logo
Lakroan'i Madagasikara
Interview exclusive

Vers le 50è anniversaire des relations diplomatiques avec le Vatican

Guillaume R. et Noro R. il y a 1 année

Lakroan'i Madagasikara a publié dans son édition numéro 3947 du 22 novembre 2015 en page 7 une interview exclusive du Nonce apostolique, Mgr Paolo Rocco Gualtieri, nous publions ici in extenso cette interview, notre initiative ne vous empêchera pas d'acheter le journal, nous en sommes certains. Merci.

Vers le 50è anniversaire des relations diplomatiques avec le Vatican

Interview exclusive de Mgr Paolo Rocco Gualtieri, nonce apostolique

Vers le 50è anniversaire des relations diplomatiques avec le Vatican

 

 

 

Vous êtes à Madagascar depuis quelques mois. Bienvenu Monseigneur.

Effectivement, je suis arrivé à Madagascar le 28 juillet dernier et j’ai présenté les Lettres de Créance au président de la République, Monsieur Hery Rajaonarimampianina, le 19 septembre dernier, au Palais d' Iavoloha, en présence du ministre des Affaires Etrangères, Madame Béatrice Attalah et des divers fonctionnaires de la Présidence de la République et du Gouvernement.

 

Vous avez assisté à des célébrations telles que l’ouverture des soixante ans de 10 diocèses à Morondava, et les JMJ – Mada VIII à Fianarantsoa. Vous avez également eu l’occasion de visiter quelques diocèses. Comment définiriez-vous l’Eglise de Madagascar ?

Avant la présentation des Lettres de Créance, ensemble avec le Secrétaire de la Nonciature, le R.P. Giuseppe Quirighetti, j’ai accompagné Son Excellence Monseigneur Savio Hon Tai-Fai, S.D.B. Secrétaire de la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples, pendant la visite (du 1er au 10 août) que celui-ci a effectuée à travers le pays. Nous avons visité quatre Eglises particulières: Antsiranana, Ambanja, le futur diocèse de Maintirano et Morondava. Nous avons célébré des Messes et nous avons rencontré des évêques, des prêtres, des religieux, des laïcs engagés et surtout des catéchistes.

Après ces Eglises particulières, je me suis rendu dans l’Archidiocèse de Toamasina, chez le président de la Conférence Episcopale, Son Excellence Monseigneur Désiré Tsarahazana, pour lui présenter la Lettre Commendatizia (c’est la lettre avec laquelle le Pape informe officiellement les évêques du pays, qu’un nouveau représentant de Sa Sainteté a été nommé).

Puis j’ai participé aux Journées Mondiales de la Jeunesse nationale, qui ont eu lieu à Fianarantsoa du 15 au 20 septembre.

Cela a été une très belle manifestation de foi de la jeunesse catholique malgache. J’ai vu de nombreux jeunes prier avec joie et enthousiasme. J’ai vu, en particulier à Fianarantsoa, une Eglise jeune et dansante. Je définirais ainsi l’ Eglise malgache: une Eglise dansante.

 

Quelles sont alors vos premières impressions sur la vie de l’Eglise catholique à Madagascar ?

Une Eglise qui ne reste pas au balcon; une Eglise qui se confronte avec l’histoire, une Eglise très engagée dans la société, en particulier dans les secteurs de l’éducation, de la santé, et de la charité…… Une Eglise hôpital de campagne. Mais aussi une Eglise, (non selon Pélage), consciente de ses propres limites. Une Eglise qui ne se laisse pas enfoncer dans ses limites et qui se confie à la Providence, dans une attitude de confiance, en ne se fermant pas sur elle-même.

L’œuvre la plus belle que l’Eglise est appelée à faire dans l’histoire est de la marquer de sa présence et la transformer à travers la charité. Ce qui rend grande l’Eglise dans l’histoire c’est l’incarnation du chapitre 25 de l’Evangile des Béatitudes: “J’avais faim et vous m’avez donné de quoi manger, j’avais soif et vous m’avez donné à boire, j’étais nu, malade, en prison et vous êtes venus me visiter”.

L’Eglise sans charité n’est rien. Chacun de nous sans les œuvres de charité n’est rien. Saint Paul nous le rappelle dans la deuxième Lettre aux Corinthiens; “si j’avais le don de la prophétie, et si je connaissais tous les mystères et toutes les sciences, et si je possédais la plénitude de la foi jusqu’à transporter les montagnes, si je n’ai pas la charité, je ne suis rien”. 1 Cor 13,2).

 

Vous dites avoir visité le futur diocèse de Maintirano. Où en est-on sur ce dossier?

