logo
Lakroan'i Madagasikara
40 jours

Comment vivre le carême ?

Recueillis par JRR il y a 3 années

Quelques précieux éclaircissements de Sœur Régine du Charlat, auxiliatrice, qui nous invite à bien nous positionner spirituellement, pour vivre pleinement ce temps de ressourcement.

Le carême est un temps de préparation à la célébration de Pâques. Son objectif est de nous rendre aptes à rejoindre le coeur de la foi, la mort et la résurrection du Christ. Comme Jésus au désert, nous sommes invités à vivre quarante jours et quarante nuits de décantation, de confrontation, de mise à l'épreuve et de combat spirituel.


Chiffre symbolique

Quarante jours, quarante nuits : "Carême" vient de "quarante". À lui seul ce mot évoque les quarante ans passés par le peuple hébreu au désert, entre l'Égypte opulente et la Terre promise (livre de l'Exode), mais aussi les quarante jours et les quarante nuits de marche d'Élie jusqu'à la montagne de Dieu, l'Horeb (1 Rois 19,8), et les quarante jours passés par Jésus au désert, poussé par l'Esprit après son baptême, avant de se lancer sur les routes pour y faire entendre la parole de Dieu (Matthieu 4).

 

Nous préparer à Pâques

Quarante est le nombre de l'attente, de la longue et éprouvante durée avant le passage et l'arrivée au terme de la marche. Saint Augustin en faisait le nombre de la pérégrination vers le Royaume de Dieu. Quarante ans, quarante jours et quarante nuits inscrivent cette pérégrination dans le temps, le temps de la préparation et qui ne trouve son sens que dans ce que l'on prépare. C'est ainsi que, dès les débuts de l'Église, le Carême est essentiellement le temps de la préparation de la célébration de Pâques et, pour la même raison, le temps de la préparation des catéchumènes au baptême.

Chaque jour du Carême, l'évêque réunissait les catéchumènes pour une catéchèse pré-baptismale. On en a même parfois conservé le texte, comme les très célèbres catéchèses de Cyrille de Jérusalem. On en trouve surtout la trace dans les grands textes de l'Évangile qui structurent la liturgie du carême : les tentations du Christ au désert, l'aveugle-né, le dialogue de Jésus avec la Samaritaine, la résurrection de Lazare. Aujourd'hui, du fait de la répartition des lectures sur trois années liturgiques, nous n'avons plus ces textes chaque année, mais ils sont toujours la marque du parcours d'initiation chrétienne proposé à ceux qui seront baptisés à Pâques, et donc à tout baptisé dans la mémoire de son baptême.

 

Prendre le temps

Depuis, le Carême s'est affirmé comme un temps durant lequel les chrétiens se mettent plus intensément en présence du "mystère" de leur foi, pour se préparer à le célébrer pleinement à Pâques : la vie, la mort et la résurrection de Jésus Christ. Parce qu'ils se souviennent des quarante jours de Jésus au désert et des "tentations" qu'il eut à subir, ils inscrivent dans ce temps la prière, le jeûne et l'invitation à la conversion. Invitation qui ne s'entend que parce que nous savons que, dans la résurrection du Seigneur, nous sommes déjà passés de la mort à la vie (1 Jean). C'est donc uniquement dans la lumière de Pâques que nous pouvons comprendre cette "quarantaine" qui inscrit dans le temps notre marche en Dieu. Quarante jours et quarante nuits de décantation, de confrontation, peut-être de mise à l'épreuve et de combat pour nous rendre aptes à rejoindre, comme pour la première fois, le cœur incandescent de la foi, la mort et la résurrection du Christ.

Nous sommes invités à entrer dans le Carême avec tout le soin qu'on met à la préparation d'un événement décisif. Et d'abord à prendre le temps, car nous n'avons plus aujourd'hui les mêmes rythmes que naguère, et le temps n'est plus structuré de la même façon régulière pour tous. Même le dimanche a perdu quelque chose de sa ritualité et, hormis l'arrêt de la vie professionnelle, il se distingue mal des autres jours. Nous sommes tous pris dans cette réalité. Pourtant, quelle qu'en soit la forme, cherchons comment inscrire dans le temps ce que nous voulons vivre. Prendre le temps : de se souvenir, de se préparer, de s'orienter.

