logo
Lakroan'i Madagasikara
Iles Eparses

Des efforts éparpillés ne donneront que des résultats dispersés

Babany C. il y a 2 années

l’ambassadrice de France, Vouland-Aneini, a soulevé un lièvre et quel lièvre...

Des efforts éparpillés ne donneront que des résultats dispersés

On peut dire que l’ambassadrice de France, Vouland-Aneini, a réussi son coup en voulant créer la zizanie dans la communauté malagasy. Etait-ce le but recherché ? Cela y ressemble en tout cas. De plus, on ne peut pas écarter l’assertion que la France a toujours privilégié comme mode de gouvernance le “diviser pour régner” ou “zarazarao hanjakana”. Un mode de gouvernance qui a réussi pleinement à ce pays colonisateur. Pourquoi la France en changerait-elle ! Elle é déclaré clairement que “Les Iles Eparses appartiennent à la France”. Il faut rappeler que les Nations Unies ont pris une résolution en 1979 déclarant que les Iles Malagasy (que la France appelle Iles Eparses) appartiennent à Madagasikara. On pense que la déclaration a été faite délibérément et que le choix de l’Hôtel de ville comme lieu pour lancer la déclaration que les Iles Eparses sont propriétés exclusives de la France n’est pas fortuite. Oui, ce n’est pas le fruit du hasard. Le hasard n’existe pas en politique. Certains chroniqueurs politiques se posent alors la question de savoir qui était le (ou la) journaliste qui avait posé la question à l’Ambassadrice (et à quel appartenait appartenait ce confrère). Une manière de susurrer que la question était dictée. Ces chroniqueurs vont jusqu’à dire que cette question voulait mettre dans l’embarras “la” maire d’Antananarivo, nouvellement élue et taxée (à tort ou à raison de pro-américain parce c’est la femme de Marc Ravalomanana donc anti-français). Pour certains analystes politiques, la question (ou la réponse de l’Ambassadrice) cherchait à viser le président Rajaonarimampianina. Certains commentateurs avaient poussé le président à parler de ces Iles malagasy lorsqu’il avait prononcé son discours devant l’Assemblée Générale des Nations Unies. Que nenni. Le président n’a pas pipé mot concernant ces Iles. Comme si elles n’existaient pas, comme si le problème était réglé.

En répondant à la question posée dans les couloirs de l’Hôtel de ville d’Antananarivo, le (ou la) journaliste n’a certainement pas cherché à être plus nationaliste que les nationalistes. Il (ou elle) a fait son boulot : chercher la vérité. Un bon point. De son côté, l’ambassadrice n’a pas cherché à être diplomate en donnant sa réponse (la réponse de la France). Elle aurait pu donner une réponse diplomatique et attendre une autre occasion. Ou provoquer cette nouvelle occasion. Par exemple, lors de la remise du prix RFI qui été faite dans les locaux de l’Ambassade de France. En terre française pour parler du territoire français selon sa vision. Non, l’Ambassadrice a préféré déclaré la guerre au sein de l’Hôtel de ville de la Capitale, un monument symbolique qui soit. Il ne faut pas oublier que c’est la France qui a construit l’Hôtel de ville là où on le trouve aujourd’hui. Qu’on le veuille ou non c’est un héritage colonial. L’incendie de l’Hôtel de ville en 1972 était une occasion pour construire un autre palais dans un autre lieu. Les nationalistes n’ont pas su profiter de cette occasion.

 

Un arbre cachant une forêt de problèmes

La déclaration de l’Ambassadrice en date du 19 octobre 2015 a mis, dans le microcosme politique, sous l’éteignoir plusieurs dossier chauds en cours. On parle plus de cette déclaration que du Memorandum de stabilité, un document inventé par les thuriféraires du président de la République. Même les pourfendeurs de l’inertie de la Présidence concernant la mise en application du Pacte de responsabilité imposé par la Haute Cour Constitutionnelle (HCC) ont perdu la voix devant ce nouveau dossier.

Depuis ce 19 octobre le conflit entre Ravalomanana, président du parti Tim, et Rivo Rakotovao, président du parti Hvm a été mis de côté dans les médias. Un conflit qui prend une dimension politique et une dimension économique.

Les élections passent inaperçues. Il y a les communales partielles et les sénatoriales. Il existe 19 communes où les élections sont à refaire. On n’en parle pratiquement pas. On ne voit même pas les propagandes sur la chaîne nationale, ou dans les chaines privées. Cela n’intéresse que les seuls concernés.

