logo
Lakroan'i Madagasikara
40 jours

Comment vivre le carême ?

Recueillis par JRR il y a 2 années

Quelques précieux éclaircissements de Sœur Régine du Charlat, auxiliatrice, qui nous invite à bien nous positionner spirituellement, pour vivre pleinement ce temps de ressourcement.

Le carême est un temps de préparation à la célébration de Pâques. Son objectif est de nous rendre aptes à rejoindre le coeur de la foi, la mort et la résurrection du Christ. Comme Jésus au désert, nous sommes invités à vivre quarante jours et quarante nuits de décantation, de confrontation, de mise à l'épreuve et de combat spirituel.


Chiffre symbolique

Quarante jours, quarante nuits : "Carême" vient de "quarante". À lui seul ce mot évoque les quarante ans passés par le peuple hébreu au désert, entre l'Égypte opulente et la Terre promise (livre de l'Exode), mais aussi les quarante jours et les quarante nuits de marche d'Élie jusqu'à la montagne de Dieu, l'Horeb (1 Rois 19,8), et les quarante jours passés par Jésus au désert, poussé par l'Esprit après son baptême, avant de se lancer sur les routes pour y faire entendre la parole de Dieu (Matthieu 4).

 

Nous préparer à Pâques

Quarante est le nombre de l'attente, de la longue et éprouvante durée avant le passage et l'arrivée au terme de la marche. Saint Augustin en faisait le nombre de la pérégrination vers le Royaume de Dieu. Quarante ans, quarante jours et quarante nuits inscrivent cette pérégrination dans le temps, le temps de la préparation et qui ne trouve son sens que dans ce que l'on prépare. C'est ainsi que, dès les débuts de l'Église, le Carême est essentiellement le temps de la préparation de la célébration de Pâques et, pour la même raison, le temps de la préparation des catéchumènes au baptême.

Chaque jour du Carême, l'évêque réunissait les catéchumènes pour une catéchèse pré-baptismale. On en a même parfois conservé le texte, comme les très célèbres catéchèses de Cyrille de Jérusalem. On en trouve surtout la trace dans les grands textes de l'Évangile qui structurent la liturgie du carême : les tentations du Christ au désert, l'aveugle-né, le dialogue de Jésus avec la Samaritaine, la résurrection de Lazare. Aujourd'hui, du fait de la répartition des lectures sur trois années liturgiques, nous n'avons plus ces textes chaque année, mais ils sont toujours la marque du parcours d'initiation chrétienne proposé à ceux qui seront baptisés à Pâques, et donc à tout baptisé dans la mémoire de son baptême.

 

Prendre le temps

Depuis, le Carême s'est affirmé comme un temps durant lequel les chrétiens se mettent plus intensément en présence du "mystère" de leur foi, pour se préparer à le célébrer pleinement à Pâques : la vie, la mort et la résurrection de Jésus Christ. Parce qu'ils se souviennent des quarante jours de Jésus au désert et des "tentations" qu'il eut à subir, ils inscrivent dans ce temps la prière, le jeûne et l'invitation à la conversion. Invitation qui ne s'entend que parce que nous savons que, dans la résurrection du Seigneur, nous sommes déjà passés de la mort à la vie (1 Jean). C'est donc uniquement dans la lumière de Pâques que nous pouvons comprendre cette "quarantaine" qui inscrit dans le temps notre marche en Dieu. Quarante jours et quarante nuits de décantation, de confrontation, peut-être de mise à l'épreuve et de combat pour nous rendre aptes à rejoindre, comme pour la première fois, le cœur incandescent de la foi, la mort et la résurrection du Christ.

Nous sommes invités à entrer dans le Carême avec tout le soin qu'on met à la préparation d'un événement décisif. Et d'abord à prendre le temps, car nous n'avons plus aujourd'hui les mêmes rythmes que naguère, et le temps n'est plus structuré de la même façon régulière pour tous. Même le dimanche a perdu quelque chose de sa ritualité et, hormis l'arrêt de la vie professionnelle, il se distingue mal des autres jours. Nous sommes tous pris dans cette réalité. Pourtant, quelle qu'en soit la forme, cherchons comment inscrire dans le temps ce que nous voulons vivre. Prendre le temps : de se souvenir, de se préparer, de s'orienter.

