logo
Lakroan'i Madagasikara
Tonon-taona 2015

Lahatenin'ny filoha Rajaonarimampianina

Nanangona RRJ il y a 2 années

Mety hahaliana anao ny mamaky ny Kabarin'ny filoham-pirenena Hery Rajaonarimamapianina. Efa ho 5 andro aty aorian'ny nikabarian'ny Filoha vao hita ao amin'ny pejy facebook an'ny Fiadidian'ny Repoblika.

Lahatenin'ny filoha Rajaonarimampianina

KABARY FIARAHABANA NOHO NY ASARAMANITRA 2015 ATAON’Andriamatoa FILOHAN’NY REPOBLIKAN’I MADAGASIKARA

9 janvier, à « CEREMONY BUILDING » LAPAM-PANJAKANA IAVOLOHA


Ry Vahoaka Malagasy mpiray tanindrazana, honorable invités; Mesdames et Messieurs;

Tompokolahy sy tompokovavy

Tsara fihofahofa hono ny ravinalan’ny ala Atsinanana!

Midoroboka alokaloka ny ravin-tapian’i Mamo ; fa mikopakopa-karavoana, kosa, ny ala maitso màvan’ Iavoloha !

Tsotra ny antony ! Satria tonga havana ka mitso-drivo-karavoana, vangian-tsakaiza,ka mihofahofam-pifaliana.

Tsy hafan’izany ny fonay ankehitriny ; tompokolahy sy tompokovavy, mahita anareo vory maro am-pifaliana,etoana , noho izao Asaramanitra izao.

Moa va tsy toy ny fodilahy mamangy railovy e ! ny mpamangy misiotsioka, ary ny vangiana velon-kira... !

 

Tonga ity ny fotoana hifampiharaban-tsika tratry ny Asaramanitra. Ianareo vahoaka malagasy tsy vaky volo no hitodiako manokana amin’izany vaninandro lehibe izany.

Soa toavina malagasy ny firariantsoa sy fangatahana ny fitahian’Andriamanitra noho ny nahatratrarantsika ny taona vaovao 2015 sy ny isaorana Azy noho ny nahatafitana salama sy tomady ny taona teo aloha, koa iampitàna @ taona vaovao.

Am-pifaliana no hitsidihanay ny isan-tokantrano hiarabahanay sy hirarianay ny soa sy ny tsara indrindra ho anareo tsirairay avy, manerana an’i Madagasikara.

Koa dia salanitra tompokavavy, miarahaba tompokolahy, tratr’izao andro anio izao hiarahantsika manamarika ny taona vaovao. Ny andon’ny lanitra sy ny tsiron’ny tany anie hombantsika lalandava.

 

Fisaorana lehibe no atolotray mivady amin’ny fanomezam-boninahitra omenareo tonga marobe manatrika amin’izao fotoana androany izao. Ianareo izay misolon-tena ny malagasy manerana ny lafo valon’ny Nosy. Mankasitraka sy mankatelina tompoko.

Azo lazaina fa tafapetraka izao ny rafitra rehetra ahafahantsika miroso amin’ny asa lehibe ho fampandrosoana ny Firenena.

 

Ny taona 2015 dia ho taona zina ho an’ny asa ho fampandrosoana ny firenena.

Ny fampihavanam-pirenena nofidinintsika dia manampy antsika amin’ny lafiny maro eo amin’izany fiainam-pirenena izany.

Tsy eken’ny vahoaka malagasy intsony ny fanakorotanana sy ny fampizarazarana ny Malagasy ary ny fitondrana dia efa mandray ny andraikiny amin’ny fepetra rehetra mba hiarovana ny filaminana sy fandriampahalemana eto amin’ny tany sy ny firenena.

Tonga ny fotoana hanamafisana ny fiarahan’ny malagasy miroso amin’ny fametrahana ny ho avy tsara kokoa ho an’ny rehetra.

 

Marihiko manokana eto ;

- ny firosoana tsy ampihambahambana amin’ny famerenana ny fandriam-pahalamena maharitra, ny ady amin’ny kolikoly,

- ny fanamafisana ny tany tan-dàlana

- ny fametrahana ny fototry ny asa ho an’ny maro an’isa toy ny fisokafan’ny AGOA, izay hitondra asa analiny maro aman’hetsiny mihitsy aza

- eo ihany koa ny fiveranan’ny fitokisan’ireo mpamatsy vola

- ny fiantombohan’ny asa vaventy voalazan’Andriamatoa Praiminisitra teo, mikasika ny angovo azo avaozina (projets structurants en matière d’énergie renouvelable, barrages,…), eo ihany koa ny làlana lehibe (autoroutes) sy ny foto-drafitr’asa maro samihafa.

