logo
Lakroan'i Madagasikara
Education

Les 20 mesures des enseignants pour l'amélioration de leur condition de travail

Recueillis par JRR il y a 2 années

La plateforme des syndicats de l'Education a présenté à la presse ses 20 mesures inscrites dans un cahier. L'élaboration de ses 20 mesures a été effectuée avec l'appui technique de la Conamept ( Coalition nationale malgache pour l'éducation pour tous). La présentation a été effectuée en marge de la célébration de la Journée Mondiale des enseignants le 5 octobre.

Les 20 mesures des enseignants pour l'amélioration de leur condition de travail

Pour Madagascar, des représentants de membres de la plateforme de syndicats de l'Education, en collaboration avec la CONAMEPT ont tenu un atelier système résidentiel, de réflexion et d'échanges sur l'amélioration du système éducatif et la valorisation des enseignants, en particulier leur statut, le mois de juin 2016 dernier. Plusieurs problématiques ont été présentés à la fin de cet atelier, d'où la nécessité de mise en place d'un comité technique et de suivi.

Pendant des mois, sans relâche, ce comité avec l'appui de la CONAMEPT, a priorisé les points privilégiés des enseignants, faisant l'objet de validation par la plateforme des syndicats de l'éducation. Conscients que l'éducation, un domaine transversal, est un vecteur important pour l'économie malgache, les syndicats affirment que tous les maux sociaux et économiques de notre pays sont directement liés à ce secteur.

La présentation officielle de ce cahier de doléances de la plateforme des syndicats des enseignants à Madagascar ce mardi 04 Octobre 2016 est organisée dans le cadre de la commémoration de la première journée mondiale des enseignants, célébrée dans le cadre du nouvel agenda mondial Education 2030, adopté par la communauté internationale il y a un an.

Ce livre blanc est spécialement conçu afin de conscientiser le Président de la République, le Gouvernement, les diverses institutions étatiques, les partenaires techniques et financiers pour que Madagascar aie un politique éducatif supportant l'essor économique et une société éduquée et instruite.

Les syndicats attirent l'attention de toutes les parties prenantes de l'éducation dans le pays, sur les 20 mesures phares qu'ils y ont énumérés pour que les enseignants soient de qualités et dévoués à leur métier.

C'est aussi un évènement d'une initiative d'envergure nationale, se déroulant jusqu'à demain 05 Octobre et qui vise à souligner la contribution de la société civile Malagasy dans l'élaboration du nouveau Plan Sectoriel de l'Education : un nouveau plan crédible, réalisable incluant des dispositions pour suivre et mesurer les progrès accomplis !

La chance est à nos portes, et ce cahier de doléances, premier dans son genre, contribuera à faire découvrir aux yeux des dirigeants que pour atteindre l'objectif ODD 4, il faut non seulement accroître de manière substantielle le nombre d'enseignants qualifiés, mais aussi les motivés en valorisant leur travail. Au niveau mondial, d'ici à 2030, 3,2 millions d'enseignants supplémentaires seront nécessaires pour réaliser l'enseignement primaire universel, et 5,1 millions de plus pour atteindre l'enseignement secondaire du premier cycle universel.

Les 20 mesures phares de la plateforme des syndicats des enseignants

1. Relèvement conséquent des budgets alloués par l'Etat aux secteurs de l'Education conformément  aux recommandations de l'UNESCO et de l'OMS:

Que soit reconnue, dans un premier temps, par les instances officielles l'urgence de mise en place de stratégie bien définie, avant la finalisation du plan sectoriel de l'éducation pour atteindre le 6% du PIB alloué à l'éducation.

2. Que dans le même temps, soit mise en œuvre l'ensemble des engagements pris à l'issue de la rencontre du Ministre de l'Education National et des Syndicats des enseignants depuis l'année 2015.

3. Que soit mis fin le recrutement de personnel en qualité non conformes aux recommandations de l'UNESCO.

4. Que soit revue la loi sur les agents non encadré.

5. Les syndicats réclament : que la délivrance de l'autorisation d'ouverture, d'enseigner sans respecter les normes soit interdite à Madagascar.

6. Qu'en matière de la qualité de l'éducation : un défi est à relever pour Madagascar où à peine la moitié des enseignants du primaire sont titulaires d'un certificat d'aptitude pédagogique (CAP) ou d'un certificat d'aptitude à l'enseignement (CAE).

Les syndicats aspirent des moyens matériels conformes à l'approche pédagogique et aux curricula appliqués, de centre de recherche pédagogique et de développement de compétence.

