logo
Lakroan'i Madagasikara
Nosy Malagasy

Mbola mivazavaza an’efitra aloha i James Ratsima hatreto

Ratalata Jn Ba il y a 1 année

“An’i Frantsa ny Iles Eparses”, hoy Vouland-Aneini, ambasadaoro frantsay monina sy miasa eto Madagasikara. “Tsy anareo izany ireo fa anay” hoy ny Malagasy sasany ka isan’izany i James Ratsima. Dia ahoana koa re ny manaraka ?

Nanambara mazava ny ambasadoro frantsay, Vouland-Aneini, izay monina sy miasa eto Madagasikara fa an’i Frantsa ireo Iles Eparses. Tao amin’ny lapan’ny tanànan’Antananarivo Renivohitra izy no  nilaza izany. Avy namangy ny Ben’ny tanàna ary namaly ny fanontanian’ny mpanao gazety izy.

 

Tsetsatsetsa tsy aritra no ilazana fa mba hafahafa ihany tokoa ny nahatonga ny fanontaniana nipetraka ao amin’io toerana io. Toa fanontaniana efa nomanina ary baiko hoe apetraho ao io. Toa fanontaniana hi-piéger-na an’ilay ben’ny tanàna no tanjona. Kinanjo, izao ny Malagasy iray manontolo no voapaingotra tao fa tsy ilay ben’ny tanàna irery. Ilay ben’ny tanàna mantsy malaza fa tsy tia frantsay kanefa dia nandray ny ambasadaoro frantsay ary isan’ny manam-pahefana noraisiny voalohany ny solontenan’i Frantsa. Tsetsatsetsa tsy aritra tokoa izany.

 

Misy ireo Malagasy namaly bontana avy hatrany. Isan’ny niaka-pofona i James Ratsima. Efa nampoizina ihany ny fihetsiny. Nivazavaza irery tamin’ny alalan’ny fampitam-baovao aloha izy. Nitady namana ihany anefa izy avy eo. Tsy fanaony loatra izany. Nitodika tamin’ireo depiote ny tenany. Fantatra anefa fa tsy dia manohana an’ireo olom-boafidy ireo loatra izy. Voatery satria maivana ihany raha izy irery no hivazavaza eo. Maivana tokoa ary tsaroana etoana ilay kandida ho filoham-pirenena niakatra teny Ambohitsorohitra  nitondra sora-baventy. Zara lasa fiohmehezana izy na dia kandida aza. Nahatsiaro izany angamba i James Ratsima ka nitady namana manana voahosotra (légitimité).

 

In’efatra sahady taorian’ny fanambarana nataon’ilay ambasadaoro frantsay no niaka-tsehatra i James Ratsima. Ny 29 okitobra dia namory mpanao gazety izy sy ireo depiote nanaiky hifanotrona aminy. Hetsika faharoa izany io taorian’ny fitatatany samy irery teny amin’ny haino aman-jery. Isan’ny depiote i Brunelle Razafitsiandraofa, depiote an’Ikongo. “Fantatrareo fa nametraka fitoriana mikasika ny anjara andraikitr’i Frantsa momba ny vono olona nisy tany Ikongo ny tenako” hoy ny depiote Razafitsiandraofa nanazava ny antony nanekeny ny antson’i Ratsima.

 

Isan’ny votoatin’ny fiantsoana ny mpaampita vaovao ny fiantsoana ny vahoaka ho avy ao amin’ny Live Hotel haneho ny heviny sy hanohana ny hetsika fandavana ny fanambaran’ny ambasadaoro. Ny alatsinainy 2 novambra no fotoana amin’ny 9 ora maraina.

 

Tonga ny andro nifanomezana Nipaika ny ora voatondro. Tena vitsy dia vitsy ireo namaly antso. Isan’ny nasaina manokana ireo filoham-pirenena mbola velon’aina. Nasaina izy ireo hilaza izay fantany momba ireo Nosy ireo ireo nandritra ny fitantanany ny tany sy fanjakana.

Tsy nisy tonga ireo filoham-pirenena. Lojika ihany koa izany. Tahaka ny DE (demande d’explication) ange ny fomba nampitana ny fangatahana fa tsy fanasana olona manan-kaja velively. Efa nampoizin’i James Ratsima ihany angamba fa tsisy filoham-pirenena hamaly ny antsony ka na ny seza ho azy ireo aza tsy tazana.

