logo
Lakroan'i Madagasikara
Interview exclusive

Vers le 50è anniversaire des relations diplomatiques avec le Vatican

Guillaume R. et Noro R. il y a 1 année

Lakroan'i Madagasikara a publié dans son édition numéro 3947 du 22 novembre 2015 en page 7 une interview exclusive du Nonce apostolique, Mgr Paolo Rocco Gualtieri, nous publions ici in extenso cette interview, notre initiative ne vous empêchera pas d'acheter le journal, nous en sommes certains. Merci.

Vers le 50è anniversaire des relations diplomatiques avec le Vatican

Interview exclusive de Mgr Paolo Rocco Gualtieri, nonce apostolique

Vers le 50è anniversaire des relations diplomatiques avec le Vatican

 

 

 

Vous êtes à Madagascar depuis quelques mois. Bienvenu Monseigneur.

Effectivement, je suis arrivé à Madagascar le 28 juillet dernier et j’ai présenté les Lettres de Créance au président de la République, Monsieur Hery Rajaonarimampianina, le 19 septembre dernier, au Palais d' Iavoloha, en présence du ministre des Affaires Etrangères, Madame Béatrice Attalah et des divers fonctionnaires de la Présidence de la République et du Gouvernement.

 

Vous avez assisté à des célébrations telles que l’ouverture des soixante ans de 10 diocèses à Morondava, et les JMJ – Mada VIII à Fianarantsoa. Vous avez également eu l’occasion de visiter quelques diocèses. Comment définiriez-vous l’Eglise de Madagascar ?

Avant la présentation des Lettres de Créance, ensemble avec le Secrétaire de la Nonciature, le R.P. Giuseppe Quirighetti, j’ai accompagné Son Excellence Monseigneur Savio Hon Tai-Fai, S.D.B. Secrétaire de la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples, pendant la visite (du 1er au 10 août) que celui-ci a effectuée à travers le pays. Nous avons visité quatre Eglises particulières: Antsiranana, Ambanja, le futur diocèse de Maintirano et Morondava. Nous avons célébré des Messes et nous avons rencontré des évêques, des prêtres, des religieux, des laïcs engagés et surtout des catéchistes.

Après ces Eglises particulières, je me suis rendu dans l’Archidiocèse de Toamasina, chez le président de la Conférence Episcopale, Son Excellence Monseigneur Désiré Tsarahazana, pour lui présenter la Lettre Commendatizia (c’est la lettre avec laquelle le Pape informe officiellement les évêques du pays, qu’un nouveau représentant de Sa Sainteté a été nommé).

Puis j’ai participé aux Journées Mondiales de la Jeunesse nationale, qui ont eu lieu à Fianarantsoa du 15 au 20 septembre.

Cela a été une très belle manifestation de foi de la jeunesse catholique malgache. J’ai vu de nombreux jeunes prier avec joie et enthousiasme. J’ai vu, en particulier à Fianarantsoa, une Eglise jeune et dansante. Je définirais ainsi l’ Eglise malgache: une Eglise dansante.

 

Quelles sont alors vos premières impressions sur la vie de l’Eglise catholique à Madagascar ?

Une Eglise qui ne reste pas au balcon; une Eglise qui se confronte avec l’histoire, une Eglise très engagée dans la société, en particulier dans les secteurs de l’éducation, de la santé, et de la charité…… Une Eglise hôpital de campagne. Mais aussi une Eglise, (non selon Pélage), consciente de ses propres limites. Une Eglise qui ne se laisse pas enfoncer dans ses limites et qui se confie à la Providence, dans une attitude de confiance, en ne se fermant pas sur elle-même.

L’œuvre la plus belle que l’Eglise est appelée à faire dans l’histoire est de la marquer de sa présence et la transformer à travers la charité. Ce qui rend grande l’Eglise dans l’histoire c’est l’incarnation du chapitre 25 de l’Evangile des Béatitudes: “J’avais faim et vous m’avez donné de quoi manger, j’avais soif et vous m’avez donné à boire, j’étais nu, malade, en prison et vous êtes venus me visiter”.

