logo
Lakroan'i Madagasikara
Fampianarana

Toritenin’ny Kardinaly Pietro PAROLIN

Nanangona JRR il y a 2 mois

Indro atolotra antsika ny dikatenin'ilay toriteny fampianarana nataon'ny Kardinaly Pietro PAROLIN, nandritry ny Sorona Masina teny Mahamasina.

Toritenin’ny Kardinaly Pietro PAROLIN

Toritenin’ny Kardinaly Pietro PAROLIN

Kianjan’i Mahamasina

Alahady 29 Janoary 2017

Son Eminence le Cardilnal Maurice Piat,

Ianareo rahalahy malala ao amin’ny fivondronamben’ny Eveka eto Madagasikara sy avy amin’ireo nosin’ny ranomasimbe indianina,

Ianareo pretra, ianareo diakra,

Ianareo relijiozy lahy sy vavy,

Ianareo mpiandraikitra ny fiangonana kristianina hafa finoana,

Andriamantoa Filohan’ny Repoblika,

Ianareo filohan’ny Repoblika teo aloha

Andriamatoa Praiminisitra sy ianareo minisitra,

Ianareo manam-pahefana sivily sy miaramila,

Ianareo mpikambana amin’ny Corps diplomatique,

Ry rahalahy sy anabavy, ry hava-malala,

 

        Faly aho miaraka aminareo eto Madagasikara, eto amin’ity Nosy mena sady soa novangian’ny Olomasina Joany Paoly faha-2 tamin’ny taona 1989 ity ary faly koa aho mampita aminareo ny fiarahabana avy amin’ny Papa François.   

 

Ao amin’ny Evanjelin’i Md Matio vao nambara tamintsika teo, dia henontsika hoe : “Nony nahita ny vahoaka i Jesoa dia niakatra teo an-tendrombohitra ary rehefa tafapetraka Izy dia nanatona azy ny mpianany.”     (Mt 5, 1)

 

“Nony nahita ny vahoaka ...”

Ao aloha kely, io mpanoratra ny Evanjely io dia nilaza fa hoe vahoaka be, “avy any Galilea, avy any Dekapaoly, avy any Jerosalema, avy Jodea ary avy any andafin’i Jordany” (Mt 4, 25)

 Nijery an’io vahoaka io i Jesoa

Io no toetra mampiavaka ny fitoriany izay mampiseho ny fangoraham-po sy ny halemem-panahin’Andriamanitra.

“Nony nahita ny vahoaka” eto i Jesoa dia mampiseho ny famihinan’ny ny maso sy ny fon’Andriamanitra        .


 

I Jesoa ihany, ao amin’ny fiandohan’ny Evanjelin’i Md Lioka no manazava toy izao ny anton’ny asa fitoriany :

Rehefa avy namerina ny Bokin’ny mpaminany tamin’ny mpitandrina izy dia nilaza hoe : “Androany no tanteraka io andalan-tsoratra masina io” (Lk 4, 21). Ary taloha kelin’io dia nanambara izy hoe : “Ato amiko ny Fanahin'ny Tompo, fa nanosotra ahy hitory teny soa mahafaly amin'ny malahelo Izy sy naniraka ahy hankahery ny torotoro fo, hilaza fahafahana amin'ny mpifatotra sy fahiratana amin'ny jamba, hanafaka izay nampahoriana ary hitory ny taom-pahasoavan'ny Tompo” (Lk 4, 16-18).

Miaraka amin’i Jesoa, lasa miseho ankehitriny ny fangoraham-po sy ny halemem-panahin’Andriamanitra. Ny tenany mihintsy no fangoraham-po sy ny halemem-panahin’Andriamanitra. Ny fangoraham-po sy ny halemem-panahin’Andriamanitra miaraka aminy dia zary tonga nofo.

Ireo masony dia mahita ary ireo tanany dia mitsapa ireo fery, ireo ratsam-batana malemy, ireo vatana maratra sy tsy afa-mihetsika intsony. Ireo sofiny maheno ireo fitalahoaka sy hiaka, ary ny Teniny manome fampiononana sy fanantenana ireo voailika sy tsy raharahiana, ireo torotoro fo, sy ireo mpanota.

