logo
Lakroan'i Madagasikara
Virage dangereux

Oust… Je suis xénophobe !

Rakotoson il y a 3 années

Les Malagasy de Soamahamanina ont blackboulé la présence des Chinois comme certains employés ont dénoncé la nomination d’un Canadien à la tête d’Air Mad. Par xénophobie ?

Oust… Je suis xénophobe !

Hourrah ! Les villageois de Soamahamanina ont terrassé les  Chinois”. De nombreux partisans de la lutte des villageois de Soamahamanina ont crié victoire. De nombreux articles de presse ont rapporté cette joie. “Le gaz lacrymogène ne nous ont pas atteints parce que le gaz lacrymogène se dissout facilement dans l’air pur de Soamahamanina de plus notre lutte prend sa source dans le patriotisme pur” déclare ce paysan de Soamahamanina.

La réalité est là. A première vue la jacquerie de Soamahamanina a terrassé les géants de la société chinoise Juixing Mines. La question qui se pose actuellement est : que faire de cette mine d’or et de celle d’ailleurs (Ambatomanga, Mandritsara, Mananjary, Ikongo…) ? La réponse ne se trouvera qu’autour d’un tapis et non pas uniquement sur le terrain plein de tapia. En attendant cette réponse ou ces réponses, faisons un détour sur l’aspect nationalisme épidermique ou patriotisme passionnel.

Antsika ny tany” c’est le leitmotiv des activistes de Soamahamanina. Cela nous rappelle le slogan des Mafana en 1972. Conséquence ? Ankadinondry Sakay et Babetville nous donnent un exemple négatif de ce nationalisme épidermique. Que reste-t-il de cette région ?

Mais auparavant effectuons un bref rappel de ce qu’est Sakay. Sakay est une enclave construite à partir de rien par des immigrés réunionnais à Madagasikara à partir de 1952. Elle tient son nom de La Sakay, la rivière au bord de laquelle une ville nouvelle appelée Babetville a été édifiée dans le cadre de ce vaste projet politique imaginé par Raphaël Babet. Pendant 20 années, La Sakay va vivre un véritable âge d'or, la Société Professionnelle et Agricole de La Sakay (SPAS) étant devenue la première entreprise réunionnaise. Et puis vint la révolution de 72. En 2016, que reste-t-il des infrastructures et de cette réussite ? Des souvenirs mais surtout ruines et désolation. La terre est revenue aux Malagasy avec ruines et désolation comme legs laissés par les nationalistes épidermiques et les patriotes passionnels.

Ce n’est pas le seul exemple que l’on peut citer à travers la Grande Ile où les activistes politiques malagasy ont chassé les Etrangers ou dénigré ces derniers. Faut-il rappeler que c’est la raison majeure de la montée de la colère populaire contre Ravalomanana en 2008 ? On avait laissé circuler l’information que le président Ravalomanana avait vendu des millions d’hectares de terrains au groupe sud-coréen Daewoo Logistics Corporation. Cette information a permis de faire monter la sauce. Les patriotes d’un jour ont réussi leur pari. Et Andry Rajoelina une fois arrivé au pouvoir a fait de l’annulation de cet accord un fait d’armes de patriote. Acte vivement salué par les partisans de la Révolution orange de 2009. Les politiciens Malagasy xénophobes ? Pas sûr.

On peut encore prendre un autre exemple d’acte xénophobe de nos acteurs politiques et sociaux. Sous la présidence de Hery Rajaonarimampianina Gilles Filiatreault, un canadien, avait été nommé directeur général d’Air Madagascar. Cette nomination a été mal perçue par les employés d’Air Mad. “N’y a-t-il pas de techniciens malagasy pour occuper ce poste ?” En résumé, c’est la réponse à la nomination de ce canadien. Un refus qui se matérialise par une grève dure. Réponse technique ou acte xénophobe ?

