logo
Lakroan'i Madagasikara
Sport de combat

Il y a boxe et boxe...

Recueilli par Ibalita il y a 7 années

Madagasikara vient d’avoir des nouvelles sur le championnat du monde en boxe pro-arabe. Bonne nouvelle. Wikipédia est en retard concernant cette discipline. Le MMA non plus n’est cité ici (discipline où Iony Razfaiarison se singullarise) ni le pancrace.

Il y a boxe et boxe...

Définitions.

On appelle boxes pieds-poings (en abrégé BPP), depuis les années 1980, les sports de combat de percussion avec gants de boxe se déroulant dans un ring (ou sur un praticable de tapis) et appartenant à la catégorie des boxes dites « sportives ». Les combattants utilisent, suivant le règlement, les techniques de jambe (coups de pied et coups de genou), les techniques de bras (coups de poing et de coups de coude), les balayages et suivant le règlement, les techniques de projection (les fauchages et les autres techniques avec saisie). Le vocable « boxe pieds et poings » a été proposé au milieu des années 1970 par Alain Delmas1.

Parmi les plus connues, nous avons :

  • les boxes américaines, que l'on rencontre sous trois formes principales :

- le full-contact de son nom d’origine « full-contact karaté » habituellement sans coups de pied en dessous de la ceinture (une version des années 1970 existe avec low-kick et remise à la mode en 2008 par la FFFCDA, devient médiatique lors du premier championnat du Monde professionnel en 1970 et pris son véritable envol en 1975 lors de la création de la PKA;

- le kick-boxing américain2 avec frappe en coup de pied circulaire dans les cuisses (low kick), né en 1963 lors des premiers opens américains de boxe birmane et pris son véritable envol en 1976 lors de la création de la WKA;

- et le semi-contact ou combat aux points (points-fighting), plus proche d'un karaté sportif avec des gants et des chaussons en mousse que d’une boxe à proprement parler ;

- le kick-boxing japonais : kick-boxing avec coups de genou directs, frappe en coups de pied circulaires dans les cuisses (coup de pied bas - low kick) et saisies du tronc. Il est né après les jeux olympiques de 1964 de Tokyo3;

- le shoot-boxing : c’est la version ancienne du kick-boxing japonais. Boxe pieds-poings-genoux avec projections et techniques de soumission.

  • les boxes de l’Asie du Sud-Est dites « martiales », où une grande diversité de techniques de percussion et projection sont permises. Ces disciplines sont dites à « neuf armes » (deux poings, deux pieds/tibias, deux genoux, deux coudes et tête). À l’origine dans ces disciplines les rencontres interethniques, se déroulent « au finish » et sans véritables règles. Certains historiens pensent que ces cinq formes de combat traditionnelles se sont mutuellement influencées à la suite des mouvements de population, et notamment grâce aux ethnies communes. On trouve parmi les plus populaires :

- la « boxe birmane» (lethwei),

- la « boxe khmère» (kun-khmer),

- la « boxe laotienne» (muay-lao),

- la « boxe thaï» (muay-thaï)

- et la « boxe vietnamienne» (vo-tu-do).

  • le sanda : c’est la version sportive et moderne de la boxe chinoise. C’est une boxe pieds-poings avec projections.
  • Aéro-kick: en abrégé « AK ». Pratique de compétition qui consiste à exécuter des techniques de boxe dans le vide, dans un ordre chorégraphié et en musique. Cette forme de pratique qui a pour racines l’entraînement de boxe en musique du milieu du XXesiècle a pris pour modèle les principes d’entraînement inspirés du « new age californien » et des activités de mise en forme de type « cardio-training». À l’entraînement elle se nomme le plus couramment, « cardio-kickboxing » (CK).

