logo
Lakroan'i Madagasikara
Vie sociale

Le pape défend une nouvelle fois les familles nombreuses

Anne Kurian (Zenit.org) il y a 3 années

Le pape François défend les familles nombreuses lors de l'audience générale de ce mercredi 21 janvier 2015 : il affirme qu'elles "ne sont pas la cause de la pauvreté".

Le pape défend une nouvelle fois les familles nombreuses

Deux jours auparavant, dans l'avion qui le ramenait des Philippines, le 19 janvier, le pape avait renvoyé dos à dos l'irresponsabilité et le néo-malthusianisme, prônant « la paternité responsable » comme attitude-clé pour vivre la procréation au sein du couple.

Au cours de la catéchèse de ce matin, le pape a dressé un bilan de son deuxième voyage apostolique en Asie (Sri Lanka et Philippines, 12-19 janvier), saluant « les rencontres avec les familles et avec les jeunes, à Manille, comme des moments saillants de la visite aux Philippines ».

Chaque enfant est une bénédiction

« Les familles en bonne santé sont essentielles à la vie de la société », a-t-il affirmé : « Cela console et donne de l’espérance de voir tant de familles nombreuses qui accueillent les enfants comme un vrai don de Dieu. Elles savent que chaque enfant est une bénédiction. »

Le pape a récusé l'affirmation selon laquelle « les familles avec beaucoup d’enfants » seraient « une des causes de la pauvreté » : « Cela me paraît une opinion simpliste. Je peux dire, nous pouvons tous dire, que la principale cause de la pauvreté réside dans un système économique qui a enlevé la personne du centre et y a mis le dieu argent. »

Ce système économique « exclut toujours : il exclut les enfants, les personnes âgées, les jeunes, les chômeurs… - et il crée la culture du rebut... C’est la cause principale de la pauvreté, et non les familles nombreuses », a-t-il insisté.

« J’ai rappelé [lors de la rencontre avec les familles, ndlr], qu’il faut protéger les familles qui sont confrontées à différentes menaces, afin qu’elles puissent témoigner de la beauté de la famille dans le projet de Dieu. Il faut aussi défendre la famille des nouvelles "colonisations idéologiques" qui menacent son identité et sa mission », a ajouté le pape.

Lors de sa rencontre avec les familles, le 16 janvier, il avait défini ces « colonisations idéologiques » : « le relativisme, la culture de l’éphémère et un manque d’ouverture à la vie. »

Le pape plaide pour la "paternité responsable"

Sur le vol de Manille à Rome, au terme de son voyage, le pape a rappelé que « l’ouverture à la vie est une condition du sacrement du mariage. L’homme ne peut donner le sacrement à la femme, ni la femme le donner à l’homme, s’ils ne sont pas d’accord sur ce point, être ouverts à la vie. Au point que, si l’on peut prouver que l'un s’est marié avec l’intention de ne pas être ouvert à la vie, ce mariage est nul, c’est une cause de nullité matrimoniale ».

Mais il a aussi plaidé pour « la paternité responsable » qui se pratique « en dialoguant » non seulement entre époux mais avec les repsonsables pastoraux : « Toute personne, avec son pasteur, doit chercher à savoir comment vivre la paternité responsable... pour cela il y a dans l’Église des groupes matrimoniaux, des experts en la matière, des pasteurs, et l’on cherche. »

En même temps le pape a voulu affirmer que l'Eglise ne peut encourager les comportements à risque pour la vie de la mère comme si c'était le seul chemin de comportement évangélique: « Certains croient que pour être de bons catholiques nous devons faire – pardonnez-moi l’expression – comme les lapins », a-t-il fait observer. Il a donné un exemple de ce comportement à risque à éviter parce "qu'irresponsable", et même comme une façon de "tenter Dieu" : « J’ai grondé, il y a quelques mois, une femme dans une paroisse parce qu’elle était enceinte du huitième après sept césariennes : "Mais vous voulez laisser sept orphelins ?". Cela, c’est tenter Dieu... c'est un exemple d’irresponsabilité. "Non, j’ai confiance en Dieu". "Mais regarde, Dieu te donne des moyens, sois responsable". »

Si le chrétien n'est pas appelé à « faire des enfants en série », le pape a salué en même temps « la générosité de ce papa et de cette maman qui voit en chacun de ses enfants un trésor » : « pour les gens plus pauvres, un enfant est un trésor... Dieu sait comment les aider. Certains ne sont peut-être pas prudents, c’est vrai. Il faut une paternité responsable. »

La destruction de la famille par la privation d'enfants

Enfin, il a dénoncé, sur les traces de Paul VI, le néo-malthusianisme : « Paul VI voyait le néo-malthusianisme universel qui était à l’œuvre » et qui se traduit aujourd'hui par un taux de fécondité très bas en occident, a-t-il expliqué.