7. Que soit mis en place : "le statut particulier des personnels enseignants" !

Les syndicats revendiquent la détermination du statut particulier des personnels enseignants et assimilés en prenant en considération les questions à incidence financière notamment, l'augmentation de l'indemnité de risques, l'indemnité de responsabilité, l'indemnité d'enseignement, l'octroi de logement, l'étude et révision du système de rémunération.

8. Que les enseignants puissent jouir de leurs propres droits.

Application des conventions collectives sectorielles signées sous le parrainage de l'Etat à l'exemple des microfinances, pharmacie...

9. Que cela figure dans le plan sectoriel.

L'octroi d'une bonification d'échelon aux travailleurs et travailleuses enseignants du privé bénéficiaires d'une décoration;

Motivation : développer la motivation de tous

- en élaborant des décisions d'une manière participative,

- en confirmant la qualité du travail de chacun par des formes de reconnaissance appropriées,

-en favorisant la promotion pour accéder à un emploi correspondant aux souhaits et aptitudes de chacun.

10. Que soient interdites purement et simplement !

Les syndicats exigent l'arrêt par les politiciens tant au pouvoir que dans l'opposition d'instrumentaliser les enseignants et les services déconcentrés de l'éducation à des fins politiques politiciennes

11. Que soit soutenue la dynamique de grille indiciaire unique !

En matière de "discrimination" les syndicats des enseignants conseillent une grille indiciaire unique pour tout fonctionnaire de même catégorie car "la discrimination brise la vie des personnes".

12. Que soient pris en compte les indemnités et autres accessoires des enseignants et les subventions des enseignants non fonctionnaires !

13. Que soit priorisée et exécutée : l'élaboration et mise en œuvre d'un plan de normalisation de toutes les écoles sous abri précaire en impliquant les organisations syndicales d'enseignants ; la culture du quantitatif est en train de voir le jour au mépris du qualitatif.     

14. Que soient respectées : les décisions de l'inspection du travail relatives aux droits des travailleurs enseignants des écoles privées et enseignants non fonctionnaires.

15. Que chaque engagement soit tenu et exécuté:

Les enseignants, les conseillers pédagogiques ont tous des reproches à faire au gouvernement. Si les revendications des syndicats sont différentes les unes des autres, ils s'entendent tous sur un point : ils sont face à "un gouvernement qui ne respecte pas ses engagements".

Dans son discours à la Nation le 04 Janvier 2014, le président de la République (promesse présidentielle) a prononcé la gratuité de l'enseignement primaire, mais les parents d'élèves doivent faire face à divers paiements pour la scolarisation de leur progéniture, entre autre le paiement des enseignants FRAM, l'achat de fourniture technique pour la salle de classe… 

16. Les syndicats des enseignants réclament le respect des droits et accords signés en 2012, revus en 2014 tournant autour du paiement des rappels des années de subvention, vacations 2014-2015 par exemple le cas de Nosivarika.

17. Les syndicats des enseignants réclament la fluidité de la gestion du plan de carrière de tous les agents de l'éducation : formation diplômante des enseignants, le renforcement des dispositifs de formation continue, la mise en application des accords de la convention nationale en octobre 2014, issues des travaux de commission qui a travaillé sur la reconstitution de la carrière des personnels enseignants.

18. Les syndicats des enseignants désapprouvent le non-respect du protocole d'accord, et le manque de volonté politique du gouvernement et des autorités concernés relatif à la création d'un espace de dialogue entre les ministres et les syndicats, se focalisant sur la mise en œuvre des points d'accord constituant des acquis obtenus à la suite d'une haute lutte syndicale, surtout sur le sujet de gestion de personnel signé en 2015.

19. Les syndicats des enseignants réclament continuité de l'état sans exclure le changement en cas de besoin, mais suivre une politique à long terme de plus de 20 ans, pour éviter toutes prises de décisions précipitées, lesquelles nuisent aux conditions saines d'une éducation de qualité "Avec l'adoption en 2015 de l'Agenda 2030 pour le développement durable, la communauté internationale s'est fixée un objectif ambitieux pour l'éducation, appelant à garantir à tous une éducation incluse et équitable de qualité et des opportunités d'apprentissage tout au long de la vie d'ici à 2030. Afin d'assurer l'accès de tous à une éducation de qualité et en se référant à l'ODD 4".

20. Intégrer les enseignants par le biais des syndicats aux changements de leur métier : manque de transparence concernant les promotions, l'attribution de postes.