Taorian’ny teny fanokafana dia nanome fitenenana an’ireo olona vitsivitsy i James Ratsima. Teo ny solontenan’ny filoha Ratsiraka ary teo koa ny solontenan’ny filoha Zafy Albert. Ny kandida Harimanana Raniriarinosy no nitondra ny tenin’ny filoha Ratsiraka. Tabera Randriamanantsoa kosa no nitondra tenin’ny Filoha Zafy. Soritana fa tsy nampita hafatra an-tsoratra ireo filoha roa lahy ireo na dia heverina aza fa izany no tokony  ho izy satria nampita hafatra ho an’ny vahoaka izy ireo. Raha ny fomba firesaka dia ny hevitr’ireo roa lahy ireo no tena nentiny fa tsy ny hafatry ny filoha soloiny tena akory.

 

Mbola nanamafy ny fanohanany kosa ny sasan’ny tamin’ireo depiote izay efa nanatrika ny valan-dresaka natao ho an’ny mpanao gazety isan’ireny ny depiote Mapar toa an’i Brunelle Razafitsiandraofa Brunelle (Ikongo). Tonga tao koa ny depitoe Ratsivalaka Michelle (Antananarivo 1) ary depiote Randrianasolo Dera Louis Charles (Antanifotsy) samy Mapar izy ireo. Tao ihany koa ny depiote Rambolamanana lany tany Betafo avy amin’ny lisitra Tim fa tsy Mapar araka ny fiheveran’ny maro azy.

Fa nisy koa ireo mpanao politika no hita nandritra ny valan-dresaka fa tsy tonga nanohina ny antso ny alatsinainy. Isan’ireny i Andrianjaka Rajaonah, mpitarika ny antoko Otrikafo.

 

Tonga tsikelikely ihany kosa ny olona. Isan’ny tonga namaly antso ny ministra teo aloha toa an’i Organes Randriamihantarizaka sy Alain Andriamiseza. Tazana tao koa ireo Cst teo aloha toa an’i Alain Ramaroson sy Rasolofo René. Hita tao ihany koa ireo mpikambana sasany amin’ilay fikambanana antsoina hoe “Comité National pour la Restitution des Iles Eparses et pour la Revendication du Plateau Continental” (CNRIE-RPC) ny 15 septambra 2014.izay nanokan-tena hitaky ireo nosy antsoina hoe Iles Eparses ireo.

Isan’ny fanamarihana azo aroso koa dia tsy nisy sora-baventy na banderole tao amin’io efitrano lehibe io na teny ivelany. Efa fomba mahazatra tokoa ny mahita sora-baventy raha vao misy famoriam-bahoaka.

 

Nifarana tsy nisy hevitra tapaka mazava ny hetsika notarihan’i James Ratsima io alatsinainy 2 novambra io. Tsy nisy ny fotoana ifanomezana fa hidina an-dalambe. Andro fahatsiarovana ny maty ho an’ny Fiangonana Katolika. Dia homaty ankaranany ve nyhetsika sa tsy ampy ny loharanom-bola hanohizana azy ? Izay ve no dikan’ilay tsy fisian’ny banderole ?

Marihina fa eo amin’ny tambazotra serasera toa ny facebook i James Ratsima no hita ho manohy ny ezaka fanairana. Isan’ny hambarany ao ny fisian’ny fandotoana ny tontolo iainana ataon’ny frantsay ao amin’ireo Nosy ireo (pollution marine).

 

 

Dia ahoana koa re ny manaraka…” hoy ny tononkiran’ny sôva iray. Dia ho hita eo ny tohiny fa ny azo ambara dia mbola mitory teny irery aloha no azo ilazana an’i James Ratsima. Sanatria tsy manao tsinontsinona an’ireo namaly ny antsony akory raha milaza izany. Tsia. Olona manana ny hajany ireo namaly antso saingy mbola tsangan’olona izy ireny ary mbola tsy afaka nanetsika ny fanjakana ny ezaka nataon’i James Ratsima. Na tiana anefa na tsy tiana dia tsy maintsy solontenam-panjakana no ifampiresaka amin’i Frantsa amin’izao raharaha izao. Naa ho aiza na ho aiza no htiondrana ny dingana manaraka. “Deraina” ireo efa nihetsika ary ankaherezina hatrany mba tsy ho kivy ambony ihany. Miankina amin’izy ireo ny valin’ny : “Dia ahoana koa re ny manaraka…”.

