logo
Lakroan'i Madagasikara
Discours de Rajaonarimampianina le 9 janvier 2015

"l’année de l’édification des piliers des travaux de développement"

Recueillis par RRJ il y a 2 années

Voici le discours du Président de la République, Hery Rajaonarimampianina, à l'occasion de la présentation des vœux au couple présidentiel 2015 par les corps constitués et les corps diplomatiques, le 9 janvier 2015, au « CEREMONY BUILDING » du Palais d'Iavoloha.

Discours de M. le Président de la République à l'occasion de la Présentation des vœux au couple présidentiel 2015

9 janvier, à « CEREMONY BUILDING » LAPAM-PANJAKANA IAVOLOHA

 

Mesdames et Messieurs,

Honorables invités,

Permettez-moi de commencer mon propos en vous disant TONGASOA, bienvenue à tous, dans ce Palais de Iavoloha qui nous accueille aujourd’hui à l’occasion de cette cérémonie de présentation de vœux.

 

C’est un plaisir pour mon épouse et pour moi-même de vous avoir parmi nous aujourd’hui. Vous avez tenu effectivement à honorer de votre présence cette cérémonie et nous vous en remercions infiniment.

 

Je souhaite à tous, à chaque citoyenne, à chaque citoyen malagasy, à tous les amis de Madagascar, à vous tous ici présent ainsi qu’à vos familles respectives, une belle et heureuse année 2015. Que Dieu nous bénisse et nous donne à tous la santé nécessaire pour faire face à nos responsabilités, pour vaquer nos occupations, et pour continuer ensemble l’œuvre de redressement de notre pays.

 

On a tourné la page de 2014, alors accueillons avec joie, avec ferveur et avec optimisme cette année 2015 qui s’ouvre à nous.

La présentation des vœux n’est pas qu’une simple tradition culturelle ou républicaine. Elle est surtout l’occasion de faire un bref bilan de l’année passée afin de pouvoir se projeter avec justesse et sérénité dans l’avenir.

L’année 2014 a été le départ du renouveau collectif impulsé par l’espoir de notre peuple qui avait et qui a toujours soif d’une stabilité politique, sociale, qui a soif de travail, qui a envie de croire en un avenir meilleur pour lui, pour ses enfants.

2014 nous a vu batailler pour poser les fondations nécessaires pour avancer dans les travaux de construction et développement du pays. Ce ne fut pas facile.

Le chantier est immense, on le savait, et les attentes du peuple impatientes.

 

Nous le comprenons, quand le peuple demande la stabilité, la paix, l’ordre, car il en a assez des crises politiques cycliques dont on sait qu’elles ont été le frein à toutes actions de développement, certains, soucieux de préserver leurs privilèges ou qui n’acceptent juste pas le changement, ont tenté encore de semer des embuches, de mettre des bâtons dans les roues de la démocratie naissante, voire de déstabiliser tout simplement le pays.

Mais c’est le peuple qui a choisi et la voix du peuple est sacrée, gage de la Démocratie et qui légitime et qui légitimera toute notre démarche.

On ne cherche pas d’excuses mais il faut bien expliquer que, héritant d’une situation sociale et économique désastreuse, y faire face tout en s’attelant aux autres chantiers politiques aussi complexes qu’urgents demande plus de temps.

Il a fallu poser les fondations, les textes législatifs fondamentaux nécessaires pour avancer. Ainsi, à titre d’illustration, le texte pour la mise en place de la Haute Cour de Justice que j’ai promis de mettre en place avant le premier anniversaire de mon investiture sera bel et bien fait.

 

La construction de ces fondations continue et 2015 sera l’année de l’édification des piliers des travaux de développement.

 

Le chantier de la réconciliation nationale prend une place cardinale et son succès est nécessaire à bien des égards à la sérénité de la vie de la nation. J’y attache, je le dis, une profonde conviction.

