logo
Lakroan'i Madagasikara
Un mort de famine c'est un décès de trop

Crime de mauvaise gouvernance

La Rédaction il y a 3 années

On ergote sur le nombre de personnes décédées suite aux problèmes alimentaires dans le sud. Les autorités locales avancent le chiffre de 103, la nouvelle Ministre de la population ne trouve que 5 décédées. Qui faut-il incriminer ?

103 morts de famine ? Le chiffre a été donné officiellement par le BNGRC dans son rapport en date du lundi 3 février 2015 à 18H00. Bien sûr, le BNGRC avait bien spécifié dans ce rapport que le chiffre qu’il diffuse émane des chefs districts donc des chiffres officiels. Interrogé sur la véracité de ces chiffres, Lomotsy Ludovic, SE du BNGRC, avait averti que ces chiffres émanaient des services administratifs. Il lui était difficile de ne pas s’appuyer dessus dans la mesure où ses services n’en avaient pas. Il avait néanmoins laissé planer le doute en disant que les services du BNGRC n’avaient pas pu recouper la véracité des chiffres.

 

Soit. Les statistiques sont une science des plus difficiles. Il suffit de retenir l’exemple du verre à moitié vide pour le uns et à moitié plein pour les autres quand il suffit de dire la quantité exacte en centilitre pour départager tout le monde.

 

Ici il s’agit de vie humaine on ne peut pas ergoter sur la fiabilité des sources. De plus, on parle personnes mortes de famine ou de crise alimentaire. Il faut signaler qu’un autre débat est ouvert : “Y a-t-il famine dans le sud ou ‘simplement’ problème de crise alimentaire ?”. Pour les techniciens en matière d’alimentation il y a différence. Soit, encore une fois. Les techniciens doivent se souvenir que pour les personnes affamées famine ou crise alimentaire les signes dans les ventres sont identiques.

 

Pour information, la faim est un besoin physiologique qui se reconnaît à certains signes. “On se sent l’estomac creux, on a des gargouillis, on se sent un peu faible: on sait que c'est de la faim », explique le docteur Denis Richard, titulaire de la Chaire sur l’obésité de l’Université Laval. (source : http://ici.radio-canada.ca/actualite/v2/lepicerie/niveau2_11966.shtml) .

 

Lorsque nous avons faim, notre niveau d’insuline diminue. La diminution de cette hormone, qui contrôle le taux de glucose dans le sang, nous pousse à ingérer de la nourriture.

 

Dans notre cerveau, différents types de neurones contrôlent la faim, l'appétit, ou encore la satiété. “On les retrouve dans une région qu'on appelle l'hypothalamus, qui est une région très importante dans le contrôle de la prise alimentaire”, précise un docteur. Mais, pour que ce système réagisse, il faut lui donner du temps. Si nous mangeons trop rapidement, nous ne recevrons pas ces signaux à temps.

 

 

Le chiffre 103 publié par le BNGRC est mis à caution par la Ministre de la population, Onitiana Realy, en déplacement dans le sud. Dès son arrivée, elle fait circuler le chiffre de 5 morts de la faim. Il y a vraiment un fossé entre les 103 victimes déclarées parles chefs de district et les 5 mortes de la faim annoncées par la Ministre ? Qui croire ? La dernière venue ou ceux qui sont sur terrain depuis toujours ? Une crise ministérielle en vue. Par sa présence dans le sud le jour de la solidarité nationale choisie par le PM est une marque de la désobéissance à la solidarité gouvernementale. Une autre crise interne en vue.

 

“Devant la famine, il faut toujours garder la lucidité. Une famine n’est pas comme un cyclone. La famine est un long et lent processus. Il faut des mois pour constater qu’il y a famine ou crise alimentaire suite à une absence de pluie” affirme un technicien en alimentation. “Pour un cataclysme naturel comme le cyclone le phénomène est violent et rapide. Les constats sont visibles immédiatement” précise-t-il.

