dimanche des Rameaux a été le théâtre de plusieurs scènes de violence terrible. Une communauté des Sœurs, sise à Antsirabe II, a été victime d’un cambriolage suivie d’actes de viol. A Andapa une vidéo circulant sur les réseaux sociaux a montré une scène d’horreur un frère gesticulant avec une machette a tué son frère incendiaire. Une autre vidéo montre un professeur maltraitant une élève de classe terminale la scène se passant au sein d’une école et filmée par un passant. A Mahamasina une personne soupçonnée de malversation a été arrêtée devant les spectateurs d’un match de basket-ball (Coupe du Président de la République).

  • 03 Apr. 2017 - 07:31-

    Judo. Le quatrième et dernier regroupement de l’équipe nationale a pris fin le 31 mars. Il a commencé le 21 mars dernier et mènera les compétiteurs sélectionnés jusqu’au 38è championnat d’Afrique de judo qui se déroulera du 14 au 16 avril à Antananarivo. La Fédération Malagasy de Judo a accordé un soin particulier à la préparation de nos athlètes en leur donnant quotidiennement de la vitamine, du calcium et du magnésium .De même, la direction technique nationale n’est pas en reste en dispensant la formation technique nécessaire à ces judokas dont certains y seront à leur première compétition internationale.

  • 03 Apr. 2017 - 07:31-

    Affaire bois de rose de Singapour. Une bataille importante de gagnée pour Madagasikara. Ce jeudi 30 mars, la Haute Cour de Singapour a déclaré la société importatrice de bois de rose et son propriétaire coupables d'avoir importé illégalement près de 30 000 rondins de bois de rose en provenance de Madagascar dont la valeur est estimée à 50 millions de $ USD . Selon le communiqué émanant de la Présidence l’Etat malagasy est disposé à travailler avec les autorités singapouriennes pour décider de la disposition légale et transparente de ce stock de bois de rose. La partie malagasy quant à elle a déjà engagé une action civile contre l'importateur devant le tribunal singapourien.

  • 31 Mar. 2017 - 13:38-

    POESAM Madagascar. Les candidatures à la 7ème édition du Prix Orange de l’Entrepreneur Social en Afrique et au Moyen-Orient (POESAM) restent ouvertes jusqu’au 6 juin 2017, dans la rubrique « Prix Orange de l’Entrepreneur Social » du site http://entrepreneurclub.orange.com/fr/entrepreneur-social-2017.html. Le POESAM s’adresse à tout étudiant, salarié ou entrepreneur de plus de 21 ans, dont l’initiative a moins de trois ans d’âge et concerne 17 pays Madagazsikara y compris. En 2016, le projet de start-up malgache Nanoé  s’est vu décerné le 2ème Prix. Les participants malgaches ont également été récompensés par Orange Madagascar.

  • 31 Mar. 2017 - 08:02-

    Structure Nationale d’Orientation de la Lutte contre le Terrorisme. Outre les comunications verbales et adoption de textes règlementaires, le Conseil des Ministres du Jeudi 30 mars 2017 à 16 heures au Palais d’Etat d’Iavoloha a nommé par décret Monsieur Ramilison Serge comme Secrétaire Exécutif de la Structure Nationale d’Orientation de la Lutte contre le Terrorisme ou SNOLT.

Du même auteur

monde
politique

Dans la même rubrique

politique
politique
Publicité