 

NY FIAHIANA MPIARA-BELONA

 

Dimanpolo taona mahery izao no niantsorohantsika ilay Fahaleovantena izay nimatimatesan’ireo efa lasak’ho razana. Dimanpolo taona mahery isika no nihira ny fitiavan-tanindrazana, nitalaho tamin’Andriamanitra mba hiadana sy ho finaritra, ho sambatra tokoa. Hiram-pirenena vao norenesintsika sy noventesintsika teo izany…

 

Ry Malagasy mpiray tanindrazana, mametraka fanontaniana: isika aiza ho aiza isika izao ? Dimampolo taona aty aoriana: Miadana ve ? Finaritra ve ? Sambatra ve ?

 

Ankehitriny dia am-panetrentena no ilazana fa isaky ny manisa malagasy folo isika dia ny fito amin’izay no miaina anaty fahasahiranana avokoa. Tsy mizaka akory ny fara-fahakeliny amin’ny zon’ny olompirenena na fonenana izany, na fiahiam-pahasalamana, fianarana ho an’ny ankizy. Ao anatin’ny fahantrana tanteraka hoy ny fiteny mahazatra kanefa fantatro fa maro ny malagasy no tsy tia an’izany lazaina hoe mahantra izany. Rariny ny azy.

Raha maro toa izany no miaina anaty fahasahiranana tanteraka, toa nofinofy fotsiny ny hoe hanangana Firenena matanjaka, manankarena sy mampirehareha ny malagasy.

Inona no anton’izany fahasahiranana lehibe mianjady amin’ny vahoaka malagasy izany ? Be loatra ny mizana izay tsindrian’ila nivangogo teo amin’ny firafitry ny fiaraha-monina nandritra ny taona maro. Mizana tsindrian’ila izay miteraka elanelana tsy ara-drariny eo amin’ny samy malagasy,ary eo amin’ny faritra maro samihafa.

Noho izany : tsy maintsy atevenina ny tetikasa fiahiana ny mpiara-belona ka avy any amin’ireo faran’izay sahirana no hanatevenana izany.

• Amin’ny volana Septambra dia hihitatra amin’ny faritra maro ilay politikan’ny « Vatsin’Ankohonana » izay efa ampiharina amin’ny Distrikan’i Betafo ankehitriny. Inona no kendrena amin’izany   ? Mba ho afaka hiahy ny fahasalaman’ny zanany ny reny; afaka hampianatra ny zanany amin’ny fanabeazana fototra ny reny malagasy izay anatin’ny fahasahiranana Tompokolahy sy Tompokovavy.

 

• Ankehitriny, dia efa ao anatin’ny ny fanitarana ny « Asa Avotra » isika. izany nanatanterahana ny fampidirana ny mpampianatra FRAM miisa 10 000 tamin’ity taona ity, mba tsy ho vesatra ho an’ny ray aman-dreny intsony ny fampianaran-janaka. Hotohizantsika ho ezahantsika izany, ary efa lazaina koa fa amin’ity taona 2015 ity dia misy 10 000 vaovao koa FRAM ho ampidirina ho mpampianatra raikitra mpiasam-panjakana.

• Atsahatra ny fanampim-bola (subventions) izay atao eo amin’ny solika. Ary ny vola izay ho azo amin’izany dia ho entintsika hanatevenana ny fandaharan’asa ara-tsosialy.

Ny fiahiana mpiara-belona, tsy hoe fanampiana tsy misy farany akory fa dingana voalohany izany, dingana voalohany izany ahatonga azy ireo ho afa-pahasahiranana ary mba ahazoany miroso ny eo amin’ny ara-toekarena.

Ho jerena manokana ny fanarahana ny fianaran’ny ankizy. Tafaverina soa aman-tsara any am-pianarana tamin’ity taona ity sy tamin’ny taona teo ny ankizy latsaky ny 15 taona izay miisa any amin’ny 500.000 izay tsy tafiditra tao an-tsekoly. Tsy maintsy mianatra ny zana-bahoaka rehetra, izany no tanjona maharitra. Izany no efa fanamby nataonay, tanterahanay izany Tompokolahy sy Tompokovavy.

 

Ho tohizana ny fampihofanana sy ny fampidirana ny mpampianatra ho mpiasam-panjakana araka izay efa nolazaiko teo.

Ho tohizana ihany koa ny fanamboarana sy fanorenena efitra fianarana manerana an’i Madagasikara.

Ho jerena manokana ihany koa ny fanarahana ny fitsaboana ho an’ny sarambambe-bahoaka.

Mitohy ny famerenana amin’ny tokony ho izy ireo « centre de santé de base » eny ambanivohitra, ary koa ny hopitaly eny an-tanan-dehibe.

