logo
Lakroan'i Madagasikara
Faits récents

De Trump à Vangaindrano

Rakotoson il y a 11 mois

De Trump à Vangaindrano ? Il y a des kilomètres entre ces deux endroits. Mais l’Etat constitue le fil rouge qui nous permet de relier les deux.

De Trump à Vangaindrano

Diplomatie et faits sociaux, voilà ce qui occupe les esprits des gens. Bien entendu il faut y ajouter le changement climatique. En diplomatie, on aura les visites d’Etat de deux représentants de deux pays différents. Recep Tayyip Erdoğan, président de la Turquie, est arrivé le mardi 24 janvier dans la soirée.

Voici le programme de cette visite d'Etat : arrivée au Pavillon présidentiel de l’Aéroport d’Ivato dans la nuit du 24 janvier. La communication de la Présidence de la République de Madagasikara a précisé qu’il n’y aurait pas de point de presse à cette arrivée et que la conférence de presse devait avoir lieu à Iavoloha vers la fin de la matinée du mercredi 25 janvier. Avant la conférence de presse il y avait la rencontre entre le président Hery Rajaonarimampianina et le président turc avec les traditionnelles signatures de conventions. La journée du mercredi s’est terminée par la remise de distinctions honorifiques.

Les responsables des relations extérieures ont juste le temps de souffler que dans la nuit du jeudi 26 janvier le secrétaire d’Etat du Vatican atterrira à Ivato. La communication de la Présidence n’a pas encore dévoilé le programme des rencontres de ce représentant de l’Etat du Vatican avec les responsables étatiques malagasy. On sait que le cardinal Pietro Parolin se met à la disposition des responsables de l’Etat malagasy toute la journée du 27 janvier.

Avec ces deux visites, les analystes font un raccourci pour dire que l’Etat malagasy fait un grand écart entre la religion musulmane et la religion chrétienne. Et d’autres de dire que la guerre d’influence existe entre les religions. Les conférences de presse nous éclaireront sur ce qu’il en est réellement. Patience.

En attendant, le discours de Donald Trump et les faits sociaux qui se sont déroulés à Vangaindrano ne laissent pas indifférents des personnalités de ce pays.

 

Ne pas se tromper

Merci à Trump ! C’est ainsi qu’on peut résumer la réaction de Gédéon Rajohnson, un ingénieur de formation. Il s’exclame en entendant le discours du Président Donald Trump lors de son investiture. Ce nouveau président des USA rompt avec les traditionnels discours fédérateurs.  Gédéon Rajohnson, ancien responsable étatique (ministre et autres fonctions), adhère à la déclaration du nouveau Président disant “les Américains d’abord”. Pour lui, il est temps que les dirigeants malagasy adhèrent à cette philosophie. Son raisonnement semble simple sans être simpliste. Il constate que les étrangers qui réussissent et s’enrichissent à Madagasikara emploient en général des Malagasy. “Pourquoi ils réussissent en employant des Malagasy ? Pourquoi les entrepreneurs malagasy ne réussissent-ils pas avec les même employés ?” se demande cet ingénieur. Il fait appel aux uns et aux autres, tant aux employés qu’aux entrepreneurs de se dire : “Les Malagasy d’abord”.

Gédéon Rajohnson de remarquer que Trump veut, à sa manière, faire profiter les Américains des richesses des USA. Dans le même ordre d’idée, il s’adresse aux dirigeants de Madagasikara de faire profiter les Malagasy des richesses du pays. Protectionnisme ? Nombrilisme ? Frilosité ? Autarcie ?  Il balaie tous ces concepts d’une main. “Il ne faut pas s’enfermer dans les carcans théoriques. Ce qu’il faut c’est se tourner vers le peuple, rendre au peuple son dû, assurer son bien-être” martèle l’ingénieur. Il demande aux uns et aux autres de regarder autour de soi. Les Malagasy travaillent et produisent. Il suffit d’un rien pour que cette production augmente.

Ils ne sont pas légion ceux qui comme Gédéon Rajohnson déclarent ouvertement le soutien au choix politique de Trump. Même sur les réseaux sociaux les publications d’amour envers Trump (ou ses choix) sont rarissimes. Ceux qui adhèrent à l’abrogation du décret autorisant le mariage des “homos” semblent plus hardis que ceux qui adhèrent aux différentes options économiques signées par le Président Trump.


