logo
Lakroan'i Madagasikara
Décodage

Lumière et ombre dans le discours du président

Babany C. il y a 2 années

Le président Rajoelina promet et réalise ce qu’il dit. Il a dit qu’il fera ce que les autres présidents n’ont pas fait en 60 ans d’indépendance. C’est cette assertion du président Rajoelina qui vient en tête à la fin du discours de fin d’année du président ce 31 décembre 2019. Lecteur à plusieurs degrés.

Lumière et ombre dans le discours du président

Première remarque, le texte intégral du message du président de la République n'est pas publié sur le site web ni sur la page Facebook de la Présidence.


Forme

Si tous les ans par le passé on avait un discours enregistré de quelques minutes et balancé sur la TVM et les autres télévisions, cette fois-ci Rajoelina a choisi le même créneau mais un discours de plus de 51 minutes et 13 secondes si on se réfère à l’enregistrement vidéo publié sur la page Facebook de la Présidence. Tous les ans, on écoutait d’une oreille distraite la présentation de vœux du président et on attendait surtout le taux de la hausse de salaire. Le reste… c’était du bla-bla pour la population. En innovant et en augmentant le temps de parole, seuls les professionnels en communication et les thuriféraires sont restés cloués devant leur téléviseur et radio pour certains. Pourquoi ce choix d’un discours long ? On susurre que le président Rajoelina supprimera la traditionnelle présentation de vœux des corps constitués. Une frustration certaine pour les habitués de cette grand-messe pour se montrer et montrer les belles robes et autres accoutrements. Si cela est vrai ce serait aussi une nouveauté.

Le président a prononcé son message à la Nation et présentation de vœux assis. En disséquant son attitude, ses mains ont beaucoup bougé (comme les Italiens) pratiquement durant tout son discours.

Que dire du décor ? Il était assis devant un grand bureau épuré avec quelques fleurs, une tablette et quelques feuillets devant lui et un téléphone blanc. Pour ceux qui espéraient des signes de la franc-maçonnerie, ils peuvent être déçus à moins de bien scruter ce grand tableau avec le Rova entouré à sa base d’une lumière orangée en toile de fond et Antananarivo illuminée et les reflets de cette lumière.

Rajoelina a choisi de s’habiller sobrement mais avec une cravate au motif bien défini, il a laissé de côté la couleur orange qu’il arborait fièrement lors de ses déplacements en campagne électorale ou lors des journées de vote.

L’utilisation d’un prompteur installé à mi-hauteur permettait au président d’avoir un port de tête altier et qui lui donnait par moment l’air hautain.

Que dire des mots et vocabulaires utilisés ? Il n’a utilisé la formule consacrée ‘Cher compatriote’ (Malagasy mpiray tanindrazana) qu’une seule et unique fois. De même pour la locution Tompokolahy sy tompokovavy qu’il a troquée avec Malagasy namako (Malgaches mes amis, faut-il y lire le copinage comme mode de gestion). Malagasy namako qu’il a prononcé 6 fois. Le Velirano a été prononcé 11 fois. Y a-t-il un mot prononcé 13 fois ? Cela ne se remarque pas trop. Mais ce qui est étrange dans ce discours de présentation de vœux au peuple Malgache c’est que le mot arahaba ne revient que 5 fois… Il est à noter aussi que le président Rajoelina n’utilise pas la formule ny tenanay mais utilise le vocabulaire ‘ny tenako’ pour indiquer sa personne.


Fond

Sur le fond Rajoelina a déclaré qu’à son arrivée au pouvoir, il a hérité d’un pays où règnent l’insécurité, la corruption, la gabegie et les excès de pouvoir et les tsindry hazo lena. Il a déclaré travailler jour et nuit avec son équipe et le gouvernement dirigé par le PM. (mais il faut remarquer que ce discours en différé est programmé au moment où lui et sa famille vont se reposer à l’extérieur. La famille présidentielle prend toujours ses jours de repos à l’extérieur du pays. Simple constat). Etrangement, le président n’a pas relevé l’état de pauvreté chronique de la population. Faut-il comprendre que ce n’est pas sa priorité ?

