logo
Lakroan'i Madagasikara
Accaparement des terres fertiles

« A Madagascar comme partout sur le continent, les élites africaines accaparent les terres fertiles »

Recueilli par JRR il y a 5 mois

'An'iza ny tany, an'iza ny tany...? Antsika daholo daholo ie ie...' Combien des jeunes d'aujourd'hui connaissent ces paroles de cette chanson, pour tant célèbre en son temps? Oui, il fut un temps où la volonté de reprendre les terres aux colons était forte, affirmée et affichée. Qu'en est-il aujourd'hui... ? Voici un article qui nous donne un exemple du problème foncier... Demain on parlera de ce problème vu par les magistrats...

« A Madagascar comme partout sur le continent, les élites africaines accaparent les terres fertiles »


TRIBUNE

Christian Bouquet

L’universitaire Christian Bouquet dénonce la situation des petits paysans petit à petit dépossédés des terres qu’ils cultivaient par l’avènement du droit foncier moderne.

Publié le 16 janvier 2020 à 13h00 - Mis à jour le 16 janvier 2020 à 17h03   Temps deLecture 4 min.

Tribune. C’était deux jours avant Noël. A Madagascar, neuf paysans de la région d’Itasy ont été placés sous mandat de dépôt le 23 décembre 2019, accusés de cultiver des terres qui ne leur appartiendraient pas. Une affaire dont l’origine remonte à la colonisation.

L’Itasy est un petit territoire volcanique dont la richesse des sols avait attiré des colons français dès les années 1920. Un groupe d’entre eux y avait développé des plantations d’Aleurites moluccana, autrement appelés bancouliers ou, à Madagascar, les bakoly, dont les noix fournissent de l’huile, transformée notamment en savon. Plusieurs bâtiments massifs en ruine – les anciennes huileries – attestent encore du dynamisme qu’a pu connaître cette activité autour de la petite ville de Soavinandriana. Mais tout cela est de l’histoire ancienne.


Lire aussi  A Madagascar, semaine décisive pour le nouveau code minier

A l’indépendance de Madagascar, en 1960, les colons ont progressivement abandonné ces plantations, et l’arrivée au pouvoir de Didier Ratsiraka, l’« Amiral rouge », a accéléré le changement de statut de ces terres à partir de 1975. Après le départ des colons, les petits cultivateurs ont continué à occuper l’une de ces plantations qui recouvrait la petite plaine d’Ampalaha, une cuvette d’environ 600 hectares. Il s’agissait, pour la plupart d’entre eux, d’anciens ouvriers agricoles, hier salariés des plantations d’Aleurites, passés à la culture du maïs, plus simple et plus sommaire. Cette céréale fournit encore aujourd’hui une nourriture de subsistance aux familles.

Mais, sans se préoccuper de leur situation, un ministre de Ratsiraka a profité de sa position pour se faire attribuer 569 hectares dans cette plaine, faire borner sa « propriété », et menacer les paysans de les chasser par la force s’ils s’obstinaient à occuper le lieu. A l’époque, au milieu des années 1980, la tension a été très forte, avant de se tasser quand le dignitaire, appelé à des fonctions diplomatiques lointaines, s’est contenté de n’occuper que les 4 hectares où il avait construit sa ferme. Mais, au début des années 2010, il a relancé les procédures d’expulsion avec pour objectif cette fois d’aménager une grande exploitation de litchis en lieu et place des petites parcelles de maïs qui faisaient toujours vivre près de 300 familles.


Bras de fer

Depuis plusieurs années, je me rends régulièrement dans cette zone et ai rencontré tous les acteurs de cette affaire : maire, député, préfet, leaders paysans, avocats, collectifs de défense, mais aussi l’ancien ministre et son fils, pour essayer de démêler le tricotage juridique qui a conduit à cette situation. Pour l’heure, les procès qui se succèdent tournent généralement à l’avantage du notable qui s’appuie sur le droit moderne et sur la preuve d’achat des terrains.

