logo
Lakroan'i Madagasikara
Un mort de famine c'est un décès de trop

Crime de mauvaise gouvernance

La Rédaction il y a 3 années

On ergote sur le nombre de personnes décédées suite aux problèmes alimentaires dans le sud. Les autorités locales avancent le chiffre de 103, la nouvelle Ministre de la population ne trouve que 5 décédées. Qui faut-il incriminer ?

103 morts de famine ? Le chiffre a été donné officiellement par le BNGRC dans son rapport en date du lundi 3 février 2015 à 18H00. Bien sûr, le BNGRC avait bien spécifié dans ce rapport que le chiffre qu’il diffuse émane des chefs districts donc des chiffres officiels. Interrogé sur la véracité de ces chiffres, Lomotsy Ludovic, SE du BNGRC, avait averti que ces chiffres émanaient des services administratifs. Il lui était difficile de ne pas s’appuyer dessus dans la mesure où ses services n’en avaient pas. Il avait néanmoins laissé planer le doute en disant que les services du BNGRC n’avaient pas pu recouper la véracité des chiffres.

 

Soit. Les statistiques sont une science des plus difficiles. Il suffit de retenir l’exemple du verre à moitié vide pour le uns et à moitié plein pour les autres quand il suffit de dire la quantité exacte en centilitre pour départager tout le monde.

 

Ici il s’agit de vie humaine on ne peut pas ergoter sur la fiabilité des sources. De plus, on parle personnes mortes de famine ou de crise alimentaire. Il faut signaler qu’un autre débat est ouvert : “Y a-t-il famine dans le sud ou ‘simplement’ problème de crise alimentaire ?”. Pour les techniciens en matière d’alimentation il y a différence. Soit, encore une fois. Les techniciens doivent se souvenir que pour les personnes affamées famine ou crise alimentaire les signes dans les ventres sont identiques.

 

Pour information, la faim est un besoin physiologique qui se reconnaît à certains signes. “On se sent l’estomac creux, on a des gargouillis, on se sent un peu faible: on sait que c'est de la faim », explique le docteur Denis Richard, titulaire de la Chaire sur l’obésité de l’Université Laval. (source : http://ici.radio-canada.ca/actualite/v2/lepicerie/niveau2_11966.shtml) .

 

Lorsque nous avons faim, notre niveau d’insuline diminue. La diminution de cette hormone, qui contrôle le taux de glucose dans le sang, nous pousse à ingérer de la nourriture.

 

Dans notre cerveau, différents types de neurones contrôlent la faim, l'appétit, ou encore la satiété. “On les retrouve dans une région qu'on appelle l'hypothalamus, qui est une région très importante dans le contrôle de la prise alimentaire”, précise un docteur. Mais, pour que ce système réagisse, il faut lui donner du temps. Si nous mangeons trop rapidement, nous ne recevrons pas ces signaux à temps.

 

 

Le chiffre 103 publié par le BNGRC est mis à caution par la Ministre de la population, Onitiana Realy, en déplacement dans le sud. Dès son arrivée, elle fait circuler le chiffre de 5 morts de la faim. Il y a vraiment un fossé entre les 103 victimes déclarées parles chefs de district et les 5 mortes de la faim annoncées par la Ministre ? Qui croire ? La dernière venue ou ceux qui sont sur terrain depuis toujours ? Une crise ministérielle en vue. Par sa présence dans le sud le jour de la solidarité nationale choisie par le PM est une marque de la désobéissance à la solidarité gouvernementale. Une autre crise interne en vue.

 

“Devant la famine, il faut toujours garder la lucidité. Une famine n’est pas comme un cyclone. La famine est un long et lent processus. Il faut des mois pour constater qu’il y a famine ou crise alimentaire suite à une absence de pluie” affirme un technicien en alimentation. “Pour un cataclysme naturel comme le cyclone le phénomène est violent et rapide. Les constats sont visibles immédiatement” précise-t-il.