Je dis et je ne cesserai de le dire que chaque citoyen, civil, militaire, religieux, a un rôle à jouer et doit exceller dans sa partition dans la construction de la réconciliation nationale. Mais, il m’appartient en tant que garant de l’unité de la Nation, c'est-à-dire gardien – selon la Constitution – de la solidarité des malgaches, d’en être le chef d’orchestre, de porter haut le flambeau de la réconciliation nationale.

Le peuple de Madagascar a droit à la paix et à la sécurité. Les amis de Madagascar également.

Le temps est venu de l’Union sacrée des Malagasy pour construire un lendemain meilleur pour nous tous, pour nos enfants et pour nos petits-enfants.

 

Aujourd’hui encore et pour notre avenir,

- Nous devons protéger notre démocratie naissante qui est encore bien fragile en assurant une bonne gouvernance, respectueuse des droits humains,
- Nous devons persévérer dans nos actions de sécurisation.
- Nous ne devrons pas laisser le terrorisme prendre racine à Madagascar qui est un carrefour important de la circulation maritime. Le malheureux évènement criminel ayant frappé le journal Charlie Hebdo en France il y a deux jours nous rappelle que le monde entier est en danger et qu’il faudrait constamment être vigilant. Cet attentat est ignoble. La tolérance et le sens du vivre ensemble dans la diversité étant une des valeurs fondatrices de la culture malgache, un tel acte ne peut que susciter notre totale indignation. Nous voulons le dire, Monsieur l’Ambassadeur, et nous voudrions le dire à tous les Français et à tous ceux qui sont épris de paix et de liberté. Toutes nos sincères condoléances aux familles des victimes.

- Nous devons ambitionner aussi une place prépondérante sur l’échiquier international à travers notre Diplomatie qui doit être innovante, guerrière, avec des diplomates bien au fait des réalités du pays, de ses atouts, de sa langue, de sa culture dans ses différentes émanations.

 

Nous devons également :

- Renforcer la lutte contre la corruption,

- Exiger encore plus d'ordre et d'autorité et particulièrement, nous avons besoin plus que jamais d’une autorité de l'Etat, forte et acceptée par tous dans un souci de protéger les plus faibles,

- Rassurer les investisseurs notamment étrangers qui vont collaborer avec le secteur privé, créateur d’emplois. J’attache une attention particulière à l’environnement des affaires, la sécurité et la protection des investissements,

- Avancer dans les grands chantiers touchant les infrastructures de toutes sortes qu’elles soient agricoles, routières, aéroportuaires, portuaires, ou encore touchant les énergies renouvelables, et tout cela, par la finalisation de projets structurants ;

 

*******

 

Je voudrais aussi vous dire que le pays dispose maintenant d’un Plan National de Développement, qui reste toujours perfectible.

Ambitieux mais réalistes sont les objectifs que nous nous sommes fixés s’agissant des grands équilibres économiques qui y sont déclinés.

 

Les fondements de la réussite de ces objectifs reposent d’abord et avant tout sur la mise en œuvre d’un vaste programme de réformes qui a déjà démarré dès la fin de l’année dernière et qui vont encore s’intensifier au cours de cette année.

 

Ces réformes porteront sur tous les domaines clés de la gestion macro-économique et plus particulièrement, sur :

 

1- la restructuration et le renforcement des capacités des administrations fiscales et douanières.

A ce propos, nous avons entendu et restons à l’écoute des doléances des uns et des autres à propos de harcèlement fiscal et/ou douanier qui serait le fait de quelques agents déviants.
Nous serons ainsi intransigeants à l’encontre des délinquants quels qu’ils soient. Il n’y a pas et il n’y aura pas d’impunité sur ces sujets.

Mais, je compte aussi sur le civisme et la responsabilité de chaque citoyen pour dénoncer toute pratique illégale et dûment établie.