“... niakatra teo an-tendrombohitra ary rehefa tafapetraka Izy dia nanatona azy ny mpianany.”(Mt 5, 1)

Arak’heviny, isika koa ankehitriny, eo am-pisavana lalana ao ampovoan’ny vahoaka, dia miakatra ny tendrombohitra mba hanakaiky an’i Jesoa sy hihaino azy. Avy amin’ny Vavan’Andriamanitra ny Teniny.

Ny fampianaran’ny Jesoa momba ny hasambarana niantefa tamin’ny vahoaka sy ny mpianany dia tsy lahateny tsotra. Izy no voalohany sady manan-danja indrindra ary fototr’ireo fampianarana dimy hitantsika ao amin’ny Evanjelin’i Md Matio. Fanambarana mitafy hatsarana lehibe, mihoatra lavitra ny toerana sy ny vanim-potoana ara-tantara, miantefa amin’ny olona manerana ny taona mifandimby ary mahakasika ny tenantsika tsirairay.   

Md Augustin dia namaritra ny fampianarana momba ny hasambarana ho toy ny angon’ny Evanjely manontolo : Vaovao Mahafaly ho an’ny rehetra.

Tahaka ny hoe manoloana loharano iray isika ka avy amin’io no miboiboika ny rano mamerina indray ny aintsika, rano izay iainantsika ao anaty lohasaha iatrehantsika ireo zava-tsarotra sy fijaliana maro isan-karazany. I Jesoa no loharano, io ny tena maha-Izy azy lalina, ka avy aminy no miboiboika ny fanambarana ny hasambarana, izay irin’ny fontsika tsirairay isan’andro.

Fa inona marina moa no ambaran’i Jesoa eto? Ireo teny ireo no anombohany ny fampianarany : “Sambatra ny mahatra am-panahy fa azy ireo ny Fanjakan’ny lanitra.” (Mt 5, 3).

 

Ao anatin’io hasambarana voalohany io ny hasambarana hafa rehetra. Tahaka ny vavahady lehibe iray mampisoka amin’ny vavahady hafa rehetra. Ny lahatsoratry ny fampianarany dia tena miray, ampitohizin’ny kofehy volamena : ny asan’Andriamanitra mampihetsika ho an’ny tombontsoan’ny mahantra.

Ambaran’i Jesoa fa sambatra ireo mahantra am-panahy. Fa iza marina moa ireo mahantra am-panahy?

Ny fiteny hoe mahantra am-panahy dia mihoatra lavitra ireo fanasokajiana ara-tsosiolojika sy ara-moraly.             

Mba ahazoana  ny tena heviny dia tsy maintsy mitodika kely any amin’ny testamenta taloha isika.

Ao amin’ny vakiteny voalohany dia henontsika i Sôfônia Mpaminany izay nanasa ny olona eto an-tany mba hitady ny Tompo.

“Mitadiava ny Tompo, ianareo manetry tena rehetra amin’ny tany, izay efa nanaraka ny lalàny; katsaho ny fahamarinana, katsaho ny fanetren-tena”. So 2,3)

Ho an’i Sôfônia mpaminany, ny mahantran’ny tany dia ireo manetry tena, ireo miaina eo ambanin’ny Sitrapon’Andriamanitra sy mitoky amin’ny fitsimbinany.    

Ho an’i Matio, dia io no hevitry ny hoe mahatra ambaran’i Jesoa amin’ny fampianarany momba ny hasambarana : manana fanahy mahantra. Ny fanahy dia tsy azo sarahina amin’ny kasinga ara-materialy, araka ny fomban’ny grika, fa ny fanahy dia singa mamorona ny firafitra anatin’ny zava-boahary velona.

Noho izany ny fahantrana ambaran’i Jesoa dia ilay toetra mitondra amin’ny fahatsapana ny fiankinana tanteraka amin’Andriamanitra sy ireo fanomezany, mifanohitra tanteraka amin’ny fiheveran’ny olombelona ho mahavita tena samirery.

Mahantra dia midika hoe olona matahotra sy mangovitra eo anatrehan’Andriamanitra, mihohoka eo Aminy, mangataka sy mitalaho ny fanampiany.