 

Trouver son propre désert

Prendre du recul. Se décharger, se débarrasser de ce qui alourdit, de ce qui ligote. Accepter de faire une pause, de rejoindre quelque désert intérieur, un lieu qui éloignera un peu des bruits immédiats superficiels pour s'enfoncer plus loin, pour écouter plus loin. S'alléger par le jeûne, s'écarter au désert sont les conditions qui nous sont proposées pour nous mettre en marche vers une connaissance plus grande, une découverte plus neuve. À chacun de trouver son désert et son jeûne. Le plus souvent, on n'aura pas à chercher bien loin. Les rythmes de la vie, les encombrements émotifs, les préoccupations quotidiennes, et peut-être aussi la trop bonne chère, nous signalent très vite nos points de saturation.

Plus difficile est de savoir comment y faire une brèche. Rien ne s'arrête pendant le carême : ni la vie familiale, ni le travail, ni les soucis, ni les relations heureuses ou difficiles. Les soirs sont harassés, les fins de semaine trop courtes. Trouver la brèche pourtant, qui doit être à la fois accessible et attirante parce qu'elle correspond à quelque chose de profond et de vrai. Que ce soit sur un point limité ; que cela n'exige pas une volonté surhumaine mais un effort simple et juste. À être attentif à soi-même, on doit pouvoir trouver le lieu personnel de son désert et de son jeûne.

Et consentir à cela, si modeste soit-il, c'est déjà être poussé par l'Esprit, comme ce fut le cas pour Jésus se retirant au désert. C'est le signe d'une disponibilité qui ouvre sur le travail de préparation dont chacun a besoin pour entrer dans l'intelligence de Pâques. Le récit des quarante jours de Jésus au désert montre comment il a été confronté à lui-même, à toutes les sollicitations qui surgissent en l'homme lorsqu'il s'agit de décider de sa relation à Dieu. De même pour nous. Quand nous avons accepté de mettre en notre vie un peu de recul et de jeûne, dans l'espace libre ainsi ouvert, nous commençons à voir les choses autrement, à les éprouver autrement et peut-être même à en être éprouvés, parfois durement. Le désert n'est pas forcément le lieu du silence. Il est aussi le lieu où se laissent entendre les tumultes intérieurs rendus habituellement inaudibles par les bruits extérieurs ordinaires.

 

Consentir au combat spirituel

Chaque carême ne nous offre pas des combats d'égale ampleur, mais il y a un combat fondamental qui demeure toujours, dont la structure se retrouve dans le récit symbolique des tentations de Jésus au désert. Que ce soit dans la violence d'une crise ou dans la simple clairvoyance sur les enjeux du quotidien, nous sommes mis, par nos résistances, nos angoisses ou nos refus, au cœur du drame qui se joue dans le Christ et dont nous percevons le véritable sens à la lumière de Pâques.

Si notre désert et notre jeûne nous permettent de lire en nous-mêmes, nous éprouverons peut-être le scandale de ne pas être Dieu et de ne pouvoir tout mettre sous nos pieds ; ou nous nous découvrirons terriblement affamés d'un autre pain que celui de la parole de Dieu ; ou encore nous serons tentés par le désespoir devant notre péché et notre incapacité à répondre totalement à l'appel de Dieu. Mais, dans ce combat, peut-être vivrons-nous aussi une rencontre amoureuse, comme dans la lutte de Jacob avec l'Ange, dans un corps à corps avec Dieu jusqu'à ce qu'il se dévoile : "Je ne te lâcherai pas que tu ne m'aies béni" (Genèse, 32,23-32).

 

Entendre ce que "résurrection" veut dire

Dans le temps de préparation, symbolisé par les quarante jours et les quarante nuits du désert, se mettent en place tous les éléments du drame qui se jouera définitivement à Pâques. Il est bon que le carême soit pour nous une occasion de mesurer, comme par défaut, l'urgence de Pâques. Que nous nous préparions à entendre un peu mieux ce que "résurrection" veut dire, en laissant se creuser en nous l'absolue nécessité du salut.