 

Les réformes se poursuivent aussi par :

 

2- une gestion rigoureuse des finances publiques à travers une meilleure maitrise et une totale transparence dans les dépenses publiques,

 

3- la modernisation de notre Banque Centrale pour une meilleure efficacité et une mise aux normes aux meilleurs standards internationaux,

 

4- la dynamisation de notre système financier en général, et je soulignerai en particulier la mise en place des dispositifs pour accélérer l’inclusion financière de nos compatriotes.

Pour accompagner ces réformes, nous comptons sur l’appui de VOUS nos partenaires techniques et financiers avec qui, en 2015, nous souhaitons non seulement conclure des contrats de confiance durables (Facilité Elargie de Crédit avec le FMI, BAD, 11Eme FED avec l’UE,……) mais aussi surtout réussir une Conférence des Bailleurs pour lever les fonds nécessaires pour mener à bien notre PND.

Il y a différents projets qui sont devant nous.

 

L’ENERGIE ET LA JIRAMA

La question de l’énergie électrique plombe le pays. Nous avons pris les mesures qu’il faut. Et la transition énergétique est en marche. Monsieur le Premier Ministre a parlé tout à l’heure de centrales hydroélectriques à Anjijia (ANDRIBA). Je parlerai de Mahitsy dans l’Itasy.

De gros investissements vont venir cette année, de 400 MgW à Sahofika et Mahavolo. Et tout cela pour un développement durable structuré de ce pays.

Pour répondre aux urgences, bien évidemment nous devrons nous pencher sur les situations de délestages, donc on est obligé de continuer avec le thermique.

 

CONCERNANT LES MINES ET RESSOURCES STRATEGIQUES

Concernant les mines et les ressources stratégiques, le code pétrolier, le code minier est en cours de toilettage.
La transparence dans la gestion des ressources minières et naturelles exige que ces richesses profitent concrètement au bien être de la population.
Madagascar, je le dis, ne reniera pas ses engagements antérieurs vis-à-vis de ses investisseurs.

Les investisseurs sont en ce moment très actifs dans le domaine minier, pour ne citer que quelques-uns.

 

- Les GISEMENTS DE CHARBON DE LA SAKOA Avec 3 grands opérateurs en phase d'étude de faisabilité (Madagascar Consolidated Mining, LEMUR S.A., ITAL THAÏ DEVELOPMENT (ITD)

- Le PROJET TERRE RARE Ampasindava par Tantalum Rare Earth Madagascar,

- L’ILMENITE DE RANOBE par TOLIARA SANDS

- Le BAUXITE DE MANANTENINA

- Le FER DE SOALALA PAR WISCO

- Le DÉVELOPPEMENT DES MINERAIS DE CUIVRE

- La PROMOTION ET DÉVELOPPEMENT ET PROFESSIONNALISATION DE LA FILIÈRE OR

- Le GRAPHITE SUR LA CÔTE EST

 

Beaucoup de ces investissements et travaux vont commencer cette année.

Le développement de la recherche et de la production pétrolière se poursuit. Madagascar Oil, entre autres, entend cette année développer la production de l’huile lourde de Tsimiroro.

 

Permettez-moi, encore sur le plan international, de parler de quelques grands projets qui impactent directement le quotidien de nos concitoyens.

 

SOMMET DE L’ORGANISATION INTERNATIONALE DE LA FRANCOPHONIE EN 2016

Le sommet de l’OIF de Dakar des 29 et 30 novembre 2014 a marqué solennellement le grand retour de Madagascar au sein de la famille ayant la pratique de la langue française en partage.

Ce sommet a, à l’unanimité des Chefs d’Etat et de gouvernement présents, a confié à Madagascar l’organisation du XVI Sommet, en 2016.

Il s’agit là d’un acte particulièrement fort, tant pour la reconnaissance de notre pays par la communauté francophone que surtout pour la confiance ainsi donnée au peuple malagasy de se voir confier la responsabilité de l’organisation d’une rencontre majeure sur le plan mondial.

Nous devons relever et gagner ce défi. Des milliers d’emplois seront créés en raison des travaux préalables obligatoires, de la logistique de l’organisation.