Coup de pied arrière en cardio-lethwei

  • Bando-kickboxing: en abrégé « BKB ». Forme modernisée et sportive du Lethwei, surnommée « boxe birmane à quatre armes » en Europe. Née en Amérique du Nord au début des années 1960, cette sorte d’escrime des pieds et des poings gantés dans un ring a donné naissance, aux États-Unis dans les années 1970, à différentes formes de full-contact et de kick-boxing. Il existe, en compétition, deux formes d’affrontement : le « bando-kickboxing de light-contact» où les techniques sont parfaitement retenues et le « Bando-kickboxing de plein-contact» où les coups sont portés à pleine puissance, destinée aux pratiquants expérimentés et majeurs. Suivant les âges et le niveau technique les règles (notamment les techniques autorisées et interdites) et les conditions de compétition sont variables (notamment le temps de combat, le type de surface de combat - praticable de tapis ou ring, le port de certaines protections - casque, plastron, jambières, chaussons de boxe en mousse, etc.).

Jab au corps en contre sur attaque à la face

  • Boxe américaine : en abrégé « BA ». « sport de combat de percussion» pratiquée avec les pieds et les poings en compétition sur une surface de tapis ou un ring de boxe. On trouve différents styles : le full-contact karaté, le kick-boxing et le semi-contact (ou points-fighting). Ces disciplines ont été créées pour permettre aux pratiquants de tous horizons martiaux de se rencontrer avec des règles communes et dans la formule dite de « plein impact » (ou K.O. system). Elles sont nées aux États-Unis au début des années 19604, à la suite du mécontentement de grands champions de karaté professionnel pour qui la formule de combat de l’époque manquait de contact. D’abord réservé à l’élite, la formule évolue vers des tournois dénommés « open » (c’est-à-dire ouvert à tous) regroupant différentes disciplines martiales. Elles ont été codifiées dans les années 1970 par différentes fédérations américaines de karaté. Deux formes de rencontres coexistent : la boxe dite de « light-contact» où les impacts sont parfaitement retenus et la boxe de « plein-contact» où les coups sont portés avec force pouvant occasionner l’abandon d’un compétiteur. Ainsi on trouve le light-contact version « contrôlée » du full-contact, le kick-boxing light et le semi-contact version contrôlée. Ces différentes disciplines d’origine américaine appartiennent à un ensemble appelé « kick-boxing», terme générique pour désigner les boxes pieds-poings sur l’Hexagone. D’un autre côté en France, le terme boxe américaine est également utilisé, depuis la fin des années 1970, pour désigner le full-contact, peu de temps après son lancement sur l’Hexagone, à la suite de directives ministérielles.
  • Boxe anglaise (boxe olympique): en abrégé « BO ». Sport de combat de percussion pratiqué exclusivement avec les poings. Cette forme de rencontre sportive est née au XVIIIesiècle et popularisée par James Figg (alias Tom Fig) et tiens du pugilat grec.

Percussion sur l’arme d’attaque adverse ici en Boxe birmane

  • Boxe birmane: en abrégé « BB ». En langue birmane « bama lethwei « ou « myanma-yuya-louvi » (se traduit par « boxe traditionnelle du Myanmar »). Cette célèbre pratique d’escrime des mains nues et des pieds nus est aussi ancienne que la nation birmane. Certains historiens datent ses origines à 2500 ans av. J.C. C’est une boxe « dite martiale » qui emprunte à l’héritage technique du guerrier birman toute sa panoplie de stratèges. Elle tient ses origines des pratiques des tribus primitives, des moines guerriers, de l’aristocratie et des militaires.

