logo
Lakroan'i Madagasikara
Déclaration

La Covid-19, fossoyeur de la démocratie ?

Recueillis par JRR il y a 12 jours

Il n’est pas trop tard pour revenir en arrière, en évitant de franchir une ligne qui risque de mener à un chaos que personne ne souhaite ? C’est en ces termes que le Sefafi termine le présent communiqué. Mais pourquoi jeter l’opprobre à la covid ? alors que la mutation est causée par l’homme au pouvoir ?

La Covid-19, fossoyeur de la démocratie ?

 

La deuxième vague de la pandémie de Covid-19 frappe Madagascar de plein fouet. Les conséquences économiques de cette crise qui dure depuis plus d’un an sont inévitables, tout comme les conséquences sociales générées par les pertes d’emploi et par l’inévitable suspension de l’enseignement. Car si la qualité de l’enseignement laissait déjà à désirer avant la crise sanitaire, ces deux années scolaires en pointillés risquent de faire baisser le niveau davantage encore.  

 

Les pertes en termes de capital humain et intellectuel sont aussi préoccupantes car le virus fait disparaître un nombre considérable de personnalités de la société civile, de professeurs d’université, de journalistes, d’intellectuels et de techniciens de tous bords qui étaient des piliers de la société. Ils laissent un vide difficile à combler, alors que les compétences sont de moins en moins nombreuses et que la relève peine à arriver. S’il faut bien mourir un jour, il n’est pas déplacé de penser que certains de ces décès, ainsi que ceux des centaines d’autres victimes de la pandémie, auraient pu être évités.

 

Gouverner, c’est prévoir

 

L’irruption et la force de la deuxième vague de la pandémie étaient mesurables et prévisibles. Il aurait fallu se préparer au pire dès la relative accalmie qui a conduit à la levée de l’état d’urgence sanitaire, le 18 octobre 2020. Et pour cela, renforcer les mesures de précaution, recruter et former du personnel médical et paramédical en masse, équiper les hôpitaux, informer et éduquer les citoyens, mais aussi et surtout fermer hermétiquement les frontières. Car en plus d’autres manquements, la brèche aérienne de Nosy Be et les vols multiples - certainement autorisés - qui ont atterri à Ivato ont accéléré les contaminations. Qui a pu voyager, alors que les frontières étaient censées être fermées ? Pour quelles raisons ? Que devient la protection du reste de la population ? Et combien de personnes n’ont-elles passé que quelques jours confinées à l’hôtel après leur arrivée, alors que le délai règlementaire est de 14 jours ? Ce laxisme, ces « petites » entorses aux règlements et protocoles sanitaires, nous les payons aujourd’hui au prix fort. Tout comme les tergiversations du gouvernement en matière de traitement et de réponse sanitaire à la crise.

 

La pénurie actuelle d’oxygène est la preuve la plus tangible de ce laxisme ; elle a coûté la vie à de nombreux patients morts asphyxiés, faute d’assistance respiratoire adéquate. Dans sa volonté d’appuyer l’industrie malgache, pourquoi l’Etat n’a-t-il pas subventionné les entreprises de fabrication d’oxygène ou investi dans des structures additionnelles ? Réquisitionner les bouteilles d’oxygène pour les hôpitaux publics est criminel car des patients sont également soignés dans les cliniques et hôpitaux privés. Quant aux statistiques quotidiennes concernant l’expansion de la pandémie, sont-elles fiables ? Elles sont basées sur le nombre de tests effectués, mais qu’en est-il des malades qui ne se sont pas fait tester ? Et de ceux qui meurent en silence chez eux, sans figurer sur une aucune liste ?

Autre entorse et non des moindres due à l’imprévoyance, c’est l’encadrement juridique de cette situation d’urgence sanitaire qui devient de plus en plus bancal. Si la constitution en son article 61 exige que la situation d’exception soit encadrée par une loi organique, nos dirigeants se réfèrent à la loi liberticide N°91-011 du 18 juillet 1991 qui n’a plus rien à voir avec le contexte actuel et qui n’est pas une loi organique. On aurait pu actualiser ce cadre juridique pendant l’année écoulée, en travaillant sur une loi organique, tel qu’exigé par la constitution et tel que recommandé maintes fois par les organisations de la société civile. De plus, le décret N°2021-443 du 17 avril 2021 proclamant la prolongation de la situation d’urgence sanitaire a été pris sans consultation de la Haute Cour Constitutionnelle, démontrant le mépris du pouvoir exécutif pour les procédures légales en vigueur.    

