logo
Lakroan'i Madagasikara
Tafatafan’i Talata

Dia tandremo fa aterina eto ny tsara sy ratsy

Ratalata Jean Ba il y a 2 années

Ny 10 fevrie no natokana ho andro maneran-tany ho an’ny interinety azo antoka na journée mondiale de l’internet plus sûr.

Dia tandremo fa aterina eto ny tsara sy ratsy

Tsetsatsetsa tsy aritra no aroso alohan’ny hivalamparan’ny resaka. Interinety no voambolana ampiasaiko eto raha mandika ny voambolana internet ho amin’ny fiteny malagasy ny tenako. Maro no mampiasa ny aterineto. Izay tokoa no aroson’ireo mpikaroka ary efa voarain’ireo mpikirakira vaovao. Saingy… Raha mandre ny hoe aterineto ny sofika dia “aterina eto” no reko. Ireo mampiasa ny interinety anefa dia mahafantatra fa tsy aterina eto fotsiny no atao amin’ny interinety fa ao koa ny mandefa any ary misy ny fitehirizana any an-drahona any. Marihina fa sehatra mampijaly ny teny malagasy raha ity tontolon’ny interinety ity. Mila ordinatera ny fampiasana azy ka ordinatera sa solosaina no ilazana azy ? Tsy olana kosa angamba ny fahafahana mampiasa ireo voambolana roa ireo. Fa ny tena manahirana dia ny fanomezana ny adiresina tranonkala. Matetika dia misy www ilay adiresy. Ny litera malagasy anefa tsy manana “w”. Ka ahoana no hatao ? Hampidirina ve ny “w” ?

 

Izay no lava izay no fohy hoy ny mpikabary. Ndeha hifantohana ny resaka interinety azo antoka.

 

 

Sompitra makarakara

 

Ohatra telo no ndeha ho singanina mahakasika ny interinety.

 

Ny voalohany dia ity resaka viriosy na virus ity. Samy manana ny olana efa niainany ny tsirairay izay miserasera eto amin’ny tontolon’ny interinety. Tao no simba tanteraka ny ordinatera. Ny nahavoa ny tena vao haingana teo izao dia ilay viriosy SergeLeLama.vbs. Avadik’io viriosy ho lasa rangopohy na raccourci (dikateny ahy io fa tsy mbola an’ny daholobe akory an) ireo ampidirina anatin’ny clé usb na flash disk  na carte sd (angamba aleo tsy asiana dikateny fa mbola tsy manana aho). Ny loza dia rehefa entina any amin’ny ordinatera hafa dia avy hatrany dia fafan’ny antivirus ireo rangopohy ireo. Very ilay asa. Dia eto kosa no mahatsara an’ity interinety ity. Mametraka fanontaniana ianao hoe : “Misy ity virus SergeLeLama.vbs ity ka inona no fanefitra ?” Dia naterina eto tokoa ny valiny. Na amin’ny fiteny malagasy aza ny fanontaniana no napetraka dia mahay teny gasy ilay mamaly any ambadika any. Izao no ataonao… Manaraka izay lazainy dia afaka olana.

 

Ny olana faharoa dia ireo mpamaky trano na hackers. Isan’ny tratra vao hainga teo ny tranonkalan’ny Instat. Nitsofohan-dry zalahy silamo mahery fihetsika. Raha any andafy any dia matetika re fa misy ireo kaonty misy vola no misy mitsofoka ankeriny ka maka izay vola ao. Misy koa ny mampiasa ny kaontinao mba hampitana sary vetaveta na hevitra ratsy hafa. Fahita matetika izany eo amin’ny tontolon’ny facebook. Indraindray sangy mihoatra ny loha no nataon’izay manao izany. Raha izay fotsiny tokoa moa maninona…

 

Isan’ny hita koa ny fisian’ny fisolokiana maro karazany eo anivon’ny tontolon’ny interinety. Na amin’ny alalan’ny mailaka (mail) izany na amin’ny alalan’ny resaka eo amin’ny facebook. Marihina fa efa hita aty amin’ny sms ihany koa izany fisolokiana izany.