Comme premiers résultats de la première année, le président a rappelé que Madagascar a repris la place qui aurait dû être la sienne dans le concert des Nations. Une reconnaissance internationale marquée par sa présence à Maurice, au Sénégal, en Russie, en France, en Ethiopie, à Abu Dhabi, au Kenya, au Rwanda. Ainsi, à première vue, le président met en avant les relations bilatérales et omet de citer les organismes internationaux comme l’Union Africaine ou le SADC ou d’autres.  

Le président Rajoelina a relevé les grands maux du pays lors de son accession au pouvoir : l’insécurité, la corruption, la gabegie et les excès de pouvoir et les tsindry hazo lena. Il est donc normal qu’il accentue son rapport sur ses efforts pour résoudre ces maux ou tout au moins de les atténuer. Pour l’insécurité, il a importé du matériel pour les forces de l’ordre. Même au moment de son investiture, il a déjà déclaré que parmi les matériels militaires utilisés lors du défilé, une partie a été importée sur son initiative alors qu’il n’avait aucun pouvoir. Etrange ! On ignore jusqu’à aujourd’hui le budget utilisé pour importer les matériels militaires que le président cite. Un mode de gouvernance despotique mais aussi une absence de transparence. On ignore s’il y a eu un appel d’offres pour ces armements (utiles) pour les forces de l’ordre.

Le président Rajoelina n’a cité que cinq grands maux touchant le pays à son arrivée au pouvoir. La pauvreté n’y figure pas. Et pourtant, la lutte contre cette pauvreté et le faible pouvoir d’achat figurent parmi les premières décisions du président. Il a relevé à 200 000 Ariary le salaire minimum d’embauche. Une initiative louable. Puis il rappelle qu’il a reconduit la politique du vary mora et la réouverture des Tsena mora (huile, sucre). Cette initiative est aussi discutable car le riz utilisé pour le vary mora est du riz importé et non pas du riz acheté au paysan local et subventionné à la revente. Le président pour son bilan économique n’a pas cité de chiffre. Cela indique que le bilan n’est pas bon. En arrivant au pouvoir, il a hérité d’un taux de croissance de plus de 5% et à la fin de la première année de gestion directe des affaires de l’Etat, il enregistre un taux de croissance en dessous des 5%. Une régression. Alors que le pays n’a pas connu de catastrophe naturelle ni de dégâts cycloniques.

Rajaonarimampianina a trimballé durant tout son mandat les conséquences de sa déclaration qu’il va résoudre dans les 3 mois le problème du délestage. Malheureusement, le problème perdure jusqu’à maintenant. Et voilà que Rajoelina, lui aussi, a annoncé qu’il va prendre en main ce dossier de la JIRAMA. Aucune éclaircie au bout d’une année. Il reconnait dans son discours que le dossier JIRAMA figure parmi les mauvais résultats enregistrés au cours de cette première année de présidence. Encore une fois, la solution, comme pour la résolution d’autres problèmes, viendra d’un partenariat avec l’extérieur. Pourquoi ne pas faire confiance au génie du Malgache ?

Le président n’a pas confiance aux techniciens malgaches mais il fait appel aux Malgaches pour réussir sa politique. Il fait appel aux Malgaches dans la bataille pour le retour des Iles Malgaches. Pour ce dossier, il fait référence aux Malgaches qui ont lutté en 1947 pour encourager les Malgaches en ce début de l’année 2020. Une question à poser aux candidats au baccalauréat à une session en 2020 : ‘Les Malgaches actuels vibrent-ils toujours en entendant parler des luttes de 1947 ?’ Des Malgaches qui acceptent sans broncher la désacralisation de Mahamasina passant de lieu sacré en stade Barea ? Ici encore le président nous montre sa volonté de diriger le pays comme un dj qui vibre tout seul sur son matériel sans regarder l’ambiance générale. Les élus de la commune urbaine d’Antananarivo n’ont pas été consultés, la Fédération malagasy de football non plus. Pour cette assertion, on se réfère au fait que lors de la conférence de presse effectuée par le comité de pilotage du projet : aucun membre de la FMF n’a été présent ou en vue. Une absence qui a une grande signification. Le futur stade Barea, si le nom est maintenu ne peut être qu’un terrain municipal et non point un stade national. Deux dimensions différentes.

