logo
Lakroan'i Madagasikara
Vie sociale

Le pape défend une nouvelle fois les familles nombreuses

Anne Kurian (Zenit.org) il y a 2 années

Le pape François défend les familles nombreuses lors de l'audience générale de ce mercredi 21 janvier 2015 : il affirme qu'elles "ne sont pas la cause de la pauvreté".

Le pape défend une nouvelle fois les familles nombreuses

Deux jours auparavant, dans l'avion qui le ramenait des Philippines, le 19 janvier, le pape avait renvoyé dos à dos l'irresponsabilité et le néo-malthusianisme, prônant « la paternité responsable » comme attitude-clé pour vivre la procréation au sein du couple.

Au cours de la catéchèse de ce matin, le pape a dressé un bilan de son deuxième voyage apostolique en Asie (Sri Lanka et Philippines, 12-19 janvier), saluant « les rencontres avec les familles et avec les jeunes, à Manille, comme des moments saillants de la visite aux Philippines ».

Chaque enfant est une bénédiction

« Les familles en bonne santé sont essentielles à la vie de la société », a-t-il affirmé : « Cela console et donne de l’espérance de voir tant de familles nombreuses qui accueillent les enfants comme un vrai don de Dieu. Elles savent que chaque enfant est une bénédiction. »

Le pape a récusé l'affirmation selon laquelle « les familles avec beaucoup d’enfants » seraient « une des causes de la pauvreté » : « Cela me paraît une opinion simpliste. Je peux dire, nous pouvons tous dire, que la principale cause de la pauvreté réside dans un système économique qui a enlevé la personne du centre et y a mis le dieu argent. »

Ce système économique « exclut toujours : il exclut les enfants, les personnes âgées, les jeunes, les chômeurs… - et il crée la culture du rebut... C’est la cause principale de la pauvreté, et non les familles nombreuses », a-t-il insisté.

« J’ai rappelé [lors de la rencontre avec les familles, ndlr], qu’il faut protéger les familles qui sont confrontées à différentes menaces, afin qu’elles puissent témoigner de la beauté de la famille dans le projet de Dieu. Il faut aussi défendre la famille des nouvelles "colonisations idéologiques" qui menacent son identité et sa mission », a ajouté le pape.

Lors de sa rencontre avec les familles, le 16 janvier, il avait défini ces « colonisations idéologiques » : « le relativisme, la culture de l’éphémère et un manque d’ouverture à la vie. »

Le pape plaide pour la "paternité responsable"

Sur le vol de Manille à Rome, au terme de son voyage, le pape a rappelé que « l’ouverture à la vie est une condition du sacrement du mariage. L’homme ne peut donner le sacrement à la femme, ni la femme le donner à l’homme, s’ils ne sont pas d’accord sur ce point, être ouverts à la vie. Au point que, si l’on peut prouver que l'un s’est marié avec l’intention de ne pas être ouvert à la vie, ce mariage est nul, c’est une cause de nullité matrimoniale ».

Mais il a aussi plaidé pour « la paternité responsable » qui se pratique « en dialoguant » non seulement entre époux mais avec les repsonsables pastoraux : « Toute personne, avec son pasteur, doit chercher à savoir comment vivre la paternité responsable... pour cela il y a dans l’Église des groupes matrimoniaux, des experts en la matière, des pasteurs, et l’on cherche. »

En même temps le pape a voulu affirmer que l'Eglise ne peut encourager les comportements à risque pour la vie de la mère comme si c'était le seul chemin de comportement évangélique: « Certains croient que pour être de bons catholiques nous devons faire – pardonnez-moi l’expression – comme les lapins », a-t-il fait observer. Il a donné un exemple de ce comportement à risque à éviter parce "qu'irresponsable", et même comme une façon de "tenter Dieu" : « J’ai grondé, il y a quelques mois, une femme dans une paroisse parce qu’elle était enceinte du huitième après sept césariennes : "Mais vous voulez laisser sept orphelins ?". Cela, c’est tenter Dieu... c'est un exemple d’irresponsabilité. "Non, j’ai confiance en Dieu". "Mais regarde, Dieu te donne des moyens, sois responsable". »

Si le chrétien n'est pas appelé à « faire des enfants en série », le pape a salué en même temps « la générosité de ce papa et de cette maman qui voit en chacun de ses enfants un trésor » : « pour les gens plus pauvres, un enfant est un trésor... Dieu sait comment les aider. Certains ne sont peut-être pas prudents, c’est vrai. Il faut une paternité responsable. »

La destruction de la famille par la privation d'enfants

Enfin, il a dénoncé, sur les traces de Paul VI, le néo-malthusianisme : « Paul VI voyait le néo-malthusianisme universel qui était à l’œuvre » et qui se traduit aujourd'hui par un taux de fécondité très bas en occident, a-t-il expliqué.