 

Misy ve fiarovana azo atao manoloana izany rehetra izany ? Raha orinasa aloha dia ny fananana mpiasa raikitra mahafehy ny fiarovana ara-informatika no tsy maintsy apetraka. Raha ho an’ny olon-tsotra kosa dia ny fitandremana no voalohany. Matetika zavatra mahafinaritra no alefan’ireo olon-dratsy ary dia roboka ny olona mijery io rohy io. Ny fifanakalozana amin’ny hafa dia lakile iray. Ao koa ny fametrahana hidintrano tahaka ny antivirus ary fanamafisana izany. Isan’ny miverina matetika ny filazana fa ilaina ovaina matetika ny teny fanalahidy na mot de passe. Marihina fa ny fidirana an-keriny sy/na fanimbana fananan’olona eto amin’ny resaka informatika dia mahavoasazy araka ny lalàna http://www.assemblee-nationale.mg/?loi=loi-n2014-006-lutte-contre-cybercriminalite (andininy faha-6 sy faha7). [Art.6.- Quiconque aura accédé ou sera maintenu, frauduleusement dans tout ou partie d’un système d’information selon les cas prévus aux articles 3 et 4 ci-dessus, sera puni de 100.000 Ariary à 10 000 000 d’Ariary d’amende.

Lorsque l'accès ou le maintien frauduleux, dans tout ou partie du système d'information, auront, soit endommagé, effacé, détérioré, modifié, altéré ou supprimé des données informatiques contenues dans le système, soit entravé ou altéré le fonctionnement de tout ou partie de ce système, la peine sera celle de six mois à cinq ans d’emprisonnement et de 100.000 Ariary à 10 000 000 d’Ariary ou l’une de ces peines seulement.

Art.7.- Quiconque aura, frauduleusement, introduit, endommagé, effacé, détérioré, modifié, altéré ou supprimé des données informatiques ou agit frauduleusement de manière à modifier ou à supprimer leur mode de traitement ou de transmission sera puni d'un emprisonnement de deux ans à dix ans et d’une amende de 2.000.000 Ariary à 100.000.000 Ariary ou l’une de ces peines seulement.]

 

Farany

Isan’ny olana koa eo amin’ny tontolon’ny interinety dia ny fahaizana mandray ny ao anatiny. Mety ho vaovao diso tanteraka no voizina ao. I Nono mpihiran’ny tarika Mahaleo dia efa indroa maty vao tena maty tokoa. Ny voalohany dia nisy nandefa vaovao fa maty izy. Kay vaovao diso. Vetivety dia niparitaka ilay vaovao diso. Misy polisy ve hanenjika izay minia manely vaovao diso na tsaho ? Ny lalàna aloha dia misy afahana manasazy izay maniratsira. Nolaniana tamin’ny volana volana jiona 2014. Io ilay lalàna “n°2014-006 sur la lutte contre la cybercriminalité” hita eo amin’ny rohy :

 

http://www.assemblee-nationale.mg/?loi=loi-n2014-006-lutte-contre-cybercriminalite. Ny andininy faha-20 :

 

Tahaka izao no voalaza mikasika ny faniratsirana :

Art.20.- L’injure ou la diffamation commise envers les Corps constitués, les Cours, les Tribunaux, les Forces Armées nationales ou d’un Etat, les Administrations publiques, les membres du Gouvernement ou de l’Assemblée parlementaire, les fonctionnaires publics, les dépositaires ou agents de l’autorité publique, les citoyens chargés d’un service ou d’un mandat public, temporaire ou permanent, les assesseurs ou les témoins en raison de leurs dépositions, par les moyens de discours, cris ou menaces proférés dans les lieux ou réunions publics, soit par des écrits, imprimés, dessins, gravures, peintures, emblèmes, images ou tout autre support de l’écrit, de la parole ou de l’image vendus ou distribués, mis en vente ou exposés dans les lieux ou réunions publics, soit par des placards ou des affiches exposés au regard du public, soit par le biais d’un support informatique ou électronique, sera punie d’un emprisonnement de deux ans à cinq ans et d’une amende de 2.000.000 Ariary à 100.000.000 Ariary ou l’une de ces peines seulement.

L’injure commise envers les particuliers, par le biais d’un support informatique ou électronique, lorsqu’elle n’aura pas été précédée de provocation, sera punie d’un emprisonnement de six mois à cinq ans et d’une amende de 100 000 Ariary à 10.000.000 Ariary ou l’une de ces peines seulement.

L’injure commise dans les conditions prévues à l’alinéa précédent, envers une personne ou un groupe de personnes à raison de leur sexe, de leur handicap, de leur origine, de leur appartenance ou non à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée, sera punie d’un emprisonnement de deux ans à dix ans et d’une amende de 2.000.000 Ariary à 100.000.000 Ariary d’amende ou de l’une de ces deux peines seulement.