Pendant cette "quarantaine", nous pouvons doucement nous réorienter, nous tourner vers cet Orient où se lève le Ressuscité, en cultivant avant tout la confiance qui vient de la foi et la disponibilité du disciple qui se laisse instruire. Ce qui a besoin d'être mis en ordre, émondé, converti, apparaîtra simplement, selon le moment où on en est. Au fond il ne s'agit que d'écouter, éventuellement de se donner les moyens de l'écoute, plus radicalement de consentir à notre vie comme lieu même de l'écoute et de l'apprentissage progressif de la vie de foi.

Entendre vraiment suppose un long travail de préparation, où la terre de nos vies est labourée pour devenir capable de recevoir l'eau de la Parole de Dieu. Travail de tous les jours, travail de toute la vie. Nous croyons et nous savons que la Résurrection que nous allons célébrer plus particulièrement - car nous la célébrons sans cesse - est ce qui oriente le travail et lui donne sens. Mais nous avons besoin de le découvrir un peu plus, un peu mieux, chaque fois de façon neuve. Le carême peut nous y préparer activement en nous faisant rejoindre, au-dedans de toutes choses, le grand corps à corps avec Dieu qui trouvera son issue au matin de Pâques.

 

S'exercer ensemble à être chrétiens

"Sans doute il n'est pas de saison qui ne soit pleine des dons divins, et la grâce de Dieu nous ménage en tout temps l'accès à sa miséricorde ; c'est maintenant cependant que toutes les intelligences doivent être excitées avec plus d'ardeur à leur avancement spirituel et animées d'une plus large confiance, alors que le jour [de la Pâque] où nous avons été rachetés nous invite par son retour à toutes les oeuvres de piété ; ainsi célébrerons-nous, le corps et l'âme purifiés, le mystère qui l'emporte sur tous les autres, la Passion du Seigneur. De tels mystères exigeraient certes une dévotion sans défaillance et un respect sans relâche, en sorte que nous demeurions toujours sous le regard de Dieu, tels que nous devrions nous trouver en la fête même de Pâques. Mais une telle vertu n'est le fait que d'un petit nombre : les pratiques les plus austères se relâchent par suite de la faiblesse de la chair et le zèle se détend par suite des activités variées de cette vie ; il est dès lors inévitable que les cœurs religieux eux-mêmes se ternissent de la poussière du monde. Une institution divine éminemment bienfaisante a donc prévu, pour rendre leur pureté à nos intelligences, le remède d'exercices poursuivis quarante jours au cours desquels les fautes des autres temps pussent être rachetées par les bonnes oeuvres et réduites, comme à petit feu, par les jeûnes saints."

LÉON LE GRAND (pape de 441 à 460), SERMONS 29,- Extrait de SOURCES CHRÉTIENNES n°49 bis, Paris, 1969, P.101-103.

 

Pour réfléchir à partir de cet article, seul ou en groupe

- Pour vous, qu'est-ce que le Carême ?

- Ce moment est-il important dans votre foi ? Pourquoi ?

- Quels moyens vous donnez-vous cette année pour vivre votre marche ?

Sœur  Régine du Charlat, auxiliatrice


Publié le 3 février 2015.

 

http://www.croire.com/Definitions/Fetes-religieuses/Careme/Comment-vivre-le-careme

Partager l'article:

Lakroa en direct
  • 30 Jun. 2018 - 08:40-

    Remplacement à l’Assemblée Nationale. « Le Député dont siège devient vacant est remplacé par le suppléant élu en même temps que lui, sauf en cas d’annulation de l’élection, jusqu’au renouvellement de l’Assemblée nationale ». .Que suivant le certificat de décès n°65969 versé au dossier, sieur ABDILLAH est décédé le 21 février 2018 à l’hôpital Apollo de New Delhi. La vacance d’un siège de Député à l’Assemblée nationale est constatée, à la suite du décès de sieur ABDILLAH. Est proclamé Député à l’Assemblée nationale, le candidat EDIZARD, premier suppléant de la liste VPM-MMM de Vohémar. (Arrêt de la HCC du 28 juin 2018).

