logo
Lakroan'i Madagasikara
Discours de Rajaonarimampianina le 9 janvier 2015

"l’année de l’édification des piliers des travaux de développement"

Recueillis par RRJ il y a 2 années

Voici le discours du Président de la République, Hery Rajaonarimampianina, à l'occasion de la présentation des vœux au couple présidentiel 2015 par les corps constitués et les corps diplomatiques, le 9 janvier 2015, au « CEREMONY BUILDING » du Palais d'Iavoloha.

Discours de M. le Président de la République à l'occasion de la Présentation des vœux au couple présidentiel 2015

9 janvier, à « CEREMONY BUILDING » LAPAM-PANJAKANA IAVOLOHA

 

Mesdames et Messieurs,

Honorables invités,

Permettez-moi de commencer mon propos en vous disant TONGASOA, bienvenue à tous, dans ce Palais de Iavoloha qui nous accueille aujourd’hui à l’occasion de cette cérémonie de présentation de vœux.

 

C’est un plaisir pour mon épouse et pour moi-même de vous avoir parmi nous aujourd’hui. Vous avez tenu effectivement à honorer de votre présence cette cérémonie et nous vous en remercions infiniment.

 

Je souhaite à tous, à chaque citoyenne, à chaque citoyen malagasy, à tous les amis de Madagascar, à vous tous ici présent ainsi qu’à vos familles respectives, une belle et heureuse année 2015. Que Dieu nous bénisse et nous donne à tous la santé nécessaire pour faire face à nos responsabilités, pour vaquer nos occupations, et pour continuer ensemble l’œuvre de redressement de notre pays.

 

On a tourné la page de 2014, alors accueillons avec joie, avec ferveur et avec optimisme cette année 2015 qui s’ouvre à nous.

La présentation des vœux n’est pas qu’une simple tradition culturelle ou républicaine. Elle est surtout l’occasion de faire un bref bilan de l’année passée afin de pouvoir se projeter avec justesse et sérénité dans l’avenir.

L’année 2014 a été le départ du renouveau collectif impulsé par l’espoir de notre peuple qui avait et qui a toujours soif d’une stabilité politique, sociale, qui a soif de travail, qui a envie de croire en un avenir meilleur pour lui, pour ses enfants.

2014 nous a vu batailler pour poser les fondations nécessaires pour avancer dans les travaux de construction et développement du pays. Ce ne fut pas facile.

Le chantier est immense, on le savait, et les attentes du peuple impatientes.

 

Nous le comprenons, quand le peuple demande la stabilité, la paix, l’ordre, car il en a assez des crises politiques cycliques dont on sait qu’elles ont été le frein à toutes actions de développement, certains, soucieux de préserver leurs privilèges ou qui n’acceptent juste pas le changement, ont tenté encore de semer des embuches, de mettre des bâtons dans les roues de la démocratie naissante, voire de déstabiliser tout simplement le pays.

Mais c’est le peuple qui a choisi et la voix du peuple est sacrée, gage de la Démocratie et qui légitime et qui légitimera toute notre démarche.

On ne cherche pas d’excuses mais il faut bien expliquer que, héritant d’une situation sociale et économique désastreuse, y faire face tout en s’attelant aux autres chantiers politiques aussi complexes qu’urgents demande plus de temps.

Il a fallu poser les fondations, les textes législatifs fondamentaux nécessaires pour avancer. Ainsi, à titre d’illustration, le texte pour la mise en place de la Haute Cour de Justice que j’ai promis de mettre en place avant le premier anniversaire de mon investiture sera bel et bien fait.

 

La construction de ces fondations continue et 2015 sera l’année de l’édification des piliers des travaux de développement.

 

Le chantier de la réconciliation nationale prend une place cardinale et son succès est nécessaire à bien des égards à la sérénité de la vie de la nation. J’y attache, je le dis, une profonde conviction.