Oui, je suis en train de travailler pour la fondation du diocèse de Maintirano. Avant qu’un Nonce ne propose au Saint Père des noms pour la fondation d’une Eglise particulière, il doit avoir une connaissance pastorale de celle-ci. Après cette première phase, on passe à la connaissance de la personne à proposer au Pape, pour être l'évêque. Cela demande du temps, pour avoir une connaissance de la situation pastorale. Il est nécessaire, pour choisir la personne adaptée, de consulter les évêques, les prêtres, les laïcs.

 

Le synode sur la famille vient de se terminer à Rome. Quels messages aimeriez-vous transmettre aux fidèles de Madagascar, pour une bonne compréhension de ce qui y a été discuté ?

Certainement, comme l’a relevé le Pape dans le Discours à la Conclusion des travaux de la XIV Assemblée Générale Ordinaire du Synode des Evêques, le Synode n’a pas conclu tous les thèmes inhérents à la famille, mais il a cherché de les illuminer avec la lumière de l’Evangile, de la tradition et de l’histoire bimillénaire de l’Eglise, en y introduisant la joie de l’espérance, sans tomber dans la facile répétition de ce qui est indiscutable ou qui a été déjà dit.

Du Synode a surgi pour tous les fidèles une invitation à comprendre l’importance de l’institution de la famille et du Mariage entre homme et femme, fondé sur l’unité et l’indissolubilité, et à l’apprécier comme la base fondamentale de la société et de la vie humaine. (cf. Discours du Saint-Père pour la clôture de la XIVè Assemblée générale du Synode des évêques)

L’Eglise, Pasteurs et laïcs, a devant elle un grand défi: annoncer l’Evangile, en défendant la famille contre toutes les attaques idéologiques et individualistes. La signification de la conclusion du Synode l’a relevée le Pape François même: “Pour l’Eglise conclure le Synode signifie revenir à “marcher ensemble” réellement pour porter dans toutes les parties du monde, dans chaque diocèse, dans chaque communauté et dans chaque situation la lumière de l’Evangile, l’union de l’Eglise et le soutien de la miséricorde de Dieu”. (cf. Discours du Saint-Père pour la clôture de la XIVè Assemblée générale du Synode des évêques)

 

Le Nonce apostolique que vous êtes a-t-il quelques mots à dire sur la diplomatie vaticane ?

Les finalités de la diplomatie vaticane consistent à introduire dans les nombreuses relations internationales le levain des valeurs évangéliques.

Selon l’expression du Pape François, il existe dans le monde une “guerre mondiale combattue à pièces”. Et, malheureusement, l’identité religieuse, parfois, est employée pour enflammer les esprits et cacher des intérêts matériels et de pouvoir. Les objectifs propres de la diplomatie pontificale consistent à construire des ponts. A toujours soutenir la négociation et le dialogue comme moyen pour la solution des conflits. A promouvoir la paix, le respect réciproque, le développement intégral des peuples ainsi que le bien-être spirituel et matériel, dans la lutte contre la pauvreté et la faim,…Il n’existe pas d’autres intérêts dans la diplomatie pontificale.

Ainsi, en tenant compte des données, dans l’actuelle situation de la Communauté internationale, le Saint Siège a des relations diplomatiques bilatérales avec 179 Etats, auxquels s’ajoutent l’Union Européenne et l’Etat de la Palestine. Puis, dans les rapports stables de type multilatéral avec de nombreuses institutions intergouvernementales, compétentes dans différents secteurs, à travers lesquels s’articule la structure da la gouvernance internationale.

 

Et en ce qui concerne les relations diplomatiques entre le Vatican et Madagascar ?

Concernant les relations diplomatiques du Saint-Siège avec la République de Madagascar, elles furent établies le 19 décembre 1966 et publiées dans L’Osservatore Romano du 9-10 janvier 1967. Avant, il y avait une Délégation Apostolique, c’est-à-dire, qu’il y avait seulement un représentant pontifical auprès de l’Eglise, pas auprès de l’Etat. Le premier Nonce Apostolique a été Félix Pirozzi, Archevêque titulaire d’Orasiane.

Ainsi l’année prochaine on célébrera le 50è Anniversaire des relations diplomatiques entre le Saint-Siège et Madagascar. Elles ont été et elles sont bonnes ces relations, orientées vers la collaboration réciproque entre l’Eglise et l’Etat.

Les célébrations de cet Anniversaire seront prises en commun accord entre la Nonciature Apostolique, la Conférence Episcopale de Madagascar et le Gouvernement du pays.