En face, les paysans tentent de faire valoir le droit foncier coutumier, et le fait qu’ils sont à la fois les plus anciens occupants et ceux qui ont assuré la mise en valeur permanente de la plaine. A l’évidence, la notion de « terre vacante et sans maître » qui avait été inventée pendant la période coloniale pour permettre à l’Etat de disposer à sa guise de son territoire, ne sert pas aujourd’hui l’intérêt des petits paysans.


Lire aussi  A Madagascar, « l’affaire Claudine » continue à défrayer la chronique

Pendant sa campagne électorale de 2018, le nouveau président Andry Rajoelina avait bien promis de « rendre la terre à ceux qui la cultivent », mais, depuis qu’il a été élu, il a promu le fils de l’ancien ministre de Ratsiraka à de hautes fonctions auprès de son premier ministre. Autant dire – sauf à imaginer que la justice soit indépendante – que les petits paysans ne gagneront pas le bras de fer. D’ailleurs, même si un arrangement amiable conduisait à une indemnisation, ces familles devraient tout de même partir.

Pourtant, à Madagascar, Andry Rajoelina est arrivé une première fois au pouvoir après que son prédécesseur avait dû quitter la présidence sur une affaire de « land grabbing » un terme anglo-saxon qui signifie « prise de contrôle de terres agricoles d’un pays par des investisseurs étrangers ».

Lorsque ce phénomène d’accaparement des terres a commencé à émerger sur le continent africain, en 2008, le groupe sud-coréen Daewoo avait en effet tenté d’obtenir sur la Grande Ile la concession de 1,3 million d’hectares pour y produire 500 000 tonnes d’huile de palme et 4 millions de tonnes de maïs. La colère populaire avait alors conduit au renversement du président Marc Ravalomanana en mars 2009, Andry Rajoelina, à l’époque maire de la capitale Antananarivo, prenant sa place au titre d’une transition qui allait durer plusieurs années. Si M. Rajoelina avait alors annulé le contrat Daewoo, on voit que cela n’a pas suffi à mettre fin à cette pratique, qui n’est plus l’apanage d’investisseurs étrangers.


« Sécurisation des terres »

Depuis que la Banque mondiale a lancé, dans les années 1990, sa vaste opération dite de « sécurisation des terres » visant à remplacer la propriété collective de la terre par la propriété privée individuelle des parcelles, une sorte de flou juridique a recouvert le droit foncier (rural et urbain), et certaines élites nationales ont su en profiter, ailleurs qu’en Itasy.


Lire aussi  Néocolonialisme agraire, par Christian Bouquet

Les périphéries de toutes les capitales africaines, où des dignitaires s’approprient des terrains, soit pour spéculer sur l’extension immobilière urbaine, soit pour aménager des maraîchages ou des vergers particulièrement lucratifs aux dépens de leurs compatriotes moins bien armés pour défendre leurs intérêts, en sont les exemples les plus visibles. A l’instar de l’Itasy, ces opérations d’accaparement ont également lieu dans les campagnes, surtout lorsque les terres y sont fertiles.

On pourrait se rassurer en se disant que, dans le cas des paysans de l’Itasy, même confortés sur les terres qu’ils exploitent, ils seraient restés dans un modèle de culture de subsistance dont l’existence même est menacée par cette pression foncière. Dans cette cuvette à la topographie parfaite pour devenir un latifundium sur laquelle des machines modernes auront tôt fait de tout labourer d’un coup, de semer et de récolter avec une main-d’œuvre de seulement quelques hommes et des rendements sensiblement plus élevés, ils n’auraient pas survécu bien longtemps.

Christian Bouquet, professeur émérite de géographie politique à l’université Bordeaux-Montaigne et chercheur au laboratoire LAM de Sciences Po Bordeaux.