Air Mad n’est pas la seule société où la nomination d’un responsable vahiny est mal perçue. Il y a d’autres exemples où les entreprises étrangères prennent le dessus sur les entreprises malagasy. Il en est ainsi des coopérations de la Jirama avec des entreprises étrangères (Symbion power…).

Quelques politiciens (Rajaonah Andrianjaka, James Ratsima…) ont fait de ce discours nationaliste ou patriote, leur raison d’être. Ils n’arrivent pas à fédérer grand monde derrière eux. Pour le Dr Joseph Randriamiarisoa, la défense de la terre par les paysans de Soamahamanina est naturelle. Pour ce politicien, les paysans ont défendu leur outil de travail, la raison de leur existence même.

Mais, le hic est que ce nationalisme n’est que de façade. Un footballeur a montré sa rancœur envers les journalistes sportifs malagasy. Il regrette que les articles des journalistes lors du passage de Drogba Mahamasina ont laissé croire que les arrières malagasy ne seront pas à la fête face à cet Ivoirien. “C’est prendre les défenseurs Malagasy qui défendent l’honneur de leur patrie pour des lampions” regrette ce joueur.

Ce nationalisme ou patriotisme (la différence est difficile à faire) n’est que de façade. Il suffit de regarder les meubles au sein du Ministère de la Culture, de la Promotion de l’Artisanat et de la Sauvegarde du Patrimoine pour constater que les produits importés écrasent les produits des artisans (menuisiers…) malagasy. Ou encore il suffit de regarder les habits que les Malagasy portent au quotidien comme dans les grandes occasions [sauf pour l’enterrement avec le traditionnel lambamena (linceul)]. Les Malagasy sont habillés par la Chine de pied en cape pour les produits neufs et ils s’enorgueillissent de s’habiller de friperie (des produits importés). Où est partie cette volonté affichée de refuser l’apport des Etrangers ? Nationalisme de façade. Et que dire de l’attitude de nos dirigeants politiques ? Tous sans exception, ils basent leur politique de développement du pays sur l’IDE (Investissement Direct Etranger).

Bien sûr, des événements à caractère économique existent où on demande aux Malagasy de consommer du Vita malagasy, une journée voire une semaine dans l'année. Et les voilà les richards du pays qui s'alignent pour se faire voir avec les costumes en soie vita gasy... Patriotisme économique de façade encore une fois de plus.

Le pays se trouve à un virage dangereux avec des visages qui dévisagent dangereusement son voisin. Le risque de xénophobie est réelle, francophobie par moment ou sinophobie si parfois c'est de l'OPK. Et quand les étrangers ne seront plus là que restera-t-il? Tribalophobie? Oui le danger est réel.

L’histoire a montré qu’à Madagasikara une fois les étrangers partis ou chassés d’une localité ou d’un service, à ce départ on ne voit que désolation. Les Malagasy ne savent pas ce qu’ils veulent réellement. Quand, les Malagasy, pourront-ils crier “Hourrah… On a travaillé ensemble et on se développe !” Quand ? Quand les Malagasy montreront réellement par leurs actes qu’ils ne sont pas xénophobes, faire taire leur caractère d’insulaire et investissent dans leur pays dans les secteurs productifs avec l’esprit win-win.

Partager l'article:

Lakroa en direct
  • 27 Mar. 2019 - 14:16-

    . Ho avy ny Papa. ny fanambarana ofisialy nataon'ny Nonce ny tolakandron'ny 27 Marsa teo fa ho avy hanatanteraka famangiana apostolika eto Madagasikara ny Papa Fransoa. Ny 6 sepitambra izy no eto hatramin'ny alahady 8 sepitambra. Feno 30 taona izao no nandalovan'ny Papa iray voalohany teto Madagasikara dia ny Papa Joany Paoly faha2 izany.