“Ny mahantra” araka ny hanoritan’i Matio azy dia manondro an’ireo izay tsy mitoky amin’ny herin’ny tenany satria tsy manana na inona na inona tokony ireharehany na zavatra hiankinany fa mitoky amin’ny Tompo, amin’ny hatsaram-panahiny, amin’ny tanjany sy ny famindram-pony.                  

Ao amin’ny hasambarana fahatelo, i Jesoa dia manambara hoe : “Sambatra ny malemy fanahy fa izy ireo no handova ny tany”

Ireo malemy fanahy izany dia ireo izay, ankoatry ny fanetren-tenany sy ny fiankinany mahatoky amin’ny Sitrapon’Andriamanitra, mahay mandray ny hafa koa.

Ny mahantra izany dia mitodika amin’Andriamanitra sy ny hafa ka tafahoana ao aminy ny fitiavana miakatra mankany amin’Andriamanitra sy ny fitiavana marindrano mampifandray ny samy olombelona.                

Azo lazaina fa ny mahantra ambaran’ny Jesoa amin’ny fampianarany momba ny hasambarana dia izay mahatsapa lalina ao anatiny fa tsy mahavita tena izy. Mampakatra any amin’Andriamanitra ny fitalahoany tahaka ny mpangataka izay mahatsapa mandrakariva fa mila Azy, mba hahazo fankaherezana, mba ho tonga malemy fanahy, noana sy mangetaheta fahamarinana mba hovokisana sy halana hetaheta amin’ny fahamarinana, mba hamindrany fo ka ho afaka mamindra fo. Izay ilay ambaran’ny Papa François hoe “mamindra fo satria namindrana fo”. Ny dikan’izany ho antsika dia mba hahay hijery sy hihaino bebe kokoa ny hafa, hanana fo madio mba ho afaka mitia, ho mpandala fihavanana, mba ho zanak’Andriamanitra sy ho mpanorina ny fanjakany.        

Ny hasambarana dia mampisokatra amin’ny fahalalana ny fanjakany izay mbola ho avy nefa efa tonga sahady amin’ny alalan’ny Asan’Andriamanitra. Miasa eo amin’ny tantara Izy ary ny olombelona dia antsoiny hiara-miasa aminy mba hanova ny tantara, feno fitokiana sy fahasahiana satria tsy irery manatanteraka ny asa.

Ao amin’ny vakiteny faharoa izay henontsika teo dia asongadin’i Md Paoly ny asan’andriamanitra eo amin’ny tantara sy ny fomba fiasany izay samihafa amin’ny fomba fiasan’izao tontolo izao. Miteny amin’ny kôrintianina izy ary manentana azy ireo mba hanome lanja ny maha-olom-baovao azy sy hanavao ny fomba fifandraisany amin’Andriamanitra. Hoy indrindra izy amin’izany :

“fa izay ataon’izao tontolo izao ho adala no nofidîn’Andriamanitra hampahamenatra ny hendry; izay ataon’izao tontolo izao ho malemy no nofidîn’Andriamanitra hampahamenatra ny mahery; ary izay iva razana amana faneso amin’izao tontolo izao, na dia ny atao ho tsy misy aza, no nofidîn’Andriamanitra hahatsinontsinona ny misy, mba tsy hisy nofo hirehareha eo anatrehan’Andriamanitra.”(I Kor 26-29) 

Ny teny hoe “nofidin’Andriamanitra” izay miverina in-3 dia maneho ny asan’Andriamanitra eo amin’ny tantara. Nitondra ny famonjena izy, tsy tamin’ny hery miavonavon’ny saina fa tamin’ny hadalan’ny fanambarana noraisin’ny mahantra.

Ny fiainana nikorontana tao anaty lohasaha dia novan’ny fomba fiasan’Andriamanitra sy ny firotsahana tsy miovan’ny olo-marina, izay noana sy mangetaheta fahamarinana ary misokatra amin’Andriamanitra sy ny hafa.