 

L’accès à l’information, la liberté de presse et la liberté d’expression foulés au pied

 

Un ingrédient plus toxique encore vient s’ajouter à ce cocktail déjà mortel : la décision interministérielle du 22 avril 2021 portant application de l’article 24 de l’arrêté n° 10001/2021 du 6 avril 2021 modifié par l’arrêté n°1 0477 du 19 avril 2021 pris par le Premier ministre, édictant les mesures générales prises durant la période de prolongation de l’état d’urgence sanitaire. Cette décision émanant du ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation, du ministère de la Sécurité publique, du ministère de la Communication et de la Culture et du secrétariat d’État chargé de la Gendarmerie nationale, précise dans ses articles 3 et 4 que « sont et demeurent interdites pour toute la durée de l’urgence sanitaire, toutes manifestations publiques et émissions radiophoniques et audiovisuelles susceptibles de troubler l’ordre et la sécurité publics et nuire à l’unité nationale diffusées dans les régions Analamanga, Atsinanana, SAVA, Boeny et Sofia. Ces émissions concernent celles comportant les interventions téléphoniques en direct et les débats politiques ».

Neuf émissions sont particulièrement visées « sans que cette énumération ne soit limitative » : Aoka Hazava (Viva radio), Anao ny fitenenana (Free Fm), Tambatra miara-manonja tena izy (multi-radios), Miara-manonja (multi-radios), Kapotandroka (IBC), L’invité du jour (Real TV), Ça me dit (RTA), Don-dresaka (TV Plus) et Rivotra (RDJ). Ces émissions sont des tribunes qui permettent aux acteurs de la vie politique malgache, quelle que soit leur obédience, de s’exprimer sur la situation du pays, et au public de se forger son opinion en conséquence. Leur interdiction, qui aggrave les restrictions déjà prononcées le 24 mars 2020, vont à l’encontre des droits fondamentaux énoncés dans la Déclaration universelle des droits de l’homme, entérinée par la Constitution malgache, et particulièrement des articles suivants :

Article 18. Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience (…)

Article 19. Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit.

 

Le droit à l’information, appelé aussi liberté d’information, se définit comme le droit pour les citoyens d’accéder à toutes les informations liées à l’exercice du pouvoir par l’ensemble des autorités publiques. Il est associé à la liberté d’expression, elle-même indissociable de la liberté de la presse et de la liberté d’opinion. Ce n’est donc pas seulement un droit fondamental que le gouvernement foule au pied par cette note, mais c’est un ensemble de droits qui sont le corollaire de la transparence, de l’intégrité et, par extension, de la démocratie. Sans information, les citoyens ne peuvent participer pleinement à la vie publique. Cette absence de participation constitue une forme de dictature, et ne permettra plus aux dirigeants d’accéder à des idées et à des informations précieuses pour le pilotage des politiques publiques. « Ny hevitry ny maro no maha-taka-davitra ».

 

La lecture de la décision soulève des préoccupations supplémentaires. Puisque la liste des émissions interdites n’est pas exhaustive, d’autres risquent de s’y ajouter. Qui va apprécier l’aspect attentatoire à l’ordre et la sécurité publics et à l’unité nationale de ces émissions ? Quelles sont alors les balises légales, législatives ou juridictionnelles, qui subsistent pour contrer l’omnipotence du pouvoir exécutif ? Si des citoyens ou des organisations de la société civile interpellent l’État sur ces points problématiques ou sur l’amélioration de la gestion de la crise sanitaire, seront-ils censurés eux aussi ? Le muselage des citoyens ira-t-il en s’intensifiant, avec une persécution accrue des lanceurs d’alerte ?  

 

Madagascar ne doit pas tomber dans la spirale autocratique que lui prédisent les chercheurs en science politique et les observateurs du monde entier. L’état d’urgence sanitaire ne saurait être instrumentalisé comme une arme politique pour faire taire les opposants ou asseoir une pensée unique. L’accès des citoyens à une information diversifiée est un droit fondamental qu’il faut absolument respecter, quelle que soit la situation en vigueur dans le pays. Le SeFaFi - Observatoire de la vie publique - demande à la Commission Nationale Indépendante des Droits de l’Homme (CNIDH) et au Haut Conseil pour la Défense de la Démocratie et de l’Etat de Droit (HCDDED) de prendre leurs responsabilités, et au pouvoir exécutif de revoir une décision qui enfreint des droits universellement reconnus à tout être humain. À moins que nous, Malgaches, nous ne soyons pas dignes de ces droits ?