Parmi les réalisations durant cette première année de présidence, le président Rajoelina a parlé des constructions des EPP manara-penitra. Soit. Mais quand les établissements prennent une couleur politique, la notion de bonne gouvernance est bafouée surtout la déontologie politique qui voudrait que les écoles soient des lieux neutres. De plus, ici encore le président est en train de creuser l’écart entre les élèves chanceux bénéficiant des EPP manara-penitra et les élèves ambany kily (élèves étudiant sous les kily !) Une autre grande ‘idée’ c’est cette construction d’université publique dans chaque région. Que dire ? Bonne idée populiste. Actuellement avec une université dans chaque faritany, l’Etat central a tout le mal du monde à les faire fonctionner, à payer les droits des enseignants-chercheurs.

Le président a pris sous sa protection les prisonniers. Il est allé leur rendre visite. Geste méritoire. Bravo Monsieur le président. Bravo encore pour les grâces présidentielles et les mesures de remise de peine. Mais quid de ce qui respecte le droit chemin ? Ceux qui triment toute l’année en respectant lois et règles méritent aussi une récompense même s’ils ne travaillent pas pour cette récompense.  Qui sont-ils et elles ? Ils sont nombreux et aiment leur tanin-drazana ou la terre de leur ancêtre et le Tanindrazana cette Patrie.

 

Oublis

Il faut reconnaitre que l’équipe présidentielle maîtrise la confection de maquette. Le président a ‘monologué’ durant près de 52 minutes. 52 minutes c’est la durée d’un bon documentaire. Dans ce bon documentaire, le président nous a montré clairement qu’il se comportait comme le président d’un club de fans. C’est ainsi qu’il s’est adressé non pas à ses compatriotes mais à ses amis (Ry Malagasy namako, qu’il a répété 6 fois durant son discours). Il s’est adressé à ses fans les fonctionnaires. Ces fonctionnaires qui commençaient à grogner parce que les responsables pro-Rajoelina dans les ministères ont supprimé tous les avantages acquis durant le temps de Rajaonarimampianina. Le président Rajoelina a offert aux fonctionnaires d’une façon théâtrale 13% d’augmentation de salaire. Comme si c’était son argent alors que cette augmentation est déjà inscrite dans la loi de finances 2020. Malheureusement pour le président cette augmentation a été ternie par cette histoire de prime de panier garni de noël 2019 de 65000 ariary devenu 6500 ariary pour certains voire 0 ariary pour d’autres.

On comprend que le président ne va pas citer toutes les promesses non tenues au cours de cette première année. Des promesses non réalisés, il y en a eu. Les habitants de l’ex-province de Fianarantsoa les citent sur les réseaux sociaux, comme l’arrivée de la locomotive reliant pour le FCE. Ou ceux de Mahajanga où les herbes folles prennent possession de la surface destinée aux buildings dont la pose de la première pierre a été effectuée et point de travaux depuis. Il y a aussi les promesses de la première dame. Bien sûr, la première dame n’a rien à voir avec la gestion de l’Etat mais la Présidence la met en valeur sur son site avec le projet éthanol dont l’industrie aurait dû être fonctionnelle fin 2019.

Le discours du président ne nous éclaire pas sur l’utilité de la fondation qu’il vient de mettre en place et aussi les relations de cette fondation avec l’association Fitia. Une association qui sera forcément présente sur le plan social avec l’adoption de la nouvelle loi sur le genre. Genre que Mialy Rajoelina, présidente de l’association, a défendu en terre étrangère et promis de défendre dans son pays natal.