 

TAONAN’NY FAHADIOVANA SY FANADIOVANA

 

Tompokolahy sy Tompokovavy,

ITY TAONA ITY DIA ATAONTSIKA TAONAN ’NY FAHADIOVANA SY NY FANADIOVANA. Hisy ny ezaka maro sy ny tetika maty paika hanàlana amin’ny fomba maharitra ny fako eny an-tanan-dehibe, indrindrindrindra ny eny an-drenivohitry ny faritra.

Ao anatin’izany taonan’ny fahadiovana izany no ametrahana ilay politika manokana momba ny fanadiovana (assainissement) ny rano eny amin’ireo tanan-dehibe efa nolazaiko, ho an’ Antsiranana, Antananarivo sy Toliary. Ary ho itarina amin’ireo faritra hafa manerana an’I Madagasikara izany.

Izay koa no fiandohan’ny fiharian-karena iombonana ary misy fanitsiam-pitondrana tsy maintsy hatao mba hampanjary izany, dia ny fitsinjaram-pahefana mahefa.

Ampanakaikezina ny malagasy amin’ny lafi-valon’ny nosy ny fahefahana manatanteraka, hanamorana ny famaliana ny hetahetan’ny vondron’olom-pirenena izay any ifotony. Miorimpaka ny fanarenana sy ny fampiroboroboana ny fiharian-karena. Tsy maintsy miantraika any amin’ny tokatranon’ny tsirairay ny fihatsaram-piainana.

Hatramin’izay ka hatramin’izao: ampahiny lehibe dia lehibe @ teti-bola dia ny fitondrana foibe no mitantana azy…

Tsy maintsy ovaintsika izany, ovaintsika miandalana izany. Tsy ho vita indray andro izany zavatra izany satria mila mitandrina isika. Mila mametraka rafitra isika, fa azo ampitomboina izany amin’ny fotoana izay mampety azy.

Ny fitsinjaram-pahefana ampiharina amin’ity Tanindrazana iombonantsika ity ry malagasy mpiray tanindrazana amiko dia fitsinjaram-pahafena hahazoan’ny vondron’olona ifotony manabe voa ny faritra onenany sy ivelomany.Tsy ho ela, izay no fanirianay, ary inoako fa faniriantsika rehetra.

Tsy ho ela dia ho avalon’ny tantarantsika izany hoe « zanak’ikala hafa, tany lavitra andriana sy kely tsy mba mamindro » izany.Tsy hamelantsika raha tsy vita izany.

 

NY FANDRIAMPAHALEMANA

Miaro izany fandriam-pahalemenana manerana an’i Madagasikara izany isika, na ny ety an-drenivohitra, na ny eny ambanivolo. Betsaka no efa natao tamin’izany nefa maro ny asa mbola miandry, maro ny asa mbola hatrehana. Anisan’izany ny fiarovana ny ranomasina sy moron-tsirak’i Madagasikara.

Tsy maintsy harovantsika ny harena anaty ranomasina izay aripakin’ny jiolahy an-dranomasina (pirates des mers) amin’izao fotoana izao. Volà be tsy toko tsy forohana no very amin’ny kitapom-bolam-panjakana noho izany.

Etsy andaniny, tsy azo avelà ho lasa fandalovan’ny mpampirohoro isankarazany (terroristes) ny aty Madagasikara, tsy maintsy mailo isika satria Madagasikara dia lalana fandalovan’ny sambo maro avy any ivelany any.

Misy asan-jiolahy fampihorohana, rentsika izany ary efa voalazan’ireo nikabary talohako. feno habibiana nianjady tany Frantsa tamin’ireo olona 12 mpanao gazety tao @ Charlie Hebdo sy ny polisy tao Parisy ny faha 7 janoary teo dia mampahatsihahy antsika izany fa manerana an’izao tontolo izao ny loza mitatao ka tsy maintsy mailo isika. Miondrika am-panajana amin’ireo tra-pahoriana amin’izany isika ary miara-miombona ihany koa amin’ny vahoaka Frantsay sy ireo liam-pivoarana rehetra manerana izao tontolo izao.

Izany no milaza amintsika fa ilaina, ilaina ny fihavanam-pirenena. Ny fihavanam-pirenena izay tahaka ny efa nambarako dia manana ny toerana izay maha izy azy eo amin’ny fiainam-pirenena.

• Ny fahombiazan’izany fampihavanam-pirenena izany dia fandresen’ny vahoaka malagasy manontolo

• Ny rehetra, olon-tsotra, miaramila, ray aman-dreny am-panahy, dia manana ny toerany avokoa eo amin’ny fampihavanam-pirenena. Fa anjarako kosa, amin’ny maha filohan’ny Repoblika sy ray aman-drenin’ny Malagasy ny tenako tsy ankanavaka, dia am-panetren-tena no nanekeko hitarika sy mandrindra an’izany.