Je dis et je ne cesserai de le dire que chaque citoyen, civil, militaire, religieux, a un rôle à jouer et doit exceller dans sa partition dans la construction de la réconciliation nationale. Mais, il m’appartient en tant que garant de l’unité de la Nation, c'est-à-dire gardien – selon la Constitution – de la solidarité des malgaches, d’en être le chef d’orchestre, de porter haut le flambeau de la réconciliation nationale.

Le peuple de Madagascar a droit à la paix et à la sécurité. Les amis de Madagascar également.

Le temps est venu de l’Union sacrée des Malagasy pour construire un lendemain meilleur pour nous tous, pour nos enfants et pour nos petits-enfants.

 

Aujourd’hui encore et pour notre avenir,

- Nous devons protéger notre démocratie naissante qui est encore bien fragile en assurant une bonne gouvernance, respectueuse des droits humains,
- Nous devons persévérer dans nos actions de sécurisation.
- Nous ne devrons pas laisser le terrorisme prendre racine à Madagascar qui est un carrefour important de la circulation maritime. Le malheureux évènement criminel ayant frappé le journal Charlie Hebdo en France il y a deux jours nous rappelle que le monde entier est en danger et qu’il faudrait constamment être vigilant. Cet attentat est ignoble. La tolérance et le sens du vivre ensemble dans la diversité étant une des valeurs fondatrices de la culture malgache, un tel acte ne peut que susciter notre totale indignation. Nous voulons le dire, Monsieur l’Ambassadeur, et nous voudrions le dire à tous les Français et à tous ceux qui sont épris de paix et de liberté. Toutes nos sincères condoléances aux familles des victimes.

- Nous devons ambitionner aussi une place prépondérante sur l’échiquier international à travers notre Diplomatie qui doit être innovante, guerrière, avec des diplomates bien au fait des réalités du pays, de ses atouts, de sa langue, de sa culture dans ses différentes émanations.

 

Nous devons également :

- Renforcer la lutte contre la corruption,

- Exiger encore plus d'ordre et d'autorité et particulièrement, nous avons besoin plus que jamais d’une autorité de l'Etat, forte et acceptée par tous dans un souci de protéger les plus faibles,

- Rassurer les investisseurs notamment étrangers qui vont collaborer avec le secteur privé, créateur d’emplois. J’attache une attention particulière à l’environnement des affaires, la sécurité et la protection des investissements,

- Avancer dans les grands chantiers touchant les infrastructures de toutes sortes qu’elles soient agricoles, routières, aéroportuaires, portuaires, ou encore touchant les énergies renouvelables, et tout cela, par la finalisation de projets structurants ;

 

*******

 

Je voudrais aussi vous dire que le pays dispose maintenant d’un Plan National de Développement, qui reste toujours perfectible.

Ambitieux mais réalistes sont les objectifs que nous nous sommes fixés s’agissant des grands équilibres économiques qui y sont déclinés.

 

Les fondements de la réussite de ces objectifs reposent d’abord et avant tout sur la mise en œuvre d’un vaste programme de réformes qui a déjà démarré dès la fin de l’année dernière et qui vont encore s’intensifier au cours de cette année.

 

Ces réformes porteront sur tous les domaines clés de la gestion macro-économique et plus particulièrement, sur :

 

1- la restructuration et le renforcement des capacités des administrations fiscales et douanières.

A ce propos, nous avons entendu et restons à l’écoute des doléances des uns et des autres à propos de harcèlement fiscal et/ou douanier qui serait le fait de quelques agents déviants.
Nous serons ainsi intransigeants à l’encontre des délinquants quels qu’ils soient. Il n’y a pas et il n’y aura pas d’impunité sur ces sujets.

Mais, je compte aussi sur le civisme et la responsabilité de chaque citoyen pour dénoncer toute pratique illégale et dûment établie.

 

Les réformes se poursuivent aussi par :

 

2- une gestion rigoureuse des finances publiques à travers une meilleure maitrise et une totale transparence dans les dépenses publiques,

 

3- la modernisation de notre Banque Centrale pour une meilleure efficacité et une mise aux normes aux meilleurs standards internationaux,

 

4- la dynamisation de notre système financier en général, et je soulignerai en particulier la mise en place des dispositifs pour accélérer l’inclusion financière de nos compatriotes.

