logo
Lakroan'i Madagasikara
Un mort de famine c'est un décès de trop

Crime de mauvaise gouvernance

La Rédaction il y a 2 années

On ergote sur le nombre de personnes décédées suite aux problèmes alimentaires dans le sud. Les autorités locales avancent le chiffre de 103, la nouvelle Ministre de la population ne trouve que 5 décédées. Qui faut-il incriminer ?

103 morts de famine ? Le chiffre a été donné officiellement par le BNGRC dans son rapport en date du lundi 3 février 2015 à 18H00. Bien sûr, le BNGRC avait bien spécifié dans ce rapport que le chiffre qu’il diffuse émane des chefs districts donc des chiffres officiels. Interrogé sur la véracité de ces chiffres, Lomotsy Ludovic, SE du BNGRC, avait averti que ces chiffres émanaient des services administratifs. Il lui était difficile de ne pas s’appuyer dessus dans la mesure où ses services n’en avaient pas. Il avait néanmoins laissé planer le doute en disant que les services du BNGRC n’avaient pas pu recouper la véracité des chiffres.

 

Soit. Les statistiques sont une science des plus difficiles. Il suffit de retenir l’exemple du verre à moitié vide pour le uns et à moitié plein pour les autres quand il suffit de dire la quantité exacte en centilitre pour départager tout le monde.

 

Ici il s’agit de vie humaine on ne peut pas ergoter sur la fiabilité des sources. De plus, on parle personnes mortes de famine ou de crise alimentaire. Il faut signaler qu’un autre débat est ouvert : “Y a-t-il famine dans le sud ou ‘simplement’ problème de crise alimentaire ?”. Pour les techniciens en matière d’alimentation il y a différence. Soit, encore une fois. Les techniciens doivent se souvenir que pour les personnes affamées famine ou crise alimentaire les signes dans les ventres sont identiques.

 

Pour information, la faim est un besoin physiologique qui se reconnaît à certains signes. “On se sent l’estomac creux, on a des gargouillis, on se sent un peu faible: on sait que c'est de la faim », explique le docteur Denis Richard, titulaire de la Chaire sur l’obésité de l’Université Laval. (source : http://ici.radio-canada.ca/actualite/v2/lepicerie/niveau2_11966.shtml) .

 

Lorsque nous avons faim, notre niveau d’insuline diminue. La diminution de cette hormone, qui contrôle le taux de glucose dans le sang, nous pousse à ingérer de la nourriture.

 

Dans notre cerveau, différents types de neurones contrôlent la faim, l'appétit, ou encore la satiété. “On les retrouve dans une région qu'on appelle l'hypothalamus, qui est une région très importante dans le contrôle de la prise alimentaire”, précise un docteur. Mais, pour que ce système réagisse, il faut lui donner du temps. Si nous mangeons trop rapidement, nous ne recevrons pas ces signaux à temps.

 

 

Le chiffre 103 publié par le BNGRC est mis à caution par la Ministre de la population, Onitiana Realy, en déplacement dans le sud. Dès son arrivée, elle fait circuler le chiffre de 5 morts de la faim. Il y a vraiment un fossé entre les 103 victimes déclarées parles chefs de district et les 5 mortes de la faim annoncées par la Ministre ? Qui croire ? La dernière venue ou ceux qui sont sur terrain depuis toujours ? Une crise ministérielle en vue. Par sa présence dans le sud le jour de la solidarité nationale choisie par le PM est une marque de la désobéissance à la solidarité gouvernementale. Une autre crise interne en vue.

 

“Devant la famine, il faut toujours garder la lucidité. Une famine n’est pas comme un cyclone. La famine est un long et lent processus. Il faut des mois pour constater qu’il y a famine ou crise alimentaire suite à une absence de pluie” affirme un technicien en alimentation. “Pour un cataclysme naturel comme le cyclone le phénomène est violent et rapide. Les constats sont visibles immédiatement” précise-t-il.