 

Tsy ekentsika intsony ny asa fanakorontanana, ny toetra mampizarazara sy mampiady ny samy malagasy. Mitaky fandriam-pahalemana ny vahoaka, tsy milà kirizy intsony ny vahoaka.

Tonga ny fotoana ny firaisan-kina masina (Union Sacrée) ho an’ny malagasy rehetra izay hanoratantsika tantara vaovao sy ampitso mihiratra kokoa ho an’ny taranaka.

 

NY FIAROVANA NY TONTOLO IAINANA SY NY FAMPANDROSOANA NY ENY AMBANIVOHITRA

 

Dia voalazan’izay mpitondra teny teo fa izao endrika hitantsika izao dia hampisehoana fa miady sy miaro ny tontolo iainana isika. Ireo no taratry ny tontolo iainana: ny baobab, ny ranomasina izay misy ny zavatra ao anatiny rehetra.

Ny ety ambonin’ny tany izay tokony harovana, izany no tiana haseho amin’ny androany, satria ho an’ny vahoaka Malagasy no hanaovana an’izany zavatra izany. Voakasik’izany ny ala, ny morontsiraka, ny ranomasina.

Izany no atao satria fantatra fa fivelomana sy fihariana ny fikajiana ny tontolo voajanahary.

Izany no maha zava-dehibe ny fisian’ny politika mampiombona ny valan-java-boahary sy ny fihatsaram-piainan’ny olona. Na an-tanety io na an-dranomasina io.

Loharanon-karena ny tontolon-javaboahary fa tsy harena adala-tompo sanatria, ka isika indray no hangak’atiny rahampitso.

Fototra iorenan’ny fihatsaram-piainan’ny malagasy maro an’isa sy ny fiharian-karem-pirenena ny tontolo ambanivohitra, sompitry ny zavaboahary ity nosintsika ity. Andao, andao arovantsika.

Arovantsika amin’ny dorotanety, amin’ny tavy izay mandrava ny tontolo iainantsika.

Hamafisintsika izany ady izany ary ampiharina amin’ny fomba enjana araka izay azo atao ny lalana.

 

NY LAFINY ARA TOE-KARENA

 

Ny toko telo mahamasa-nahandron’ny Firenena dia ny Fitondrana, ny olom-pirenena tsy ankanavaka ary ny mpandraharaha izay manana ny andraikiny amin’ny fanarenana.

Ny Soa iombonana dia ho teraky ny Ezaka iombonana fa tsy ankinina amin’ny Filoham-pirenena irery, tsy ankinina amin’ny Fitondram-panjakana irery.

Ny sehatra tsy miankina DIA fototry ny fampandrosoana ara-toekarena. Efa noteneniko ombieny ombieny izany.

Ny fanapaha-kevitra voalohany mikasika ny fandraharahana dia ny tsy isian’ny fitomboan’ny tahan-ketra amin’ity taona 2015 ity, satria fantatra fa mbola mibaby kitra tamin’ny krizy ny ankamaron’ny orinasa amin’izao fotoana izao, indrindra fa ny orinasa madinika sy salasalany.

Mitaona antsika malagasy hiditra amin’ny fandraharahana anaty fitsipika. Fitsipi-dalao mazava, mandrisika ary tsy misy tombo sy hala no apetraka amintsika.

Rehefa mazava ny fitsipi-dalao, dia mari-pototra ny fitantanana. Ary izany indrindra no isaoranay, isaoranay an’Andriamanitra indrindra indrindra amin’ny fiverenantsika amin’ny AGOA satria mitondra asa an’aliny sy hanetsiny maro izany. Ary efa nanomboka tamin’ny volana desambra teo izany ary mitohy isam-bolana amin’ity taona ity izany. …

Tsy maintsy mamerina ny fifampitokisana eo amin’ny Fitondram-panjakana ny ratsamangaika eo amin’ny vahoaka isika. Hanabe voa ny ho entimanana ny Fitondrana mba hiatrehina amin’ny adidy izay tsy azony ihodivirana toy ny fanabeazana ny olom-pirenena, fahasalamana, ny fandrafetana sy fananganana ireo foto-drafitr’asa maro samy hafa.

Tsy mora anefa izany, tsy maintsy atrehintsika izany, ary mila fiovana toe-tsaina izany zavatra izany.Isika samy olom-pirenena dia manana anjara ezaka lehibe hamerenana indray izany soa toavin’ny fiarahamonina izany “Miara-monina, miara-belona, mifamela”. Aoka tsy hifanome tsiny fotsiny, fa raha misy mahatsiaro tena sahirana noho izany dia miara-manarina. Miara-manarina ihany no fanafodiny.

Efa noresahina teo moa ny fitsinjaram-pahefana. Ho apetraka izany amin’ny faritra maro samihafa ary heverina fa anatin’ny politikam-panjakana rehetra dia fototra, mifototra amin’izany fitsinjaram-pahefana izany.