boxe birmane (lethwei), codifiée au XIesiècle

  • Boxe chinoise: voir « sanda ».
  • Boxe française: en abrégé « B.F. ». C’est un sport de combat de percussion apparut au XIXesiècle, une sorte d’escrime les pieds chaussés et les poings gantés se pratiquant dans un enclos de cordes. En 1976, elle prend le nom de « B.F-Savate ». Depuis l’an 2000, la discipline se nomme « Savate B.F. » (en abrégé « SBF »).
  • Boxe khmère : en abrégé « BK ». Dénommée « kun-khmer » ou « pradal-serey » est un art martial fondé au Cambodge au Vesiècle. Certaines fresques lui attribuent ses origines au IIIesiècle.
  • Boxe thaï: en abrégé « BT ». Dénommée « muay-thaï » aussi en anglais « Thaï Boxing ». D’après certains écrits, cette pratique de combat les poings et les pieds nus remonte au XVIesiècle.
  • Boxe vietnamienne : en abrégé « BV ». Dénommée « vo-tu-do » c'est-à-dire combat libre est une forme de boxe originaire du sud Viêt Nam. À l'origine pratiquée avec très peu de protection jusque dans les années 1975 au Viêtnam. Aujourd'hui, cette forme de compétition plein contact se pratique en France. Elle inclut les percussions pieds et poings. Les coups de genoux et de coudes sont autorisés au corps. De plus les projections sont particulièrement valorisées.
  • Cardio-kickboxing: en abrégé « CK ». Forme de pratique des années 1990, issue des États-Unis axée sur la condition physique et notamment le développement cardio-respiratoire. Elle consiste à exécuter des techniques de boxe dans le vide, dans un ordre chorégraphiée et en musique.
  • Chauss'fight: en abrégé « CF ». Pratique moderne du "chausson" plus précisément le "chausson marseillais", ancienne pratique de combat pratiquée dans les ports et dans les bateaux au XIXesiècle dans le sud de la France. Par "chauss" on entend "chaussure", et par "fight" on entend combat. C'est un sport de combat de percussion avec des chaussures. Les frappes tibiales sont autorisées. Appellation créée et forme codifiée à Marseille en 2007.
  • Full-contact: en abrégé « FC ». De son vrai nom, « full contact karate » et « american Kickboxing sans low-kick ». Forme de boxe américaine sans coups de pied bas c’est-à-dire dans les jambes.

Fauchage ici en boxe birmane

  • K-1 K1 rules: formes de pratique proche de la boxe américaine avec coup de genou direct au-dessus de la ceinture5.
  • Kick-boxing: en abrégé « KB ». Terme générique qui peut se traduire par « boxe pieds-poings » (to kick : « donner un coup de pied » et « boxing », bien sûr, relatif à l’action de délivrer des coups de poing). Cette boxe pieds-poings a été popularisée au Japon dans les années 1960 et aux États-Unis dans les années 1970.
  • Kick-boxing américain (en Anglais, « american kickboxing ») en abrégé « AKB », surnommé « low-kick » pour ne pas le confondre avec les autres kickboxings et notamment le kickboxing-japonais. Cette pratique est née en 1963 aux États-Unis.
  • Kick-boxing japonais (K-1) (en Anglais, « japanese kickboxing ») nommé également « oriental-rules » et « Japan-kick ». Cette boxe pieds-poings à huit armes née après les jeux olympique de 1964, a été popularisée au Japon dans les années 1960. Au départ, les saisies et projections de judo étaient usitées et elle s’est transformée en boxe pieds-poings-genoux à mi-chemin entre le kick-boxing américain et les boxes du Sud-est asiatique. Depuis les années 2000, cette forme ancienne a trouvé un renouveau et se nomme « shoot-boxing».
  • Kick-light en abrégé « KL » : version contrôlée du kick-boxing américain.
  • K1-light en abrégé « K1-L » : version contrôlée du kick-boxing japonais.
  • Light-contact français en abrégé « LCF » : version contrôlée de nombreuses boxes pieds-poings et arts martiaux (bando-kickboxing, full-contact, kickboxing, etc.). En compétition, elle se déroule, le plus souvent, sur un praticable de tapis et est accessible à tous les âges et niveaux. Voir également : no-contact, middle-contact, plein-contact, pré-combat et semi-contact. En France, cette version au sein de la WKA-France se dénomme « soft-contact » pour la différencier du « Light-contact international ».