  • 27 Mar. 2019 - 14:16-

    . Ho avy ny Papa. ny fanambarana ofisialy nataon'ny Nonce ny tolakandron'ny 27 Marsa teo fa ho avy hanatanteraka famangiana apostolika eto Madagasikara ny Papa Fransoa. Ny 6 sepitambra izy no eto hatramin'ny alahady 8 sepitambra. Feno 30 taona izao no nandalovan'ny Papa iray voalohany teto Madagasikara dia ny Papa Joany Paoly faha2 izany.


  • 06 Mar. 2019 - 07:23-

    Carême 2019. Le temps de Carême 2019 commence ce jour, Mercredi des cendres. Pour nous accompagner dans ce temps fort de notre foi voici deux liens :

    Message intégrale du Pape pour ce Carême 2019

    https://www.lakroa.mg/item-1640_articles_une_18-ala-craation-attend-avec-impatience-la-ravalation-des-fils-de-dieua-rm-819.html  

    Et une analyse succincte de ce message

    https://www.lakroa.mg/item-1641_articles_religion_18-se-convertir-pour-auvrer-a-la-rademption-de-la-craation.html


  • 31 Jan. 2019 - 06:49-

    Bilan provisoire global en date du 30 janvier 2019 à 18h. Le bilan provisoire global après les « Fortes pluies » et « Tempête Tropicale Modérée EKETSANG» fait état de : • 27 Décédés (18 à cause du glissement de terrain, 4 morts par noyade, 1 mort d’un écroulement d’une maison suite à l’inondation, 4 morts d’un écroulement d’une maison) ; • 1 Disparu (emportée par l’eau) ; • 3 Rescapés (suite au glissement de terrain) ; • 9 586 Sinistrés (254 dues au glissement de terrain et 9 332 à cause de l’inondation) ; • 833 Déplacés actuels (451 dues au glissement de terrain et 382 à cause de l’inondation) ; • 2 462 Déplacés cumulés (518 dues au glissement de terrain et 1 944 à cause de l’inondation) ; • 1 778 Cases d’habitation inondées ; • 187 Cases détruites (7 dues au glissement et 83 dues à l’inondation).
    CECI EST LE DERNIER BULLETIN EN CE QUI CONCERNE L’INONDATION ET LE GLISSEMENT DE TERRAIN DE CES DEUX DERNIERES SEMAINES A MADAGASCAR. (Source : BNGRC, Centre d'Etudes de Réflexion de Veille et d'Orientation).

  • 29 Jan. 2019 - 07:10-

    Bilan provisoire global en date du 28 Janvier 2019 à 20h. Le bilan provisoire global après les « Fortes pluies » et « Tempête Tropicale Modérée EKETSANG» fait état de : • 21 Décédés (18 à cause du glissement de terrain, 2 morts par noyade, 1 mort d’un écroulement, d’une maison suite à l’inondation) ; • 1 Disparu (emportée par l’eau) ; • 3 Rescapés (suite au glissement de terrain) ; • 8 466 Sinistrés (254 dues au glissement de terrain et 8 212 à cause de l’inondation) ; • 1 934 Déplacés actuels (450 dues au glissement de terrain et 1 484 à cause de l’inondation) ; • 2 304 Déplacés cumulés (518 dues au glissement de terrain et 1 786 à cause de l’inondation) ; • 1 603 Cases d’habitation inondées ; • 62 Cases détruites (7 dues au glissement et 55 dues à l’inondation). Source : Centre d'Etudes de Réflexion de Veille et d'Orientation.