Une telle confiance met et mettra le pays sous les feux des projecteurs pour les deux ans à venir, et certainement au-delà.

 

LA REPRISE DE L’AGOA EN DECEMBRE 2014

Qui va mener vraiment de manière concrète notre combat pour l'emploi. Et je l’ai dit tout à l’heure, on attend des dizaines, voire une centaine des milliers d’emploi.
Nous continuerons à promouvoir les respects de l’Etat de droit de l’Homme.

Au-delà de cela ; nous avons la principale préoccupation de mettre au centre de nos actions l'homme, sa dignité, son bien-être, à travers l'emploi. Je l’ai déjà dit mais je le répète, il a fallu 15 jours pour nous exclure de l’AGOA. Et combien d’efforts ont été nécessaires pendant des années pour que nous soyons réintégrés.

 

DE LA PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT

Je voudrais revenir sur le VIème Congrès Mondial des parcs de Sydney en novembre dernier au cours duquel Madagascar était fortement représenté.

Et la présentatrice, tout à l’heure a voulu nous dire que la présentation de cette salle est très symbolique. Symbolique de l’environnement, du respect qu’on doit avoir pour l’environnement. Symbolique aussi de la richesse dont dispose Madagascar en matière d’environnement.

Dans mon allocution lors de la clôture officielle du Congrès de Sidney, j’ai mis le capital naturel au cœur de la vision de développement de Madagascar

J’ai pris des engagements pour développer notre environnement dont l’environnement marin
J’ai réitéré mon engagement pour une politique de zéro tolérance à l’endroit du trafic illégal des ressources naturelles et le renforcement de la lutte contre le trafic de bois de rose.

Je lance encore ici, comme je l’ai déjà fait à Sydney, un appel solennel aux partenaires financiers et techniques de Madagascar pour « agir ensemble et de concert afin de sécuriser les aires protégées où se trouve le bois de rose ».

Les aires protégées jouent un rôle vital pour le maintien des services écologiques dont dépend la population.

La protection de l’environnement est au cœur de ma politique.

Je voudrais le dire et le réitérer, c’est aussi pour cette raison que Madagascar soutient avec conviction la rencontre de Paris sur le climat qui aura lieu au mois de décembre de cette année.

 

Mesdames et Messieurs,

Je voudrais conclure et comme vous pouvez le constater, les défis sont nombreux pour cette année 2015. Profitons aussi des moments comme aujourd’hui pour échanger en direct entre nous de ces défis.

Encore une fois, je vous souhaite à tous une belle et heureuse année,
Je vous remercie de votre aimable attention.

 

Hery RAJAONARIMAMPIANINA

Président de la République de Madagascar

 

Source :

https://www.facebook.com/616973818381805/posts/772663866146132/


Partager l'article:

Votre réaction?

Commbien font 7 + 8? (security question)

Lakroa en direct
  • 23 Jan. 2017 - 13:17-

    Iegap. L’association Industrial Engineering Group from Antsiranana Polytechnic ou Iegap est une association à but non lucratif créée sous l’ordonnance N°60.133 du 03/10/60. Elle a pour but de : 1-Regrouper tous les Ingénieurs sortant de l’Ecole Polytechnique d’Antsiranana depuis sa création ; 2- Apporter des améliorations pour le développement de l’Ecole ; 3- Participer pleinement au développement rapide et durable de la nation surtout dans le domaine de l’industrie ; 4- Créer un domaine d’entraide, d’échange d’informations, connaissance et expérience entre les membres. On compte plus 1300 ingénieurs sortants de l’Ecole polytechinques d’Antsiranana et 300 membres actifs au sein de l’Iegap.