L’Eglise sans charité n’est rien. Chacun de nous sans les œuvres de charité n’est rien. Saint Paul nous le rappelle dans la deuxième Lettre aux Corinthiens; “si j’avais le don de la prophétie, et si je connaissais tous les mystères et toutes les sciences, et si je possédais la plénitude de la foi jusqu’à transporter les montagnes, si je n’ai pas la charité, je ne suis rien”. 1 Cor 13,2).

 

Vous dites avoir visité le futur diocèse de Maintirano. Où en est-on sur ce dossier?

Oui, je suis en train de travailler pour la fondation du diocèse de Maintirano. Avant qu’un Nonce ne propose au Saint Père des noms pour la fondation d’une Eglise particulière, il doit avoir une connaissance pastorale de celle-ci. Après cette première phase, on passe à la connaissance de la personne à proposer au Pape, pour être l'évêque. Cela demande du temps, pour avoir une connaissance de la situation pastorale. Il est nécessaire, pour choisir la personne adaptée, de consulter les évêques, les prêtres, les laïcs.

 

Le synode sur la famille vient de se terminer à Rome. Quels messages aimeriez-vous transmettre aux fidèles de Madagascar, pour une bonne compréhension de ce qui y a été discuté ?

Certainement, comme l’a relevé le Pape dans le Discours à la Conclusion des travaux de la XIV Assemblée Générale Ordinaire du Synode des Evêques, le Synode n’a pas conclu tous les thèmes inhérents à la famille, mais il a cherché de les illuminer avec la lumière de l’Evangile, de la tradition et de l’histoire bimillénaire de l’Eglise, en y introduisant la joie de l’espérance, sans tomber dans la facile répétition de ce qui est indiscutable ou qui a été déjà dit.

Du Synode a surgi pour tous les fidèles une invitation à comprendre l’importance de l’institution de la famille et du Mariage entre homme et femme, fondé sur l’unité et l’indissolubilité, et à l’apprécier comme la base fondamentale de la société et de la vie humaine. (cf. Discours du Saint-Père pour la clôture de la XIVè Assemblée générale du Synode des évêques)

L’Eglise, Pasteurs et laïcs, a devant elle un grand défi: annoncer l’Evangile, en défendant la famille contre toutes les attaques idéologiques et individualistes. La signification de la conclusion du Synode l’a relevée le Pape François même: “Pour l’Eglise conclure le Synode signifie revenir à “marcher ensemble” réellement pour porter dans toutes les parties du monde, dans chaque diocèse, dans chaque communauté et dans chaque situation la lumière de l’Evangile, l’union de l’Eglise et le soutien de la miséricorde de Dieu”. (cf. Discours du Saint-Père pour la clôture de la XIVè Assemblée générale du Synode des évêques)

 

Le Nonce apostolique que vous êtes a-t-il quelques mots à dire sur la diplomatie vaticane ?

Les finalités de la diplomatie vaticane consistent à introduire dans les nombreuses relations internationales le levain des valeurs évangéliques.

Selon l’expression du Pape François, il existe dans le monde une “guerre mondiale combattue à pièces”. Et, malheureusement, l’identité religieuse, parfois, est employée pour enflammer les esprits et cacher des intérêts matériels et de pouvoir. Les objectifs propres de la diplomatie pontificale consistent à construire des ponts. A toujours soutenir la négociation et le dialogue comme moyen pour la solution des conflits. A promouvoir la paix, le respect réciproque, le développement intégral des peuples ainsi que le bien-être spirituel et matériel, dans la lutte contre la pauvreté et la faim,…Il n’existe pas d’autres intérêts dans la diplomatie pontificale.

Ainsi, en tenant compte des données, dans l’actuelle situation de la Communauté internationale, le Saint Siège a des relations diplomatiques bilatérales avec 179 Etats, auxquels s’ajoutent l’Union Européenne et l’Etat de la Palestine. Puis, dans les rapports stables de type multilatéral avec de nombreuses institutions intergouvernementales, compétentes dans différents secteurs, à travers lesquels s’articule la structure da la gouvernance internationale.

 

Et en ce qui concerne les relations diplomatiques entre le Vatican et Madagascar ?

