logo
Lakroan'i Madagasikara
Le lundi au soleil

10 trucs pour être une maman heureuse (presque) tout le temps… et ses enfants aussi !

admin il y a 4 années

Le lundi au soleil… les orteils en éventail. On en rêve, on veut les offrir tous ces lundis de l’année à sa maman pour la fête des mères. Une bonne mère. On demande à la Mère de Dieu de prier pour que cela se réalise. Mais restons entre humains, quels conseils pour être une bonne maman ?

Etre une maman est (je ne vous passe aucun cliché !) un des plus grands bonheurs de l’existence. J’ai attendu longtemps pour me lancer, j’ai régulièrement la sensation de faire de la haute voltige pour tout concilier mais le fait est que j’adore être une mère, et que je suis d’une fierté absolument viscérale pour ce qu’est mon fils… avec une vague lucidité néanmoins : il n’est jamais qu’un petit garçon parmi tant d’autres. Mais c’est le mien, et je m’émerveille tous les jours de le voir grandir.

Cela dit ce n’est pas absolument drôle tous les jours non plus. (…) Que celle qui ne s’est jamais sentie au bord de la crise de nerf à la fin d’un dimanche pluvieux la ramasse. Oui, il y a vraiment des jours où être parent vous vaut un bon ulcère de l’estomac.

(…) Quelques trucs essentiels, me semble t il, pour être une mère de famille épanouie. Et devinez quoi, Messieurs ? la plupart de ces trucs marchent aussi pour les Papas !! si si, lisez, vous verrez…

  

  1- Soyez fidèle à ce que vous êtes

Certes, avec l’arrivée d’un enfant, toue votre vie change (ceux qui n’ont pas encore d’enfant peuvent me croire sur parole, la vie n’est PLUS JAMAIS comme avant !). Mais ça n’est pas une raison pour abandonner ce qui vous tient à coeur. Au contraire, travaillez à vous préserver du temps sur la semaine pour faire ce qui vous plait, à vous . C’est recommandé pour votre santé mentale, d’une part, et ça vous évitera la tentation de cette terrible phrase que beaucoup d’entre nous ont entendue sans pouvoir répondre :

« Quand je pense que j’ai abandonné (la course à pied, le parachutisme, la conquête de l’ouest…cochez ce qui convient) pour vous « .

Premier conseil donc : pour être une bonne maman soyez aussi un être humain entier avec ses passions et son jardin (secret… ou non !)

 


  2- Ne devenez pas une martyr

Il y a un stade ou le dernier combat Pokemon sur DS raconté par le menu vous amène au bord de la crise de nerfs. Et où l’idée d’une simple conversation avec une copine, tranquille, sans interruption, sans nez à moucher, sans urgence gouter devient une question de survie. Vous n’avez pas à être une mère tout le temps ! Confiez le ou les juniors à une babysitter ou … à leur papa. Et allez vous faire une bonne sortie entre adultes, comme avant, quand vous ne regardiez pas frénétiquement votre montre en vous demandant si les juniors ont diné et sont bien couchés. Vivez ! vous serez plus détendue pour les jours ou semaines à venir, et tout le monde (les juniors compris) en profiteront. Vous arriverez peut être même à vous intéresser aux points de vie de Picachu (tout ceux qui ont des garçons entre 6 et 12 ans comprennent de quoi je parle, et les autres sont exclus du club. désolée !)

 

  3- N’essayez pas d’être parfaite

Il faut que je vous l’avour tout de go, vous n’avez aucune chance d’y arriver. Et pour une raison toute simple : la perfection que vous pourriez représenter pour, par exemple, The Homme (un mélange de séduction animale, de compréhension footballistique et de maternage savamment dosé) est incompatible avec la perfection telle que la conçoit, par exemple, la professeur de français de junior (un mélange d’autorité et de culture, matiné de grammaire latine et de perfection rédactionnelle) ou telle que la conçoit votre belle mère (modestie, silence, admiration dans une enveloppe douce et vaguement déprimante).