La gouvernance en catimini ne gêne personne : Conseil des ministres qui se déroule un samedi, pour valider la Loi de finances rectificative 2015 et la loi de finances initiale 2016 ; désignation à la va-vite des membres de la nouvelle CENI qui est en fait une bombe à retardement…, et plusieurs autres dossiers des meilleurs.

Il faudra du temps pour voir ce que nos dirigeants ont tenté de cacher en lançant cette déclaration au grand public. Le bruit court au sein des employés du Ministère des finances que le pays est en cessation de paiement. Quels accords secrets nos dirigeants ont-ils donc signé en catimini pour sortir la tête de l’eau ? Cette déclaration s’adressait-elle aux Indiens qui veulent investir à Madagasikara ?

 

Voix et voies sans issue

Et les meneurs de la lutte anti-francophonie se délectent d’avoir cet élément. Pour eux, un argument de taille pour refuser la tenue du sommet de la Francophonie en 2016 à Antananarivo. Pour ces meneurs, la tenue du sommet de la Francophonie est une image de la néo-colonisation. Toutefois, ils n’arrivent pas à faire entendre leurs voix et leur choix sur les réseaux sociaux n’est pas suivi. En fait ils invitent à changer le profil des propriétaires de compte facebook pour mettre le profil qu’ils proposent. Profil qui est une invitation à refuser la tenue du sommet de la Francophonie.

Puis, James Ratsima n’a pas voulu rater le coche. Cet électron libre du landerneau politique a organisé une rencontre avec la presse pour expliquer sa vision de la question. Il était ce jour-là entouré de quelques députés (comme par hasard, ils sont tous issus du groupe Mapar 1, sauf le député de Betafo qui est un sympathisant de Ravalomanana). Puis il a invité le public à venir parler des Iles Eparses. Les participants ont pu s’exprimer. Un rendez-vous qui oscille entre débats de techniciens et épanchement. Michelle Ratsivalaka, députée issue du groupe Mapar, a essayé d’expliquer que la solution technique (juridique) concernant les Iles Malagasy existe sans passer nécessairement par une révision de la Constitution. Il suffit de reformuler les démembrements au niveau des régions. Pour certains politiciens, il faut ériger une commission au niveau de l’Assemblée Nationale. Mais quand on sait que les Commissions érigées au sein du Parlement n’ont jamais abouti à de bons résultats, on peut d’ores et déjà croire que ces propositions ne vont déboucher que sur une voie sans issue.

 

Des cailloux en or… et alors ?

Mais au fait pourquoi se battre pour des cailloux ? Parce que ces cailloux sont revêtus d’or. Ces îles regorgent de richesse. On estime que ces îles renferment une des plus grandes réserves de gaz naturel au monde. Et alors ?

Pour la grande majorité des Malagasy cela ne leur fait ni chaud ni froid. On parle à longueur d’année que Madagasikara renferme la plus grande réserve du monde en matière de biodiversité mais quels sont les impacts dans leur portefeuille ? Les défenseurs des lémuriens crient que Madagasikara possède plus de 90% des variétés de lémuriens… et alors ? La population est-elle pour autant riche ? Bien sûr que non. Une émission sur M6, chaîne française, vient de clamer que le salaire mensuel de la femme de chambre d’un hôtel de luxe n’est que de 60 € alors que la nuitée se paie rubis sur ongle 600 €. Les Malagasy ne considèrent pas ces îles comme faisant partie de leur patrie. Il ne faut pas se leurrer. Pour le Malagasy lambda la Patrie ne va pas plus loin que le fokontany où se trouve le caveau familial. Le  président Rajaonarimampianina a lui-même abandonné la version de co-gestion.

Avec ces différentes données on peut affirmer d’avance que les efforts des Ratsima et consorts sont voués à l’échec. Mais qui sait si Didier Ratsiraka va donner, en ce 4 novembre 2015 date de son anniversaire, de nouvelles munitions pour mieux revendiquer ces Iles Malagasy selon l’appellation des Nations Unies. Dossier à suivre sans grand espoir.

Partager l'article:

Lakroa en direct
  • 18 Oct. 2017 - 12:09-

    Blueline business. Blueline lance ce 18 octobre son offre dénommée Blueline business. Cette offre est destinée spécialement aux entreprises avec 3 pôles de compétence : offre de connectivité, intégration et infogérance et services hébergés.