Féminines ici en boxe birmane

  • Light-contact international en abrégé « LCI » : version du combat de plein-contact où les techniques sont portées avec puissance mais sans intention de mise hors-combat de l’adversaire (ou K.O.). Ainsi, la recherche de coups durs est proscrite. Cette forme est mise en place depuis les années 1970 par la plupart des grandes fédérations internationales de kick-boxing (en version full-contact, low-kick, K-1 style, thai-boxing et shoot-boxing). Cette forme de rencontre est développée par des fédérations internationales de boxes pieds-poings, telles la WKA, l'ISKA, la WKF, la WAKO, etc.
  • Muaythaï-light: version contrôlée de la boxe thaïlandaise.
  • Médium-contact en abrégé « MC » : désigne, dans les sports de combat et les arts martiaux les pratiques de compétition où les techniques sont portées sans puissance excessive et où la mise hors de combat de l’adversaire est interdite. Cette forme, appelé par erreur "light-contact international", est développée en compétition par des fédérations internationales de sports de combat et arts martiaux. Cette pratique est à différencier du light-contact tel qu’on l’entend en France, forme dans laquelle les techniques sont parfaitement contrôlées. Elle a été mise en place en Europe en 2002 par Alain Delmas et Thierry Muccini dans le cadre de la WKA-France et ISKA-France. Voir également : no-contact, plein-contact, précombat et semi-contact.
  • No-contact en abrégé « NC » : (littéralement « sans contact ») dans les sports de combat et les arts martiaux, il désigne la pratique d’entraînement et de compétition sous la forme d'un face à face à distance, une sorte de shadow-boxing. Les techniques sont délivrées loin de l’adversaire et il est interdit d’atteindre les cibles adverses.
  • Semi-contact en abrégé « SC » : Le « semi-contact », aussi appelé « points-fighting » est une forme de karaté sportif originaire des États-Unis créé dans les années 1970.

Blocage latéral ici avec les avant-bras

  • Sanda : en abrégé « BC » (car il est issu de la boxe chinoise) : version pugilistique et moderne des arts martiaux chinois, mise en place dans les années 1990.
  • Shoot-boxing en abrégé « SB » : version ancienne du kick-boxing japonais popularisée depuis 1995 dans le tournoi du Shoot Boxing World Cup (S-cup) des moins de 70 kg. Dans cette boxe pieds-poings aux six armes, les techniques de projection de lutte et les techniques de soumission sont pratiquées.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Boxe_pieds-poings

Partager l'article:

Lakroa en direct
  • 02 Mar. 2022 - 06:38-

    Point de situation cyclone tropical Emnati. Bilan humain du 01 mars 2022 à 18h00. 15 décès enregistrés (05 à Farafangana, 02 à Ihosy, 03 à Vangaindrano, 04 à Manakara et 01 à Mananjary). • 169 583 personnes sinistrées (44 046 ménages) ; • 17 265 personnes déplacées (4 166 ménages) dans 71 sites d'hébergement de 11 Régions (Amoron'i Mania, Androy, Anosy, Atsimo Andrefana, Atsimo Atsinanana, Fitovinany, Ihorombe, Matsiatra Ambony, Sofia, Vakinankaratra et Vatovavy).

  • 28 Feb. 2022 - 10:31-

    Bilan provisoire des dégâts après passage du Cyclone Tropical Emnati : Bilan humain du 26 Février 2022 à 16h00
    · 09 décès enregistrés dont 04 à Farafangana, 02 à Ihosy et 03 à Vangaindrano ;
    · 121 770 sinistrés (soit 33 280 ménages) dont 76 674 sinistrés (soit 16 952 ménages) pour la Région Atsimo Atsinanana ;
    · 86 995 personnes déplacées (soit 18 974 ménages) dont 66 118 personnes (soit 14 342 ménages) pour la Région Atsimo Atsinanana ;
    · L’ensemble des personnes déplacées est hébergé dans 123 sites d'hébergement de 12 Régions : Amoron'i Mania, Androy, Anosy, Atsimo Andrefana, Atsimo Atsinanana, Atsinanana, Fitovinany, Ihorombe, Matsiatra Ambony, Sofia, Vakinankaratra et Vatovavy.