Parfaite, vous n’y arriverez pas, alors autant le dire tout de suite à tout le monde… et notamment aux enfant eux mêmes. C’est rassurant pour eux, j’en suis sûre, de voir que nous avons tous nos failles et nos défauts.Et c’est moins fatiguant pour vous d’avouer, une bonne fois pour toute, que vous êtes nulle en calcul mental, déshéritée côté sens de l’orientation, et pas toujours passionnée par la perspective de faire à diner ce soir… Bref laissez tomber la perfectionnite, grand facteur de stress en famille, et profitez des bons moments quels qu’ils soient

 

  4- Tordez le cou à la culpabilité

On m’avait annoncé plein de choses sur la maternité : l’amour, l’inquiétude, le quotidien échevelé… Ce que je n’avais pas prévu en revanche, c’est à quelle point la culpabilité devient instantanément notre meilleure compagne. Quoique l’on fasse, quelque décision que l’on prenne, la culpabilité nous guette.

De trop travailler pour voir grandir junior et donc de lui causer des dommages irréversibles. Ou de ne pas travailler pour le voir grandir et du coup de ne pas « réussir » sa vie comme ses copines.

De le laisser trop regarder la télé. Ou de l’avoir privé de l’émission que tous ses copains ont regardé.

De lui faire faire trop de sport pour s’en débarrasser . Ou de ne pas lui faire faire de sport par flemme de le trimballer d’un stade à l’autre.

Tout est bon à la culpabilité pour venir nous chatouiller.

Alors au lieu de vous torturer, arrêtez net la prochaine fois que cette petite voix acide intervient, et ignorez la. Vous vous souvenez de la copine que vous vous étiez faite les premiers jours au bureau, et que vous avez arrêté d’écouter depuis que vous avez réalisé à quel point elle dit du mal tout le temps, et de tout le monde ? eh bien, avec la culpabilité, faites pareil. Ignorez la. Elle vous mange de l’énergie, elle vous amène à mal vivre, mal dormir… et elle n’aide pas. D’ailleurs on n’a jamais vu la culpabilité élever correctement des enfants… alors que vous y arrivez finalement pas si mal.

 

  5- Soyez patient

Ceux qui lisent ce blog régulièrement le savent la patience n’est pas ma vertu fondatrice… Il semblerait que ce soit familial, d’ailleurs. Il est bon, avant de se lancer dans l’aventure d’une famille, de savoir que c’est une des vertus cardinales pour survivre à l’arrivée d’enfant. La patience est le seul remède aux 150 questions heures des 3-5 ans, au désordre bruyant des 6-10 ans, à la préadolescence complexe des 11 – 14 ans, et à l’adolescence vaseuse des plus grands. elle aide à tenir dans les situations les plus inattendues et à éviter les gestes ou les mots que l’on regrette ensuite. Alors premier conseil pour être une bonne mère : apprenez à compter jusqu’à 10 et à respirer avant de vous mettre à crier… ça désamorce bien des situations

(nota : ce conseil n’est PAS valable quand junior ou juniorette descend du trottoir en courant pour aller rattraper son ballon sous les roues de la BMW qui ignore superbement la zone 30 de votre quartier. Il est des cas où crier est parfaitement recommandé !)

 

  6- Ecoutez vos enfants

Parce que j’adore lire, écrire, et que du haut de mes quelques décennies je crois avoir compris des choses de la vie, j’ai tendance à beaucoup parler quand je discute avec mon fils. Et plus d’une fois je me suis rendu compte que j’aurais mieux fait de simplement … l’écouter. Parce que , pour prendre un proverbe chinois que j’aime beaucoup  » la lanterne de l’expérience n’éclaire que les pas de celui qui la porte ». Et parce que parfois il veut simplement raconter, partager. et pas se faire offrir une dissertation de Maman sur ce qu’elle a , elle aussi, vécu, et ce qu’il faut faire. Désormais je m’impose, à table le soir, le « quardeurjemetê ». Le quart d’heure ou mon fils raconte sa journée, ses préoccupations ou ses joies. et où je me tais, je réfrène mes envies d’expliquer, de répondre. J’écoute seulement. Magique, vous verrez …

 

  7- N’essayez pas d’être leur copine

Vous êtes leur mère, pas leur copine de classe. Et vous avez un rôle précis : fixez les limites, donnez les valeurs, aidez à grandir. Ne mélangez pas les rôles, soyez claires sur ce que vous êtes pour vos enfants, et toute la famille s’en portera mieux. Vos enfants surtout… des copains, ils en auront partout. Des repères et des valeurs solides, c’est à vous de les donner !

