logo
Lakroan'i Madagasikara
Nosy Malagasy

Mbola mivazavaza an’efitra aloha i James Ratsima hatreto

Ratalata Jn Ba il y a 1 année

“An’i Frantsa ny Iles Eparses”, hoy Vouland-Aneini, ambasadaoro frantsay monina sy miasa eto Madagasikara. “Tsy anareo izany ireo fa anay” hoy ny Malagasy sasany ka isan’izany i James Ratsima. Dia ahoana koa re ny manaraka ?

Nanambara mazava ny ambasadoro frantsay, Vouland-Aneini, izay monina sy miasa eto Madagasikara fa an’i Frantsa ireo Iles Eparses. Tao amin’ny lapan’ny tanànan’Antananarivo Renivohitra izy no  nilaza izany. Avy namangy ny Ben’ny tanàna ary namaly ny fanontanian’ny mpanao gazety izy.

 

Tsetsatsetsa tsy aritra no ilazana fa mba hafahafa ihany tokoa ny nahatonga ny fanontaniana nipetraka ao amin’io toerana io. Toa fanontaniana efa nomanina ary baiko hoe apetraho ao io. Toa fanontaniana hi-piéger-na an’ilay ben’ny tanàna no tanjona. Kinanjo, izao ny Malagasy iray manontolo no voapaingotra tao fa tsy ilay ben’ny tanàna irery. Ilay ben’ny tanàna mantsy malaza fa tsy tia frantsay kanefa dia nandray ny ambasadaoro frantsay ary isan’ny manam-pahefana noraisiny voalohany ny solontenan’i Frantsa. Tsetsatsetsa tsy aritra tokoa izany.

 

Misy ireo Malagasy namaly bontana avy hatrany. Isan’ny niaka-pofona i James Ratsima. Efa nampoizina ihany ny fihetsiny. Nivazavaza irery tamin’ny alalan’ny fampitam-baovao aloha izy. Nitady namana ihany anefa izy avy eo. Tsy fanaony loatra izany. Nitodika tamin’ireo depiote ny tenany. Fantatra anefa fa tsy dia manohana an’ireo olom-boafidy ireo loatra izy. Voatery satria maivana ihany raha izy irery no hivazavaza eo. Maivana tokoa ary tsaroana etoana ilay kandida ho filoham-pirenena niakatra teny Ambohitsorohitra  nitondra sora-baventy. Zara lasa fiohmehezana izy na dia kandida aza. Nahatsiaro izany angamba i James Ratsima ka nitady namana manana voahosotra (légitimité).

 

In’efatra sahady taorian’ny fanambarana nataon’ilay ambasadaoro frantsay no niaka-tsehatra i James Ratsima. Ny 29 okitobra dia namory mpanao gazety izy sy ireo depiote nanaiky hifanotrona aminy. Hetsika faharoa izany io taorian’ny fitatatany samy irery teny amin’ny haino aman-jery. Isan’ny depiote i Brunelle Razafitsiandraofa, depiote an’Ikongo. “Fantatrareo fa nametraka fitoriana mikasika ny anjara andraikitr’i Frantsa momba ny vono olona nisy tany Ikongo ny tenako” hoy ny depiote Razafitsiandraofa nanazava ny antony nanekeny ny antson’i Ratsima.

 

Isan’ny votoatin’ny fiantsoana ny mpaampita vaovao ny fiantsoana ny vahoaka ho avy ao amin’ny Live Hotel haneho ny heviny sy hanohana ny hetsika fandavana ny fanambaran’ny ambasadaoro. Ny alatsinainy 2 novambra no fotoana amin’ny 9 ora maraina.

 

Tonga ny andro nifanomezana Nipaika ny ora voatondro. Tena vitsy dia vitsy ireo namaly antso. Isan’ny nasaina manokana ireo filoham-pirenena mbola velon’aina. Nasaina izy ireo hilaza izay fantany momba ireo Nosy ireo ireo nandritra ny fitantanany ny tany sy fanjakana.

Tsy nisy tonga ireo filoham-pirenena. Lojika ihany koa izany. Tahaka ny DE (demande d’explication) ange ny fomba nampitana ny fangatahana fa tsy fanasana olona manan-kaja velively. Efa nampoizin’i James Ratsima ihany angamba fa tsisy filoham-pirenena hamaly ny antsony ka na ny seza ho azy ireo aza tsy tazana.