Pour accompagner ces réformes, nous comptons sur l’appui de VOUS nos partenaires techniques et financiers avec qui, en 2015, nous souhaitons non seulement conclure des contrats de confiance durables (Facilité Elargie de Crédit avec le FMI, BAD, 11Eme FED avec l’UE,……) mais aussi surtout réussir une Conférence des Bailleurs pour lever les fonds nécessaires pour mener à bien notre PND.

Il y a différents projets qui sont devant nous.

 

L’ENERGIE ET LA JIRAMA

La question de l’énergie électrique plombe le pays. Nous avons pris les mesures qu’il faut. Et la transition énergétique est en marche. Monsieur le Premier Ministre a parlé tout à l’heure de centrales hydroélectriques à Anjijia (ANDRIBA). Je parlerai de Mahitsy dans l’Itasy.

De gros investissements vont venir cette année, de 400 MgW à Sahofika et Mahavolo. Et tout cela pour un développement durable structuré de ce pays.

Pour répondre aux urgences, bien évidemment nous devrons nous pencher sur les situations de délestages, donc on est obligé de continuer avec le thermique.

 

CONCERNANT LES MINES ET RESSOURCES STRATEGIQUES

Concernant les mines et les ressources stratégiques, le code pétrolier, le code minier est en cours de toilettage.
La transparence dans la gestion des ressources minières et naturelles exige que ces richesses profitent concrètement au bien être de la population.
Madagascar, je le dis, ne reniera pas ses engagements antérieurs vis-à-vis de ses investisseurs.

Les investisseurs sont en ce moment très actifs dans le domaine minier, pour ne citer que quelques-uns.

 

- Les GISEMENTS DE CHARBON DE LA SAKOA Avec 3 grands opérateurs en phase d'étude de faisabilité (Madagascar Consolidated Mining, LEMUR S.A., ITAL THAÏ DEVELOPMENT (ITD)

- Le PROJET TERRE RARE Ampasindava par Tantalum Rare Earth Madagascar,

- L’ILMENITE DE RANOBE par TOLIARA SANDS

- Le BAUXITE DE MANANTENINA

- Le FER DE SOALALA PAR WISCO

- Le DÉVELOPPEMENT DES MINERAIS DE CUIVRE

- La PROMOTION ET DÉVELOPPEMENT ET PROFESSIONNALISATION DE LA FILIÈRE OR

- Le GRAPHITE SUR LA CÔTE EST

 

Beaucoup de ces investissements et travaux vont commencer cette année.

Le développement de la recherche et de la production pétrolière se poursuit. Madagascar Oil, entre autres, entend cette année développer la production de l’huile lourde de Tsimiroro.

 

Permettez-moi, encore sur le plan international, de parler de quelques grands projets qui impactent directement le quotidien de nos concitoyens.

 

SOMMET DE L’ORGANISATION INTERNATIONALE DE LA FRANCOPHONIE EN 2016

Le sommet de l’OIF de Dakar des 29 et 30 novembre 2014 a marqué solennellement le grand retour de Madagascar au sein de la famille ayant la pratique de la langue française en partage.

Ce sommet a, à l’unanimité des Chefs d’Etat et de gouvernement présents, a confié à Madagascar l’organisation du XVI Sommet, en 2016.

Il s’agit là d’un acte particulièrement fort, tant pour la reconnaissance de notre pays par la communauté francophone que surtout pour la confiance ainsi donnée au peuple malagasy de se voir confier la responsabilité de l’organisation d’une rencontre majeure sur le plan mondial.

Nous devons relever et gagner ce défi. Des milliers d’emplois seront créés en raison des travaux préalables obligatoires, de la logistique de l’organisation.

Une telle confiance met et mettra le pays sous les feux des projecteurs pour les deux ans à venir, et certainement au-delà.

 

LA REPRISE DE L’AGOA EN DECEMBRE 2014

Qui va mener vraiment de manière concrète notre combat pour l'emploi. Et je l’ai dit tout à l’heure, on attend des dizaines, voire une centaine des milliers d’emploi.
Nous continuerons à promouvoir les respects de l’Etat de droit de l’Homme.