 

  8- Apprenez leur à déjouer les pièges de la société

Nous traversons unegrande crise qui amène à une grande remise en question. Tant mieux, nous ne pouvions pas continuer à ce rythme. Mais vous pouvez déjà inculquer à vos enfants des valeurs et des attitudes qui les aideront à vivre plus heureux dans notre monde, quelle que soit son évolution. Entre autre : posséder n’est pas synonyme de bonheur, acheter n’est pas consolateur, donner est important au quotidien, comprendre la valeur des choses permet de mieux en profiter, déjouer les messages publicitaires évite de devenir soi même un objet… Oui, vous parler argent, consommation, publicité même avec les tout petits. Après tout ils sont déjà la cible des publicitaires, il n’y a que vous pour leur donner les moyens intellectuels et émotionnels de se défendre !

 

  9- Ne les poussez pas tout le temps

Nous n’en sommes pas encore aux maternelles stackanovistes des japonais, mais la tendance se dessine. Gagner une année de primaire, être le meilleur, faire à la fois du sport, de la musique, du dessin à 7 ans… je vois tout cela autour de moi. C’est clairement une bonne chose d’ouvrir le monde d’un enfant, de le pousser à se découvrir. C’en est une autre de le pousser à bout, de lui mettre une pression systématique pour qu’il soit le meilleur, pour qu’il « réussisse ». Méfiez vous des réussites dans la tête des parents qui font les grands naufrages ensuite dans la vie des enfants ! Et relaxez vous, tout le monde s’en portera mieux.

 

  10- Développez leur autonomie

Quand on est maman, et qu’on est souvent pressée, on a tendance à tout faire à la place de junior : ça va plus vite et c’est mieux fait, n’est-ce pas… Morale de l’histoire, plus ils grandissent, moins ils apprennent et plus les mamans s’épuisent.

Halte au piège : laissez les faire, même si ce n’est pas top au début, et que vous repassez discrètement derrière. Mais dans 6 mois, un an, ils maitriseront. Vous aurez gagné du temps, et votre enfant aura gagné de l’autonomie et de la confiance en lui. Ai je besoin de rappeler à quel point l’estime de soi, la confiance en ses propres capacités est essentiel pour avancer ensuite dans la vie ? alors apprenez leur à faire, et déléguez !
La mission d’une bonne mère, j’en suis persuadée, ce n’est pas de se rendre indispensable. C’est au contraire de donner tous les moyens à ses enfants de pouvoir s’en sortir seuls. Pour qu’ils ne reviennent à leur mère que pour le plaisir, pour l’échange, et pas par nécessité…

Vous êtes venus jusque là ? Bravo ! Et permettez-moi de vous offrir, courageuse lectrice, un dernier truc en plus, une surprise du chef.

 

Bonus :

  11- Riez, éclatez vous !

La crise est partout dans la presse, les médias, le boulot, l’hiver n’en finit pas, les impots ne disparaissent pas… oui, oui, la vie n’est pas super drôle. Alors s’il y a bien un endroit où vous pouvez – où vous devez- cultiver la bonne humeur, c’est bien en famille. Prenez le temps de rire ensemble, que ce soit sur une partie de jeu de l’oie, un bon film comique éprouvé, ou un concours de blagues idiotes. Ecoutez les histoires drôles ineptes de vos tout petits et riez avec eux. Profitez de la vie, ramassez les marrons en automne et les perce neige au printemps… Apprenez leur à voir la beauté autour d’eux. C’est vous qui armez vos enfants pour la vie, et la bonne humeur est une incontestable arme pour bien vivre. Elle est décisive pour la santé, pour le moral, pour les relations avec les autres… alors pratiquez la, et inculquez la à vos enfants. C’est surement un des plus beaux cadeaux que vous puissiez leur faire !