Taorian’ny teny fanokafana dia nanome fitenenana an’ireo olona vitsivitsy i James Ratsima. Teo ny solontenan’ny filoha Ratsiraka ary teo koa ny solontenan’ny filoha Zafy Albert. Ny kandida Harimanana Raniriarinosy no nitondra ny tenin’ny filoha Ratsiraka. Tabera Randriamanantsoa kosa no nitondra tenin’ny Filoha Zafy. Soritana fa tsy nampita hafatra an-tsoratra ireo filoha roa lahy ireo na dia heverina aza fa izany no tokony  ho izy satria nampita hafatra ho an’ny vahoaka izy ireo. Raha ny fomba firesaka dia ny hevitr’ireo roa lahy ireo no tena nentiny fa tsy ny hafatry ny filoha soloiny tena akory.

 

Mbola nanamafy ny fanohanany kosa ny sasan’ny tamin’ireo depiote izay efa nanatrika ny valan-dresaka natao ho an’ny mpanao gazety isan’ireny ny depiote Mapar toa an’i Brunelle Razafitsiandraofa Brunelle (Ikongo). Tonga tao koa ny depitoe Ratsivalaka Michelle (Antananarivo 1) ary depiote Randrianasolo Dera Louis Charles (Antanifotsy) samy Mapar izy ireo. Tao ihany koa ny depiote Rambolamanana lany tany Betafo avy amin’ny lisitra Tim fa tsy Mapar araka ny fiheveran’ny maro azy.

Fa nisy koa ireo mpanao politika no hita nandritra ny valan-dresaka fa tsy tonga nanohina ny antso ny alatsinainy. Isan’ireny i Andrianjaka Rajaonah, mpitarika ny antoko Otrikafo.

 

Tonga tsikelikely ihany kosa ny olona. Isan’ny tonga namaly antso ny ministra teo aloha toa an’i Organes Randriamihantarizaka sy Alain Andriamiseza. Tazana tao koa ireo Cst teo aloha toa an’i Alain Ramaroson sy Rasolofo René. Hita tao ihany koa ireo mpikambana sasany amin’ilay fikambanana antsoina hoe “Comité National pour la Restitution des Iles Eparses et pour la Revendication du Plateau Continental” (CNRIE-RPC) ny 15 septambra 2014.izay nanokan-tena hitaky ireo nosy antsoina hoe Iles Eparses ireo.

Isan’ny fanamarihana azo aroso koa dia tsy nisy sora-baventy na banderole tao amin’io efitrano lehibe io na teny ivelany. Efa fomba mahazatra tokoa ny mahita sora-baventy raha vao misy famoriam-bahoaka.

 

Nifarana tsy nisy hevitra tapaka mazava ny hetsika notarihan’i James Ratsima io alatsinainy 2 novambra io. Tsy nisy ny fotoana ifanomezana fa hidina an-dalambe. Andro fahatsiarovana ny maty ho an’ny Fiangonana Katolika. Dia homaty ankaranany ve nyhetsika sa tsy ampy ny loharanom-bola hanohizana azy ? Izay ve no dikan’ilay tsy fisian’ny banderole ?

Marihina fa eo amin’ny tambazotra serasera toa ny facebook i James Ratsima no hita ho manohy ny ezaka fanairana. Isan’ny hambarany ao ny fisian’ny fandotoana ny tontolo iainana ataon’ny frantsay ao amin’ireo Nosy ireo (pollution marine).

 

 

Dia ahoana koa re ny manaraka…” hoy ny tononkiran’ny sôva iray. Dia ho hita eo ny tohiny fa ny azo ambara dia mbola mitory teny irery aloha no azo ilazana an’i James Ratsima. Sanatria tsy manao tsinontsinona an’ireo namaly ny antsony akory raha milaza izany. Tsia. Olona manana ny hajany ireo namaly antso saingy mbola tsangan’olona izy ireny ary mbola tsy afaka nanetsika ny fanjakana ny ezaka nataon’i James Ratsima. Na tiana anefa na tsy tiana dia tsy maintsy solontenam-panjakana no ifampiresaka amin’i Frantsa amin’izao raharaha izao. Naa ho aiza na ho aiza no htiondrana ny dingana manaraka. “Deraina” ireo efa nihetsika ary ankaherezina hatrany mba tsy ho kivy ambony ihany. Miankina amin’izy ireo ny valin’ny : “Dia ahoana koa re ny manaraka…”.