 

Ici se pose alors la question ? Long et lent processus ! Comment se fait-il qu’aucun organisme n’a prévenu les autorités compétentes ? Le BNGRC est connu pour être le responsable de la gestion des risques. Il y avait risque de famine qui devait leur signaler cela ? Comment se fait-il qu’aucune autorité ne leur a signalé le risque probable d’une famine ou d’une disette pour ne pas écorcher les puristes en matière d’alimentation ? Où sont passés les députés de cette région ? Certains d’entre eux prennent souvent la parole au sein de l’Assemblée Nationale mais surtout pour polémiquer avec le gouvernement et non pour défendre les intérêts des circonscriptions où ils ont été élus. Faut-il les condamner coupable de non-assistance à communauté en danger ? Ne faudrait-il pas instituer cette négligence de leur part de motif de déchéance ? Un motif plus grave que celui de changer de parti politique… n’en déplaise aux défenseurs du mandat impératif.

 

Il n’y a pas que la classe politique qui est blâmable dans le cas d’espèce. Il y a aussi les forces vives, les associations caritatives. Tout le système de veille qui aurait dû être mis en place. Tous sans exception. La machine administrative est quelque part défaillante. Pourquoi ? C’est un sujet de mémoire pour étudiant en administration publique mais un sujet d’investigation pour journalistes. Alors… Il ne faut pas se voiler la face. Il y a crime contre la communauté pour cause de mauvaise gouvernance. Le kere est un problème récurrent. Ce n’est pas un fait nouveau. Ne pas y avoir fait “gaffe” est une faute lourde. C’est un crime contre la population locale. Un crime de mauvaise gouvernance. Qui va juger les responsables ? L’Histoire, comme d’habitude.


Partager l'article:

Votre réaction?

Commbien font 4 + 6? (security question)

Lakroa en direct
  • 20 Feb. 2017 - 08:36-

    Fin de parcours pour Elgeco Plus. La défaite subie par Elgeco Plus devant la Supersport United au stade Moripe Stadiumde Pretoria dans le cadre du tour préliminaire de la coupe de la CAF 2017 marque la fin du parcours de cette équipe malagasy. Elgeco Plus a été défaite sur le score de 2 buts à 1 ce dimanche 19 février 2017. Rappelons qu’au match aller, à Mahamasina, les deux équipes sont rentrées au vestiaire sur le score nul et vierge.

  • 20 Feb. 2017 - 08:13-

    Cnaps battue mais passe.  La Cnaps a été battue par Township Rolers sur le score de 2 buts à 1 lors du match retour ce samedi 18 février 2017. Le match retour s’est soldé sur le score de 3 buts à 2 sur le stade de Gaborone en faveur des Botswanais. Au total les deux équipes ont marqué chacune 4 buts. La Cnaps passe donc avec l’avantage d’avoir marquée 2 buts sur terrain adverse. Au match aller, les Caissiers s’étaient imposé sur le score de 2 buts à 1. Pour le tour suivant, la Cnaps rencontrera la Coton Sport du Cameroun.

  • 18 Feb. 2017 - 10:33-

    L’islamisation à Madagascar. L’islam à Madagascar fait depuis deux ans l’objet d’une très forte couverture médiatique et politique. Cet attrait – aussi massif que soudain – tranche avec le faible nombre d’études sur l’islam à Madagascar. La thématique de « l’islamisation » est dominante dans le traitement politico-médiatique, relayant des informations souvent non vérifiées, voire totalement erronées, mais qui traduisent l’inquiétude qui gagne les différentes strates de la société malgache, très majoritairement chrétiennes. Pourtant, l’islam et la thématique de l’islamisation ont une histoire ancienne dans le pays. Il s’agira ici d’une part de retracer l’histoire longue de l’islam à Madagascar, inscrite elle-même dans celle de l’islam en Afrique de l’Est, et d’autre part d’évoquer la récurrence du spectre de l’islamisation dans le pays et de tenter d’en expliquer les raisons. (Notes de l’Ifri, décembre 2016) (source : https://www.ifri.org/sites/default/files/atoms/files/islamisation_madagascar_pellerin_2016_0.pdf.