Au-delà de cela ; nous avons la principale préoccupation de mettre au centre de nos actions l'homme, sa dignité, son bien-être, à travers l'emploi. Je l’ai déjà dit mais je le répète, il a fallu 15 jours pour nous exclure de l’AGOA. Et combien d’efforts ont été nécessaires pendant des années pour que nous soyons réintégrés.

 

DE LA PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT

Je voudrais revenir sur le VIème Congrès Mondial des parcs de Sydney en novembre dernier au cours duquel Madagascar était fortement représenté.

Et la présentatrice, tout à l’heure a voulu nous dire que la présentation de cette salle est très symbolique. Symbolique de l’environnement, du respect qu’on doit avoir pour l’environnement. Symbolique aussi de la richesse dont dispose Madagascar en matière d’environnement.

Dans mon allocution lors de la clôture officielle du Congrès de Sidney, j’ai mis le capital naturel au cœur de la vision de développement de Madagascar

J’ai pris des engagements pour développer notre environnement dont l’environnement marin
J’ai réitéré mon engagement pour une politique de zéro tolérance à l’endroit du trafic illégal des ressources naturelles et le renforcement de la lutte contre le trafic de bois de rose.

Je lance encore ici, comme je l’ai déjà fait à Sydney, un appel solennel aux partenaires financiers et techniques de Madagascar pour « agir ensemble et de concert afin de sécuriser les aires protégées où se trouve le bois de rose ».

Les aires protégées jouent un rôle vital pour le maintien des services écologiques dont dépend la population.

La protection de l’environnement est au cœur de ma politique.

Je voudrais le dire et le réitérer, c’est aussi pour cette raison que Madagascar soutient avec conviction la rencontre de Paris sur le climat qui aura lieu au mois de décembre de cette année.

 

Mesdames et Messieurs,

Je voudrais conclure et comme vous pouvez le constater, les défis sont nombreux pour cette année 2015. Profitons aussi des moments comme aujourd’hui pour échanger en direct entre nous de ces défis.

Encore une fois, je vous souhaite à tous une belle et heureuse année,
Je vous remercie de votre aimable attention.

 

Hery RAJAONARIMAMPIANINA

Président de la République de Madagascar

 

Source :

https://www.facebook.com/616973818381805/posts/772663866146132/


Partager l'article:

Lakroa en direct
  • 23 Jun. 2017 - 12:34-

    Orange distribue 32 oies. Pour marquer et fêter le 57ème anniversaire du retour de l’Indépendance de Madagasikara, Orange a  organisé un jeu avec et pour ses abonnés. Il suffisait d’avoir effectué une transaction de 5 000 ariary ou plus avec Orange Money ou pour toute identification du client auprès d’un point de vente Orange pour obtenir un ticket. Le jeu était ouvert du 5 juin au 20 juin 2017. 2 oies par jour ont été distribuées et Voniarilala Anicia Andriamanantsoa remporte le gros lot de 1 000 000 ariary tiré au sort le mercredi 21 juin 2017 remis ce 22 juin.

  • 23 Jun. 2017 - 08:00-

    Appel de la Cua. Julien Andriamorasata, deuxième Adjoint de la Commune urbaine d’Antananarivo, lance un appel à tout un chacun vivant à Antananarivo ou de passage dans la Capitale. Pour la célébration des fêtes nationales, la Commune a effectué des ravalements, des murs entiers ont été repeints pour faire honneur à la Nation. Il souhaite que les résultats de ces efforts ne soient pas réduits à néant après les fêtes. Il demande à ceux qui font la fête la nuit de respecter l’environnement. Il demande aussi aux marchands de revenir rapidement à leur emplacement avant les fêtes.

