logo
Lakroan'i Madagasikara
Francophonie :

la SEFAFI vise

Recueilli par JRR il y a 2 années

L'association SEFAFI tire à boulets rouges sur la préparation de la tenue de la Francophonie à Madagasikara. Pour la Sefafi la situation présente ne correspond au thème du sommet qui est "Croissance partagée et développement responsable". Elle annonce que les bénéfices de ce sommet ne sont pas partagés avec la population malagasy. Lecture.

la SEFAFI vise

 D’UN SOMMET AUX VRAIES PRIORITÉS

 

Au nom de l’État et du peuple malgaches, nos dirigeants se sont proposés, le 30 novembre 2014 à Dakar, pour accueillir le Sommet de la Francophonie à Antananarivo en novembre 2016. Il ne saurait être question de revenir en arrière, l’honneur de toute la population est en jeu. L’État s’est engagé, il doit assumer ses engagements : efa tongotra mby andakana ka tsy afaka hihemotra intsony (équivalent de « quand le vin est tiré il faut le boire »). À présent, il revient à l’État de démontrer qu’il a postulé pour ce Sommet en connaissance de cause. Il semble en effet que toutes les énergies de la Présidence y soient consacrées, mais il ne faudrait pas que cela se fasse au détriment de la population ou pour occulter ses problèmes quotidiens. Car ce n’est pas à quelques mois du Sommet que l’on va demander de l’aide parce que nous n’arrivions pas à boucler le budget. C’est une honte pour le pays ! Or nos dirigeants ne ratent aucune occasion pour mendier, et toujours mendier - mangataka, mangataka foana.

Les informations sur les coûts éventuels de la tenue du Sommet sont confuses et fragmentaires. On sait que la loi de finances 2016[1] lui alloue 20 milliards d’Ariary. À quoi correspond pareille somme ? À l’équivalent, voir au double, du budget de plusieurs ministères, et pour toute l’année 2016[2]. Si l’on se réfère aux frais de fonctionnement de la SAMVA, réputée nécessiter 400 millions d’Ariary par mois[3], cela représente 4 ans de collecte des déchets de la ville d’Antananarivo ; ou , d’après le Ministre des travaux publics[4], à deux fois le montant réservé à la réparation de 32 kilomètres de rues de la capitale (à supposer que ce soit réalisé) ; ou encore à une petite moitié du budget du Fonds d’Entretien Routier pour toute l’année 2016 et pour tout Madagascar (environ 46 milliards d’Ariary). Comme la transparence n’est toujours pas de mise, le citoyen se voit contraint d’éplucher la presse pour en savoir davantage…

Mais à lire la même loi de finances 2016, cette allocation semble correspondre à la ligne « Opérations d’Investissement (PIP) » de la Présidence. On entrevoit déjà cette dernière investir dans l’organisation de galas et payer les émoluments des experts israéliens en sécurité[5]. Les 20 milliards Ar ne concernent donc pas les budgets de ministères clés tels que le MEPATE (ministère d’État en charge des Projets présidentiels, de l’Aménagement du territoire et de l’Équipement) : son budget passe de 75 milliards d’Ariary en 2015 à 206 milliards en 2016 - dont 144.685.574.000 d’Ariary pour les « infrastructures et équipements ». De même, le budget du ministère des Transports a presque quadruplé (29 milliards Ar en 2015, 113 milliards en 2016). Ces fortes augmentations s’expliquent peut-être par le fait que ces deux ministères sont les porte-fanions du projet aéroportuaire et des infrastructures comme le Village de la Francophonie et l’Hôtel 5 Étoiles d’Ivato.