 

Enfin, pour clore cette revue de lumière et ombre dans le discours présidentiel, on regrette que le président ne nous ait pas donné un petit aperçu de l’ambiance politique pour l’année 2020. On chuchote la tenue d’un référendum constitutionnel et d’une sénatoriale (forcément anticipée). Ah ! et quid des dirigeants des régions ? Resteront-ils des éternels responsables des collectivités décentralisées en suspension ? On aurait aimé entendre le président donner des mots de réconfort aux agriculteurs et éleveurs, propriétaires terriens, et entrepreneurs et industriels que l’année 2020 sera leur année parce que l’Etat qu’il dirige est un Etat protecteur. Un état qui va les protéger des envahisseurs que sont ces produits importés nos premiers ennemis (nous n’avons pas besoin des matériels blindés, anti-balles, nos entrepreneurs ont besoin d’être protégés contre les produits importés périmés…).

 

Malgré les déceptions à la lecture du discours présidentiel qui nous mène vers le 60ème anniversaire de l’indépendance, à notre tour, on vous souhaite ‘Bonne année 2020’. Ne noyez pas votre chagrin dans 2020 (deux mille vins) et que vos efforts ne restent pas vains le long de l'année 2020 (deux mille vingt). Travaillez pour avoir la note maximale de 20/20. Que Santé, Succès et Bonheur vous accompagnent.

Partager l'article:

Lakroa en direct
  • 02 Mar. 2022 - 06:38-

    Point de situation cyclone tropical Emnati. Bilan humain du 01 mars 2022 à 18h00. 15 décès enregistrés (05 à Farafangana, 02 à Ihosy, 03 à Vangaindrano, 04 à Manakara et 01 à Mananjary). • 169 583 personnes sinistrées (44 046 ménages) ; • 17 265 personnes déplacées (4 166 ménages) dans 71 sites d'hébergement de 11 Régions (Amoron'i Mania, Androy, Anosy, Atsimo Andrefana, Atsimo Atsinanana, Fitovinany, Ihorombe, Matsiatra Ambony, Sofia, Vakinankaratra et Vatovavy).

  • 28 Feb. 2022 - 10:31-

    Bilan provisoire des dégâts après passage du Cyclone Tropical Emnati : Bilan humain du 26 Février 2022 à 16h00
    · 09 décès enregistrés dont 04 à Farafangana, 02 à Ihosy et 03 à Vangaindrano ;
    · 121 770 sinistrés (soit 33 280 ménages) dont 76 674 sinistrés (soit 16 952 ménages) pour la Région Atsimo Atsinanana ;
    · 86 995 personnes déplacées (soit 18 974 ménages) dont 66 118 personnes (soit 14 342 ménages) pour la Région Atsimo Atsinanana ;
    · L’ensemble des personnes déplacées est hébergé dans 123 sites d'hébergement de 12 Régions : Amoron'i Mania, Androy, Anosy, Atsimo Andrefana, Atsimo Atsinanana, Atsinanana, Fitovinany, Ihorombe, Matsiatra Ambony, Sofia, Vakinankaratra et Vatovavy.

  • 27 Feb. 2022 - 10:29-

    Bilan provisoire des dégâts après passage du Cyclone Tropical Emnati : Bilan humain du 26 Février 2022 à 16h00
    · 09 décès enregistrés dont 04 à Farafangana, 02 à Ihosy et 03 à Vangaindrano ;
    · 121 770 sinistrés (soit 33 280 ménages) dont 76 674 sinistrés (soit 16 952 ménages) pour la Région Atsimo Atsinanana ;
    · 86 995 personnes déplacées (soit 18 974 ménages) dont 66 118 personnes (soit 14 342 ménages) pour la Région Atsimo Atsinanana ;
    · L’ensemble des personnes déplacées est hébergé dans 123 sites d'hébergement de 12 Régions : Amoron'i Mania, Androy, Anosy, Atsimo Andrefana, Atsimo Atsinanana, Atsinanana, Fitovinany, Ihorombe, Matsiatra Ambony, Sofia, Vakinankaratra et Vatovavy.