Ce néo-malthusianisme cherche « à faire contrôler l’humanité par les puissances... Paul VI était un prophète qui nous a dit : méfiez-vous du néo-malthusianisme qui est en train d’arriver », a poursuivi le pape.

Lors de sa rencontre avec les familles à Manille déjà, le pape avait pris son inspiration chez Paul VI et son encyclique Humanae Vitae : « Je pense au bienheureux Paul VI, qui à un moment où se posait le problème de l’accroissement de la population, a eu le courage de défendre l’ouverture à la vie dans la famille... il a vu cette menace de destruction de la famille par la privation d’enfants. »

Familles nombreuses, espérance pour la société

Le pape a encouragé les familles nombreuses d'Italie et de toute l'Europe dont il a reçu une association au Vatican, le 28 décembre dernier en disant: « On voit que vous aimez la famille et que vous aimez la vie ! » Il les avait remerciées pour leur exemple « d’amour de la vie... de sa conception jusqu’à sa fin naturelle ».

Le pape avait plaidé pour « une plus grande attention de la politique et des administrations publiques » afin de soutenir les familles nombreuses : « chaque famille est cellule de la société, mais la famille nombreuse est une cellule plus riche, plus vitale, et l’État a tout intérêt à investir en sa faveur ! ».

Il s'était ensuite adressé aux enfants : « chacun de vous est un fruit unique de l’amour... Vous êtes uniques, mais pas seuls ! Il est bon d’avoir des frères et sœurs : les fils et les filles d’une famille nombreuse sont plus capables de communion fraternelle dès la petite enfance. »

« Dans un monde souvent marqué par l’égoïsme, la famille nombreuse est une école de solidarité et de partage ; et ces attitudes bénéficient ensuite à toute la société », avait ajouté le pape : « la présence des familles nombreuses est une espérance pour la société ».

Responsabilité et bien commun

Le passage de l'intervention du pape dans l'avion n'a pas été bien compris, sinon volontairement interpété comme s'opposant à son enseignement précédent et constant et encore à Manille, et comme un renoncement à son soutien aux familles nombreuses. Il s'agissait d'un appel à la responsabilité pour le bien commun de ces familles nombreuses elles-mêmes: surtout dans le contexte du sud du monde qu'il avait immédiatement sous les yeux et qui représente la grande majorité des catholiques aujourd'hui.

Une fois posée l'ouverture à la vie comme condition de la validité du mariage sacramentel, le pape déplore implicitement l'absence d'enseignement des méthodes naturelles de maîtrise de la fécondité, ce qui finit par réduire le choix des époux à une fausse alternative: ou contraception chimique ou fécondité sans contrôle, voire, dans le cas cité, à risque, non seulement pour la vie d'une maman mais pour l'avenir de toute sa famille. Il ne se place pas dans le cas du choix héroïque des mamans qui renoncent à elles-mêmes pour sauver la vie de l'enfant déjà là. Mais dans la perspective de la maîtrise de la contruction d'une famille, pour le bien supérieur de toute la famille.

Le rapport final du synode sur la famille a insisté sur les méthodes naturelles, rappelant aux époux chrétiens la troisième voie, raisonnable, fondée sur la connaissance de soi, et de la sagesse de Dieu dans sa création, et sur le dialogue entre époux, pour une plus grande responsabilité, le bien des enfants et des époux. Ce qui n'exclut pas l'accueil de ce que le pape a encore appelé, dans un autre contexte, les "surprises" de Dieu.





Partager l'article:

Votre réaction?

Commbien font 5 + 1? (security question)

Lakroa en direct
  • 20 Feb. 2017 - 08:36-

    Fin de parcours pour Elgeco Plus. La défaite subie par Elgeco Plus devant la Supersport United au stade Moripe Stadiumde Pretoria dans le cadre du tour préliminaire de la coupe de la CAF 2017 marque la fin du parcours de cette équipe malagasy. Elgeco Plus a été défaite sur le score de 2 buts à 1 ce dimanche 19 février 2017. Rappelons qu’au match aller, à Mahamasina, les deux équipes sont rentrées au vestiaire sur le score nul et vierge.