D’autres informations recueillies dans la presse laissent entrevoir que 28 millions de dollars seront nécessaires pour réhabiliter l’Hôtel 5 étoiles d’Ivato, à présent géré par la Société d’Exploitation Hôtelière d’Ivato (SEHI SA), une société privée réputée avoir été « mise en place par le gouvernement ». Et le coût d’un nouveau terminal international à l’aéroport, dont la première pierre a été posée en grandes pompes le 9 juin 2015, est estimé à 150 millions d’Euros, soit 525 milliards d’Ariary[6]. Même si les investisseurs apportent la majorité de cette somme, ils la récupéreront sur les redevances et autres frais payables par nous, les voyageurs. Par contre, l’État peine à décaisser des sommes relativement minimes auprès des instances internationales : 40 millions USD seulement auprès du FMI et 11,5 millions d’Euros (sur 13 disponibles) auprès de l’Union Européenne. Plusieurs bailleurs potentiels de la famille de la Francophonie se sont empressés d’annoncer que leur soutien sera limité à « la logistique, au protocolaire et au sécuritaire », ce qui exclut les infrastructures[7].

Les infrastructures constituent pourtant les seules retombées durables de ce Sommet, mais il est déjà évident que le terminal international et les nouvelles routes à quatre voies ne seront pas au rendez-vous. Certaines constructions de logement sont à la recherche de financements privés, comme pour le Village de la Francophonie, complexe de plus de 200 appartements appelé Voara, avec un autre centre commercial et une salle de cinéma, sur un terrain public à Andohatapenaka. Le coût de ce complexe ainsi que celui de rénovation et de l’équipement de l’Hôpital Manara-penitra à Andohatapenaka sont inconnus. A quels prix, dissimulés par des montages parfois hasardeux de projets de Partenariat Public-Privé (PPP), ces travaux verront-ils le jour ? Ce qui est sûr, c’est que l’État devra y apporter au minimum les terrains, la viabilisation en eau et en électricité, pour ne pas parler des permis environnementaux (requis pour tous projets, qu’ils soient publics ou privés). Où les eaux usées du complexe Voara se déverseront-elles, par exemple ? Pendant ce temps, près de 30.000 personnes sont sur la liste d’attente de la JIRAMA pour avoir un compteur, il faut attendre des années pour obtenir un titre foncier ou un permis environnemental, alors que les rizières de la plaine du Betsimitatatra sont davantage inondées chaque année et que les infrastructures en eau potable sont quasiment hors d’usage.

Lorsque Madagascar devait accueillir le sommet de l’UA en 2009 et de la francophonie en 2010, un accord de prêt de 50 millions USD a été signé par l’État avec la Banque Export-Import de Chine pour la construction du centre international de conférences - somme que la population continue sans doute à rembourser aujourd’hui. Les véhicules Toyota Land Cruiser V8 et Ford Mondeo ont fait le bonheur des barons du régime de la Transition qui les ont récupérés sur le parking du Palais d’Ambohitsorohitra. De nouvelles routes étaient projetées, les mêmes que l’on propose de réaliser à présent, et les procédures d’acquisition pour intérêt public étaient sur le point d’être lancées. Les dirigeants ont la mémoire courte : ces sommets n’ont jamais vu le jour, et les rares infrastructures construites n’ont bénéficié à la population que dans une infime mesure.  

Cela laisse présager que seul un nombre restreint de bénéficiaires profitera de ce sommet d’une semaine : les dirigeants, peut-être, mais surtout les affairistes en tout genre. Les hôteliers et restaurateurs peut-être, les concessionnaires de véhicules, les agences évènementielles et leurs jeunes hôtesses, sans oublier les repreneurs des résidences de luxe du complexe Voara. De bonnes affaires pour une semaine, mais pour quel effet durable ? Certes, un nouveau terminal et de nouvelles routes seraient les bienvenus, mais combien de voyageurs à l’international sont malgaches comparés au nombre de voyageurs de taxi-brousse ? Les gares routières devraient être prioritaires, tout comme les branchements électriques et les raccordements en eau (potable de préférence). La notion même de service public semble avoir disparu du lexique de gouvernance des dirigeants actuels pour qui un énième voyage à l’étranger ou, mieux encore, la présidence d’un sommet international, semble être l’ultime sacre.