  • 08 Feb. 2022 - 11:09-

    Olana nateraky ny compte fake. Niala tsiny tamin’i Madagascar Espace i Raveloson Lee Priscilla, administrateur ny page « Mariazy ho anao », ny zoma 4 fevier lasa teo teny andrefan’Ambohijanahary. Niala tsiny satria nahatsiaro ho nanana fahadisoana noho ny famelana ilay vaovao nataon’i Raholiarimanga Lovasoa tompon’ny « compte fake Wella Romène » ka niteraka fahavoazana lehibe ho an’i Madagascar Espace. « Tsy nohamariniko akory manko ny fahamarinan’io publication io, ary Raholiarimanga Lovasoa tompon’ny « compte fake Wella Romène » dia tsy nanao mariazy tao amin’ity toerana ity araka ny fanamarihana nataon’ny tompon’andraikitra ao amin’ny cybercriminalité.

  • 01 Feb. 2022 - 06:52-

    Bilan provisoire des dégâts (31 Janvier 2022 – 18h00). • 55 personnes décédées (Analamanga 39, Alaotra Mangoro 7, Fitovinany 2, Vatovavy 3, Sofia 2, Analanjirofo 1, Matsiatra Ambony 1); • 131 549 sinistrés répartis dans 12 régions (Alaotra Mangoro, Analamanga, Analanjirofo, Atsinanana, Boeny, Diana, Fitovinany, Itasy, Matsiatra Ambony, Sofia, Vakinankaratra, Vatovavy) ; • 27 581 personnes déplacées dont 27 200 réparties sur 72 sites d’hébergement pour le Grand Tanà qui reste l’épicentre des dégâts ; • 11774 cases d’habitation inondées ; • 58 cases d’habitation détruites.

  • 28 Jan. 2022 - 10:09-

    Bilan provisoire des dégâts (27 Janvier 2022 – 18h30). · 48 personnes décédées (Analamanga 33, Alaotra Mangoro 7, Analanjirofo 1, Fitovinany 2, Soafia 2, Matsiatra Ambony 1, Vatovavy 2) ; · 129 718 sinistrés répartis dans 12 Régions (Analamanga 33, Alaotra Mangoro 7, Analanjirofo 1, Fitovinany 2, Soafia 2, Matsiatra Ambony 1, Vatovavy 2, Atsinanana, Boeny, Diana, Itasy, Vakinankaratra) ; · 55 362 personnes déplacées dont 47 619 réparties sur 98 sites d’hébergement pour la Région Analamanga qui reste l’épicentre des dégâts ; · 11 791 cases d’habitation inondées ; · 58 cases d’habitation détruites.

  • 27 Jan. 2022 - 10:08-

    Bilan provisoire des dégâts (26 Janvier 2022 – 19h00). · 41 personnes décédées (Analamanga 32, Alaotra Mangoro 7, Analanjirofo 1, Matsiatra Ambony 1) ; · 110 394 sinistrés répartis dans 10 Régions (Analamanga 32, Alaotra Mangoro 7, Analanjirofo 1, Matsiatra Ambony 1, Atsinanana, Boeny, Diana, Itasy, Soafia, Vakinankaratra) ; · 71 781 personnes déplacées dont 55 859 réparties sur 90 sites d’hébergement pour la Région Analamanga qui reste l’épicentre des dégâts ; · 8 927 cases d’habitation inondées ; · 58 cases d’habitation détruites.