  • 18 Feb. 2017 - 10:26-

    Journées de l’emploi et de la formation 2017. Afin de contribuer à la réduction du chômage et du sous-emploi, le cabinet de recrutement MRH (Management Ressources Humaines) organisera la 9èmee édition des journées de l’emploi et de la formatio. Cette nouvelle édition se déroulera les 22 et 23 février 2017 au Palais des Sports et de la Culture (Mahamasina – Antananarivo). Il y aura 35 stands permettant de rencontrer des employeurs et plus de 1500 offres d’emplois.

  • 18 Feb. 2017 - 07:41-

    Journée de sensibilisation en milieu scolaire. La Croix-Rouge Malagasy, avec l’appui financier de la commission Européenne pour l’aide humanitaire et la protection civile (ECHO) à travers le projet Miatrika,  et en collaboration avec le BNGRC et la Météo Malagasy organisent des séances de sensibilisation en milieu scolaire pour la réduction des Risques de catastrophes. Ces partenaires ont effectué une journée de sensibilisation ce 17 février, dans le cadre de la journée des écoles, à l’EPP 67Ha sud avec la participation des élèves de cette EPP et des EPP du fokontany III G Hangar et EPP Antetezana Afovoany.

  • 18 Feb. 2017 - 07:35-

    Asja en visite à la HCC. Les étudiants en droit Master II de l’Athénée Saint Joseph Antsirabe (ASJA) ont effectué une visite à la Haute Cour Constitutionnelle. Le Président de la Cour Jean-Eric RAKOTOARISOA leur a fait un exposé sur l’historique de la Cour, la composition et le mode de désignation de ses membres, les attributions de la HCC ainsi que son organisation administrative. Cet exposé a été suivi par une séance de questions-réponses. Le Président a ensuite guidé les étudiants pour une visite des lieux avant la traditionnelle photo de famille. La rencontre a permis aux quinze étudiants de l’ASJA de mieux connaître la Cour et son fonctionnement réel.

  • 14 Feb. 2017 - 11:27-

    Liste électorale provisoire. La Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) a présenté ce 13 février la liste électorale provisoire. Le nombre des électeurs inscrits est de 9 124 901. Avec ce chiffre la CENI constate un accroissement de 5,20% puisqu’en 2016 le nombre des électeurs inscrits était de 8 673 485 ou une augmentation de 542 030 électeurs. Le pourcentage des femmes est de 45,73% avec 4 172 896 électrices inscrites et une augmentation des femmes de 193 679 électrices.

  • 13 Feb. 2017 - 09:12-

    Elgecoplus 0 et Supersport United dos à dos. Au coup de sifflet final du temps réglementaire ElgecoPlus Madagasikara et Supersport United d’Afrique du Sud se sont séparés sur le score nul et vierge. Les amoureux du foot ont répondu présents à Mahamasina ce dimanche 12 février 2017 mais cela n’a pas suffi pour faire trembler les filets du gardien de but Sud-Africain. Le match retour pour ce tour préliminaire de la Coupe de la CAF se déroulera en Afrique du Sud ce dimanche 19 février 2017. Ne pas avoir encaissé un but à domicile est un net avantage pour ElgecoPlus.

  • 11 Feb. 2017 - 23:08-

    4 heures- Il a fallu 4 heures de temps pour faire le trajet Vontovorona Anosy après le match entre la Cnaps Sport et la Township Rollers ce samedi 11 février 2017. 4 heures de temps pour faire ce trajet long de 15 kilomètres. Les raisons de ce record en la matière sont multiples. Il y a dame pluie, plusieurs voitures sont tombées en panne, comme d’habitude, ou tombées dans le caniveau comme la 4x4 à la sortie du stade de Vontovorona. Puis, il y a aussi le fait que les gens se sont déplacées avec leurs voitures pour voir le match (et heureusement dans ce cas que la moitié des tribunes sont dégarnies). Enfin, il faut noter qu’une fête s’est déroulée dans la grande salle de ce nouveau complexe. Il faut que la Cnaps revoie sa copie pour débuter l’heure du match.