Avançons donc vers ce sommet, qui pourra attirer l’attention des autres sur notre misère, et peut-être les encourager à nous aider davantage. Mais exigeons la transparence totale sur les dépenses y afférentes, ainsi que la liste des retombées réelles et durables pour le plus grand nombre. En d’autres termes, pour chaque chambre d’hôtel ou logement construit, pour chaque hôpital réhabilité, pour chaque aéroport, pour chaque repas, pour chaque bouteille de champagne, pour chaque voiture, pour chaque goutte de carburant, pour chaque élément des forces de l’ordre, qu’on porte dans les budgets alloués et les projets planifiés pour 2016 un investissement équivalent pour l’ensemble des citoyens, pour ceux de Bekily, de Tsihombe et d’Ambositra et pas seulement ceux d’Ivato, d’Ambohibao ou d’Andohatapenaka. Bref, pour toute la population de Madagascar.

 

Antananarivo, 6 février 2016

 

 

 

[1]. L’Express de Madagascar du 14 janvier 2016 : « 20 milliards pour le Sommet de la Francophonie ».

[2]. Ministères ayant moins de 20 milliards d’Ariary de budget en 2016 : Travail, Industrie, Économie, Communication, Élevage, Pêche, Mines et Pétrole ; Postes ; Jeunesse, et Culture. Le ministère de la Population a obtenu 26 milliards d’Ariary. Au département foncier du MEPATE sont alloués 10.669.523.000 d’Ariary.  

[3]. L’Express de Madagascar du 15 décembre 2015 : « Montagnes d’ordures dans la capitale ».

[4]. Les Nouvelles du 20 janvier 2016 : « Capitale : 32 kilomètres de rue à réhabiliter ».

[5]. L’Express de Madagascar du 20 janvier 2016 « Des experts israéliens ‘‘en appui’’ ».

[6]. L’Express de Madagascar du 10 juin 2015 : « Un nouveau terminal international avant 2016 ».

[7]. L’Express de Madagascar du 18 janvier 2016, aide du Canada.

 

 

SeFaFi

Observatoire de la Vie Publique

Lot TR 41 Ampahimanga, Ambohimanambola 103

Tél. 032 59 761 62   Email : sefafi@gmail.com  Site Web : www.sefafi.mg

Partager l'article:

Lakroa en direct
  • 30 Jun. 2018 - 08:40-

    Remplacement à l’Assemblée Nationale. « Le Député dont siège devient vacant est remplacé par le suppléant élu en même temps que lui, sauf en cas d’annulation de l’élection, jusqu’au renouvellement de l’Assemblée nationale ». .Que suivant le certificat de décès n°65969 versé au dossier, sieur ABDILLAH est décédé le 21 février 2018 à l’hôpital Apollo de New Delhi. La vacance d’un siège de Député à l’Assemblée nationale est constatée, à la suite du décès de sieur ABDILLAH. Est proclamé Député à l’Assemblée nationale, le candidat EDIZARD, premier suppléant de la liste VPM-MMM de Vohémar. (Arrêt de la HCC du 28 juin 2018).

  • 30 Jun. 2018 - 08:34-

    Remplacement au sénat.« Le député nommé membre du Gouvernement est suspendu d’office de son mandat. Il est remplacé par son suppléant » et que « Les dispositions des articles 71 à 79 sont applicables, par analogie, au Sénat ». Que par décret n°2018-540 du 11 juin 2018, le Sénateur ANDRIAMANDAVY VII Riana a été nommé membre du Gouvernement. Qu’il y a donc lieu de suspendre d’office de son mandat le sénateur Riana  Andriamandavy VII. Est proclamé Sénateur de Madagascar le candidat Rajaonarivelo Henri Velomaro, premier suppléant de la liste « HVM » de Fianarantsoa. (Arrêt de la Hcc du 28 juin 2018.