Partager l'article:

Lakroa en direct
  • 30 Mar. 2017 - 07:23-

    Rindrantsarin’ny mpamonjy voina. Namoaka rindrantsary na Clip mitondra ny lohateny hoe: “Tonga amin’ny tanjona iriana” ny Mpamonjy voinan’ny Tanànan’Antananarivo Renivohitra. Fihetsika mirindra sy mahaliana nohita ao. Fiarahamiasa tamin’i Thierry Kougar manantalenta amin’ny soradihy ity vokatra ity. Naseho tamin’ny fomba ofisialy ny 27 Martsa 2017 teo ity rindrantsary ity. Nanambara ny Talen’ny Mpamonjy voina Rabemanantsoa Michel fa ny tanjona dia ny famoahana kely ny Mpamonjy voina amin’ny sehatry ny asa famonjena mahazatra satria  tsy ahitana loza na iray aza ao anatin’ilay rindrantsary fa Mpamonjy voina mifaly no nisongadina ao anatiny.

  • 24 Mar. 2017 - 07:11-

    Flash appeal pour 20 millions de dollars. La cérémonie de lancement du "flash appeal" a été effectuée ce jeudi 23 mars 2017. Une demande d'aide d'une valeur de 20.067.549 dollars américain a été lancée conjointement  par le Gouvernement Malgache, le Système des Nations Unies (SNU) à Madagascar et l’ensemble de l’Equipe Humanitaire du Pays à la Primature pour faire face aux conséquences dévastatrices du cyclone Enawo sur les familles vulnérables du Nord-Est et de l'Est de Madagascar et mener les actions humanitaires et de relèvement y afférentes.

  • 24 Mar. 2017 - 07:05-

    Absence de résultats du pouvoir. Maharavo Ratolojanahary, porte-parole du mouvement DFP Dinika ho Fanavotam-Pirenena, déclare que le pouvoir actuel se caractérise par l’absence notoire de résultats probants dans l’obtention de financement pour réaliser les promesses été les différents programmes érigés depuis l’arrivée du Président Rajaonarimampianina à la tête de l’Etat en 2014. Il n’a eu que des promesses de la part des différents bailleurs (CBI ou Conférence des bailleurs institutionnels, FEC, 11ème Fed…). La dernière mission effectuée par le FMI ces derniers jours ne fait que confirmer cela. Les bailleurs ne font pas confiance à ce pouvoir.

  • 23 Mar. 2017 - 17:08-

    Oliva Randimbiarisoa élu président de l'Asoimi. Le candidat Oliva Randimbiarisoa a été élu lors de la deuxième version de l'élection du président de l'ASOIMI (Association Omnisport Interministériel  et Institution) effectuée ce 21 mars. Il a été élu avec 330 voix soit 97,5% des votants. Il faut rappeler que le candidat Abel Randriamanarivo a retiré sa candidature lors de cette élection. Pour mémoire, ce candidat a été déclaré élu lors de l'élection effectuée le 22 février  dernier. Cette première élection a été considérée comme nulle par le MJS, Ministère de la Jeunesse et des Sports ministère de tutelle.

  • 23 Mar. 2017 - 17:08-

    Défaillance du Ministre de l'Intérieur. Maharavo Ratolojanahary, porte-parole du mouvement DFP Dinika ho Fanavotam-Pirenena, a fait savoir que les nombreuses manifestations de la foule aboutissant à des actions violentes classées comme justice populaire démontre l'incompétence de l'Etat. Il appartient à l'Etat et en particulier au Ministre de l'Intérieur d'assurer l'activité de police administrative par l’intermédiaire des chefs de district. Toute action venant d'autre ministère est de ce fait manifestement illégale notamment celle entreprise par le Ministre de la Sécurité publique envoyant des policiers à Antsakabary.

  • 21 Mar. 2017 - 13:29-

    Cnaps Sport et la coupe. Après son match nul à domicile, la Cnaps Sport est éliminée de la ligue des champions. Elle a été reversée dans la compétition de la Coupe de la Confédération. Il ressort après le tirage au sort des 1/16ème de finale que la Cnaps Sport affrontera la Recreativo do Libolo de l'Angola pour  une place en phase de groupe. Le match aller se déroulera à Madagasikara entre le 7 et le 9  avril et le match retour se tiendra en Angola entre le 14 et le 16 avril.