Efa voaresaka ireo fotodrafitr’asa maharitra, malahelo isika mbola mahita ihany eo amin’ny lafin’ny JIRAMA; eo amin’ny lafin’ny herin’aratra, fa mbola misy ny zavatra miseho mampalahelo: tsy mahazo herin-jiro araka izay ilaina sy arak-izay ividianany azy ny toerana sasany. Mila resahana am-pahatoniana sy amin’ny fomba entitra ny zava-misy.

Nandova isika fa tsy milaza hoe mandova dia mijanona eo. Miasa isika, mitady vahaolona ny amin’izany. Natsangana ny komity manokana ivelan’ny JIRAMA. Efa ela no fantatra fa tsy mitombina ary tsy mahomby intsony ny politikan’ny herin’aratra nisy teto Madagasikara.

Betsaka ny efa natomboka, mbola tohizantsika voalazan’Andriamatoa Praiminisitra teo any amin’ny faritra maro samiafa. Ho tohizantsika izany tetik’asa izany.

Fotoana tahaka izao moa dia misy ihany ny fanamarihoina izay mampiavaka azy. Rehefa azo atao izany.Ireto ny vitsivitsy izay ambarako alohan’ny hamaranako ny teny:

Mbola iarahantsika mahita ny fahasahiranana eto amin’ny firenena, be ny fotodrafitr’asa mbola ilantsika vola eto amin’ny firenena. Hanomezana asa ary ho amin’ny tombotsoam-bahoaka. Na izany aza, dia te hampiseho ny fitondram-panjakana fa azo atao ny manao ezaka maro samy hafa ao anatin’ny fanetren-tena, ao anatin’ny fahalalana ihany koa ny tombotsoan’ny firenena, ka dia eo anatrehin’izany ny Fitondram-panjakana dia nanapa-kevitra fa hanondrotra 7% ny karaman’ny Mpiasam-panjakana. Mihoatra ny tahan’ny fisondrotan’ny vidim-piainana izany. Ezaka lehibe izany raha ny eo amin’ny fampitahana ny fahateren’ny teti-bola no heverina.

Eo ankilan’izany kosa anefa dia vonona ny fitondram-panjakana hiroso amin’ny fanavaozana maro samy hafa hanatsarana ny tontolon’ny asam-panjakana sy ny mpiasam-panjakana.Tafiditra amin’izany ny fanamboarana trano fonenana ho an’ny mpiasam-panjakana.

Misy ihany koa ny fanalefahantsay faobe noho ny fahatongavan’ny taona vaovao 2015 izao. Izay angatahantsika ho vakian’Andriamatoa Sekretera Jeneralin’ny Presidence amintsika rehefa avy eon y votoatin’ny lalana izay nanapaka izany.

Ry vahoaka Malagasy Mpiray tanindrazana, tsy taonan’ny tahotra sy ny ahiahy ny taona 2015 fa taona iaingan’i Madagasikara ho amin’ny fampandrosoana. Mirary ho antsika rehetra, mirary ho antsika rehetra ny tenananay mba ho taonan’ny fahatoniana sy ny fahatokisan-tena. Ho taonan’ny fanambinana amin’izay hisasarana. Ho taona zina tokoa noho ny herim-po sy ny asa anaty faharisihana ity taona vaovao ity.

Mamy dia mamy ireo teny natosaky ny fonareo ho anay mivady sy ny ankohonanay teo. Vatsy manavao ny aina ho enti-miatrika ity taona santarintsika ity izany.Izahay koa dia mirary toy izany ho anareo rehetra izay manatrika eto. Ary ho anareo izay mihaino sy mijery izao fifampiharabana izao amin’ny fampihelezam-peo, amin’ny haino aman-jery manerana ny nosy. Eny fa na manerana izao tontolo izao amin’ny alalan’ny internet. Ho tafin-janahary hery sy tanjaka isika satria ity taona ity dia mendrika izany. Aoka izay ny fisentosentoana ny fifamendrofendroana.Isika Malagasy no fototra sy anton’ny fahombiazana.Mpirahalahy mianala isika, aoka hiara-hiasa ampahatokiasana.

Eto ampamaranana dia izay teny voalazako teo dia teny notononina am-pahamatorana ka havadika ho bainga ho vavolombelon’ny asa. Ho entina mampandroso ity firenena malalako sy malalanao ity. Koa mirary antsika ho ela velona sy hifanatitra amin-janaka aman-jafy. Ho salama ka hianoka ny mamy hampamitana ny adidy masina neken’ny tsirairay ho anjara birikiny manandrify azy hampandrosoana ny firenena. Hanandratana avo firenena.

 

Misaotra Tompokolahy, mankasitraka Tompokovavy!!!