Partager l'article:

Votre réaction?

Commbien font 4 + 8? (security question)

Lakroa en direct
  • 23 Jan. 2017 - 13:17-

    Iegap. L’association Industrial Engineering Group from Antsiranana Polytechnic ou Iegap est une association à but non lucratif créée sous l’ordonnance N°60.133 du 03/10/60. Elle a pour but de : 1-Regrouper tous les Ingénieurs sortant de l’Ecole Polytechnique d’Antsiranana depuis sa création ; 2- Apporter des améliorations pour le développement de l’Ecole ; 3- Participer pleinement au développement rapide et durable de la nation surtout dans le domaine de l’industrie ; 4- Créer un domaine d’entraide, d’échange d’informations, connaissance et expérience entre les membres. On compte plus 1300 ingénieurs sortants de l’Ecole polytechinques d’Antsiranana et 300 membres actifs au sein de l’Iegap.

  • 23 Jan. 2017 - 13:14-

    Election du président de l’Iegap. Les membres de l’association Industrial Engineering Group from Antsiranana Polytechnic ou Iegap vont tenir leur Assemblée général ordinaire et en même temps une assemblée générale élective pour élire le 11 février 2017 leur président et les membres du nouveau bureau. Un comité d’élection est mis en place pour assurer le bon déroulement de cette élection. Le comité est présidé par Rakotomanana Heriniaina. Quatre candidats sont en lice pour le poste de président dont deux vice-présidents sortants. L’élection peut se faire soit au Le Pavé le jour même ou en ligne. Les intéressés peuvent se connecter sur le site de l’association : http://www.iegap.mg/iegap.

  • 16 Jan. 2017 - 12:49-

    Date des examens du Baccalauréat.- Le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la recherche Scientifique a communiqué les dates des examens du baccalauréat session 2017. Le baccalauréat d’Enseignement supérieur général débutera le lundi 24 juillet 2017. En ce qui concerne le baccalauréat technologique et le baccalauréat professionnel et technique les épreuves débuteront le lundi 24 juillet 2017 pour les épreuves d’enseignement général (1ère série) et le lundi 31 juillet 2017 pour les épreuves d’enseignement technique et technologique (2ème série). http://www.mesupres.gov.mg/IMG/jpg/Bacc2017-ConfPress.jpg

  • 16 Jan. 2017 - 12:47-

    Inscription aux examens du baccalauréat. Les registres d’inscription aux examens du baccalauréat sont ouverts depuis ce lundi 16 janvier 2017 à 8 heures auprès des directeurs de l’Office et services du baccalauréat de chaque Université et seront clôturés le vendredi 31 mars 2017 à 18 heures. Les droits d’inscription sont fixés comme suit : quinze mille ariary pour les candidats d’école ; cinquante mille ariary pour les candidats libres ; cent mille ariary pour les candidats de nationalité étrangère ayant fait leur scolarité à Madagasikara. http://www.mesupres.gov.mg/IMG/jpg/Bacc2017-ConfPress.jpg

  • 13 Jan. 2017 - 07:49-

    Région Anosy. Le chef de Région Anosy était l’invité de la RNM. Il a présentéle bilan des actions de la région durant l’année 2016. Mais aussi les perspectives pour l’année 2017. On sait que les actions concrètes vont se poursuivre comme le soutien des collectivités décentralisées par exemple la dotation de matériel. Le 3 janvier 2017 le Chef de Régio a commencé la distribution de table banc. La première fournée 20 tables-bancs pour l’epp Tanambao dans le Cisco Tolagnaro, une école symbolique pour le chef de région.

  • 13 Jan. 2017 - 06:50-

    France-Afrique. Le 27ème Sommet France-Afrique se tient le 13 au 14 janvier dans la Capitale Malienne, sous la thématique “Le partenariat, la paix et l’émergence”. Madagasikara va participer pleinement à ce sommet. Le Premier Ministre Mahafaly Solonandrasana Olivier représente la personne du Président de la République de Madagasikara. A la tête de la délégation malagasy, il quittera Antananarivo dans la matinée du vendredi 13 janvier. Ce Sommet devrait permettre de faire émerger de nouvelles mesures afin de favoriser l’éducation et la formation professionnelle, l’innovation et la numérisation pour favoriser la diversification économique et l’accès au financement pour favoriser la transformation économique (source : Primature).