Ce néo-malthusianisme cherche « à faire contrôler l’humanité par les puissances... Paul VI était un prophète qui nous a dit : méfiez-vous du néo-malthusianisme qui est en train d’arriver », a poursuivi le pape.

Lors de sa rencontre avec les familles à Manille déjà, le pape avait pris son inspiration chez Paul VI et son encyclique Humanae Vitae : « Je pense au bienheureux Paul VI, qui à un moment où se posait le problème de l’accroissement de la population, a eu le courage de défendre l’ouverture à la vie dans la famille... il a vu cette menace de destruction de la famille par la privation d’enfants. »

Familles nombreuses, espérance pour la société

Le pape a encouragé les familles nombreuses d'Italie et de toute l'Europe dont il a reçu une association au Vatican, le 28 décembre dernier en disant: « On voit que vous aimez la famille et que vous aimez la vie ! » Il les avait remerciées pour leur exemple « d’amour de la vie... de sa conception jusqu’à sa fin naturelle ».

Le pape avait plaidé pour « une plus grande attention de la politique et des administrations publiques » afin de soutenir les familles nombreuses : « chaque famille est cellule de la société, mais la famille nombreuse est une cellule plus riche, plus vitale, et l’État a tout intérêt à investir en sa faveur ! ».

Il s'était ensuite adressé aux enfants : « chacun de vous est un fruit unique de l’amour... Vous êtes uniques, mais pas seuls ! Il est bon d’avoir des frères et sœurs : les fils et les filles d’une famille nombreuse sont plus capables de communion fraternelle dès la petite enfance. »

« Dans un monde souvent marqué par l’égoïsme, la famille nombreuse est une école de solidarité et de partage ; et ces attitudes bénéficient ensuite à toute la société », avait ajouté le pape : « la présence des familles nombreuses est une espérance pour la société ».

Responsabilité et bien commun

Le passage de l'intervention du pape dans l'avion n'a pas été bien compris, sinon volontairement interpété comme s'opposant à son enseignement précédent et constant et encore à Manille, et comme un renoncement à son soutien aux familles nombreuses. Il s'agissait d'un appel à la responsabilité pour le bien commun de ces familles nombreuses elles-mêmes: surtout dans le contexte du sud du monde qu'il avait immédiatement sous les yeux et qui représente la grande majorité des catholiques aujourd'hui.

Une fois posée l'ouverture à la vie comme condition de la validité du mariage sacramentel, le pape déplore implicitement l'absence d'enseignement des méthodes naturelles de maîtrise de la fécondité, ce qui finit par réduire le choix des époux à une fausse alternative: ou contraception chimique ou fécondité sans contrôle, voire, dans le cas cité, à risque, non seulement pour la vie d'une maman mais pour l'avenir de toute sa famille. Il ne se place pas dans le cas du choix héroïque des mamans qui renoncent à elles-mêmes pour sauver la vie de l'enfant déjà là. Mais dans la perspective de la maîtrise de la contruction d'une famille, pour le bien supérieur de toute la famille.

Le rapport final du synode sur la famille a insisté sur les méthodes naturelles, rappelant aux époux chrétiens la troisième voie, raisonnable, fondée sur la connaissance de soi, et de la sagesse de Dieu dans sa création, et sur le dialogue entre époux, pour une plus grande responsabilité, le bien des enfants et des époux. Ce qui n'exclut pas l'accueil de ce que le pape a encore appelé, dans un autre contexte, les "surprises" de Dieu.