  • 23 Jan. 2017 - 13:14-

    Election du président de l’Iegap. Les membres de l’association Industrial Engineering Group from Antsiranana Polytechnic ou Iegap vont tenir leur Assemblée général ordinaire et en même temps une assemblée générale élective pour élire le 11 février 2017 leur président et les membres du nouveau bureau. Un comité d’élection est mis en place pour assurer le bon déroulement de cette élection. Le comité est présidé par Rakotomanana Heriniaina. Quatre candidats sont en lice pour le poste de président dont deux vice-présidents sortants. L’élection peut se faire soit au Le Pavé le jour même ou en ligne. Les intéressés peuvent se connecter sur le site de l’association : http://www.iegap.mg/iegap.

  • 16 Jan. 2017 - 12:49-

    Date des examens du Baccalauréat.- Le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la recherche Scientifique a communiqué les dates des examens du baccalauréat session 2017. Le baccalauréat d’Enseignement supérieur général débutera le lundi 24 juillet 2017. En ce qui concerne le baccalauréat technologique et le baccalauréat professionnel et technique les épreuves débuteront le lundi 24 juillet 2017 pour les épreuves d’enseignement général (1ère série) et le lundi 31 juillet 2017 pour les épreuves d’enseignement technique et technologique (2ème série). http://www.mesupres.gov.mg/IMG/jpg/Bacc2017-ConfPress.jpg

  • 16 Jan. 2017 - 12:47-

    Inscription aux examens du baccalauréat. Les registres d’inscription aux examens du baccalauréat sont ouverts depuis ce lundi 16 janvier 2017 à 8 heures auprès des directeurs de l’Office et services du baccalauréat de chaque Université et seront clôturés le vendredi 31 mars 2017 à 18 heures. Les droits d’inscription sont fixés comme suit : quinze mille ariary pour les candidats d’école ; cinquante mille ariary pour les candidats libres ; cent mille ariary pour les candidats de nationalité étrangère ayant fait leur scolarité à Madagasikara. http://www.mesupres.gov.mg/IMG/jpg/Bacc2017-ConfPress.jpg

  • 13 Jan. 2017 - 07:49-

    Région Anosy. Le chef de Région Anosy était l’invité de la RNM. Il a présentéle bilan des actions de la région durant l’année 2016. Mais aussi les perspectives pour l’année 2017. On sait que les actions concrètes vont se poursuivre comme le soutien des collectivités décentralisées par exemple la dotation de matériel. Le 3 janvier 2017 le Chef de Régio a commencé la distribution de table banc. La première fournée 20 tables-bancs pour l’epp Tanambao dans le Cisco Tolagnaro, une école symbolique pour le chef de région.

  • 13 Jan. 2017 - 06:50-

    France-Afrique. Le 27ème Sommet France-Afrique se tient le 13 au 14 janvier dans la Capitale Malienne, sous la thématique “Le partenariat, la paix et l’émergence”. Madagasikara va participer pleinement à ce sommet. Le Premier Ministre Mahafaly Solonandrasana Olivier représente la personne du Président de la République de Madagasikara. A la tête de la délégation malagasy, il quittera Antananarivo dans la matinée du vendredi 13 janvier. Ce Sommet devrait permettre de faire émerger de nouvelles mesures afin de favoriser l’éducation et la formation professionnelle, l’innovation et la numérisation pour favoriser la diversification économique et l’accès au financement pour favoriser la transformation économique (source : Primature).

  • 12 Jan. 2017 - 13:09-

    Salon de l’étudiant. MadaJeune organise un salon de l’étudiant dédié spécialement aux étudiants qui ont échoué aux différents concours organisés par les différents établissements publics (universités, instituts…). Ce salon de janvier dure deux jours. Il a ouvert ses portes ce 12 janvier 2017 et se déroule au Palais des Sports de Mahamasina de 9 heures à 17 heures. 25 établissements participent à ce salon. Pour les organisateurs du salon, l’objectif est de bien informer les bacheliers pour qu’ils puissent bien s’orienter. L’entrée dans ce salon est gratuite.