Partager l'article:

Lakroa en direct
  • 30 Jun. 2018 - 08:40-

    Remplacement à l’Assemblée Nationale. « Le Député dont siège devient vacant est remplacé par le suppléant élu en même temps que lui, sauf en cas d’annulation de l’élection, jusqu’au renouvellement de l’Assemblée nationale ». .Que suivant le certificat de décès n°65969 versé au dossier, sieur ABDILLAH est décédé le 21 février 2018 à l’hôpital Apollo de New Delhi. La vacance d’un siège de Député à l’Assemblée nationale est constatée, à la suite du décès de sieur ABDILLAH. Est proclamé Député à l’Assemblée nationale, le candidat EDIZARD, premier suppléant de la liste VPM-MMM de Vohémar. (Arrêt de la HCC du 28 juin 2018).

  • 30 Jun. 2018 - 08:34-

    Remplacement au sénat.« Le député nommé membre du Gouvernement est suspendu d’office de son mandat. Il est remplacé par son suppléant » et que « Les dispositions des articles 71 à 79 sont applicables, par analogie, au Sénat ». Que par décret n°2018-540 du 11 juin 2018, le Sénateur ANDRIAMANDAVY VII Riana a été nommé membre du Gouvernement. Qu’il y a donc lieu de suspendre d’office de son mandat le sénateur Riana  Andriamandavy VII. Est proclamé Sénateur de Madagascar le candidat Rajaonarivelo Henri Velomaro, premier suppléant de la liste « HVM » de Fianarantsoa. (Arrêt de la Hcc du 28 juin 2018.

  • 29 Jun. 2018 - 13:34-

    Dates des élections présidentielles.-  Le Premier ministre, Ntsay Christian, a annoncé lors d'un point de presse qu'il a donné à Mahazoarivo ce 29 juin la date des élections présidentielles. Le premier tour se tiendra le 7 novembre 2018 et le second tour se tiendra le 19 décembre 2018. La convocation des électeurs se fera dans le courant du mois d’août. Suivant la Constitution, le président de la République Hery Rajaonarimampianina, s'il se porte candidat, devrait démissionner le 7 septembre de cette année.

  • 16 Jun. 2018 - 10:10-

    Minisitera MPAE : mitohy ny asa. Isan’ny Miinisitera tsy nisolo ny minisitra mitantana azy ny Minisiteran’ny Fambolena sy Fiompiana. Nahatsapa ankehitriny ny mpitantana ity minisitera ity fa misy mpanakorontana tafiditra ao anatiny ka nahatonga azy i reo hanao fanambarana. Nanambara ireo tompon’andraikitra ao amin’ny minisiteran’ny fambolena sy fiompiana ny alakamisy 14 jona lasa teo teny Ampadrianomby fa mandeha tsara ny asa rehetra ao amin’ny minisitera. Tsy mba nahitana olana hatramin’izay na dia minisitra Hvm aza no nitondra tao hatramin’izay ka hatramin’izao. Nilaza ireo tompon'andraikitra fa tsisy tombontsoa ho azon'ny Firenena indrindra ny tantsaha sy ny mpiompy amin'ny fanakorontanana.

  • 05 Jun. 2018 - 06:58-

    Concours pour pourvoir les 40 postes d’inspecteurs du Trésor. Le ministère des Finances et du Budget informe que le dépôt de dossier pour le concours de recrutement d'élèves inspecteurs du trésor est ouvert depuis ce 4 juin. A noter que 40 postes sont à pourvoir, dont 35 sur concours direct et 5 pour les fonctionnaires du ministère. Le concours se tiendra du 22 au 23 novembre 2018 à Antananarivo Renivohitra, Antsiranana I, Fianarantsoa I, Mahajanga I, Toamasina I et Toliara I. http://www.tresorpublic.mg/tresorpublic/download.php?path=wp-content/uploads/2018/06/&file=concours_ins_2018.pdf

  • 26 May. 2018 - 11:34- GBM Fête des Mères. La GBM ou Grande Braderie de Madagascar a ouvert ses portes ce 23 mai comme annoncé dans les médias. On observe une grande affluence dans les allées. Selon MadaVision la règle de la réduction minimale de 15% est respectée par les participants.
  • 26 May. 2018 - 08:27-