  • 30 Jun. 2018 - 08:34-

    Remplacement au sénat.« Le député nommé membre du Gouvernement est suspendu d’office de son mandat. Il est remplacé par son suppléant » et que « Les dispositions des articles 71 à 79 sont applicables, par analogie, au Sénat ». Que par décret n°2018-540 du 11 juin 2018, le Sénateur ANDRIAMANDAVY VII Riana a été nommé membre du Gouvernement. Qu’il y a donc lieu de suspendre d’office de son mandat le sénateur Riana  Andriamandavy VII. Est proclamé Sénateur de Madagascar le candidat Rajaonarivelo Henri Velomaro, premier suppléant de la liste « HVM » de Fianarantsoa. (Arrêt de la Hcc du 28 juin 2018.

  • 29 Jun. 2018 - 13:34-

    Dates des élections présidentielles.-  Le Premier ministre, Ntsay Christian, a annoncé lors d'un point de presse qu'il a donné à Mahazoarivo ce 29 juin la date des élections présidentielles. Le premier tour se tiendra le 7 novembre 2018 et le second tour se tiendra le 19 décembre 2018. La convocation des électeurs se fera dans le courant du mois d’août. Suivant la Constitution, le président de la République Hery Rajaonarimampianina, s'il se porte candidat, devrait démissionner le 7 septembre de cette année.

  • 16 Jun. 2018 - 10:10-

    Minisitera MPAE : mitohy ny asa. Isan’ny Miinisitera tsy nisolo ny minisitra mitantana azy ny Minisiteran’ny Fambolena sy Fiompiana. Nahatsapa ankehitriny ny mpitantana ity minisitera ity fa misy mpanakorontana tafiditra ao anatiny ka nahatonga azy i reo hanao fanambarana. Nanambara ireo tompon’andraikitra ao amin’ny minisiteran’ny fambolena sy fiompiana ny alakamisy 14 jona lasa teo teny Ampadrianomby fa mandeha tsara ny asa rehetra ao amin’ny minisitera. Tsy mba nahitana olana hatramin’izay na dia minisitra Hvm aza no nitondra tao hatramin’izay ka hatramin’izao. Nilaza ireo tompon'andraikitra fa tsisy tombontsoa ho azon'ny Firenena indrindra ny tantsaha sy ny mpiompy amin'ny fanakorontanana.

  • 05 Jun. 2018 - 06:58-

    Concours pour pourvoir les 40 postes d’inspecteurs du Trésor. Le ministère des Finances et du Budget informe que le dépôt de dossier pour le concours de recrutement d'élèves inspecteurs du trésor est ouvert depuis ce 4 juin. A noter que 40 postes sont à pourvoir, dont 35 sur concours direct et 5 pour les fonctionnaires du ministère. Le concours se tiendra du 22 au 23 novembre 2018 à Antananarivo Renivohitra, Antsiranana I, Fianarantsoa I, Mahajanga I, Toamasina I et Toliara I. http://www.tresorpublic.mg/tresorpublic/download.php?path=wp-content/uploads/2018/06/&file=concours_ins_2018.pdf

  • 26 May. 2018 - 11:34- GBM Fête des Mères. La GBM ou Grande Braderie de Madagascar a ouvert ses portes ce 23 mai comme annoncé dans les médias. On observe une grande affluence dans les allées. Selon MadaVision la règle de la réduction minimale de 15% est respectée par les participants.
  • 26 May. 2018 - 08:27-

    Décision HCC. Décision n°18-HCC/D3 du 25 mai 2018 Relative à une requête en déchéance du Président de la République Hery Rajaonarimampianina : La Haute Cour Constitutionnelle, Vu la Constitution ; Vu l’Ordonnance n°2001-003 du 18 novembre 2001 portant loi organique relative à la Haute Cour Constitutionnelle ; Vu la loi n°2014-043 relative à la Haute Cour de Justice ; Les rapporteurs ayant été entendus… (lire la suite sur  http://www.lakroa.mg/item-1389_articles_politique_18-dacision-relative-a-une-requate-en-dachaance-du-prasident.html

  • 22 May. 2018 - 07:11-

    Nouveau cardinal. Le Pape François a annoncé ce 20 mai dimanche de Pentecôte, qu’il créera le 29 juin prochain 14 nouveaux cardinaux dont 11 parmi eux sont des électeurs. Parmi ces 14 nouveaux cardinaux se trouvent l’Archevêque Désiré Tsarahazana. L’équipe de http://www.lakroa.mg/ salue ce nouveau cardinal en particulier et toute l’Eglise catholique notamment à Madagascar pour cette nomination. Que le souffle de l’Esprit Saint souffle sur ce nouveau cardinal pour donne un nouvel élan toujours plus positif sur l’EKAR que cela influe positivement sur la vie du pays.