  • 12 Jan. 2017 - 06:51-

    Séisme : Un séisme a été de magnitude 5,5 a secoué la Grande Ile dans la nuit du mercredi 11 janvier 2017 au jeudi 12 janvier vers 1h07mn. L’épicentre du séisme est situé à la longitude 46,62 et la latitude 20,1 du côté de Betafo.  Date & time: Wed, 11 Jan 22:06:59 UTC Magnitude: 5.4, Depth: 10.0 km, https://www.volcanodiscovery.com/earthquakes/quake-info/1545154/M5-Wed-11-Jan-Madagascar.html

  • 12 Jan. 2017 - 06:50-

    PCA de l’OMNIS. Le Conseil des Ministres du mercredi 11 janvier 2017, au Palais d’Etat d’IAVOLOHA a par décret nommé Monsieur  Rabeharisoa Erick, Président du Conseil d’Administration de l’Office des Mines Nationales et des Industries Stratégiques.

  • 11 Jan. 2017 - 12:38-

    Financement parallèle se confirme. Maharavo Doudou, au nom du DFP, Dinika ho Fanavotam-Pirenena, lance un cri d’alarme. Pour le DFP, le pouvoir actuel se tourne vers le financement parallèle. Maharavo relève deux signes principaux : d’une part, la persistance des bruits de remaniement et d’autre part, la venue prochaine de Recep Tayyip Erdogan, président en exercice de la Turquie. Le remaniement, s’il y a ne peut que retarder l’arrivée des financements traditionnels. La Turquie elle-même n’est pas encore admise au sein de l’Union Européenne aussi la venue du président de pays est un pied de nez aux bailleurs traditionnels.

  • 10 Jan. 2017 - 07:54-

    Rentrée scolaire second trimestre.  Le 1er février 2016 le Ministère de l’Education Nationale a publié l’arrêté N°2647/2016-MEN fixant les calendriers scolaires relevant de son ressort pour l’année scolaire 2016-2017. Selon cet arrêté, la rentrée scolaire pour le second trimestre a commencé le 9 janvier 2017 et se terminera le vendredi 7 avril 2017. Les journées des écoles auront lieu les 15, 16 et 17 février 2017. Les vacances de Pâques s’étaleront du samedi 8 avril au mardi 18 avril 2017.

  • 09 Jan. 2017 - 09:02-

    1 milliard d’ariary. Ce 7 janvier, au Ministère des Affaires Etrangères, les Ministres Wang Yi et Atallah Béatrice ont signé un mémorandum d’entente. Ce document concerne les relations bilatérales, et porte sur les domaines de l’agriculture, les Infrastructures, la pèche, les transports et l’Industrie. Par ailleurs, il a été annoncé que la République Populaire de Chine remettra prochainement à Madagascar deux bateaux garde-côtes, et financera également, à hauteur d’un milliard d’ariary, la réhabilitation des bâtiments du Ministère malgache des affaires étrangères.

  • 09 Jan. 2017 - 09:01-

    Madagascar-Chine. Le Ministre des Affaires Etrangères de la République Populaire de Chine, Wang Yi, est en visite officielle à Madagasikara. Il a été reçu par le Président de la République, Hery Rajaonarimampianina, le 7 janvier au Palais d’Iavoloha. « Vous êtes le premier invité d’honneur de cette année à Madagasikara, et je vous souhaite la bienvenue » a déclaré le Président de la République à son hôte. La visite officielle du Ministre Wang Yi à Madagasikara est la première effectuée par un Chef de la diplomatie chinoise dans la Grande Île depuis le début des relations en 1973.