Partager l'article:

Lakroa en direct
  • 03 Apr. 2018 - 08:58-

    Joyeuses Pâques à tous et à chacun. www.lakroa.mg souhaite à tous et à chacun de Joyeuses fêtes de Pâques. Que chaque jour qui se lève soit un jour de Pâques, un jour de victoire pour le monde. Dans son homélie de la nuit de Pâques 2018, le Pape François nous a invités à « transformer l’espérance en gestes concrets de charité ». La suite nous appartient.

  • 23 Mar. 2018 - 07:59-

    Passage de Eliakim (bilan du 22 mars à 20h). Le bilan provisoire global en date du 22 mars 2018 transmis par le Centre d'Etudes de Réflexion de Veille et d'Orientation du Bngrc nous donne les chiffres suivants : A l’échelle nationale, le bilan provisoire global fait état de : 21 décédés ; 50 872 sinistrés ; 19 439 déplacés cumulés ; 1 491 cases d’habitations endommagées ; 13 345 d’habitations inondées ; 2 392 cases détruites.

  • 20 Mar. 2018 - 07:58-

    José Vianey candidat aux présidentielles. Chaque week end apporte son lot de candidat à la candidature au poste de président de la République de Madagasikara. José Vianey vient d’annoncer sa candidature ce samedi 17 mars 2018 au Paon d’Or. Si l’on se réfère aux informations dans les informations, José Vianey ou Vijo a annoncé sa candidature en son  nom propre et non comme candidat du parti RAM. Ce parti certainement va entériner prochainement cette volonté du candidat Vijo. C’est devenu le modus vivendi.

  • 19 Mar. 2018 - 08:45-

    Passage de Eliakim. Le bilan provisoire global en date du 18 mars 2018 à 18h transmis par le Centre d'Etudes de Réflexion de Veille et d'Orientation du Bngrc nous donne les chiffres suivants : A l’échelle nationale, le bilan provisoire global fait état de : 17 décédés ; 15 772 sinistrés ; 6 282 déplacés cumulés ; 251 cases d’habitations endommagées ; 1 271 cases d’habitations inondées ;  648 cases détruites.

  • 19 Mar. 2018 - 08:29-

    200 étudiants s’imprègnent du Fisandratana2030. Hugues Ratsiferana, Conseiller spécial du Président de la République, a eu comme invité près de 200 étudiants issus de plusieurs universités de la Capitale (des universités publiques et des instituts supérieurs privés). Ces étudiants ont pu s’imprégner du Fisandratana 2030, dans l’amphithéâtre du Centre d’Application de Développement Intégré (Cadi), durant la matinée du 17 mars 2018. Après la présentation succincte du Fisandratana 2030 les étudiants ont pu poser des questions sur ce programme présidentiel. Le président Rajaonarimampianina est passé pour partager avec ces étudiants son expérience de vie.

  • 15 Mar. 2018 - 07:38-

    Jour J pour Aok’izay. C’est aujourd’hui 15 mars de 12h à 12h05 que le rendez-vous a été fixé par les organisateurs pour sensibiliser les tenants du pouvoir sur l’insécurité. Les organisateurs demandent une table ronde aux dirigeants mais surtout l’effectivité des décisions prises. Pour ce jour les organisateurs demandent à tous et à chacun de faire le maximum de bruit (klaxon, son de cloche, sifflet…) pour que ce cri soit entendu en haut lieu. Les organisateurs se donnent rendez-vous sur le parking de Jumbo Score Ankorondrano pour faire le maximum de bruit.

  • 15 Mar. 2018 - 07:36-

    Salon du chocolat et de la gourmandise. Pour la deuxième année consécutive, Wednesday Morning Group a choisi le chocolat et la gourmandise pour son activité de levée de fonds. Cet événement se déroulera durant la journée du 17 mars et se tiendra au Carlton Anosy. “Ce sera une journée d’animation, de démonstration, de préparation, mais surtout de dégustation” annonce les organisatrices car WMG est une association composée uniquement de femmes. Le but de WMG est de recueillir des fonds pour permettre la réalisation des actions sociales de cette Ong.

  • 12 Mar. 2018 - 07:14-

    LCD met sur rails 3 infrastructures. Lors de sa réunion annuelle du mois de mars l’association LCD a fait savoir qu’elle se lance comme défi à partir de cette année 2018 la mise en place ou la construction de 3 infrastructures. Elle envisage la construction d’un auditorium de 2500 places et plusieurs niveaux places, puis d’une université de leadership chrétien et enfin la mise en place d’un hôpital ambulant. Le président Rajoelison Herilala a dévoilé ces projets lors de la journée de rencontre et de formation qui s’est déroulée ce 11 mars 2018.