 

Trouver son propre désert

Prendre du recul. Se décharger, se débarrasser de ce qui alourdit, de ce qui ligote. Accepter de faire une pause, de rejoindre quelque désert intérieur, un lieu qui éloignera un peu des bruits immédiats superficiels pour s'enfoncer plus loin, pour écouter plus loin. S'alléger par le jeûne, s'écarter au désert sont les conditions qui nous sont proposées pour nous mettre en marche vers une connaissance plus grande, une découverte plus neuve. À chacun de trouver son désert et son jeûne. Le plus souvent, on n'aura pas à chercher bien loin. Les rythmes de la vie, les encombrements émotifs, les préoccupations quotidiennes, et peut-être aussi la trop bonne chère, nous signalent très vite nos points de saturation.

Plus difficile est de savoir comment y faire une brèche. Rien ne s'arrête pendant le carême : ni la vie familiale, ni le travail, ni les soucis, ni les relations heureuses ou difficiles. Les soirs sont harassés, les fins de semaine trop courtes. Trouver la brèche pourtant, qui doit être à la fois accessible et attirante parce qu'elle correspond à quelque chose de profond et de vrai. Que ce soit sur un point limité ; que cela n'exige pas une volonté surhumaine mais un effort simple et juste. À être attentif à soi-même, on doit pouvoir trouver le lieu personnel de son désert et de son jeûne.

Et consentir à cela, si modeste soit-il, c'est déjà être poussé par l'Esprit, comme ce fut le cas pour Jésus se retirant au désert. C'est le signe d'une disponibilité qui ouvre sur le travail de préparation dont chacun a besoin pour entrer dans l'intelligence de Pâques. Le récit des quarante jours de Jésus au désert montre comment il a été confronté à lui-même, à toutes les sollicitations qui surgissent en l'homme lorsqu'il s'agit de décider de sa relation à Dieu. De même pour nous. Quand nous avons accepté de mettre en notre vie un peu de recul et de jeûne, dans l'espace libre ainsi ouvert, nous commençons à voir les choses autrement, à les éprouver autrement et peut-être même à en être éprouvés, parfois durement. Le désert n'est pas forcément le lieu du silence. Il est aussi le lieu où se laissent entendre les tumultes intérieurs rendus habituellement inaudibles par les bruits extérieurs ordinaires.

 

Consentir au combat spirituel

Chaque carême ne nous offre pas des combats d'égale ampleur, mais il y a un combat fondamental qui demeure toujours, dont la structure se retrouve dans le récit symbolique des tentations de Jésus au désert. Que ce soit dans la violence d'une crise ou dans la simple clairvoyance sur les enjeux du quotidien, nous sommes mis, par nos résistances, nos angoisses ou nos refus, au cœur du drame qui se joue dans le Christ et dont nous percevons le véritable sens à la lumière de Pâques.

Si notre désert et notre jeûne nous permettent de lire en nous-mêmes, nous éprouverons peut-être le scandale de ne pas être Dieu et de ne pouvoir tout mettre sous nos pieds ; ou nous nous découvrirons terriblement affamés d'un autre pain que celui de la parole de Dieu ; ou encore nous serons tentés par le désespoir devant notre péché et notre incapacité à répondre totalement à l'appel de Dieu. Mais, dans ce combat, peut-être vivrons-nous aussi une rencontre amoureuse, comme dans la lutte de Jacob avec l'Ange, dans un corps à corps avec Dieu jusqu'à ce qu'il se dévoile : "Je ne te lâcherai pas que tu ne m'aies béni" (Genèse, 32,23-32).