“mahiratra ny jamba, afaka ny mandringa, sitrana ny boka, malady ny marenina, atsangana ny maty, torina amin'ny malahelo ny Evanjely” (Mt 11, 5-6)

Androany, ny Fiangonana dia mankalaza ny andro iraisam-pirenena ho an’ny marary hoditra mba hanehoana fitiavana sy fitandremana amin’ireo izay mbola voailiky ny fiaraha-monina, tahaka ireo izay tratran’ny habokana. Io aretina io miteraka fanilihana ara-piaraha-monina nefa amin’izao androntsika izao noho ny ny fisian’ny fitsaboana sahaza ny aretina dia efa azo sitranina tanteraka. Amin’izay indrindra dia tiako ny maneho fisaorana an’ireo rehetra miasa amin’ny rano fitsaboana ny marary hoditra eto amin’ny firenena, indrindra ireo relijiozy vavy.

Tsy maintsy iainana ny fampianaran’ny hasambarana mba ahafahana mahatsapa ny asa fanovàna aterany ara-panahy sy ara-tsosialy ary eo amin’ny tena manokana. 

Izany no nahatonga ny Papa François nanoro ny tanora mba handinika momba ny hasambarana amin’ireo andro iraisam-pirenena ho an’ny tanora (JMJ). Izay natao teo anivon’ny diosezy tsirairay tamin’ny taona 2014 dia nandinihana ny lohahevitra hoe “sambatra ny mahantra am-panahy fa azy ireo ny fanjakan’ny lanitra”. Efa nijanonantsika maharitra io androany. (Mt 5,3); tamin’ny taona 2015, dia nohalalinina ny hasambaran’ny madio fo satria hahita an’Andriamanitra izy ireo (Mt 5,8) : io lohahevitra io no nodinihin’ny tanoran’i Madagasikara tamin’ny JMJ nasionaly, nankalazaina tao amin’ny Arsidiosezin’i Fianarantsoa. Nolazaina tamiko fa be dia be ny tanora avy amin’ny lafy valon’ny nosy no tonga : fanehoan’ny tanora malagasy ankafanam-po ny finoana, narahin’ny fotoam-bavaka lava sy fotoanan’ny fety namirapiratan’ny loko sy ny dihy. Ary farany teo, tany Cracovie, dia nandinika momba ny hasambarana fahadimy ny tanora dia ny hasambaran’ny mpamindra fo satria namindrana fo izy. (Mt 5, 7)

Efa hatramin’ny 2013, tany Rio de Jainero, ny Papa François no nanentana ny tanora hamaky indray amin’ny fo manontolo ny Evanjelin’ny hasambarana, izay mitondra fihavaozana manova, ary hanao azy ho programam-piainana mihintsy aza.

Enga anie ny kasinga rehetra manorina ny fiaraha-monina eto amin’ity firenena malala ity mba hanao ny fampianarana momba ny hasambarana izay fon’ny toritenin’i Jesoa, ho programam-piainana : ny Fiangonana, ny fikambanana,  ny fiaraha-monina manontolo ary indrindra ny tanora. Mba ho lalivay anie izy ireo hatraiza hatraiza.

Avy ao amin’ny lohasaha feno zava-tsarotra, atrakao mandrakariva ny fijery ho any amin’ny tendrombohitra itenenan’i Jesoa. Amin’izay ianareo dia hiala amin’ny adin-tsaina ho any amin’ny hasambarana sy ny fanantenana.


 

Manan-karena vato sarobidy ny taninareo; fa aza tahirizina ho tahaka ny vatosoa mangatsiaka ny fampianaran’i Jesoa. Afafazo izy ho tahaka ny voa afafy amin’ny tany mena lonaka, avelao hitsimoka izy dia ho hitanareo ny fa hiavosa ny vokatra ary ny firenenareo, izay efa manan-karena voankazo dia mbola hihamanankarena amin’ny vokatra hafa mamy kokoa, dia ny voankazon’ny hasambarana sy fanantenana.

Raha ampitsimohanareo sy ampitomboinareo ireo fampianaran’ny hasambarana, ireo teny izay namaranan’i Jesoa ny fampianarana teny an-tendrombohitra dia ho tanteraka aminareo tokoa : ho tonga fanasin’ny tany sy fahazavan’izao tontolo izao ianareo 

Tompo ô! Ataovy tafa-paka ao aminay ireo teny notononinao teny an-tendrombohitra, ho voaray ao amponay anie izy ireo, hitantana anay, ho kintana fitarikandro ho anay, hotanterahinay eo amin’ny fiainana anie izy ireo ary hamoha midanadana ny vavahadin’ny tena hasambarana aminay, amin’ny fiangonanay ary amin’i Madagasikara.