  • 19 May. 2018 - 09:50-

    GBM Fête des mères. La Grande Braderie de Madagascar dédiée à la fête des Mères se déroulera du 23 au 27 mai 2018. Comme d’habitude les visiteurs bénéficieront d’une garantie d’obtenir une remise de 15% minimum. Les visiteurs auront une large gamme de choix pour honorer les mamans. Mais les stands traditionnels seront aussi là pour satisfaire toutes les demandes.

  • 09 May. 2018 - 11:42-

    Daty 3. Nanao fanambarana ny CENI ka nanolotra daty telo. Momba ny datim-pifidianana dia tranga telo no azo eritreretina ka nanaovan'ny CENI tolokevitra :
    - Tranga voalohany: Fifidianana Filoham-pirenena mialoha ny fotoana (alarobia 29 aogositra ny fihodinana voalohany)
    - Tranga faharoa: Fifidianana Filoham-pirenena tanterahina araka ny voalazan'ny andininy faha 47 amin'ny lalàm-panorenana (alarobia 28 novambra ny fihodinana voalohany)
    - Tranga fahatelo: Fanemorana ny fifidianana noho ny antony voalazan'ny Lalàm-panorenana hatrany (29 mai 2019 ny fihodinana voalohany)
    Hahafahana mandrindra araka ny tokony ho izy ny fifidianana sy manatanteraka izany ao anatin'ireo tranga roa voalohany (izany hoe amin'ity taona 2018 ity) dia takiana hazava amin'ity volana mey 2018 ity ny lalàm-pifidianana sy ny fandaminana ara-politika.

  • 05 May. 2018 - 15:04-

    Médiation du FFKM. Le FFKM continue à son rythme sa médiation. Une médiation qui a été ouverte par un culte œcuménique le dimanche 29 avril 2018. Un culte où déjà on a remarqué l’absence d’une certaine partie des acteurs politiques. Puis le lundi 30 avril, le FFKM a invité les députés de chaque camp. Seul le camp des députés “pro-régime” s’est fait représenter. Le camp des députés 73 n’a pas répondu à l’invitation du FFKM. Les quatre chefs d’Eglise du FFKM se sont déplacés, ce 4 mai, à Tsimbazaza pour rencontrer le président de l’Assemblée nationale et à Anosikely pour rencontrer le président du Sénat.

  • 05 May. 2018 - 12:59-

    Dates du recensement. Le Premier Ministre, Mahafaly Solonandrasana Olivier, a présidé ce 3 mai 2018 la cinquième réunion du Conseil National du Recensement (CNR). Cette réunion du CNR s’inscrit toujours dans le cadre de la préparation du troisième recensement général de la population et de l’habitation (RGPH-3). L’objet principal de cette réunion du CNR est de soumettre aux membres du CNR une proposition de date pour la réalisation du lancement du dénombrement. Ainsi, il a été validé que le recensement aura lieu du 18 mai au 10 juin 2018 à commencer par la numérotation de bâtiments (18 au 24 mai 2018), et par la suite, le  dénombrement de la population et des ménages (25 mai au 10 juin 2018).

  • 05 May. 2018 - 09:21-

    MTS. Le parti MTS (Malagasy Tonga Saina) a tenu son congrès le 4 mai 2018 à Antanimena. A l’issue de ce congrès, Mirasoa Razanamasy a été élu au poste de Secrétaire général du parti. Il remplace à ce poste Benjamina Ramanantsoa. Le Congrès a également désigné les coachs par Faritany. Concernant les afairres nationales, Roland Ratsiraka, président national du MTS, prône le « Soa toavina », faisant valoir le dialogue. Pour lui, il vaut mieux qu’un candidat soit présenter par un parti cela suppose l’existence d’une organisation. Le MTS affirme aligner des candidats à toutes les échéances électorales.