 

Entendre ce que "résurrection" veut dire

Dans le temps de préparation, symbolisé par les quarante jours et les quarante nuits du désert, se mettent en place tous les éléments du drame qui se jouera définitivement à Pâques. Il est bon que le carême soit pour nous une occasion de mesurer, comme par défaut, l'urgence de Pâques. Que nous nous préparions à entendre un peu mieux ce que "résurrection" veut dire, en laissant se creuser en nous l'absolue nécessité du salut.

Pendant cette "quarantaine", nous pouvons doucement nous réorienter, nous tourner vers cet Orient où se lève le Ressuscité, en cultivant avant tout la confiance qui vient de la foi et la disponibilité du disciple qui se laisse instruire. Ce qui a besoin d'être mis en ordre, émondé, converti, apparaîtra simplement, selon le moment où on en est. Au fond il ne s'agit que d'écouter, éventuellement de se donner les moyens de l'écoute, plus radicalement de consentir à notre vie comme lieu même de l'écoute et de l'apprentissage progressif de la vie de foi.

Entendre vraiment suppose un long travail de préparation, où la terre de nos vies est labourée pour devenir capable de recevoir l'eau de la Parole de Dieu. Travail de tous les jours, travail de toute la vie. Nous croyons et nous savons que la Résurrection que nous allons célébrer plus particulièrement - car nous la célébrons sans cesse - est ce qui oriente le travail et lui donne sens. Mais nous avons besoin de le découvrir un peu plus, un peu mieux, chaque fois de façon neuve. Le carême peut nous y préparer activement en nous faisant rejoindre, au-dedans de toutes choses, le grand corps à corps avec Dieu qui trouvera son issue au matin de Pâques.

 

S'exercer ensemble à être chrétiens

"Sans doute il n'est pas de saison qui ne soit pleine des dons divins, et la grâce de Dieu nous ménage en tout temps l'accès à sa miséricorde ; c'est maintenant cependant que toutes les intelligences doivent être excitées avec plus d'ardeur à leur avancement spirituel et animées d'une plus large confiance, alors que le jour [de la Pâque] où nous avons été rachetés nous invite par son retour à toutes les oeuvres de piété ; ainsi célébrerons-nous, le corps et l'âme purifiés, le mystère qui l'emporte sur tous les autres, la Passion du Seigneur. De tels mystères exigeraient certes une dévotion sans défaillance et un respect sans relâche, en sorte que nous demeurions toujours sous le regard de Dieu, tels que nous devrions nous trouver en la fête même de Pâques. Mais une telle vertu n'est le fait que d'un petit nombre : les pratiques les plus austères se relâchent par suite de la faiblesse de la chair et le zèle se détend par suite des activités variées de cette vie ; il est dès lors inévitable que les cœurs religieux eux-mêmes se ternissent de la poussière du monde. Une institution divine éminemment bienfaisante a donc prévu, pour rendre leur pureté à nos intelligences, le remède d'exercices poursuivis quarante jours au cours desquels les fautes des autres temps pussent être rachetées par les bonnes oeuvres et réduites, comme à petit feu, par les jeûnes saints."

LÉON LE GRAND (pape de 441 à 460), SERMONS 29,- Extrait de SOURCES CHRÉTIENNES n°49 bis, Paris, 1969, P.101-103.

 

Pour réfléchir à partir de cet article, seul ou en groupe

- Pour vous, qu'est-ce que le Carême ?

- Ce moment est-il important dans votre foi ? Pourquoi ?

- Quels moyens vous donnez-vous cette année pour vivre votre marche ?

Sœur  Régine du Charlat, auxiliatrice


Publié le 3 février 2015.

 

http://www.croire.com/Definitions/Fetes-religieuses/Careme/Comment-vivre-le-careme

Partager l'article:

Lakroa en direct
  • 31 Jan. 2019 - 06:49-

    Bilan provisoire global en date du 30 janvier 2019 à 18h. Le bilan provisoire global après les « Fortes pluies » et « Tempête Tropicale Modérée EKETSANG» fait état de : • 27 Décédés (18 à cause du glissement de terrain, 4 morts par noyade, 1 mort d’un écroulement d’une maison suite à l’inondation, 4 morts d’un écroulement d’une maison) ; • 1 Disparu (emportée par l’eau) ; • 3 Rescapés (suite au glissement de terrain) ; • 9 586 Sinistrés (254 dues au glissement de terrain et 9 332 à cause de l’inondation) ; • 833 Déplacés actuels (451 dues au glissement de terrain et 382 à cause de l’inondation) ; • 2 462 Déplacés cumulés (518 dues au glissement de terrain et 1 944 à cause de l’inondation) ; • 1 778 Cases d’habitation inondées ; • 187 Cases détruites (7 dues au glissement et 83 dues à l’inondation).
    CECI EST LE DERNIER BULLETIN EN CE QUI CONCERNE L’INONDATION ET LE GLISSEMENT DE TERRAIN DE CES DEUX DERNIERES SEMAINES A MADAGASCAR. (Source : BNGRC, Centre d'Etudes de Réflexion de Veille et d'Orientation).

  • 29 Jan. 2019 - 07:10-

    Bilan provisoire global en date du 28 Janvier 2019 à 20h. Le bilan provisoire global après les « Fortes pluies » et « Tempête Tropicale Modérée EKETSANG» fait état de : • 21 Décédés (18 à cause du glissement de terrain, 2 morts par noyade, 1 mort d’un écroulement, d’une maison suite à l’inondation) ; • 1 Disparu (emportée par l’eau) ; • 3 Rescapés (suite au glissement de terrain) ; • 8 466 Sinistrés (254 dues au glissement de terrain et 8 212 à cause de l’inondation) ; • 1 934 Déplacés actuels (450 dues au glissement de terrain et 1 484 à cause de l’inondation) ; • 2 304 Déplacés cumulés (518 dues au glissement de terrain et 1 786 à cause de l’inondation) ; • 1 603 Cases d’habitation inondées ; • 62 Cases détruites (7 dues au glissement et 55 dues à l’inondation). Source : Centre d'Etudes de Réflexion de Veille et d'Orientation.

  • 28 Jan. 2019 - 07:43-

    Bilan provisoire global en date du 27 janvier 2019 à 19h. Voici le bilan après les « Fortes pluies » et « Tempête Tropicale Modérée EKETSANG» qui fait état de :
    • 21 Décédés (18 à cause du glissement de terrain, 2 morts par noyade, 1 mort d’un écroulement d’une maison suite à l’inondation) ;
    • 1 Disparu (emportée par l’eau) ;
    • 3 Rescapés (suite au glissement de terrain) ;
    • 8 031 Sinistrés (201 dues au glissement de terrain et 7 830 à cause de l’inondation) ;
    • 1 236 Déplacés actuels (134 dues au glissement de terrain et 1 102 à cause de l’inondation) ;
    • 1 605 Déplacés cumulés (201 dues au glissement de terrain et 1 404 à cause de l’inondation) ;
    • 1 603 Cases d’habitation inondées ;
    • 62 Cases détruites (7 dues au glissement et 55 dues à l’inondation). (Source : Centre d'Etudes de Réflexion de Veille et d'Orientation).

  • 25 Jan. 2019 - 11:26-

    Nominations lors du Premier Conseil des ministres. Ce jeudi 24 janvier, après la nomination du nouveau gouvernement, le Président Rajoelina, a présidé le premier conseil des ministres au Palais d’Etat d’Iavoloha.
    Décret abrogeant le décret n°2016-140 du 02 mars 2016 et portant nomination de Madame ANDRIAMBALO Lala Ratompoalizo, Directeur du Protocole d’Etat auprès de la Présidence;
    Décret portant nomination de Ramaholimasy Holder, Directeur Général de la Présidence en charge des Affaires Politiques;
    Décret portant nomination de Andriamanananoro Augustin, Directeur Général de la Présidence en charge des Projets;
    Décret portant nomination de Sahondrarimalalala Marie Michelle, Directeur des Etudes Juridiques de la Présidence;
    Décret portant nomination de Raharinosy Jimmy, Directeur des Systèmes d'Information.
    Lalatiana Raktotondrazafy est le porte-parole du gouvernement