  • 12 Jan. 2017 - 13:09-

    Salon de l’étudiant. MadaJeune organise un salon de l’étudiant dédié spécialement aux étudiants qui ont échoué aux différents concours organisés par les différents établissements publics (universités, instituts…). Ce salon de janvier dure deux jours. Il a ouvert ses portes ce 12 janvier 2017 et se déroule au Palais des Sports de Mahamasina de 9 heures à 17 heures. 25 établissements participent à ce salon. Pour les organisateurs du salon, l’objectif est de bien informer les bacheliers pour qu’ils puissent bien s’orienter. L’entrée dans ce salon est gratuite.

  • 12 Jan. 2017 - 06:51-

    Séisme : Un séisme a été de magnitude 5,5 a secoué la Grande Ile dans la nuit du mercredi 11 janvier 2017 au jeudi 12 janvier vers 1h07mn. L’épicentre du séisme est situé à la longitude 46,62 et la latitude 20,1 du côté de Betafo.  Date & time: Wed, 11 Jan 22:06:59 UTC Magnitude: 5.4, Depth: 10.0 km, https://www.volcanodiscovery.com/earthquakes/quake-info/1545154/M5-Wed-11-Jan-Madagascar.html

  • 12 Jan. 2017 - 06:50-

    PCA de l’OMNIS. Le Conseil des Ministres du mercredi 11 janvier 2017, au Palais d’Etat d’IAVOLOHA a par décret nommé Monsieur  Rabeharisoa Erick, Président du Conseil d’Administration de l’Office des Mines Nationales et des Industries Stratégiques.

  • 11 Jan. 2017 - 12:38-

    Financement parallèle se confirme. Maharavo Doudou, au nom du DFP, Dinika ho Fanavotam-Pirenena, lance un cri d’alarme. Pour le DFP, le pouvoir actuel se tourne vers le financement parallèle. Maharavo relève deux signes principaux : d’une part, la persistance des bruits de remaniement et d’autre part, la venue prochaine de Recep Tayyip Erdogan, président en exercice de la Turquie. Le remaniement, s’il y a ne peut que retarder l’arrivée des financements traditionnels. La Turquie elle-même n’est pas encore admise au sein de l’Union Européenne aussi la venue du président de pays est un pied de nez aux bailleurs traditionnels.

  • 10 Jan. 2017 - 07:54-

    Rentrée scolaire second trimestre.  Le 1er février 2016 le Ministère de l’Education Nationale a publié l’arrêté N°2647/2016-MEN fixant les calendriers scolaires relevant de son ressort pour l’année scolaire 2016-2017. Selon cet arrêté, la rentrée scolaire pour le second trimestre a commencé le 9 janvier 2017 et se terminera le vendredi 7 avril 2017. Les journées des écoles auront lieu les 15, 16 et 17 février 2017. Les vacances de Pâques s’étaleront du samedi 8 avril au mardi 18 avril 2017.

  • 09 Jan. 2017 - 09:02-

    1 milliard d’ariary. Ce 7 janvier, au Ministère des Affaires Etrangères, les Ministres Wang Yi et Atallah Béatrice ont signé un mémorandum d’entente. Ce document concerne les relations bilatérales, et porte sur les domaines de l’agriculture, les Infrastructures, la pèche, les transports et l’Industrie. Par ailleurs, il a été annoncé que la République Populaire de Chine remettra prochainement à Madagascar deux bateaux garde-côtes, et financera également, à hauteur d’un milliard d’ariary, la réhabilitation des bâtiments du Ministère malgache des affaires étrangères.

  • 09 Jan. 2017 - 09:01-

    Madagascar-Chine. Le Ministre des Affaires Etrangères de la République Populaire de Chine, Wang Yi, est en visite officielle à Madagasikara. Il a été reçu par le Président de la République, Hery Rajaonarimampianina, le 7 janvier au Palais d’Iavoloha. « Vous êtes le premier invité d’honneur de cette année à Madagasikara, et je vous souhaite la bienvenue » a déclaré le Président de la République à son hôte. La visite officielle du Ministre Wang Yi à Madagasikara est la première effectuée par un Chef de la diplomatie chinoise dans la Grande Île depuis le début des relations en 1973.