En cas de condamnation pour l’un des faits prévus par les deux alinéas précédents, le tribunal pourra en outre ordonner l’affichage ou la diffusion de la décision prononcée dans les conditions prévues par l’article 50 du Code pénal.

 

 

Samy mampita izay hevitra tiany ho voizina tokoa eo amin’ny interinety. Habakabaka malalaka sy midadasika. Samy mametraka dian-tanany sy sorany. Izay tsy mitandrina dia mandray ny hevi-diso. Raha eo amin’ny tontolon’ny facebook mbola heverina fa misy ny mpandrindra na administrateur raha vondrona na groupe ilay nandefasana ny vaovao ka afaka manala ilay vaovao diso nalefa. Raha eo amin’ny interinety kosa tsy misy fa dia malalaka. Ny mpampiasa sy mpikaroka vaovao no mila mailo fa indrindra ny mpianatra amin’izao rafitra LMD izao. “Mahaiza mitandrina mba tsy ho vaky andrina” hoy ny fiteny mahazatra.



Partager l'article:

Lakroa en direct
  • 24 Mar. 2017 - 07:11-

    Flash appeal pour 20 millions de dollars. La cérémonie de lancement du "flash appeal" a été effectuée ce jeudi 23 mars 2017. Une demande d'aide d'une valeur de 20.067.549 dollars américain a été lancée conjointement  par le Gouvernement Malgache, le Système des Nations Unies (SNU) à Madagascar et l’ensemble de l’Equipe Humanitaire du Pays à la Primature pour faire face aux conséquences dévastatrices du cyclone Enawo sur les familles vulnérables du Nord-Est et de l'Est de Madagascar et mener les actions humanitaires et de relèvement y afférentes.

  • 24 Mar. 2017 - 07:05-

    Absence de résultats du pouvoir. Maharavo Ratolojanahary, porte-parole du mouvement DFP Dinika ho Fanavotam-Pirenena, déclare que le pouvoir actuel se caractérise par l’absence notoire de résultats probants dans l’obtention de financement pour réaliser les promesses été les différents programmes érigés depuis l’arrivée du Président Rajaonarimampianina à la tête de l’Etat en 2014. Il n’a eu que des promesses de la part des différents bailleurs (CBI ou Conférence des bailleurs institutionnels, FEC, 11ème Fed…). La dernière mission effectuée par le FMI ces derniers jours ne fait que confirmer cela. Les bailleurs ne font pas confiance à ce pouvoir.

  • 23 Mar. 2017 - 17:08-

    Oliva Randimbiarisoa élu président de l'Asoimi. Le candidat Oliva Randimbiarisoa a été élu lors de la deuxième version de l'élection du président de l'ASOIMI (Association Omnisport Interministériel  et Institution) effectuée ce 21 mars. Il a été élu avec 330 voix soit 97,5% des votants. Il faut rappeler que le candidat Abel Randriamanarivo a retiré sa candidature lors de cette élection. Pour mémoire, ce candidat a été déclaré élu lors de l'élection effectuée le 22 février  dernier. Cette première élection a été considérée comme nulle par le MJS, Ministère de la Jeunesse et des Sports ministère de tutelle.

  • 23 Mar. 2017 - 17:08-

    Défaillance du Ministre de l'Intérieur. Maharavo Ratolojanahary, porte-parole du mouvement DFP Dinika ho Fanavotam-Pirenena, a fait savoir que les nombreuses manifestations de la foule aboutissant à des actions violentes classées comme justice populaire démontre l'incompétence de l'Etat. Il appartient à l'Etat et en particulier au Ministre de l'Intérieur d'assurer l'activité de police administrative par l’intermédiaire des chefs de district. Toute action venant d'autre ministère est de ce fait manifestement illégale notamment celle entreprise par le Ministre de la Sécurité publique envoyant des policiers à Antsakabary.

  • 21 Mar. 2017 - 13:29-

    Cnaps Sport et la coupe. Après son match nul à domicile, la Cnaps Sport est éliminée de la ligue des champions. Elle a été reversée dans la compétition de la Coupe de la Confédération. Il ressort après le tirage au sort des 1/16ème de finale que la Cnaps Sport affrontera la Recreativo do Libolo de l'Angola pour  une place en phase de groupe. Le match aller se déroulera à Madagasikara entre le 7 et le 9  avril et le match retour se tiendra en Angola entre le 14 et le 16 avril.