 

Source

http://entouteserenite.unblog.fr/2009/02/25/10-trucs-pour-etre-une-maman-heureuse-presque-tout-le-temps-et-ses-enfants-aussi/

 

Autres conseils

http://www.10-trucs.com/etre-une-bonne-mere.html 

Partager l'article:

Lakroa en direct
  • 16 Nov. 2018 - 07:45-

    Voici les tendances publiées sur le site de la CENI ce 16 novembre 2018 à 6 heures et 58 minutes. C’est une tendance nationale, BV traités : 22 576 sur 24 852 soit : 90,84%. Inscrits : 8 906 101 sur 9 913 599 votants : 4 807 829 suffrages exprimés 4 453 212 soit 92,48%. Taux de participation : 53,98%.

    - RAJOELINA Andry Nirina : 1 763 347 soit 39,60%

    - RAVALOMANANA Marc : 1 535 795 soit 34,49%

    - RAJAONARIMAMPIANINA Hery : 390 356 soit 8,77%

    - MAILHOL André Christian Dieu Donné : 56 928 soit 1,28%

    - RANDRIAMAMPIONONA Joseph Martin : 53 629 soit 1,20%

    - RAFALIMANANA Ny Rado : 52 897 soit 1,19%

  • 16 Nov. 2018 - 07:45-

    Administrateur apostolique du diocèse de Mahajanga. Mgr Gustavo Bombin Espino, OSST, actuellement évêque du diocèse de Maintirano (dont il est le premier évêque) a été désigné comme Administrateur apostolique du diocèse de Mahajanga. L’annonce a été faite durant les obsèques de Mgr Roger Victor Solo Rakotondrajao le vendredi 9 novembre à Mahajanga. Pour mémoire, Mgr Gustavo Bombin Espino était évêque de Tsironomandidy entre février 2004 et février 2017 ‘érection du noouveau diocèse de Maintirano). Mgr Gustavo Bombin Espino est né le 24 septembre 1960 à San Llorente (Valadolid en Espagne).

  • 14 Nov. 2018 - 13:41-

    Voici les tendances publiées sur le site de la CENI ce 14 novembre 2018 à 13 heures et 6 minutes. C’est une tendance nationale, BV traités : 17504 sur 24 852 soit : 70,43%. Inscrits : 7 062 725 sur 9 913 599 votants : 3 827 816 suffrages exprimés 3 539 985 soit 92,48%. Taux de participation : 54.20%.

    - RAJOELINA Andry Nirina: 1396356 (39.45%)
    - RAVALOMANANA Marc: 1297579 (36.65%)
    - RAJAONARIMAMPIANINA Hery: 266857 (7.54%)
    - MAILHOL André Christian Dieu Donné: 46243 (1.31%)
    - RANDRIAMAMPIONONA Joseph Martin: 41091 (1.16%)
    - RAFALIMANANA Ny Rado: 39742 (1.12%)

  • 13 Nov. 2018 - 14:56-

    FMF out, comité de normalisation in. Le Bureau du Conseil de la FIFA a décidé, ce 12 novembre 2018, de désigner des comités de normalisation pour les Fédérations de Football de République dominicaine (FEDOFUTBOL) et Madagascar (FMF) conformément à l’art. 14, al. 1a et l’art. 8, al. 2 des Statuts de la FIFA. À Madagascar, la décision de nommer un comité de normalisation est liée à la procédure électorale de la FMF, qui n’a pas été effectuée conformément aux exigences réglementaires applicables aux membres de la FIFA. Le mandat du comité expirera au plus tard le 12 mai 2019. La participation des Barea à la CAN n'est pas concernée par la mise en place du comité de normalisation.