Samia ho tahian’Andriamanitra isika rehetra.

 

RAJAONARIMAMPIANINA Hery

Filohan’ny Repoblikan’I Madagasikara

Partager l'article:

Votre réaction?

Commbien font 2 + 7? (security question)

Lakroa en direct
  • 23 Feb. 2017 - 09:16-

    Hcc sur le cas cas du Sénateur Lylison. Avis n°03 du 22 février 2017 sur le cas du Sénateur Lylison René de Rolland Urbain. Par lettre du 27 janvier 2017, conformément aux dispositions de l’article 119 de la Constitution, le Président du Sénat a saisi la Haute Cour Constitutionnelle pour donner son avis sur le cas du Sénateur LYLISON René de Rolland Urbain. La Hcc a donné son avis déclarant que la Hcc se déclare incompétente pour émettre un avis sur le cas du Sénateur Lylison suite à la demande du Président du Sénat. Pour la Hcc le Sénat est souverain pour l’application de son Règlement intérieur.

  • 20 Feb. 2017 - 08:36-

    Fin de parcours pour Elgeco Plus. La défaite subie par Elgeco Plus devant la Supersport United au stade Moripe Stadiumde Pretoria dans le cadre du tour préliminaire de la coupe de la CAF 2017 marque la fin du parcours de cette équipe malagasy. Elgeco Plus a été défaite sur le score de 2 buts à 1 ce dimanche 19 février 2017. Rappelons qu’au match aller, à Mahamasina, les deux équipes sont rentrées au vestiaire sur le score nul et vierge.

  • 20 Feb. 2017 - 08:13-

    Cnaps battue mais passe.  La Cnaps a été battue par Township Rolers sur le score de 2 buts à 1 lors du match retour ce samedi 18 février 2017. Le match retour s’est soldé sur le score de 3 buts à 2 sur le stade de Gaborone en faveur des Botswanais. Au total les deux équipes ont marqué chacune 4 buts. La Cnaps passe donc avec l’avantage d’avoir marquée 2 buts sur terrain adverse. Au match aller, les Caissiers s’étaient imposé sur le score de 2 buts à 1. Pour le tour suivant, la Cnaps rencontrera la Coton Sport du Cameroun.

  • 18 Feb. 2017 - 10:33-

    L’islamisation à Madagascar. L’islam à Madagascar fait depuis deux ans l’objet d’une très forte couverture médiatique et politique. Cet attrait – aussi massif que soudain – tranche avec le faible nombre d’études sur l’islam à Madagascar. La thématique de « l’islamisation » est dominante dans le traitement politico-médiatique, relayant des informations souvent non vérifiées, voire totalement erronées, mais qui traduisent l’inquiétude qui gagne les différentes strates de la société malgache, très majoritairement chrétiennes. Pourtant, l’islam et la thématique de l’islamisation ont une histoire ancienne dans le pays. Il s’agira ici d’une part de retracer l’histoire longue de l’islam à Madagascar, inscrite elle-même dans celle de l’islam en Afrique de l’Est, et d’autre part d’évoquer la récurrence du spectre de l’islamisation dans le pays et de tenter d’en expliquer les raisons. (Notes de l’Ifri, décembre 2016) (source : https://www.ifri.org/sites/default/files/atoms/files/islamisation_madagascar_pellerin_2016_0.pdf.

  • 18 Feb. 2017 - 10:26-

    Journées de l’emploi et de la formation 2017. Afin de contribuer à la réduction du chômage et du sous-emploi, le cabinet de recrutement MRH (Management Ressources Humaines) organisera la 9èmee édition des journées de l’emploi et de la formatio. Cette nouvelle édition se déroulera les 22 et 23 février 2017 au Palais des Sports et de la Culture (Mahamasina – Antananarivo). Il y aura 35 stands permettant de rencontrer des employeurs et plus de 1500 offres d’emplois.

  • 18 Feb. 2017 - 07:41-

    Journée de sensibilisation en milieu scolaire. La Croix-Rouge Malagasy, avec l’appui financier de la commission Européenne pour l’aide humanitaire et la protection civile (ECHO) à travers le projet Miatrika,  et en collaboration avec le BNGRC et la Météo Malagasy organisent des séances de sensibilisation en milieu scolaire pour la réduction des Risques de catastrophes. Ces partenaires ont effectué une journée de sensibilisation ce 17 février, dans le cadre de la journée des écoles, à l’EPP 67Ha sud avec la participation des élèves de cette EPP et des EPP du fokontany III G Hangar et EPP Antetezana Afovoany.