  • 24 Jan. 2019 - 07:49-

    Bulletin flash du 23 janvier. Bilan provisoire global en date du 23 Janvier 2019 à 18h transmis par le Centre d'Etudes de Réflexion de Veille et d'Orientation. Le bilan provisoire global fait état de : 16 décédés (15 à cause du glissement de terrain et 1 mort par noyade) ; 4 disparus (3 à cause du glissement de terrain et 1 emportée par l’eau) ; 3 rescapés (suite au glissement de terrain) ; 5 763 sinistrés (201 dues au glissement de terrain et 5 562 à cause de l’inondation) ; 503 déplacés cumulés (201 dues au glissement de terrain et 302 à cause de l’inondation) ; 1 588 cases d’habitation inondées ; 31 cases détruites (7 dues au glissement et 24 dues à l’inondation).

  • 22 Jan. 2019 - 14:46-

    Le staff du PRM Rajoelina. Rajoelina Andry Nirina, a tenu son premier conseil des ministres restreint, ce lundi 21 janvier 2019 au Palais d’État d’Iavoloha. Il a nommé ses proches collaborateurs. Ramonjavelo Manambahoaka Valéry Fitzgerald a été nommé Secrétaire général de la Présidence. Andriamaholy Onjaniaina Dina est nommé au poste Secrétaire Général Adjoint de la Présidence. Et, Delmotte Stéphanie a été nommée Directeur de Cabinet civil de la Présidence. On attend donc les autres membres entre autres le directeur de cabinet militaire,  le directeur administratif et financier…

  • 22 Jan. 2019 - 14:45-

    Reconduction du PM Christian Ntsay. Conformément aux dispositions de l’article 54 de la Constitution de la Quatrième République, les députés issus du groupe de partis majoritaires à l’Assemblée Nationale, en l’occurrence le MAPAR, ont proposé le nom de NTSAY Christian Louis au poste de Premier Ministre. Aussi, Son Excellence Monsieur le Président de la République, Rajoelina Andry Nirina, a pris le décret n°2019-016 portant nomination du Premier ministre, Chef du Gouvernement, Monsieur NTSAY Louis Christian.

  • 21 Jan. 2019 - 15:57-

    Gouverneur de région ? Dans son premier discours après la prestation de serment ce 19 janvier, le président Andry Rajoelina a utilisé le mot “gouverneur” de région. On lit dans la Constitution que “La fonction exécutive est exercée par un organe dirigé par le Chef de Région élu au suffrage universel. Le Chef de Région est le premier responsable de la stratégie et de la mise en œuvre de toutes les actions de développement économique et social de sa région. Il est le Chef de l’Administration de sa région.” Première entorse devant le gardien de la Constitution ?

  • 21 Jan. 2019 - 15:34-

    10 décès au moins. Les pluies torrentielles tombées sur Antananarivo dans la soirée du samedi 19 janvier ont perturbé la fin des festivités de la prestation de serment du Président Rajoelina (fête à Mahamasina, feux d’artifices annulées). Mais plus grave, elles ont provoqué un éboulement en plusieurs endroits et plusieurs maisons ont été démolies. Plusieurs personnes ont été ensevelies sous les décombres. Plusieurs personnes ont été sauvées mais on déplore une dizaine de victimes. On compte au moins 10 personnes décédées et on craint que le nombre ira en croissant.