  • 13 Nov. 2018 - 07:46- Voici les tendances publiées sur le site de la CENI ce 13 novembre 2018 à 6 heures et 57minutes. C’est une tendance nationale, BV traités : 13 283 sur 24 852 soit : 53,45%. Inscrits : 5 370 311 sur 9 913 599 votants : 2 876 312 suffrages exprimés 2 659 943 soit 92,48%. Taux de participation: 53,56%.
    - RAJOELINA Andry Nirina : 1 051 134 (39,52%)
    - RAVALOMANANA Marc: 950 724 (35,74%)
    - RAJAONARIMAMPIANINA Hery: 212 682 (8%)
    - MAILHOL André Christian Dieu Donné: 35 382 (1,33%)
  • 12 Nov. 2018 - 08:08-

    Voici les tendances publiées sur le site de la CENI ce 12 novembre 2018 à 6 heures et 8 minutes. C’est une tendance nationale, BV traités : 10437 sur 24852 soit : 42%. Inscrits 4 285 527 sur 9 913 599 votants : 2 301 808 suffrages exprimés 2 129 443 soit 92,51%. Taux de participation: 53.71%.

    - RAJOELINA Andry Nirina : 835301 soit 39.23%
    - RAVALOMANANA Marc: 785748 soit 36.90%
    - RAJAONARIMAMPIANINA Hery: 160879 soit 7.55%
    - MAILHOL André Christian Dieu Donné: 28308 soit 1.33%

  • 10 Nov. 2018 - 12:47-

    Voici les tendances publiées sur le site de la CENI ce 10 novembre 2018 à 10h 25minutes. C’est une tendance nationale, nombre de bureau de vote (BV) traité : 3 663  sur les 24 852. Inscrits : 1 646 896 sur 9 913 599 votants : 860 662. Suffrages exprimés : 798 788. Taux de participation : 52.26%.  

    RAJOELINA Andry Nirina : 40.90%.

    RAVALOMANANA Marc: 39.09%.

    RAJAONARIMAMPIANINA Hery: 5.75%

    MAILHOL André Christian Dieu Donné: 1.46%

    RABARY Andrianiaina Paul: 0,95%

  • 06 Nov. 2018 - 07:44-

    Camions pour le SAMVA. Le communiqué du Conseil des Ministres du lundi 5 novembre 2018 effectué 16 Heures au Palais d’Ambohitsorohitra nous apprend l’arrivée d’un premier lot de 11 camions remis au SAMVA (Service Autonome de Maintenance de la Ville d'Antananarivo) pour l’enlèvement des ordures de la capitale a été portée à la connaissance du Conseil, et le Chef de l’Etat a insisté sur l’importance d’une bonne gestion de ce nouveau parc de véhicules et la mise en place de procédures de contrôles strictes. On attend les impacts réels de cette remise de camions.

  • 04 Nov. 2018 - 08:46-

    Nodimandry i Mgr Rakotondrajao Roger Victor Solo. Nodimandry ny sabotsy 3 novambra teo i Mgr Rakotondrajao Roger Victor Solo, evekan’i Mahajanga, mpiahy ny vaomieran’ny « Justice et paix » nasionaly sy ny fonja. Tsiahivina etoana ny resaka nataony mikasika ny tany ao Soamahamanina. Lahatsoratra nivoaka tao amin'ny Lakroan'i Madagasikara laharana 3979, pejy faha-12 ary ity ny rohy ahitana izany eto amin’ny www.lakroa.mg  https://www.lakroa.mg/item-818_articles_dossier_18-resaka-nifanaovana-tamin-i-mgr-rakotondrajao-roger-victor-solo.html

  • 24 Oct. 2018 - 11:42-

    Endrika fanakorontanana. Nanambara ny Za’Gasy ny zoma 19 okitobra lasa teo teny Ambohimitsimbina fa tena fanakorontanana no nataon’ilay mpomba ny kandida iray heverina fa goavana, izay nitaona ny ireo izay tsy voasoratra amin’ny lisi-pifidianana ho tonga hifidy amin’ny biraom-pandatsaham-bato 7 novambra. Marihina fa nitety haino aman-jery io pomba ny kandida iray io ny 18 okitobra lasa teo. Miantso ny Ceni sy ny Cfm ary ny mpitandron’ny filaminana ary ny Hcc mba hanao fanazavana mikasika ny fakana ordonnance sy ny resaka lisi-pifidianana ity fa mety hampikorontana ny fifidianana.