 

Il n’est pas trop tard pour revenir en arrière, en évitant de franchir une ligne qui risque de mener à un chaos que personne ne souhaite.

 

 

Antananarivo, 23 avril 2021

Partager l'article:

Lakroa en direct
  • 10 Apr. 2021 - 05:29-

    ‘‘Antso vonjy ny an’ny vahoaka, miantso ny fanjakana hoe « aiza e… vonjeo e… avela ho ringana ve ny vahoaka ?’’ hoy ny fanombohan’ny Matoan-dahatsoratra ao amin’ny Lakroan’i Madagasikara efa hita teny amin’ny mpivarotra nanomboka ny alakamisy 8 avrily teo… Fa hoy izy mamarana ‘‘Izao no mila jerena…’’ Raha manjifa ny Lakroa ianao dia hahafantatra ny famoaboasana ihany koa ary ahita ny famaranana… Miarova tena, arovy ny akaiky anao. Md Roch…

  • 27 Jan. 2021 - 12:11-

    Fanambaran’ny FFKM. Namoaka fanambarana ny Filoham-piangonana efatra ato anatin'ny FFKM, Fiombonan'ny Fiangonana Kristianina eto Madagasikara, ny alahady 24 janoary ao anatin’ny Herinandro fiaraha-mivavaka ho an’ny Firaisan’ny Kristianina manerana  ny tany sy eto Madagasikara (18-25 janoary). Vakio ato izany https://www.lakroa.mg/item-2548_articles_politique_18-aoka-ny-rariny-hikoriana.html

  • 25 Jan. 2021 - 08:42-

    Televiziona katolika voalohany eto Madagasikara. Notokanana ny 23 janoary 201 teo tao Toamasina ny televiziona katolika voalohany eto Madagasikara. Ny RTCM na Radio Télévision Catholique Masova no televiziona katolika voalohany eto Madagasikara ary ny diosezin’i Toamasina no nanangana azy io. Miarahaba azy ny www.lakroa.mg ary mirary soa hahavita ny anjara andraikiny amin’ny fampitana ny feon’ny marina sy ny rariny. Ny RTCM dia raisina eo amin’ny ontsam-peo sy sary UHF 42 ao Toamasina. Sary vitsivitsy: https://www.lakroa.mg/item-2545_articles_newtech_18-notokanana-ny-televiziona-katolika-voalohany-eto...

  • 23 Jan. 2021 - 04:30-

    Tatitra Bngrc 22 Janoary 2021. Toy izao raha fintinana ireo antontan’isa voaray haatramin'ny 22 janoary mahasika ny vokatry ny fandalovan’ny rivodoza ELOISE teto anivon’ny BNGRC (mahakasika ny olona)
    Maty
     : Olona 1 no lavo tamin’ny fandalovan’i ELOISE.
    Traboina
    3 601 ireo traboina.
    Nafindra toerana
    : Nitombo 470 ireo nafindra toerana vonjy maika izay mitotaly 835 izy raha atambatra amin’ny efa voaagona hatramin’izay.

  • 23 Jan. 2021 - 04:28-

    Tatitra Bngrc 22 Janoary 2021.Raha ny mahakasika ireo foto-drafitr’asa sy trano fonenana dia:
    Miisa 156 ireo trano fonenana dibo-drano raha 645 ireo voakasika sy nahitam-pahasimbana.
    Miisa 193 kosa ireo trano fonenana rava tanteraka.
    142 trano fianarana voakasika sy nahitam-pahasimbana raha roa
    12 kosa ny trano fianarana rava tanteraka.

  • 23 Jan. 2021 - 04:26-

    Birao maharitra Antenimierandoholona. Tontosa ny zoma 22 janoary 2021 ny fifidianana ireo mpikambana mandrafitra ny Birao Maharitra eto anivon’ny Antenimierandoholona. Ka, voafidy ho :
    Filoha Lefitra ho an’ny faritany Avaratra : Loholon’i Madagasikara Imbiki Herilaza ;  
    Filoha lefitra ho an’ny faritany Atsimo : Loholon’i Madagasikara Rabemananjara Jean Paul Nicolas,
    Kestiora : Loholon’i Madagasikara Fernand Eddie Serge,
    Mpampakateny Jeneraly : Loholon’i Madagasikara Rasolondratsimba Raymond.
    Ny Filoha Razafimahefa Herimanana dia efa voafidy ny 19 janoary.