    Décision HCC. Décision n°18-HCC/D3 du 25 mai 2018 Relative à une requête en déchéance du Président de la République Hery Rajaonarimampianina : La Haute Cour Constitutionnelle, Vu la Constitution ; Vu l’Ordonnance n°2001-003 du 18 novembre 2001 portant loi organique relative à la Haute Cour Constitutionnelle ; Vu la loi n°2014-043 relative à la Haute Cour de Justice ; Les rapporteurs ayant été entendus… (lire la suite sur  http://www.lakroa.mg/item-1389_articles_politique_18-dacision-relative-a-une-requate-en-dachaance-du-prasident.html

  • 22 May. 2018 - 07:11-

    Nouveau cardinal. Le Pape François a annoncé ce 20 mai dimanche de Pentecôte, qu’il créera le 29 juin prochain 14 nouveaux cardinaux dont 11 parmi eux sont des électeurs. Parmi ces 14 nouveaux cardinaux se trouvent l’Archevêque Désiré Tsarahazana. L’équipe de http://www.lakroa.mg/ salue ce nouveau cardinal en particulier et toute l’Eglise catholique notamment à Madagascar pour cette nomination. Que le souffle de l’Esprit Saint souffle sur ce nouveau cardinal pour donne un nouvel élan toujours plus positif sur l’EKAR que cela influe positivement sur la vie du pays.

  • 19 May. 2018 - 09:50-

    GBM Fête des mères. La Grande Braderie de Madagascar dédiée à la fête des Mères se déroulera du 23 au 27 mai 2018. Comme d’habitude les visiteurs bénéficieront d’une garantie d’obtenir une remise de 15% minimum. Les visiteurs auront une large gamme de choix pour honorer les mamans. Mais les stands traditionnels seront aussi là pour satisfaire toutes les demandes.

  • 09 May. 2018 - 11:42-

    Daty 3. Nanao fanambarana ny CENI ka nanolotra daty telo. Momba ny datim-pifidianana dia tranga telo no azo eritreretina ka nanaovan'ny CENI tolokevitra :
    - Tranga voalohany: Fifidianana Filoham-pirenena mialoha ny fotoana (alarobia 29 aogositra ny fihodinana voalohany)
    - Tranga faharoa: Fifidianana Filoham-pirenena tanterahina araka ny voalazan'ny andininy faha 47 amin'ny lalàm-panorenana (alarobia 28 novambra ny fihodinana voalohany)
    - Tranga fahatelo: Fanemorana ny fifidianana noho ny antony voalazan'ny Lalàm-panorenana hatrany (29 mai 2019 ny fihodinana voalohany)
    Hahafahana mandrindra araka ny tokony ho izy ny fifidianana sy manatanteraka izany ao anatin'ireo tranga roa voalohany (izany hoe amin'ity taona 2018 ity) dia takiana hazava amin'ity volana mey 2018 ity ny lalàm-pifidianana sy ny fandaminana ara-politika.

  • 05 May. 2018 - 15:04-

    Médiation du FFKM. Le FFKM continue à son rythme sa médiation. Une médiation qui a été ouverte par un culte œcuménique le dimanche 29 avril 2018. Un culte où déjà on a remarqué l’absence d’une certaine partie des acteurs politiques. Puis le lundi 30 avril, le FFKM a invité les députés de chaque camp. Seul le camp des députés “pro-régime” s’est fait représenter. Le camp des députés 73 n’a pas répondu à l’invitation du FFKM. Les quatre chefs d’Eglise du FFKM se sont déplacés, ce 4 mai, à Tsimbazaza pour rencontrer le président de l’Assemblée nationale et à Anosikely pour rencontrer le président du Sénat.

  • 05 May. 2018 - 12:59-

    Dates du recensement. Le Premier Ministre, Mahafaly Solonandrasana Olivier, a présidé ce 3 mai 2018 la cinquième réunion du Conseil National du Recensement (CNR). Cette réunion du CNR s’inscrit toujours dans le cadre de la préparation du troisième recensement général de la population et de l’habitation (RGPH-3). L’objet principal de cette réunion du CNR est de soumettre aux membres du CNR une proposition de date pour la réalisation du lancement du dénombrement. Ainsi, il a été validé que le recensement aura lieu du 18 mai au 10 juin 2018 à commencer par la numérotation de bâtiments (18 au 24 mai 2018), et par la suite, le  dénombrement de la population et des ménages (25 mai au 10 juin 2018).