 

Ici se pose alors la question ? Long et lent processus ! Comment se fait-il qu’aucun organisme n’a prévenu les autorités compétentes ? Le BNGRC est connu pour être le responsable de la gestion des risques. Il y avait risque de famine qui devait leur signaler cela ? Comment se fait-il qu’aucune autorité ne leur a signalé le risque probable d’une famine ou d’une disette pour ne pas écorcher les puristes en matière d’alimentation ? Où sont passés les députés de cette région ? Certains d’entre eux prennent souvent la parole au sein de l’Assemblée Nationale mais surtout pour polémiquer avec le gouvernement et non pour défendre les intérêts des circonscriptions où ils ont été élus. Faut-il les condamner coupable de non-assistance à communauté en danger ? Ne faudrait-il pas instituer cette négligence de leur part de motif de déchéance ? Un motif plus grave que celui de changer de parti politique… n’en déplaise aux défenseurs du mandat impératif.

 

Il n’y a pas que la classe politique qui est blâmable dans le cas d’espèce. Il y a aussi les forces vives, les associations caritatives. Tout le système de veille qui aurait dû être mis en place. Tous sans exception. La machine administrative est quelque part défaillante. Pourquoi ? C’est un sujet de mémoire pour étudiant en administration publique mais un sujet d’investigation pour journalistes. Alors… Il ne faut pas se voiler la face. Il y a crime contre la communauté pour cause de mauvaise gouvernance. Le kere est un problème récurrent. Ce n’est pas un fait nouveau. Ne pas y avoir fait “gaffe” est une faute lourde. C’est un crime contre la population locale. Un crime de mauvaise gouvernance. Qui va juger les responsables ? L’Histoire, comme d’habitude.


Partager l'article:

Lakroa en direct
  • 17 Nov. 2017 - 08:33-

    Préparation conférence interministérielle de l’Omc. Le Ministère du Commerce avec l’appui de l’Union Européenne, organise les 16 et 17 novembre 2017, un atelier qui s’inscrit dans la continuité de la 6ème réunion du Comité APEI-UE/AFOA du début d’octobre. Il se définit aussi comme une réunion préparatoire à la 11ème Conférence interministérielle de l’OMC du 11 au 14 décembre 2017 à Buenos Aires. Le Ministère du commerce a toujours prôné l’approche inclusive dans le cadre des négociations et de la mise en œuvre des accords commerciaux internationaux auxquels Madagasikara a adhéré.

  • 17 Nov. 2017 - 06:57-

    Avant-projet sur les élections. Trois Avant-projets de Loi ont fait l’objet de débats, en profondeur lors du Conseil du Gouvernement du mercredi 15 Novembre 2017. A savoir : Avant-projet de Loi organique relative au régime général des élections et des referendums ; Avant-projet de Loi organique relative à l’élection du Président de la République ; et Avant-projet de Loi organique relative à l’élection des Députés de l’Assemblée Nationale. Ces trois Avant-projets de Loi organique seront soumis au prochain Conseil des Ministres pour débats et adoption.

  • 13 Nov. 2017 - 08:46-

    Publications du 7 nov. Culture :http://www.lakroa.mg/item-1218_articles_culture_18-message-et-marche-vers-une-journae-mondiale.html

  • 13 Nov. 2017 - 08:45-

    La triplette femme en argent. La triplette malagasy engagée dans le championnat du monde féminin de pétanque, en Chine, est arrivée en finale. Elle a été battue par la triplette de la France sur le score de 13 à 6. Elle a écarté l’équipe italienne  en demi-finale (13-4) et éliminé celle de Thaïlande en 1/4 sur le score étriqué de de 13-12 et la Chine en 1/8 (13-7). La triplette est passée par le repêchage et a battu l’équipe du Canada (13-6).

  • 07 Nov. 2017 - 12:38-

    Publications du 7 nov. Culture : http://www.lakroa.mg/item-1215_articles_culture_18-7-novambra-andron-ny-mpanoratra-afrikanina.html Social: http://www.lakroa.mg/item-1213_articles_societe_18-formation-des-agents-ecd-a-toliara.html

  • 02 Nov. 2017 - 08:28-

    Chamboulement à la tête du Sénat. En fin de matinée du mardi 31 octobre, Honoré Rakotomanana se démet de ses fonctions de président du Sénat. Immédiatement après l’annonce, une élection a été organisée pour élire son successeur. Rivo Rakotovao, nouveau sénateur, président du parti Hvm est le candidat unique. Il a été élu avec 52 voix sur les 55 électeurs (63 inscrits) et 2 votes blanc et 1 nul. Le sénateur Velontsara Paul Bert a été le seul sénateur a dénoncé cette élection fait à la va-vite. Une élection qui n’a pas été inscrite à l’ordre du jour.