 

Ici se pose alors la question ? Long et lent processus ! Comment se fait-il qu’aucun organisme n’a prévenu les autorités compétentes ? Le BNGRC est connu pour être le responsable de la gestion des risques. Il y avait risque de famine qui devait leur signaler cela ? Comment se fait-il qu’aucune autorité ne leur a signalé le risque probable d’une famine ou d’une disette pour ne pas écorcher les puristes en matière d’alimentation ? Où sont passés les députés de cette région ? Certains d’entre eux prennent souvent la parole au sein de l’Assemblée Nationale mais surtout pour polémiquer avec le gouvernement et non pour défendre les intérêts des circonscriptions où ils ont été élus. Faut-il les condamner coupable de non-assistance à communauté en danger ? Ne faudrait-il pas instituer cette négligence de leur part de motif de déchéance ? Un motif plus grave que celui de changer de parti politique… n’en déplaise aux défenseurs du mandat impératif.

 

Il n’y a pas que la classe politique qui est blâmable dans le cas d’espèce. Il y a aussi les forces vives, les associations caritatives. Tout le système de veille qui aurait dû être mis en place. Tous sans exception. La machine administrative est quelque part défaillante. Pourquoi ? C’est un sujet de mémoire pour étudiant en administration publique mais un sujet d’investigation pour journalistes. Alors… Il ne faut pas se voiler la face. Il y a crime contre la communauté pour cause de mauvaise gouvernance. Le kere est un problème récurrent. Ce n’est pas un fait nouveau. Ne pas y avoir fait “gaffe” est une faute lourde. C’est un crime contre la population locale. Un crime de mauvaise gouvernance. Qui va juger les responsables ? L’Histoire, comme d’habitude.


Partager l'article:

Lakroa en direct
  • 25 Sep. 2017 - 09:09-

    Dernières publications. Politique : http://www.lakroa.mg/item-1171_articles_politique_18-respectons-la-lagalita-et-laathique-daclare-georget-alexandre.html Ntic : http://www.lakroa.mg/item-1170_articles_newtech_18-vacances-numariques-pour-les-jeunes.html

  • 25 Sep. 2017 - 09:07-

    Bngrc, Lions Club Antananarivo Doyen et Pam. Les représentants du Bngrc, du Lions Club Antananarivo doyen et du Pam ont signé ce 22 septembre une convention de partenariat pour travailler ensemble dans la prévention des catastrophes naturelles et faire face à ces dernières. Le Secrétaire Exécutif félicite le Lions Club Antananarivo Doyen de sa démarche spontanée pour offrir des compétences. Cette association a fait savoir qu’elle va partager aux 39 autres clubs et aux autres Léos ses acquis lors de la formation.

  • 23 Sep. 2017 - 07:50-

    Dernières publications. Société : http://www.lakroa.mg/item-1169_articles_societe_18-le-projet-tire-a-sa-fin.html  Economie : http://www.lakroa.mg/item-1168_articles_economie_18-fin-d-une-mission-pour-la-deuxiame-revue.html  Politique : http://www.lakroa.mg/item-1167_articles_politique_18-la-constitution-ne-se-mange-pas.html

  • 20 Sep. 2017 - 12:35-

    Vakio o. Finoana : http://www.lakroa.mg/item-1165_articles_religion_18-fehin-kevitry-ny-fivoriana-tsy-ara-potoana.html

  • 20 Sep. 2017 - 07:32-

    Président Hery Rajaonarimampianina à l’ONU.  La 72ème Assemblée Générale des Nations Unies a débuté ses travaux ce 19 septembre à New York. Cette année, les débats sont placés sous le thème « Priorité à l’être humain : paix et vie décente pour tous sur une planète préservée. » Selon le communiqué de la Présidence, le Président de la République de Madagasikara, Hery Rajaonarimampianina, interviendra à la tribune des Nations Unies ce mercredi 20 décembre, à 17 heures locales, soit à minuit, heure malgache. Notons qu’il interviendra pour la quatrième fois à cette tribune.