  • 01 Mar. 2018 - 08:31-

    Salon des études internationales. Le salon des études internationales représente une opportunité unique de rencontrer les meilleures universités au monde et d'obtenir toutes les informations sur les possibilités d'études à l'étranger, le contenu des formations, les conditions d'admission, les moyens de financement, les débouchés et plus encore. Le salon est organisé par MadaJeunes. qui propose des séries de conférences. Le vendredi 2 Mars, des conférences traiteront des choix de formations à l’étranger, de destinations, de diplômes… Celles-ci vous permettront de comprendre les spécificités de nombreux pays, de connaître les modalités des bourses, des programmes d’échanges, les possibilités d’études...

  • 28 Feb. 2018 - 18:32-

    FIGS en un an 30 étudiants. Depuis un an FIGS est présent à Madagasikara. FIGS ? ou France International Graduate Schools est présent à Madagasikara depuis un an. En un une trentaine d’étudiants a demandé l’appui et l’expertise de cet organisme pour étudier en France. Et depuis FIGS a décidé d’ouvrir un bureau permanent pour répondre plus rapidement aux demandes et mieux accompagner les étudiants dans les démarches académiques et auprès du consulat. “FIGS c’est un organisme qui regroupe une vingtaines d’écoles supérieures réparties sur 10 villes en France offrant des enseignements professionnalisants” fait savoir Bénédicte Favre, la directrice qui a fait le déplacement à Madagasikara pour ouvrir le bureau. FIGS sera présent lors du salon organisé par MadaJeunes 1 et 2 février.

  • 26 Feb. 2018 - 08:22-

    Député Djaosera. Le député Djaosera Iréné déclare que pour lui la lutte continue. Il réclame une plus large indépendance du CENI notamment en matière de la fixation des dates des élections. Pour lui les nouvelles lois sur les élections (code électoral, lois sur les présidentielles, les législatives) doivent assurer l’égalité de traitement des candidats. Comment y arriver ? Les débats qui s’ouvriront doivent apporter les réponses aux nombreuses questions. Le but fondamental est d’éviter les crises postélectorales. Il rappelle qu’il a déjà déposé une proposition de loi amendant la loi sur la CENI et qui a été déclarée recevable par le bureau à Tsimbazaza.

  • 26 Feb. 2018 - 08:10-

    ASNA 2018. L’association des Natifs d’Antalaha a convié ses membres et sympathisants ce dimanche 25 février au Cemes Soanierana pour la présentation des vœux de bonne année 2018. Pour Beantidahy Johan, président en exercice de l’association, la réponse effective des membres témoigne du succès de l’organisation. Les organisateurs avaient prévus la présence de 800 personnes, l’association compte 850 membres inscrits. Au compteur des responsables à 14 heures plus de 1000 personnes étaient passées devant l’accueil. Comme toutes les associations des antifs d’une localité l’objet de l’association est surtout à vocation social (entraide, solidarité, lien avec la localité d’origine).

  • 22 Feb. 2018 - 08:05-

    Salon de l’Etudiant – Spécial rentrée 2018. Mada Jeune organise le salon de l’Etudiant spécial rentrée 2018. Cet événement se déroulera les 22 et 23 février 2018 et se tiendra au Palais des Sports de Mahamasina. Selon les explications des organisateurs ce salon est spécialement dédié aux étudiants qui ont raté la rentrée en fin d’année 2017 (étudiants recalés aux concours dans les universités publiques…). Le salon permettra de découvrir les Instituts, les écoles spécialisées et les centres de formation. L’entrée au salon est gratuite.

  • 13 Feb. 2018 - 08:55-

    Succès pour Fan Education Agency. L’opération portes ouvertes organisée par Fan Education Agency les 9 et 10 février derniers au Louvre Antaninarenina a été un succès. Les étudiants ont répondu massivement à l’invitation. Ils ont pu avoir un contact direct avec les représentants des écoles supérieures et universités étrangères qui travaillent en partenariat l’agence. Les étudiants intéressés pourront avoir un suivi auprès des responsables de l’agence à leur siège.