Concernant les relations diplomatiques du Saint-Siège avec la République de Madagascar, elles furent établies le 19 décembre 1966 et publiées dans L’Osservatore Romano du 9-10 janvier 1967. Avant, il y avait une Délégation Apostolique, c’est-à-dire, qu’il y avait seulement un représentant pontifical auprès de l’Eglise, pas auprès de l’Etat. Le premier Nonce Apostolique a été Félix Pirozzi, Archevêque titulaire d’Orasiane.

Ainsi l’année prochaine on célébrera le 50è Anniversaire des relations diplomatiques entre le Saint-Siège et Madagascar. Elles ont été et elles sont bonnes ces relations, orientées vers la collaboration réciproque entre l’Eglise et l’Etat.

Les célébrations de cet Anniversaire seront prises en commun accord entre la Nonciature Apostolique, la Conférence Episcopale de Madagascar et le Gouvernement du pays.

Les évêques réunis en Assemblée Plénière, les jours passés dans la Capitale, ont déjà commencé à penser aux initiatives qui pourraient être mises en œuvre.

 

La Grande Ile peut-elle espérer une visite du Pape François ?

Concernant la visite du Pape, elle serait souhaitable, mais nombreux sont les pays qui désirent être visités par le Pape François. Il faudra voir si cela sera possible selon son agenda.

 

Merci Monseigneur de nous avoir accordé cette interview.

C’est moi qui remercie le journal Lakroa. Lakroa m’a le plus intéressé, de tous les journaux que j’ai lus depuis mon arrivée à Madagascar.

Je m’arrête là, car je dois partir pour Toliara, assister à la célébration du 25è anniversaire de l’épiscopat de Monseigneur Fulgence Rabeony, et lui apporter la lettre de vœux du Pape François. Je profite de cette interview pour lui exprimer mes cordiales félicitations.

Aux évêques et à l’Eglise de Madagascar, ainsi qu’au pays tout entier, je souhaite un bien-être tant spirituel que social.

 

[...] J’ai vu de nombreux jeunes prier avec joie et enthousiasme. J’ai vu, en particulier à Fianarantsoa, une Eglise jeune et dansante. Je définirais ainsi l’ Eglise malgache: une Eglise dansante.


Mgr Paolo Rocco Gualtieri  Nonce apostolique 

 

Propos recueillis par : Par Guillaume Rakotonandratoniarivo et Noro Razafimamonjy

 

Partager l'article:

Votre réaction?

Commbien font 5 + 7? (security question)

Lakroa en direct
  • 23 Feb. 2017 - 09:16-

    Hcc sur le cas cas du Sénateur Lylison. Avis n°03 du 22 février 2017 sur le cas du Sénateur Lylison René de Rolland Urbain. Par lettre du 27 janvier 2017, conformément aux dispositions de l’article 119 de la Constitution, le Président du Sénat a saisi la Haute Cour Constitutionnelle pour donner son avis sur le cas du Sénateur LYLISON René de Rolland Urbain. La Hcc a donné son avis déclarant que la Hcc se déclare incompétente pour émettre un avis sur le cas du Sénateur Lylison suite à la demande du Président du Sénat. Pour la Hcc le Sénat est souverain pour l’application de son Règlement intérieur.

  • 20 Feb. 2017 - 08:36-

    Fin de parcours pour Elgeco Plus. La défaite subie par Elgeco Plus devant la Supersport United au stade Moripe Stadiumde Pretoria dans le cadre du tour préliminaire de la coupe de la CAF 2017 marque la fin du parcours de cette équipe malagasy. Elgeco Plus a été défaite sur le score de 2 buts à 1 ce dimanche 19 février 2017. Rappelons qu’au match aller, à Mahamasina, les deux équipes sont rentrées au vestiaire sur le score nul et vierge.

  • 20 Feb. 2017 - 08:13-

    Cnaps battue mais passe.  La Cnaps a été battue par Township Rolers sur le score de 2 buts à 1 lors du match retour ce samedi 18 février 2017. Le match retour s’est soldé sur le score de 3 buts à 2 sur le stade de Gaborone en faveur des Botswanais. Au total les deux équipes ont marqué chacune 4 buts. La Cnaps passe donc avec l’avantage d’avoir marquée 2 buts sur terrain adverse. Au match aller, les Caissiers s’étaient imposé sur le score de 2 buts à 1. Pour le tour suivant, la Cnaps rencontrera la Coton Sport du Cameroun.