  • 27 Feb. 2022 - 10:29-

    Bilan provisoire des dégâts après passage du Cyclone Tropical Emnati : Bilan humain du 26 Février 2022 à 16h00
    · 09 décès enregistrés dont 04 à Farafangana, 02 à Ihosy et 03 à Vangaindrano ;
    · 121 770 sinistrés (soit 33 280 ménages) dont 76 674 sinistrés (soit 16 952 ménages) pour la Région Atsimo Atsinanana ;
    · 86 995 personnes déplacées (soit 18 974 ménages) dont 66 118 personnes (soit 14 342 ménages) pour la Région Atsimo Atsinanana ;
    · L’ensemble des personnes déplacées est hébergé dans 123 sites d'hébergement de 12 Régions : Amoron'i Mania, Androy, Anosy, Atsimo Andrefana, Atsimo Atsinanana, Atsinanana, Fitovinany, Ihorombe, Matsiatra Ambony, Sofia, Vakinankaratra et Vatovavy.

  • 08 Feb. 2022 - 11:09-

    Olana nateraky ny compte fake. Niala tsiny tamin’i Madagascar Espace i Raveloson Lee Priscilla, administrateur ny page « Mariazy ho anao », ny zoma 4 fevier lasa teo teny andrefan’Ambohijanahary. Niala tsiny satria nahatsiaro ho nanana fahadisoana noho ny famelana ilay vaovao nataon’i Raholiarimanga Lovasoa tompon’ny « compte fake Wella Romène » ka niteraka fahavoazana lehibe ho an’i Madagascar Espace. « Tsy nohamariniko akory manko ny fahamarinan’io publication io, ary Raholiarimanga Lovasoa tompon’ny « compte fake Wella Romène » dia tsy nanao mariazy tao amin’ity toerana ity araka ny fanamarihana nataon’ny tompon’andraikitra ao amin’ny cybercriminalité.

  • 01 Feb. 2022 - 06:52-

    Bilan provisoire des dégâts (31 Janvier 2022 – 18h00). • 55 personnes décédées (Analamanga 39, Alaotra Mangoro 7, Fitovinany 2, Vatovavy 3, Sofia 2, Analanjirofo 1, Matsiatra Ambony 1); • 131 549 sinistrés répartis dans 12 régions (Alaotra Mangoro, Analamanga, Analanjirofo, Atsinanana, Boeny, Diana, Fitovinany, Itasy, Matsiatra Ambony, Sofia, Vakinankaratra, Vatovavy) ; • 27 581 personnes déplacées dont 27 200 réparties sur 72 sites d’hébergement pour le Grand Tanà qui reste l’épicentre des dégâts ; • 11774 cases d’habitation inondées ; • 58 cases d’habitation détruites.

  • 28 Jan. 2022 - 10:09-

    Bilan provisoire des dégâts (27 Janvier 2022 – 18h30). · 48 personnes décédées (Analamanga 33, Alaotra Mangoro 7, Analanjirofo 1, Fitovinany 2, Soafia 2, Matsiatra Ambony 1, Vatovavy 2) ; · 129 718 sinistrés répartis dans 12 Régions (Analamanga 33, Alaotra Mangoro 7, Analanjirofo 1, Fitovinany 2, Soafia 2, Matsiatra Ambony 1, Vatovavy 2, Atsinanana, Boeny, Diana, Itasy, Vakinankaratra) ; · 55 362 personnes déplacées dont 47 619 réparties sur 98 sites d’hébergement pour la Région Analamanga qui reste l’épicentre des dégâts ; · 11 791 cases d’habitation inondées ; · 58 cases d’habitation détruites.

  • 27 Jan. 2022 - 10:08-

    Bilan provisoire des dégâts (26 Janvier 2022 – 19h00). · 41 personnes décédées (Analamanga 32, Alaotra Mangoro 7, Analanjirofo 1, Matsiatra Ambony 1) ; · 110 394 sinistrés répartis dans 10 Régions (Analamanga 32, Alaotra Mangoro 7, Analanjirofo 1, Matsiatra Ambony 1, Atsinanana, Boeny, Diana, Itasy, Soafia, Vakinankaratra) ; · 71 781 personnes déplacées dont 55 859 réparties sur 90 sites d’hébergement pour la Région Analamanga qui reste l’épicentre des dégâts ; · 8 927 cases d’habitation inondées ; · 58 cases d’habitation détruites.