  • 02 Nov. 2017 - 08:28-

    2 novembre : Journée internationale de la fin de l’impunité pour les crimes commis contre des journalistes. http://www.journee-mondiale.com/412/journee-internationale-de-la-fin-de-l-impunite-pour-les-crimes-commis-contre-des-journalistes.htm

  • 02 Nov. 2017 - 08:19-

    Publication récente. Politique : Adoubement de la manipulation des urnes http://www.lakroa.mg/item-1208_articles_politique_18-adoubement-de-la-manipulation-des-urnes.html

  • 31 Oct. 2017 - 09:58-

    Nécrologie. Deux personnalités publiques et connues ont disparu dans la journée du 30 octobre 2017. Dans la matinée de ce 30 octobre, Paul Rabary a fait savaoir sur son compte facebook la mort de sa mère dame Mathilde Rabary, femme politique, médecin, parlementaire, militante des droits de l’homme en créant l’association Sos victimes au non-droit. Et dans l’après-midi, on apprend le décès de Ralitera Etienne, âgé de 79 ans, grand chancelier de la République. Etienne Ralitera a occupé le poste de Grand Chancelier du temps du président Marc Ravalomanana. Paîx à leur âme.

  • 30 Oct. 2017 - 08:43-

    Carte professionnelle des  journalistes. Le ministère de la Communication et des Relations avec les Institutions vient de nommer les nouveaux membres de la Commission de délivrance de la carte d'identité professionnelle de journaliste. Lova Rabary Rakotondravony, Hery Rakotomalala, et Laza Marovola Rabenjamina sont nommés au titre des représentants des journalistes. Rocco Rasoanaivo, Nicolas Rabemananjara, et Salomon Ravelontsalama sont par ailleurs nommés au titre des représentants des patrons de presse, tandis que Volamiranty Donna Mara est désignée pour représenter le ministère au sein de la Commission.

  • 27 Oct. 2017 - 07:31-

    Bilan de la peste ce 26 octobre avec deux décès.  Avec deux nouveaux décès enregistrés ce 26 octobre le total des personnes décédées depuis le 1er août s’élève à 126. Les deux nouveaux cas de décès ont été enregistrés dans la Région Analamanga et dans la région Atsimo Andrefana. On constate selon la remontée des informations provenant du Ministère de la Santé publique que le nombre de nouveaux cas diminue cas (12 nouveaux cas pour la journée du 26 contre 28 pour celle du 25 octobre).

  • 18 Oct. 2017 - 12:09-

    Blueline business. Blueline lance ce 18 octobre son offre dénommée Blueline business. Cette offre est destinée spécialement aux entreprises avec 3 pôles de compétence : offre de connectivité, intégration et infogérance et services hébergés.

  • 18 Oct. 2017 - 11:54-

    Récente publication. Santé : Message de la Commmission Episcopale de la Santé http://www.lakroa.mg/item-1197_articles_sport_18-la-commission-encourage-la-poursuite-de-la-lutte.html

  • 17 Oct. 2017 - 13:38-

    Senatera vaovao, minisitra vaovao. Araky ny fanambarana nataon’i Sekretera Jeneralin’ny Fiadidiana ny Repoblika teny Iavoloha ny antoandron’ny 17 okitobra dia : voatendry ho loholon’i Madagasikara nisolo toerana an’i Ahmad i Rivo Rakotovao. Randriarimanana Harison Edmond kosa no voatendry ho minisitra eo anivon’ny Fiadidiana ny Repoblika misahana ny fambolena sy fiompiana misolo ny toeran’i Rivo Rakotovao. Soritana fa efa nisahana io ministera io i Randriarimanana Harison Edmond. Izao fanapahana izao dia efa noraisina ny 12 okitobra fa izao vao nambara ampahibemaso.