  • 28 Jan. 2019 - 07:43-

    Bilan provisoire global en date du 27 janvier 2019 à 19h. Voici le bilan après les « Fortes pluies » et « Tempête Tropicale Modérée EKETSANG» qui fait état de :
    • 21 Décédés (18 à cause du glissement de terrain, 2 morts par noyade, 1 mort d’un écroulement d’une maison suite à l’inondation) ;
    • 1 Disparu (emportée par l’eau) ;
    • 3 Rescapés (suite au glissement de terrain) ;
    • 8 031 Sinistrés (201 dues au glissement de terrain et 7 830 à cause de l’inondation) ;
    • 1 236 Déplacés actuels (134 dues au glissement de terrain et 1 102 à cause de l’inondation) ;
    • 1 605 Déplacés cumulés (201 dues au glissement de terrain et 1 404 à cause de l’inondation) ;
    • 1 603 Cases d’habitation inondées ;
    • 62 Cases détruites (7 dues au glissement et 55 dues à l’inondation). (Source : Centre d'Etudes de Réflexion de Veille et d'Orientation).

  • 25 Jan. 2019 - 11:26-

    Nominations lors du Premier Conseil des ministres. Ce jeudi 24 janvier, après la nomination du nouveau gouvernement, le Président Rajoelina, a présidé le premier conseil des ministres au Palais d’Etat d’Iavoloha.
    Décret abrogeant le décret n°2016-140 du 02 mars 2016 et portant nomination de Madame ANDRIAMBALO Lala Ratompoalizo, Directeur du Protocole d’Etat auprès de la Présidence;
    Décret portant nomination de Ramaholimasy Holder, Directeur Général de la Présidence en charge des Affaires Politiques;
    Décret portant nomination de Andriamanananoro Augustin, Directeur Général de la Présidence en charge des Projets;
    Décret portant nomination de Sahondrarimalalala Marie Michelle, Directeur des Etudes Juridiques de la Présidence;
    Décret portant nomination de Raharinosy Jimmy, Directeur des Systèmes d'Information.
    Lalatiana Raktotondrazafy est le porte-parole du gouvernement

  • 24 Jan. 2019 - 07:49-

    Bulletin flash du 23 janvier. Bilan provisoire global en date du 23 Janvier 2019 à 18h transmis par le Centre d'Etudes de Réflexion de Veille et d'Orientation. Le bilan provisoire global fait état de : 16 décédés (15 à cause du glissement de terrain et 1 mort par noyade) ; 4 disparus (3 à cause du glissement de terrain et 1 emportée par l’eau) ; 3 rescapés (suite au glissement de terrain) ; 5 763 sinistrés (201 dues au glissement de terrain et 5 562 à cause de l’inondation) ; 503 déplacés cumulés (201 dues au glissement de terrain et 302 à cause de l’inondation) ; 1 588 cases d’habitation inondées ; 31 cases détruites (7 dues au glissement et 24 dues à l’inondation).

  • 24 Jan. 2019 - 06:30-

    IML - Le lancement officiel de l’Institut Malagasy de Leadership (IML) s’est tenu le 17 janvier 2019 au Carlton Antananarivo. IML a été créé avec la collaboration entre le Centre d’Etudes Diplomatiques et Stratégiques (CEDS) et l’Institut d’Etudes Politiques (IEP, pour que les dirigeants puissent mener sans failles avec courage l’envie de réussir ensemble en servant le bien commun. La formation est destinée à toutes les personnes qui cherchent à mieux se préparer pour diriger les secteurs économiques et administratifs tant au niveau national qu’international. IML offre deux sessions pour l’année 2019, une en mars et l’autre en octobre.

  • 22 Jan. 2019 - 14:46-

    Le staff du PRM Rajoelina. Rajoelina Andry Nirina, a tenu son premier conseil des ministres restreint, ce lundi 21 janvier 2019 au Palais d’État d’Iavoloha. Il a nommé ses proches collaborateurs. Ramonjavelo Manambahoaka Valéry Fitzgerald a été nommé Secrétaire général de la Présidence. Andriamaholy Onjaniaina Dina est nommé au poste Secrétaire Général Adjoint de la Présidence. Et, Delmotte Stéphanie a été nommée Directeur de Cabinet civil de la Présidence. On attend donc les autres membres entre autres le directeur de cabinet militaire,  le directeur administratif et financier…