  • 19 Jan. 2019 - 11:48-

    Hevi-dehibe notsoahina tamin'ny lahatenin'ny filoha Rajoelina. Ezaka lehibe no atao momba ny famokarana ny herinaratra. Politikan’ny kibo velaran-tany hovolena, tsy hanafatra vary intsony. Hitsinjo sy hanampy ireo tena marefo efa eny ambony sambo ny vary tena mora ho zaraina sy hamidy mora. Asa fa tsy kabary. Hanangana sy hanorina tanana vaovao isika ho modely aty amin’ny ranomasina Indiana izay atomboka amin’ity taona ity ihany. Ho mpandresy amin’ny lafiny rehetra ny Malagasy. Ampiray sy ampitambatra ny Malagasy aho. Tsy ny eto antananarivo ihany no hisitraka fa hapetraka ny fanamby fa hisitraka izany ny any amin’ny faritra. Apetraka ny governora hisolo ny lehiben’ny faritra. Izy ireo no hitarika ny asa goavana. Omentsika fitaovana manokana fanamboaran-dalana ny faritra rehetra. Ho lasa 23 ny faritra. Tsy ekeko ny gaboraraka. Tsy azo ekena ny fanaovana tolotrasa kanefa tsy  nisy asa notanterahina akory. Ady amin’ny kolikoly sy fitsarana marina tsy mitanila. Tsy ekeko ny fitsabahana amin’ny raharaha fitsarana.

    Tsy fandriampahalemana. Vahaolana koa ampitomboina ny isan’ny mpitandro filaminana. Ho vatsiana fitaovana mendrika manaraka ny toetrandro ny foloalindahy sy mpitandro filaminana. Handalo eto ny santionany amin’ny fitaovana tsy mataho-bala. Fankahalana fanaratsiana fisaraham-bazana hahilika izany.

  • 18 Jan. 2019 - 08:14-

    Passation à Iavoloha. Selon l’article 48 de la constitution “La passation officielle du pouvoir se fait entre le Président sortant et le Président nouvellement élu.” Il n’est nullement indiqué que c’est le président démissionnaire ou le président intérimaire. La passation se fera officiellemen ce vendredi 18 janvier. Selon la rumeur la passation se fera entre le président Rajaonarimampianina qui a démis de ses fonctions présidentielles en septembre 2018 et le président Rajoelina. Si cela se fera cela veut dire une passation des dossiers de janvier 2014 à septembre 2018. Qu’en sera-t-il des dossiers durant l’intérim ? Y aura-t-il une autre cérémonie de passation ce vendredi aussi ?


  • 09 Jan. 2019 - 08:42-

    Le FFKM présente ses vœux au Président de la République p.i. Les représentants du Conseil Chrétien des Eglises (FFKM), sont venus présenter les vœux de nouvel an au Président de la République p.i, Rivo Rakotovao, au palais d’Ambohitsorohitra, le 8 janvier 2019. Le Président en exercice de la FFKM a évoqué lors de la rencontre l’importance de la période que traverse le pays à l’heure actuelle, et n’a pas manqué de souligner l’union dans la prière pour la marche du pays ; il a aussi mis en relief la noble mission et les responsabilités qui incombent au Chef de l’Etat, Rivo Rakotovao, et invoqué la bénédiction divine à son endroit ainsi qu’à sa famille.

  • 07 Jan. 2019 - 14:16-

    Jours fériés de 2019. Mardi 1er Janvier, Vendredi 8 Mars : Journée de la Femme. Vendredi 29 Mars : Jour des martyrs 1947. 21 Avril : Pâques ; 22 Avril : Lundi de Pâques. Mercredi 1er Mai : Fête du travail. 30 Mai : Ascension. 4 Juin : L'Aïd el Fitr. 9 Juin : Pentecôte ; 10 Juin : Lundi de Pentecôte. 26 Juin : Fête de l'Indépendance. 11 Aout : L'Aïd el kebir ou Aïd-al-adha. 15 Août : Assomption. Vendredi 1er Novembre : Toussaint. 25 Décembre : Noël.

  • 05 Jan. 2019 - 09:59-

    Différents cas d’annulation d’une élection. Suivre les liens

    http://www.lakroa.mg/item-1607_articles_monde_18-la-cour-suprame-annule-laalection-prasidentielle.html


    http://www.lakroa.mg/item-1608_articles_monde_18-annulae-a-cause-daune-utilisation-abusive-de-facebook.html

  • 04 Jan. 2019 - 07:17-

    Résultats officiels le 8 janvier. La HCC, Haute Cour Constitutionnelle, dans un communiqué publié sur son site fait savoir la date de la proclamation officielle des résultats. La HCC procèdera à la proclamation officielle du second tour de l’élection présidentielle le mardi 8 janvier 2019 à 15 heures. La cérémonie aura lieu à la salle de proclamation du Palais d’Etat d’Ambohidahy. Pour la la HCC, s’applique de facto l’Article 61 de la Loi organique N°2018-009 relative à l’élection du Président de la République qui dit que la HCC procède à la proclamation officielle des résultats définitifs dans un délai de neuf (9) jours à partir de la date de publication des résultats provisoires par la CENI.