  • 03 Apr. 2018 - 08:58-

    Joyeuses Pâques à tous et à chacun. www.lakroa.mg souhaite à tous et à chacun de Joyeuses fêtes de Pâques. Que chaque jour qui se lève soit un jour de Pâques, un jour de victoire pour le monde. Dans son homélie de la nuit de Pâques 2018, le Pape François nous a invités à « transformer l’espérance en gestes concrets de charité ». La suite nous appartient.

  • 23 Mar. 2018 - 07:59-

    Passage de Eliakim (bilan du 22 mars à 20h). Le bilan provisoire global en date du 22 mars 2018 transmis par le Centre d'Etudes de Réflexion de Veille et d'Orientation du Bngrc nous donne les chiffres suivants : A l’échelle nationale, le bilan provisoire global fait état de : 21 décédés ; 50 872 sinistrés ; 19 439 déplacés cumulés ; 1 491 cases d’habitations endommagées ; 13 345 d’habitations inondées ; 2 392 cases détruites.

  • 20 Mar. 2018 - 07:58-

    José Vianey candidat aux présidentielles. Chaque week end apporte son lot de candidat à la candidature au poste de président de la République de Madagasikara. José Vianey vient d’annoncer sa candidature ce samedi 17 mars 2018 au Paon d’Or. Si l’on se réfère aux informations dans les informations, José Vianey ou Vijo a annoncé sa candidature en son  nom propre et non comme candidat du parti RAM. Ce parti certainement va entériner prochainement cette volonté du candidat Vijo. C’est devenu le modus vivendi.

  • 19 Mar. 2018 - 08:45-

    Passage de Eliakim. Le bilan provisoire global en date du 18 mars 2018 à 18h transmis par le Centre d'Etudes de Réflexion de Veille et d'Orientation du Bngrc nous donne les chiffres suivants : A l’échelle nationale, le bilan provisoire global fait état de : 17 décédés ; 15 772 sinistrés ; 6 282 déplacés cumulés ; 251 cases d’habitations endommagées ; 1 271 cases d’habitations inondées ;  648 cases détruites.

  • 19 Mar. 2018 - 08:29-

    200 étudiants s’imprègnent du Fisandratana2030. Hugues Ratsiferana, Conseiller spécial du Président de la République, a eu comme invité près de 200 étudiants issus de plusieurs universités de la Capitale (des universités publiques et des instituts supérieurs privés). Ces étudiants ont pu s’imprégner du Fisandratana 2030, dans l’amphithéâtre du Centre d’Application de Développement Intégré (Cadi), durant la matinée du 17 mars 2018. Après la présentation succincte du Fisandratana 2030 les étudiants ont pu poser des questions sur ce programme présidentiel. Le président Rajaonarimampianina est passé pour partager avec ces étudiants son expérience de vie.

  • 15 Mar. 2018 - 07:38-

    Jour J pour Aok’izay. C’est aujourd’hui 15 mars de 12h à 12h05 que le rendez-vous a été fixé par les organisateurs pour sensibiliser les tenants du pouvoir sur l’insécurité. Les organisateurs demandent une table ronde aux dirigeants mais surtout l’effectivité des décisions prises. Pour ce jour les organisateurs demandent à tous et à chacun de faire le maximum de bruit (klaxon, son de cloche, sifflet…) pour que ce cri soit entendu en haut lieu. Les organisateurs se donnent rendez-vous sur le parking de Jumbo Score Ankorondrano pour faire le maximum de bruit.

  • 15 Mar. 2018 - 07:36-

    Salon du chocolat et de la gourmandise. Pour la deuxième année consécutive, Wednesday Morning Group a choisi le chocolat et la gourmandise pour son activité de levée de fonds. Cet événement se déroulera durant la journée du 17 mars et se tiendra au Carlton Anosy. “Ce sera une journée d’animation, de démonstration, de préparation, mais surtout de dégustation” annonce les organisatrices car WMG est une association composée uniquement de femmes. Le but de WMG est de recueillir des fonds pour permettre la réalisation des actions sociales de cette Ong.

Du même auteur

societe
economie

Dans la même rubrique

chronique
chronique
Publicité