Christian Bouquet

 

Citation

Cette ruée vers les terres cultivables atteignant des proportions inquiétantes, chacun y va de son couplet : "c'est un pacte néocolonial" déclare Jacques Diouf (FAO)


Partager l'article:

Lakroa en direct
  • 10 Apr. 2021 - 05:29-

    ‘‘Antso vonjy ny an’ny vahoaka, miantso ny fanjakana hoe « aiza e… vonjeo e… avela ho ringana ve ny vahoaka ?’’ hoy ny fanombohan’ny Matoan-dahatsoratra ao amin’ny Lakroan’i Madagasikara efa hita teny amin’ny mpivarotra nanomboka ny alakamisy 8 avrily teo… Fa hoy izy mamarana ‘‘Izao no mila jerena…’’ Raha manjifa ny Lakroa ianao dia hahafantatra ny famoaboasana ihany koa ary ahita ny famaranana… Miarova tena, arovy ny akaiky anao. Md Roch…

  • 27 Jan. 2021 - 12:11-

    Fanambaran’ny FFKM. Namoaka fanambarana ny Filoham-piangonana efatra ato anatin'ny FFKM, Fiombonan'ny Fiangonana Kristianina eto Madagasikara, ny alahady 24 janoary ao anatin’ny Herinandro fiaraha-mivavaka ho an’ny Firaisan’ny Kristianina manerana  ny tany sy eto Madagasikara (18-25 janoary). Vakio ato izany https://www.lakroa.mg/item-2548_articles_politique_18-aoka-ny-rariny-hikoriana.html

  • 25 Jan. 2021 - 08:42-

    Televiziona katolika voalohany eto Madagasikara. Notokanana ny 23 janoary 201 teo tao Toamasina ny televiziona katolika voalohany eto Madagasikara. Ny RTCM na Radio Télévision Catholique Masova no televiziona katolika voalohany eto Madagasikara ary ny diosezin’i Toamasina no nanangana azy io. Miarahaba azy ny www.lakroa.mg ary mirary soa hahavita ny anjara andraikiny amin’ny fampitana ny feon’ny marina sy ny rariny. Ny RTCM dia raisina eo amin’ny ontsam-peo sy sary UHF 42 ao Toamasina. Sary vitsivitsy: https://www.lakroa.mg/item-2545_articles_newtech_18-notokanana-ny-televiziona-katolika-voalohany-eto...

  • 23 Jan. 2021 - 04:30-

    Tatitra Bngrc 22 Janoary 2021. Toy izao raha fintinana ireo antontan’isa voaray haatramin'ny 22 janoary mahasika ny vokatry ny fandalovan’ny rivodoza ELOISE teto anivon’ny BNGRC (mahakasika ny olona)
    Maty
     : Olona 1 no lavo tamin’ny fandalovan’i ELOISE.
    Traboina
    3 601 ireo traboina.
    Nafindra toerana
    : Nitombo 470 ireo nafindra toerana vonjy maika izay mitotaly 835 izy raha atambatra amin’ny efa voaagona hatramin’izay.

  • 23 Jan. 2021 - 04:28-

    Tatitra Bngrc 22 Janoary 2021.Raha ny mahakasika ireo foto-drafitr’asa sy trano fonenana dia:
    Miisa 156 ireo trano fonenana dibo-drano raha 645 ireo voakasika sy nahitam-pahasimbana.
    Miisa 193 kosa ireo trano fonenana rava tanteraka.
    142 trano fianarana voakasika sy nahitam-pahasimbana raha roa
    12 kosa ny trano fianarana rava tanteraka.

  • 23 Jan. 2021 - 04:26-

    Birao maharitra Antenimierandoholona. Tontosa ny zoma 22 janoary 2021 ny fifidianana ireo mpikambana mandrafitra ny Birao Maharitra eto anivon’ny Antenimierandoholona. Ka, voafidy ho :
    Filoha Lefitra ho an’ny faritany Avaratra : Loholon’i Madagasikara Imbiki Herilaza ;  
    Filoha lefitra ho an’ny faritany Atsimo : Loholon’i Madagasikara Rabemananjara Jean Paul Nicolas,
    Kestiora : Loholon’i Madagasikara Fernand Eddie Serge,
    Mpampakateny Jeneraly : Loholon’i Madagasikara Rasolondratsimba Raymond.
    Ny Filoha Razafimahefa Herimanana dia efa voafidy ny 19 janoary.