  • 23 Jun. 2017 - 07:34-

    Forces de changement en réunion. Selon Maharavo Ratolojanahary dit Doudou, les membres au sein du mouvement Forces de changement se réunissent ce 23 juin à Antananarivo. Cette réunion est destinée à remotiver les membres du mouvement avant la célébration de la fête de l’Indépendance. Les groupements des jeunes ayant intégré les Forces de changement affirment donner une importante impulsion au mouvement en participant massivement et activement. On sait que de nombreuses organisations se déclarant de l’opposition ont intégré le mouvement Forces de changement.

  • 22 Jun. 2017 - 06:46-

    Cua et rues coupées. Par la voix Zoé Sarah, une des chargées de mission au sein de la Commune Urbaine d’Antananarivo (Cua), la Cua tient à préciser que les événements entrant dans le cadre ds festivités n’occasionnent pas de coupure des rues. Durant quelques heures des portions de rues sont interdites à la circulation pour permettre la tenue de certains programmes (mini carnaval des enfants, mini marathon, défilés du 26 juin 24 pour la répétition et 26). Les festivités organisées par la Cua elle-même se déroulent sur le parvis de l’Hôtel de ville et n’occasionnent pas de coupure de rue.

  • 20 Jun. 2017 - 08:13-

    Sortie de Malaso 2 en dvd. Après effectuée la projection en salle de Malaso 2 dans plusieurs villes de la Grande Ile, la maison de production Madagascar Island Picture (MIP) lance officiellement ce 20 juin la mise sur le marché du DVD de ce long métrage. Le film est présenté avec des versions sous-titrées en français ou en anglais. Il est à rappeler que les dialogues dans le film sont en dialecte Bara. René Fulgence, producteur et traducteur, explique qu’il veut donner au plus grand nombre de spectateurs la possibilité de comprendre le fil du film.

  • 16 Jun. 2017 - 07:06-

    La Fib nouvelle. Plusieurs raisons favorisent le trafic illicite du zébu dans la Grande Ile. La Fib ou Fiche individuelle de bovidés est souvent pointée du doigt. Le directeur général de l’Imprimerie Nationale, Randriamboavonjy Jean Angelson, avec son équipe a concocté une nouvelle Fib. Les specimens de cette Fibnouvelle sont déjà sur le bureau du directeur général. Il faut attendre l’arrêté de mise en circulation de cette nouvelle fiche. Pour le Dg de l’Imprimerie nationale cette fiche est infalsifiable et permet avec les différents codes couleur et chiffres de savoir immédiatement l’origine d’une fiche.

  • 15 Jun. 2017 - 08:16-

    Les handicapés sensibilisent les transporteurs. Il existe plusieurs groupes de travail au seinde l’ong Lalana pour la mise en pratique du projet dénommé LAMINA (LAlanjotra MIaty ny Namana : Ligne de transport Inclusive). Ce 14 juin, le groupe 4 a sensibilisé les chauffeurs et receveurs de la ligne 146 au terminus près du Mausolée. Pour Rija Randrianarivelo, chef du groupe 4, l’objectif de la sensibilisation est de mobiliser les chauffeurs et receveurs à aider les personnes en situation de handicap et les personnes à mobilité réduite. Ce projet a été lancé en février 2017.

  • 14 Jun. 2017 - 07:35-

    Les pauses dans le calendrier scolaire 2017-2018. Deux pauses sont programmées pour la première partie, à partir du 28 octobre au 5 novembre et à partir du 16 décembre 2017 au 3 janvier 2018. Il y aura la pause pour la Journée des écoles du 21 au 23 février 2018 et des vacances de Pâques du 24 mars 2018 au 2 avril 2018. Il y aura une pause pour cause de Fête Nationale du 23 juin 2018 au 1 juillet 2018. Les grandes vacances débuteront ainsi à partir du 4 août 2018.

  • 14 Jun. 2017 - 07:30-

    Calendrier scolaire 2017-2018. Le Ministère de l’éducation nationale a publié le calendrier scolaire pour l’année 2017-2018. L’année scolaire commencera le 2 octobre 2017 et se terminera le 3 août 2018. La rentrée administrative est fixée au 18 septembre 2017 et la rentrée des enseignants le 25 septembre 2017. La première partie de cette année scolaire commencera le 2 octobre 2017 et se terminera le 15 décembre 2017. La deuxième partie débutera le jeudi 4 janvier 2018 et se terminera le 2 avril 2018. La troisième partie commencera du 3 avril 2018 et se terminera le 3 août 2018.