  • 20 Feb. 2017 - 08:13-

    Cnaps battue mais passe.  La Cnaps a été battue par Township Rolers sur le score de 2 buts à 1 lors du match retour ce samedi 18 février 2017. Le match retour s’est soldé sur le score de 3 buts à 2 sur le stade de Gaborone en faveur des Botswanais. Au total les deux équipes ont marqué chacune 4 buts. La Cnaps passe donc avec l’avantage d’avoir marquée 2 buts sur terrain adverse. Au match aller, les Caissiers s’étaient imposé sur le score de 2 buts à 1. Pour le tour suivant, la Cnaps rencontrera la Coton Sport du Cameroun.

  • 18 Feb. 2017 - 10:33-

    L’islamisation à Madagascar. L’islam à Madagascar fait depuis deux ans l’objet d’une très forte couverture médiatique et politique. Cet attrait – aussi massif que soudain – tranche avec le faible nombre d’études sur l’islam à Madagascar. La thématique de « l’islamisation » est dominante dans le traitement politico-médiatique, relayant des informations souvent non vérifiées, voire totalement erronées, mais qui traduisent l’inquiétude qui gagne les différentes strates de la société malgache, très majoritairement chrétiennes. Pourtant, l’islam et la thématique de l’islamisation ont une histoire ancienne dans le pays. Il s’agira ici d’une part de retracer l’histoire longue de l’islam à Madagascar, inscrite elle-même dans celle de l’islam en Afrique de l’Est, et d’autre part d’évoquer la récurrence du spectre de l’islamisation dans le pays et de tenter d’en expliquer les raisons. (Notes de l’Ifri, décembre 2016) (source : https://www.ifri.org/sites/default/files/atoms/files/islamisation_madagascar_pellerin_2016_0.pdf.

  • 18 Feb. 2017 - 10:26-

    Journées de l’emploi et de la formation 2017. Afin de contribuer à la réduction du chômage et du sous-emploi, le cabinet de recrutement MRH (Management Ressources Humaines) organisera la 9èmee édition des journées de l’emploi et de la formatio. Cette nouvelle édition se déroulera les 22 et 23 février 2017 au Palais des Sports et de la Culture (Mahamasina – Antananarivo). Il y aura 35 stands permettant de rencontrer des employeurs et plus de 1500 offres d’emplois.

  • 18 Feb. 2017 - 07:41-

    Journée de sensibilisation en milieu scolaire. La Croix-Rouge Malagasy, avec l’appui financier de la commission Européenne pour l’aide humanitaire et la protection civile (ECHO) à travers le projet Miatrika,  et en collaboration avec le BNGRC et la Météo Malagasy organisent des séances de sensibilisation en milieu scolaire pour la réduction des Risques de catastrophes. Ces partenaires ont effectué une journée de sensibilisation ce 17 février, dans le cadre de la journée des écoles, à l’EPP 67Ha sud avec la participation des élèves de cette EPP et des EPP du fokontany III G Hangar et EPP Antetezana Afovoany.

  • 18 Feb. 2017 - 07:35-

    Asja en visite à la HCC. Les étudiants en droit Master II de l’Athénée Saint Joseph Antsirabe (ASJA) ont effectué une visite à la Haute Cour Constitutionnelle. Le Président de la Cour Jean-Eric RAKOTOARISOA leur a fait un exposé sur l’historique de la Cour, la composition et le mode de désignation de ses membres, les attributions de la HCC ainsi que son organisation administrative. Cet exposé a été suivi par une séance de questions-réponses. Le Président a ensuite guidé les étudiants pour une visite des lieux avant la traditionnelle photo de famille. La rencontre a permis aux quinze étudiants de l’ASJA de mieux connaître la Cour et son fonctionnement réel.

  • 14 Feb. 2017 - 11:27-

    Liste électorale provisoire. La Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) a présenté ce 13 février la liste électorale provisoire. Le nombre des électeurs inscrits est de 9 124 901. Avec ce chiffre la CENI constate un accroissement de 5,20% puisqu’en 2016 le nombre des électeurs inscrits était de 8 673 485 ou une augmentation de 542 030 électeurs. Le pourcentage des femmes est de 45,73% avec 4 172 896 électrices inscrites et une augmentation des femmes de 193 679 électrices.

