logo
Lakroan'i Madagasikara
SCEAM

Message du Symposium des Conférences Episcoplales d’Afrique et Madagascar

Recueillis par JRR il y a 1 année

La 17ème assemblée plénière du Symposium des Conférences Episcoplales d’Afrique et Madagascar s'est tenue au Luanda, Angola, du 17 au 24 Juillet 2016. Mgr Désiré Tsarahazana archevêque de Toamasina et Mgr Benjamin Ramaroson archevêque d'Antsiranana ont représenté l'EKAR à cette Assemblée plénière.

Message du Symposium des Conférences Episcoplales d’Afrique et Madagascar

MESSAGE 

 

Au peuple de Dieu et aux hommes et aux femmes de bonne volonté

 

Introduction

1. Nous, Evêques Catholiques du Symposium des Conférences Episcopales d’Afrique et de Madagascar (SCEAM), réunis à Luanda, Angola, du 18 au 25 juillet 2016, pour notre 17ème Assemblée Plénière autour du thème « La Famille en Afrique hier, aujourd’hui et demain à la lumière de l’Evangile », rendons grâce à Dieu Notre Père par Jésus Christ, Notre Seigneur dans l’Esprit Saint pour les bénédictions qu’il ne cesse d’accorder à toute la population de notre cher continent. Parvenus au terme de nos travaux, nous adressons à l’Eglise-Famille de Dieu qui est en Afrique et à Madagascar, ainsi qu’à tous les hommes et les femmes de bonne volonté, un Message de solidarité et d’espérance sur l’avenir des familles et de nos sociétés.

 

2. Nous remercions le Saint-Père, le Pape François, pour les deux Synodes sur la Famille, pour ses visites pastorales au Kenya, en Ouganda et en Centrafrique, ainsi que pour sa sollicitude de Pasteur envers les Familles en Afrique. Nous exprimons aussi notre fraternelle et sincère gratitude à l’Eglise-Famille de Dieu qui est en Angola ainsi qu’au Gouvernement et à la population de ce beau pays, terre d’hospitalité et d’une tradition chrétienne multiséculaire, pour leur accueil généreux et leur soutien aux travaux de cette Assemblée Plénière. Nous avons été sensibles aux différentes marques de sympathie et à l’importance qu’ils ont accordée à cet événement. Ils n’ont ménagé aucun effort pour assurer la tenue de notre Assemblée dans de bonnes conditions logistiques, matérielles et spirituelles. 

 

3. Le souvenir de la visite du Pape Benoît XVI, en mars 2009, pour la commémoration des 500 ans d’évangélisation de l’Angola, reste vivant dans la mémoire de notre continent. La tenue de notre 17ème Assemblée Plénière à Luanda exprime notre profonde communion à ce peuple. Nous saluons tout le peuple africain et portons dans nos prières les nations qui traversent des moments difficiles, particulièrement le Soudan, la Somalie, le Lesotho, le Burundi, le Nigeria, le Mali, le Cameroun, la Centrafrique, le Tchad, l’Egypte et la Lybie. Nous pensons aussi aux souffrances des réfugiés, en particulier aux femmes et aux enfants qui sont les principales victimes de ce drame.

 

4. Nous remercions les délégués des Conférences Episcopales des Eglises-sœurs d’Asie et d’Europe, ainsi que les représentants des organismes catholiques pour leur présence à ces Assises. Elle témoigne de leur solidarité et de leur générosité qui nous accompagnent dans notre mission. 

 

Importance de la Famille, beauté du mariage

5. A la suite des deux Synodes de l’Eglise universelle sur la Famille et de l’exhortation apostolique post-synodale du Pape François Amoris Laetitia, nous avons voulu poursuivre la réflexion sur les perspectives pastorales concrètes auxquelles nous convient les Pères synodaux et le Saint-Père. Nous rappelons l’importance de la Famille qui constitue véritablement l’Eglise domestique et le socle sur lequel s’édifie toute société. Comme l’a dit le Pape François, « la santé de toute société dépend de la santé de la famille » (Homélie du Pape François au Campus de l’Université de Nairobi, Kenya, le jeudi 24 novembre 2015). C’est dans la Famille que la personne humaine naît et se réalise. C’est là qu’elle reçoit sa première éducation et acquiert les valeurs pour son intégration et son accomplissement dans la société et dans l’Eglise. Les deux Synodes invitent ainsi à protéger et à défendre la Famille « pour qu’elle rende à la société le service que celle-ci attend d’elle, c’est-à-dire lui donner des hommes et des femmes capables d’édifier un monde de paix et d’harmonie » (SCEAM, L’Avenir de la Famille, notre Mission, 74).