  • 02 Jan. 2019 - 12:49-

    Sainte et heureuse année 2019. Nous vous envoyons des étoiles de Paix, de solidarité, de Vérité et d’Amour pour qu’elles illuminent votre vie toute l’année 2019. toute l'équipe de www.lakroa.mg nous vous offrons comme menu au quotidien pour les 365 jours : "De belles coupes de sourire, Quelques éclats de rires, Une grande cuillerée de gentillesse, Quelques grains de tendresse, Une bonne pincée d’affection, Des poignées d’or et d’argent, Un maximum de réussite, Saupoudrer de gaïté, Faire mijoter avec douceur, Servir joyeusement."

  • 29 Dec. 2018 - 13:12-

    Délai des requêtes. En application du système de délai franc mis en œuvre lors du premier tour de l’élection présidentielle, le dernier jour de dépôt des requêtes tombant normalement un samedi (voir communiqué du 28 décembre 2018, in infra), la date limite de dépôt est reportée au premier jour ouvrable suivant, c’est-à-dire le lundi 31décembre 2018 à 16 heures. La proclamation officielle des résultats provisoires du second tour de l’élection présidentielle ayant eu lieu le jeudi 27 décembre 2018, la date limite de réception des requêtes auprès du greffe de la Haute Cour Constitutionnelle est fixée au samedi 29 décembre 2018 à minuit.

  • 29 Dec. 2018 - 13:02-

    Mamory vahoaka. Tsy manaiky ny voka-pifidianana navoakan’ny CENI ny mpomba ny kandida laharana faha 25, Marc Ravalomanana. Mamory vahoaka eo amin’ny “kianjan’ny 13 mai” izy ireo ny sabotsy 29 desambra. Milaza ny ampiseho ireo porofo mitarika azy ireo tsy hanaiky iny voka-pifidianana iny, porofo izay ho azy ireo milaza fa nisy hala-bato tany rehetra tany. Hala-bato amin’ny endrika isan-karazany ka nahatonga ny fandresen’ny kandida lahanara faha 13 Andry Nirina Rajoelina.

  • 29 Dec. 2018 - 13:01-

    Vokatra navoakan’ny CENI ny alakamisy 27 desambra. Tamin’ireo mpifidy miisa 9 913 599  voasoratra anarana ao anaty lisi-pifidianana, 4 767 697 (48, 09%) no tonga naneho ny safidiny. Ny isan’ny vato manankery tamin’izany dia nahatratra, 4 648 086, ny vato maty tamin’izany, 78 465 ary ny vato fotsy 41 146. Mitsinjara toy izao ny vato azon’ireo kandidà mpifanina tamin’izany fifidianana izany : ny an’ny kandidà laharana faha 13, RAJOELINA Andry Nirina, 2 587 035 manome isan-jato 55,66% ary ny an’ny kandidà laharana faha 25, RAVALOMANANA Marc, 2 061 051 manome ny salan’isa 44,34%.

  • 24 Dec. 2018 - 12:15-

    Joyeux Noël ...
    Lorsque décembre frappe à la porte
    Dame pluie arrose la terre qui se couvre de beauté…
    Plus Noël approche plus la douceur s’installe
    Les guirlandes illuminent nos sapins de noël,
    Et sur tous les visages, la joie et les sourires.
    Noël arrive, quel grand bonheur !
    A cette occasion, www.lakroa.mg vous dit : “Joyeux Noël”
    Merry Christmas dia samia ho lavitry ny kirizy mafy !

Du même auteur

newtech
religion

Dans la même rubrique

chronique
chronique
Publicité