  • 21 Mar. 2017 - 08:09-

    Don pour la Hcc. Omer Kalameu, Conseiller aux Droits de l’Homme des Nations Unies auprès du bureau de la Coordinatrice Résidente des Nations Unies/Equipe pays de Madagascar a remis à la Haute Cour Constitutionnelle (Hcc) un lot d’ouvrages et de brochures relatifs aux droits de l’homme ce 17 mars. Ce don entre dans le cadre de l’appui du système des Nations Unies à la branche judiciaire malagasy. Au cours de cette cérémonie, le Conseiller aux Droits de l’Homme a fait part au Président de la Hcc, Jean-Eric Rakotoarisoa, de la satisfaction de l’organisme qu’il représente quant à la démarche de la Cour qui fait souvent référence dans ses décisions aux Conventions internationales relatives aux droits de l’homme.

  • 20 Mar. 2017 - 12:51-

    La CUA se rebiffe. Les responsables au niveau de la Commune urbaine d’Antananarivo ont réuni les chefs fokontany de la Capitale. A l’ordre du jour de cette rencontre une explication sur l’absence du logo de la Commune dans les papiers administratifs délivrés par les fkontany et l'enlèvement du drapeau de la Commune dans les locaux des fokontany. Julien Randriamorasata, deuxième adjoint de la Commune, a été claire dans sa conclusion. Le logo de la CUA doit être visible sur tous les papiers administratifs relevant de la responsabilité de la Commune (certificat de résidence…).

  • 19 Mar. 2017 - 06:57- Cnaps out de la LDC. Lors du match retour en 16ème de finale en ligue des champions (LDC). La Cnaps Sport n'a pu faire que match nul. Cnaps Sport et Coton Sport se sont séparés sur le score de 1 but partout. Le match s'est déroulé à domicile sur le stade du club malagasy. Cnaps a joué conte-nature en balançant des longs raids en avant. La présence massive des spectateurs n 'a pas suffi à surmotiver les joueurs.
    Malgré cette élimination l’équipe de la CNaPS poursuit son parcours africain. L’équipe est reversée aux 1/16ème de finale de la Coupe de la Confédération.
  • 18 Mar. 2017 - 08:49-

    FMI à Mahazoarivo. Plusieurs points ont été soulevés durant l’entrevue effectuée ce 17 mars.

    • la situation actuelle de la JIRAMA étant donné que l’objectif de baisser les subventions venant de l’Etat Malagasy n’étaient pas atteints à cause de la sécheresse ;

    • la situation de la Compagnie Air Madagascar où les négociations avec le partenaire stratégique identifié ont démarré ;

    • le retard dans la finalisation de la loi sur le recouvrement des créances, et l’automaticité du mécanisme d’ajustement des prix du carburant.

    • le traitement de la dette importante

    • les impacts du passage de cyclone sur le budget 2017.

  • 18 Mar. 2017 - 08:48-

    FMI à la Primature. David Owen, le Directeur Adjoint du FMI du Département Africain; Rasolofondraibe Alain Hervé, le Gouverneur de la Banque Centrale de Madagascar ; Mamy Rajaobelina, un conseiller auprès de la Présidence de la République et le Ministre des Finances et du Budget Rakotoarimanana François Gervais, ont été reçus ce 17 mars par le Premier Ministre Mahafaly Solonandrasana Olivier.  Cette visite s’inscrit dans le cadre d’une optique tendant à favoriser un système monétaire international stable qui encourage les échanges de biens et services, et des capitaux. Dans ce sens, David Owen a pour mission de réviser et d’évaluer la mise en œuvre du Programme FEC du 31 décembre 2016 et d’assurer l’application ferme du régime de change, et du respect de nos engagements en tant que pays membre.

  • 17 Mar. 2017 - 08:30-

    Formation de formateurs au sein du CRFIM. Onze (11) participants ont consolidé, du 30 janvier au 10 février à Antananarivo, leurs compétences en visualisation des données d’intérêt maritime pour le compte . Ils proviennent de plusieurs administrations impliquées dans l’action de l’Etat en mer et 8 d’entre eux ont réussi à passer avec succès les tests de contrôle. Ils sont sélectionnés pour devenir des formateurs. Cette formation spécifique se déroulera du 20 mars au 7 avril 2017 à Antananarivo. Cette formation est possible grâce au projet européen CRIMARIO avec le soutien du Centre Régional de Fusion des Informations Maritimes (CRFIM).