  • 13 Feb. 2017 - 09:12-

    Elgecoplus 0 et Supersport United dos à dos. Au coup de sifflet final du temps réglementaire ElgecoPlus Madagasikara et Supersport United d’Afrique du Sud se sont séparés sur le score nul et vierge. Les amoureux du foot ont répondu présents à Mahamasina ce dimanche 12 février 2017 mais cela n’a pas suffi pour faire trembler les filets du gardien de but Sud-Africain. Le match retour pour ce tour préliminaire de la Coupe de la CAF se déroulera en Afrique du Sud ce dimanche 19 février 2017. Ne pas avoir encaissé un but à domicile est un net avantage pour ElgecoPlus.

  • 11 Feb. 2017 - 23:08-

    4 heures- Il a fallu 4 heures de temps pour faire le trajet Vontovorona Anosy après le match entre la Cnaps Sport et la Township Rollers ce samedi 11 février 2017. 4 heures de temps pour faire ce trajet long de 15 kilomètres. Les raisons de ce record en la matière sont multiples. Il y a dame pluie, plusieurs voitures sont tombées en panne, comme d’habitude, ou tombées dans le caniveau comme la 4x4 à la sortie du stade de Vontovorona. Puis, il y a aussi le fait que les gens se sont déplacées avec leurs voitures pour voir le match (et heureusement dans ce cas que la moitié des tribunes sont dégarnies). Enfin, il faut noter qu’une fête s’est déroulée dans la grande salle de ce nouveau complexe. Il faut que la Cnaps revoie sa copie pour débuter l’heure du match.

  • 11 Feb. 2017 - 22:23- Cnaps-Sport 2- Township Rollers 1. Le match préliminaire de la ligue des champions de la Confédération africaine de football entre la Cnaps Sport et la Township Rollers s’est terminé sur le score de 2 buts à 1 en faveur de la Cnaps Sport. A la fin de la première mi-temps la Cnaps Sport menait sur le score de 1 but à 0, but marqué dans le temps additionnel (45+2) par Francis Rafaralahy (n°9). Dès l’entame de la deuxième mi-temps, l’équipe visiteuse montrait qu’elle est venue pour faire le jeu et non pour défendre. Les Botswanais réussissent à égaliser à la 69è minute de jeu par Segolame Boy (n°11) et 7 minutes après Njiva (n°12) libère Vontovorona.
  • 10 Feb. 2017 - 08:38-

    60 ans du PSD. Pour marquer ses 60 ans d’existence le Parti Social Démocrate organise une exposition retraçant les grandes lignes de l’histoire du pays durant la Première République. Cette exposition se déroule à la Bibliothèque Nationale dans la salle Gisèle Rabesahala. L’exposition durera trois jours du 9 au 11 février et l’entrée est gratuite. L’exposition est le fruit de la collaboration entre le photographe Rakotobe ichel et le parti PSD. Selon Eliane Bezaza secrétaire national du parti Eliane Bezaza, le parti veut surtout mettre en valeur les luttes entamées menant vers l’indépendance.

  • 10 Feb. 2017 - 08:35-

    Elgeco Plus prête. Elgeco plus affrontera l’équipe Supersport United venant d’Afrique du Sud ce 12 février au stade de Mahamasina. Après avoir joué trois matchs successifs sur un terrain synthétique, l’’équipe du président Alfred Andriamanampisoa revient sur le gazon en s’entraînant sur le stade de Bevalala et tâtera le terrain de Mahamasina ce jeudi 9 et vendredi 10 février 2017. Le président du club Elgeco plus fait appel aux spectateurs de venir nombreux et soutenir les Malagasy à Mahamasina car Elgeco plus devient Elgeco plus Madagascar.