  • 05 May. 2018 - 09:21-

    MTS. Le parti MTS (Malagasy Tonga Saina) a tenu son congrès le 4 mai 2018 à Antanimena. A l’issue de ce congrès, Mirasoa Razanamasy a été élu au poste de Secrétaire général du parti. Il remplace à ce poste Benjamina Ramanantsoa. Le Congrès a également désigné les coachs par Faritany. Concernant les afairres nationales, Roland Ratsiraka, président national du MTS, prône le « Soa toavina », faisant valoir le dialogue. Pour lui, il vaut mieux qu’un candidat soit présenter par un parti cela suppose l’existence d’une organisation. Le MTS affirme aligner des candidats à toutes les échéances électorales.

  • 03 Apr. 2018 - 08:58-

    Joyeuses Pâques à tous et à chacun. www.lakroa.mg souhaite à tous et à chacun de Joyeuses fêtes de Pâques. Que chaque jour qui se lève soit un jour de Pâques, un jour de victoire pour le monde. Dans son homélie de la nuit de Pâques 2018, le Pape François nous a invités à « transformer l’espérance en gestes concrets de charité ». La suite nous appartient.

  • 23 Mar. 2018 - 07:59-

    Passage de Eliakim (bilan du 22 mars à 20h). Le bilan provisoire global en date du 22 mars 2018 transmis par le Centre d'Etudes de Réflexion de Veille et d'Orientation du Bngrc nous donne les chiffres suivants : A l’échelle nationale, le bilan provisoire global fait état de : 21 décédés ; 50 872 sinistrés ; 19 439 déplacés cumulés ; 1 491 cases d’habitations endommagées ; 13 345 d’habitations inondées ; 2 392 cases détruites.

  • 20 Mar. 2018 - 07:58-

    José Vianey candidat aux présidentielles. Chaque week end apporte son lot de candidat à la candidature au poste de président de la République de Madagasikara. José Vianey vient d’annoncer sa candidature ce samedi 17 mars 2018 au Paon d’Or. Si l’on se réfère aux informations dans les informations, José Vianey ou Vijo a annoncé sa candidature en son  nom propre et non comme candidat du parti RAM. Ce parti certainement va entériner prochainement cette volonté du candidat Vijo. C’est devenu le modus vivendi.

  • 19 Mar. 2018 - 08:45-

    Passage de Eliakim. Le bilan provisoire global en date du 18 mars 2018 à 18h transmis par le Centre d'Etudes de Réflexion de Veille et d'Orientation du Bngrc nous donne les chiffres suivants : A l’échelle nationale, le bilan provisoire global fait état de : 17 décédés ; 15 772 sinistrés ; 6 282 déplacés cumulés ; 251 cases d’habitations endommagées ; 1 271 cases d’habitations inondées ;  648 cases détruites.

  • 19 Mar. 2018 - 08:29-

    200 étudiants s’imprègnent du Fisandratana2030. Hugues Ratsiferana, Conseiller spécial du Président de la République, a eu comme invité près de 200 étudiants issus de plusieurs universités de la Capitale (des universités publiques et des instituts supérieurs privés). Ces étudiants ont pu s’imprégner du Fisandratana 2030, dans l’amphithéâtre du Centre d’Application de Développement Intégré (Cadi), durant la matinée du 17 mars 2018. Après la présentation succincte du Fisandratana 2030 les étudiants ont pu poser des questions sur ce programme présidentiel. Le président Rajaonarimampianina est passé pour partager avec ces étudiants son expérience de vie.

  • 15 Mar. 2018 - 07:38-

    Jour J pour Aok’izay. C’est aujourd’hui 15 mars de 12h à 12h05 que le rendez-vous a été fixé par les organisateurs pour sensibiliser les tenants du pouvoir sur l’insécurité. Les organisateurs demandent une table ronde aux dirigeants mais surtout l’effectivité des décisions prises. Pour ce jour les organisateurs demandent à tous et à chacun de faire le maximum de bruit (klaxon, son de cloche, sifflet…) pour que ce cri soit entendu en haut lieu. Les organisateurs se donnent rendez-vous sur le parking de Jumbo Score Ankorondrano pour faire le maximum de bruit.

  • 15 Mar. 2018 - 07:36-

    Salon du chocolat et de la gourmandise. Pour la deuxième année consécutive, Wednesday Morning Group a choisi le chocolat et la gourmandise pour son activité de levée de fonds. Cet événement se déroulera durant la journée du 17 mars et se tiendra au Carlton Anosy. “Ce sera une journée d’animation, de démonstration, de préparation, mais surtout de dégustation” annonce les organisatrices car WMG est une association composée uniquement de femmes. Le but de WMG est de recueillir des fonds pour permettre la réalisation des actions sociales de cette Ong.

Du même auteur

economie
societe

Dans la même rubrique

education
education
Publicité