Ry Maria Virjiny, Mpiaro an’i Madagasikara, ry Md Jaques Berthieu, ry olontsambatra Victoire Rasoamanarivo sy ny olontsambatra Louis Rafiringa, mivavaha ho anay ary ampio izahay hanao ny hasambarana valo ho kara-panondronay!


Partager l'article:

Lakroa en direct
  • 24 Mar. 2017 - 07:11-

    Flash appeal pour 20 millions de dollars. La cérémonie de lancement du "flash appeal" a été effectuée ce jeudi 23 mars 2017. Une demande d'aide d'une valeur de 20.067.549 dollars américain a été lancée conjointement  par le Gouvernement Malgache, le Système des Nations Unies (SNU) à Madagascar et l’ensemble de l’Equipe Humanitaire du Pays à la Primature pour faire face aux conséquences dévastatrices du cyclone Enawo sur les familles vulnérables du Nord-Est et de l'Est de Madagascar et mener les actions humanitaires et de relèvement y afférentes.

  • 24 Mar. 2017 - 07:05-

    Absence de résultats du pouvoir. Maharavo Ratolojanahary, porte-parole du mouvement DFP Dinika ho Fanavotam-Pirenena, déclare que le pouvoir actuel se caractérise par l’absence notoire de résultats probants dans l’obtention de financement pour réaliser les promesses été les différents programmes érigés depuis l’arrivée du Président Rajaonarimampianina à la tête de l’Etat en 2014. Il n’a eu que des promesses de la part des différents bailleurs (CBI ou Conférence des bailleurs institutionnels, FEC, 11ème Fed…). La dernière mission effectuée par le FMI ces derniers jours ne fait que confirmer cela. Les bailleurs ne font pas confiance à ce pouvoir.

  • 23 Mar. 2017 - 17:08-

    Oliva Randimbiarisoa élu président de l'Asoimi. Le candidat Oliva Randimbiarisoa a été élu lors de la deuxième version de l'élection du président de l'ASOIMI (Association Omnisport Interministériel  et Institution) effectuée ce 21 mars. Il a été élu avec 330 voix soit 97,5% des votants. Il faut rappeler que le candidat Abel Randriamanarivo a retiré sa candidature lors de cette élection. Pour mémoire, ce candidat a été déclaré élu lors de l'élection effectuée le 22 février  dernier. Cette première élection a été considérée comme nulle par le MJS, Ministère de la Jeunesse et des Sports ministère de tutelle.

  • 23 Mar. 2017 - 17:08-

    Défaillance du Ministre de l'Intérieur. Maharavo Ratolojanahary, porte-parole du mouvement DFP Dinika ho Fanavotam-Pirenena, a fait savoir que les nombreuses manifestations de la foule aboutissant à des actions violentes classées comme justice populaire démontre l'incompétence de l'Etat. Il appartient à l'Etat et en particulier au Ministre de l'Intérieur d'assurer l'activité de police administrative par l’intermédiaire des chefs de district. Toute action venant d'autre ministère est de ce fait manifestement illégale notamment celle entreprise par le Ministre de la Sécurité publique envoyant des policiers à Antsakabary.

  • 21 Mar. 2017 - 13:29-

    Cnaps Sport et la coupe. Après son match nul à domicile, la Cnaps Sport est éliminée de la ligue des champions. Elle a été reversée dans la compétition de la Coupe de la Confédération. Il ressort après le tirage au sort des 1/16ème de finale que la Cnaps Sport affrontera la Recreativo do Libolo de l'Angola pour  une place en phase de groupe. Le match aller se déroulera à Madagasikara entre le 7 et le 9  avril et le match retour se tiendra en Angola entre le 14 et le 16 avril.

  • 21 Mar. 2017 - 08:09-

    Don pour la Hcc. Omer Kalameu, Conseiller aux Droits de l’Homme des Nations Unies auprès du bureau de la Coordinatrice Résidente des Nations Unies/Equipe pays de Madagascar a remis à la Haute Cour Constitutionnelle (Hcc) un lot d’ouvrages et de brochures relatifs aux droits de l’homme ce 17 mars. Ce don entre dans le cadre de l’appui du système des Nations Unies à la branche judiciaire malagasy. Au cours de cette cérémonie, le Conseiller aux Droits de l’Homme a fait part au Président de la Hcc, Jean-Eric Rakotoarisoa, de la satisfaction de l’organisme qu’il représente quant à la démarche de la Cour qui fait souvent référence dans ses décisions aux Conventions internationales relatives aux droits de l’homme.