  • 13 Jun. 2017 - 07:39-

    Portes ouvertes de l’Ispm. L’Institut supérieur polytechnique de Madagascar (Ispm) organise comme chaque ses portes ouvertes. Pour cette année cet événement commencera ce mardi 13 juin et s’étalera jusqu’au samedi 17 juin. Les étudiants (de la première année jusqu’aux étudiants de la cinquième année) montreront aux visiteurs le fruit de la mise en pratique des leçons théoriques transmises tout au long de l’année universitaire. Les visiteurs pourront donner une notation à chaque travail présenté. Il est à rappeler que l’Ispm a ouvert ses portes en 1993 et offre aujourd’hui 6 mentions avec plusieurs parcours.

  • 13 Jun. 2017 - 07:05-

    Ist célèbre ses 25 ans. L’Institut Supérieur d’Antananarivo ou Ist célèbre ses 25 ans tout au long de l’année 2017. Pour les responsables c’est une occasion de lancer de nouveaux défis sous l’arcane de l’excellence et l’innovation. La célébration se déroulera dans la continuité des anniversaires marqués précédemment. Le 25èè anniversaire est placé sous le slogan « Vingt-cinq ans de maturité, clé de développement et prospérité ». Le 25ème anniversaire confirmera ces valeurs. Du 13 au 15 juin, l’Ist organise des portes ouvertes au Pavé. Une des activités programmées pour marquer le jubilé.

  • 13 Jun. 2017 - 06:44-

    Sortie de promotion à l’Ispm. La sortie de la promotion Kanto pour les étudiants en Master 2 a été effectuée ce jeudi 8 juin 2017. Plus de 200 étudiants dans les 6 mentions ont reçu leur diplôme ce jour. La promotion Kanto a comme parrain Dama du groupe Mahaleo et comme marraine Bakoly Razakanavalona fondatrice de la société Manda SA. Pour Razafindrahety Aimée, directrice de l’administration, les sortants de l’Ispm n’ont pas de difficulté pour trouver du travail.  Durant la cérémonie de clôture, elle annoncé avoir rendez-vous avec les responsables d'une grande société  étrangère et a demandé aux étudiants intéressés de transmettre leur CV.

  • 09 Jun. 2017 - 13:27-

    Projet PCT. Le lancement officiel du projet Plan Communal de Transport ou PCT a été effectué ce 2 juin à Anjozorobe avec la signature de la convention de partenariat entre deux Ong (Ong Lalana et Ong Green) et les maires des 15 communes bénéficiaires sises dans le district d’Anjozorobe. Le projet Plan communal de Transport a une durée de 3 ans et cofinancé par l’Union européenne à hauteur de 90% du budget global (donc environ 316 000 euros sur le montant global qui est de 351 000 euros).

  • 09 Jun. 2017 - 13:23-

    Cntemad examen 1er semestre. L’examen du premier semestre au niveau du Cntemad (Centre national de téléenseignement de Madagascar) se déroulera du lundi 12 au 14 juin 2017. Les examens se dérouleront en même temps au niveau des 39 centres du Cntemad. C’est un examen national pour les 8 filières au niveau de centre. Selon Djohary Andrianambinina, les sujets d’examen seront acheminés dans des coffrets munis de cadenas avec code avec les chefs de centre. Les chefs de centre recevront le lundi matin les codes pour offrir leur coffret respectif. Le risque de fuite est ainsi minimisé.

  • 09 Jun. 2017 - 13:23-

    Cntemad examen 1er semestre. Pour le directeur général du Cntemad ((Centre national de téléenseignement de Madagasikara) toutes les convocations des étudiants ont été envoyées en temps voulu. Si des étudiants, pour des raisons particulières, n’ont pas reçu leur convocation ils doivent se déplacer au niveau de leur centre pour demander un duplicata. Les centres sont ouverts le samedi 10 juin pour recevoir les étudiants et les responsables des centres peuvent encore donner ce duplicata le lundi avant l’ouverture des sessions d’examen.