  • 22 Jan. 2019 - 14:45-

    Reconduction du PM Christian Ntsay. Conformément aux dispositions de l’article 54 de la Constitution de la Quatrième République, les députés issus du groupe de partis majoritaires à l’Assemblée Nationale, en l’occurrence le MAPAR, ont proposé le nom de NTSAY Christian Louis au poste de Premier Ministre. Aussi, Son Excellence Monsieur le Président de la République, Rajoelina Andry Nirina, a pris le décret n°2019-016 portant nomination du Premier ministre, Chef du Gouvernement, Monsieur NTSAY Louis Christian.

  • 21 Jan. 2019 - 15:57-

    Gouverneur de région ? Dans son premier discours après la prestation de serment ce 19 janvier, le président Andry Rajoelina a utilisé le mot “gouverneur” de région. On lit dans la Constitution que “La fonction exécutive est exercée par un organe dirigé par le Chef de Région élu au suffrage universel. Le Chef de Région est le premier responsable de la stratégie et de la mise en œuvre de toutes les actions de développement économique et social de sa région. Il est le Chef de l’Administration de sa région.” Première entorse devant le gardien de la Constitution ?

  • 21 Jan. 2019 - 15:34-

    10 décès au moins. Les pluies torrentielles tombées sur Antananarivo dans la soirée du samedi 19 janvier ont perturbé la fin des festivités de la prestation de serment du Président Rajoelina (fête à Mahamasina, feux d’artifices annulées). Mais plus grave, elles ont provoqué un éboulement en plusieurs endroits et plusieurs maisons ont été démolies. Plusieurs personnes ont été ensevelies sous les décombres. Plusieurs personnes ont été sauvées mais on déplore une dizaine de victimes. On compte au moins 10 personnes décédées et on craint que le nombre ira en croissant.

  • 19 Jan. 2019 - 11:48-

    Hevi-dehibe notsoahina tamin'ny lahatenin'ny filoha Rajoelina. Ezaka lehibe no atao momba ny famokarana ny herinaratra. Politikan’ny kibo velaran-tany hovolena, tsy hanafatra vary intsony. Hitsinjo sy hanampy ireo tena marefo efa eny ambony sambo ny vary tena mora ho zaraina sy hamidy mora. Asa fa tsy kabary. Hanangana sy hanorina tanana vaovao isika ho modely aty amin’ny ranomasina Indiana izay atomboka amin’ity taona ity ihany. Ho mpandresy amin’ny lafiny rehetra ny Malagasy. Ampiray sy ampitambatra ny Malagasy aho. Tsy ny eto antananarivo ihany no hisitraka fa hapetraka ny fanamby fa hisitraka izany ny any amin’ny faritra. Apetraka ny governora hisolo ny lehiben’ny faritra. Izy ireo no hitarika ny asa goavana. Omentsika fitaovana manokana fanamboaran-dalana ny faritra rehetra. Ho lasa 23 ny faritra. Tsy ekeko ny gaboraraka. Tsy azo ekena ny fanaovana tolotrasa kanefa tsy  nisy asa notanterahina akory. Ady amin’ny kolikoly sy fitsarana marina tsy mitanila. Tsy ekeko ny fitsabahana amin’ny raharaha fitsarana.

    Tsy fandriampahalemana. Vahaolana koa ampitomboina ny isan’ny mpitandro filaminana. Ho vatsiana fitaovana mendrika manaraka ny toetrandro ny foloalindahy sy mpitandro filaminana. Handalo eto ny santionany amin’ny fitaovana tsy mataho-bala. Fankahalana fanaratsiana fisaraham-bazana hahilika izany.