 

6. Le mariage et la famille sont intimement liés. Nous réaffirmons l’enseignement de l’Eglise, basé sur la Parole de Dieu : « L’homme quittera son père et sa mère et s’attachera à sa femme, et tous deux ne feront qu’un » (Gn 2, 24). Le mariage unit un homme et une femme. Le Seigneur se réfère à cette vérité sur le mariage qui, dans le dessein de Dieu, exclut le divorce (Mt 19, 3-12). En Jésus Christ, le mariage acquiert sa véritable dimension. Lien irrévocable d’amour entre un homme et une femme, ouvert sur la vie et la procréation, comme gage de renouvellement de la société et de l’Eglise, le mariage ne peut donc pas concerner des personnes du même sexe. 

 

Défis pastoraux 

7. Notre sollicitude pour la santé de la famille nous a amenés à penser aux défis qui nous semblent urgents : les conditions de précarité et la pauvreté, l’exclusion sociale, l’impact des nouvelles technologies de l’information sur la vie des familles, l’idéologie du genre, la famille monoparentale, les couples divorcés et remariés, le concubinage, la contraception, la stérilisation, l’avortement, la polygamie, la dot, le veuvage, les migrations dues aux situations de guerre et de conflit, les divisions dans les familles, la croyance à la sorcellerie, l’éloignement dû aux études et au travail, etc.

 

8. Ces différents défis désorientent la vie des couples et des familles si une pastorale forte n’est pas mise en place. Comme pasteurs, nous nous engageons à renouveler et à renforcer notre pastorale envers les familles. De par notre foi, nous sommes convaincus que la famille ne peut être submergée par les crises et les situations qu’elle traverse. Dans l’annonce de l’Evangile de la famille, nous sommes appelés à être les témoins de cette espérance. 
La joie d’aimer

 

9. Avec le Pape, nous réaffirmons la beauté du mariage. Il n’est pas un fardeau, mais une communauté d’amour, de joie et d’épanouissement : « La beauté du don réciproque et gratuit, la joie pour la vie qui naît et l’attention pleine d’amour de tous les membres, des plus petits aux plus âgés, sont quelques-uns des fruits qui confèrent au choix de la vocation familiale son caractère unique et irremplaçable » (Pape François, Amoris laetitia, 88). Nous rappelons que la personne humaine est, fondamentalement, appelée à l’amour. Comme l’enseigne le Pape St Jean-Paul II : « Dieu a créé l’homme à son image et à sa ressemblance » (Gn 1, 26-27) en l’appelant à l’existence par amour, il l’a appelé en même temps à l’amour » (Cf. Jean-Paul II, Familiaris Consortio, 11). C’est dans la famille que se réalisent de manière privilégiée cette vocation et cette mission. 

 

10. Nous félicitons et encourageons les familles qui témoignent de la joie d’aimer et de la fidélité matrimoniale. Nous sommes solidaires des familles qui vivent des moments difficiles et de celles qui portent des blessures profondes. Nous prions pour elles et les encourageons à ne pas céder au découragement ni au désespoir.

 

La famille, « sanctuaire de la vie » et « laboratoire d’humanisation »

11. Dans une saine vie familiale, on fait l’expérience de certaines composantes de la paix : « La justice et l’amour entre frères et sœurs, la fonction d’autorité manifestée par les parents, le service affectueux envers les membres les plus faibles (…), l’aide mutuelle devant les nécessités de la vie, la disponibilité à accueillir l’autre et, si nécessaire, lui pardonner » (Pape Benoît XVI, Africae munus, 43). 

 

12. Nous invitons les familles chrétiennes africaines, Eglises domestiques, à être davantage des foyers de maturation humaine et spirituelle. Elles deviendront ainsi des communautés de vie, de prière, d’amour et des artisans de la transformation de nos sociétés. Elles répondront pleinement à leur vocation d’éducateurs pour éveiller une conscience missionnaire chez tous leurs membres.

 

13. Nous encourageons les associations et les mouvements de pastorale familiale dans le travail de préparation et d’accompagnement des couples. Nous les exhortons à promouvoir davantage les valeurs du mariage et de la famille chrétienne, en particulier auprès des jeunes.