Les évêques réunis en Assemblée Plénière, les jours passés dans la Capitale, ont déjà commencé à penser aux initiatives qui pourraient être mises en œuvre.

 

La Grande Ile peut-elle espérer une visite du Pape François ?

Concernant la visite du Pape, elle serait souhaitable, mais nombreux sont les pays qui désirent être visités par le Pape François. Il faudra voir si cela sera possible selon son agenda.

 

Merci Monseigneur de nous avoir accordé cette interview.

C’est moi qui remercie le journal Lakroa. Lakroa m’a le plus intéressé, de tous les journaux que j’ai lus depuis mon arrivée à Madagascar.

Je m’arrête là, car je dois partir pour Toliara, assister à la célébration du 25è anniversaire de l’épiscopat de Monseigneur Fulgence Rabeony, et lui apporter la lettre de vœux du Pape François. Je profite de cette interview pour lui exprimer mes cordiales félicitations.

Aux évêques et à l’Eglise de Madagascar, ainsi qu’au pays tout entier, je souhaite un bien-être tant spirituel que social.

 

[...] J’ai vu de nombreux jeunes prier avec joie et enthousiasme. J’ai vu, en particulier à Fianarantsoa, une Eglise jeune et dansante. Je définirais ainsi l’ Eglise malgache: une Eglise dansante.


Mgr Paolo Rocco Gualtieri  Nonce apostolique 

 

Propos recueillis par : Par Guillaume Rakotonandratoniarivo et Noro Razafimamonjy

 

Partager l'article:

Votre réaction?

Commbien font 0 + 9? (security question)

Lakroa en direct
  • 16 Jan. 2017 - 12:49-

    Date des examens du Baccalauréat.- Le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la recherche Scientifique a communiqué les dates des examens du baccalauréat session 2017. Le baccalauréat d’Enseignement supérieur général débutera le lundi 24 juillet 2017. En ce qui concerne le baccalauréat technologique et le baccalauréat professionnel et technique les épreuves débuteront le lundi 24 juillet 2017 pour les épreuves d’enseignement général (1ère série) et le lundi 31 juillet 2017 pour les épreuves d’enseignement technique et technologique (2ème série). http://www.mesupres.gov.mg/IMG/jpg/Bacc2017-ConfPress.jpg

  • 16 Jan. 2017 - 12:47-

    Inscription aux examens du baccalauréat. Les registres d’inscription aux examens du baccalauréat sont ouverts depuis ce lundi 16 janvier 2017 à 8 heures auprès des directeurs de l’Office et services du baccalauréat de chaque Université et seront clôturés le vendredi 31 mars 2017 à 18 heures. Les droits d’inscription sont fixés comme suit : quinze mille ariary pour les candidats d’école ; cinquante mille ariary pour les candidats libres ; cent mille ariary pour les candidats de nationalité étrangère ayant fait leur scolarité à Madagasikara. http://www.mesupres.gov.mg/IMG/jpg/Bacc2017-ConfPress.jpg

  • 13 Jan. 2017 - 07:49-

    Région Anosy. Le chef de Région Anosy était l’invité de la RNM. Il a présentéle bilan des actions de la région durant l’année 2016. Mais aussi les perspectives pour l’année 2017. On sait que les actions concrètes vont se poursuivre comme le soutien des collectivités décentralisées par exemple la dotation de matériel. Le 3 janvier 2017 le Chef de Régio a commencé la distribution de table banc. La première fournée 20 tables-bancs pour l’epp Tanambao dans le Cisco Tolagnaro, une école symbolique pour le chef de région.

  • 13 Jan. 2017 - 06:50-

    France-Afrique. Le 27ème Sommet France-Afrique se tient le 13 au 14 janvier dans la Capitale Malienne, sous la thématique “Le partenariat, la paix et l’émergence”. Madagasikara va participer pleinement à ce sommet. Le Premier Ministre Mahafaly Solonandrasana Olivier représente la personne du Président de la République de Madagasikara. A la tête de la délégation malagasy, il quittera Antananarivo dans la matinée du vendredi 13 janvier. Ce Sommet devrait permettre de faire émerger de nouvelles mesures afin de favoriser l’éducation et la formation professionnelle, l’innovation et la numérisation pour favoriser la diversification économique et l’accès au financement pour favoriser la transformation économique (source : Primature).