  • 17 Oct. 2018 - 07:46-

    Sipem Bank. Tamin’ny desambra 2014 no nahazo ny agrément bancaire ny Sipem bank. Miasa toy ny banky izy ankehitriny. Betsaka ireo tolotra misy amin’izany, toy ny fampindramam-bola. Marihina fa ity orinasa ity dia tena orinasa malagasy araka ny nambaran’ireo mpikarakara. Malagasy avokoa ireo mpiasa ao. Ny Malagasy ihany koa no manana petra-bola betsaka ao na hoe majorité. « Orinasa madinika sy ireo orinasa vaventy no mihindram-bola ato aminay amin’izao fotoana izao » hoy ihany izy ireo. Izy rahateo dia niatomboka tamin’ny micro-finance.

  • 28 Sep. 2018 - 06:51-

    Salon des écoles supérieures catholique. Le salon des Ecoles supérieures Catholique se déroule ce vendredi 28 septembre 2018 au sein du Collège Saint Michel Amparibe. 22 universités, écoles et instituts supérieurs participent à ce salon. L’enseignement supérieur catholique se veut être le moteur de la chrétienneté et de la citoyenneté responsable. L’événement est placé sous le patronage de SEM Mgr Benjamin Marc Ramaroson, Archevêque d’Antsiranana et Président de la commission épiscopale pour l’éducation et l’enseignement catholique.

  • 14 Sep. 2018 - 08:38-

    Poulet de chair à Madagasikara. Pour Olivier Fanchette, de Innodis Poultry, il y a encore de la marge pour produire du poulet de chair à Madagasikara. “C’est pour cette raison que nous participons à la Foire Internationale d’Agriculture”. Innodis Poultry est l’un des plus grands producteurs de poulet de l’île Maurice. Selon Fanchette, cette société exporte vers Madagasikara du poulet de chair avec garantie sanitaire sans antibiotiques. De son côté Iqbal Mohungoo, de la société Meaders Feeds, assure l’alimentation des poulets de chair, une alimentation répondant aux besoins d’une clientèle autant présente sur le marché local que régional dont Madagasikara.

  • 13 Sep. 2018 - 07:45-

    Colloque sur l’énergie. Lors d’une rencontre avec la présse Andry Ramaroson a fait savoir que le Groupement Des Professionnels de l’Energie à Madagascar GDPEM organise un colloque en entrée libre qui se tiendra au 3A Andrefanambohijanahary durant 2 jours ou 4 demi-journées avec comme thème “Energie, 1er levier de la croissance économique de Madagascar”. La première demi-journée (matin du 14 septembre) une conférence-débat sur l’économie d’énergie et l’après-midi sur le génie électrique. La troisième demi-journée (matin du 15 septembre) une conférence-débat sur le thème 1er levier économique de Madagascar. Et l’après-midi sera consacré à la restitution des travaux.

  • 10 Sep. 2018 - 07:28-

    Affaires courantes du Président. Pour la HCC, rentrent dans la catégorie juridique des attributions présidentielles courantes, les affaires constituant la poursuite normale d’une procédure régulièrement engagée avant la démission du Président de la République, toute affaire dont l’importance dépasse celle des affaires de gestion journalière si la procédure qui a donné lieu à l’acte règlementaire concerné a été engagée bien avant la période critique et a ensuite été réglée sans précipitation et si les questions politiques, qui ont pu se poser sur le plan administratif, ont été résolues avant cette période critique.

  • 10 Sep. 2018 - 07:28-

    Non affaires courantes du Président. Pour la HCC, ne rentrent pas dans les compétences attribuées au Chef de l’Etat ad intérim celles qui procèdent des articles 45 alinéa 3, 54 ; 55 -2°, 4° sauf en cas de faute grave ou de crime ou délit commis par le haut fonctionnaire, 5°, 6°, 7°, 8° ; 56 ; 57 alinéa premier ; 58 ; 59 alinéa 2 ; 60 ; 61 ; 103 ; 104 ; 107 ; 137 ; 162 ; 163. Il est habilité à exercer toutes les autres attributions confiées au Président de la République par la Constitution.