 

14. Dans la même perspective, nous saluons les efforts des Etats membres de l’Union Africaine pour leur intérêt pour les problèmes de la famille. Nous les exhortons à résister à toutes les pressions des gouvernements et des organisations qui cherchent à imposer en Afrique des politiques antifamiliales. Nous félicitons les gouvernements qui, au nom des valeurs morales et de notre culture, ont le courage de s’opposer à ces politiques (Cf. SCEAM, L’Avenir de la famille, notre Mission, 146).

 

15. Nous apprécions les initiatives des pouvoirs publics dans nos divers Etats en faveur de la promotion de la famille. Nous leur demandons de promouvoir des politiques respectueuses des valeurs culturelles africaines, de la justice, des droits fondamentaux de la personne et des familles, incluant la bonne gestion du bien commun et l’amélioration des conditions de vie des populations les plus défavorisées. Nous attendons des gouvernants de « créer les conditions législatives et d’emploi pour garantir l’avenir des jeunes et les aider à réaliser leur projet de fonder une famille » (Cf. SCEAM, L’Avenir de la famille, notre Mission, 14).

 

Conclusion

16. L’avenir de la Famille est au cœur de notre mission, car elle demeure pour nous le berceau de la vie, de sa croissance et de son épanouissement. Elle est don de l’amour miséricordieux de Dieu et garantit l’avenir de nos sociétés si nous nous engageons à la protéger et à la défendre contre tout ce qui menace son intégrité. 

 

17. Familles chrétiennes africaines, n’ayez pas peur de mettre le Christ au centre de votre vie et de lui faire confiance ! Peuples d’Afrique, notre mission envers la Famille est noble ! Engageons-nous à promouvoir la Famille ! Elle vivra et nous vivrons ! 

18. Sainte Famille de Nazareth, Jésus, Marie et Joseph

Soutiens l’engagement des familles ! 

Qu’elles triomphent de l’égoïsme, des divisions et des violences !

Qu’elles soient des foyers de réconciliation, de justice et de paix !

Qu’elles rayonnent de la joie d’aimer !

Amen !

 

Donné à Luanda, le 24 juillet 2016,

Pour l’Assemblée Plénière du SCEAM

+ Gabriel MBILINGI

Archevêque de Lubango

Président du SCEAM

Partager l'article:

Lakroa en direct
  • 16 Dec. 2017 - 07:46-

    Amdp à Taolagnaro. L’Agence Malagasy de Développement économique et de Promotion des entreprises (AMDP) rattachée à la Présidence République effectue une enquête nationale sur l’économie de l’environnement des affaires à Madagasikara. Dans cette enquête les responsables de l’Amdp sillonnent le pays. Ils étaient à Taolagnaro ce 14 décembre 2017 pour effectuer l’enquête au niveau de la région Anosy. Cette enquête est constituée de consultation publique pour la contribution de toutes les forces à une étude visant l’émergence d’un développement économique durable et inclusif à Madagasikara.

  • 30 Nov. 2017 - 13:41-

    Baby shopping 2017. Pour la cinquième fois Prima Baby donne rendez-vous aux enfants et parents. Les dates à retenir sont les 1 et 2 décembre. Le lieu du rendez-vous se trouve sur le parvis de l’Hôtel de ville d’Antananarivo. Le vendredi 1 décembre : Shopping à petit prix ; Mora Mahazo (vente aux enchères) ; Coaching Parental. Le samedi 2 décembre Animations et Aire de Jeux en collaboration avec Le Marathon International de Tana. Concours de Déguisement. Coaching Parental avec les spécialistes de l'enfance. Le prix d’entrée est de 1000 ariary.

  • 28 Nov. 2017 - 14:39-

    Salon de la Microfinance. Annulé pour cause d’épidémie de peste, le rendez-vous pour mieux connaître les acteurs de la Microfinance se tient finalement ce jour 28 et le 29 novembre. Le Salon de la Microfinance des Banques et des Assurances, destiné au grand public, se tient sur le parvis de l’Hôtel de Ville d’Antananarivo. Cette première édition du salon est orientée vers les offres de crédit répondant aux attentes de tous : particuliers, fonctionnaires, salariés des privés, agriculteurs, commerçants, artisans, transporteurs, et autres. Des conférences sont proposées aux visiteurs.