  • 17 Oct. 2017 - 12:48-

    Bilan de la peste au 16 octobre. La situation de l’épidémie de la peste affecte actuellement 38 Districts, qui se trouvent dans 17 Régions de Madagascar. 805 cas de peste ont été notifiés, dont 595 de formes pulmonaires et 210 de formes buboniques. Le bilan fait état de 74 décès.  Parmi ces cas notifiés : 62 sont confirmés selon les résultats de l’Institut Pasteur de Madagascar (IPM) ; 367 sont probables selon le test de diagnostic rapide (TDR) ; 377 sont des cas suspects. Source : Minsanp

  • 17 Oct. 2017 - 07:12-

    Deuxième session ordinaire. Selon l’article 75 de la Constitution l'Assemblée Nationale se réunit de plein droit en deux sessions ordinaires par an. La durée de chaque session est fixée à soixante jours. La première session commence le premier mardi de mai et la seconde, consacrée principalement à l'adoption de la loi de finances, le troisième mardi d'octobre. De même pour le Sénat comme le dispose l’article 84. Cette deuxième session commence ce 17 octobre à 14 heures pour les députés et 16 heures pour les sénateurs.

  • 17 Oct. 2017 - 06:37-

    Araka ny fanarahana akaiky ataon'ny #cellule_riposte_peste ireo ZAP nahitana ny trangana pesta ka nanakatonana ireo sekoly dia misy izy ireo no efa tsy misy ahiahiana intsony. Miverina mianatra noho izay ny mpianatra eny anivon'ireto ZAP ireto manomboka ny Alarobia 18 Oktobra ho avy izao:

    DREN ANALAMANGA:
    CISCO MANJAKANDRIANA

    • ZAP RANOVAO
    • ZAP AMBOHITROLOMAHITSY

    DREN ITASY:
    CISCO ARIVONIMAMO

    • ZAP ARIVONIMAMO I
    • ZAP ARIVONIMAMO II
    • ZAP ALAKAMISY KELY
    • ZAP AMPAHIMANGA
    • ZAP AMBATOMIRAHAVY

     CISCO MIARINARIVO
    • ZAP MIARINARIVO I
    • ZAP MANAZARA

     CISCO SOAVINANDRIANA
    • ZAP MAHAVELONA

    DREN HAUTE MATSIATRA:
    CISCO LALANGINA

    • ZAP ALAKAMISY AMBOHIMAHA 

    CISCO AMBOHIMAHASOA
    •ZAP AMPITANA
    •ZAP ISAKA
    •ZAP AMBOHINAMBOARINA

    DREN AMORON'I MANIA:
    CISCO FANDRIANA
    • ZAP IMITO

    DREN VAKINANKARATRA:
    CISCO ANTSIRABE I manontolo

     

    Cellule riposte/MEN

  • 16 Oct. 2017 - 07:29-

    Situation générale de la peste le 13 octobre. La situation épidémiologique du 1er août au 13 octobre 2017 est détaillée comme suit : 610 est le nombre total de cas rapporté (cumul pour tout Madagasikara pour toute cette période et pour tout type de peste confondue).

    63 : Nombre de personnes décédées (cumul pour tout Madagasikara pour toute cette période et pour tout type de peste confondue).  Taux de létalité nationale : 10,3% (c’est le rapport du nombre de décès avec le nombre total des cas notifies). Source : Minsan.

  • 15 Oct. 2017 - 18:13-

    Atlantis Business School renforce sa présence auprès des écoles à Antananarivo. Le samedi 14 octobre Rasolofonjatovo Ny Aina, un des responsables du bureau de Atlantis Business School ou ABS offre à Antananarivo a rencontré les représentants de quelques écoles d’expression française pour présenter les avantanges et les possibilités de poursuivre les études au sein de l’ABS. ABS offre aux étudiants la possibilité d'étudier à Maurice pour obtenir un diplôme internationalement reconnu décerné par UUM (University Utara Malaysia)  prestigieuse université malaisienne. ABS est aussi accréditée auprès de he Association to Advance Collegiate School of Business des États-Unis.

  • 14 Oct. 2017 - 13:13-

    Fahatongavan’ny nofo mangatsiakan’ny Filoham-pirenena teo aloha Zafy Albert. Ny nofo mangatsiakan'ny Filoha Albert Zafy dia ho tonga eny Ivato ny 14 oktobra amin'ny 4 ora sy 10mn. Aorian'ny fanomezamboninahitra ho tontosanan’ny fanjakana, dia ho entina eny antranony eny Ivandry villa franchise ny vata mangatsiaka. Toy izao ny lalana hizorana: Ivato- Talatamaty-rond point Ankazomanga - route des hydrocarbures - Ivandry.

Du même auteur

monde
politique

Dans la même rubrique

editorial
editorial
Publicité