  • 26 Jan. 2022 - 03:30-

    Bilan provisoire des dégâts (25 Janvier 2022 – 17h) : · 39 personnes décédées Alaotra Mangoro (7), Analamanga (31), MatsiatraAbony 1; · 67 042 sinistrés répartis dans 7 régions Alaotra Mangoro, Analamanga, Atsinanana, Boeny, Diana, MatsiatraAbony, Sofia; · 38 929 personnes déplacées réparties sur 72 sites d’hébergement pour le Grand TANA qui reste l’épicentre des dégâts ; · 7 524 cases d’habitation inondées dont 57 détruites; · 5640 enfants privés de cours;  Â· 156 établissements scolaires touchés ; · 96% des personnes déplacées au niveau du Grand Tana (Source BNGRC).

  • 21 Jan. 2022 - 07:31-

    Bilan provisoire des dégâts pour Grand Tanà (20 Janvier 2022 – 18h) : 11 personnes décédées. 23 428 sinistrés. 9 091 personnes déplacées réparties sur 26 sites d’hébergement. 3 497 cases / maisons d’habitation inondées. 11 cases / maisons d’habitation détruites.


  • 20 Jan. 2022 - 07:30-

    Liste des sites d’hébergement actuels – Antananarivo (19 janvier). Pavillon Tsena Mora :187, Tentes dotées pour le fkt Amboditsiry : 650, Terrain foot près de Transport Leong ?, site Amboditanimena : 1 376, site Imamba : 410, Gymnase Mahamasina : 2 717, Bureau Fokontany Manjakamiadana : 183, EPP Manjakamiadana ?, bureau fkt Ambohipotsy : 200, ANS ampefiloha 32, Site Ambodimita : 16, EPP Andohatapenaka : 520, bureau fkt Antohomadinika IIIG Hangar (200) :  98, Epp Antohomadinika IIIG Hangar (110) 106, Gymnase Couvert Ankorondrano : 1 100, Bureau Fkt Andranoro : 8, bureau fkt Ambodihady : 10, bureau fkt Ankazomanga Atsimo : 265, Site Trano Karana près rond-point : 415, Bureau Fkt Ambodivonkely : 83, Biraom-pokontany Antanjombe Ambony : 81.

  • 18 Jan. 2022 - 20:35-

    Fifidianana ENAM. Migadona indray ity ny fotoam-pifidianana eny amin'ny ENAM Androhibe, anjaran' ny Cycle Expertise amin'ity indray mitoraka ity. 112 mianadahy izy ireo no indray handatsa-bato ho an'izay kandida laniny sy teliny hitantana ny andiany fahadimin'ny Cycle Expertise momba ny ady amin'ny tsy fahaiza-mitantanana eto amin'ny Firenena amin'ny alarobia 19 janoary 2022. Mizarazara amina - sampana efatra ny toeram-piofanana. Sampana samy miady amin'ny kolikoly sy ny tsy fanajana ny fahaiza-manao avokoa eo amin’ny ny asam-panjakana.

  • 31 Aug. 2021 - 09:26-

    Fahatezeran’ny filoham-pirenena Andry Rajoelina teo Ivato. Tafaverina ny alatsinainy 30 aogositra teo ny filoha Rajoelina rehefa namita iraka ekonomika sy diplomatika tany Frantsa. Niara-dia tamin’ny mpilalao Barea sasay ny tenany. Nanao vaan-dresaka fohy tamin’ny mpanao gazety ny tenany teo ampahatongavana teo Ivato. Naneho ny hatezerany tamin’ny mpikambana ny FMF ny tenany (Federasiona Malagasy Football) izay nambarany fa nisakana ny fahafahan’ny mpijery manatrika ny alalan’ny Barea ny 2 spetambra. Hahita izay nanao sonia iny taratasy iy hoy izy.