  • 24 Nov. 2017 - 07:10-

    Accaparement des terres en Afrique francophone : identifier et promouvoir les solutions endogènes pour s’en sortir”, c’est le thème de la Conférence Régionale Afrique Francophone qui a eu lieu du 21 au 23 novembre 2017 à Abidjan. Cette conférence a vu la participation archevêques, des Evêques, prêtres, religieux et religieuses, Imams, chefs coutumiers, chef de village, agents pastoraux et acteurs de la société civile, les organisations partenaires. Les participants affirment que “L'accaparement des terres aggrave le fossé entre les pauvres et les riches en Afrique”. Cet accaparement est dissimulé sous le couvert des expressions de «croissance économique», «développement», «sécurité alimentaire» pour l'Afrique. Il est à noter que les participants se sont appuyés sur la parole de Dieu et l’enseignement du Pape François sur l’Environnement dans la Lettre Encyclique Laudato si (LS), et faisant suite à la conférence continentale sur l'accaparement des terres qui s'est tenue à Limuru, au Kenya, en novembre 2015.

  • 24 Nov. 2017 - 07:08-

    Convention pour le personnel du Ministère du Commerce et de la Consommation. Chabani Nourdine, Ministre du Commerce et de la Consommation, et Alexandre Mey, Directeur Général de Bni madagascar, ont signé un document de partenariat le mercredi 22 novembre. Il s’agit du Pack Mpiasam-Panjakana de Bni madagascar, une offre commerciale personnalisée avec des conditions préférentielles pour le personnel du Ministère de Commerce et de la Consommation. Cette convention leur facilite également l’obtention de crédits pour réaliser leurs projets.

  • 23 Nov. 2017 - 08:52-

    Pourquoi le foncier est-il source de conflit ? Le nombre de conflit avec en toile de fond le foncier augmente chaque jour. Des résultats ont été obtenus en 15 ans. On peut citer les différents textes de base, (lettre de politique foncière, des nouveaux textes législatifs…). Mais tout cela n’est pas suffisant pour éradiquer les conflits. Pourquoi cela ? L’Ong SIF, Sehatra Iombonan’ny Fananantany avec Transparency International organisent un atelier pour mieux appréhender les causes de ce conflit. Les raisons sont-elles conjoncturelles, structurelles ou… culturelles ? L’atelier se fera sur deux jours les 23 et 24 novembre à Antananarivo avec la participation des acteurs venant des régions.

  • 21 Nov. 2017 - 07:43-

    Parutions récentes. La Une = http://www.lakroa.mg/item-1227_articles_une_18-aoeny-marina-no-haha-olona-afaka-anareoa-jn-8-32.html ; Finoana = http://www.lakroa.mg/item-1228_articles_religion_18-aoela-varita-vous-libareraa-jn-8-32.html ; dossier = http://www.lakroa.mg/item-1229_articles_dossier_18-naaimons-pas-en-paroles-mais-par-des-actes.html ;

  • 20 Nov. 2017 - 07:54-

    Formation des formateurs de l’industrie culturelle. Le Ministère de la Culture, de la Promotion de l’Artisanat et de la Sauvegarde du Patrimoine, en étroite collaboration avec l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), initie un projet portant sur la formation des formateurs de l’industrie culturelle du théâtre et renforcement de capacité des écoles de théâtre à Madagasikara. Le projet se fera en cinq jours, à partir du 20 au 24 novembre 2017 au SAF FJKM à Soavina Ambanitsena et comptera 43 participants issus des 22 régions.

  • 17 Nov. 2017 - 08:33-

    Préparation conférence interministérielle de l’Omc. Le Ministère du Commerce avec l’appui de l’Union Européenne, organise les 16 et 17 novembre 2017, un atelier qui s’inscrit dans la continuité de la 6ème réunion du Comité APEI-UE/AFOA du début d’octobre. Il se définit aussi comme une réunion préparatoire à la 11ème Conférence interministérielle de l’OMC du 11 au 14 décembre 2017 à Buenos Aires. Le Ministère du commerce a toujours prôné l’approche inclusive dans le cadre des négociations et de la mise en œuvre des accords commerciaux internationaux auxquels Madagasikara a adhéré.

  • 17 Nov. 2017 - 06:57-

    Avant-projet sur les élections. Trois Avant-projets de Loi ont fait l’objet de débats, en profondeur lors du Conseil du Gouvernement du mercredi 15 Novembre 2017. A savoir : Avant-projet de Loi organique relative au régime général des élections et des referendums ; Avant-projet de Loi organique relative à l’élection du Président de la République ; et Avant-projet de Loi organique relative à l’élection des Députés de l’Assemblée Nationale. Ces trois Avant-projets de Loi organique seront soumis au prochain Conseil des Ministres pour débats et adoption.