  • 07 Jan. 2021 - 07:36-

    Bonne année 2021. Toute l'équipe, rédaction et technique, de www.lakroa.mg se joint ici pour vous souhaiter, à vous lecteurs et sources, une bonne et heureuse année 2021. Que cette nouvelle année 2021 vous apporte, le bonheur, la joie et la prospérité et l’amour du prochain et du Pays. Notre unique résolution pour l’année 2021 est de réussir à vous apporter la nouvelle vraie avec des analyses lucides hors des sentiers battus. Et soyons solidaires pour notre Patrie et nos concitoyens. https://www.facebook.com/100002397970826/videos/3535584526531445/

  • 26 Dec. 2020 - 10:22-

    Que la magie de Noêl impacte sur votre vie 

    et voici des Suggestions de cadeaux de Noël:

    Pour l’ennemi, le pardon.
    Pour l’adversaire, la tolérance.
    Pour l’ami, votre cœur.
    Pour un client, du service.
    Pour tous, la charité.
    Pour chaque enfant, le bon exemple.
    Pour vous, le respect et

    Pour le Monde entier : l’Amour du Christ par la croix

    Et notre cadeau notre fidélité envers vous sur www.lakroa.mg

  • 07 Dec. 2020 - 07:23-

    Lahatsoratra mety hahaliana anao... Resaka tany

    https://www.lakroa.mg/item-2486_articles_economie_18-a-a-madagascar-comme-partout-sur-le-continent-les-alites-africaines-accaparent-les-terres-fertiles-a.html 

  • 25 Nov. 2020 - 12:28-

    l'économie bleue de l'AMDP a été engloutie par la vague orange. Et voilà que le dossier resurgit sous une autre forme avec d'autres acteurs mais toujours économie bleue (orangée).
    https://www.lakroa.mg/item-2465_articles_economie_18-petite-pache-en-paril-madagascar-signe-des-accords-de-pache-destructeurs-avec-des-investisseurs-chinois.html

  • 18 Oct. 2020 - 04:51-

    Arrêt n°10-HCC/AR du 16 octobre 2020 relative à une demande de non-conformité à la Constitution du décret n° 2020-1110 du 9 septembre 2020 portant convocation du collège électoral pour les élections sénatoriales du vendredi 11 décembre 2020 et l’annulation dudit décret, formulée par le KMF/CNOE Fanabeazana Olompirenena. La demande de non-conformité à la Constitution du décret n° 2020-1110 du 9 septembre 2020 portant convocation du collège électoral pour les élections sénatoriales du vendredi 11 décembre 2020 et l’annulation dudit décret, formulée par le KMF/CNOE Fanabeazana Olompirenena, est déclarée recevable. Article 3.-La demande du KMF-CNOE Fanabeazana Olompirenana est rejetée comme mal fondée en vertu des considérants 16 à 27. 

  • 18 Oct. 2020 - 04:50-

    Décision n°17-HCC/D3 du 16 octobre 2020 portant sur des requêtes aux fins d’inconstitutionnalité du décret n°2020-1110 portant convocation du collège électoral pour les élections sénatoriales du 11 décembre 2020. Selon l’article 1, les requêtes sont déclarées recevables mais rejetées comme non fondées sur la base des considérants 17 à 25, 27 et 28 (article 3).

  • 17 Oct. 2020 - 05:06-

    Lu pour vous: Une usine clés en main normande expédiée à Madagascar contre la faim.  https://www.lakroa.mg/item-2413_articles_monde_18-une-usine-clas-en-main-normande-expadiae-a-madagascar-contre-la-faim.html

  • 13 Oct. 2020 - 04:49-

    62 taona ny Repoblika Malagasy. Hetsika maro no fantatra fa ho karakaraina hanamarihana ny faha 62 taona ny nanambarana ny fitsanganan’ny Repoblika Malagasy voalohany. Iray amin’ireny ny karakarain’ny Hetsika Fampiraisana ny Kristianina. Ny 14 oktobra dia hisy ny fotoam-pivavahana hatao ao amin’ny FJKM Atsimon’i  Mahamasina ny maraina amin’ny 9 ora sy sasany ary fikaonan-doha atao ao amin’ny Le pave Antaninarenina kosa ny tapany hariva. Asaina ny rehetra ka ny lohahevitra amin’izany ny hoe « maro tohanan’ny maro »