  • 19 Sep. 2017 - 13:12- Des nouveaux billets de banque (petite coupure) en circulation. La Banque Centrale de Madagascar a annoncé la mise en circulation de nouveaux billets de 1000, 500, 200 et 100 ariary. Ces petites coupures disposent des dispositifs de sécurité rendant difficile toute falsification. Pour la Banque centrale la mise en circulation de ces petites coupures est destinée davantage pour les échanges commerciaux au quotidien. Les anciens billets demeurent valables et ont la même valeur que les nouveaux. Le retrait des anciens billets se fera au fur et à mesure.
  • 19 Sep. 2017 - 08:58-

    Dernier article publié. Culture : http://www.lakroa.mg/item-1164_articles_culture_18-fitiavana-a-fitiavana.html

  • 19 Sep. 2017 - 08:17-

    Examen deuxième semestre Cntemad. Les examens de fin d’année pour certains et de deuxième semestre pour la plupart des étudiants inscrits auprès du Cntemad (Centre National de Télé-Enseignement de Madagascar) ont co mmencé ce 18 septembre dans tous les centres de cet établissement. Selon le directeur général de cet établissement, Docteur Djohary ANDRIANAMBININA, on compte dans les seize mille (16.000) le nombre d’apprenants inscrits au Cntemad. Les préparatifs de ces examens semestriels n’ont pas posé de problème particulier tout comme le premier jour de ces examens.

  • 19 Sep. 2017 - 08:09-

    Tetiandrom-pampianarana sy datin’ny fanadinana. Araka ny didim-pitondrana laharana 12869/2017-MEN, ny tetiandrom-pampianarana ho an'ny taom-pianarana 2017-2018 dia voafaritra toy izao : Fidiran'ny mpandraharaha (Rentrée administrative): 18 sepitambra 2017. Fidiran'ny mpampianatra (Rentrée des enseignants) : 25 sepitambra 2017. Fidiran'ny mpianatra (Rentrée des élèves) : 2 okitobra 2017. Fifaranan'ny taom-pianarana (fin d’année scolaire) : 3 aogositra 2018.

     

    Ireo datin’ny fanadinana ôfisialy : CEPE : Talata 31 jolay 2018. BEPC : Alatsinainy 20 hatramin'ny Alakamisy 23 aogositra 2018.

    Ny Ministeran’ny fampianarana ambony no mamoaka ny datin’ny fanadinana bakalorea.

  • 18 Sep. 2017 - 11:49-

    Urban show revisited en novembre 2017.  Media Consulting organisera en novembre prochain un évènement dédié aux jeunes dénommé Urban Show. C’est un espace dédié aux jeunes, à leurs univers et mode de vie. Urban Show se compose en cinq shows : Urban Mode, Urban Arts, Urban Sports, Urban Food, et Urban High Tech. Chacune de ces sections sera répartie à travers tout le site avec ses propres expositions, ateliers, démos et concours. Il y aura également des stands de vente. Cet événement se déroulera au Village Voara les 24, 25 et 26 novembre 2017.

  • 18 Sep. 2017 - 08:16-

    Les fokontany changeront-ils de statut ? Toujours, lors de la rencontre entre le Président de la République, Hery Rajaonarimampianina, et les journalistes, le Président a laissé entendre que le statu des fokontany dans la Constitution actuelle mérite une réflexion en profondeur. Il pose la question faut-il garder le statut actuel des fokontany ou donner au  fokontany le statut de collectivité territoriale décentralisée ? Pour mémoire, l’article 143 dit que Les Collectivités Territoriales décentralisées de la République sont les Communes, les Régions et les Provinces.

  • 18 Sep. 2017 - 08:14- La retouche de la constitution se confirme. Lors de la rencontre entre le Président de la République, Hery Rajaonarimampianina, et les journalistes, le Président a laissé entendre que la Constitution actuelle mérite un toilettage. Il a cité plusieurs articles. Il a cité le problème que revêt la rédaction de l’article 47 qui est contradiction avec d’autres articles. Pour mémoire, l’article 47 dit que L'élection du Président de la République a lieu trente jours au moins et soixante jours au plus avant l'expiration du mandat du Président en exercice. Le Président a pointé du doigt d’autres articles.
  • 15 Sep. 2017 - 17:41-

    Portes ouvertes de ETFPS RLG. Durant deux jours l'institut supérieur RLG organise deux journées portes ouvertes. Cet évènement a commencé ce 15 septembre et continuera toute la journée du 16 septembre. Les responsables donnent rendez-vius aux nouveaux bacheliers au Tahala Rarihasina à Analakely. Les visiteurs peuvent voir les fruits des travaux pratiques des étudiants par exemple ce panneau solaire suiveur de soleil où  le panneau suit l'évolution des rayons du soleil.  Cet établissement supérieur célèbre cette année ses 25 années d'existence.