  • 07 Jan. 2021 - 07:36-

    Bonne année 2021. Toute l'équipe, rédaction et technique, de www.lakroa.mg se joint ici pour vous souhaiter, à vous lecteurs et sources, une bonne et heureuse année 2021. Que cette nouvelle année 2021 vous apporte, le bonheur, la joie et la prospérité et l’amour du prochain et du Pays. Notre unique résolution pour l’année 2021 est de réussir à vous apporter la nouvelle vraie avec des analyses lucides hors des sentiers battus. Et soyons solidaires pour notre Patrie et nos concitoyens. https://www.facebook.com/100002397970826/videos/3535584526531445/

  • 26 Dec. 2020 - 10:22-

    Que la magie de Noêl impacte sur votre vie 

    et voici des Suggestions de cadeaux de Noël:

    Pour l’ennemi, le pardon.
    Pour l’adversaire, la tolérance.
    Pour l’ami, votre cœur.
    Pour un client, du service.
    Pour tous, la charité.
    Pour chaque enfant, le bon exemple.
    Pour vous, le respect et

    Pour le Monde entier : l’Amour du Christ par la croix

    Et notre cadeau notre fidélité envers vous sur www.lakroa.mg

  • 07 Dec. 2020 - 07:23-

    Lahatsoratra mety hahaliana anao... Resaka tany

    https://www.lakroa.mg/item-2486_articles_economie_18-a-a-madagascar-comme-partout-sur-le-continent-les-alites-africaines-accaparent-les-terres-fertiles-a.html 

  • 25 Nov. 2020 - 12:28-

    l'économie bleue de l'AMDP a été engloutie par la vague orange. Et voilà que le dossier resurgit sous une autre forme avec d'autres acteurs mais toujours économie bleue (orangée).
    https://www.lakroa.mg/item-2465_articles_economie_18-petite-pache-en-paril-madagascar-signe-des-accords-de-pache-destructeurs-avec-des-investisseurs-chinois.html

  • 18 Oct. 2020 - 04:51-

    Arrêt n°10-HCC/AR du 16 octobre 2020 relative à une demande de non-conformité à la Constitution du décret n° 2020-1110 du 9 septembre 2020 portant convocation du collège électoral pour les élections sénatoriales du vendredi 11 décembre 2020 et l’annulation dudit décret, formulée par le KMF/CNOE Fanabeazana Olompirenena. La demande de non-conformité à la Constitution du décret n° 2020-1110 du 9 septembre 2020 portant convocation du collège électoral pour les élections sénatoriales du vendredi 11 décembre 2020 et l’annulation dudit décret, formulée par le KMF/CNOE Fanabeazana Olompirenena, est déclarée recevable. Article 3.-La demande du KMF-CNOE Fanabeazana Olompirenana est rejetée comme mal fondée en vertu des considérants 16 à 27. 

  • 18 Oct. 2020 - 04:50-

    Décision n°17-HCC/D3 du 16 octobre 2020 portant sur des requêtes aux fins d’inconstitutionnalité du décret n°2020-1110 portant convocation du collège électoral pour les élections sénatoriales du 11 décembre 2020. Selon l’article 1, les requêtes sont déclarées recevables mais rejetées comme non fondées sur la base des considérants 17 à 25, 27 et 28 (article 3).

  • 17 Oct. 2020 - 05:06-

    Lu pour vous: Une usine clés en main normande expédiée à Madagascar contre la faim.  https://www.lakroa.mg/item-2413_articles_monde_18-une-usine-clas-en-main-normande-expadiae-a-madagascar-contre-la-faim.html

  • 13 Oct. 2020 - 04:49-

    62 taona ny Repoblika Malagasy. Hetsika maro no fantatra fa ho karakaraina hanamarihana ny faha 62 taona ny nanambarana ny fitsanganan’ny Repoblika Malagasy voalohany. Iray amin’ireny ny karakarain’ny Hetsika Fampiraisana ny Kristianina. Ny 14 oktobra dia hisy ny fotoam-pivavahana hatao ao amin’ny FJKM Atsimon’i  Mahamasina ny maraina amin’ny 9 ora sy sasany ary fikaonan-doha atao ao amin’ny Le pave Antaninarenina kosa ny tapany hariva. Asaina ny rehetra ka ny lohahevitra amin’izany ny hoe « maro tohanan’ny maro »