  • 29 Jun. 2018 - 13:34-

    Dates des élections présidentielles.-  Le Premier ministre, Ntsay Christian, a annoncé lors d'un point de presse qu'il a donné à Mahazoarivo ce 29 juin la date des élections présidentielles. Le premier tour se tiendra le 7 novembre 2018 et le second tour se tiendra le 19 décembre 2018. La convocation des électeurs se fera dans le courant du mois d’août. Suivant la Constitution, le président de la République Hery Rajaonarimampianina, s'il se porte candidat, devrait démissionner le 7 septembre de cette année.

  • 16 Jun. 2018 - 10:10-

    Minisitera MPAE : mitohy ny asa. Isan’ny Miinisitera tsy nisolo ny minisitra mitantana azy ny Minisiteran’ny Fambolena sy Fiompiana. Nahatsapa ankehitriny ny mpitantana ity minisitera ity fa misy mpanakorontana tafiditra ao anatiny ka nahatonga azy i reo hanao fanambarana. Nanambara ireo tompon’andraikitra ao amin’ny minisiteran’ny fambolena sy fiompiana ny alakamisy 14 jona lasa teo teny Ampadrianomby fa mandeha tsara ny asa rehetra ao amin’ny minisitera. Tsy mba nahitana olana hatramin’izay na dia minisitra Hvm aza no nitondra tao hatramin’izay ka hatramin’izao. Nilaza ireo tompon'andraikitra fa tsisy tombontsoa ho azon'ny Firenena indrindra ny tantsaha sy ny mpiompy amin'ny fanakorontanana.

  • 05 Jun. 2018 - 06:58-

    Concours pour pourvoir les 40 postes d’inspecteurs du Trésor. Le ministère des Finances et du Budget informe que le dépôt de dossier pour le concours de recrutement d'élèves inspecteurs du trésor est ouvert depuis ce 4 juin. A noter que 40 postes sont à pourvoir, dont 35 sur concours direct et 5 pour les fonctionnaires du ministère. Le concours se tiendra du 22 au 23 novembre 2018 à Antananarivo Renivohitra, Antsiranana I, Fianarantsoa I, Mahajanga I, Toamasina I et Toliara I. http://www.tresorpublic.mg/tresorpublic/download.php?path=wp-content/uploads/2018/06/&file=concours_ins_2018.pdf

  • 26 May. 2018 - 11:34- GBM Fête des Mères. La GBM ou Grande Braderie de Madagascar a ouvert ses portes ce 23 mai comme annoncé dans les médias. On observe une grande affluence dans les allées. Selon MadaVision la règle de la réduction minimale de 15% est respectée par les participants.
  • 26 May. 2018 - 08:27-

    Décision HCC. Décision n°18-HCC/D3 du 25 mai 2018 Relative à une requête en déchéance du Président de la République Hery Rajaonarimampianina : La Haute Cour Constitutionnelle, Vu la Constitution ; Vu l’Ordonnance n°2001-003 du 18 novembre 2001 portant loi organique relative à la Haute Cour Constitutionnelle ; Vu la loi n°2014-043 relative à la Haute Cour de Justice ; Les rapporteurs ayant été entendus… (lire la suite sur  http://www.lakroa.mg/item-1389_articles_politique_18-dacision-relative-a-une-requate-en-dachaance-du-prasident.html

  • 22 May. 2018 - 07:11-

    Nouveau cardinal. Le Pape François a annoncé ce 20 mai dimanche de Pentecôte, qu’il créera le 29 juin prochain 14 nouveaux cardinaux dont 11 parmi eux sont des électeurs. Parmi ces 14 nouveaux cardinaux se trouvent l’Archevêque Désiré Tsarahazana. L’équipe de http://www.lakroa.mg/ salue ce nouveau cardinal en particulier et toute l’Eglise catholique notamment à Madagascar pour cette nomination. Que le souffle de l’Esprit Saint souffle sur ce nouveau cardinal pour donne un nouvel élan toujours plus positif sur l’EKAR que cela influe positivement sur la vie du pays.