  • 03 Jan. 2017 - 09:11- Vœux à Iavoloha. Le Président de la République, Hery Rajaonarimampianina, a reçu au cours de la matinée de ce 2 janvier les vœux des entités et des organismes rattachés à la Présidence (le Cabinet de la Présidence de la République, le Secrétariat Général de la Présidence, la Grande Chancellerie) ainsi que ceux du Gouvernement. « Démontrer et convaincre par le travail, redoubler d’efforts face aux nombreux défis à relever au cours de cette année nouvelle 2017 » : c’est le message fort du Chef de l’Etat lors de ces présentations de vœux. Les dirigeants du parti HVM sont également venus à Iavoloha présenter les vœux de nouvel an au Président Hery Rajaonarimampianina.
  • 03 Jan. 2017 - 09:11-

    Vœux à Mahazoarivo. Des membres du Gouvernement se sont rendus le 2 janvier, au Palais de Mahazoarivo, pour présenter leurs vœux au Premier ministre, Mahafaly Solonandrasana Olivier. Les proches collaborateurs du Premier ministre au sein de la Primature ont également adressé leurs meilleurs vœux pour cette année 2017. Le Premier Ministre en retour leur adressé ses remerciements et ses encouragements dans leurs missions respectives.

  • 03 Jan. 2017 - 07:49-

    Retraite des fonctionnaires à 65 ans. Le Ministère des Finances et du Budget, porte à la connaissance du grand public qu’à partir de 2017, l’âge de la retraite des fonctionnaires est fixé à 65 ans. Cette décision a été prise afin de combler la caisse de prévoyance de la retraite. Les responsables de ce Ministère font savoir que bon nombre d’institutions et entreprises étatiques ne versent pas régulièrement les cotisations de retraite de leurs salariés de ce fait l’Etat verse 290 milliards d’ariary par an pour combler le gap.

  • 02 Jan. 2017 - 08:53-

    www.lakroa.mg vous souhaite bonne année 2017 avec le signe de Croix. Le catéchisme de l’Église catholique enseigne que « le signe de la Croix nous fortifie dans les tentations et dans les difficultés » et précise que, pour ce faire, le chrétien commence sa journée, ses prières et ses actions par le signe de croix. Et ceux qui se signent, réaffirment symboliquement deux points de foi essentiels : d’une part la Sainte Trinité - Père, Fils et Saint- Esprit - et le salut de l’humanité entière par la croix du Christ. Chacun accueille ainsi la croix dans sa vie et accepte de s’unir au sacrifice d’amour de Jésus qui vient sauver le monde.

  • 02 Jan. 2017 - 07:36-

    Firariantsoa. Ny www.lakroa.mg dia faly miarahaba anao mpiara-dia sy miray aina eto tratry ny taona 2017. Enga anie ka  ho taona misakelika ny soa, mibaby ny raitra, mitrotro ny tsara ary miloloha ny maneva ity taona 2017 dieny ety ampiandohana ka hatrany ampiafarana eo ambany fitahian'Andriamanitra mahefa ny zavatra rehetra.

  • 30 Dec. 2016 - 14:25-

    Opus Dei Fiderana. Lors d’une conférence de presse effectuée ce 30 décembre 2016, Rasolofoniaina Félicien, directeur de publication, a annoncé la parution prochaine d’un magazine cultuel. Il a présenté le numéro 0 de ce magazine. Le magazine est un bimensuel en quadrichromie avec 32 pages. Malgré son appellation Opus Dei ce magazine n’a aucune relation avec l’institution Opus Dei. Selon le rédacteur en chef, Rakotomanana Richardson, il y a actuellement 290 associations cultuelles mais aucun support pour grand public ne parlant que de religion. L’équipe conceptrice de Opus Dei Fiderana veut combler ce vide.

  • 30 Dec. 2016 - 08:30-

    Carte grise biométrique 2. La date limite pour le changement de la carte grise ancienne version en carte grise biométrique a été prolongée jusqu’au 31 mars 2017. Par une affiche apposée sur la porte principale d’entrée au bureau du Faritany Ambohidahy le service du Centre d’immatriculation de l’ex-faritany d’Antananarivo porte à la connaissance du grand public et principalement des intéressés que la distribution des numéros ne reprendra que le 9 février 2017. Ainsi, jusqu’à cette date, le service ne traitera que les dossiers reçus avant le 28 décembre 2017 ou les numéros distribués avant cette date.

Du même auteur

monde
politique

Dans la même rubrique

politique
politique
Publicité