  • 18 Oct. 2017 - 11:54-

    Récente publication. Santé : Message de la Commmission Episcopale de la Santé http://www.lakroa.mg/item-1197_articles_sport_18-la-commission-encourage-la-poursuite-de-la-lutte.html

  • 17 Oct. 2017 - 13:38-

    Senatera vaovao, minisitra vaovao. Araky ny fanambarana nataon’i Sekretera Jeneralin’ny Fiadidiana ny Repoblika teny Iavoloha ny antoandron’ny 17 okitobra dia : voatendry ho loholon’i Madagasikara nisolo toerana an’i Ahmad i Rivo Rakotovao. Randriarimanana Harison Edmond kosa no voatendry ho minisitra eo anivon’ny Fiadidiana ny Repoblika misahana ny fambolena sy fiompiana misolo ny toeran’i Rivo Rakotovao. Soritana fa efa nisahana io ministera io i Randriarimanana Harison Edmond. Izao fanapahana izao dia efa noraisina ny 12 okitobra fa izao vao nambara ampahibemaso.

  • 17 Oct. 2017 - 12:48-

    Bilan de la peste au 16 octobre. La situation de l’épidémie de la peste affecte actuellement 38 Districts, qui se trouvent dans 17 Régions de Madagascar. 805 cas de peste ont été notifiés, dont 595 de formes pulmonaires et 210 de formes buboniques. Le bilan fait état de 74 décès.  Parmi ces cas notifiés : 62 sont confirmés selon les résultats de l’Institut Pasteur de Madagascar (IPM) ; 367 sont probables selon le test de diagnostic rapide (TDR) ; 377 sont des cas suspects. Source : Minsanp

  • 17 Oct. 2017 - 07:12-

    Deuxième session ordinaire. Selon l’article 75 de la Constitution l'Assemblée Nationale se réunit de plein droit en deux sessions ordinaires par an. La durée de chaque session est fixée à soixante jours. La première session commence le premier mardi de mai et la seconde, consacrée principalement à l'adoption de la loi de finances, le troisième mardi d'octobre. De même pour le Sénat comme le dispose l’article 84. Cette deuxième session commence ce 17 octobre à 14 heures pour les députés et 16 heures pour les sénateurs.

  • 17 Oct. 2017 - 06:37-

    Araka ny fanarahana akaiky ataon'ny #cellule_riposte_peste ireo ZAP nahitana ny trangana pesta ka nanakatonana ireo sekoly dia misy izy ireo no efa tsy misy ahiahiana intsony. Miverina mianatra noho izay ny mpianatra eny anivon'ireto ZAP ireto manomboka ny Alarobia 18 Oktobra ho avy izao:

    DREN ANALAMANGA:
    CISCO MANJAKANDRIANA

    • ZAP RANOVAO
    • ZAP AMBOHITROLOMAHITSY

    DREN ITASY:
    CISCO ARIVONIMAMO

    • ZAP ARIVONIMAMO I
    • ZAP ARIVONIMAMO II
    • ZAP ALAKAMISY KELY
    • ZAP AMPAHIMANGA
    • ZAP AMBATOMIRAHAVY

     CISCO MIARINARIVO
    • ZAP MIARINARIVO I
    • ZAP MANAZARA

     CISCO SOAVINANDRIANA
    • ZAP MAHAVELONA

    DREN HAUTE MATSIATRA:
    CISCO LALANGINA

    • ZAP ALAKAMISY AMBOHIMAHA 

    CISCO AMBOHIMAHASOA
    •ZAP AMPITANA
    •ZAP ISAKA
    •ZAP AMBOHINAMBOARINA

    DREN AMORON'I MANIA:
    CISCO FANDRIANA
    • ZAP IMITO

    DREN VAKINANKARATRA:
    CISCO ANTSIRABE I manontolo

     

    Cellule riposte/MEN

  • 16 Oct. 2017 - 07:29-

    Situation générale de la peste le 13 octobre. La situation épidémiologique du 1er août au 13 octobre 2017 est détaillée comme suit : 610 est le nombre total de cas rapporté (cumul pour tout Madagasikara pour toute cette période et pour tout type de peste confondue).

    63 : Nombre de personnes décédées (cumul pour tout Madagasikara pour toute cette période et pour tout type de peste confondue).  Taux de létalité nationale : 10,3% (c’est le rapport du nombre de décès avec le nombre total des cas notifies). Source : Minsan.