  • 18 Feb. 2017 - 10:33-

    L’islamisation à Madagascar. L’islam à Madagascar fait depuis deux ans l’objet d’une très forte couverture médiatique et politique. Cet attrait – aussi massif que soudain – tranche avec le faible nombre d’études sur l’islam à Madagascar. La thématique de « l’islamisation » est dominante dans le traitement politico-médiatique, relayant des informations souvent non vérifiées, voire totalement erronées, mais qui traduisent l’inquiétude qui gagne les différentes strates de la société malgache, très majoritairement chrétiennes. Pourtant, l’islam et la thématique de l’islamisation ont une histoire ancienne dans le pays. Il s’agira ici d’une part de retracer l’histoire longue de l’islam à Madagascar, inscrite elle-même dans celle de l’islam en Afrique de l’Est, et d’autre part d’évoquer la récurrence du spectre de l’islamisation dans le pays et de tenter d’en expliquer les raisons. (Notes de l’Ifri, décembre 2016) (source : https://www.ifri.org/sites/default/files/atoms/files/islamisation_madagascar_pellerin_2016_0.pdf.

  • 18 Feb. 2017 - 10:26-

    Journées de l’emploi et de la formation 2017. Afin de contribuer à la réduction du chômage et du sous-emploi, le cabinet de recrutement MRH (Management Ressources Humaines) organisera la 9èmee édition des journées de l’emploi et de la formatio. Cette nouvelle édition se déroulera les 22 et 23 février 2017 au Palais des Sports et de la Culture (Mahamasina – Antananarivo). Il y aura 35 stands permettant de rencontrer des employeurs et plus de 1500 offres d’emplois.

  • 18 Feb. 2017 - 07:41-

    Journée de sensibilisation en milieu scolaire. La Croix-Rouge Malagasy, avec l’appui financier de la commission Européenne pour l’aide humanitaire et la protection civile (ECHO) à travers le projet Miatrika,  et en collaboration avec le BNGRC et la Météo Malagasy organisent des séances de sensibilisation en milieu scolaire pour la réduction des Risques de catastrophes. Ces partenaires ont effectué une journée de sensibilisation ce 17 février, dans le cadre de la journée des écoles, à l’EPP 67Ha sud avec la participation des élèves de cette EPP et des EPP du fokontany III G Hangar et EPP Antetezana Afovoany.

  • 18 Feb. 2017 - 07:35-

    Asja en visite à la HCC. Les étudiants en droit Master II de l’Athénée Saint Joseph Antsirabe (ASJA) ont effectué une visite à la Haute Cour Constitutionnelle. Le Président de la Cour Jean-Eric RAKOTOARISOA leur a fait un exposé sur l’historique de la Cour, la composition et le mode de désignation de ses membres, les attributions de la HCC ainsi que son organisation administrative. Cet exposé a été suivi par une séance de questions-réponses. Le Président a ensuite guidé les étudiants pour une visite des lieux avant la traditionnelle photo de famille. La rencontre a permis aux quinze étudiants de l’ASJA de mieux connaître la Cour et son fonctionnement réel.

  • 14 Feb. 2017 - 11:27-

    Liste électorale provisoire. La Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) a présenté ce 13 février la liste électorale provisoire. Le nombre des électeurs inscrits est de 9 124 901. Avec ce chiffre la CENI constate un accroissement de 5,20% puisqu’en 2016 le nombre des électeurs inscrits était de 8 673 485 ou une augmentation de 542 030 électeurs. Le pourcentage des femmes est de 45,73% avec 4 172 896 électrices inscrites et une augmentation des femmes de 193 679 électrices.