  • 18 Feb. 2017 - 07:35-

    Asja en visite à la HCC. Les étudiants en droit Master II de l’Athénée Saint Joseph Antsirabe (ASJA) ont effectué une visite à la Haute Cour Constitutionnelle. Le Président de la Cour Jean-Eric RAKOTOARISOA leur a fait un exposé sur l’historique de la Cour, la composition et le mode de désignation de ses membres, les attributions de la HCC ainsi que son organisation administrative. Cet exposé a été suivi par une séance de questions-réponses. Le Président a ensuite guidé les étudiants pour une visite des lieux avant la traditionnelle photo de famille. La rencontre a permis aux quinze étudiants de l’ASJA de mieux connaître la Cour et son fonctionnement réel.

  • 14 Feb. 2017 - 11:27-

    Liste électorale provisoire. La Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) a présenté ce 13 février la liste électorale provisoire. Le nombre des électeurs inscrits est de 9 124 901. Avec ce chiffre la CENI constate un accroissement de 5,20% puisqu’en 2016 le nombre des électeurs inscrits était de 8 673 485 ou une augmentation de 542 030 électeurs. Le pourcentage des femmes est de 45,73% avec 4 172 896 électrices inscrites et une augmentation des femmes de 193 679 électrices.

  • 13 Feb. 2017 - 09:12-

    Elgecoplus 0 et Supersport United dos à dos. Au coup de sifflet final du temps réglementaire ElgecoPlus Madagasikara et Supersport United d’Afrique du Sud se sont séparés sur le score nul et vierge. Les amoureux du foot ont répondu présents à Mahamasina ce dimanche 12 février 2017 mais cela n’a pas suffi pour faire trembler les filets du gardien de but Sud-Africain. Le match retour pour ce tour préliminaire de la Coupe de la CAF se déroulera en Afrique du Sud ce dimanche 19 février 2017. Ne pas avoir encaissé un but à domicile est un net avantage pour ElgecoPlus.

  • 11 Feb. 2017 - 23:08-

    4 heures- Il a fallu 4 heures de temps pour faire le trajet Vontovorona Anosy après le match entre la Cnaps Sport et la Township Rollers ce samedi 11 février 2017. 4 heures de temps pour faire ce trajet long de 15 kilomètres. Les raisons de ce record en la matière sont multiples. Il y a dame pluie, plusieurs voitures sont tombées en panne, comme d’habitude, ou tombées dans le caniveau comme la 4x4 à la sortie du stade de Vontovorona. Puis, il y a aussi le fait que les gens se sont déplacées avec leurs voitures pour voir le match (et heureusement dans ce cas que la moitié des tribunes sont dégarnies). Enfin, il faut noter qu’une fête s’est déroulée dans la grande salle de ce nouveau complexe. Il faut que la Cnaps revoie sa copie pour débuter l’heure du match.

  • 11 Feb. 2017 - 22:23- Cnaps-Sport 2- Township Rollers 1. Le match préliminaire de la ligue des champions de la Confédération africaine de football entre la Cnaps Sport et la Township Rollers s’est terminé sur le score de 2 buts à 1 en faveur de la Cnaps Sport. A la fin de la première mi-temps la Cnaps Sport menait sur le score de 1 but à 0, but marqué dans le temps additionnel (45+2) par Francis Rafaralahy (n°9). Dès l’entame de la deuxième mi-temps, l’équipe visiteuse montrait qu’elle est venue pour faire le jeu et non pour défendre. Les Botswanais réussissent à égaliser à la 69è minute de jeu par Segolame Boy (n°11) et 7 minutes après Njiva (n°12) libère Vontovorona.
  • 10 Feb. 2017 - 08:38-

    60 ans du PSD. Pour marquer ses 60 ans d’existence le Parti Social Démocrate organise une exposition retraçant les grandes lignes de l’histoire du pays durant la Première République. Cette exposition se déroule à la Bibliothèque Nationale dans la salle Gisèle Rabesahala. L’exposition durera trois jours du 9 au 11 février et l’entrée est gratuite. L’exposition est le fruit de la collaboration entre le photographe Rakotobe ichel et le parti PSD. Selon Eliane Bezaza secrétaire national du parti Eliane Bezaza, le parti veut surtout mettre en valeur les luttes entamées menant vers l’indépendance.

  • 10 Feb. 2017 - 08:35-

    Elgeco Plus prête. Elgeco plus affrontera l’équipe Supersport United venant d’Afrique du Sud ce 12 février au stade de Mahamasina. Après avoir joué trois matchs successifs sur un terrain synthétique, l’’équipe du président Alfred Andriamanampisoa revient sur le gazon en s’entraînant sur le stade de Bevalala et tâtera le terrain de Mahamasina ce jeudi 9 et vendredi 10 février 2017. Le président du club Elgeco plus fait appel aux spectateurs de venir nombreux et soutenir les Malagasy à Mahamasina car Elgeco plus devient Elgeco plus Madagascar.