  • 20 Mar. 2017 - 12:51-

    La CUA se rebiffe. Les responsables au niveau de la Commune urbaine d’Antananarivo ont réuni les chefs fokontany de la Capitale. A l’ordre du jour de cette rencontre une explication sur l’absence du logo de la Commune dans les papiers administratifs délivrés par les fkontany et l'enlèvement du drapeau de la Commune dans les locaux des fokontany. Julien Randriamorasata, deuxième adjoint de la Commune, a été claire dans sa conclusion. Le logo de la CUA doit être visible sur tous les papiers administratifs relevant de la responsabilité de la Commune (certificat de résidence…).

  • 19 Mar. 2017 - 06:57- Cnaps out de la LDC. Lors du match retour en 16ème de finale en ligue des champions (LDC). La Cnaps Sport n'a pu faire que match nul. Cnaps Sport et Coton Sport se sont séparés sur le score de 1 but partout. Le match s'est déroulé à domicile sur le stade du club malagasy. Cnaps a joué conte-nature en balançant des longs raids en avant. La présence massive des spectateurs n 'a pas suffi à surmotiver les joueurs.
    Malgré cette élimination l’équipe de la CNaPS poursuit son parcours africain. L’équipe est reversée aux 1/16ème de finale de la Coupe de la Confédération.
  • 18 Mar. 2017 - 08:49-

    FMI à Mahazoarivo. Plusieurs points ont été soulevés durant l’entrevue effectuée ce 17 mars.

    • la situation actuelle de la JIRAMA étant donné que l’objectif de baisser les subventions venant de l’Etat Malagasy n’étaient pas atteints à cause de la sécheresse ;

    • la situation de la Compagnie Air Madagascar où les négociations avec le partenaire stratégique identifié ont démarré ;

    • le retard dans la finalisation de la loi sur le recouvrement des créances, et l’automaticité du mécanisme d’ajustement des prix du carburant.

    • le traitement de la dette importante

    • les impacts du passage de cyclone sur le budget 2017.

  • 18 Mar. 2017 - 08:48-

    FMI à la Primature. David Owen, le Directeur Adjoint du FMI du Département Africain; Rasolofondraibe Alain Hervé, le Gouverneur de la Banque Centrale de Madagascar ; Mamy Rajaobelina, un conseiller auprès de la Présidence de la République et le Ministre des Finances et du Budget Rakotoarimanana François Gervais, ont été reçus ce 17 mars par le Premier Ministre Mahafaly Solonandrasana Olivier.  Cette visite s’inscrit dans le cadre d’une optique tendant à favoriser un système monétaire international stable qui encourage les échanges de biens et services, et des capitaux. Dans ce sens, David Owen a pour mission de réviser et d’évaluer la mise en œuvre du Programme FEC du 31 décembre 2016 et d’assurer l’application ferme du régime de change, et du respect de nos engagements en tant que pays membre.

  • 17 Mar. 2017 - 08:30-

    Formation de formateurs au sein du CRFIM. Onze (11) participants ont consolidé, du 30 janvier au 10 février à Antananarivo, leurs compétences en visualisation des données d’intérêt maritime pour le compte . Ils proviennent de plusieurs administrations impliquées dans l’action de l’Etat en mer et 8 d’entre eux ont réussi à passer avec succès les tests de contrôle. Ils sont sélectionnés pour devenir des formateurs. Cette formation spécifique se déroulera du 20 mars au 7 avril 2017 à Antananarivo. Cette formation est possible grâce au projet européen CRIMARIO avec le soutien du Centre Régional de Fusion des Informations Maritimes (CRFIM).

  • 17 Mar. 2017 - 06:56-

    Cnaps vs Coton Sport et organisation des transports. L’après-match lors de la rencontre entre Cnaps sport et Township Rollers du 11 février a été un cauchemar pour les spectateurs qui ont dû subir 4 voire 5 heures d’embouteillage pour allier Vontovorona et Anosy. Pour y remédier les organisateurs du match ont annoncé lors d’un point de presse effectué au siège de la Cnaps Ampefiloha les mesures prises durant le match retour qui se jouera ce samedi 18 mars 2017.