  • 26 Jan. 2022 - 03:30-

    Bilan provisoire des dégâts (25 Janvier 2022 – 17h) : · 39 personnes décédées Alaotra Mangoro (7), Analamanga (31), MatsiatraAbony 1; · 67 042 sinistrés répartis dans 7 régions Alaotra Mangoro, Analamanga, Atsinanana, Boeny, Diana, MatsiatraAbony, Sofia; · 38 929 personnes déplacées réparties sur 72 sites d’hébergement pour le Grand TANA qui reste l’épicentre des dégâts ; · 7 524 cases d’habitation inondées dont 57 détruites; · 5640 enfants privés de cours;  · 156 établissements scolaires touchés ; · 96% des personnes déplacées au niveau du Grand Tana (Source BNGRC).

  • 21 Jan. 2022 - 07:31-

    Bilan provisoire des dégâts pour Grand Tanà (20 Janvier 2022 – 18h) : 11 personnes décédées. 23 428 sinistrés. 9 091 personnes déplacées réparties sur 26 sites d’hébergement. 3 497 cases / maisons d’habitation inondées. 11 cases / maisons d’habitation détruites.


  • 20 Jan. 2022 - 07:30-

    Liste des sites d’hébergement actuels – Antananarivo (19 janvier). Pavillon Tsena Mora :187, Tentes dotées pour le fkt Amboditsiry : 650, Terrain foot près de Transport Leong ?, site Amboditanimena : 1 376, site Imamba : 410, Gymnase Mahamasina : 2 717, Bureau Fokontany Manjakamiadana : 183, EPP Manjakamiadana ?, bureau fkt Ambohipotsy : 200, ANS ampefiloha 32, Site Ambodimita : 16, EPP Andohatapenaka : 520, bureau fkt Antohomadinika IIIG Hangar (200) :  98, Epp Antohomadinika IIIG Hangar (110) 106, Gymnase Couvert Ankorondrano : 1 100, Bureau Fkt Andranoro : 8, bureau fkt Ambodihady : 10, bureau fkt Ankazomanga Atsimo : 265, Site Trano Karana près rond-point : 415, Bureau Fkt Ambodivonkely : 83, Biraom-pokontany Antanjombe Ambony : 81.

  • 18 Jan. 2022 - 20:35-

    Fifidianana ENAM. Migadona indray ity ny fotoam-pifidianana eny amin'ny ENAM Androhibe, anjaran' ny Cycle Expertise amin'ity indray mitoraka ity. 112 mianadahy izy ireo no indray handatsa-bato ho an'izay kandida laniny sy teliny hitantana ny andiany fahadimin'ny Cycle Expertise momba ny ady amin'ny tsy fahaiza-mitantanana eto amin'ny Firenena amin'ny alarobia 19 janoary 2022. Mizarazara amina - sampana efatra ny toeram-piofanana. Sampana samy miady amin'ny kolikoly sy ny tsy fanajana ny fahaiza-manao avokoa eo amin’ny ny asam-panjakana.

  • 31 Aug. 2021 - 09:26-

    Fahatezeran’ny filoham-pirenena Andry Rajoelina teo Ivato. Tafaverina ny alatsinainy 30 aogositra teo ny filoha Rajoelina rehefa namita iraka ekonomika sy diplomatika tany Frantsa. Niara-dia tamin’ny mpilalao Barea sasay ny tenany. Nanao vaan-dresaka fohy tamin’ny mpanao gazety ny tenany teo ampahatongavana teo Ivato. Naneho ny hatezerany tamin’ny mpikambana ny FMF ny tenany (Federasiona Malagasy Football) izay nambarany fa nisakana ny fahafahan’ny mpijery manatrika ny alalan’ny Barea ny 2 spetambra. Hahita izay nanao sonia iny taratasy iy hoy izy.

  • 31 Aug. 2021 - 09:26-

    Fitokanana ny Kianja Barea Mahamasina. Nambaran’ny filoha nandritra ny tafa fohy ntaony  ho an’ny mpanao gazety teny Ivato fa ho tanterahina ny 4 septambra izao ny fitokanana ny Kianja Barea izay nokasaina natao ny 2 septambra. Ity kianja monisipaly ity dia nohavaozina nanomboka tamin’ny fiandohan’ny taona 2020, mitentina 77 tapitrisa dolara avy amin’ny volam-panjakana madiodio, araka ny nambara tamin’izany fotoana.