  • 10 Feb. 2017 - 08:33- Elgeco Plus prête. Elgeco plus affrontera l’équipe Supersport United venant d’Afrique du Sud ce 12 février au stade de Mahamasina. Après avoir joué trois matchs successives sur un terrain synthétioque, l’’équipe du président Alfred Andriamanampisoa revient sur le gazon en s’entraînant sur le stade de Bevalala et tatera le terrain de Mahamasina ce jeudi 9 et vendredi 10 février 2017. Le président du club Elgeco plus fait appel aux spectateurs de venir nombreux et soutenir les Malagasy à Mahamasina car Elgeco plus devient Elgeco plus Madagascar.
  • 10 Feb. 2017 - 08:33- Elgeco Plus prête. Elgeco plus affrontera l’équipe Supersport United venant d’Afrique du Sud ce 12 février au stade de Mahamasina. Après avoir joué trois matchs successives sur un terrain synthétioque, l’’équipe du président Alfred Andriamanampisoa revient sur le gazon en s’entraînant sur le stade de Bevalala et tatera le terrain de Mahamasina ce jeudi 9 et vendredi 10 février 2017. Le président du club Elgeco plus fait appel aux spectateurs de venir nombreux et soutenir les Malagasy à Mahamasina car Elgeco plus devient Elgeco plus Madagascar.
  • 10 Feb. 2017 - 07:50- Maintirano nouveau diocèse.- Le pape François a érigé le nouveau diocèse de Maintirano a annoncé le Saint-Siège le 8 février 2017. Ce diocèse d’environ 31.000 fidèles résulte du regroupement de territoires détachés des diocèses de Tsiroanomandidy, Mahajanga et Morondava. L’église Notre-Dame de l’Ascension de Maintirano est élevée au rang de cathédrale du nouveau diocèse. Mgr Gustavo Bombin Espino, jusqu’alors évêque de Tsiroanomandidy a été nommé premier évêque de Maintirano par le pape François.
  • 09 Feb. 2017 - 09:09- Arraisonnement d’un navire. En marge de l’Ordre du jour du Conseil des Ministres qui s’est tenu au Palais d’Etat d’Iavoloha ce mercredi 8 février 2017 à 16 heures une information a été communiquée par le Premier Ministre, faisant état de l'arraisonnement d'un navire portant le nom de "Lumina" et de l'arrestation de son équipage pour tentative d'exportation de bois de rose à partir de Vinanivao, à proximité du Cap Masoala. L'enquête est en cours.
  • 09 Feb. 2017 - 08:53- Nouvelle structure. Le Conseil des Ministres qui s’est tenu au Palais d’Etat d’Iavoloha ce mercredi 8 février 2017 à 16 heures a adopté le décret portant création de l’Organisme de Coordination et de Suivi des Investissements et de leurs Financements (OCSIF) et ledécret portant nomination du Commissaire Général de l’Organisme de Coordination et de Suivi des Investissements et de leurs Financements (OCSIF), en la personne de Monsieur Léon Maxime Raelison Rajaobelina.
  • 09 Feb. 2017 - 08:02-

    Remerciement de la Conférence Épiscopale de Madagasikara. Vous pouvez lire l'intégralité du message de la Conférence Episcopale de Madagasikara en suivant le lien :

    http://www.lakroa.mg/item-970_articles_dossier_18-remerciement-de-la-confarence-apiscopale-de-madagascar.html

  • 08 Feb. 2017 - 07:47-

    8 février : Journée mondiale de prière et de réflexion sur la traite des êtres humains. Cette journée mondiale a été instituée en 2015 à l'initiative du Pape François.
    Le choix du 8 février ne doit rien au hasard puisque cette date correspond à la fête de Sainte Joséphine Bakhita, une Soudanaise qui a été vendue comme esclave, maltraitée puis rendue libre.
    Des millions de personnes concernées. Lors de la première édition, le Cardinal Peter Turkson, Président du Conseil pontifical Justice et Paix, avait rappelé que des millions de personnes de par le monde sont privées de liberté et contraintes à vivre pratiquement en esclavage. Pour ces hommes et ces femmes, sainte Joséphine Bakhita est un modèle d’espérance et l'Eglise Catholique encourage les fidèles à suivre les pas de cette sainte. De la prise de conscience à l'action. Le Pape désire que les hommes de tous pays et toutes origines prennent conscience d’un phénomène global qui dépasse la responsabilité de tel ou tel état. Il appelle à une véritable mobilisation contre ce fléau. Nous devons tous mieux analyser la situation et mobiliser les consciences. De la conscience à la prière, de la prière à la solidarité, de la solidarité à l’action, afin que la traite et les nouvelles formes d’esclavage disparaissent.

  • 06 Feb. 2017 - 08:34-

    Tournoi de l’Amitié. La dernière journée du Grand Tournoi de l'Amitié oranisée par la Cnaps s’est clôturée ce dimanche 5 février à Vontovorona. En football le dernier match opposant CNaPS Sport et  Elgeco Plus étati sur le papier une affiche alléchante car les deux clubs disputeront la Ligue des Champions et la Coupe de la CAF ce weekend. Malheureusement les joueurs des deux équipes étaient trop tendus pour bien dérouler un jeu digne de leur rang. La match s’est soldé sur le score de 2 buts à 1 en faveur de Elgeco plus.

Du même auteur

monde
politique

Dans la même rubrique

dossier
dossier
Publicité