  • 12 Oct. 2020 - 05:08-

    Lu pour vous. Le Conseil des Ministres du 7 octobre a pris la décision que l’Etat va effectuer des travaux de relevés sismiques marins pour déterminer la ZEE. Et on apprend sur Africa Intelligence que. Il faut rappeller aussi que durant la présidence de Rajaonarimampianina un programme a été lancé en 2017. Quel sous-marin derrière tout cela ? Lu pour vous ne fait que transmettre l’article de Africa Intelligence. https://www.lakroa.mg/item-2404_articles_monde_18-culmen-international-intronisa-conseiller-stratagique-de-la-marine-malgache.html

  • 09 Oct. 2020 - 17:44-

    Marine malgache a un conseiller stratégique. Culmen International pressenti est intronisé conseiller stratégique de la marine malgache Comme l'avait anticipé Africa Intelligence (09/09/20), Culmen International a remporté le 28 septembre le marché de mise à disposition d'un conseiller stratégique pour la marine malgache. Ce contrat est financé par le Département d'Etat américain à hauteur d'un million de dollars. Culmen s'est imposé face à un autre contractor de défense américain, Sincerus Global Solutions, qui a absorbé en juillet la branche internationale du géant Science Applications International Corp (SAIC).

  • 01 Oct. 2020 - 09:23-

    Le mois d’octobre est consacré au  Saint Rosaire. La prière du rosaire se décline en 4 «groupes» de mystères : joyeux, lumineux, douloureux, glorieux. Chacun de ces «groupes» (ou méditations) se décline en 5 mystères. La prière du rosaire, au complet, comprend donc 20 mystères au total. Prier le chapelet, c’est par conséquent, quotidiennement, prier 5 mystères par jour.

  • 30 Sep. 2020 - 07:34-

    #COVID19
    Atontanisa momba ny Covid-19 ny 29 septambra 2020. Sitrana 192 vaovao.  
    Lavo 229 (+ 0).  
    Marary mafy 16 (– 1).
    FITILIANA : Tests PCR (297), Tests GeneXpert (53)
    Marary 29 vaovao : 1 Cas importé, 2 Analamanga,  Sainte Marie, 4 Ambatondrazaka, 2 Amparafaravola, 3 Matsiatra Ambony, 1 Atsimo Andrefana, 1 Menabe, 4 Antsohihy, 1 Bealanana, 5 Sava, 4 Diana

  • 21 Sep. 2020 - 07:15-

    Mikasika ny toeram-pivavahana: Toy izao indray ireo fepetra arahina mandritra ny 15 andro nanomboka ny 19 septambra teo:
    - Misokatra ireo fiangonana sy mosquée rehetra manerana ny Nosy saingy tsy maintsy manaja ireo fepetra rehetra ara-pahasalamana sy ara-pidiovana
    - Hajaina hatrany ny elanelana 1 metatra
    - Manao aro vava orona ny rehetra
    - Raisina ny mari- pana eo am-pidirana
    - Mampiasa gel désinfection
    - Fandrarahana fanafody mamono otrik'aretina
    - Tsy azo atao ny fifandraisan-tanana mandritra ny fotoam-pivavahana.

    Jereo ny fepetra manontolo :

    https://www.lakroa.mg/item-2386_articles_societe_18-ireo-fepetra-arahina-mandritra-ny-15-andro-nanomboka-ny-19-septambra-teo.html

  • 11 Sep. 2020 - 07:15-

    #COVID19 : Antontan'isa ny 10 Septambra 2020
    #Sitrana: 52
    #Tranga_vaovao:104
    • 53 Analamanga, • 17 Antsirabe I, • 2 Antsirabe II, • 1 Mandoto, • 4 Ambositra, • 1 Antsohihy, • 6 Sambava, • 16 Antsiranana I, • 2 Antsiranana II, • 2 Ambilobe
    FITILIANA : Tests PCR (676), Tests GeneXpert (66)
    #Tranga_misy_fahasarotana: nijanona ho 48 (-3)
     #Aina_nafoy: 02

Du même auteur

chronique
politique

Dans la même rubrique

politique
politique