  • 30 Jan. 2018 - 15:25-

    Démolition d’échoppes et gargotes. Le M2PATE, Ministère chargé des projets présidentiels a procédé à la démolition des échoppes situées à Anosy. Ces échoppes se trouvent sur la partie délimitée par le M2PATE pour réaliser le projet d’amélioration des environs du Lac Anosy. “Nous regrettons cette destruction qui est pour nous illégale car nous avons introduit un recours devant le Conseil d’Etat pour sursis à exécution de l’ordre de libération des emprises délivrées par le M2PATE le 24 janvier” souligne l’avocat des commerçants. Ces derniers ont eu l’autorisation d’occuper ces lieux par la Commune. L’avocat regrette que la procédure légale ne soit pas respectée en la matière.

  • 30 Jan. 2018 - 06:53-

    Visite de l’Oif à la CENI.Dans le cadre de l’appui de l’Organisation Internationale de la Francophonie au processus électoral malgache, une délégation dépêchée par le Secrétaire Général de la Francophonie a effectué une visite auprès de la Commission Electorale Nationale Indépendante(CENI) ce 29 janvier 2018 à Alarobia. Menée par SEM Salou DJIBO, Ancien Président de la transition au Niger, la délégation a tenu une réunion avec le Président de la CENI Me Hery RAKOTOMANANA en présence des Commissaires électoraux ainsi que quelque staff technique de la CENI. Suite aux discussions et échanges, trois points majeurs ont été soulevés : les accompagnements que l’OIF peut apporter à la CENI, les points à éclaircir concernant la candidature aux élections et enfin l’adoption du cadre légal.

  • 24 Jan. 2018 - 13:10-

    Judoka enina hiofana any Japana. “Tatiana (-48), Mirana (-52), Haingo (-78), Kevin (-66) ary Tessia (-52) sy Damiella (-63)” ireo ny judoka enina hiofana any Japon. Ny efatra voalohany dia hanainga ny 28 janoary izao ka haharitra 38 andro ny fe-potoana hiofanan’izy ireo, ny judoka roa farany kosa dia haharitra 4 taona ny fe-potoana hipetrahany any ary hianatra ao amin’ny Université internationale des arts martiaux izy mirahavavy. Me Ratovoson Manoelina Hery no coach voatendry hanaraka an’ireo judoka efatra ary mitovy ny fe-potoana hipetrahany any.

  • 24 Jan. 2018 - 07:15-

    FFKM présente ses vœux. “Au nom de tous les chrétiens de Madagasikara, nous vous encourageons dans vos responsabilités, pour diriger le pays dans la Foi en Dieu. Les églises ont leur place dans notre société, que le Saint Esprit veille sur vous pour le développement du pays” a déclaré Mgr Samoela Jaona Ranarivelo, président de l’Eglsie anglicane et président en exercice du Conseil œcuménique des Eglises de Madagasikara depuis quelques jours pour l’année 2018. La délégation du FFKM a présenté ses vœux au couple présidentiel ce 23 janvier 2018 à Iavoloha.Les quatre chefs d’église étaient présents au palais d’Iavoloha.

  • 18 Jan. 2018 - 07:09-

    Nouveau DG à l’INFA. Le Conseil des Ministres du mercredi 17 janvier 2017 au Palais d’Etat d’Iavoloha pour le compte du Ministère de la Fonction Publique, de la Réforme de l’administration, du Travail et des Lois Sociales par décret vient de nommer Botonoasy Jean Davistor au poste de directeur Général de l’Institut National de Formation Administrative (INFA). Un décret qui abroge le récent décret pris en avril 2017 ayant nommé Nomenjanahary Dupont Herilala à ce poste. Pourquoi ce rapide remplacement ?

  • 17 Jan. 2018 - 08:24-

    Nouvelles dates des examens officiels. Le Ministère de l’Education Nationale vient de rendre public les nouvelles dates des examens officiels : le CEPE se déroulera le 14 août. Le BEPC se tiendra du 3 au 6 septembre. Le CAE se fera les 23 et 24 octobre et le CAP/EP auront lieu les 20 et 21 novembre 2018. La fin de l'année scolaire est toutefois maintenue pour le 4 août.

Du même auteur

monde
politique

Dans la même rubrique

dossier
dossier
Publicité