  • 19 May. 2018 - 09:50-

    GBM Fête des mères. La Grande Braderie de Madagascar dédiée à la fête des Mères se déroulera du 23 au 27 mai 2018. Comme d’habitude les visiteurs bénéficieront d’une garantie d’obtenir une remise de 15% minimum. Les visiteurs auront une large gamme de choix pour honorer les mamans. Mais les stands traditionnels seront aussi là pour satisfaire toutes les demandes.

  • 09 May. 2018 - 11:42-

    Daty 3. Nanao fanambarana ny CENI ka nanolotra daty telo. Momba ny datim-pifidianana dia tranga telo no azo eritreretina ka nanaovan'ny CENI tolokevitra :
    - Tranga voalohany: Fifidianana Filoham-pirenena mialoha ny fotoana (alarobia 29 aogositra ny fihodinana voalohany)
    - Tranga faharoa: Fifidianana Filoham-pirenena tanterahina araka ny voalazan'ny andininy faha 47 amin'ny lalàm-panorenana (alarobia 28 novambra ny fihodinana voalohany)
    - Tranga fahatelo: Fanemorana ny fifidianana noho ny antony voalazan'ny Lalàm-panorenana hatrany (29 mai 2019 ny fihodinana voalohany)
    Hahafahana mandrindra araka ny tokony ho izy ny fifidianana sy manatanteraka izany ao anatin'ireo tranga roa voalohany (izany hoe amin'ity taona 2018 ity) dia takiana hazava amin'ity volana mey 2018 ity ny lalàm-pifidianana sy ny fandaminana ara-politika.

  • 05 May. 2018 - 15:04-

    Médiation du FFKM. Le FFKM continue à son rythme sa médiation. Une médiation qui a été ouverte par un culte œcuménique le dimanche 29 avril 2018. Un culte où déjà on a remarqué l’absence d’une certaine partie des acteurs politiques. Puis le lundi 30 avril, le FFKM a invité les députés de chaque camp. Seul le camp des députés “pro-régime” s’est fait représenter. Le camp des députés 73 n’a pas répondu à l’invitation du FFKM. Les quatre chefs d’Eglise du FFKM se sont déplacés, ce 4 mai, à Tsimbazaza pour rencontrer le président de l’Assemblée nationale et à Anosikely pour rencontrer le président du Sénat.

  • 05 May. 2018 - 12:59-

    Dates du recensement. Le Premier Ministre, Mahafaly Solonandrasana Olivier, a présidé ce 3 mai 2018 la cinquième réunion du Conseil National du Recensement (CNR). Cette réunion du CNR s’inscrit toujours dans le cadre de la préparation du troisième recensement général de la population et de l’habitation (RGPH-3). L’objet principal de cette réunion du CNR est de soumettre aux membres du CNR une proposition de date pour la réalisation du lancement du dénombrement. Ainsi, il a été validé que le recensement aura lieu du 18 mai au 10 juin 2018 à commencer par la numérotation de bâtiments (18 au 24 mai 2018), et par la suite, le  dénombrement de la population et des ménages (25 mai au 10 juin 2018).

  • 05 May. 2018 - 09:21-

    MTS. Le parti MTS (Malagasy Tonga Saina) a tenu son congrès le 4 mai 2018 à Antanimena. A l’issue de ce congrès, Mirasoa Razanamasy a été élu au poste de Secrétaire général du parti. Il remplace à ce poste Benjamina Ramanantsoa. Le Congrès a également désigné les coachs par Faritany. Concernant les afairres nationales, Roland Ratsiraka, président national du MTS, prône le « Soa toavina », faisant valoir le dialogue. Pour lui, il vaut mieux qu’un candidat soit présenter par un parti cela suppose l’existence d’une organisation. Le MTS affirme aligner des candidats à toutes les échéances électorales.