  • 15 Oct. 2017 - 18:13-

    Atlantis Business School renforce sa présence auprès des écoles à Antananarivo. Le samedi 14 octobre Rasolofonjatovo Ny Aina, un des responsables du bureau de Atlantis Business School ou ABS offre à Antananarivo a rencontré les représentants de quelques écoles d’expression française pour présenter les avantanges et les possibilités de poursuivre les études au sein de l’ABS. ABS offre aux étudiants la possibilité d'étudier à Maurice pour obtenir un diplôme internationalement reconnu décerné par UUM (University Utara Malaysia)  prestigieuse université malaisienne. ABS est aussi accréditée auprès de he Association to Advance Collegiate School of Business des États-Unis.

  • 14 Oct. 2017 - 13:13-

    Fahatongavan’ny nofo mangatsiakan’ny Filoham-pirenena teo aloha Zafy Albert. Ny nofo mangatsiakan'ny Filoha Albert Zafy dia ho tonga eny Ivato ny 14 oktobra amin'ny 4 ora sy 10mn. Aorian'ny fanomezamboninahitra ho tontosanan’ny fanjakana, dia ho entina eny antranony eny Ivandry villa franchise ny vata mangatsiaka. Toy izao ny lalana hizorana: Ivato- Talatamaty-rond point Ankazomanga - route des hydrocarbures - Ivandry.

  • 14 Oct. 2017 - 12:21-

    Fanambaran’ny Filoham-pirenena, Hery Rajaonarimampianina, manoloana ny fahalasanan’ny Filoha Zafy Albert. Ry Vahoaka malagasy, amin’alahelo tokoa no nandrenesana ny fodiamandrin’ny Profesora ZAFY Albert tany amin’ny Nosy La Réunion. Very olomanga ny firenena satria Filoham-pirenena voafidim-bahoaka tamin’ny taona 1992 ny filoha Zafy Albert, ary niady sy nandala ny demokrasia sy ny fihavanam-pirenena. Koa amin’ny anaran’ny vahoaka Malagasy, amin’ny anaran’ny fitondram-panjakana iray manontolo, sy amin’ny anaran’ny tenanay manokana, no itondranay ny fiaraha-miory amin’ny vadiny sy ny zanaka aman-jafiny ary ny fianakaviana, mangataka ny fitahian’Andriamanitra mba hampahery azy ireo hatrany.

  • 13 Oct. 2017 - 14:04-

    Décès du Pr Zafy Albert. Le professeur Albert Zafy, ancien président de la République malgache, est décédé ce vendredi 13 octobre à l’hôpital de Saint-Pierre, selon la publication qu’on peut lire sur le site de la Présidence de la République de Madagasikara. Il a été évacué sur l'île de la Réunion ce jour 12 octobre. Le Professeur, fondateur du parti Undd et acuellement Président d’honneur, ancien Président de la république a été admis à la polyclinique d’Ilafy le 11 octobre 2017. Il est âgé de 90 ans. www.lakroa.mg présente ses condoléances à la famille. Paix à son âme.

  • 13 Oct. 2017 - 07:35-

    Situation épidémiologique à Madagascar du 1er août au 12 octobre 2017. Voici la situation épidémiologique : Au total : 561 cas dont 57 décédés. • Létalité globale est de : 10,2%. • Formes cliniques : 415 cas de Peste pulmonaire ; 144 cas de Peste bubonique ; 1 cas Peste septicémique ; 1 cas de peste non précisée. • Confirmés : 39, • Probable : 219, • Suspect : 303. Source : MSANP, Communiqué par : BNGRC.

  • 11 Oct. 2017 - 07:26-

    Lisitra fanampiny zap hanakatona sekoly, lisitra navoaka ny 10 okitobra. Miato ihany koa ny fampianarana amin'ireto toerana ireto, na ny sekoly miankina na ny tsy miankina. Misy amin'izy ireo no efa tsy nampianatra androany misy kosa ireo hikatona manomboka rahampitso 11 okitobra 2017= Dren Itasy, Cisco Soavinandriana : ZAP Antanetibe. Dren Haute Matsiatra, Cisco Vohibato : Zap Mahaditra. Dren Vakinankaratra, Cisco Antsirabe 1 : Zap Antsirabe Ampovoany, Zap Soamalaza Mahatsinjo, Zap Antsenakely Andraikiba, Zap Mahazoarivo Avarabohitra.