  • 12 Jan. 2017 - 13:09-

    Salon de l’étudiant. MadaJeune organise un salon de l’étudiant dédié spécialement aux étudiants qui ont échoué aux différents concours organisés par les différents établissements publics (universités, instituts…). Ce salon de janvier dure deux jours. Il a ouvert ses portes ce 12 janvier 2017 et se déroule au Palais des Sports de Mahamasina de 9 heures à 17 heures. 25 établissements participent à ce salon. Pour les organisateurs du salon, l’objectif est de bien informer les bacheliers pour qu’ils puissent bien s’orienter. L’entrée dans ce salon est gratuite.

  • 12 Jan. 2017 - 06:51-

    Séisme : Un séisme a été de magnitude 5,5 a secoué la Grande Ile dans la nuit du mercredi 11 janvier 2017 au jeudi 12 janvier vers 1h07mn. L’épicentre du séisme est situé à la longitude 46,62 et la latitude 20,1 du côté de Betafo.  Date & time: Wed, 11 Jan 22:06:59 UTC Magnitude: 5.4, Depth: 10.0 km, https://www.volcanodiscovery.com/earthquakes/quake-info/1545154/M5-Wed-11-Jan-Madagascar.html

  • 12 Jan. 2017 - 06:50-

    PCA de l’OMNIS. Le Conseil des Ministres du mercredi 11 janvier 2017, au Palais d’Etat d’IAVOLOHA a par décret nommé Monsieur  Rabeharisoa Erick, Président du Conseil d’Administration de l’Office des Mines Nationales et des Industries Stratégiques.

  • 11 Jan. 2017 - 12:38-

    Financement parallèle se confirme. Maharavo Doudou, au nom du DFP, Dinika ho Fanavotam-Pirenena, lance un cri d’alarme. Pour le DFP, le pouvoir actuel se tourne vers le financement parallèle. Maharavo relève deux signes principaux : d’une part, la persistance des bruits de remaniement et d’autre part, la venue prochaine de Recep Tayyip Erdogan, président en exercice de la Turquie. Le remaniement, s’il y a ne peut que retarder l’arrivée des financements traditionnels. La Turquie elle-même n’est pas encore admise au sein de l’Union Européenne aussi la venue du président de pays est un pied de nez aux bailleurs traditionnels.

  • 10 Jan. 2017 - 07:54-

    Rentrée scolaire second trimestre.  Le 1er février 2016 le Ministère de l’Education Nationale a publié l’arrêté N°2647/2016-MEN fixant les calendriers scolaires relevant de son ressort pour l’année scolaire 2016-2017. Selon cet arrêté, la rentrée scolaire pour le second trimestre a commencé le 9 janvier 2017 et se terminera le vendredi 7 avril 2017. Les journées des écoles auront lieu les 15, 16 et 17 février 2017. Les vacances de Pâques s’étaleront du samedi 8 avril au mardi 18 avril 2017.

  • 09 Jan. 2017 - 09:02-

    1 milliard d’ariary. Ce 7 janvier, au Ministère des Affaires Etrangères, les Ministres Wang Yi et Atallah Béatrice ont signé un mémorandum d’entente. Ce document concerne les relations bilatérales, et porte sur les domaines de l’agriculture, les Infrastructures, la pèche, les transports et l’Industrie. Par ailleurs, il a été annoncé que la République Populaire de Chine remettra prochainement à Madagascar deux bateaux garde-côtes, et financera également, à hauteur d’un milliard d’ariary, la réhabilitation des bâtiments du Ministère malgache des affaires étrangères.

  • 09 Jan. 2017 - 09:01-

    Madagascar-Chine. Le Ministre des Affaires Etrangères de la République Populaire de Chine, Wang Yi, est en visite officielle à Madagasikara. Il a été reçu par le Président de la République, Hery Rajaonarimampianina, le 7 janvier au Palais d’Iavoloha. « Vous êtes le premier invité d’honneur de cette année à Madagasikara, et je vous souhaite la bienvenue » a déclaré le Président de la République à son hôte. La visite officielle du Ministre Wang Yi à Madagasikara est la première effectuée par un Chef de la diplomatie chinoise dans la Grande Île depuis le début des relations en 1973.

  • 03 Jan. 2017 - 09:11- Vœux à Iavoloha. Le Président de la République, Hery Rajaonarimampianina, a reçu au cours de la matinée de ce 2 janvier les vœux des entités et des organismes rattachés à la Présidence (le Cabinet de la Présidence de la République, le Secrétariat Général de la Présidence, la Grande Chancellerie) ainsi que ceux du Gouvernement. « Démontrer et convaincre par le travail, redoubler d’efforts face aux nombreux défis à relever au cours de cette année nouvelle 2017 » : c’est le message fort du Chef de l’Etat lors de ces présentations de vœux. Les dirigeants du parti HVM sont également venus à Iavoloha présenter les vœux de nouvel an au Président Hery Rajaonarimampianina.
  • 03 Jan. 2017 - 09:11-

    Vœux à Mahazoarivo. Des membres du Gouvernement se sont rendus le 2 janvier, au Palais de Mahazoarivo, pour présenter leurs vœux au Premier ministre, Mahafaly Solonandrasana Olivier. Les proches collaborateurs du Premier ministre au sein de la Primature ont également adressé leurs meilleurs vœux pour cette année 2017. Le Premier Ministre en retour leur adressé ses remerciements et ses encouragements dans leurs missions respectives.