  • 17 Mar. 2017 - 06:56-

    Cnaps vs Coton Sport et organisation des transports. L’après-match lors de la rencontre entre Cnaps sport et Township Rollers du 11 février a été un cauchemar pour les spectateurs qui ont dû subir 4 voire 5 heures d’embouteillage pour allier Vontovorona et Anosy. Pour y remédier les organisateurs du match ont annoncé lors d’un point de presse effectué au siège de la Cnaps Ampefiloha les mesures prises durant le match retour qui se jouera ce samedi 18 mars 2017.

    Circulation. Une déviation a été créée au niveau du Cur cela permet d’avoir une circulation en sens unique (tant pour aller que pour le retour) pour rallier le Complexe culturel et de loisirs. La déviation est indiquée sur place.

    Parking. Les endroits pour garer les voitures ont été augmentés. Toutefois, à partir de 13 heures, les voitures légères ne pourront plus se rendre au Complexe CCL. Les propriétaires devront garer leur voiture au niveau du Cur. Une navette payante est mise en place entre Vontovorona et le CCL. Après 13 heures, seules les voitures munies de coupe-file peuvent se rendre au CCL.

    Transport en commun. Les responsables des coopératives de la ligne G (Cotransmar et Kofiamo) ont accepté de travailler avec les organisateurs du match. Les tarifs sont les suivants : 1000 Ar d’Anosy au CCL (aller comme au retour) ; 800 Ar de Fenoarivo au CCL et  400 Ar de Vontovorona au CCL.

  • 16 Mar. 2017 - 15:04-

    Organisation à Vontovorona. Selon les organisateurs des évènements au sein de la Cnaps à partir de 13 heures les voitures légères ne pourront plus rallier le Complexe de la Cnaps sis à Vontovorona. Des parkings seront disponibles au niveau du CUR et de l'eglise Fjkm. Les voitures munies de coupe file peuvent circuler. 

  • 16 Mar. 2017 - 14:53- Ahmad. Selon les iniformations qui corculent entre les amoureux du football Ahmad,  président de la fédération malagasy foothall,  est élu présodent de laa Caf.
  • 16 Mar. 2017 - 14:38- Cmaps vs Coton Sport. Les responsables au niveau du club Cnaps Sport annoncent de grandes mesures pour éviter les désagréments survenus lors du premier match international qui a eu lieu au stade Cnaps Votonvorona. Tant les policiers que les gendarmes affirment faire le mximum.
  • 16 Mar. 2017 - 07:16-

    Bilan après passage de Enawo. Voici le bilan après le passage de Enawo pour la journée du 15 mars 2017 à 18h00, ce bilan fait état de : 81 morts, 18 disparus, 250 blessés, 424 801 sinistrés, 246 842  personnes déplacées cumulées et  79 071 personnes déplacées actuelles. La région SAVA a enregistré le plus grand nombre d’infrastructures de bases endommagées avec 335 écoles publiques endommagées et 17 formations sanitaires touchées.

  • 15 Mar. 2017 - 13:18-

    Fiteva au chevet des sinistrés. Une délégation de la Fiteva emmenée par les dirigeants du bureau national de cette association a témoigné de sa compassion devant les malheurs qui a frappé une partie de la population malagasy. Elle a apporté des produits vivriers produits qui proviennent de la région même, composé de carottes, des pommes de terre, et des pommes pour les sinistrés hébergés à l'ANS Académie nationale des Sports à Ampefiloha. La Fiteva ou Fikaambanan'ny terak'i  Vakinankaratra regroupe les natifs de la région.

  • 15 Mar. 2017 - 07:02-

    Bilan après passage de Enawo. Le bilan ce 14 mars 2017 à 18h00 : 18 personnes portées disparues, 78 morts, (certains disparus trouvés morts, et cas de nouveaux décès dus à des effondrements de maisons à Brickaville et Vatomandry), 250 blessés, 394 114 sinistrés, 246 987 personnes déplacées (nombre de personnes ayant dues se déplacer pendant le passage d’Enawo).


  • 15 Mar. 2017 - 06:57-

    Sinistre national. Selon un communiqué émanant du BNGRC l'Etat malagasy a décrété l'état de sinistre national. suite au passage du cyclone Enawo.

Du même auteur

sport
economie

Dans la même rubrique

chronique
chronique
Publicité