  • 31 Aug. 2021 - 09:25-

    Famindram-pitantanana teo amin’ny Praiminisitra sy ny minisitry ny harena ankibonan’ny tany teo aloha. Notontosaina tamin’ny 23 aogositra 2021 ny famindram-pitantanana teo amin’ny Praiminisitra Ntsay Christian sy ny minisitry ny harena an-kibon’ny tany teo aloha Ravokatra Fidiniavo. Ny Praiminisitra izany no mitantana ity minisitera ity taorian’ny fametram-pialan’ny minisitra Brice Randrianasolo telo andro taorian’ny nanendrena azy tamin’ny 15 aogositra 2021.

  • 31 Aug. 2021 - 09:25-

    Fahazoan’ny mpitsara bakalorea any Antsiranana vola tamin’ny faritra sy kaominina. Nanolotra vola ho an’ireo mpitsara fanadinana bakalorea izay nanao fitokonana ny governoran’ny Faritra Diana sy ny ben’ny tanànan’ny kaominina ambonivohitra Antsiranana tamin’ny 23 aogositra 2021. Mitentina 34 tapitrisa Ariary ny avy avy amin’ny governora ary 16 tapitrisa Ariary ny avy amin'ny ben’ny tanàna. Nilaza ny tsy hitsara manko ireo mpitsara raha tsy voaloa ny tambim-pitsaran’izy ireo teo aloha. Ny minisiteran’ny fampianarana ambony sy ny fikarohana siantifika anefa dia efa nilaza, araka ny fampahafantarana nataony tamin’ny 17 aogositra fa efa nalefa any amin’ny oniversite isanisany ny vola tambin-karaman’ireo mpitsara ny fanadinana bakalorea 2020.

  • 31 Aug. 2021 - 09:25-

    Fivoaran’ny ‘covid-19’ sy ny hamehana ara-pahasalamana. Tsikaritra ho vitsy ny tranga vaovao amin’ny ‘covid-19’ raha mitaha amin’ny fitiliana atao tamin’iny herinandro iny, fa misy ihany ny tranga ahitam-pahasarotana. 3/351, 5/578, 3/845 ohatra ny tranga vaovao tamin’ny fitiliana natao tamin’ny 26, 27, ary 28 aogositra. Ny 23 marsa 2020 ka hatramin’ny 27 aogositra 2021, miisa 241 052 no fitambaran’ny fitiliana natao, miisa 955 ireo lavo, miisa 42 862 ireo tranga ka ny 42 566 no sitrana araka ny antotanisa ofisialy avy amin’ny minisiteran’ny fahasalamam-bahoaka. Mbola ao anatin’ny hamehana ara-pahasalamana i Madagasikara raha ny didim-panjakana navoaka tamin’ny 22 aogositra 2021, ary mipetraka ireo fepetra sakana samihafa.

  • 31 Aug. 2021 - 09:24-

    Filaharana haka tapakila hidirana ao Mahamasina. Ho tokanana amin’ny 2 septambra, andro hanatanterahana ny lalao hifanandrinan’i Barea Madagasikara sy ny ekipan’i Bénin amin’ny fifanintsanana hiadiana ny amboara eran-tany 2022 ny kianja Barea ao Mahamasina, araka ny fandaminana avy amin’ny prezidansa nampitaina tamin’ny fiandohan’ny herinandro lasa teo. Filaharana lava hatramin’ny vao maraina no hita ny alakamisy 26 sy zoma 27 aogositra mba haka ny tapakila hidirana ao Mahamasina, hijery baolina sady hanatrika ny fitokanana ny kianja.