  • 03 Jan. 2017 - 07:49-

    Retraite des fonctionnaires à 65 ans. Le Ministère des Finances et du Budget, porte à la connaissance du grand public qu’à partir de 2017, l’âge de la retraite des fonctionnaires est fixé à 65 ans. Cette décision a été prise afin de combler la caisse de prévoyance de la retraite. Les responsables de ce Ministère font savoir que bon nombre d’institutions et entreprises étatiques ne versent pas régulièrement les cotisations de retraite de leurs salariés de ce fait l’Etat verse 290 milliards d’ariary par an pour combler le gap.

  • 02 Jan. 2017 - 08:53-

    www.lakroa.mg vous souhaite bonne année 2017 avec le signe de Croix. Le catéchisme de l’Église catholique enseigne que « le signe de la Croix nous fortifie dans les tentations et dans les difficultés » et précise que, pour ce faire, le chrétien commence sa journée, ses prières et ses actions par le signe de croix. Et ceux qui se signent, réaffirment symboliquement deux points de foi essentiels : d’une part la Sainte Trinité - Père, Fils et Saint- Esprit - et le salut de l’humanité entière par la croix du Christ. Chacun accueille ainsi la croix dans sa vie et accepte de s’unir au sacrifice d’amour de Jésus qui vient sauver le monde.

  • 02 Jan. 2017 - 07:36-

    Firariantsoa. Ny www.lakroa.mg dia faly miarahaba anao mpiara-dia sy miray aina eto tratry ny taona 2017. Enga anie ka  ho taona misakelika ny soa, mibaby ny raitra, mitrotro ny tsara ary miloloha ny maneva ity taona 2017 dieny ety ampiandohana ka hatrany ampiafarana eo ambany fitahian'Andriamanitra mahefa ny zavatra rehetra.

  • 30 Dec. 2016 - 14:25-

    Opus Dei Fiderana. Lors d’une conférence de presse effectuée ce 30 décembre 2016, Rasolofoniaina Félicien, directeur de publication, a annoncé la parution prochaine d’un magazine cultuel. Il a présenté le numéro 0 de ce magazine. Le magazine est un bimensuel en quadrichromie avec 32 pages. Malgré son appellation Opus Dei ce magazine n’a aucune relation avec l’institution Opus Dei. Selon le rédacteur en chef, Rakotomanana Richardson, il y a actuellement 290 associations cultuelles mais aucun support pour grand public ne parlant que de religion. L’équipe conceptrice de Opus Dei Fiderana veut combler ce vide.

  • 30 Dec. 2016 - 08:30-

    Carte grise biométrique 2. La date limite pour le changement de la carte grise ancienne version en carte grise biométrique a été prolongée jusqu’au 31 mars 2017. Par une affiche apposée sur la porte principale d’entrée au bureau du Faritany Ambohidahy le service du Centre d’immatriculation de l’ex-faritany d’Antananarivo porte à la connaissance du grand public et principalement des intéressés que la distribution des numéros ne reprendra que le 9 février 2017. Ainsi, jusqu’à cette date, le service ne traitera que les dossiers reçus avant le 28 décembre 2017 ou les numéros distribués avant cette date.

  • 30 Dec. 2016 - 08:23-

    Carte grise biométrique. La date limite pour le changement de la carte grise ancienne version en carte grise biométrique a été prolongée jusqu’au 31 mars 2017. Rajaonarison Charli Hyacinthe, chef du centre d’immatriculation de l’ex- faritany d’Antananarivo, a fait savoir cette décision prise par le Ministre de ‘intérieur lors d’un point de presse effectué le 28 décembre 2016. Cette prise de décision fait suite à la  longue file d’attente quotidienne effectuée par les retardataires car la date limite antérieure était fixée au 31 décembre 2016.

  • 25 Dec. 2016 - 18:40- L'équipe de www.lakroa.mg vous souhaite un Joyeux Noël.

Du même auteur

culture
societe

Dans la même rubrique

une
une
Publicité