  • 03 Jan. 2017 - 09:11- Vœux à Iavoloha. Le Président de la République, Hery Rajaonarimampianina, a reçu au cours de la matinée de ce 2 janvier les vœux des entités et des organismes rattachés à la Présidence (le Cabinet de la Présidence de la République, le Secrétariat Général de la Présidence, la Grande Chancellerie) ainsi que ceux du Gouvernement. « Démontrer et convaincre par le travail, redoubler d’efforts face aux nombreux défis à relever au cours de cette année nouvelle 2017 » : c’est le message fort du Chef de l’Etat lors de ces présentations de vœux. Les dirigeants du parti HVM sont également venus à Iavoloha présenter les vœux de nouvel an au Président Hery Rajaonarimampianina.
  • 03 Jan. 2017 - 09:11-

    Vœux à Mahazoarivo. Des membres du Gouvernement se sont rendus le 2 janvier, au Palais de Mahazoarivo, pour présenter leurs vœux au Premier ministre, Mahafaly Solonandrasana Olivier. Les proches collaborateurs du Premier ministre au sein de la Primature ont également adressé leurs meilleurs vœux pour cette année 2017. Le Premier Ministre en retour leur adressé ses remerciements et ses encouragements dans leurs missions respectives.

  • 03 Jan. 2017 - 07:49-

    Retraite des fonctionnaires à 65 ans. Le Ministère des Finances et du Budget, porte à la connaissance du grand public qu’à partir de 2017, l’âge de la retraite des fonctionnaires est fixé à 65 ans. Cette décision a été prise afin de combler la caisse de prévoyance de la retraite. Les responsables de ce Ministère font savoir que bon nombre d’institutions et entreprises étatiques ne versent pas régulièrement les cotisations de retraite de leurs salariés de ce fait l’Etat verse 290 milliards d’ariary par an pour combler le gap.

  • 02 Jan. 2017 - 08:53-

    www.lakroa.mg vous souhaite bonne année 2017 avec le signe de Croix. Le catéchisme de l’Église catholique enseigne que « le signe de la Croix nous fortifie dans les tentations et dans les difficultés » et précise que, pour ce faire, le chrétien commence sa journée, ses prières et ses actions par le signe de croix. Et ceux qui se signent, réaffirment symboliquement deux points de foi essentiels : d’une part la Sainte Trinité - Père, Fils et Saint- Esprit - et le salut de l’humanité entière par la croix du Christ. Chacun accueille ainsi la croix dans sa vie et accepte de s’unir au sacrifice d’amour de Jésus qui vient sauver le monde.

  • 02 Jan. 2017 - 07:36-

    Firariantsoa. Ny www.lakroa.mg dia faly miarahaba anao mpiara-dia sy miray aina eto tratry ny taona 2017. Enga anie ka  ho taona misakelika ny soa, mibaby ny raitra, mitrotro ny tsara ary miloloha ny maneva ity taona 2017 dieny ety ampiandohana ka hatrany ampiafarana eo ambany fitahian'Andriamanitra mahefa ny zavatra rehetra.

  • 30 Dec. 2016 - 14:25-

    Opus Dei Fiderana. Lors d’une conférence de presse effectuée ce 30 décembre 2016, Rasolofoniaina Félicien, directeur de publication, a annoncé la parution prochaine d’un magazine cultuel. Il a présenté le numéro 0 de ce magazine. Le magazine est un bimensuel en quadrichromie avec 32 pages. Malgré son appellation Opus Dei ce magazine n’a aucune relation avec l’institution Opus Dei. Selon le rédacteur en chef, Rakotomanana Richardson, il y a actuellement 290 associations cultuelles mais aucun support pour grand public ne parlant que de religion. L’équipe conceptrice de Opus Dei Fiderana veut combler ce vide.

  • 30 Dec. 2016 - 08:30-

    Carte grise biométrique 2. La date limite pour le changement de la carte grise ancienne version en carte grise biométrique a été prolongée jusqu’au 31 mars 2017. Par une affiche apposée sur la porte principale d’entrée au bureau du Faritany Ambohidahy le service du Centre d’immatriculation de l’ex-faritany d’Antananarivo porte à la connaissance du grand public et principalement des intéressés que la distribution des numéros ne reprendra que le 9 février 2017. Ainsi, jusqu’à cette date, le service ne traitera que les dossiers reçus avant le 28 décembre 2017 ou les numéros distribués avant cette date.

Du même auteur

culture
politique

Dans la même rubrique

chronique
chronique
Publicité