  • 03 Apr. 2018 - 08:58-

    Joyeuses Pâques à tous et à chacun. www.lakroa.mg souhaite à tous et à chacun de Joyeuses fêtes de Pâques. Que chaque jour qui se lève soit un jour de Pâques, un jour de victoire pour le monde. Dans son homélie de la nuit de Pâques 2018, le Pape François nous a invités à « transformer l’espérance en gestes concrets de charité ». La suite nous appartient.

  • 23 Mar. 2018 - 07:59-

    Passage de Eliakim (bilan du 22 mars à 20h). Le bilan provisoire global en date du 22 mars 2018 transmis par le Centre d'Etudes de Réflexion de Veille et d'Orientation du Bngrc nous donne les chiffres suivants : A l’échelle nationale, le bilan provisoire global fait état de : 21 décédés ; 50 872 sinistrés ; 19 439 déplacés cumulés ; 1 491 cases d’habitations endommagées ; 13 345 d’habitations inondées ; 2 392 cases détruites.

  • 20 Mar. 2018 - 07:58-

    José Vianey candidat aux présidentielles. Chaque week end apporte son lot de candidat à la candidature au poste de président de la République de Madagasikara. José Vianey vient d’annoncer sa candidature ce samedi 17 mars 2018 au Paon d’Or. Si l’on se réfère aux informations dans les informations, José Vianey ou Vijo a annoncé sa candidature en son  nom propre et non comme candidat du parti RAM. Ce parti certainement va entériner prochainement cette volonté du candidat Vijo. C’est devenu le modus vivendi.

  • 19 Mar. 2018 - 08:45-

    Passage de Eliakim. Le bilan provisoire global en date du 18 mars 2018 à 18h transmis par le Centre d'Etudes de Réflexion de Veille et d'Orientation du Bngrc nous donne les chiffres suivants : A l’échelle nationale, le bilan provisoire global fait état de : 17 décédés ; 15 772 sinistrés ; 6 282 déplacés cumulés ; 251 cases d’habitations endommagées ; 1 271 cases d’habitations inondées ;  648 cases détruites.

  • 19 Mar. 2018 - 08:29-

    200 étudiants s’imprègnent du Fisandratana2030. Hugues Ratsiferana, Conseiller spécial du Président de la République, a eu comme invité près de 200 étudiants issus de plusieurs universités de la Capitale (des universités publiques et des instituts supérieurs privés). Ces étudiants ont pu s’imprégner du Fisandratana 2030, dans l’amphithéâtre du Centre d’Application de Développement Intégré (Cadi), durant la matinée du 17 mars 2018. Après la présentation succincte du Fisandratana 2030 les étudiants ont pu poser des questions sur ce programme présidentiel. Le président Rajaonarimampianina est passé pour partager avec ces étudiants son expérience de vie.

  • 15 Mar. 2018 - 07:38-

    Jour J pour Aok’izay. C’est aujourd’hui 15 mars de 12h à 12h05 que le rendez-vous a été fixé par les organisateurs pour sensibiliser les tenants du pouvoir sur l’insécurité. Les organisateurs demandent une table ronde aux dirigeants mais surtout l’effectivité des décisions prises. Pour ce jour les organisateurs demandent à tous et à chacun de faire le maximum de bruit (klaxon, son de cloche, sifflet…) pour que ce cri soit entendu en haut lieu. Les organisateurs se donnent rendez-vous sur le parking de Jumbo Score Ankorondrano pour faire le maximum de bruit.

  • 15 Mar. 2018 - 07:36-

    Salon du chocolat et de la gourmandise. Pour la deuxième année consécutive, Wednesday Morning Group a choisi le chocolat et la gourmandise pour son activité de levée de fonds. Cet événement se déroulera durant la journée du 17 mars et se tiendra au Carlton Anosy. “Ce sera une journée d’animation, de démonstration, de préparation, mais surtout de dégustation” annonce les organisatrices car WMG est une association composée uniquement de femmes. Le but de WMG est de recueillir des fonds pour permettre la réalisation des actions sociales de cette Ong.

Du même auteur

chronique
societe

Dans la même rubrique

societe
societe
Publicité