  • 21 Mar. 2017 - 08:09-

    Don pour la Hcc. Omer Kalameu, Conseiller aux Droits de l’Homme des Nations Unies auprès du bureau de la Coordinatrice Résidente des Nations Unies/Equipe pays de Madagascar a remis à la Haute Cour Constitutionnelle (Hcc) un lot d’ouvrages et de brochures relatifs aux droits de l’homme ce 17 mars. Ce don entre dans le cadre de l’appui du système des Nations Unies à la branche judiciaire malagasy. Au cours de cette cérémonie, le Conseiller aux Droits de l’Homme a fait part au Président de la Hcc, Jean-Eric Rakotoarisoa, de la satisfaction de l’organisme qu’il représente quant à la démarche de la Cour qui fait souvent référence dans ses décisions aux Conventions internationales relatives aux droits de l’homme.

  • 20 Mar. 2017 - 12:51-

    La CUA se rebiffe. Les responsables au niveau de la Commune urbaine d’Antananarivo ont réuni les chefs fokontany de la Capitale. A l’ordre du jour de cette rencontre une explication sur l’absence du logo de la Commune dans les papiers administratifs délivrés par les fkontany et l'enlèvement du drapeau de la Commune dans les locaux des fokontany. Julien Randriamorasata, deuxième adjoint de la Commune, a été claire dans sa conclusion. Le logo de la CUA doit être visible sur tous les papiers administratifs relevant de la responsabilité de la Commune (certificat de résidence…).

  • 19 Mar. 2017 - 06:57- Cnaps out de la LDC. Lors du match retour en 16ème de finale en ligue des champions (LDC). La Cnaps Sport n'a pu faire que match nul. Cnaps Sport et Coton Sport se sont séparés sur le score de 1 but partout. Le match s'est déroulé à domicile sur le stade du club malagasy. Cnaps a joué conte-nature en balançant des longs raids en avant. La présence massive des spectateurs n 'a pas suffi à surmotiver les joueurs.
    Malgré cette élimination l’équipe de la CNaPS poursuit son parcours africain. L’équipe est reversée aux 1/16ème de finale de la Coupe de la Confédération.
  • 18 Mar. 2017 - 08:49-

    FMI à Mahazoarivo. Plusieurs points ont été soulevés durant l’entrevue effectuée ce 17 mars.

    • la situation actuelle de la JIRAMA étant donné que l’objectif de baisser les subventions venant de l’Etat Malagasy n’étaient pas atteints à cause de la sécheresse ;

    • la situation de la Compagnie Air Madagascar où les négociations avec le partenaire stratégique identifié ont démarré ;

    • le retard dans la finalisation de la loi sur le recouvrement des créances, et l’automaticité du mécanisme d’ajustement des prix du carburant.

    • le traitement de la dette importante

    • les impacts du passage de cyclone sur le budget 2017.

  • 18 Mar. 2017 - 08:48-

    FMI à la Primature. David Owen, le Directeur Adjoint du FMI du Département Africain; Rasolofondraibe Alain Hervé, le Gouverneur de la Banque Centrale de Madagascar ; Mamy Rajaobelina, un conseiller auprès de la Présidence de la République et le Ministre des Finances et du Budget Rakotoarimanana François Gervais, ont été reçus ce 17 mars par le Premier Ministre Mahafaly Solonandrasana Olivier.  Cette visite s’inscrit dans le cadre d’une optique tendant à favoriser un système monétaire international stable qui encourage les échanges de biens et services, et des capitaux. Dans ce sens, David Owen a pour mission de réviser et d’évaluer la mise en œuvre du Programme FEC du 31 décembre 2016 et d’assurer l’application ferme du régime de change, et du respect de nos engagements en tant que pays membre.

  • 17 Mar. 2017 - 08:30-

    Formation de formateurs au sein du CRFIM. Onze (11) participants ont consolidé, du 30 janvier au 10 février à Antananarivo, leurs compétences en visualisation des données d’intérêt maritime pour le compte . Ils proviennent de plusieurs administrations impliquées dans l’action de l’Etat en mer et 8 d’entre eux ont réussi à passer avec succès les tests de contrôle. Ils sont sélectionnés pour devenir des formateurs. Cette formation spécifique se déroulera du 20 mars au 7 avril 2017 à Antananarivo. Cette formation est possible grâce au projet européen CRIMARIO avec le soutien du Centre Régional de Fusion des Informations Maritimes (CRFIM).