Fondamentaux détruis

Les Etats-Unis ne laissent jamais indifférents. Mais ce qui se passe là-bas ne doit pas nous détourner de ce qui se passe chez nous. Le pays vit au rythme des délestages et des justices populaires ou fitsaram-bahoaka. Les fitsaram-bahoaka gagnent du terrain. “Chez nous, c’est depuis longtemps que les gens ne croient plus à l’Etat” a dit le général Tsaranazy Emile. Le « chez nous » ici, englobe tout : dans les fokontany et les sociétés traditionnelles comme au sein de l’armée. Au sein de l’armée, la notion de discipline s’est délayée petit à petit depuis 1991. Pour lui, le summum c’est le jour où un officier subalterne a osé mettre la main sur un officier supérieur et qu’il n’est pas sanctionné. Il rappelle que normalement dans l’armée cet officier subalterne aurait dû être immédiatement mis au poteau. Au contraire, on sait qu’il a été applaudi tant par les civils que par les militaires de carrière. Pour ce général, cette décadence a été précédée par les actes des réservistes en 2002.

Concernant ce qui se passe à Vangaindrano, sa région d’origine, il prend deux exemples. Le premier est le fait que les Ampanjaka aient accepté de se rendre tous à l’invitation du président de la République. Pour lui, un Ampanjaka qui sort de sa zone devient juste un citoyen comme un autre. Il perd ses pouvoirs. Il regrette que les politiciens favorisent cette perte du pouvoir des Ampanjaka qui sont les remparts en cas de faillite de l’Etat. Et faillite de l’Etat, les fitsaram-bahoaka en sont les symboles.

Le deuxième point que ce général, en retraite du côté politique, soulève, c’est la perte des notions fondamentales en matière de relations sociales. Les notions de ziva ne sont plus respectées comme par le passé. Il y a la notion de ziva entre les Antandroy et les Antesaka, la  notion de ziva entre Betsileo et Antesaka. Cette notion de ziva se distend au fil du temps. Le poids de l’argent prend le dessus sur toute autre valeur.

Pour moi, il faut revenir aux valeurs fondamentales tant dans l’armée que dans la société si on veut sauver ce pays du chaos” affirme-t-il.

 

Le fitsaram-bahoaka prend une grande ampleur. Dernièrement à Besalampy, des individus ont tué deux hommes suspectés d’avoir tué des gens. Il est temps de se pencher sur nos problèmes sans être nombrilistes ni chercher l’autarcie.

Partager l'article:

Lakroa en direct
  • 16 Dec. 2017 - 07:46-

    Amdp à Taolagnaro. L’Agence Malagasy de Développement économique et de Promotion des entreprises (AMDP) rattachée à la Présidence République effectue une enquête nationale sur l’économie de l’environnement des affaires à Madagasikara. Dans cette enquête les responsables de l’Amdp sillonnent le pays. Ils étaient à Taolagnaro ce 14 décembre 2017 pour effectuer l’enquête au niveau de la région Anosy. Cette enquête est constituée de consultation publique pour la contribution de toutes les forces à une étude visant l’émergence d’un développement économique durable et inclusif à Madagasikara.

  • 30 Nov. 2017 - 13:41-

    Baby shopping 2017. Pour la cinquième fois Prima Baby donne rendez-vous aux enfants et parents. Les dates à retenir sont les 1 et 2 décembre. Le lieu du rendez-vous se trouve sur le parvis de l’Hôtel de ville d’Antananarivo. Le vendredi 1 décembre : Shopping à petit prix ; Mora Mahazo (vente aux enchères) ; Coaching Parental. Le samedi 2 décembre Animations et Aire de Jeux en collaboration avec Le Marathon International de Tana. Concours de Déguisement. Coaching Parental avec les spécialistes de l'enfance. Le prix d’entrée est de 1000 ariary.

  • 28 Nov. 2017 - 14:39-

    Salon de la Microfinance. Annulé pour cause d’épidémie de peste, le rendez-vous pour mieux connaître les acteurs de la Microfinance se tient finalement ce jour 28 et le 29 novembre. Le Salon de la Microfinance des Banques et des Assurances, destiné au grand public, se tient sur le parvis de l’Hôtel de Ville d’Antananarivo. Cette première édition du salon est orientée vers les offres de crédit répondant aux attentes de tous : particuliers, fonctionnaires, salariés des privés, agriculteurs, commerçants, artisans, transporteurs, et autres. Des conférences sont proposées aux visiteurs.