    Circulation. Une déviation a été créée au niveau du Cur cela permet d’avoir une circulation en sens unique (tant pour aller que pour le retour) pour rallier le Complexe culturel et de loisirs. La déviation est indiquée sur place.

    Parking. Les endroits pour garer les voitures ont été augmentés. Toutefois, à partir de 13 heures, les voitures légères ne pourront plus se rendre au Complexe CCL. Les propriétaires devront garer leur voiture au niveau du Cur. Une navette payante est mise en place entre Vontovorona et le CCL. Après 13 heures, seules les voitures munies de coupe-file peuvent se rendre au CCL.

    Transport en commun. Les responsables des coopératives de la ligne G (Cotransmar et Kofiamo) ont accepté de travailler avec les organisateurs du match. Les tarifs sont les suivants : 1000 Ar d’Anosy au CCL (aller comme au retour) ; 800 Ar de Fenoarivo au CCL et  400 Ar de Vontovorona au CCL.

  • 16 Mar. 2017 - 15:04-

    Organisation à Vontovorona. Selon les organisateurs des évènements au sein de la Cnaps à partir de 13 heures les voitures légères ne pourront plus rallier le Complexe de la Cnaps sis à Vontovorona. Des parkings seront disponibles au niveau du CUR et de l'eglise Fjkm. Les voitures munies de coupe file peuvent circuler. 

  • 16 Mar. 2017 - 14:53- Ahmad. Selon les iniformations qui corculent entre les amoureux du football Ahmad,  président de la fédération malagasy foothall,  est élu présodent de laa Caf.
  • 16 Mar. 2017 - 14:38- Cmaps vs Coton Sport. Les responsables au niveau du club Cnaps Sport annoncent de grandes mesures pour éviter les désagréments survenus lors du premier match international qui a eu lieu au stade Cnaps Votonvorona. Tant les policiers que les gendarmes affirment faire le mximum.
  • 16 Mar. 2017 - 07:16-

    Bilan après passage de Enawo. Voici le bilan après le passage de Enawo pour la journée du 15 mars 2017 à 18h00, ce bilan fait état de : 81 morts, 18 disparus, 250 blessés, 424 801 sinistrés, 246 842  personnes déplacées cumulées et  79 071 personnes déplacées actuelles. La région SAVA a enregistré le plus grand nombre d’infrastructures de bases endommagées avec 335 écoles publiques endommagées et 17 formations sanitaires touchées.

  • 15 Mar. 2017 - 13:18-

    Fiteva au chevet des sinistrés. Une délégation de la Fiteva emmenée par les dirigeants du bureau national de cette association a témoigné de sa compassion devant les malheurs qui a frappé une partie de la population malagasy. Elle a apporté des produits vivriers produits qui proviennent de la région même, composé de carottes, des pommes de terre, et des pommes pour les sinistrés hébergés à l'ANS Académie nationale des Sports à Ampefiloha. La Fiteva ou Fikaambanan'ny terak'i  Vakinankaratra regroupe les natifs de la région.

  • 15 Mar. 2017 - 07:02-

    Bilan après passage de Enawo. Le bilan ce 14 mars 2017 à 18h00 : 18 personnes portées disparues, 78 morts, (certains disparus trouvés morts, et cas de nouveaux décès dus à des effondrements de maisons à Brickaville et Vatomandry), 250 blessés, 394 114 sinistrés, 246 987 personnes déplacées (nombre de personnes ayant dues se déplacer pendant le passage d’Enawo).


  • 15 Mar. 2017 - 06:57-

    Sinistre national. Selon un communiqué émanant du BNGRC l'Etat malagasy a décrété l'état de sinistre national. suite au passage du cyclone Enawo.

  • 14 Mar. 2017 - 14:45-

    CNTEMAD. Le CNTEMAD Centre national de téléenseignement de Madagasikara se veut être une université de proximité et inverser une  mauvaise tendance. 

Du même auteur

societe
economie

Dans la même rubrique

religion
religion
Publicité