  • 31 Aug. 2021 - 09:26-

    Fitokanana ny Kianja Barea Mahamasina. Nambaran’ny filoha nandritra ny tafa fohy ntaony  ho an’ny mpanao gazety teny Ivato fa ho tanterahina ny 4 septambra izao ny fitokanana ny Kianja Barea izay nokasaina natao ny 2 septambra. Ity kianja monisipaly ity dia nohavaozina nanomboka tamin’ny fiandohan’ny taona 2020, mitentina 77 tapitrisa dolara avy amin’ny volam-panjakana madiodio, araka ny nambara tamin’izany fotoana.

  • 31 Aug. 2021 - 09:25-

    Famindram-pitantanana teo amin’ny Praiminisitra sy ny minisitry ny harena ankibonan’ny tany teo aloha. Notontosaina tamin’ny 23 aogositra 2021 ny famindram-pitantanana teo amin’ny Praiminisitra Ntsay Christian sy ny minisitry ny harena an-kibon’ny tany teo aloha Ravokatra Fidiniavo. Ny Praiminisitra izany no mitantana ity minisitera ity taorian’ny fametram-pialan’ny minisitra Brice Randrianasolo telo andro taorian’ny nanendrena azy tamin’ny 15 aogositra 2021.

  • 31 Aug. 2021 - 09:25-

    Fahazoan’ny mpitsara bakalorea any Antsiranana vola tamin’ny faritra sy kaominina. Nanolotra vola ho an’ireo mpitsara fanadinana bakalorea izay nanao fitokonana ny governoran’ny Faritra Diana sy ny ben’ny tanànan’ny kaominina ambonivohitra Antsiranana tamin’ny 23 aogositra 2021. Mitentina 34 tapitrisa Ariary ny avy avy amin’ny governora ary 16 tapitrisa Ariary ny avy amin'ny ben’ny tanàna. Nilaza ny tsy hitsara manko ireo mpitsara raha tsy voaloa ny tambim-pitsaran’izy ireo teo aloha. Ny minisiteran’ny fampianarana ambony sy ny fikarohana siantifika anefa dia efa nilaza, araka ny fampahafantarana nataony tamin’ny 17 aogositra fa efa nalefa any amin’ny oniversite isanisany ny vola tambin-karaman’ireo mpitsara ny fanadinana bakalorea 2020.

  • 31 Aug. 2021 - 09:25-

    Fivoaran’ny ‘covid-19’ sy ny hamehana ara-pahasalamana. Tsikaritra ho vitsy ny tranga vaovao amin’ny ‘covid-19’ raha mitaha amin’ny fitiliana atao tamin’iny herinandro iny, fa misy ihany ny tranga ahitam-pahasarotana. 3/351, 5/578, 3/845 ohatra ny tranga vaovao tamin’ny fitiliana natao tamin’ny 26, 27, ary 28 aogositra. Ny 23 marsa 2020 ka hatramin’ny 27 aogositra 2021, miisa 241 052 no fitambaran’ny fitiliana natao, miisa 955 ireo lavo, miisa 42 862 ireo tranga ka ny 42 566 no sitrana araka ny antotanisa ofisialy avy amin’ny minisiteran’ny fahasalamam-bahoaka. Mbola ao anatin’ny hamehana ara-pahasalamana i Madagasikara raha ny didim-panjakana navoaka tamin’ny 22 aogositra 2021, ary mipetraka ireo fepetra sakana samihafa.

  • 31 Aug. 2021 - 09:24-

    Filaharana haka tapakila hidirana ao Mahamasina. Ho tokanana amin’ny 2 septambra, andro hanatanterahana ny lalao hifanandrinan’i Barea Madagasikara sy ny ekipan’i Bénin amin’ny fifanintsanana hiadiana ny amboara eran-tany 2022 ny kianja Barea ao Mahamasina, araka ny fandaminana avy amin’ny prezidansa nampitaina tamin’ny fiandohan’ny herinandro lasa teo. Filaharana lava hatramin’ny vao maraina no hita ny alakamisy 26 sy zoma 27 aogositra mba haka ny tapakila hidirana ao Mahamasina, hijery baolina sady hanatrika ny fitokanana ny kianja.