  • 17 Mar. 2017 - 06:56-

    Cnaps vs Coton Sport et organisation des transports. L’après-match lors de la rencontre entre Cnaps sport et Township Rollers du 11 février a été un cauchemar pour les spectateurs qui ont dû subir 4 voire 5 heures d’embouteillage pour allier Vontovorona et Anosy. Pour y remédier les organisateurs du match ont annoncé lors d’un point de presse effectué au siège de la Cnaps Ampefiloha les mesures prises durant le match retour qui se jouera ce samedi 18 mars 2017.

    Circulation. Une déviation a été créée au niveau du Cur cela permet d’avoir une circulation en sens unique (tant pour aller que pour le retour) pour rallier le Complexe culturel et de loisirs. La déviation est indiquée sur place.

    Parking. Les endroits pour garer les voitures ont été augmentés. Toutefois, à partir de 13 heures, les voitures légères ne pourront plus se rendre au Complexe CCL. Les propriétaires devront garer leur voiture au niveau du Cur. Une navette payante est mise en place entre Vontovorona et le CCL. Après 13 heures, seules les voitures munies de coupe-file peuvent se rendre au CCL.

    Transport en commun. Les responsables des coopératives de la ligne G (Cotransmar et Kofiamo) ont accepté de travailler avec les organisateurs du match. Les tarifs sont les suivants : 1000 Ar d’Anosy au CCL (aller comme au retour) ; 800 Ar de Fenoarivo au CCL et  400 Ar de Vontovorona au CCL.

  • 16 Mar. 2017 - 15:04-

    Organisation à Vontovorona. Selon les organisateurs des évènements au sein de la Cnaps à partir de 13 heures les voitures légères ne pourront plus rallier le Complexe de la Cnaps sis à Vontovorona. Des parkings seront disponibles au niveau du CUR et de l'eglise Fjkm. Les voitures munies de coupe file peuvent circuler. 

  • 16 Mar. 2017 - 14:53- Ahmad. Selon les iniformations qui corculent entre les amoureux du football Ahmad,  président de la fédération malagasy foothall,  est élu présodent de laa Caf.
  • 16 Mar. 2017 - 14:38- Cmaps vs Coton Sport. Les responsables au niveau du club Cnaps Sport annoncent de grandes mesures pour éviter les désagréments survenus lors du premier match international qui a eu lieu au stade Cnaps Votonvorona. Tant les policiers que les gendarmes affirment faire le mximum.
  • 16 Mar. 2017 - 07:16-

    Bilan après passage de Enawo. Voici le bilan après le passage de Enawo pour la journée du 15 mars 2017 à 18h00, ce bilan fait état de : 81 morts, 18 disparus, 250 blessés, 424 801 sinistrés, 246 842  personnes déplacées cumulées et  79 071 personnes déplacées actuelles. La région SAVA a enregistré le plus grand nombre d’infrastructures de bases endommagées avec 335 écoles publiques endommagées et 17 formations sanitaires touchées.

  • 15 Mar. 2017 - 13:18-

    Fiteva au chevet des sinistrés. Une délégation de la Fiteva emmenée par les dirigeants du bureau national de cette association a témoigné de sa compassion devant les malheurs qui a frappé une partie de la population malagasy. Elle a apporté des produits vivriers produits qui proviennent de la région même, composé de carottes, des pommes de terre, et des pommes pour les sinistrés hébergés à l'ANS Académie nationale des Sports à Ampefiloha. La Fiteva ou Fikaambanan'ny terak'i  Vakinankaratra regroupe les natifs de la région.

  • 15 Mar. 2017 - 07:02-

    Bilan après passage de Enawo. Le bilan ce 14 mars 2017 à 18h00 : 18 personnes portées disparues, 78 morts, (certains disparus trouvés morts, et cas de nouveaux décès dus à des effondrements de maisons à Brickaville et Vatomandry), 250 blessés, 394 114 sinistrés, 246 987 personnes déplacées (nombre de personnes ayant dues se déplacer pendant le passage d’Enawo).


  • 15 Mar. 2017 - 06:57-

    Sinistre national. Selon un communiqué émanant du BNGRC l'Etat malagasy a décrété l'état de sinistre national. suite au passage du cyclone Enawo.

  • 14 Mar. 2017 - 14:45-

    CNTEMAD. Le CNTEMAD Centre national de téléenseignement de Madagasikara se veut être une université de proximité et inverser une  mauvaise tendance. 

Du même auteur

monde
politique

Dans la même rubrique

newtech
newtech
Publicité