  • 13 Feb. 2017 - 09:12-

    Elgecoplus 0 et Supersport United dos à dos. Au coup de sifflet final du temps réglementaire ElgecoPlus Madagasikara et Supersport United d’Afrique du Sud se sont séparés sur le score nul et vierge. Les amoureux du foot ont répondu présents à Mahamasina ce dimanche 12 février 2017 mais cela n’a pas suffi pour faire trembler les filets du gardien de but Sud-Africain. Le match retour pour ce tour préliminaire de la Coupe de la CAF se déroulera en Afrique du Sud ce dimanche 19 février 2017. Ne pas avoir encaissé un but à domicile est un net avantage pour ElgecoPlus.

  • 11 Feb. 2017 - 23:08-

    4 heures- Il a fallu 4 heures de temps pour faire le trajet Vontovorona Anosy après le match entre la Cnaps Sport et la Township Rollers ce samedi 11 février 2017. 4 heures de temps pour faire ce trajet long de 15 kilomètres. Les raisons de ce record en la matière sont multiples. Il y a dame pluie, plusieurs voitures sont tombées en panne, comme d’habitude, ou tombées dans le caniveau comme la 4x4 à la sortie du stade de Vontovorona. Puis, il y a aussi le fait que les gens se sont déplacées avec leurs voitures pour voir le match (et heureusement dans ce cas que la moitié des tribunes sont dégarnies). Enfin, il faut noter qu’une fête s’est déroulée dans la grande salle de ce nouveau complexe. Il faut que la Cnaps revoie sa copie pour débuter l’heure du match.

  • 11 Feb. 2017 - 22:23- Cnaps-Sport 2- Township Rollers 1. Le match préliminaire de la ligue des champions de la Confédération africaine de football entre la Cnaps Sport et la Township Rollers s’est terminé sur le score de 2 buts à 1 en faveur de la Cnaps Sport. A la fin de la première mi-temps la Cnaps Sport menait sur le score de 1 but à 0, but marqué dans le temps additionnel (45+2) par Francis Rafaralahy (n°9). Dès l’entame de la deuxième mi-temps, l’équipe visiteuse montrait qu’elle est venue pour faire le jeu et non pour défendre. Les Botswanais réussissent à égaliser à la 69è minute de jeu par Segolame Boy (n°11) et 7 minutes après Njiva (n°12) libère Vontovorona.
  • 10 Feb. 2017 - 08:38-

    60 ans du PSD. Pour marquer ses 60 ans d’existence le Parti Social Démocrate organise une exposition retraçant les grandes lignes de l’histoire du pays durant la Première République. Cette exposition se déroule à la Bibliothèque Nationale dans la salle Gisèle Rabesahala. L’exposition durera trois jours du 9 au 11 février et l’entrée est gratuite. L’exposition est le fruit de la collaboration entre le photographe Rakotobe ichel et le parti PSD. Selon Eliane Bezaza secrétaire national du parti Eliane Bezaza, le parti veut surtout mettre en valeur les luttes entamées menant vers l’indépendance.

  • 10 Feb. 2017 - 08:35-

    Elgeco Plus prête. Elgeco plus affrontera l’équipe Supersport United venant d’Afrique du Sud ce 12 février au stade de Mahamasina. Après avoir joué trois matchs successifs sur un terrain synthétique, l’’équipe du président Alfred Andriamanampisoa revient sur le gazon en s’entraînant sur le stade de Bevalala et tâtera le terrain de Mahamasina ce jeudi 9 et vendredi 10 février 2017. Le président du club Elgeco plus fait appel aux spectateurs de venir nombreux et soutenir les Malagasy à Mahamasina car Elgeco plus devient Elgeco plus Madagascar.