  • 31 Aug. 2021 - 09:24-

    Fandavan’ny CAF ny hanatrehan’ny mpijery ny lalao ao Mahamasina. Nolavin’ny CAF (Confédération africaine de football) ny fangatahan’ny sekretera jeneralin’ny FMF (Fédération malagasy de football) ny hahafahan’ny mpijery miisa 1500 hanatrika ny lalao baolina kitra hatao ao Mahamasina amin’ny alakamisy 2 septambra 2021, ao anatin’ny fifanintsanana hiadiana ny amboara eran-tany 2022 hatao any Qatar. Araka ny fampatsiahivan’ny CAF ao amin’ny valim-pangatahan’ny FMF tamin’ny 27 aogositra, dia araka ny lamina napetraky ny CAF sy ny FIFA ny tsy hanatrehan’ny mpijery ny lalao noho ny valanaretina ‘covid-19’.

  • 31 Aug. 2021 - 09:23-

    Hetsiky ny RMDM Frantsa sy fisamborana/ famotsorana an’i Fanirisoa Ernaivo. Nandritra ny dian’ny filoham-pirenena malagasy tany Paris no nisian’ny hetsiky ny rodoben’ny mpanohitra RMDM Frantsa tarihin’i Fanirisoa Ernaivo izay mitsikera hatrany ny fitantanan’ny filoha Rajoelina sy mitaky ny fialany. Nandritra ny fihaonana tamin’ny Medef ny 25 aogositra, dia nisy ny fisamboran’ny polisy frantsay ity mpitarika ny RMDM Frantsa ity noho ny vaovao nampitaina tamin’izy ireo fa hoe mitondra fitaovam-piadiana izy saingy navotsotra ihany satria tsy nahitana izany tany aminy. Nambara ihany koa ny fisian’ny ‘mandat d’arrêt international’ hisambotra azy saingy tsy azo notanterahina izany raha ny nambaran’ny nokasaina hosamborina satria mpialokaloka politika no maha any azy. Voalaza fa ‘mandat d’arrêt’ nosoniavin’ny minisitry ny raharaham-bahiny Patrick Rajoelina tamin’ny 16 aogositra izany. Ny minisitry ny fitsarana ankehitriny Imbiky Herilaza dia nanamafy fa didim-pitsarana efa nivoaka ny fisamborana azy, nilaza izy fa hifampiraharaha amin’ny fanjakana frantsay ny fanjakana malagasy ny hisamborana sy hampodiana an’i Fanirisoa Ernaivo aty Madagasikara.

  • 31 Aug. 2021 - 09:23-

    Vidin-javatra midangana sy ny minisitera. Nametraka ny tokony ho saran’ny entana sasantsasany ilaina andavanandro ato anatin’ny enim-bolana ny minisitry ny indostria sy ny varotra ary ny fanjifana Edgard Razafindravahy. Tamin’ny 26 aogositra teo no nitondrany ny fanazavana momba izany. Anisan’izany ny menaka fihinana « huile de palme » izay tsy tokony hihoatra ny 6000 Ariary ny litatra, ny menaka soja ‘en vrac’ tsy tokony hihoatra ny 7000 Ariary ary ny anaty tavoahangy mihidy tsy hihoatra ny 7500 Ariary, ny vary tsy tokony hihoatra ny 2300 Ariary ny kilao, ny siramamy tsy tokony hihoatra ny 2600 Ariary ny kilao, torak’izany koa ny lafarinina tsy tokony hihoatra ny 2600 Ariary ny kilao, ny arina fandrehitra tsy tokony hihoatra ny 23 000 Ariary ny gony. Mbola lavitry ny vidiny teo aloha izay efa tsy zakan’ny ankamaroan’ny olona ireo raha ny fanehoan-kevitry ny olona satria tany amin’ny 5000 Ariary ny litatry ny menaka taon-dasa. Ny filoha malagasy moa dia nanome andro telo hamahana ny olan’ity fidangan’ny vidin’entana ilaina andavanandro ity tamin’ny kabariny saingy tsy tafa izany raha ny zava-misy.

Du même auteur

newtech
societe

Dans la même rubrique

sport
sport