  • 10 Oct. 2017 - 13:59-

    Récentes parutions. Culture : http://www.lakroa.mg/item-1190_articles_culture_18-pesita-sy-fantsy.html. Social: http://www.lakroa.mg/item-1189_articles_societe_18-signature-daune-convention-entre-la-cnaps-et-la-flm.html

  • 10 Oct. 2017 - 13:32-

    Communiqé du Sefafi. Le Sefafi vient de publier un nouveau communiqué intitulé : “Intérêt légitime et droit à être informé”. Épidémie de peste, révision de la constitution, accueil de réfugiés syriens… Autant d’actualités polémiques qui ont soulevé un tollé, suscité l’incompréhension et l’indignation, semé le désarroi voire même la panique au sein de l’opinion et qui, dans certains cas, ont fini par indisposer le pouvoir ! L’État aurait pu éviter la psychose en tenant le public informé et en prenant les devants par des mesures d’urgence appropriées pour limiter la propagation de la maladie.

  • 10 Oct. 2017 - 07:23-

    Lisitra fanampiny. Ankoatra ireo ZAP sy CISCO voalaza eto ambany dia mihato ihany koa ny fampianarana eny anivon'ireto ZAP sy CISCO ireto mandritra ity herinandro ity:

    DREN ANALAMANGA CISCO ANJOZOROBE: ZAP ANJOZOROBE I

    DREN ITASY, CISCO ARIVONIMAMO:

    - ZAP ALAKAMISY KELY

    - ZAP AMPAHIMANGA

    - ZAP AMBATOMIRAHAVAVY

    DREN HAUTE MATSIATRA CISCO FIANARANTSOA MANONTOLO

    DREN ANALANJIROFOCISCO FENERIVE EST MANONTOLO

    DREN AMORON'I MANIA CISCO FANDRIANA: ZAP IMITO

    (Cellule riposte/MEN)

  • 07 Oct. 2017 - 08:28-

    Cisco sy zap tsy mianatra. Manoloana ny fitrangan’ny aretina pesita dia nandray fepetra samihafa ny Ministeran’ny Fanabeazam-pirenena. Voalohany, misy ny  Fanadiovana faobe ny sekoly rehetra ao amin’ilay ZAP na CISCO misy ny marary ;  Fandrarahana fanafody ireo sekoly rehetra ao anatin’ny ZAP na ny CISCO ;  Fanakatonana ny sekoly ao anatin’ny 3 andro aorian’ny fandrarahana fanafody. Faharoa, misy ny fepetra ho raisina amin’ny herinandron’ny faha 9 oktobra ka hatao “Semaine d’observation” ny herinandron’ny miandoha ny 9 okitobra. Ka jereo anatin’ity rohy ity ny Cisco sy zap tsy mianatra mandritra io herinandro io : http://www.lakroa.mg/item-1183_articles_education_18-fepetra-noraisina-ho-fisorohana.html

  • 05 Oct. 2017 - 08:41-

    Premium class Soatrans. La coopérative Soatrans vient de lancer une nouvelle offre dénommée Premium class. Le lancement de cette offre a été effectué ce 3 octobre 2017. Avec cette offre les passagers sont sûrs de partir à l’heure indiquée quelle que soit le nombre de clients ayant réservés. Les voyageurs bénéficient de l’internet avec le Wi-Fi intégré à bord. Chaque voiture est dotée de gps cela permet de contrôler la vitesse employée et de suivre la voiture en temps réel. Les départs se font toutes les deux heures (6h, 8h, 10h le matin et 14h, 16h et 18h l’après-midi).

  • 05 Oct. 2017 - 07:42-

    Lahatsoratra farany. Santé : http://www.lakroa.mg/item-1180_articles_sport_18-pesita-misy-mpizesita-mahay.html

  • 03 Oct. 2017 - 06:58-

    Sekoly mikatona ho an’ny Cisco 6. Tahaka izao ny fanambarana navoakan’i Paul Rabary, minisitry ny fanabeazam-pirenena : « Miato ny fampianarana amin'ireto toerana voalaza ireto amin'ity herinandro ity ho fanohizana ny fanadiovana ny sekoly (miankina sy tsy miankina): Antananarivo Renivohitra, Antananarivo Avaradrano, Antananarivo Atsimondrano, Ambohidratrimo, Toamasina I, Toamasina II.

    Amin'ny alatsinainy izany ny ankizy vao miverina mamonjy ny toeram-pianarany any amin'ireo toerana ireo ! »

Du même auteur

politique
societe

Dans la même rubrique

politique
politique
Publicité