  • 03 Jun. 2017 - 07:34-

    Foire au vin et au fromage. La troisième édition de la « foire au vin et au fromage » a ouvert ses portes ce vendredi 2 juin et jusqu’au 4 juin 2017. Trois jours pour déguster les productions locales et aussi les produits importés en matière vinicole. Il y a pour tous les goûts du blanc moelleux ou blanc sec, du rouge ou du rosé, du vin en apéritif et tant d’autres… Le pays regorge de bons produits comme le vin d’Antsahamasina produit par l’Ecar de Fianarantsoa et à côté les fromages issus du Centre de formation rurale CFR d’Amboasary avec ses différents productions de fromage (tomme, fromage à pizza, ricotta, camembert…).

  • 03 Jun. 2017 - 07:25-

    Timad 2017. La fédération malagasy de judo renoue avec le tournoi international de judo ou Timad. Longtemps mis en veilleuse la fédération tente de relancer ce tournoi. Le Timad 2017 aura comme invité les Réunionnais avec 35 combattants et 2 Mahorais. Les autres combattants de l’Océan Indien se sont désistés (Maurice, Seychelles…). En tout 208 combattants se sont inscrits pour ce tournoi. Si l’ancien Timad n’était destiné qu’aux séniors le Timad nouvelle formule est ouvert aux judokas de la catégorie minime au sénior, homme et dame. Il n’y a pas de combat par équipe ni de catégorie open.

  • 02 Jun. 2017 - 12:45-

    Benja Kely2. Maki Prod suit un sillon. Après Benja Kely voici que cette maison de production offre aux amoureux du cinéma malagasy en général et ceux qui ont aimé Benja Kely la suite de cette histoire. Pour Tovomanana Rabarison, directeur de Maki Prod, il a fallu pas moins de 80 millions d’ariary pour produire ce nouveau film. La première projection du film en salle aura lieu le 5 juin 2017 sur trois salles (ROXY, REX, RITZ). Puis le 18 juin à Tamatave et en juillet à Mahajanga. La sortie du film en DVD n’est pas encore programmée.

  • 02 Jun. 2017 - 07:58-

    Famoriana vahoaka. Ny "Firaisankina ho fanavotana an’i Madagasikara" dia miantso ny vahoaka hanatrika ny famelabelaran-kevitra ataon’izy ireo ny asabotsy 3 jiona 2017 maraina izao ao amin’ny Tranompokonolona Analakely. Ho an’ity rafitra ity dia ny fanoloana ny rafitra fitantanana ny firenena no vahaolana ary miaraka amin’izay koa ny fanesorana ireo tsy tia tanindrazana. Tsapa fa an’ity vondrona nijoro ny volana mey 2017 teo dia ny fanonganana ny fitondrana no lalana ary tsy miara-dia amin’ny vondrona hifampiraharaha amin’ny fitondrana ry zareo. Dia hiarahana manaraka eo ny fizotry ny famoriana vahoaka ho tontosaina io.

  • 02 Jun. 2017 - 07:58-

    Président en RFA. Le Président de la République, Hery Rajaonarimampianina, était au Bundestag ce 1er juin afin de participer à la Rencontre Parlementaire Mondialle qui se tient chaque année à Berlin. Etant l’un des chefs d’Etat invités pour cette occasion, le Président Hery Rajaonarimampianina était accompagné des Sénateurs Brigitte Rasamoelina et Pierrot Rajaonarivelo ainsi que des députés Philobert Milavonjy et John Randriarimalala. Lors de l’entretien avec le Président du Bundestag, le Dr Norbert Lammert, le renforcement de la coopération entre les deux pays était à l’ordre du jour, afin que Madagasikara puisse notamment devenir l’un des pôles de l’appui allemand pour le développement.

Du même auteur

monde
politique

Dans la même rubrique

politique
politique
Publicité