  • 13 Nov. 2017 - 08:46-

    Publications du 7 nov. Culture :http://www.lakroa.mg/item-1218_articles_culture_18-message-et-marche-vers-une-journae-mondiale.html

  • 13 Nov. 2017 - 08:45-

    La triplette femme en argent. La triplette malagasy engagée dans le championnat du monde féminin de pétanque, en Chine, est arrivée en finale. Elle a été battue par la triplette de la France sur le score de 13 à 6. Elle a écarté l’équipe italienne  en demi-finale (13-4) et éliminé celle de Thaïlande en 1/4 sur le score étriqué de de 13-12 et la Chine en 1/8 (13-7). La triplette est passée par le repêchage et a battu l’équipe du Canada (13-6).

  • 07 Nov. 2017 - 12:38-

    Publications du 7 nov. Culture : http://www.lakroa.mg/item-1215_articles_culture_18-7-novambra-andron-ny-mpanoratra-afrikanina.html Social: http://www.lakroa.mg/item-1213_articles_societe_18-formation-des-agents-ecd-a-toliara.html

  • 02 Nov. 2017 - 08:28-

    Chamboulement à la tête du Sénat. En fin de matinée du mardi 31 octobre, Honoré Rakotomanana se démet de ses fonctions de président du Sénat. Immédiatement après l’annonce, une élection a été organisée pour élire son successeur. Rivo Rakotovao, nouveau sénateur, président du parti Hvm est le candidat unique. Il a été élu avec 52 voix sur les 55 électeurs (63 inscrits) et 2 votes blanc et 1 nul. Le sénateur Velontsara Paul Bert a été le seul sénateur a dénoncé cette élection fait à la va-vite. Une élection qui n’a pas été inscrite à l’ordre du jour.

  • 02 Nov. 2017 - 08:28-

    2 novembre : Journée internationale de la fin de l’impunité pour les crimes commis contre des journalistes. http://www.journee-mondiale.com/412/journee-internationale-de-la-fin-de-l-impunite-pour-les-crimes-commis-contre-des-journalistes.htm

  • 02 Nov. 2017 - 08:19-

    Publication récente. Politique : Adoubement de la manipulation des urnes http://www.lakroa.mg/item-1208_articles_politique_18-adoubement-de-la-manipulation-des-urnes.html

  • 31 Oct. 2017 - 09:58-

    Nécrologie. Deux personnalités publiques et connues ont disparu dans la journée du 30 octobre 2017. Dans la matinée de ce 30 octobre, Paul Rabary a fait savaoir sur son compte facebook la mort de sa mère dame Mathilde Rabary, femme politique, médecin, parlementaire, militante des droits de l’homme en créant l’association Sos victimes au non-droit. Et dans l’après-midi, on apprend le décès de Ralitera Etienne, âgé de 79 ans, grand chancelier de la République. Etienne Ralitera a occupé le poste de Grand Chancelier du temps du président Marc Ravalomanana. Paîx à leur âme.

  • 30 Oct. 2017 - 08:43-

    Carte professionnelle des  journalistes. Le ministère de la Communication et des Relations avec les Institutions vient de nommer les nouveaux membres de la Commission de délivrance de la carte d'identité professionnelle de journaliste. Lova Rabary Rakotondravony, Hery Rakotomalala, et Laza Marovola Rabenjamina sont nommés au titre des représentants des journalistes. Rocco Rasoanaivo, Nicolas Rabemananjara, et Salomon Ravelontsalama sont par ailleurs nommés au titre des représentants des patrons de presse, tandis que Volamiranty Donna Mara est désignée pour représenter le ministère au sein de la Commission.

  • 27 Oct. 2017 - 07:31-

    Bilan de la peste ce 26 octobre avec deux décès.  Avec deux nouveaux décès enregistrés ce 26 octobre le total des personnes décédées depuis le 1er août s’élève à 126. Les deux nouveaux cas de décès ont été enregistrés dans la Région Analamanga et dans la région Atsimo Andrefana. On constate selon la remontée des informations provenant du Ministère de la Santé publique que le nombre de nouveaux cas diminue cas (12 nouveaux cas pour la journée du 26 contre 28 pour celle du 25 octobre).

  • 18 Oct. 2017 - 12:09-

    Blueline business. Blueline lance ce 18 octobre son offre dénommée Blueline business. Cette offre est destinée spécialement aux entreprises avec 3 pôles de compétence : offre de connectivité, intégration et infogérance et services hébergés.

Du même auteur

societe
newtech

Dans la même rubrique

religion
religion
Publicité