  • 24 Nov. 2017 - 07:10-

    Accaparement des terres en Afrique francophone : identifier et promouvoir les solutions endogènes pour s’en sortir”, c’est le thème de la Conférence Régionale Afrique Francophone qui a eu lieu du 21 au 23 novembre 2017 à Abidjan. Cette conférence a vu la participation archevêques, des Evêques, prêtres, religieux et religieuses, Imams, chefs coutumiers, chef de village, agents pastoraux et acteurs de la société civile, les organisations partenaires. Les participants affirment que “L'accaparement des terres aggrave le fossé entre les pauvres et les riches en Afrique”. Cet accaparement est dissimulé sous le couvert des expressions de «croissance économique», «développement», «sécurité alimentaire» pour l'Afrique. Il est à noter que les participants se sont appuyés sur la parole de Dieu et l’enseignement du Pape François sur l’Environnement dans la Lettre Encyclique Laudato si (LS), et faisant suite à la conférence continentale sur l'accaparement des terres qui s'est tenue à Limuru, au Kenya, en novembre 2015.

  • 24 Nov. 2017 - 07:08-

    Convention pour le personnel du Ministère du Commerce et de la Consommation. Chabani Nourdine, Ministre du Commerce et de la Consommation, et Alexandre Mey, Directeur Général de Bni madagascar, ont signé un document de partenariat le mercredi 22 novembre. Il s’agit du Pack Mpiasam-Panjakana de Bni madagascar, une offre commerciale personnalisée avec des conditions préférentielles pour le personnel du Ministère de Commerce et de la Consommation. Cette convention leur facilite également l’obtention de crédits pour réaliser leurs projets.

  • 23 Nov. 2017 - 08:52-

    Pourquoi le foncier est-il source de conflit ? Le nombre de conflit avec en toile de fond le foncier augmente chaque jour. Des résultats ont été obtenus en 15 ans. On peut citer les différents textes de base, (lettre de politique foncière, des nouveaux textes législatifs…). Mais tout cela n’est pas suffisant pour éradiquer les conflits. Pourquoi cela ? L’Ong SIF, Sehatra Iombonan’ny Fananantany avec Transparency International organisent un atelier pour mieux appréhender les causes de ce conflit. Les raisons sont-elles conjoncturelles, structurelles ou… culturelles ? L’atelier se fera sur deux jours les 23 et 24 novembre à Antananarivo avec la participation des acteurs venant des régions.

  • 21 Nov. 2017 - 07:43-

    Parutions récentes. La Une = http://www.lakroa.mg/item-1227_articles_une_18-aoeny-marina-no-haha-olona-afaka-anareoa-jn-8-32.html ; Finoana = http://www.lakroa.mg/item-1228_articles_religion_18-aoela-varita-vous-libareraa-jn-8-32.html ; dossier = http://www.lakroa.mg/item-1229_articles_dossier_18-naaimons-pas-en-paroles-mais-par-des-actes.html ;

  • 20 Nov. 2017 - 07:54-

    Formation des formateurs de l’industrie culturelle. Le Ministère de la Culture, de la Promotion de l’Artisanat et de la Sauvegarde du Patrimoine, en étroite collaboration avec l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), initie un projet portant sur la formation des formateurs de l’industrie culturelle du théâtre et renforcement de capacité des écoles de théâtre à Madagasikara. Le projet se fera en cinq jours, à partir du 20 au 24 novembre 2017 au SAF FJKM à Soavina Ambanitsena et comptera 43 participants issus des 22 régions.

  • 17 Nov. 2017 - 08:33-

    Préparation conférence interministérielle de l’Omc. Le Ministère du Commerce avec l’appui de l’Union Européenne, organise les 16 et 17 novembre 2017, un atelier qui s’inscrit dans la continuité de la 6ème réunion du Comité APEI-UE/AFOA du début d’octobre. Il se définit aussi comme une réunion préparatoire à la 11ème Conférence interministérielle de l’OMC du 11 au 14 décembre 2017 à Buenos Aires. Le Ministère du commerce a toujours prôné l’approche inclusive dans le cadre des négociations et de la mise en œuvre des accords commerciaux internationaux auxquels Madagasikara a adhéré.

  • 17 Nov. 2017 - 06:57-

    Avant-projet sur les élections. Trois Avant-projets de Loi ont fait l’objet de débats, en profondeur lors du Conseil du Gouvernement du mercredi 15 Novembre 2017. A savoir : Avant-projet de Loi organique relative au régime général des élections et des referendums ; Avant-projet de Loi organique relative à l’élection du Président de la République ; et Avant-projet de Loi organique relative à l’élection des Députés de l’Assemblée Nationale. Ces trois Avant-projets de Loi organique seront soumis au prochain Conseil des Ministres pour débats et adoption.