  • 10 Feb. 2017 - 08:33- Elgeco Plus prête. Elgeco plus affrontera l’équipe Supersport United venant d’Afrique du Sud ce 12 février au stade de Mahamasina. Après avoir joué trois matchs successives sur un terrain synthétioque, l’’équipe du président Alfred Andriamanampisoa revient sur le gazon en s’entraînant sur le stade de Bevalala et tatera le terrain de Mahamasina ce jeudi 9 et vendredi 10 février 2017. Le président du club Elgeco plus fait appel aux spectateurs de venir nombreux et soutenir les Malagasy à Mahamasina car Elgeco plus devient Elgeco plus Madagascar.
  • 10 Feb. 2017 - 08:33- Elgeco Plus prête. Elgeco plus affrontera l’équipe Supersport United venant d’Afrique du Sud ce 12 février au stade de Mahamasina. Après avoir joué trois matchs successives sur un terrain synthétioque, l’’équipe du président Alfred Andriamanampisoa revient sur le gazon en s’entraînant sur le stade de Bevalala et tatera le terrain de Mahamasina ce jeudi 9 et vendredi 10 février 2017. Le président du club Elgeco plus fait appel aux spectateurs de venir nombreux et soutenir les Malagasy à Mahamasina car Elgeco plus devient Elgeco plus Madagascar.
  • 10 Feb. 2017 - 07:50- Maintirano nouveau diocèse.- Le pape François a érigé le nouveau diocèse de Maintirano a annoncé le Saint-Siège le 8 février 2017. Ce diocèse d’environ 31.000 fidèles résulte du regroupement de territoires détachés des diocèses de Tsiroanomandidy, Mahajanga et Morondava. L’église Notre-Dame de l’Ascension de Maintirano est élevée au rang de cathédrale du nouveau diocèse. Mgr Gustavo Bombin Espino, jusqu’alors évêque de Tsiroanomandidy a été nommé premier évêque de Maintirano par le pape François.
  • 09 Feb. 2017 - 09:09- Arraisonnement d’un navire. En marge de l’Ordre du jour du Conseil des Ministres qui s’est tenu au Palais d’Etat d’Iavoloha ce mercredi 8 février 2017 à 16 heures une information a été communiquée par le Premier Ministre, faisant état de l'arraisonnement d'un navire portant le nom de "Lumina" et de l'arrestation de son équipage pour tentative d'exportation de bois de rose à partir de Vinanivao, à proximité du Cap Masoala. L'enquête est en cours.
  • 09 Feb. 2017 - 08:53- Nouvelle structure. Le Conseil des Ministres qui s’est tenu au Palais d’Etat d’Iavoloha ce mercredi 8 février 2017 à 16 heures a adopté le décret portant création de l’Organisme de Coordination et de Suivi des Investissements et de leurs Financements (OCSIF) et ledécret portant nomination du Commissaire Général de l’Organisme de Coordination et de Suivi des Investissements et de leurs Financements (OCSIF), en la personne de Monsieur Léon Maxime Raelison Rajaobelina.
  • 09 Feb. 2017 - 08:02-

    Remerciement de la Conférence Épiscopale de Madagasikara. Vous pouvez lire l'intégralité du message de la Conférence Episcopale de Madagasikara en suivant le lien :

    http://www.lakroa.mg/item-970_articles_dossier_18-remerciement-de-la-confarence-apiscopale-de-madagascar.html

  • 08 Feb. 2017 - 07:47-

    8 février : Journée mondiale de prière et de réflexion sur la traite des êtres humains. Cette journée mondiale a été instituée en 2015 à l'initiative du Pape François.
    Le choix du 8 février ne doit rien au hasard puisque cette date correspond à la fête de Sainte Joséphine Bakhita, une Soudanaise qui a été vendue comme esclave, maltraitée puis rendue libre.
    Des millions de personnes concernées. Lors de la première édition, le Cardinal Peter Turkson, Président du Conseil pontifical Justice et Paix, avait rappelé que des millions de personnes de par le monde sont privées de liberté et contraintes à vivre pratiquement en esclavage. Pour ces hommes et ces femmes, sainte Joséphine Bakhita est un modèle d’espérance et l'Eglise Catholique encourage les fidèles à suivre les pas de cette sainte. De la prise de conscience à l'action. Le Pape désire que les hommes de tous pays et toutes origines prennent conscience d’un phénomène global qui dépasse la responsabilité de tel ou tel état. Il appelle à une véritable mobilisation contre ce fléau. Nous devons tous mieux analyser la situation et mobiliser les consciences. De la conscience à la prière, de la prière à la solidarité, de la solidarité à l’action, afin que la traite et les nouvelles formes d’esclavage disparaissent.

Du même auteur

monde
politique

Dans la même rubrique

politique
politique
Publicité