  • 18 Jan. 2019 - 08:14-

    Passation à Iavoloha. Selon l’article 48 de la constitution “La passation officielle du pouvoir se fait entre le Président sortant et le Président nouvellement élu.” Il n’est nullement indiqué que c’est le président démissionnaire ou le président intérimaire. La passation se fera officiellemen ce vendredi 18 janvier. Selon la rumeur la passation se fera entre le président Rajaonarimampianina qui a démis de ses fonctions présidentielles en septembre 2018 et le président Rajoelina. Si cela se fera cela veut dire une passation des dossiers de janvier 2014 à septembre 2018. Qu’en sera-t-il des dossiers durant l’intérim ? Y aura-t-il une autre cérémonie de passation ce vendredi aussi ?


  • 09 Jan. 2019 - 08:42-

    Le FFKM présente ses vœux au Président de la République p.i. Les représentants du Conseil Chrétien des Eglises (FFKM), sont venus présenter les vœux de nouvel an au Président de la République p.i, Rivo Rakotovao, au palais d’Ambohitsorohitra, le 8 janvier 2019. Le Président en exercice de la FFKM a évoqué lors de la rencontre l’importance de la période que traverse le pays à l’heure actuelle, et n’a pas manqué de souligner l’union dans la prière pour la marche du pays ; il a aussi mis en relief la noble mission et les responsabilités qui incombent au Chef de l’Etat, Rivo Rakotovao, et invoqué la bénédiction divine à son endroit ainsi qu’à sa famille.

  • 07 Jan. 2019 - 14:16-

    Jours fériés de 2019. Mardi 1er Janvier, Vendredi 8 Mars : Journée de la Femme. Vendredi 29 Mars : Jour des martyrs 1947. 21 Avril : Pâques ; 22 Avril : Lundi de Pâques. Mercredi 1er Mai : Fête du travail. 30 Mai : Ascension. 4 Juin : L'Aïd el Fitr. 9 Juin : Pentecôte ; 10 Juin : Lundi de Pentecôte. 26 Juin : Fête de l'Indépendance. 11 Aout : L'Aïd el kebir ou Aïd-al-adha. 15 Août : Assomption. Vendredi 1er Novembre : Toussaint. 25 Décembre : Noël.

  • 05 Jan. 2019 - 09:59-

    Différents cas d’annulation d’une élection. Suivre les liens

    http://www.lakroa.mg/item-1607_articles_monde_18-la-cour-suprame-annule-laalection-prasidentielle.html


    http://www.lakroa.mg/item-1608_articles_monde_18-annulae-a-cause-daune-utilisation-abusive-de-facebook.html

  • 04 Jan. 2019 - 07:17-

    Résultats officiels le 8 janvier. La HCC, Haute Cour Constitutionnelle, dans un communiqué publié sur son site fait savoir la date de la proclamation officielle des résultats. La HCC procèdera à la proclamation officielle du second tour de l’élection présidentielle le mardi 8 janvier 2019 à 15 heures. La cérémonie aura lieu à la salle de proclamation du Palais d’Etat d’Ambohidahy. Pour la la HCC, s’applique de facto l’Article 61 de la Loi organique N°2018-009 relative à l’élection du Président de la République qui dit que la HCC procède à la proclamation officielle des résultats définitifs dans un délai de neuf (9) jours à partir de la date de publication des résultats provisoires par la CENI.

  • 02 Jan. 2019 - 12:49-

    Sainte et heureuse année 2019. Nous vous envoyons des étoiles de Paix, de solidarité, de Vérité et d’Amour pour qu’elles illuminent votre vie toute l’année 2019. toute l'équipe de www.lakroa.mg nous vous offrons comme menu au quotidien pour les 365 jours : "De belles coupes de sourire, Quelques éclats de rires, Une grande cuillerée de gentillesse, Quelques grains de tendresse, Une bonne pincée d’affection, Des poignées d’or et d’argent, Un maximum de réussite, Saupoudrer de gaïté, Faire mijoter avec douceur, Servir joyeusement."

Du même auteur

une
politique

Dans la même rubrique

economie
economie
Publicité