  • 13 Nov. 2017 - 08:46-

    Publications du 7 nov. Culture :http://www.lakroa.mg/item-1218_articles_culture_18-message-et-marche-vers-une-journae-mondiale.html

  • 13 Nov. 2017 - 08:45-

    La triplette femme en argent. La triplette malagasy engagée dans le championnat du monde féminin de pétanque, en Chine, est arrivée en finale. Elle a été battue par la triplette de la France sur le score de 13 à 6. Elle a écarté l’équipe italienne  en demi-finale (13-4) et éliminé celle de Thaïlande en 1/4 sur le score étriqué de de 13-12 et la Chine en 1/8 (13-7). La triplette est passée par le repêchage et a battu l’équipe du Canada (13-6).

  • 07 Nov. 2017 - 12:38-

    Publications du 7 nov. Culture : http://www.lakroa.mg/item-1215_articles_culture_18-7-novambra-andron-ny-mpanoratra-afrikanina.html Social: http://www.lakroa.mg/item-1213_articles_societe_18-formation-des-agents-ecd-a-toliara.html

  • 02 Nov. 2017 - 08:28-

    Chamboulement à la tête du Sénat. En fin de matinée du mardi 31 octobre, Honoré Rakotomanana se démet de ses fonctions de président du Sénat. Immédiatement après l’annonce, une élection a été organisée pour élire son successeur. Rivo Rakotovao, nouveau sénateur, président du parti Hvm est le candidat unique. Il a été élu avec 52 voix sur les 55 électeurs (63 inscrits) et 2 votes blanc et 1 nul. Le sénateur Velontsara Paul Bert a été le seul sénateur a dénoncé cette élection fait à la va-vite. Une élection qui n’a pas été inscrite à l’ordre du jour.

  • 02 Nov. 2017 - 08:28-

    2 novembre : Journée internationale de la fin de l’impunité pour les crimes commis contre des journalistes. http://www.journee-mondiale.com/412/journee-internationale-de-la-fin-de-l-impunite-pour-les-crimes-commis-contre-des-journalistes.htm

  • 02 Nov. 2017 - 08:19-

    Publication récente. Politique : Adoubement de la manipulation des urnes http://www.lakroa.mg/item-1208_articles_politique_18-adoubement-de-la-manipulation-des-urnes.html

  • 31 Oct. 2017 - 09:58-

    Nécrologie. Deux personnalités publiques et connues ont disparu dans la journée du 30 octobre 2017. Dans la matinée de ce 30 octobre, Paul Rabary a fait savaoir sur son compte facebook la mort de sa mère dame Mathilde Rabary, femme politique, médecin, parlementaire, militante des droits de l’homme en créant l’association Sos victimes au non-droit. Et dans l’après-midi, on apprend le décès de Ralitera Etienne, âgé de 79 ans, grand chancelier de la République. Etienne Ralitera a occupé le poste de Grand Chancelier du temps du président Marc Ravalomanana. Paîx à leur âme.

  • 30 Oct. 2017 - 08:43-

    Carte professionnelle des  journalistes. Le ministère de la Communication et des Relations avec les Institutions vient de nommer les nouveaux membres de la Commission de délivrance de la carte d'identité professionnelle de journaliste. Lova Rabary Rakotondravony, Hery Rakotomalala, et Laza Marovola Rabenjamina sont nommés au titre des représentants des journalistes. Rocco Rasoanaivo, Nicolas Rabemananjara, et Salomon Ravelontsalama sont par ailleurs nommés au titre des représentants des patrons de presse, tandis que Volamiranty Donna Mara est désignée pour représenter le ministère au sein de la Commission.

  • 27 Oct. 2017 - 07:31-

    Bilan de la peste ce 26 octobre avec deux décès.  Avec deux nouveaux décès enregistrés ce 26 octobre le total des personnes décédées depuis le 1er août s’élève à 126. Les deux nouveaux cas de décès ont été enregistrés dans la Région Analamanga et dans la région Atsimo Andrefana. On constate selon la remontée des informations provenant du Ministère de la Santé publique que le nombre de nouveaux cas diminue cas (12 nouveaux cas pour la journée du 26 contre 28 pour celle du 25 octobre).

  • 18 Oct. 2017 - 12:09-

    Blueline business. Blueline lance ce 18 octobre son offre dénommée Blueline business. Cette offre est destinée spécialement aux entreprises avec 3 pôles de compétence : offre de connectivité, intégration et infogérance et services hébergés.

Du même auteur

societe
newtech

Dans la même rubrique

politique
politique
Publicité