  • 10 Feb. 2017 - 08:33- Elgeco Plus prête. Elgeco plus affrontera l’équipe Supersport United venant d’Afrique du Sud ce 12 février au stade de Mahamasina. Après avoir joué trois matchs successives sur un terrain synthétioque, l’’équipe du président Alfred Andriamanampisoa revient sur le gazon en s’entraînant sur le stade de Bevalala et tatera le terrain de Mahamasina ce jeudi 9 et vendredi 10 février 2017. Le président du club Elgeco plus fait appel aux spectateurs de venir nombreux et soutenir les Malagasy à Mahamasina car Elgeco plus devient Elgeco plus Madagascar.
  • 10 Feb. 2017 - 08:33- Elgeco Plus prête. Elgeco plus affrontera l’équipe Supersport United venant d’Afrique du Sud ce 12 février au stade de Mahamasina. Après avoir joué trois matchs successives sur un terrain synthétioque, l’’équipe du président Alfred Andriamanampisoa revient sur le gazon en s’entraînant sur le stade de Bevalala et tatera le terrain de Mahamasina ce jeudi 9 et vendredi 10 février 2017. Le président du club Elgeco plus fait appel aux spectateurs de venir nombreux et soutenir les Malagasy à Mahamasina car Elgeco plus devient Elgeco plus Madagascar.
  • 10 Feb. 2017 - 07:50- Maintirano nouveau diocèse.- Le pape François a érigé le nouveau diocèse de Maintirano a annoncé le Saint-Siège le 8 février 2017. Ce diocèse d’environ 31.000 fidèles résulte du regroupement de territoires détachés des diocèses de Tsiroanomandidy, Mahajanga et Morondava. L’église Notre-Dame de l’Ascension de Maintirano est élevée au rang de cathédrale du nouveau diocèse. Mgr Gustavo Bombin Espino, jusqu’alors évêque de Tsiroanomandidy a été nommé premier évêque de Maintirano par le pape François.
  • 09 Feb. 2017 - 09:09- Arraisonnement d’un navire. En marge de l’Ordre du jour du Conseil des Ministres qui s’est tenu au Palais d’Etat d’Iavoloha ce mercredi 8 février 2017 à 16 heures une information a été communiquée par le Premier Ministre, faisant état de l'arraisonnement d'un navire portant le nom de "Lumina" et de l'arrestation de son équipage pour tentative d'exportation de bois de rose à partir de Vinanivao, à proximité du Cap Masoala. L'enquête est en cours.
  • 09 Feb. 2017 - 08:53- Nouvelle structure. Le Conseil des Ministres qui s’est tenu au Palais d’Etat d’Iavoloha ce mercredi 8 février 2017 à 16 heures a adopté le décret portant création de l’Organisme de Coordination et de Suivi des Investissements et de leurs Financements (OCSIF) et ledécret portant nomination du Commissaire Général de l’Organisme de Coordination et de Suivi des Investissements et de leurs Financements (OCSIF), en la personne de Monsieur Léon Maxime Raelison Rajaobelina.
  • 09 Feb. 2017 - 08:02-

    Remerciement de la Conférence Épiscopale de Madagasikara. Vous pouvez lire l'intégralité du message de la Conférence Episcopale de Madagasikara en suivant le lien :

    http://www.lakroa.mg/item-970_articles_dossier_18-remerciement-de-la-confarence-apiscopale-de-madagascar.html

  • 08 Feb. 2017 - 07:47-

    8 février : Journée mondiale de prière et de réflexion sur la traite des êtres humains. Cette journée mondiale a été instituée en 2015 à l'initiative du Pape François.
    Le choix du 8 février ne doit rien au hasard puisque cette date correspond à la fête de Sainte Joséphine Bakhita, une Soudanaise qui a été vendue comme esclave, maltraitée puis rendue libre.
    Des millions de personnes concernées. Lors de la première édition, le Cardinal Peter Turkson, Président du Conseil pontifical Justice et Paix, avait rappelé que des millions de personnes de par le monde sont privées de liberté et contraintes à vivre pratiquement en esclavage. Pour ces hommes et ces femmes, sainte Joséphine Bakhita est un modèle d’espérance et l'Eglise Catholique encourage les fidèles à suivre les pas de cette sainte. De la prise de conscience à l'action. Le Pape désire que les hommes de tous pays et toutes origines prennent conscience d’un phénomène global qui dépasse la responsabilité de tel ou tel état. Il appelle à une véritable mobilisation contre ce fléau. Nous devons tous mieux analyser la situation et mobiliser les consciences. De la conscience à la prière, de la prière à la solidarité, de la solidarité à l’action, afin que la traite et les nouvelles formes d’esclavage disparaissent.

Du même auteur

economie
culture

Dans la même rubrique

une
une
Publicité