  • 01 Sep. 2018 - 09:48-

    Journée mondiale de prière pour la sauvegarde de la création 2018. Instituée en 2015 par le Pape François, quelques mois après la publication de son encyclique « Laudato si’, sur la sauvegarde de la maison commune », cette journée a lieu chaque 1er septembre, en communion de prière avec les Eglises orthodoxes, « pour offrir « à chacun des croyants et aux communautés la précieuse opportunité de renouveler leur adhésion personnelle à leur vocation de gardiens de la création, en rendant grâce à Dieu pour l’œuvre merveilleuse qu’Il a confiée à nos soins. » (Pape François, Lettre du Pape François pour l’institution de la « Journée mondiale de prière pour la sauvegarde de la création », 6 août 2015).

  • 01 Sep. 2018 - 07:56-

    Liste des personnes exerçant des hautes fonctions et hauts emplois civils et militaires de l’Etat, candidates aux élections, assujetties à l’obligation de démission prévue à l’article 6 alinéa 5 de la Loi organique relative au régime général des élections et des référendums. I – Les personnes nommées aux hautes fonctions et hauts emplois civils de l’Etat :   – Grand Chancelier de l’Ordre National malagasy ; – Ambassadeurs ou chefs titulaires de missions diplomatiques avant rang d’Ambassadeurs ; – Gouverneur de la Banque Centrale ; – Secrétaires généraux, Directeurs généraux et Directeurs de ministères ; – Présidents d’Universités ; – Représentants de l’Etat au niveau des collectivités territoriales décentralisées ; – Directeurs généraux, membres des organes d’administration ou de gestion des organismes rattachés aux Institutions et aux départements ministériels.

  • 01 Sep. 2018 - 07:55-

    Liste des personnes exerçant des hautes fonctions et hauts emplois civils et militaires de l’Etat, candidates aux élections, assujetties à l’obligation de démission prévue à l’article 6 alinéa 5 de la Loi organique relative au régime général des élections et des référendums. II – Les personnes dont la nomination aux hautes fonctions et hauts emplois militaires est faite par décret en Conseil des Ministres : – Officiers Généraux ; – Inspecteur général de l’Armée Malagasy; – Inspecteur général de la Gendarmerie Nationale ; – Chef de l’Etat-Major général de l’Armée Malagasy ; – Commandant de la Gendarmerie Nationale ; – Adjoints au chef de l’Etat-Major général de l’Armée Malagasy; – Adjoints au Commandant de la Gendarmerie Nationale ; – Commandant des Forces Aériennes ; – Commandant des Forces Navales ; – Commandant des Forces d’Intervention – Commandant des Forces de développement ; – Chef d’Etat-major du commandement de la Gendarmerie Nationale ; – Commandants des régions militaires; – Commandants des Circonscriptions inter-régionales de la Gendarmerie Nationale ; – Tous autres fonctions et hauts emplois militaires dont la nomination est faite par décret en Conseil des Ministres.

  • 24 Aug. 2018 - 00:29-

    Le couple présidentiel a reçu, ce matin du 22 Août 2018, l’Archevêque de Toulouse, Mgr Le Gall Robert au Palais d’Iavoloha, dont c’est la seconde visite à Madagascar. Les discussions ont porté sur les actions humanitaires de la diaconie catholique de France àa Madagascar « Nous avons été très heureux de cette rencontre qui honore notre mouvement sur la diaconiede la beauté, et comment la beauté sous toutes ses formes pourrait conduire à Dieu » a déclaré Mgr Le Gall, qui a notamment le diocèse de Lourdes sous sa responsabilité. La place et le rôle de la Grande Île au niveau de la Région Océan Indien et sur le plan international ont été aussi évoqués lors de la rencontre

Du même auteur

monde
politique

Dans la même rubrique

chronique
chronique
Publicité