  • 11 Feb. 2017 - 22:23- Cnaps-Sport 2- Township Rollers 1. Le match préliminaire de la ligue des champions de la Confédération africaine de football entre la Cnaps Sport et la Township Rollers s’est terminé sur le score de 2 buts à 1 en faveur de la Cnaps Sport. A la fin de la première mi-temps la Cnaps Sport menait sur le score de 1 but à 0, but marqué dans le temps additionnel (45+2) par Francis Rafaralahy (n°9). Dès l’entame de la deuxième mi-temps, l’équipe visiteuse montrait qu’elle est venue pour faire le jeu et non pour défendre. Les Botswanais réussissent à égaliser à la 69è minute de jeu par Segolame Boy (n°11) et 7 minutes après Njiva (n°12) libère Vontovorona.
  • 10 Feb. 2017 - 08:38-

    60 ans du PSD. Pour marquer ses 60 ans d’existence le Parti Social Démocrate organise une exposition retraçant les grandes lignes de l’histoire du pays durant la Première République. Cette exposition se déroule à la Bibliothèque Nationale dans la salle Gisèle Rabesahala. L’exposition durera trois jours du 9 au 11 février et l’entrée est gratuite. L’exposition est le fruit de la collaboration entre le photographe Rakotobe ichel et le parti PSD. Selon Eliane Bezaza secrétaire national du parti Eliane Bezaza, le parti veut surtout mettre en valeur les luttes entamées menant vers l’indépendance.

  • 10 Feb. 2017 - 08:35-

    Elgeco Plus prête. Elgeco plus affrontera l’équipe Supersport United venant d’Afrique du Sud ce 12 février au stade de Mahamasina. Après avoir joué trois matchs successifs sur un terrain synthétique, l’’équipe du président Alfred Andriamanampisoa revient sur le gazon en s’entraînant sur le stade de Bevalala et tâtera le terrain de Mahamasina ce jeudi 9 et vendredi 10 février 2017. Le président du club Elgeco plus fait appel aux spectateurs de venir nombreux et soutenir les Malagasy à Mahamasina car Elgeco plus devient Elgeco plus Madagascar.