  • 31 Aug. 2021 - 09:24-

    Fandavan’ny CAF ny hanatrehan’ny mpijery ny lalao ao Mahamasina. Nolavin’ny CAF (Confédération africaine de football) ny fangatahan’ny sekretera jeneralin’ny FMF (Fédération malagasy de football) ny hahafahan’ny mpijery miisa 1500 hanatrika ny lalao baolina kitra hatao ao Mahamasina amin’ny alakamisy 2 septambra 2021, ao anatin’ny fifanintsanana hiadiana ny amboara eran-tany 2022 hatao any Qatar. Araka ny fampatsiahivan’ny CAF ao amin’ny valim-pangatahan’ny FMF tamin’ny 27 aogositra, dia araka ny lamina napetraky ny CAF sy ny FIFA ny tsy hanatrehan’ny mpijery ny lalao noho ny valanaretina ‘covid-19’.

  • 31 Aug. 2021 - 09:23-

    Hetsiky ny RMDM Frantsa sy fisamborana/ famotsorana an’i Fanirisoa Ernaivo. Nandritra ny dian’ny filoham-pirenena malagasy tany Paris no nisian’ny hetsiky ny rodoben’ny mpanohitra RMDM Frantsa tarihin’i Fanirisoa Ernaivo izay mitsikera hatrany ny fitantanan’ny filoha Rajoelina sy mitaky ny fialany. Nandritra ny fihaonana tamin’ny Medef ny 25 aogositra, dia nisy ny fisamboran’ny polisy frantsay ity mpitarika ny RMDM Frantsa ity noho ny vaovao nampitaina tamin’izy ireo fa hoe mitondra fitaovam-piadiana izy saingy navotsotra ihany satria tsy nahitana izany tany aminy. Nambara ihany koa ny fisian’ny ‘mandat d’arrêt international’ hisambotra azy saingy tsy azo notanterahina izany raha ny nambaran’ny nokasaina hosamborina satria mpialokaloka politika no maha any azy. Voalaza fa ‘mandat d’arrêt’ nosoniavin’ny minisitry ny raharaham-bahiny Patrick Rajoelina tamin’ny 16 aogositra izany. Ny minisitry ny fitsarana ankehitriny Imbiky Herilaza dia nanamafy fa didim-pitsarana efa nivoaka ny fisamborana azy, nilaza izy fa hifampiraharaha amin’ny fanjakana frantsay ny fanjakana malagasy ny hisamborana sy hampodiana an’i Fanirisoa Ernaivo aty Madagasikara.

  • 31 Aug. 2021 - 09:23-

    Vidin-javatra midangana sy ny minisitera. Nametraka ny tokony ho saran’ny entana sasantsasany ilaina andavanandro ato anatin’ny enim-bolana ny minisitry ny indostria sy ny varotra ary ny fanjifana Edgard Razafindravahy. Tamin’ny 26 aogositra teo no nitondrany ny fanazavana momba izany. Anisan’izany ny menaka fihinana « huile de palme » izay tsy tokony hihoatra ny 6000 Ariary ny litatra, ny menaka soja ‘en vrac’ tsy tokony hihoatra ny 7000 Ariary ary ny anaty tavoahangy mihidy tsy hihoatra ny 7500 Ariary, ny vary tsy tokony hihoatra ny 2300 Ariary ny kilao, ny siramamy tsy tokony hihoatra ny 2600 Ariary ny kilao, torak’izany koa ny lafarinina tsy tokony hihoatra ny 2600 Ariary ny kilao, ny arina fandrehitra tsy tokony hihoatra ny 23 000 Ariary ny gony. Mbola lavitry ny vidiny teo aloha izay efa tsy zakan’ny ankamaroan’ny olona ireo raha ny fanehoan-kevitry ny olona satria tany amin’ny 5000 Ariary ny litatry ny menaka taon-dasa. Ny filoha malagasy moa dia nanome andro telo hamahana ny olan’ity fidangan’ny vidin’entana ilaina andavanandro ity tamin’ny kabariny saingy tsy tafa izany raha ny zava-misy.

Du même auteur

newtech
societe

Dans la même rubrique

politique
politique