  • 15 Sep. 2017 - 07:58-

    15 septembre : Journée internationale de la démocratie : Le courage est mis à l'épreuve quand on est dans la minorité, la tolérance est mise à l'épreuve quand on est dans la majorité.

  • 15 Sep. 2017 - 07:54-

    Textes récents : Politique : http://www.lakroa.mg/item-1161_articles_politique_18-la-machine-a-magouiller-les-alections-en-marche.html ; Election : http://www.lakroa.mg/item-1162_articles_monde_18-une-ravision-constitutionnelle-inutile-et-dangereuse.html

  • 14 Sep. 2017 - 12:57-

    Contre le changement de Constitution. Plusieurs associations [Sehatra Fanaraha-maso ny Fiainam-Pirenena, Groupe des Experts Nationaux, KMF-CNOE, Club Développement et Ethique, MAMIMAD , Cercle de Reflexion et Analyse de Bongolava, Association Mamiko ny Taniko] publient un communiqué commun dénonçant toute tentative visant à retoucher la Constitution avant les présidentielles. Le communiqué rappelle que la Constitution de 2010 cherche à rendre plus difficile les révisions intempestives de la Constitution d’une part, et à égaliser les chances des candidats à la Présidentielle par la démission du Président candidat à sa propre succession d’autre part.

  • 14 Sep. 2017 - 12:50-

    Intérêt particulier du Président actuel. Si des imperfections sont relevées dans la Constitution actuelle, il appartient aux futurs candidats à la Présidentielle de proposer leurs visions constitutionnelles. Ainsi, tous ceux qui préconisent des changements en profondeur, voire une « refondation » totale, pourront faire connaître leurs propositions, ce qui élargira le débat à une discussion générale. À l’inverse, entamer aussi tardivement un processus constitutionnel sur la simple question de la démission du Président de la République, candidat à sa propre succession, semble servir le seul intérêt particulier du Président actuel, et non pas l’intérêt général de la nation.

  • 13 Sep. 2017 - 08:38-

    Madagascar Renewable Energy. Un atelier sur l’électrification à Madagasikara se déroule au Carlton. Le ministre a ouvert officiellement cet atelier le 12 septembre. Un atelier qui dure deux jours. Pour Lanto Rasoloelison, Ministre de l’Eau, de l’Energie et des Hydrocarbures, cet atelier revêt une importance particulière dans la mesure où il n’y a que 6% de la population rurale qui bénéficie de l’électricité alors que les potentialités pour apporter cette énergie dans les campagnes sont nombreuses. Il espère que les participants à cet atelier vont apporter des solutions concrètes pour le bien-être de la population.

  • 12 Sep. 2017 - 07:59-

    Article du 12 sept 2017. Politique : http://www.lakroa.mg/item-1160_articles_politique_18-fils-et-filles-de-prasidents-attention-a-la-relave.html Culture: http://www.lakroa.mg/item-1159_articles_culture_18-tsy-sirianina-hoy-aho-ny-resaka.html

  • 12 Sep. 2017 - 07:11-

    88 apprenants. Le Cenam, centre national de l’artisanat malagasy, vient de délivrer, ce 7 septembre, une attestation à chacun des 88 apprenants formés au sein de ce centre national. Ils sont issus de 11 filières différentes de l’artisanat (tissage, vannerie, crochet, broderie, coupe et couture, ouvrage métallique, corne, travail des produits naturels, mécatronique, recyclage). Cette promotion dénommée Ezaka est la première promotion pour cette année 2017. Jean Jacques Rabenirina, ministre de la culture, de la promotion de l’artisanat et de la sauvegarde du patrimoine, a officié la cérémonie pour encourager ces artisans.

Du même auteur

monde
politique

Dans la même rubrique

editorial
editorial
Publicité