  • 12 Oct. 2020 - 05:08-

    Lu pour vous. Le Conseil des Ministres du 7 octobre a pris la décision que l’Etat va effectuer des travaux de relevés sismiques marins pour déterminer la ZEE. Et on apprend sur Africa Intelligence que. Il faut rappeller aussi que durant la présidence de Rajaonarimampianina un programme a été lancé en 2017. Quel sous-marin derrière tout cela ? Lu pour vous ne fait que transmettre l’article de Africa Intelligence. https://www.lakroa.mg/item-2404_articles_monde_18-culmen-international-intronisa-conseiller-stratagique-de-la-marine-malgache.html

  • 09 Oct. 2020 - 17:44-

    Marine malgache a un conseiller stratégique. Culmen International pressenti est intronisé conseiller stratégique de la marine malgache Comme l'avait anticipé Africa Intelligence (09/09/20), Culmen International a remporté le 28 septembre le marché de mise à disposition d'un conseiller stratégique pour la marine malgache. Ce contrat est financé par le Département d'Etat américain à hauteur d'un million de dollars. Culmen s'est imposé face à un autre contractor de défense américain, Sincerus Global Solutions, qui a absorbé en juillet la branche internationale du géant Science Applications International Corp (SAIC).

  • 01 Oct. 2020 - 09:23-

    Le mois d’octobre est consacré au  Saint Rosaire. La prière du rosaire se décline en 4 «groupes» de mystères : joyeux, lumineux, douloureux, glorieux. Chacun de ces «groupes» (ou méditations) se décline en 5 mystères. La prière du rosaire, au complet, comprend donc 20 mystères au total. Prier le chapelet, c’est par conséquent, quotidiennement, prier 5 mystères par jour.

  • 30 Sep. 2020 - 07:34-

    #COVID19
    Atontanisa momba ny Covid-19 ny 29 septambra 2020. Sitrana 192 vaovao.  
    Lavo 229 (+ 0).  
    Marary mafy 16 (– 1).
    FITILIANA : Tests PCR (297), Tests GeneXpert (53)
    Marary 29 vaovao : 1 Cas importé, 2 Analamanga,  Sainte Marie, 4 Ambatondrazaka, 2 Amparafaravola, 3 Matsiatra Ambony, 1 Atsimo Andrefana, 1 Menabe, 4 Antsohihy, 1 Bealanana, 5 Sava, 4 Diana

  • 21 Sep. 2020 - 07:15-

    Mikasika ny toeram-pivavahana: Toy izao indray ireo fepetra arahina mandritra ny 15 andro nanomboka ny 19 septambra teo:
    - Misokatra ireo fiangonana sy mosquée rehetra manerana ny Nosy saingy tsy maintsy manaja ireo fepetra rehetra ara-pahasalamana sy ara-pidiovana
    - Hajaina hatrany ny elanelana 1 metatra
    - Manao aro vava orona ny rehetra
    - Raisina ny mari- pana eo am-pidirana
    - Mampiasa gel désinfection
    - Fandrarahana fanafody mamono otrik'aretina
    - Tsy azo atao ny fifandraisan-tanana mandritra ny fotoam-pivavahana.

    Jereo ny fepetra manontolo :

    https://www.lakroa.mg/item-2386_articles_societe_18-ireo-fepetra-arahina-mandritra-ny-15-andro-nanomboka-ny-19-septambra-teo.html

  • 11 Sep. 2020 - 07:15-

    #COVID19 : Antontan'isa ny 10 Septambra 2020
    #Sitrana: 52
    #Tranga_vaovao:104
    • 53 Analamanga, • 17 Antsirabe I, • 2 Antsirabe II, • 1 Mandoto, • 4 Ambositra, • 1 Antsohihy, • 6 Sambava, • 16 Antsiranana I, • 2 Antsiranana II, • 2 Ambilobe
    FITILIANA : Tests PCR (676), Tests GeneXpert (66)
    #Tranga_misy_fahasarotana: nijanona ho 48 (-3)
     #Aina_nafoy: 02

Du même auteur

chronique
politique

Dans la même rubrique

economie
economie