  • 10 Feb. 2017 - 08:33- Elgeco Plus prête. Elgeco plus affrontera l’équipe Supersport United venant d’Afrique du Sud ce 12 février au stade de Mahamasina. Après avoir joué trois matchs successives sur un terrain synthétioque, l’’équipe du président Alfred Andriamanampisoa revient sur le gazon en s’entraînant sur le stade de Bevalala et tatera le terrain de Mahamasina ce jeudi 9 et vendredi 10 février 2017. Le président du club Elgeco plus fait appel aux spectateurs de venir nombreux et soutenir les Malagasy à Mahamasina car Elgeco plus devient Elgeco plus Madagascar.
  • 10 Feb. 2017 - 08:33- Elgeco Plus prête. Elgeco plus affrontera l’équipe Supersport United venant d’Afrique du Sud ce 12 février au stade de Mahamasina. Après avoir joué trois matchs successives sur un terrain synthétioque, l’’équipe du président Alfred Andriamanampisoa revient sur le gazon en s’entraînant sur le stade de Bevalala et tatera le terrain de Mahamasina ce jeudi 9 et vendredi 10 février 2017. Le président du club Elgeco plus fait appel aux spectateurs de venir nombreux et soutenir les Malagasy à Mahamasina car Elgeco plus devient Elgeco plus Madagascar.
  • 10 Feb. 2017 - 07:50- Maintirano nouveau diocèse.- Le pape François a érigé le nouveau diocèse de Maintirano a annoncé le Saint-Siège le 8 février 2017. Ce diocèse d’environ 31.000 fidèles résulte du regroupement de territoires détachés des diocèses de Tsiroanomandidy, Mahajanga et Morondava. L’église Notre-Dame de l’Ascension de Maintirano est élevée au rang de cathédrale du nouveau diocèse. Mgr Gustavo Bombin Espino, jusqu’alors évêque de Tsiroanomandidy a été nommé premier évêque de Maintirano par le pape François.
  • 09 Feb. 2017 - 09:09- Arraisonnement d’un navire. En marge de l’Ordre du jour du Conseil des Ministres qui s’est tenu au Palais d’Etat d’Iavoloha ce mercredi 8 février 2017 à 16 heures une information a été communiquée par le Premier Ministre, faisant état de l'arraisonnement d'un navire portant le nom de "Lumina" et de l'arrestation de son équipage pour tentative d'exportation de bois de rose à partir de Vinanivao, à proximité du Cap Masoala. L'enquête est en cours.
  • 09 Feb. 2017 - 08:53- Nouvelle structure. Le Conseil des Ministres qui s’est tenu au Palais d’Etat d’Iavoloha ce mercredi 8 février 2017 à 16 heures a adopté le décret portant création de l’Organisme de Coordination et de Suivi des Investissements et de leurs Financements (OCSIF) et ledécret portant nomination du Commissaire Général de l’Organisme de Coordination et de Suivi des Investissements et de leurs Financements (OCSIF), en la personne de Monsieur Léon Maxime Raelison Rajaobelina.
  • 09 Feb. 2017 - 08:02-

    Remerciement de la Conférence Épiscopale de Madagasikara. Vous pouvez lire l'intégralité du message de la Conférence Episcopale de Madagasikara en suivant le lien :

    http://www.lakroa.mg/item-970_articles_dossier_18-remerciement-de-la-confarence-apiscopale-de-madagascar.html

  • 08 Feb. 2017 - 07:47-

    8 février : Journée mondiale de prière et de réflexion sur la traite des êtres humains. Cette journée mondiale a été instituée en 2015 à l'initiative du Pape François.
    Le choix du 8 février ne doit rien au hasard puisque cette date correspond à la fête de Sainte Joséphine Bakhita, une Soudanaise qui a été vendue comme esclave, maltraitée puis rendue libre.
    Des millions de personnes concernées. Lors de la première édition, le Cardinal Peter Turkson, Président du Conseil pontifical Justice et Paix, avait rappelé que des millions de personnes de par le monde sont privées de liberté et contraintes à vivre pratiquement en esclavage. Pour ces hommes et ces femmes, sainte Joséphine Bakhita est un modèle d’espérance et l'Eglise Catholique encourage les fidèles à suivre les pas de cette sainte. De la prise de conscience à l'action. Le Pape désire que les hommes de tous pays et toutes origines prennent conscience d’un phénomène global qui dépasse la responsabilité de tel ou tel état. Il appelle à une véritable mobilisation contre ce fléau. Nous devons tous mieux analyser la situation et mobiliser les consciences. De la conscience à la prière, de la prière à la solidarité, de la solidarité à l’action, afin que la traite et les nouvelles formes d’esclavage disparaissent.

  • 06 Feb. 2017 - 08:34-

    Tournoi de l’Amitié. La dernière journée du Grand Tournoi de l'Amitié oranisée par la Cnaps s’est clôturée ce dimanche 5 février à Vontovorona. En football le dernier match opposant CNaPS Sport et  Elgeco Plus étati sur le papier une affiche alléchante car les deux clubs disputeront la Ligue des Champions et la Coupe de la CAF ce weekend. Malheureusement les joueurs des deux équipes étaient trop tendus pour bien dérouler un jeu digne de leur rang. La match s’est soldé sur le score de 2 buts à 1 en faveur de Elgeco plus.

Du même auteur

monde
politique

Dans la même rubrique

editorial
editorial
Publicité